April 9, 2024. EN. Ecuador / Galapagos : Fernandina , Costa Rica : Poas , New Zealand : Ruapehu , Indonesia : Ibu , Guatemala : Santiaguito .

April 09 , 2024.

 

Ecador / Galapagos , Fernandina :

The lava flow from the eruption of the La Cumbre volcano reaches the sea

This morning, park rangers from the Directorate of the Galapagos National Park, of the Ministry of Environment, Water and Ecological Transition (MAATE), who carry out control and surveillance actions from the base of the Canal Bolívar, west of Isabela, reported that lava flows from the eruption of the La Cumbre volcano, on Fernandina Island, reached the sea, after 35 days of moderate but uninterrupted activity.
Since March 2, when the eruption began, the Archipelago Environmental Authority has been monitoring this natural event to record the changes occurring in the ecosystem; and maintains constant coordination with the Institute of Geophysics (IG), using satellite information and seismic equipment installed on the island.
For the moment, technicians estimate that the lava flow which descended the southeastern flank of the volcano affected the endemic vegetation of the area such as scalesias, palo santo and certain cacti and part of the habitable zone of the land iguana. With their arrival at the sea, through underground tunnels, it is possible that marine iguanas, fish and coastal invertebrates close to the area may be affected.

Land and marine visitation sites on Fernandina Island remain open; However, the DPNG continues to assess the situation to adopt new management measures if necessary. There is no human population on this island.
According to IG reports, Cumbre is one of the most active volcanoes in the Galapagos. Since the 1800s, it has experienced between 28 and 30 eruptions, which is the highest eruption recurrence rate in the archipelago. In recent years, similar processes were recorded in 2017, 2018 and 2020.

Gas:
The MOUNTS satellite system reported 478.4 tons of sulfur dioxide (SO2) measured on 07/04/2024 at 2:11 p.m. TL.

Other monitoring parameters:
The MIROVA-VIIRS satellite system recorded 2 high thermal anomalies, the MIROVA MODIS system recorded 4 high thermal anomalies in the last 24 hours. For its part, the FIRMS satellite system recorded 201 thermal anomalies over the last 12 hours.

Observation:
Yesterday afternoon, based on reports from park rangers from the Galapagos National Park Directorate (DPNG), Ministry of Environment, Water and Ecological Transition (MAATE), it was reported that the lava flows associated with the eruption of the La Cumbre volcano, on Fernandina Island, reached the sea. This information is also confirmed by the GOES-16 satellite system, which presents thermal anomalies along the coastal edge.

Sources : Parque Nacional Galapagos, IGEPN.

Photos : Parque Nacional Galapagos , Nancy Juan Jiang

 

Costa Rica , Poas :

Latitude: 10.2
Longitude: -84,233
Altitude: 2,687 meters above sea level

Activity observed:
Eruptive activity continues. However, after 9 days of continuous emission of ash, since yesterday afternoon, a decrease in it has been observed. Due to the appearance of the tremor (f = 1.5 – 4 Hz) yesterday at 12:00 p.m., it cannot be ruled out that ash emissions will increase in the future. The CO2/SO2, H2S/SO2 gas ratios as well as SO2 emissions are stable. This morning at the lookout, around 10:25 a.m., the maximum SO2 concentration was 1.2 ppm. The deformation of the volcanic building is stable.

Environmental conditions:
Cloudy weather at the summit, with southwesterly wind (4 m/s).

Activity Level: Warning (2)

San José, April 8 (Prensa Latina) Active for several weeks, the Poás volcano in Costa Rica erupted again, this time with a plume of gas that reached 200 meters above its crater, reported today now the Observatory of Volcanology and Seismology (Ovsicori).

The eruption contains water vapor and volcanic gases, which also caused thick volcanic fog that affected several areas of the Greater Metropolitan Area. The wind pushes the ashes towards three western cantons, underlined the entity attached to the National University.
The fall of ash and the presence of gases, particularly sulfur dioxide, are causing concern among the population near the volcano.

The entrance to the park was closed until today, however we are awaiting the assessment of the authorities to determine its opening.
Last week, the National Emergency Commission (CNE) declared a green alert in six cantons in the province of Alajuela, affected by falling ash and a strong smell of sulfur.

The volcano remains classified at an alert level in which there are possible manifestations such as: small eruptions, bubbles, geysers, significant emission of acid gases, increase in temperature (incandescence) and seismic swarms/volcanic tremor, inflation-extension of the volcanic edifice.

Sources : Ovsicori , Prensa Latina

Photo : Ovsicori

 

New Zealand , Ruapehu :

Unusual style of earthquake activity continues at Mt Ruapehu, no changes in overall volcanic activity. The Volcanic Alert Level remains at 1.
Published: Tue Apr 9 2024 11:30 AM

Although the unusual earthquakes have continued under Mt Ruapehu, our other monitored parameters have not changed. We continue to measure low-moderate volcanic gas emissions, a slow decline in lake temperature and water level. The last gas flight, Crater Lake water and gas analysis, and visual observations show no changes. A sudden eruption at Mt Ruapehu remains very unlikely. The Volcanic Alert Level remains at 1 and the Aviation Colour Code at Green.

The uncommon style of small earthquakes recorded at shallow (1-2 km) depths under Mt Ruapehu and reported in our last bulletin, continue to occur. The number of earthquakes per day has decreased from the high seen in late March, and they remain small and difficult to identify, with only the larger events detected by our automatic systems. Over the last month, we have seen up to eight of these earthquakes a day, while now they amount to 0-6 per day.

As the earthquakes do not typically last more than 10 minutes, they do not categorise as volcanic tremor, which remains low at Ruapehu. The earthquakes are also quite different in appearance from volcanic tremor traditionally seen at Ruapehu.

Te Wai ā-moe (Crater Lake) temperature continues a slow decline. Currently the lake temperature is 22 ºC, down from a peak of 31 ºC on February 14. The lake water level is also slowly declining, likely reflecting less melt water as air temperatures fall. The interpretation of gas and water samples from the lake show data consistent with cooling of the hydrothermal system formed by the lake and minor heating of the deeper system. The DOAS gas detection network has seen gas output increase slightly but remains in the low-moderate range for Mt Ruapehu.

In summary, earthquake activity beneath Ruapehu remains slightly higher than usual. This is influenced by the occurrence of the unusual events – noting these have decreased in number per day. Volcanic tremor levels remain low. The laboratory results from the gas samples indicate heating processes in the deeper parts of the system, and cooling within the shallow part, these being typical of the Ruapehu system. Our conceptual model has partial sealing occurring in the hydrothermal system beneath the crater lake, which in turn modulates the flow of gas and heat to shallower levels. Fracturing of the sealed area can be reflected as earthquakes and/or volcanic tremor. We are seeing low-moderate gas volumes passing through the lake presently, indicating paths are open.

Changes to the lake colour may occur if more/less disturbed sediment is suspended in the lake, leading to a change in the tone of the grey colour. The size and shape of the upwelling areas may also change. All of this is consistent with ongoing volcanic and hydrothermal processes and the overall low level of volcanic activity at Mt Ruapehu. A sudden eruption at Mt Ruapehu remains very unlikely.

Monitoring indicators remain consistent with a low level of volcanic activity. As a result, the Volcanic Alert Level remains at 1. The Aviation Colour Code remains Green.

Source : Geonet / Brad Scott / Duty Volcanologist

Photo : Geonet

 

Indonesia , Ibu :

An eruption of Mount Ibu occurred on Tuesday, April 9, 2024 at 00:51 WIT with the height of the ash column observed at ±1,200 m above the summit (±2,525 m above sea level) . The ash column was observed to be gray in color with thick intensity, oriented towards the South-West. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 28 mm and a duration of 120 seconds.

Observation of seismicity:
10 eruption earthquakes with an amplitude of 11 to 28 mm and a duration of 23 to 79 seconds.
74 emission earthquakes with an amplitude of 2 to 14 mm and earthquake duration of 15 to 50 seconds.
8 harmonic tremors with an amplitude of 2 to 10 mm and an earthquake duration of 74 to 495 seconds.
1 Tornillo type earthquake with an amplitude of 5 mm and an earthquake duration of 72 seconds.
404 Shallow volcanic earthquakes with an amplitude of 2 to 20 mm and an earthquake duration of 4 to 14 seconds.
4 deep volcanic earthquakes with an amplitude of 3 to 6 mm, earthquake duration of 5 to 8 seconds.
22 deep tectonic earthquakes with an amplitude of 2 to 28 mm, and the duration of the earthquake was 35 to 157 seconds.

RECOMMENDATION
1. Communities around Mount Ibu and visitors/tourists should not practice activities within a radius of 2.0 km and the sectoral extension of 3.5 km towards the opening of the crater in the northern part of the crater active Mount Ibu.
2. In the event of falling ash, people who carry out activities outside the home are advised to wear nasal, oral (mask) and eye (glasses) protection.

Source : Magma Indonésie .

Photo : John Massolo – WordPress.com ( Archive).

 

Guatemala , Santiaguito :

Weather conditions: Clear weather
Wind: North-East
Precipitation: 0.0 mm.

Activity:
The Santiaguito volcano observatory OVSAN reports moderate degassing on the crater which disperses towards the South-West. Weak to moderate explosions are recorded, expelling columns of gas and ash which disperse in a west and southwest direction. At night and early morning, constant incandescence was observed in the Caliente Dome crater and in the upper part of the lava flow in a West-Southwest direction.

Constant avalanches of blocks, weak, moderate and some strong, are recorded on the lava flow, on the South flank and on the South-East flank. The volcano maintains high activity due to the extrusion of blocky lava into the Caliente dome in a west, southwest direction and the unstable nature of the material in the crater. There is a chance of moderate to strong pyroclastic flows, so do not stay near or in river beds near the slopes of the volcano.

Source : Insivumeh.

Photo : Armando Pineda

09 Avril 2024. FR. Equateur / Galapagos : Fernandina , Costa Rica : Poas , Nouvelle Zélande : Ruapehu , Indonésie : Ibu , Guatemala : Santiaguito .

09 Avril 2024.

 

Equateur / Galapagos , Fernandina :

La coulée de lave issue de l’éruption du volcan La Cumbre atteint la mer

Ce matin, les gardes du parc de la Direction du Parc National des Galapagos, du Ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Transition écologique (MAATE), qui mènent des actions de contrôle et de surveillance depuis la base du Canal Bolívar, à l’Ouest d’Isabela, ont signalé que les flux de lave provenant de l’éruption du volcan La Cumbre, sur l’île Fernandina, a atteint la mer, après 35 jours d’activité modérée mais ininterrompue.
Depuis le 2 mars, date du début de l’éruption, l’Autorité environnementale de l’archipel surveille cet événement naturel pour enregistrer les changements qui se produisent dans l’écosystème ; et maintient une coordination constante avec l’Institut de Géophysique (IG), en utilisant les informations satellitaires et les équipements sismiques installés sur l’île.
Pour l’instant, les techniciens estiment que la coulée de lave qui a descendu le flanc Sud-Est du volcan a affecté la végétation endémique de la zone comme les scalesias, le palo santo et certains cactus et une partie de la zone habitable de l’iguane terrestre. Avec leur arrivée à la mer, par des tunnels souterrains, il est possible que les iguanes marins, les poissons et les invertébrés côtiers proches de la zone soient affectés.

Les sites de visite terrestres et marins de l’île Fernandina restent ouverts ; Cependant, la DPNG continue d’évaluer la situation pour adopter de nouvelles mesures de gestion si nécessaire. Il n’y a aucune population humaine sur cette île.
Selon les rapports d’IG, la Cumbre est l’un des volcans les plus actifs des Galapagos. Depuis les années 1800, elle a connu entre 28 et 30 éruptions, ce qui constitue le taux de récurrence d’éruptions le plus élevé de l’archipel. Ces dernières années, des processus similaires ont été enregistrés en 2017, 2018 et 2020.

Gaz:
Le système satellite MOUNTS a signalé 478,4 tonnes de dioxyde de soufre (SO2) mesurées le 04/07/2024 à 14h11 TL.

Autres paramètres de surveillance :
Le système satellitaire MIROVA-VIIRS a enregistré 2 anomalies thermiques élevées, le système MIROVA MODIS a enregistré 4 anomalies thermiques élevées au cours des dernières 24 heures. De son côté, le système satellitaire FIRMS a enregistré 201 anomalies thermiques au cours des 12 dernières heures.

Observation:
Hier après-midi, sur la base des rapports des gardes du parc de la Direction du Parc National des Galapagos (DPNG), du Ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Transition écologique (MAATE), il a été signalé que les coulées de lave associées à l’éruption du volcan La Cumbre, sur l’île Fernandina, atteignaient la mer. Cette information est également confirmée par le système satellite GOES-16, qui présente des anomalies thermiques en bordure côtière.

Sources : Parque Nacional Galapagos, IGEPN.

Photos : Parque Nacional Galapagos , Nancy Juan Jiang

 

Costa Rica , Poas :

Latitude : 10,2
Longitude : -84 233
Altitude : 2 687 mètres au-dessus du niveau de la mer

Activité observée :
L’activité éruptive se poursuit. Cependant, après 9 jours d’émission continue de cendres, depuis hier après-midi, une diminution de celle-ci a été observée. En raison de l’apparition du tremor (f = 1,5 – 4 Hz) hier à 12h00, il n’est pas exclu que les émissions de cendres augmentent à l’avenir. Les ratios gazeux CO2/SO2, H2S/SO2 ainsi que les émissions de SO2 sont stables. Ce matin au belvédère, vers 10h25, la concentration maximale de SO2 était de 1,2 ppm. La déformation du bâtiment volcanique est stable.

Conditions environnementales:
Temps nuageux au sommet, avec vent de secteur Sud-Ouest (4 m/s).

Niveau d’activité : Avertissement (2)

San José, 8 avril (Prensa Latina) Actif depuis plusieurs semaines, le volcan Poás au Costa Rica est de nouveau entré en éruption, cette fois avec un panache de gaz qui a atteint 200 mètres au-dessus de son cratère, a rapporté aujourd’hui l’Observatoire de Volcanologie et Sismologie (Ovsicori).

L’éruption contient de la vapeur d’eau et des gaz volcaniques, qui ont également provoqué un épais brouillard volcanique qui a touché plusieurs zones de la Grande Zone Métropolitaine. Le vent pousse les cendres vers trois cantons de l’Ouest, a souligné l’entité rattachée à l’Université nationale.
La chute de cendres et la présence de gaz, notamment de dioxyde de soufre, suscitent l’inquiétude de la population à proximité du volcan.

L’entrée du parc était fermée jusqu’à aujourd’hui, cependant on attend l’évaluation des autorités pour déterminer son ouverture.
La semaine dernière, la Commission nationale d’urgence (CNE) a déclaré l’alerte verte dans six cantons de la province d’Alajuela, touchés par des chutes de cendres et une forte odeur de soufre.

Le volcan reste classé à un niveau d’alerte dans lequel il existe des manifestations possibles telles que : petites éruptions, bulles, geysers, émission importante de gaz acides, augmentation de la température (incandescence) et essaims sismiques/tremor volcanique, inflation-extension de l’édifice volcanique. . .

Sources : Ovsicori , Prensa Latina

Photo : Ovsicori

 

Nouvelle Zélande , Ruapehu :

Un style inhabituel d’activité sismique se poursuit sur le mont Ruapehu, aucun changement dans l’activité volcanique globale. Le niveau d’alerte volcanique reste à 1.
Publié : mardi 9 avril 2024 11h30

Bien que les tremblements de terre inhabituels se soient poursuivis sous le mont Ruapehu, nos autres paramètres surveillés n’ont pas changé. Nous continuons de mesurer les émissions de gaz volcaniques faibles à modérées, ainsi qu’une lente baisse de la température du lac et du niveau de l’eau. Le dernier vol de mesures de gaz, l’analyse de l’eau et du gaz de Crater Lake et les observations visuelles ne montrent aucun changement. Une éruption soudaine du mont Ruapehu reste très improbable. Le niveau d’alerte volcanique reste à 1 et le code couleur aviation au vert.

Le type rare de petits tremblements de terre enregistrés à faible profondeur (1 à 2 km) sous le mont Ruapehu et signalés dans notre dernier bulletin continuent de se produire. Le nombre de tremblements de terre par jour a diminué par rapport au maximum observé fin mars, et ils restent faibles et difficiles à identifier, seuls les événements les plus importants étant détectés par nos systèmes automatiques. Au cours du mois dernier, nous avons observé jusqu’à huit de ces tremblements de terre par jour, alors qu’aujourd’hui, ils sont de 0 à 6 par jour.

Comme les tremblements de terre ne durent généralement pas plus de 10 minutes, ils ne sont pas classés comme tremors volcaniques, qui restent faibles sur le Ruapehu. Les tremblements de terre ont également une apparence très différente des tremblements de terre volcaniques traditionnellement observés sur le Ruapehu.

La température de Te Waiā-moe (Cratère Lake) continue de baisser lentement. Actuellement, la température du lac est de 22 ºC, en baisse par rapport au pic de 31 ºC du 14 février. Le niveau de l’eau du lac diminue également lentement, probablement en raison d’une diminution de l’eau de fonte à mesure que la température de l’air baisse. L’interprétation des échantillons de gaz et d’eau du lac montre des données cohérentes avec un refroidissement du système hydrothermal formé par le lac et un réchauffement mineur du système plus profond. Le réseau de détection de gaz DOAS a vu la production de gaz augmenter légèrement mais reste dans la fourchette faible-modérée pour le mont Ruapehu.

En résumé, l’activité sismique sous Ruapehu reste légèrement plus élevée que d’habitude. Ceci est influencé par l’apparition d’événements inhabituels – notant que leur nombre a diminué chaque jour. Les niveaux de tremors volcaniques restent faibles. Les résultats de laboratoire des échantillons de gaz indiquent des processus de chauffage dans les parties les plus profondes du système et de refroidissement dans la partie peu profonde, ceux-ci étant typiques du système Ruapehu. Notre modèle conceptuel prévoit une étanchéité partielle du système hydrothermal situé sous le lac de cratère, ce qui module à son tour le flux de gaz et de chaleur vers des niveaux moins profonds. La fracturation de la zone scellée peut se traduire par des tremblements de terre et/ou des tremors volcaniques. Nous constatons actuellement que des volumes de gaz faibles à modérés traversent le lac, ce qui indique que les chemins sont ouverts.

Des changements dans la couleur du lac peuvent se produire si des sédiments plus ou moins perturbés sont en suspension dans le lac, entraînant un changement dans la tonalité de la couleur grise. La taille et la forme des zones de remontée peuvent également changer. Tout cela est cohérent avec les processus volcaniques et hydrothermaux en cours et avec le faible niveau général d’activité volcanique du mont Ruapehu. Une éruption soudaine du mont Ruapehu reste très improbable.

Les indicateurs de surveillance restent cohérents avec un faible niveau d’activité volcanique. En conséquence, le niveau d’alerte volcanique reste à 1. Le code couleur aviation reste vert.

Source : Geonet / Brad Scott / Volcanologue de service

Photo : Geonet

 

Indonésie , Ibu :

Une éruption du mont Ibu s’est produite le mardi 9 avril 2024 à 00h51 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 1 200 m au-dessus du sommet (± 2 525 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant de couleur grise avec une intensité épaisse , orientée vers le Sud-Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 28 mm et une durée de 120 secondes.

Observation de la sismicité :
10 séismes d’éruptions d’une amplitude de 11 à 28 mm et d’une durée de 23 à 79 secondes.
74 tremblements de terre d’émissions d’une amplitude de 2 à 14 mm et durée du séisme de 15 à 50 secondes.
8 tremors harmoniques avec une amplitude de 2 à 10 mm et une durée de tremblement de terre de 74 à 495 secondes.
1 séisme de type Tornillo d’une amplitude de 5 mm et d’une durée de séisme de 72 secondes.
404 Séismes volcaniques peu profonds d’une amplitude de 2 à 20 mm et d’une durée de séisme de 4 à 14 secondes.
4 tremblements de terre volcaniques profonds d’une amplitude de 3 à 6 mm,  durée de séisme de 5 à 8 secondes.
22 tremblements de terre tectoniques profonds d’une amplitude de 2 à 28 mm, et la durée du séisme était de 35 à 157 secondes.

RECOMMANDATION
1. Les communautés autour du mont Ibu et les visiteurs/touristes ne doivent pas pratiquer d’activités dans un rayon de 2,0 km et l’ extension sectorielle de 3,5 km vers l’ouverture du cratère dans la partie Nord du cratère actif du mont Ibu.
2. En cas de chute de cendres, il est conseillé aux personnes qui effectuent des activités à l’extérieur de la maison de porter une protection nasale, buccale (masque) et oculaire (lunettes).

Source : Magma Indonésie .

Photo : John Massolo – WordPress.com ( Archive).

 

Guatemala , Santiaguito :

Conditions atmosphériques : Temps clair
Vent : Nord-Est
Précipitations : 0,0 mm.

Activité:
L’observatoire du volcan Santiaguito OVSAN rapporte un dégazage modéré sur le cratère qui se disperse vers le Sud-Ouest. Des explosions faibles à modérées sont enregistrées, expulsant des colonnes de gaz et de cendres qui se dispersent en direction Ouest et Sud-Ouest. La nuit et tôt le matin, une incandescence constante a été observée dans le cratère du dôme Caliente et dans la partie supérieure de la coulée de lave dans une direction Ouest-Sud-Ouest.

Des avalanches constantes de blocs , faibles , modérées et quelques fortes , sont enregistrées sur la coulée de lave, sur le flanc Sud et sur le flanc Sud-Est. Le volcan maintient une activité élevée en raison de l’extrusion de lave en blocs dans le dôme Caliente dans une direction Ouest, Sud-Ouest et de la nature instable du matériau dans le cratère. Il existe une probabilité de coulées pyroclastiques modérées à fortes, donc il ne faut pas rester à proximité ou dans les lits des rivières près des pentes du volcan.

Source : Insivumeh.

Photo : Armando Pineda

April 8, 2024. EN. Italy / Sicily : Etna , Indonesia : Semeru , Colombia : Cumbal , Ecuador : Reventador , Alaska : Atka .

April 8 , 2024.

 

Italy / Sicily , Etna :

VOLCANIC ACTIVITY REPORT April 7, 2024, 1:10:36 PM (UTC) – ETNA.
The National Institute of Geophysics and Volcanology, Osservatorio Etneo, reports a strong emission of ash from the summit craters, visible by the summit crater cameras.

Press release on the activity of Etna, April 7, 2024 3:52 p.m. (1:52 p.m. UTC)

The National Institute of Geophysics and Volcanology, Osservatorio Etneo, communicates, based on the analysis of INGV-OE surveillance cameras, that a strong emission of ash from the Bocca Nuova crater was observed. This emission lasted about 4 minutes and reached an altitude of 5 km above sea level, quickly dispersing in the atmosphere towards the South. Seismically, a sequence of approximately 6 summit explosive events was recorded from 1:01 p.m. to 1:10 p.m. UTC, the most energetic of which was recorded at 1:10 p.m. UTC.

The average amplitude of volcanic tremors remains at the current state, although with some slight fluctuations, at the average level. The sources of the tremor are located under the Southeast crater, at an altitude of approximately 2,900 m above mean sea level. The infrasound signals are exclusively located at the Southeast crater. Finally, the analysis of the inclinometer signals does not reveal significant deformations.

Further updates will be communicated shortly.

Source : INGV

Photo :  Fabrizio Zuccarello.

 

Indonesia , Semeru :

Mount Semeru exhibited an eruption on Monday, April 8, 2024 at 08:23 WIB with the height of the ash column observed at ± 500 m above the summit (± 4176 m above sea level). The ash column was observed to be white to gray in color with moderate intensity, oriented towards the South. At the time of writing, the eruption was still ongoing.

Observation of seismicity
9 eruption/explosion earthquakes with an amplitude of 11 to 22 mm and duration of the earthquake from 75 to 95 seconds.
4 emission earthquakes with an amplitude of 2 to 6 mm and duration of the earthquake from 41 to 66 seconds.
1 harmonic tremor with an amplitude of 6 mm, and an earthquake duration of 147 seconds.

RECOMMENDATION
1. Do not carry out any activities in the South-East sector along Besuk Kobokan, 13 km from the summit (center of the eruption). Apart from this distance, people do not carry out activities within 500 meters of the river bank (river boundary) along Besuk Kobokan as they may be affected by the expansion of warm clouds and lahar flows up to a distance of 17 km from the summit.
2. Do not practice activities within a 5 km radius around the crater/summit of the Mount Semeru volcano as it is subject to the risk of stone projection (spray).

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Colombia , Cumbal :

Weekly activity bulletin: Cumbal Volcanic Complex

Regarding the monitoring of the activity of the CUMBAL VOLCANIC COMPLEX (CVC), the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:

Between March 26 and April 1, 2024, and compared to what was reported the previous week, seismic activity presented a slight decrease in its occurrence and the energy released.
The predominance of earthquakes related to rock fracture remained, scatteredly located in the volcanic region, at distances less than 16 km, with depths between 1.0 and 7.0 km from its summit (4,700 m above sea level) and magnitudes less than 1.6.

Gas emissions were recorded in the El Verde fumarole fields, northeast of the CVC; and Los Rastrojos and Boca Vieja, southwest of the CVC, with white columns, of variable dispersion direction and height depending on the wind direction. No significant variation was observed in the other geophysical and geochemical parameters of volcanic monitoring.

Volcanic activity remains in a YELLOW ALERT state: Active volcano with changes in the behavior of the base level of monitored parameters and other manifestations.

Source et photo : SGC

 

Ecuador , Reventador :

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE REVENTADOR VOLCANO, Sunday April 7, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: Moderate, Surface trend: No changes
Internal activity level: Moderate, Internal trend: No changes

Seismicity: From April 6, 2024, 11:00 a.m. to April 7, 2024, 11:00 a.m.:

The following table shows the number of seismic events from the reference station in the last 24 hours.

Explosion (EXP) 58
Long Period (LP) 5
Transmitting tremor (TREMI) 4
Tremor harmonic (TRARM): 3

Precipitation/Lahars:
No rain was recorded in the volcano area. **Heavy rains could remobilize accumulated material and generate mud and debris flows that travel down the volcano’s flanks and flow into rivers downstream.

Emissions/ash column:
Due to weather conditions, gas and ash emissions could not be observed via surveillance cameras. The VAAC agency in Washington has not published reports relating to the activity of the volcano.

Observation:
Since yesterday, we have seen that the volcano has remained cloudy most of the time. Furthermore, during the night and early morning today, several episodes of descent of incandescent material were recorded which reached 800 meters below the level of the crater. Currently, the volcano remains cloudy

Alert level: Orange.

Source : IGEPN.

Photo : Henry Vasconez

 

Alaska , Atka :

Minor unrest at the Atka volcanic complex continues and a few small earthquakes were detected over the past day. Nothing was observed in cloudy satellite and webcam views of the volcano over the past day.

AVO has detected no unusual surface activity since a small explosion at the summit of Korovin volcano on the evening of March 27.
Korovin is one of the volcanoes that makes up the Atka volcanic complex.

The Atka volcanic complex is monitored by local seismic and infrasound sensors and webcam, satellite data, and regional lightning detection instruments.

The Atka Volcanic Complex consists of a central shield and Pleistocene caldera with several post-caldera volcanoes. A major dacitic explosive eruption accompanied formation of the caldera about 500,000 to 300,000 years ago. The most prominent of the post-caldera stratovolcanoes are Kliuchef and Sarichef, both of which may have been active in historical time. Sarichef has a symmetrical profile, but the less eroded Kliuchef is the source of most if not all historical eruptions. Kliuchef may have been active on occasion simultaneously with Korovin volcano to the north. Hot springs and fumaroles are located on the flanks of Mount Kliuchef and in a glacial valley SW of Kliuchef. Korovin, at the NE tip of Atka Island, is the most frequently active volcano of the complex, and contains a double summit with two craters. The NW summit has a small crater, but the 1-km-wide crater of the SE cone has an open cylindrical vent of widely variable depth that sometimes contains a crater lake or a high magma column. A fresh-looking cinder cone lies on the flank of the partially dissected Konia volcano, located on the SE flank of the dominantly basaltic Korovin. Some late-stage dacitic lava flows are present on both Korovin and Konia.

Source : AVO , GVP

Photo : Schaefer, Janet /  Alaska Volcano Observatory / Alaska Division of Geological & Geophysical Surveys

 

 

08 Avril 2024. FR. Italie / Sicile : Etna , Indonésie : Semeru , Colombie : Cumbal , Equateur : Reventador , Alaska : Atka .

08 Avril 2024.

 

Italie / Sicile , Etna :

RAPPORT D’ACTIVITÉ VOLCANIQUE 07 Avril 2024 ,13:10:36(UTC) – ETNA.
L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte une forte émission de cendres des cratères du sommet , visible par les caméras des cratères sommitaux.

Communiqué sur l’activité de l’Etna , 07 Avril 2024 15:52 (13:52 UTC)

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Osservatorio Etneo, communique , à partir de l’analyse des caméras de surveillance INGV-OE , qu’une forte émission de cendres du cratère de la Bocca Nuova a été observée. Cette émission a duré environ 4 minutes et a atteint une altitude de 5 km au-dessus du niveau de la mer, se dispersant rapidement dans l’atmosphère en direction du Sud. D’un point de vue sismique, une séquence d’environ 6 événements explosifs au sommet a été enregistrée de 13h01 à 13h10 UTC, dont la plus énergique a été enregistré à 13h10 UTC.

L’amplitude moyenne des tremors volcaniques reste à l’état actuel, bien qu’avec quelques légères fluctuations, au niveau moyen. Les sources du tremor sont situées sous le cratère Sud-Est, à une altitude d’environ 2 900 m au-dessus du niveau moyen de la mer. Les signaux infrasonores sont exclusivement localisés au niveau du cratère Sud-Est. Enfin, l’analyse des signaux inclinométriques ne révèle pas de déformations significatives.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV

Photo :  Fabrizio Zuccarello.

 

Indonésie , Semeru :

Le mont Semeru a présenté une éruption le lundi 8 avril 2024 à 08h23 WIB avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 500 m au-dessus du sommet (± 4176 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant de couleur blanche à grise avec une intensité modérée , orientée vers le Sud. Au moment de la rédaction de ce rapport, l’éruption était toujours en cours.

Observation de la sismicité
9 tremblements de terre d’éruptions /explosions d’une amplitude de 11 à 22 mm et durée du séisme de 75 à 95 secondes.
4 tremblements de terre d’émissions d’une amplitude de 2 à 6 mm et durée du séisme de 41 à 66 secondes.
1 tremor harmonique d’une amplitude de 6 mm, et une durée de séisme de 147 secondes.

RECOMMANDATION
1. Ne mener aucune activité dans le secteur Sud-Est le long du Besuk Kobokan, à 13 km du sommet (centre de l’éruption). En dehors de cette distance, les gens ne mènent pas d’activités à moins de 500 mètres de la rive du fleuve (frontière du fleuve) le long de Besuk Kobokan car ils risquent d’être affectés par l’expansion des nuages ​​chauds et des coulées de lahars jusqu’à une distance de 17 km du sommet.
2. Ne pratiquez pas d’activités dans un rayon de 5 km autour du cratère/sommet du volcan Mont Semeru car il est sujet au risque de projection de pierres ( projections ).

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Colombie , Cumbal :

Bulletin d’activité hebdomadaire : Complexe Volcanique Cumbal

Concernant le suivi de l’activité du COMPLEXE VOLCANIQUE CUMBAL (CVC), le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :

Entre le 26 mars et le 1er avril 2024, et par rapport à ce qui a été signalé la semaine précédente, l’activité sismique a présenté une légère diminution de son occurrence et de l’énergie libérée.
La prédominance des tremblements de terre liés à la fracture de la roche est restée, localisés de manière dispersée dans la région volcanique, à des distances inférieures à 16 km, avec des profondeurs comprises entre 1,0 et 7,0 km par rapport à son sommet (4 700 m d’altitude) et des magnitudes inférieures à 1,6.

Des émissions de gaz ont été enregistrées dans les champs de fumerolles d’El Verde, au Nord-Est du CVC ; et de Los Rastrojos et Boca Vieja, au Sud-Ouest du CVC, avec des colonnes blanches, de direction de dispersion et hauteur variables selon la direction du vent. Aucune variation significative n’a été observée dans les autres paramètres géophysiques et géochimiques du suivi volcanique.

L’activité volcanique reste en état d’ALERTE JAUNE : Volcan actif avec des changements dans le comportement du niveau de base des paramètres surveillés et d’autres manifestations.

Source et photo : SGC

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Dimanche 07 Avril 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Modéré , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 06 Avril 2024 , 11:00h au 07 Avril 2024 , 11:00h : 

Le tableau suivant montre le nombre d’événements sismiques de la station de référence au cours des dernières 24 heures.

Explosion (EXP) 58
Longue Période (LP) 5
Tremor d’émission (TREMI ) 4
Tremor harmonique ( TRARM ): 3

 

Précipitations / Lahars :
Aucune pluie n’a été enregistrée dans la zone du volcan. **De fortes pluies pourraient remobiliser les matériaux accumulés et générer des coulées de boue et de débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières en aval.

Colonne émissions/cendres :
En raison des conditions météorologiques, les émissions de gaz et de cendres n’ont pas pu être observées via les caméras de surveillance. L’agence VAAC de Washington n’a pas publié de rapports relatifs à l’activité du volcan.

Observation:
Depuis hier, on a pu constater que le volcan est resté nuageux la plupart du temps. Par ailleurs, dans la nuit et tôt le matin d’aujourd’hui, plusieurs épisodes de descente de matière incandescente ont été enregistrés qui ont atteint 800 mètres sous le niveau du cratère. Actuellement, le volcan reste nuageux

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN.

Photo : Henry Vasconez

 

Alaska , Atka :

Les troubles mineurs se poursuivent sur le complexe volcanique d’Atka et quelques petits tremblements de terre ont été détectés au cours de la dernière journée. Rien n’a été observé dans les vues nuageuses du satellite et de la webcam du volcan au cours de la journée écoulée.

L’AVO n’a détecté aucune activité inhabituelle en surface depuis une petite explosion au sommet du volcan Korovin dans la soirée du 27 mars.
Le Korovin est l’un des volcans qui composent le complexe volcanique d’Atka.

Le complexe volcanique d’Atka est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, une webcam, des données satellite et des instruments régionaux de détection de la foudre.

Le complexe volcanique d’Atka se compose d’un bouclier central et d’une caldeira du Pléistocène avec plusieurs volcans post-caldeira. Une éruption explosive dacitique majeure a accompagné la formation de la caldeira il y a environ 500 000 à 300 000 ans. Les stratovolcans post-caldeira les plus importants sont Kliuchef et Sarichef, qui pourraient tous deux avoir été actifs à l’époque historique. Le Sarichef a un profil symétrique, mais le Kliuchef, moins érodé, est à l’origine de la plupart, sinon de la totalité, des éruptions historiques. Le Kliuchef a peut-être été actif à l’occasion simultanément avec le volcan Korovin au Nord. Des sources chaudes et des fumerolles sont situées sur les flancs du mont Kliuchef et dans une vallée glaciaire au Sud-Ouest du Kliuchef. Le Korovin, à la pointe Nord-Est de l’île d’Atka, est le volcan le plus fréquemment actif du complexe et contient un double sommet avec deux cratères. Le sommet Nord-Ouest a un petit cratère, mais le cratère du cône Sud-Est, large de 1 km, possède un évent cylindrique ouvert de profondeur très variable qui contient parfois un lac de cratère ou une haute colonne de magma. Un cône de cendres d’apparence fraîche se trouve sur le flanc du volcan Konia partiellement disséqué, situé sur le flanc Sud-Est du Korovin à dominante basaltique. Certaines coulées de lave dacitique à un stade avancé sont présentes à la fois sur le Korovin et le Konia.

Source : AVO , GVP

Photo : Schaefer, Janet /  Alaska Volcano Observatory / Alaska Division of Geological & Geophysical Surveys

 

 

April 7, 2024. EN. Indonesia : Lewotobi Laki Laki , Ecuador : Sangay , Chile : Laguna del Maule , Colombia : Puracé – Los Coconucos Volcanic Range , La Martinique : Montagne Pelée .

April 07 , 2024.

 

Indonesia , Lewotobi Laki Laki : 

An eruption of Mount Lewotobi Laki occurred on Saturday April 6, 2024 at 10:02 WITA with the height of the ash column observed at ±200 m above the summit (±1784 m above sea level). The ash column was observed to be white to gray in color with moderate to thick intensity, oriented towards the North. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 7.4 mm and a duration of 118 seconds.

Observation of seismicity
2 eruption/explosion earthquakes with an amplitude of 7.4 mm and a seismic duration of 95 to 118 seconds.
1 Avalanche earthquake with an amplitude of 2.9 mm and an earthquake duration of 87 seconds.
4 emission earthquakes with an amplitude of 1.4 to 7.4 mm and earthquake duration of 34 to 98 seconds.
3 harmonic tremors with an amplitude of 2.2 mm and an earthquake duration of 60 to 153 seconds.
1 Deep volcanic earthquake with an amplitude of 5.9 mm, duration of the earthquake 12 seconds.
1 local tectonic earthquake with an amplitude of 5.9 mm, and duration of the earthquake of 23 seconds.
3 deep tectonic earthquakes with an amplitude of 4.4 to 47.3 mm,  earthquake duration 43 to 178 seconds.

RECOMMENDATION
1. Communities around Mount Lewotobi Laki and visitors/tourists do not carry out any activities within a radius of 2 km around the center of the eruption of Mount Lewotobi Laki and in the area of 3 km in the North-North direction. East and 5 km in the direction of the northeast sector.

2. The public should remain calm and follow the instructions of the regional government and not believe rumors whose origin is unclear.

Source et photo : Magma Indonésie

 

Ecuador : Sangay

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE SANGAY VOLCANO, Saturday April 6, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: High, Surface trend: No change
Internal activity level: High, Internal trend: No change

Seismicity: From April 5, 2024, 11:00 a.m. to April 6, 2024, 11:00 a.m.:

The number of seismic events recorded at the reference station over the past 24 hours is shown below. The level of seismic activity of the volcano remains high.

Explosion Event (EXP): 138

 

Precipitation/Lahars:
No rain was recorded in the region. **Heavy rains could remobilize accumulated material and generate flows of mud and debris that would flow down the volcano’s flanks and flow into adjacent rivers.

Emissions/ash column:
Due to weather conditions, it was not possible to observe gas or ash emissions using the surveillance camera system. The Washington VAAC agency also has not released reports on ash emissions over the past 24 hours.

Observation:
Since yesterday afternoon, thanks to the surveillance camera system, the volcano has remained completely cloudy most of the time.

Alert level: yellow

Source : IGEPN.

Photo : Cámara Rota

 

Chile , Laguna del Maule :

Special Report on Volcanic Activity (REAV), del Maule regions, Laguna del Maule volcanic complex, April 6, 2024, 04:48 local time (mainland Chile)

The National Geology and Mining Service of Chile (Sernageomin) announces the following PRELIMINARY information, obtained through the monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed at the Southern Andean Volcano Observatory (Ovdas):

In the context of an increase in volcano-tectonic seismicity (associated with the fracturing of rocks), originating from an event that occurred on Saturday April 6 at 1:28 a.m. (4:28 a.m. UTC) mentioned in the previous report, the monitoring stations installed near the Laguna del Maule volcanic complex have recorded for the last 3 hours, a total of 101 volcano-tectonic earthquakes.

 

The characteristics of the largest earthquake after its analysis are as follows:

ORIGINAL TIME: 02:41 local time (05:41 UTC)
LATITUDE: 36.115° S
LONGITUDE: 70.566° West
DEPTH: 7.5 km
LOCAL MAGNITUDE: 3.2 (ML)

Observation :

Currently, we are observing a decrease in volcano-tectonic seismicity, without ruling out the possibility of a reactivation of the seismic swarm.

The technical volcanic alert is maintained at YELLOW level.

Source  : Sernageomin

Photo : auteur inconnu

 

Colombia , Puracé – Los Coconucos Volcanic Range :

Weekly activity bulletin: Puracé Volcano – Los Coconucos Volcanic Range

From the monitoring of the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:
In the week between March 26 and April 1, 2024, seismic activity presented levels similar to those of previous weeks, both in seismic energy released and in the number of events. The fracture earthquakes recorded were mainly located on the southeastern flank of the Puracé volcano, with depths between 1 and 3 km and magnitudes less than 1.8 ML; while the earthquakes associated with the fluids were located in two areas: one under the crater of the volcano, at depths less than 500 m, and another to the South-East of it, at depths between 1.5 and 4.0 km.


During the period evaluated, deformations continued to be recorded between the Puracé and Curiquinga volcanoes. Likewise, the concentration of carbon dioxide (CO2) continued to oscillate and remains above reference values on this volcano. Likewise, the increase in the flow of sulfur dioxide (SO2) detected in previous weeks continued to be recorded.
Images obtained using installed cameras show that significant degassing of the volcanic system continues.
Other parameters measured for the assessment of volcanic activity showed no notable changes during the assessed period.
The alert status for volcanic activity remains at: YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS.

Source : SGC

Photo : José M. Arboleda.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Weekly report, Paris Institute of Globe Physics / Martinique Volcanological and Seismological Observatory
Activity on Montagne Pelée, April 5, 2024 at 2:00 p.m. local time (GMT-4)

Volcanic activity increased this week with 26 earthquakes of volcanic origin observed.
Between March 29, 2024 at 4:00 p.m. (UT) and April 5, 2024 at 4:00 p.m. (UT), the OVSM recorded 26 very low energy volcano-tectonic earthquakes. These earthquakes were clearly identified as originating from one of the well-known seismically active zones at Montagne Pelée, located between 1.0 and 1.4 km depth below the summit of the volcano.
Surface seismicity of the volcano-tectonic type is associated with micro-fracturing in the volcanic edifice linked to the global reactivation of the volcano observed since the end of 2018.
No earthquake was felt by the population.

The previous week, the OVSM had recorded 28 earthquakes of volcanic origin. As of April 5, 2024 and during the last 4 weeks, the OVSM has therefore observed a total of 62 volcanic earthquakes, or an average of 15 to 16 earthquakes per week.
During phases of volcanic reactivation of volcanoes similar to Montagne Pelée, it is usual to observe seismic activity varying in intensity and frequency.

The alert level is currently YELLOW: vigilance.

Source : Direction de l’OVSM-IPGP.

Photo : Photopoesie

 

07 Avril 2024. FR. Indonésie : Lewotobi Laki Laki , Equateur : Sangay , Chili : Laguna del Maule , Colombie : Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos , La Martinique : Montagne Pelée .

07 Avril 2024.

 

Indonésie , Lewotobi Laki Laki : 

Une éruption du mont Lewotobi Laki s’est produite le samedi 6 avril 2024 à 10h02 WITA avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 200 m au-dessus du sommet (± 1784 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant de couleur blanche à grise avec une intensité modérée à épaisse , orientée vers le Nord. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 7,4 mm et une durée de 118 secondes.

Observation de la sismicité
2 séismes d’éruptions / explosions d’une amplitude de 7,4 mm et d’une durée sismique de 95 à 118 secondes.
1 Séisme d’avalanche d’une amplitude de 2,9 mm et d’une durée de séisme de 87 secondes.
4 tremblements de terre d’émissions d’une amplitude de 1,4 à 7,4 mm et durée du séisme de 34 à 98 secondes.
3 tremors harmoniques avec une amplitude de 2,2 mm et une durée de séisme de 60 à 153 secondes.
1 Séisme volcanique profond d’une amplitude de 5,9 mm,  durée du séisme de 12 secondes.
1 séisme tectonique local d’une amplitude de 5,9 mm, et durée du séisme de 23 secondes.
3 tremblements de terre tectoniques profonds d’une amplitude de 4,4 à 47,3 mm,  durée du séisme 43 à 178 secondes.

RECOMMANDATION
1. Les communautés autour du mont Lewotobi Laki et les visiteurs/touristes n’exercent aucune activité dans un rayon de 2 km autour du centre de l’éruption du mont Lewotobi Laki et dans le secteur de 3 km dans la direction Nord-Nord-Est et de 5 km dans la direction du secteur nord-est.

2. Le public doit rester calme et suivre les instructions du gouvernement régional et ne pas croire aux rumeurs dont l’origine n’est pas claire.

Source et photo : Magma Indonésie

 

Equateur : Sangay

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY , Samedi 06 Avril 2024 .
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Sans changement
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Sans changement

Sismicité : Du 05 Avril 2024 , 11:00h au 06 Avril 2024 , 11:00h : 

Le nombre d’événements sismiques enregistrés à la station de référence au cours des dernières 24 heures est présenté ci-dessous. Le niveau d’activité sismique du volcan reste élevé.

Evénement d’explosion (EXP) : 138

 

Précipitations / Lahars :
Aucune pluie n’a été enregistrée dans la région. **De fortes pluies pourraient remobiliser les matériaux accumulés et générer des flux de boue et des débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
En raison des conditions météorologiques, il n’a pas été possible d’observer les émissions de gaz ou de cendres grâce au système de caméra de surveillance. L’agence Washington VAAC n’a pas non plus publié de rapports sur les émissions de cendres au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Depuis hier après-midi, grâce au système de caméras de surveillance, le volcan est resté complètement nuageux la plupart du temps.

Niveau d’alerte : jaune

Source : IGEPN.

Photo : Cámara Rota

 

Chili , Laguna del Maule :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions del Maule, complexe volcanique Laguna del Maule, 06 Avril 2024, 04h48 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

Dans le contexte d’une augmentation de la sismicité de type volcano-tectonique ( associée à la fracturation des roches) , originaire d’un évènement survenu le Samedi 06 Avril à 01h28 ( 04h28 UTC) mentionné dans le rapport précèdent , les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique Laguna del Maule ont enregistré pour les dernières 3 heures , un total de 101 séismes de type volcano-tectonique.

 

Les caractéristiques du séisme le plus important après son analyse sont les suivantes :

HEURE D’ORIGINE : 02h41 heure locale (05h41 UTC)
LATITUDE : 36,115° S
LONGITUDE : 70,566° Ouest
PROFONDEUR : 7,5 km
MAGNITUDE LOCALE : 3,2 (ML)

Observation :

Actuellement , on observe une diminution de la sismicité de type volcano-tectonique , sans écarter la possibilité d’une réactivation de l’essaim sismique.

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau JAUNE.

Source  : Sernageomin

Photo : auteur inconnu

 

Colombie , Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos :

Bulletin d’activités hebdomadaire : Volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos

Du suivi de l’activité du  VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :
Dans la semaine comprise entre le 26 mars et le 1er avril 2024, l’activité sismique a présenté des niveaux similaires à ceux des semaines précédentes, tant en énergie sismique libérée qu’en nombre d’événements. Les séismes de fracture enregistrés étaient principalement localisés sur le flanc Sud-Est du volcan Puracé, avec des profondeurs comprises entre 1 et 3 km et des magnitudes inférieures à 1,8 ML ; tandis que les tremblements de terre associés aux fluides étaient localisés dans deux zones : une sous le cratère du volcan, à des profondeurs inférieures à 500 m, et une autre au Sud-Est de celui-ci, à des profondeurs comprises entre 1,5 et 4,0 km.


Au cours de la période évaluée, des déformations ont continué à être enregistrées entre les volcans Puracé et Curiquinga. De même, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) a continué d’osciller et reste supérieure aux valeurs de référence sur ce volcan. De même, l’augmentation du flux de dioxyde de soufre (SO2) détectée les semaines précédentes a continué d’être enregistrée.
Les images obtenues grâce aux caméras installées montrent que le dégazage important du système volcanique se poursuit.
Les autres paramètres mesurés pour l’évaluation de l’activité volcanique n’ont montré aucun changement notable au cours de la période évaluée.
L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à : ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS.

Source : SGC

Photo : José M. Arboleda.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire , Institut de physique du globe de Paris / Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique
Activité de la Montagne Pelée , 05 avril 2024 à 14h00 locales (GMT-4)

L’activité volcanique a augmenté cette semaine avec 26 séismes d’origine volcanique observés.
Entre le 29 mars 2024 à 16h00 (TU) et le 05 avril 2024 à 16h00 (TU), l’OVSM a enregistré 26 séismes de très faible énergie de type volcano-tectonique. Ces séismes ont clairement été identifiés comme provenant de l’une des zones sismiquement actives bien connues à la Montagne Pelée, situées entre 1,0 et 1,4 km de profondeur sous le sommet du volcan.
La sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à de la micro-fracturation dans l’édifice volcanique en lien avec la réactivation globale du volcan observée depuis fin 2018.
Aucun séisme n’a pas été ressenti par la population.


La semaine précédente, l’OVSM avait enregistré 28 séismes d’origine volcanique. En date du 05 avril 2024 et durant les 4 dernières semaines écoulées, l’OVSM a donc observé un total de 62 séismes volcaniques, soit une moyenne de 15 à 16 séismes par semaine.
Lors des phases de réactivation volcanique de volcans similaires à la Montagne Pelée, il est habituel d’observer une activité sismique variable en intensité et en fréquence.

Le niveau d’alerte est actuellement JAUNE : vigilance.

Source : Direction de l’OVSM-IPGP.

Photo : Photopoesie

 

April 1, 2024. EN. Indonesia : Semeru , Chile : Puyehue-Cordon Caulle , Colombia : Galeras , Ecuador : Reventador , Guatemala : Santiaguito .

April 01 , 2024.

 

Indonesia , Semeru :

Mount Semeru exhibited an eruption on Sunday, March 31, 2024 at 07:37 WIB with the height of the ash column observed at ± 600 m above the summit (± 4276 m above sea level). The ash column was observed to be white to gray in color with thick intensity, oriented towards the West. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 22 mm and a duration of 103 seconds.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : March 31 , 2024
Volcano : Semeru (263300)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Semeru Volcano Observatory
Notice Number : 2024SMR227
Volcano Location : S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Area : East java, Indonesia
Summit Elevation : 11763 FT (3676 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 00h37 UTC (07h37 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 13683 FT (4276 M) above sea level or 1920 FT (600 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving to west. Volcanic ash is observed to be white to gray. The intensity of volcanic ash is observed to be thick.

Remarks :
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 22 mm and maximum duration 103 second.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Chile , Puyehue – Cordon Caulle :

Special Report on Volcanic Activity (REAV), Los Lagos region, Puyehue-Cordon Caulle volcanic complex, March 31, 2024, 10:50 p.m. local time (mainland Chile).

The National Service of Geology and Mines of Chile (Sernageomin) publishes the following PRELIMINARY information, obtained using the monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed at the Southern Andean Volcanological Observatory ( Ovdas):

Yesterday, Sunday March 31, at 10:29 p.m. local time (Monday April 1, 1:29 a.m. UTC), monitoring stations installed near the Puyehue-Cordon Caulle volcanic complex recorded an earthquake associated with the fracturing of rocks (volcano-tectonic type).

The characteristics of earthquakes after their analysis are as follows:

ORIGINAL TIME: 10:29 p.m. local time (01:29 UTC)
LATITUDE: 40.556° S
LONGITUDE: 72.167°E
DEPTH: 5.6 km
LOCAL MAGNITUDE: 3.1 (ML)

OBSERVATIONS:

Following the occurrence of the event, other volcano-tectonic earthquakes of lower energy were recorded.

The technical volcanic alert remains at level Green.

Source et photo : Sernageomin

 

Colombia , Galeras :

Weekly activity bulletin: Galeras Volcano

Regarding the monitoring of the activity of the GALERAS VOLCANO, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:

For the period from March 19 to 25, 2024, and compared to what was recorded the previous week, an increase in the number of events was observed, with a decrease in the seismic energy released. The seismic activity of the volcano showed a predominance of events associated with fluid transit, followed by seismicity linked to rock fracture. The fracture earthquakes were located in a scattered manner in the volcanic region, at distances between 0.5 and 15 km, with depths between 0.5 and 14 km from its summit (4,200 m above sea level). ) and magnitudes less than 0.7.

Small gas emissions were recorded, mainly from the fumarole fields of Las Chavas, to the west, and El Paisita, to the north of the active cone, with white gas columns, of low height and variable dispersion. due to the action of the winds.
Other volcanic monitoring areas showed stability in their recordings.

Volcanic activity remains in a YELLOW ALERT state: Active volcano with changes in the behavior of the base level of monitored parameters and other manifestations.

Source et photo : SGC

 

Ecuador , Reventador :

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE REVENTADOR VOLCANO, Sunday March 31, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: Moderate, Surface trend: No changes
Internal activity level: Moderate, Internal trend: No changes

Seismicity: From March 30, 2024, 11:00 a.m. to March 31, 2024, 11:00 a.m.:

The following table shows the number of seismic events from the reference station in the last 24 hours.

Explosion (EXP) 67
Long Period (LP) 6
Transmitting tremor (TREMI) 7
Tremor harmonic (TRARM): 2

Precipitation/Lahars:
No rain was recorded in the volcano area. **Heavy rains could remobilize accumulated material and generate mud and debris flows that travel down the volcano’s flanks and flow into rivers downstream.

Emissions/ash column:
Since yesterday afternoon until the closing of this report, thanks to the network of surveillance cameras, several gas and ash emissions have been recorded with heights between 500 and 800 meters above the level of the crater with North-East and North-West directions. In connection with these emissions, the VAAC in Washington published four reports of emissions with heights between 800 and 1,300 meters above the level of the crater in a north and northwest direction.

Other monitoring parameters:
The FIRMS satellite system recorded 6 thermal anomalies for this volcano over the last 24 hours.

Observation:
During the night of yesterday and early today, thanks to the surveillance camera system, several episodes of incandescence and descent of incandescent materials along the flanks of the volcano were recorded up to 1000 meters below the level of the crater . As of closing this report, the volcano remains completely cloudy.

Alert level: Orange.

Source : IGEPN.

Photo : Archive IGEPN

 

Guatemala , Santiaguito :

Weather conditions: Clear weather
Wind: North-East
Precipitation: 0.0 mm.

Activity:
The Santiaguito volcano observatory OVSAN reports moderate degassing above the crater. Weak to moderate explosions are recorded, expelling columns of gas and ash which disperse in a west and southwest direction. At night and early morning, constant incandescence was observed in the Caliente Dome crater and in the upper part of the lava flow in a West-Southwest direction. Constant avalanches of blocks, weak, moderate and some strong are recorded on the lava flow, on the South flank and on the South-East flank. The volcano maintains high activity due to the extrusion of blocky lava into the Caliente Dome in a west, southwest direction and the unstable nature of the material in the crater. There is a chance of moderate to strong pyroclastic flows, so do not stay near or in river beds near the slopes of the volcano.

The Municipality of Quetzaltenango, in collaboration with the National Coordinator for Disaster Reduction (CONRED), announced new restrictive measures for the rise of two volcanoes in Guatemala: the Santiaguito Volcano and the Santa María Volcano. This decision comes after assessing the risks these activities represent for the safety of people.

For Santiaguito Volcano, a total climbing ban was determined due to the dangerous conditions represented by its topography and volcanic activity. This measure aims to prevent accidents and guarantee the safety of mountaineering and adventure tourism enthusiasts.

Concerning the Santa María volcano, specific restrictions have been established to moderate the ascent to its summit. It is forbidden to spend the night at the summit and the times authorized to start the ascent are limited to the hours between 5 and 8 a.m.
Likewise, the descent must be carried out between 11 a.m. and 2 p.m. The main objective of these measures is to ensure the safety of visitors and to minimize the environmental impact of human activities in these natural environments.
Authorities stress the importance of not lighting campfires or using flammable materials during excursions. In addition, they urge practitioners of this sport and visitors in general to enjoy nature with responsibility and respect, recalling that the preservation of these natural spaces is essential for future generations.

Sources : Insivumeh , Republica.gt

Photo : Conred.

01 Avril 2024. FR. Indonésie : Semeru , Chili : Puyehue-Cordon Caulle , Colombie : Galeras , Equateur : Reventador , Guatemala : Santiaguito .

01 Avril 2024.

 

Indonésie , Semeru :

Le mont Semeru a présenté une éruption le dimanche 31 mars 2024 à 07h37 WIB avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 600 m au-dessus du sommet (± 4276 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant de couleur blanche à grise avec une intensité épaisse , orientée vers l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 22 mm et une durée de 103 secondes.

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 31 mars 2024
Volcan : Semeru (263300)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Semeru
Numéro d’avis : 2024SMR227
Emplacement du volcan : S 08 degrés 06 min 29 sec E 112 degrés 55 min 12 sec
Zone : Java Est, Indonésie
Altitude du sommet : 11 763 pieds (3 676 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 00h37 UTC (07h37 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 13 683 pieds (4 276 m) au-dessus du niveau de la mer ou 1 920 pieds (600 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest. Les cendres volcaniques sont blanches à grises. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 22 mm et une durée maximale de 103 secondes.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Chili , Puyehue – Cordon Caulle :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région de Los Lagos, complexe volcanique Puyehue-Cordon Caulle , 31 Mars 2024, 22 h 50, heure locale (Chili continental).

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Hier, Dimanche 31 Mars , à 22h29 heure locale ( Lundi 01 Avril 01h29 UTC ), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique Puyehue-Cordon Caulle ont enregistré un séisme associés à la fracturation de roches (type volcano-tectonique) .

Les caractéristiques des séismes après leur analyse sont les suivantes:

HEURE D’ORIGINE : 22h29, heure locale (01h29 UTC)
LATITUDE : 40,556° S
LONGITUDE: 72,167°E
PROFONDEUR : 5,6 km
MAGNITUDE LOCALE : 3,1 (ML)

OBSERVATIONS :

Suite à la survenue de l’ évènement , il a été enregistré d’autres séismes de type volcano-tectonique , de plus faible énergie.

L’alerte technique volcanique reste au niveau  Vert .

Source et photo : Sernageomin

 

Colombie , Galeras :

Bulletin d’activité hebdomadaire : Volcan Galeras

Concernant le suivi de l’activité du VOLCAN GALERAS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :

Pour la période du 19 au 25 mars 2024, et par rapport à ce qui a été enregistré la semaine précédente, une augmentation du nombre d’événements a été observée, avec une diminution de l’énergie sismique libérée. L’activité sismique du volcan présentait une prédominance d’événements associés au transit des fluides, suivis d’une sismicité liée à la fracture des roches. Les séismes de fracture ont été localisés de manière dispersée dans la région volcanique, à des distances comprises entre 0,5 et 15 km, avec des profondeurs comprises entre 0,5 et 14 km par rapport à son sommet (4 200 m d’altitude) et des magnitudes inférieures à 0,7.


De petites émissions de gaz ont été enregistrées, provenant principalement des champs de fumerolles de Las Chavas, à l’Ouest, et d’El Paisita, au Nord du cône actif, avec des colonnes de gaz blanches, de faible hauteur et une dispersion variable due à l’action des vents.
Les autres zones de surveillance volcanique ont montré une stabilité dans leurs enregistrements.

L’activité volcanique reste en état d’ALERTE JAUNE : Volcan actif avec des changements dans le comportement du niveau de base des paramètres surveillés et d’autres manifestations.

Source et photo : SGC

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Dimanche 31 Mars 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Modéré , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 30 Mars 2024 , 11:00h au 31 Mars 2024 , 11:00h : 

Le tableau suivant montre le nombre d’événements sismiques de la station de référence au cours des dernières 24 heures.

Explosion (EXP) 67
Longue Période (LP) 6
Tremor d’émission (TREMI ) 7
Tremor harmonique ( TRARM ): 2

Précipitations / Lahars :
Aucune pluie n’a été enregistrée dans la zone du volcan. **De fortes pluies pourraient remobiliser les matériaux accumulés et générer des coulées de boue et de débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières en aval.

Colonne émissions/cendres :
Depuis hier après-midi jusqu’à la clôture de ce rapport , grâce au réseau de caméras de surveillance, plusieurs émissions de gaz et de cendres ont été enregistrées avec des hauteurs comprises entre 500 et 800 mètres au-dessus du niveau du cratère avec des directions Nord-Est et Nord-Ouest. En lien avec ces émissions, le VAAC de Washington a publié quatre rapports d’émissions avec des hauteurs comprises entre 800 et 1 300 mètres au-dessus du niveau du cratère dans une direction Nord et Nord-Ouest.

Autres paramètres de surveillance :
Le système satellite FIRMS a enregistré 6 anomalies thermiques pour ce volcan au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Dans la nuit d’hier et tôt aujourd’hui, grâce au système de caméras de surveillance, plusieurs épisodes d’incandescence et de descente de matières incandescentes le long des flancs du volcan ont été enregistrés jusqu’à 1000 mètres sous le niveau du cratère. Au moment de clôturer ce rapport , le volcan reste complètement nuageux.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN.

Photo : Archive IGEPN

 

Guatemala , Santiaguito :

Conditions atmosphériques : Temps clair
Vent : Nord-Est
Précipitations : 0,0 mm.

Activité:
L’observatoire du volcan Santiaguito OVSAN rapporte un dégazage modéré au-dessus du cratère. Des explosions faibles à modérées sont enregistrées, expulsant des colonnes de gaz et de cendres qui se dispersent en direction Ouest et Sud-Ouest. La nuit et tôt le matin, une incandescence constante a été observée dans le cratère du Dôme Caliente et dans la partie supérieure de la coulée de lave dans une direction Ouest-Sud-Ouest. Des avalanches constantes de blocs ,faibles, modérées et quelques fortes sont enregistrées sur la coulée de lave, sur le flanc Sud et sur le flanc Sud-Est. Le volcan maintient une activité élevée en raison de l’extrusion de lave en blocs dans le Dôme Caliente dans une direction Ouest, Sud-Ouest et de la nature instable du matériau dans le cratère. Il existe une probabilité de coulées pyroclastiques modérées à fortes, donc il ne faut pas rester à proximité ou dans les lits des rivières près des pentes du volcan.

La municipalité de Quetzaltenango, en collaboration avec le Coordonnateur national pour la réduction des catastrophes (CONRED), a annoncé de nouvelles mesures restrictives pour la montée de deux volcans au Guatemala : le volcan Santiaguito et le volcan Santa María. Cette décision intervient après avoir évalué les risques que représentent ces activités pour la sécurité des personnes.

Pour le volcan Santiaguito, une interdiction totale d’escalade a été déterminée en raison des conditions dangereuses représentées par sa topographie et son activité volcanique. Cette mesure vise à prévenir les accidents et à garantir la sécurité des amateurs d’alpinisme et de tourisme d’aventure.

Concernant le volcan Santa María, des restrictions spécifiques ont été établies pour modérer l’ascension jusqu’à son sommet. Il est interdit de passer la nuit au sommet et les horaires autorisés pour commencer l’ascension sont limités aux heures comprises entre 5 et 8 heures du matin.
De même, la descente doit être effectuée entre 11 heures du matin et 14 heures de l’après-midi. Ces mesures ont pour objectif principal d’assurer la sécurité des visiteurs et de minimiser l’impact environnemental des activités humaines dans ces milieux naturels.
Les autorités soulignent l’importance de ne pas allumer de feu de camp ni d’utiliser de matériaux inflammables lors des excursions. En outre, ils exhortent les pratiquants de ce sport et les visiteurs en général à profiter de la nature avec responsabilité et respect, en rappelant que la préservation de ces espaces naturels est essentielle pour les générations futures.

Sources : Insivumeh , Republica.gt

Photo : Conred.

March 31, 2024. EN. Indonesia : Merapi , Colombia : Purace / Los Coconucos volcanic chain , Ecuador : Sangay , Costa Rica : Poas , Guadeloupe : La Soufrière .

March 31 , 2024.

 

Indonesia , Merapi :

MOUNT MERAPI ACTIVITY REPORT from March 22 to 28, 2024. Published on March 29, 2024

OBSERVATION RESULT
Visual
The weather around Mount Merapi is generally clear in the morning and night, while it is foggy from noon to evening. White smoke, thin to thick, low to moderate pressure and 350 m high was observed from the observation post of Mount Merapi in Babadan on March 22, 2024 at 05:35 WIB. This week, lava avalanches were observed 46 times in the South and Southwest, including 2 times upstream of the Boyong River with a maximum distance of 800 m and 44 times upstream of the Bebeng River with a maximum distance of 1,500m. It was observed that the morphology of the southwest dome had changed due to the activity of hot cloud avalanches and lava avalanches. The morphology of the median dome is relatively constant. Based on the analysis of aerial photos dated March 21, 2024, the volume of the southwest dome was measured at 2,066,400 m3 and that of the central dome at 2,358,000 m3.

Seismicity
This week, the seismicity of Mount Merapi recorded:
1 shallow volcanic earthquake (VTB),
22 multi-phase (MP) earthquakes,
4 low frequency (LF) earthquakes,
346 avalanche earthquakes(RF),
49 tectonic earthquakes (TT).
The intensity of earthquakes this week is still quite high.

Deformation
Deformation of Mount Merapi monitored by EDM and GPS this week showed no significant changes.

Rain and lahars
This week there was rain at Mount Merapi lookout post with a rain intensity of 62 mm/hour for 135 minutes at Kaliurang lookout post on March 24, 2024. No additional flow or lahar was reported in the rivers that have their source on Mount Merapi.

Conclusion
Based on the results of visual and instrumental observations, it was concluded that: The volcanic activity of Mount Merapi is still quite high in the form of effusive eruptive activity. The activity status is at the “SIAGA” level.

Source : BPPTKG

Photo : John Bamforth / FB.

 

Colombia , Purace / Los Coconucos volcanic chain :

Weekly activity bulletin: Puracé Volcano – Los Coconucos volcanic chain
From the monitoring of the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:
In the week of March 19 to 25, 2024, seismic activity presented levels similar to those of previous weeks, both in seismic energy released and in the number of events.
The fracture earthquakes recorded were located mainly on the southeast flank of the Puracé volcanic building, with depths between 2 and 4 km and magnitudes less than 1.1 ML; while the earthquakes associated with the fluids were located in two areas: one under the crater of the volcano, at depths less than 500 m, and another to the South-East of it, at depths between 1, 5 and 4.0 km.

During the period evaluated, deformations continued to be recorded between the Puracé and Curiquinga volcanoes. Likewise, the concentration of carbon dioxide (CO2) continued to oscillate and remains above reference values on this volcano. The increase in sulfur dioxide (SO2) flux detected in previous weeks continued to be recorded.
Images obtained using installed cameras show that significant degassing of the volcanic system continues.

Other parameters measured and used for the assessment of volcanic activity showed no notable changes during the period evaluated.
The alert status for volcanic activity remains at: YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS.

Source et photo : SGC

 

Ecuador , Sangay :

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE SANGAY VOLCANO, Saturday March 30, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: High, Surface trend: No change
Internal activity level: High, Internal trend: No change

Seismicity: From March 29, 2024, 11:00 a.m. to March 30, 2024, 11:00 a.m.:

The number of seismic events recorded at the reference station over the past 24 hours is shown below. The level of seismic activity of the volcano remains high.

Explosion Event (EXP): 1451

 

Precipitation/Lahars:
No rain was recorded in the region. **Heavy rains could remobilize accumulated material and generate flows of mud and debris that would flow down the volcano’s flanks and flow into adjacent rivers.

Emissions/ash column:
Since yesterday afternoon and this morning, thanks to the surveillance camera system and GOES-16, several gas and ash emissions have been recorded, the heights of which varied between 500 and 2800 meters above the level of the crater in a direction North, North-East, West-North-West, North-West.
On the other hand, the VAAC agency in Washington reported 5 emissions of ash, with heights between 900 and 1,800 meters above the level of the crater, in the Northwest and Northeast directions. During this morning, a light ash fall was reported in the canton of Guamote.

Other monitoring parameters:
The FIRMS satellite system detected 91 thermal anomalies over the past 12 hours. The MIROVA-MODIS satellite system detected 3 thermal anomalies and the MIROVA-VIIRS satellite system recorded 1 thermal anomaly in the last 24 hours.

Observation:
Thanks to the surveillance camera system, the cloudy area was observed most of the time. In the early morning, the descent of incandescent material was observed up to 2000 meters below the level of the crater. At the time of this report, the volcano is completely cloudy.

Alert level: yellow

Source : IGEPN.

Photo :  Lucas Scott / volcan Sangay

 

Costa Rica , Poas :

Latitude: 10.2
Longitude: -84,233
Altitude: 2,687 meters above sea level

Activity observed:
The network of seismographs and infrasound sensors continues to record signals associated with the vigorous outgassing of fumaroles through vents that lie at the nearly dry floor of the active crater. A seismic signal of volcanic tremor with frequencies between 0.7 and 4 Hz is recorded continuously over the past 24 hours, although a 1.5 Hz tremor band is recorded sporadically as fumaroles degas associated with the emission of ashes intensifies. Tremor in general is associated with the loud release of jets or jets of vapors, gases, aerosols, water and sediment (old ashes) through narrow fumarole ducts that produce a loud noise in the mouth fumaroles. Numerous small phreatic eruptions are observed at the central mouth of fumaroles at the crater floor, ejecting water and sediment from the crater floor and underground hydrothermal system. Most of the ejecta falls to the bottom of the crater, although the finest ash is transported by the wind to the west of the volcano.

 

The SO2 concentration at Visitor’s Viewpoint recorded a maximum of 2 parts per million in the ExpoGAS sensor this morning. On the other hand, the MultiGAS system located on the western edge of the crater indicates gas ratios around stable values, SO2/CO2=0.6 and H2S/SO2=0.6 and a concentration of SO2=11 parts per million. Residents of towns west of the Poás volcano have reported sulfur smells (Sucre San Carlos, Zarcero, Grecia, Sabana Redonda, San Pedro de Poás, Monte de la Cruz, San Rafael and San Isidro de Heredia) and some health effects. : headache, nausea, irritation of the mucous membranes (eyes, nose, mouth, skin), nosebleeds. Between yesterday and today, ash falls were reported in places such as: Sarchí, Grecia, Naranjo, San Ramón de Alajuela, Palmares, Atenas.

Environmental conditions:
The predominant wind direction is from the South-South-West with a speed of 50 km/h (IMN). The summit of Poás remains clear.
Activity Level: Warning (2)

Source : Ovsicori.

Photos : Maria Martinez , Ovsicori.

 

La Guadeloupe , La Soufrière :

Press release from the Paris Institute of Globe Physics, Volcanological and Seismological Observatory of Guadeloupe. Thursday March 28, 2024 at 9:00 a.m. (local time) – 1:00 p.m. UTC

Sequence of earthquakes in the La Soufrière area of Guadeloupe – Basse Terre

A sequence of earthquakes located above the volcano began on Tuesday March 26, 2024 at 5:00 p.m. local time (Tuesday March 26, 2024 at 9:00 p.m. UT) in the area of the La Soufrière volcano.
During this sequence, the OVSG-IPGP networks recorded 192 earthquakes of very low magnitude (M < 1).
No earthquakes were reported felt. The events are located at a depth of <2.5 km below the summit of the La Soufrière dome.

The alert level remains: yellow, vigilance.

the Guadeloupe Volcanological and Seismological Observatory (OVSG) has responded to concerns about smoke observed at Soufrière volcano on the French Caribbean Island of Guadeloupe.
The Observatory in an online post on Friday said many people would have photographed Soufrière in recent days and are wondering about the “smoke”.
It explained these fumaroles have been present for years and, usually, they are hidden in the clouds and/or driven towards the South-South-West by the Trade Winds.
The Guadeloupe Volcanological and Seismological Observatory said the fumaroles have been clearly visible in recent days, thanks to exceptional weather conditions.

Sources :   Direction de l’OVSG-IPGP , Caribbean.loopnews.com/

Photo : OVSG-IPGP

 

31 Mars 2024. FR. Indonésie : Merapi , Colombie : Purace / Chaîne volcanique Los Coconucos , Equateur : Sangay , Costa Rica : Poas , La Guadeloupe : La Soufrière .

31 Mars 2024.

 

Indonésie , Merapi :

RAPPORT D’ACTIVITÉ DU MONT MERAPI du 22 au 28 mars 2024 . Publié le 29 mars 2024

RÉSULTAT D’OBSERVATION
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement clair le matin et la nuit, tandis qu’il est brumeux de midi au soir. De la fumée blanche, d’épaisseur fine à épaisse, de pression faible à modérée et de 350 m de haut a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi de Babadan le 22 mars 2024 à 05h35 WIB. Cette semaine, des avalanches de lave ont été observées 46 fois au Sud et au Sud-Ouest, dont 2 fois en amont de la rivière Boyong avec une distance maximale de 800 m et 44 fois en amont de la rivière Bebeng avec une distance maximale de 1 500 m. Il a été observé que la morphologie du dôme Sud-Ouest avait changé en raison de l’activité des avalanches de nuages ​​chauds et des avalanches de lave. La morphologie du dôme médian est relativement constante. Sur la base de l’analyse de photos aériennes datées du 21 mars 2024, le volume du dôme Sud-Ouest a été mesuré à 2 066 400 m3 et celui du dôme central à 2 358 000 m3.

Sismicité
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré :
1 tremblement de terre volcanique peu profond (VTB),
22 tremblements de terre à phases multiples (MP),
4  tremblements de terre à basse fréquence (LF),
346 tremblements de terre d’avalanches(RF),
49 tremblements de terre tectoniques (TT).
L’intensité des tremblements de terre cette semaine est encore assez élevée.

Déformation
La déformation du mont Merapi surveillée par EDM et GPS cette semaine n’a montré aucun changement significatif.

Pluie et lahars
Cette semaine, il y a eu de la pluie au poste d’observation du mont Merapi avec une intensité de pluie de 62 mm/heure pendant 135 minutes au poste de Kaliurang le 24 mars 2024. Aucun flux supplémentaire ou lahar n’a été signalé dans les rivières qui prennent leur source sur le mont Merapi.

Conclusion
Sur la base des résultats d’observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que : L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous forme d’activité éruptive effusive. L’état d’activité est au niveau « SIAGA ».

Source : BPPTKG

Photo : John Bamforth / FB.

 

Colombie , Purace / Chaîne volcanique Los Coconucos :

Bulletin d’activités hebdomadaire : Volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos
Du suivi de l’activité du VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :
Dans la semaine du 19 au 25 mars 2024, l’activité sismique a présenté des niveaux similaires à ceux des semaines précédentes, tant en énergie sismique libérée qu’en nombre d’événements.
Les séismes de fracture enregistrés ont été localisés principalement sur le flanc Sud-Est du bâtiment volcanique du Puracé, avec des profondeurs comprises entre 2 et 4 km et des magnitudes inférieures à 1,1 ML ; tandis que les tremblements de terre associés aux fluides, étaient localisés dans deux zones : une sous le cratère du volcan, à des profondeurs inférieures à 500 m, et une autre au Sud-Est de celui-ci, à des profondeurs comprises entre 1,5 et 4,0 km.

Au cours de la période évaluée, des déformations ont continué à être enregistrées entre les volcans Puracé et Curiquinga. De même, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) a continué d’osciller et reste supérieure aux valeurs de référence sur ce volcan. L’augmentation du flux de dioxyde de soufre (SO2) détectée les semaines précédentes a continué d’être enregistrée.
Les images obtenues grâce aux caméras installées montrent que le dégazage important du système volcanique se poursuit.

Les autres paramètres mesurés et utilisés pour l’évaluation de l’activité volcanique n’ont montré aucun changement notable au cours de la période évaluée.
L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à : ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS.

Source et photo : SGC

 

Equateur , Sangay :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY , Samedi 30 Mars 2024 .
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Sans changement
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Sans changement

Sismicité : Du 29 Mars 2024 , 11:00h au 30 Mars 2024 , 11:00h : 

Le nombre d’événements sismiques enregistrés à la station de référence au cours des dernières 24 heures est présenté ci-dessous. Le niveau d’activité sismique du volcan reste élevé.

Evénement d’explosion (EXP) : 1451

 

Précipitations / Lahars :
Aucune pluie n’a été enregistrée dans la région. **De fortes pluies pourraient remobiliser les matériaux accumulés et générer des flux de boue et des débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
Depuis hier après-midi et ce matin, grâce au système de caméras de surveillance et GOES-16, plusieurs émissions de gaz et de cendres ont été enregistrées, dont les hauteurs variaient entre 500 et 2800 mètres au-dessus du niveau du cratère dans une direction Nord, Nord-Est, Ouest-Nord-Ouest, Nord Ouest.
D’autre part, l’agence VAAC de Washington a signalé 5 émissions de cendres, avec des hauteurs comprises entre 900 et 1 800 mètres au-dessus du niveau du cratère, dans les directions Nord-Ouest et Nord-Est. Au cours de cette matinée, une légère chute de cendres a été signalée dans le canton de Guamote.

Autres paramètres de surveillance :
Le système satellite FIRMS a détecté 91 anomalies thermiques au cours des 12 dernières heures. Le système satellite MIROVA-MODIS a détecté 3 anomalies thermiques et le système satellite MIROVA-VIIRS a enregistré 1 anomalie thermique au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Grâce au système de caméras de surveillance, le secteur nuageux a été observé la plupart du temps. Au petit matin, la descente de matière incandescente a été observée jusqu’à 2000 mètres sous le niveau du cratère. Au moment de ce rapport, le volcan est totalement nuageux.

Niveau d’alerte : jaune

Source : IGEPN.

Photo :  Lucas Scott / volcan Sangay

 

Costa Rica , Poas :

Latitude : 10,2
Longitude : -84 233
Altitude : 2 687 mètres au-dessus du niveau de la mer

Activité observée :
Le réseau de sismographes et de capteurs infrasons continue d’enregistrer les signaux associés au dégazage vigoureux des fumerolles à travers les évents qui se trouvent au fond presque sec du cratère actif. Un signal sismique de tremor volcanique avec des fréquences comprises entre 0,7 et 4 Hz est enregistré en continu au cours des dernières 24 heures, bien qu’une bande de tremor de 1,5 Hz soit enregistrée sporadiquement à mesure que le dégazage des fumerolles associé à l’émission de cendres s’intensifie. Le tremor en général est associé à la forte libération de jets ou de jets de vapeurs, de gaz, d’aérosols, d’eau et de sédiments (vieilles cendres) à travers d’étroits conduits fumeroliens qui produisent un bruit fort dans la bouche des fumerolles. De nombreuses petites éruptions phréatiques sont observées à l’embouchure centrale des fumerolles au fond du cratère, éjectant de l’eau et des sédiments du fond du cratère et du système hydrothermal souterrain. La plupart des éjectas retombent au fond du cratère, bien que les cendres les plus fines soient transportées par le vent vers l’Ouest du volcan.

 

La concentration de SO2 au Visitor’s Viewpoint a enregistré ce matin un maximum de 2 parties par million dans le capteur ExpoGAS. En revanche, le système MultiGAS situé sur le bord Ouest du cratère indique des ratios de gaz autour de valeurs stables, SO2/CO2=0,6 et H2S/SO2=0,6 et une concentration de SO2=11 parties par million. Les habitants des villes situées à l’Ouest du volcan Poás ont signalé des odeurs de soufre (Sucre San Carlos, Zarcero, Grecia, Sabana Redonda, San Pedro de Poás, Monte de la Cruz, San Rafael et San Isidro de Heredia) et certains effets sur la santé. : maux de tête , nausées, irritation des muqueuses (yeux, nez, bouche, peau), saignements de nez. Entre hier et aujourd’hui, des chutes de cendres ont été signalées dans des endroits tels que : Sarchí, Grecia, Naranjo, San Ramón de Alajuela, Palmares, Atenas.

Conditions environnementales:
La direction du vent prédominante est du Sud-Sud-Ouest avec une vitesse de 50 km/h (IMN). Le sommet du Poás reste dégagé.
Niveau d’activité : Avertissement (2)

Source : Ovsicori.

Photos : Maria Martinez , Ovsicori.

 

La Guadeloupe , La Soufrière :

Communiqué de l’Institut de physique du globe de Paris , Observatoire volcanologique et sismologique de Guadeloupe . Jeudi 28 Mars 2024 à 09h00 (heure locale) – 13h00 UTC

Séquence de séismes dans la zone de La Soufrière de Guadeloupe – Basse Terre

Une séquence de séismes localisés à l’aplomb du volcan a débuté le Mardi 26 Mars 2024 à 17h00 locales( Mardi 26 Mars 2024 à 21h00 TU) dans la zone du volcan de La Soufrière.
Au cours de cette séquence, les réseaux de l’OVSG-IPGP ont enregistré 192 séismes de très faible magnitude (M < 1).
Aucun séisme n’a été signalé ressenti. Les événements se localisent à une profondeur de < 2.5 km sous le sommet du dôme de La Soufrière.

Le niveau d’alerte reste : jaune, vigilance.

L’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Guadeloupe (OVSG) a répondu aux inquiétudes concernant la fumée observée sur le volcan de la Soufrière, sur l’île des Caraïbes françaises de Guadeloupe.
L’Observatoire a déclaré vendredi dans un article en ligne que de nombreuses personnes auraient photographié la Soufrière ces derniers jours et s’interrogent sur la « fumée ».
Il explique que ces fumerolles sont présentes depuis des années et qu’elles sont généralement cachées dans les nuages et/ou poussées vers le Sud-Sud-Ouest par les alizés.
Selon l’Observatoire volcanologique et sismologique de Guadeloupe, les fumerolles sont bien visibles ces derniers jours, grâce à des conditions météorologiques exceptionnelles.

Sources :   Direction de l’OVSG-IPGP , Caribbean.loopnews.com/

Photo : OVSG-IPGP