08 Aout 2020. FR . Japon : Nishinoshima , Indonésie : Merapi , Chili : Villarica , Indonésie : Sinabung , Guatemala : Santiaguito .

Home / blog georges Vitton / 08 Aout 2020. FR . Japon : Nishinoshima , Indonésie : Merapi , Chili : Villarica , Indonésie : Sinabung , Guatemala : Santiaguito .

08 Aout 2020. FR . Japon : Nishinoshima , Indonésie : Merapi , Chili : Villarica , Indonésie : Sinabung , Guatemala : Santiaguito .

08 Aout 2020.

 

Japon , Nishinoshima :

Les cendres volcaniques de l’île japonaise atteignent l’est de Taiwan .
Impact sur l’environnement local limité en raison de la distance de 2000 km de Nishinoshima .

TAIPEI (Taiwan News) – La poussière volcanique de l’ éruption sur l’île japonaise de Nishinoshima a été responsable d’une détérioration soudaine de la qualité de l’air sur la côte Est peu peuplée de Taiwan jeudi soir (6 août), selon des experts météorologiques.

Les comtés de Yilan, Hualien et Taitung sont connus pour leur air frais et leur beauté naturelle, mais jeudi soir, le ciel oriental est devenu gris et la qualité de l’air est passée d’excellente à moyenne, a rapporté CNA. Sur la page Facebook WeatherRisk, le directeur général du Bureau central de la météo, Cheng Ming-dean (鄭明典), a déclaré que le changement n’était pas le résultat d’une simple pollution de l’environnement mais d’éruptions sur le volcan Nishinoshima à 2000 km.

L’îlot de l’archipel d’Ogasawara, également connu sous le nom d’île Rosario, se développe depuis 40 ans en raison de l’activité volcanique.

En raison de la distance de l’éruption, les cendres et la poussière sont devenues moins denses et leur impact diminuera progressivement au cours de vendredi (7 août), ont déclaré des experts météorologiques. La poussière a d’abord dérivé vers l’Ouest, puis s’est tournée vers le Nord avant d’être soufflée vers le Sud le long de la côte Est de Taiwan par des vents changeants.

Selon les données météorologiques et de simulation de trajectoire inversée du Bureau météorologique central, les cendres volcaniques qui ont été émises par le volcan Nishinoshima, au Japon, ont commencé à affecter la qualité de l’air dans les parties Nord et Est de Taiwan alors que la haute pression du Pacifique s’est étendue vers l’Ouest depuis hier soir. Selon les données de surveillance, la concentration de particules fines en suspension (PM2,5) se situe principalement entre 20 et 40 microgrammes par mètre cube, et la qualité de l’air est principalement de niveau ordinaire.

Source : taiwannews.com. UDN.com

Lire l’article https://www.taiwannews.com.tw/en/news/3982620?fbclid=IwAR3hrQW6BFClwPSe3LUzpahzAiwhinVfXn4k3aP6GIvncxbEGQrul0MJnLs

 

Indonésie , Merapi :

Rapport d’activité du mont Merapi du 31 juillet au 6 août 2020 .

RÉSULTATS DE L’OBSERVATION
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et la nuit, tandis que l’après-midi au soir est brumeux. La fumée est blanche, d’épaisseur faible à épaisse avec une faible pression. Une hauteur de fumée maximale de 200 m est observée depuis le poste d’observation du mont Merapi à Selo le 5 août 2020 à 06h30 WIB.
L’analyse morphologique de la zone du cratère basée sur des photos du secteur Sud-Est n’a montré aucun changement dans la morphologie du dôme. Le volume du dôme de lave basé sur des mesures utilisant des photos aériennes avec des drones le 26 juillet 2020 est de 200 000 m3.

 

Sismicité:
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré :
11 séismes d’émissions (DG),
10 tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
56 séismes multiphases (MP),
2  séisme sbasse fréquence (LF),
36 tremblements de terre d’avalanches (RF),
16  tremblements de terre tectoniques (TT).

L’intensité sismique cette semaine est relativement plus élevée que la semaine dernière.

 

Déformation :
La déformation du mont Merapi qui a été surveillée par EDM cette semaine a montré un raccourcissement de la distance entre les balises d’environ 2 cm.

Pluie et lahars :
Cette semaine, il n’y a eu aucun rapport de pluie et de lahars ou de débit supplémentaire dans les rivières qui descendent du mont Merapi.

Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il est conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et se situe dans le niveau d’activité «WASPADA».
3. Les dangers potentiels aujourd’hui sont les nuages ​​chauds de l’effondrement du dôme de lave et l’éruption de matières volcaniques provenant d’éruptions explosives.

Source : BPPTKG.
 
 

Chili , Villarica :

Hier à 15h22 heure locale, une explosion s’est produite sur le volcan Villarrica, associée à un séisme de longue période (mouvement de fluides) avec un déplacement réduit de 12 cm2. L’activité était accompagnée d’un signal infrason de 10 pascal, à 1 km du cratère.
La matière particulaire de la colonne s’est dispersée vers le Sud-Est, déposant une couche de cendres sur la neige.

Pour cette raison, l’Onemi a indiqué qu’il maintenait son alerte technique au niveau Jaune active. Selon l’organisme, cela est dû au fait que « le volcan est au-dessus de son seuil de base et que le processus est instable, et peut évoluer même en augmentant ou en diminuant ces niveaux, donc une éruption probable pourrait se développer dans une période de plusieurs semaines ou mois ».

 

Selon les informations fournies par l’OVDAS – SERNAGEOMIN, le volcan Villarrica maintient le niveau d’alerte technique au niveau jaune, qui comprend des variations des niveaux de paramètres dérivés de la surveillance qui indiquent que le volcan est au-dessus de son seuil de base et que le processus est instable, pouvant évoluer en augmentant ou en diminuant ces niveaux, donc une éruption probable pourrait se développer dans une période de plusieurs semaines ou mois.

Sur la base de ce qui est indiqué dans le dernier RAV, émis au cours de cette journée, qui comprend la période entre le 16 et le 31 juillet 2020, il est rapporté que les paramètres de surveillance volcanique sont à des niveaux considérés comme faibles pour ce volcan. Cependant, l’activité de surface constante, avec un dégazage passif visible pendant la journée, des émissions sporadiques de particules et la présence d’incandescence nocturne, accompagnées d’anomalies thermiques satellitaires et de l’enregistrement de signaux acoustiques associés à des explosions mineures, suggèrent que le système a encore le capacité à générer spontanément des émissions balistiques autour du cratère.

Cela pourrait également faciliter une escalade intempestive des niveaux d’activité volcanique. Il est à noter que le comportement du lac de lave est fluctuant, et qu’il continue à être situé près de la surface, provoquant des explosions mineures pouvant affecter le voisinage du cratère.

Sources :Onemi /Sernageomin .

Photos: AngaritaVPhotography , Sernageomin via Volcanologia en Chile.

 

Indonésie , Sinabung :

Communiqué de presse Activité de G. Sinabung – Nord de Sumatra , 08 août 2020

 3 ° 10 ‘de latitude Nord et 98 ° 23,5’ de longitude Est

Le niveau d’activité du G.Sinabung est de niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019.

Données de surveillance:

Visuel: Pendant la période du 1er juillet au 7 août 2020. Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Le cratère principal montre une fumée blanche  faible à épaisse avec une hauteur à environ 50-500 mètres au dessus du sommet. Le 8 août 2020 à 01h58  , une éruption s’est produite, entraînant une colonne d’éruption grise / brune, à environ 2000 m d’altitude au dessus du sommet du pic, d’intensité modérée à épaisse. La colonne d’éruption se dispersa vers l’Est.

 

Sismicité: Le nombre et les types de tremblements de terre enregistrés du 1er juillet au 7 août 2020 à 24h00  ont été dominés par les tremblements de terre d’émissions, la tectonique locale et les tremblements de terre tectoniques lointains.

Le 7 août 2020, il a été enregistré
15 tremblements de terre d’émission,
6  tremblements de terre basse fréquence,
21 tremblements de terre volcaniques profonds
2 séismes tectoniques lointains  .
il y a eu une augmentation des tremors de terre volcaniques. Le 8 août 2020 à pkl. 01:58 WIB il a été enregistré un séisme d’éruption d’une amplitude maximale de 120 mm et d’une durée de 1 heure 44 secondes.

Analyse:
L’éruption qui s’est produite était de nature phréatique, non précédée d’une augmentation significative des tremblements de terre volcaniques, indiquant l’absence d’approvisionnement en magma à la surface. L’éruption survenue le 8 août 2020 était davantage due à la surpression et à l’activité de surface.
Les éruptions n’ont duré que brièvement, non suivies d’une augmentation de la sismicité et de changements visuels conduisant à une plus grande série d’éruptions.

 

 

Danger potentiel:
Compte tenu de la nature et du caractère des éruptions du mont Sinabung, actuellement le potentiel d’éruptions explosives est toujours là, avec le risque d’éruption de nuages ​​chauds.
Actuellement, le danger potentiel se présente sous la forme de fortes pluies de cendres autour du sommet du mont Sinabung. Le matériel de cendre peut être transporté plus loin du sommet, selon la direction et la vitesse du vent.

Conclusion:
L’activité volcanique du mont Sinabung fluctue, à la fois visuellement et instrumentalement. Il n’y avait aucun signe de changement dans la nature de l’éruption ou d’augmentation du potentiel de danger. La distribution du matériel pour l’éruption du 8 août 2020 se situe toujours dans le rayon recommandé de la zone sujette aux catastrophes. Le niveau d’activité de G. Sinabung est le niveau III (SIAGA).

Recommandation:
Au niveau d’activité de niveau III (SIAGA) la communauté et les visiteurs / touristes n’effectuent pas d’activités dans les villages qui ont été relocalisés, ainsi que dans un rayon radial de 3 km autour du sommet du G. Sinabung, et un rayon sectoriel de 5 km pour le secteur Sud-Est, et 4 km pour le secteur Est-Nord.

Source : PVMBG.

Photos : PVMBG , Auteur inconnu .

 

Guatemala , Santiaguito :

Bulletin spécial volcanologique .

Type d’activité: Peléenne
Morphologie: Complexe de dômes dacitiques
Situation géographique: 14 ° 44 ’33 ˝ Latitude N; 91 ° 34’13˝ Longitude O
Hauteur: 2500msnm.

MISE À JOUR DE L’ACTIVITÉ
Le volcan Santiaguito maintient le même schéma éruptif des dernières semaines, où une activité constante d’avalanches de bloc et de cendres canalisées est observée sur le flanc Ouest du dôme Caliente, avec parfois aussi des colonnes de cendres qui forment un rideau qui se disperse dans la région . Sur le flanc Est, des avalanches sont également observées mais en moindre quantité.

Figure n ° 1: Flux pyroclastique enregistré par la caméra de surveillance de l’INSIVUMEH le 21 juillet (image du dessus). Colonne de dégazage générée par  le dôme Caliente
(image du dessous) vue d’OVSAN le 22 juillet.

Dans le cratère du dôme Caliente, les explosions restent faibles à modérées, certaines chargées de cendres qui atteignent 3300 à 3600 mètres d’altitude (10826 à 11811 pieds) qui sont dispersées dans la direction du vent sur 10 et 12 kilomètres environ, sur les communautés de la région de Palajunoj. Certaines explosions sont accompagnées de sons de dégazage de type turbine à réaction audibles à 5 kilomètres du bâtiment volcanique.

L’activité décrite s’est maintenue au cours des dernières semaines, cependant, une augmentation des explosions et des avalanches de bloc et des flux pyroclastiques encore plus importants ne peuvent être exclus.

Source : Insivumeh /  Fredy Arnoldo Esquit Chiquitá le 7 août 2020 à 17:28 heure locale

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search