May 21, 2024. EN. Indonesia : Ibu , Chile : Lascar , Colombia : Puracé , Guatemala : Fuego , Costa Rica : Poas / Rincon de la Vieja .

May 21 , 2024.

 

Indonesia , Ibu :

Mount Ibu exhibited an eruption on Tuesday, May 21, 2024 at 2:01 p.m. WIT with the height of the ash column observed at ±5,000 m above the summit (±6,325 m above sea level). The ash column was observed to be gray with thick intensity, oriented to the West and Northwest. At the time of writing, the eruption was still ongoing.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : May 21 , 2024
Volcano : Ibu (268030)
Current Aviation Colour Code : RED
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Ibu Volcano Observatory
Notice Number : 2024IBU017
Volcano Location : N 01 deg 29 min 17 sec E 127 deg 37 min 48 sec
Area : North Maluku, Indonesia
Summit Elevation : 4240 FT (1325 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 05h01 UTC (14h01 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 20240 FT (6325 M) above sea level or 16000 FT (5000 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving from west to northwest. Volcanic ash is observed to be gray. The intensity of volcanic ash is observed to be thick.

Remarks :
Eruption and ash emission is continuing. Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 28 mm.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Chile , Lascar :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
10 seismic events of type VT, associated with the fracturing of rocks (Volcano-Tectonics). The most energetic earthquake had a Local Magnitude (ML) value equal to 0.9, located 0.3 km south-southwest of the volcanic building, at a depth of 1.9 km in reference to the crater.
94 LP type seismic events, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 13 cm2.

Fluid geochemistry
No anomalies have been reported in the emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcano, according to data published by the Tropospheric Monitoring Instrument (TROPOMI) and the Sulfur Dioxide Group of the Ozone Monitoring Instrument (OMI).

Thermal anomalies by satellites
During the period, no thermal alerts were recorded in the area associated with the volcano, according to the analytical processing of Sentinel 2-L2A satellite images, in combination of false color bands.

Geodesy
The geodetic activity of the period was characterized by:
-Small horizontal displacements.
-Small vertical displacement.
Consequently, no changes attributable to the internal dynamics of the volcano generating changes in surface deformation are observed.

Surveillance cameras
The images provided by the fixed camera, installed near the volcano, did not record degassing columns or variations linked to surface activity.

Activity remained at levels considered low, suggesting stability of the volcano.

The technical volcanic alert is maintained in:
GREEN TECHNICAL ALERT: Active volcano with stable behavior – There is no immediate risk

Observation:
An area with a radius of 500 meters is considered a potential danger zone near the active crater.

Source : Sernageomin

Photo : Vulcanopro

 

Colombia , Puracé :

Popayan, May 20, 2024, 3:30 p.m.

Regarding the monitoring of the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), an entity attached to the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, reports that:
From yesterday until the time of publication of this bulletin, the seismic activity associated with fracture processes, as well as that linked to the movement of fluids, maintained a behavior similar to that observed in previous days, with a downward trend of the number of earthquakes. The fracture events were located mainly under the crater of the Puracé volcano at depths less than 2 km and with low magnitudes. Seismicity linked to the movement of fluids continues to be concentrated in the crater sector, at depths less than 2 km.

In the images obtained this morning, it was not possible to have a clear view of the crater. Ground deformation processes, carbon dioxide (CO2) and sulfur dioxide (SO2) concentrations maintain the observed trend, with values remaining above known baselines for this volcano.

The SGC confirms that the alert state of the PURACE VOLCANO continues at ORANGE: volcano with significant changes in the monitored parameters.

Source et photo : SGC

 

Guatemala , Fuego :

Weather conditions: cloudy.
Wind: North-East.
Precipitation: 23.4 mm.

Activity:
Seismic stations and INSIVUMEH cameras show small, moderate and a few strong explosions, which occur at a frequency of 3 to 9 per hour, raising columns of gas and ash to heights between 4,500 and 4,800 meters above sea level. above sea level (14,763 to 15,748 feet). These move towards the West and South-West, carrying the ashes up to 30 kilometers or more. The explosions produced small to moderate avalanches around the crater towards the Ceniza, Las Lajas and Seca ravines, and produce incandescent pulses of 350 and 400 meters at night.

This activity is accompanied by low rumbling sounds and weak to moderate shock waves. Due to wind direction, light falls of fine ash may occur over Los Yucales, Yepocapa, Santa Sofía, Sangre de Cristo, Ojo de Agua, Santa Emilia, Palo Verde, Panimache I and II, among others. In the afternoon and evening, moderate and heavy rains will continue in the volcanic area, so lahars may descend. It is recommended to take precautions when passing vehicles through ravines.

Source : Insivumeh

Photo : Diego Rizzo

 

Costa Rica , Poas / Rincon de la Vieja :

Volcan Poas

Lat: 10.20°N;
Longitude: 84.23°W;
Altitude: 2687 m
Current activity level: Warning

The seismic and acoustic tremor showed some oscillations this week. Before the eruptive activity of May 12 and 15, an increase in tremors was observed. The observed eruptive activity is composed of small, frequent pulses (several per minute over a period of a few hours). Pulses are identified using infrasound recordings and visual observation. The column of ejected solid material does not exceed 15 m above the edge of the mouth C. Frequent low frequency (LP) earthquakes are recorded. In recent days, a contraction of the crater continues to be observed and an uplift is observed to the south of the crater.

The gas compositions remain relatively stable, with SO2/CO2 ratios close to 2.3 and H2S/SO2 ratios close to 0.5. The SO2 concentration recorded by the ExpoGAS station at the lookout reached a maximum of 4.3 ppm this week. No SO2 was detected in the atmosphere this week. On the other hand, the SO2 flux of the previous week (231 ± 136 t/d) was lower than that of the previous week (356 ± 277 t/d). The rains this week allowed us to have water sporadically in the C mouth, but not to measure the level.

Rincón de la Vieja Volcano

Lat: 10.83°N;
Longitude: 85.34°W;
Altitude: 1916 m
Current activity level: Caution

During this week, a total of 115 small eruptions were recorded. None of them generated lahar descent, but generated small plumes (< 500 m) rich in water vapor, gas and aerosols. In addition to the eruptions, acoustic signals associated with the bubbling have been recorded since April 28 with variations in energy.
From April 28 until the time of this bulletin, frequent acoustic signals associated with bubbling or small geyser-like eruptions have been recorded. From May 8, acoustic signals linked to very frequent phreatic eruptions were recorded (approximately every 3 to 4 minutes). The exponential increase in seismic tremor energy observed from April 17 decreased compared to May 6, almost returning to previous levels of April 2024. The background tremor remains in a variable frequency range of 0.7 at 6 Hz. This tremor is accompanied by long period (LP) type events coinciding with the appearance of bubbling. Distal and proximal volcano-tectonic earthquakes associated with rock breakages are also recorded.


Geodetic measurements show that the extension of the base of the volcano observed in recent months has ceased, as has the uplift of the summit. Gas compositions remain relatively stable, with CO2/SO2 ratios close to 1 (a little lower than normal) and H2S/SO2 ratios close to 0.2. The Sentinel-5P satellite sensor has not detected any SO2 in the atmosphere emitted by the Rincón since May 3, 2024. During the previous week, an SO2 flux of 283 ± 166 t/d was recorded, which has remained relatively constant over the past two weeks. Satellite observations from international collaborations confirmed a low lake level and the appearance of what could be a circular cone of material 30 m in diameter at the bottom of the crater.

Source : Ovsicori

Photos : Maria Martinez , Waldo Taylor de ICE. ( archives).

21 Mai 2024. FR. Indonésie : Ibu , Chili : Lascar , Colombie : Puracé , Guatemala : Fuego , Costa Rica : Poas / Rincon de la Vieja .

21 Mai 2024.

 

Indonésie , Ibu :

Le mont Ibu a présenté une éruption le mardi 21 mai 2024 à 14h01 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 5 000 m au-dessus du sommet (± 6 325 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise avec une intensité épaisse , orientée à l’Ouest et au Nord-Ouest. Au moment de la rédaction de ce rapport, l’éruption était toujours en cours.

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 21 mai 2024
Volcan : Ibu (268030)
Code couleur aviation actuel : ROUGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Ibu
Numéro d’avis : 2024IBU017
Localisation du volcan : N 01 degrés 29 min 17 sec E 127 degrés 37 min 48 sec
Zone : Moluques du Nord, Indonésie
Altitude du sommet : 4 240 pieds (1 325 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 05h01 UTC (14h01 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 20 240 pieds (6 325 m) au-dessus du niveau de la mer ou 16 000 pieds (5 000 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant d’ouest en nord-ouest. Les cendres volcaniques sont grises. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent. Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 28 mm.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Chili , Lascar :

Sismologie
L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
10 événements sismiques de type VT, associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique). Le séisme le plus énergétique avait une valeur de Magnitude Locale (ML) égale à 0,9, situé à 0,3 km au Sud-Sud-Ouest du bâtiment volcanique, à une profondeur de 1,9 km en référence au cratère.
94 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 13 cm2.

Géochimie des fluides
Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan, selon les données publiées par l’instrument de surveillance troposphérique (TROPOMI) et Groupe de dioxyde de soufre de l’instrument de surveillance de l’ozone (OMI) .

Anomalies thermiques par les satellites
Au cours de la période, aucune alerte thermique n’a été enregistrée dans la zone associée au volcan, selon le traitement analytique des images satellite Sentinel 2-L2A, en combinaison de bandes de fausses couleurs.

Géodésie
L’activité géodésique de la période a été caractérisée par :
-Déplacements horizontaux de faible ampleur.
-Déplacement vertical de faible ampleur.
Par conséquent, aucun changement attribuable à la dynamique interne du volcan générant des changements dans la déformation de la surface n’est observé.

Caméras de surveillance
Les images fournies par la caméra fixe, installée à proximité du volcan, n’ont pas enregistré de colonnes de dégazage ni de variations liées à l’activité de surface.

L’activité est restée à des niveaux considérés comme faibles, suggérant une stabilité du volcan.

L’alerte technique volcanique est maintenue en :
ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat

Observation:
Est considérée comme une zone de danger potentiel à proximité du cratère actif une zone d’ un rayon de 500 mètres.

Source : Sernageomin

Photo : Vulcanopro

 

Colombie , Puracé :

Popayán, 20 mai 2024, 15h30 m.

Concernant le suivi de l’activité du  VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), une entité rattachée au MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, rapporte que :
Depuis hier jusqu’au moment de la publication de ce bulletin, l’activité sismique associée aux processus de fracture, ainsi que celle liée au mouvement des fluides, ont maintenu un comportement similaire à celui observé les jours précédents, avec une tendance à la baisse du nombre de tremblements de terre  . Les événements de fracture ont été localisés principalement sous le cratère du volcan Puracé à des profondeurs inférieures à 2 km et avec de faibles magnitudes. La sismicité liée au mouvement des fluides continue d’être concentrée dans le secteur du cratère, à des profondeurs inférieures à 2 km.

Sur les images obtenues ce matin, il n’était pas possible d’avoir une vue dégagée sur le cratère. Les processus de déformation du sol , de concentrations de dioxyde de carbone (CO2) et de dioxyde de soufre (SO2) maintiennent la tendance observée, avec des valeurs qui restent supérieures aux lignes de base connues pour ce volcan.

Le SGC confirme que l’état d’alerte du VOLCAN PURACÉ se poursuit à ORANGE : volcan avec des changements importants dans les paramètres surveillés.

Source et photo : SGC

 

Guatemala , Fuego :

Conditions atmosphériques : nuageuses.
Vent : Nord-Est.
Précipitations : 23,4 mm.

Activité:
Les stations sismiques et les caméras INSIVUMEH montrent des explosions faibles, modérées et quelques fortes, qui se produisent à une fréquence de 3 à 9 par heure, soulevant des colonnes de gaz et de cendres à des hauteurs comprises entre 4 500 et 4 800 mètres au-dessus du niveau de la mer (14 763 à 15 748 pieds). Celles ci se déplacent vers l’Ouest et le Sud-Ouest, transportant les cendres jusqu’à 30 kilomètres ou plus. Les explosions ont produit des avalanches faibles à modérées autour du cratère vers les ravins de Ceniza, Las Lajas et Seca, et produisent la nuit des impulsions incandescentes de 350 et 400 mètres.

Cette activité s’accompagne de faibles grondements et d’ondes de choc faibles à modérées. En raison de la direction du vent, de faibles chutes de cendres fines peuvent se produire sur Los Yucales, Yepocapa, Santa Sofía, Sangre de Cristo, Ojo de Agua, Santa Emilia, Palo Verde, Panimache I et II, entre autres. Dans l’après-midi et le soir, des pluies modérées et fortes continueront dans la zone volcanique, donc des lahars pourraient descendre. Il est recommandé de prendre des précautions lors du passage de véhicules dans les ravins.

Source : Insivumeh

Photo : Diego Rizzo

 

Costa Rica , Poas / Rincon de la Vieja :

Volcan Poas

Lat : 10,20°N ;
Longitude : 84,23°O ;
Altitude : 2687 m
Niveau d’activité actuel : Avertissement

Le tremor sismique et acoustique a présenté quelques oscillations cette semaine. Avant l’activité éruptive des 12 et 15 mai, une augmentation des tremors a été observée. L’activité éruptive observée est composée de petites impulsions fréquentes (plusieurs par minute sur une période de quelques heures). Les impulsions sont identifiées grâce à des enregistrements infrasons et à une observation visuelle. La colonne de matière solide éjectée ne dépasse pas 15 m au-dessus du bord de l’embouchure C. Des séismes fréquents de basse fréquence (LP) sont enregistrés. Ces derniers jours, une contraction du cratère continue d’être observée et un soulèvement est observé au Sud du cratère.

Les compositions gazeuses restent relativement stables, avec des ratios SO2/CO2 proches de 2,3 et H2S/SO2 proches de 0,5. La concentration de SO2 enregistrée par la station ExpoGAS au belvédère a atteint un maximum de 4,3 ppm cette semaine. Aucun SO2 n’a été détecté dans l’atmosphère cette semaine. En revanche, le flux de SO2 de la semaine précédente (231 ± 136 t/j) était inférieur à celui de la semaine précédente (356 ± 277 t/j). Les pluies de cette semaine nous ont permis d’avoir de l’eau sporadiquement dans l’embouchure C, mais pas d’en mesurer le niveau.

Volcan Rincón de la Vieja

Lat : 10,83°N ;
Longitude : 85,34°O ;
Altitude : 1916 m
Niveau d’activité actuel : Attention

Au cours de cette semaine, un total de 115 petites éruptions ont été enregistrées. Aucun d’entre elles n’a généré de descente de lahars, mais ont généré de petits panaches (< 500 m) riches en vapeur d’eau, gaz et aérosols. En plus des éruptions, des signaux acoustiques associés aux bouillonnements ont été enregistrés depuis le 28 avril avec des variations d’énergie.
Du 28 avril jusqu’au moment de ce bulletin, de fréquents signaux acoustiques associés à des bouillonnements ou à de petites éruptions de type geyser ont été enregistrés. Dès le 8 mai, des signaux acoustiques liés à des éruptions phréatiques très fréquentes ont été enregistrés , (environ toutes les 3 à 4 minutes). L’augmentation exponentielle de l’énergie sismique du tremor observée à partir du 17 avril a diminué par rapport au 6 mai, revenant presque aux niveaux précédents d’ avril 2024. Le tremor de fond reste dans une plage de fréquence variable de 0,7 à 6 Hz. Ce tremor est accompagné d’ événements de type longue période (LP) coïncidant avec l’apparition des bouillonnements. Des séismes volcano-tectoniques distaux et proximaux associés à des bris de roches sont également enregistrés.


Les mesures géodésiques montrent que l’extension de la base du volcan observée ces derniers mois a cessé, tout comme le soulèvement du sommet. Les compositions de gaz sont
restent relativement stables, avec des ratios CO2/SO2 proches de 1 (un peu inférieurs à la normale) et H2S/SO2 proches de 0,2. Le capteur du satellite Sentinel-5P n’a pas détecté de SO2 dans l’atmosphère émise par le Rincón depuis le 3 mai 2024. Au cours de la semaine précédente, un flux de SO2 de 283 ± 166 t/j a été enregistré, qui est resté relativement constant au cours des deux dernières semaines . Les observations satellitaires des collaborations internationales ont confirmé un faible niveau du lac et l’apparition de ce qui pourrait être un cône de matière circulaire de 30 m de diamètre au fond du cratère.

Source : Ovsicori

Photos : Maria Martinez , Waldo Taylor de ICE. ( archives).

April 30, 2024. EN. Indonesia : Ruang , Colombia : Nevado Santa Isabel , Hawaii : Kilauea , Guatemala : Fuego , Costa Rica : Poas .

April 30 , 2024.

 

Indonesia , Ruang :

Increase in activity level of G. Ruang from level III (SIAGA) to level IV (AWAS)

The evaluation report on the activity of G. Ruang, North Sulawesi is hereby submitted as follows:

I. Visual observation
G. Ruang’s visual observations for the period April 15-30, 2024 generally showed the mountain clearly until it was covered in fog. Smoke from the main crater was observed white, gray and black in color with low, medium to thick intensity at a height of approximately 50 to 1,800 meters above the summit.

On April 30, 2024 at 01:15 WITA, an eruption occurred with the height of the eruptive column reaching 2,000 meters above the summit of G. Ruang. The eruption was accompanied by roaring sounds and the tremor was felt continuously.

II. Instrumental observation
Between April 1 and 28, 2024, the earthquakes recorded on G. Ruang were:

6 eruptions/explosions earthquakes,
15 avalanche earthquakes
1 harmonic tremor,
1 non-harmonic tremor,
3 continuous tremors,
2,057 deep volcanic earthquakes (VTA),
1,018 superficial volcanic earthquakes (VTB),
32 times local tectonic earthquakes,
195 Deep tectonic earthquakes.
The earthquakes were recorded 7 times on the MMI I scale. The G. Ruang seismic station was damaged due to the eruption on April 17, then the Geological Agency team installed a replacement station at the Ruang PGA station and began operations on April 20, 2024.

On April 29, 2024, the period 00:00-24:00 WITA recorded:
15 avalanche earthquakes
237 shallow volcanic earthquakes,
425 times deep volcanic earthquakes,
15 local tectonic earthquakes,
6 distant tectonic earthquakes.
During this period, there was another increase in seismicity on Mount Ruang, particularly in the number of deep volcanic earthquakes.

III. Assessment
The number of deep and shallow volcanic earthquakes, which increased significantly on April 29, 2024, accompanied by visuals of smoke from the crater, shows that there is currently still a process of rock cracking accompanied by magma migration deep magma reservoirs towards the surface. This increase in activity has the potential to develop into explosive eruptions alternating with effusive eruptions (lava flows). The tremor was intense from 00:15 WITA until the eruption occurred at 01:15 WITA and continued intensely until this status increase bulletin was issued. The eruption occurred at 01:15 WITA with an eruption column of approximately 2,000 meters accompanied by roars and intense tremor felt.

IV. Recommendation
Based on the results of visual and instrumental monitoring which show an increase in volcanic activity on Mount Ruang, the activity level of Mount Ruang was raised from level III (SIAGA) to level IV (AWAS) from from April 30, 2024 at 1:30 a.m. WITA.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : April 30 , 2024
Volcano : Ruang (267010)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Ruang Volcano Observatory
Notice Number : 2024RUA007
Volcano Location : N 02 deg 18 min 11 sec E 125 deg 22 min 00 sec
Area : North Sulawesi, Indonesia
Summit Elevation : 2320 FT (725 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 00h35 UTC (08h35 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 18320 FT (5725 M) above sea level or 16000 FT (5000 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving from east to south. Volcanic ash is observed to be gray to dark. The intensity of volcanic ash is observed to be thick.

Remarks :
Eruption followed by pyroclastic density currents to all direction.

Source : PVMBG

Photos : Fany Goha , Rév. Welman Boba , PVMBG .

 

Colombia , Nevado Santa Isabel :

Weekly activity bulletin: Nevado Santa Isabel Volcano

Regarding the monitoring of the activity of the NEVADO SANTA ISABEL VOLCANO, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:

During the week of April 16 to 22, 2024, the recording of seismic activity associated with the fracturing of rocks inside the volcanic edifice continued. This seismicity increased in the number of earthquakes recorded and in seismic energy released compared to the previous week. The earthquakes were located mainly on the southeastern flank of the volcanic structure, at distances of up to 6 km from its central part and at depths between 2 and 7 km. The highest magnitude of the week was 1.2, corresponding to the earthquake recorded on April 21 at 11:45 p.m., located approximately 5 km southeast of the volcano, at a depth of 4 km. This earthquake occurred during the seismic increase recorded between April 21 and 22 in the aforementioned sector.

Carbon dioxide (CO2) flux rates, which began to be measured since late last year toward the southwest of the volcano (area known as La Azufrera), remain within a stable range.
The other parameters measured and used for the diagnosis of volcanic activity did not present significant changes during the period evaluated.

The alert status for volcanic activity remains at: YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS.

Source et photo : SGC

 

Hawaii , Kilauea : 

Monday, April 29, 2024, 11:58 AM HST (Monday, April 29, 2024, 21:58 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: ADVISORY
Current Aviation Color Code: YELLOW

Activity Summary: 
Kīlauea volcano is not erupting. The significant increase in seismicity beneath the upper East Rift Zone and caldera south of Halemaʻumaʻu that began in the early morning of April 27 is continuing and has intensified. Updates are being provided daily while the heightened state of unrest continues.

Summit and upper East Rift Zone Observations:  
Earthquake activity increased sharply just after midnight on April 27 beneath the upper East Rift Zone (between Puhimau Crater and Hilina Pali road) and beneath Kīlauea caldera south of Halemaʻumaʻu. Earthquakes are occurring at depths of 1.5-2.5 km (1-1.5 miles) beneath the surface. Activity intensified yesterday and there have been over 360 earthquakes in the past 24 hours compared to 250 earthquakes in the previous 24 hours mostly beneath the upper East Rift Zone with fewer in the caldera south of Halemaʻumaʻu. In addition, the intensity of activity increased just after 11 p.m. on April 28, when several strong earthquakes including a magnitude 3.3 set off a swarm of earthquakes beneath the upper East Rift Zone that lasted for about 45 minutes. Activity returned to frequent small earthquakes less than magnitude 2 punctuated by occasional larger earthquakes with magnitudes between 2 and 3. The deeper earthquakes that were occurring 5-10 km (3-6 miles) directly beneath Kīlauea caldera over the past few weeks have ceased.

Kīlauea’s summit remains inflated. Overall ground deformation continues, with ongoing inflation of the summit and uplift south of the caldera. Tiltmeters near Uēkahuna and Sand Hill showed decreased rates of inflation and uplift on the evening of April 27 with the onset of a deflation-inflation (DI) event. The intense swarm of earthquakes recorded between 11 p.m. and midnight last night (April 28) coincided with increased inflation recorded on the Uēkahuna tiltmeter associated with the inflationary end of the DI event that began the previous day. Inflation at both tiltmeters returned to lower rates along with the seismicity just before midnight on April 28.  Sulfur dioxide (SO2) gas emission rates remain low. An SO2 emission rate of approximately 52 tonnes per day was recorded on April 23.

Rift Zone Observations: 
All seismic activity on the East Rift Zone is confined to the upper East Rift Zone, with no significant earthquakes or deformation occurring past the Mauna Ulu region. Seismicity in Kīlauea’s Southwest Rift Zone remains low overall. Measurements from continuous gas monitoring stations downwind of Puʻuʻōʻō in the middle East Rift Zone—the site of 1983–2018 eruptive activity—continue to be below detection limits for SO2, indicating that SO2 emissions Puʻuʻōʻō are negligible.

Source : HVO

Photo : USGS/ M. Patrick

 

Guatemala , Fuego :

Weather conditions: partly cloudy.
Wind: northeast
Precipitation: 34.6 mm.

Activity:
5 to 8 explosions per hour with low to moderate characteristics are recorded, generating columns of gas and ash 4,500 to 4,800 meters above sea level (14,763 – 15,748 feet), dispersing for 10 to 15 km in a West and South-West direction.

The explosions are accompanied by weak to moderate avalanches which reach the edge of the vegetation; low to moderate rumbling, mostly weak shock waves, sounds like that of a train locomotive, and incandescent pulses with heights of 100 to 200 meters above the crater. The above generates fine ash falls in towns located to the West and Southwest of the volcano, such as Panimaché I and II, Morelia, Santa Sofía, Porvenir, Sangre de Cristo, Palo Verde and others.

Source : Insivumeh

Photo : Diego Rizzo.

 

Costa Rica , Poas : 

Daily report on the state of volcanoes. OVSICORI-UNA. Date: 2024-04-29. Updated at: 11:00:00.

Latitude: 10.2
Longitude: -84,233
Altitude: 2,687 meters above sea level

Activity observed:
Since midday yesterday, a slight emission of ash has been observed from vent C. The emission was more intense yesterday afternoon with columns reaching several hundred meters. Today the emission is lower with plumes poor in ash and at low altitude (<150m). Seismicity demonstrates tremors of variable frequency and amplitude with frequent small LP-type earthquakes. Yesterday afternoon, the MultiGAS station recorded a concentration of 42 ppm of SO2 (very high), and a CO2/SO2 ratio of 0.15 (very low). The SO2 concentration at the lookout peaked at 2.9 ppm this morning.

Environmental conditions: Mostly cloudy;
Wind: South-West
Activity Level: Warning (2)

Source et photo : ovsicori

 

30 Avril 2024. FR. Indonésie : Ruang , Colombie : Nevado Santa Isabel , Hawaii : Kilauea , Guatemala : Fuego , Costa Rica : Poas .

30 Avril 2024.

 

Indonésie , Ruang :

Augmentation du niveau d’activité  du G. Ruang du niveau III (SIAGA) au niveau IV (AWAS)

Le rapport d’évaluation sur l ‘activité du G. Ruang, Sulawesi du Nord est soumis par la présente comme suit :

I. Observation visuelle
Les observations visuelles de G. Ruang pour la période du 15 au 30 avril 2024 ont généralement montré clairement la montagne jusqu’à ce qu’elle soit recouverte de brouillard. De la fumée provenant du cratère principal a été observée de couleur blanche, grise et noire avec une intensité faible, moyenne à épaisse à une hauteur d’environ 50 à 1 800 mètres au dessus du sommet.

Le 30 avril 2024 à 01h15 WITA, une éruption s’est produite avec la hauteur de la colonne éruptive atteignant 2 000 mètres au dessus du sommet du G. Ruang . L’éruption était accompagnée de bruits de rugissements et le tremor a été ressenti en continu.

II. Observation instrumentale
Entre le 1er et le 28 avril 2024, les tremblements de terre enregistrés sur le G. Ruang étaient :

6 tremblements de terre d’éruptions/explosions,
15 tremblements de terre d’ avalanches
1 tremor harmonique,
1  tremor non harmonique,
3 tremors continus,
2 057 tremblements de terre volcaniques profonds (VTA),
1 018 séismes volcaniques superficiels (VTB),
32 fois tremblements de terre tectoniques locaux,
195 Séismes tectoniques profonds.
Les tremblements de terre ont été enregistrés 7 fois sur l’échelle MMI I. La station sismique G. Ruang a été endommagée en raison de l’éruption du 17 avril, puis l’équipe de l’Agence géologique a installé une station de remplacement au poste PGA de Ruang et a commencé ses opérations le 20 avril 2024.

Le 29 avril 2024, la période 00h00-24h00 WITA a enregistré :
15 tremblements de terre d’ avalanches
237 tremblements de terre volcaniques peu profonds,
425 fois tremblements de terre volcaniques profonds,
15  tremblements de terre tectoniques locaux,
6 tremblements de terre tectoniques lointains.
Au cours de cette période, il y a eu une autre augmentation de la sismicité sur le mont Ruang, en particulier du nombre de tremblements de terre volcaniques profonds.

III. Évaluation
Le nombre de tremblements de terre volcaniques profonds et peu profonds, qui a considérablement augmenté le 29 avril 2024, accompagnés de visuels de fumée issue du cratère, montre qu’il existe actuellement encore un processus de fissuration des roches accompagné d’une migration du magma des réservoirs de magma profonds vers la surface. Cette augmentation d’activité a le potentiel de se développer en éruptions explosives alternant avec des éruptions effusives (coulées de lave). Le tremor a été intense de 00h15 WITA jusqu’à ce que l’éruption se produise à 01h15 WITA et s’est poursuivi intensément jusqu’à ce que ce bulletin d’augmentation de statut soit émis . L’éruption s’est produite à 01h15 WITA avec une colonne d’éruption d’environ 2 000 mètres accompagnée de rugissements et d’un intense tremor ressenti.

IV. Recommandation
Sur la base des résultats de la surveillance visuelle et instrumentale qui montrent une augmentation de l’activité volcanique sur le mont Ruang, le niveau d’activité du mont Ruang a été relevé du niveau III (SIAGA) au niveau IV (AWAS) à partir du 30 avril 2024 à 01h30 WITA .

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 30 avril 2024
Volcan : Ruang (267010)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Ruang
Numéro d’avis : 2024RUA007
Emplacement du volcan : N 02 degrés 18 min 11 sec E 125 degrés 22 min 00 sec
Zone : Sulawesi du Nord, Indonésie
Altitude du sommet : 2320 FT (725 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 00h35 UTC (08h35 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 18 320 pieds (5 725 m) au-dessus du niveau de la mer ou 16 000 pieds (5 000 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant d’Est en Sud. Les cendres volcaniques sont grises à foncées. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
Éruption suivie de courants de densité pyroclastiques dans toutes les directions.

Source : PVMBG

Photos : Fany Goha , Rév. Welman Boba , PVMBG .

 

Colombie , Nevado Santa Isabel :

Bulletin d’activités hebdomadaire : Volcan Nevado Santa Isabel

Concernant le suivi de l’activité du VOLCAN NEVADO SANTA ISABEL, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :

Au cours de la semaine du 16 au 22 avril 2024, l’enregistrement d’activité sismique associée à la fracturation des roches à l’intérieur de l’édifice volcanique s’est poursuivi. Cette sismicité a augmenté en nombre de séismes enregistrés et en énergie sismique dégagée par rapport à la semaine précédente. Les tremblements de terre ont été localisés principalement sur le flanc Sud-Est de la structure volcanique, à des distances allant jusqu’à 6 km de sa partie centrale et à des profondeurs comprises entre 2 et 7 km. La plus forte magnitude de la semaine a été de 1,2, correspondant au séisme enregistré le 21 avril à 23h45 , situé à environ 5 km au Sud-Est du volcan, à une profondeur de 4 km. Ce tremblement de terre s’est produit lors de l’augmentation sismique enregistré entre le 21 et le 22 avril dans le secteur précité.

Les taux de flux de dioxyde de carbone (CO2), qui ont commencé à être mesurés depuis la fin de l’année dernière vers le Sud-Ouest du volcan (secteur connu sous le nom de La Azufrera), restent dans une fourchette stable.
Les autres paramètres mesurés et utilisés pour le diagnostic de l’activité volcanique n’ont pas présenté de changements importants au cours de la période évaluée.

L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à : ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS.

Source et photo : SGC

 

Hawaii , Kilauea : 

Lundi 29 avril 2024, 11 h 58 HST (lundi 29 avril 2024, 21 h 58 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet :4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. L’augmentation significative de la sismicité sous la zone supérieure du Rift Est et la caldeira au Sud de Halema’uma’u, qui a commencé tôt le matin du 27 avril, se poursuit et s’est intensifiée. Des mises à jour sont fournies quotidiennement alors que l’état d’agitation accru se poursuit.

Observations du sommet et de la zone supérieure du Rift Est :
L’activité sismique a fortement augmenté juste après minuit le 27 avril sous la zone supérieure du Rift Est (entre le cratère Puhimau et la route Hilina Pali) et sous la caldeira du Kīlauea, au Sud du cratère Halema’uma’u. Les tremblements de terre se produisent à des profondeurs de 1,5 à 2,5 km (1 à 1,5 miles) sous la surface. L’activité s’est intensifiée hier et il y a eu plus de 360 tremblements de terre au cours des dernières 24 heures, contre 250 tremblements de terre au cours des 24 heures précédentes, principalement sous la zone supérieure du Rift Est, avec moins dans la caldeira au Sud du cratère Halema’uma’u. De plus, l’intensité de l’activité a augmenté juste après 23 heures  le 28 avril, lorsque plusieurs forts tremblements de terre, dont une magnitude de 3,3, ont déclenché une série de tremblements de terre sous la zone supérieure du Rift Est qui a duré environ 45 minutes. L’activité est revenue à de fréquents petits tremblements de terre de magnitude inférieure à 2, ponctués de séismes occasionnels plus importants avec des magnitudes comprises entre 2 et 3. Les tremblements de terre plus profonds qui se produisaient à 5 à 10 km (3 à 6 miles) directement sous la caldeira du Kīlauea au cours des dernières semaines ont cessé.

Le sommet du Kīlauea reste gonflé. La déformation globale du sol se poursuit, avec une inflation continue du sommet et un soulèvement au Sud de la caldeira. Les inclinomètres près d’Uēkahuna et de Sand Hill ont montré une diminution des taux d’inflation et une hausse dans la soirée du 27 avril avec le début d’un événement déflation-inflation (DI). L’intense essaim de tremblements de terre enregistrée entre 23 heures et 20 heures. et minuit hier soir (28 avril) a coïncidé avec une augmentation de l’inflation enregistrée sur l’inclinomètre d’Uēkahuna associée à la fin inflationniste de l’événement DI qui a commencé la veille. L’inflation aux deux inclinomètres est revenue à des taux plus bas, tout comme la sismicité juste avant minuit le 28 avril. Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent faibles. Un taux d’émission de SO2 d’environ 52 tonnes par jour a été enregistré le 23 avril.

Observations de la zone de rift :
Toute activité sismique sur la zone du Rift Est est confinée à la zone supérieure du Rift Est, sans tremblements de terre ni déformation significatifs ne se produisant au-delà de la région du Mauna Ulu. La sismicité dans la zone du rift Sud-Ouest du Kīlauea reste globalement faible. Les mesures des stations de surveillance continue des gaz sous le vent de Pu’u’ō’ō dans la zone du Rift du Sud-Est – le site de l’activité éruptive de 1983 à 2018 – continuent d’être inférieures aux limites de détection du SO2, ce qui indique que les émissions de SO2 du Pu’u’ō’ō sont négligeables.

Source : HVO

Photo : USGS/ M. Patrick

 

Guatemala , Fuego :

Conditions atmosphériques : partiellement nuageux.
Vent : nord-est
Précipitations : 34,6 mm.

Activité:
On enregistre 5 à 8 explosions par heure avec des caractéristiques faibles à modérées, qui génèrent des colonnes de gaz et de cendres de 4 500 à 4 800 mètres au-dessus du niveau de la mer (14 763 – 15 748 pieds), se dispersant sur 10 à 15 km en direction Ouest et Sud-Ouest.

Les explosions sont accompagnées d’avalanches faibles à modérées qui atteignent la lisière de la végétation ; grondement faible à modéré , d’ ondes de choc principalement faibles , de sons comme celui d’une locomotive de train et d’impulsions incandescentes avec des hauteurs de 100 à 200 mètres au-dessus du cratère. Ce qui précède génère de fines chutes de cendres dans les villes situées à l’Ouest et au Sud-Ouest du volcan, comme Panimaché I et II, Morelia, Santa Sofía, Porvenir, Sangre de Cristo, Palo Verde et d’autres.

Source : Insivumeh

Photo : Diego Rizzo.

 

Costa Rica , Poas : 

Rapport quotidien sur l’état des volcans. OVSICORI-UNA. Date : 2024-04-29 . Mise à jour à : 11 :00 :00.

Latitude : 10,2
Longitude : -84 233
Altitude : 2 687 mètres au-dessus du niveau de la mer

Activité observée :
Depuis hier midi, une légère émission de cendres a été observée depuis la bouche C. L’émission a été plus intense hier après-midi avec des colonnes pouvant atteindre plusieurs centaines de mètres. Aujourd’hui l’émission est plus faible avec des panaches pauvres en cendres et à basse altitude (<150m). La sismicité démontre des tremblements de fréquence et d’amplitude variables avec de petits séismes de type LP fréquents. Hier après-midi, la station MultiGAS a enregistré une concentration de 42 ppm de SO2 (très élevée), et un ratio CO2/SO2 de 0,15 (très faible). La concentration de SO2 au belvédère a culminé à 2,9 ppm ce matin.

Conditions environnementales : Généralement nuageux ;
Vent : Sud-Ouest
Niveau d’activité : Avertissement (2)

Source et photo : ovsicori

 

April 22, 2024. EN. Indonesia : Ili Lewotolok , Ecuador : Sangay , Indonesia : Ruang , Chile : Villarica , Guatemala : Fuego .

April 22 , 2024.

 

Indonesia , Ili Lewotolok :

An eruption of Mount Ili Lewotolok occurred on Sunday, April 21, 2024 at 5:02 p.m. WITA with the height of the ash column observed at ±400 m above the summit (±1823 m above sea level). The ash column was gray in color with moderate to thick intensity, oriented to the West and Northwest. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 19.9 mm and a duration of 52 seconds.

Observation of seismicity:
3 eruption earthquakes with an amplitude of 27.9 to 30.8 mm and earthquake duration of 32 to 38 seconds.
79 emission earthquakes with an amplitude of 2.2 to 27.1 mm and earthquake duration of 28 to 333 seconds.
1 Non-harmonic tremor with an amplitude of 3.6 mm and an earthquake duration of 682 seconds.
2 deep tectonic earthquakes with an amplitude of 4.3 to 5.4 mm, and the duration of the earthquake was 70 to 122 seconds.

At activity level Level III (SIAGA), it is recommended:
Communities around Mount Ili Lewotolok as well as visitors/climbers/tourists should not enter or conduct activities within a 2 km radius of the Mount Activity Center. Ili Lewotolok, and residents of Lamatokan Village and Jontona should always be aware of potential threats from lahars and hot cloud avalanches from the eastern summit/crater of Mt. Ili Lewotolok.
To avoid respiratory problems (ARI) and other health problems caused by volcanic ash, residents living around Mt. Ili Lewotolok may use masks to protect their mouth and nose and other equipment to protect their eyes and skin.

Source et photo : Magma Indonésie

 

Ecuador , Sangay :

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE SANGAY VOLCANO, Sunday April 21, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: High, Surface trend: Descending
Internal Activity Level: High, Internal Trend: Descending

Seismicity: From April 12, 2024, 11:00 a.m. to April 13, 2024, 11:00 a.m.:

The number of seismic events recorded at the reference station over the past 24 hours is shown below. The level of seismic activity of the volcano remains high.

Explosion Event (EXP): 429

Precipitation/Lahars:
Yesterday afternoon, at the time of writing this report, thanks to the surveillance camera system, rains were recorded in the volcano area without generating mudflows and debris. *In the event of heavy rains, these could remobilize the accumulated materials, generating mud and debris flows which would flow down the sides of the volcano and flow into adjacent rivers.*

Emissions/ash column:
Since yesterday afternoon, at the time of writing this report, thanks to the surveillance camera system, it has not been possible to record gas or ash emissions due to the climatic conditions in the area.

Observation:
From yesterday afternoon until today morning, according to the surveillance camera system and satellite images, the volcano remained completely cloudy, without presenting any major news.

Alert level: yellow

Source : IGEPN.

Photo : Eqphos_fotografía

 

Indonesia , Ruang : 

Reduction of the activity level of G. RUANG from level IV (AWAS) to level III (alert).

Visual observation
On April 16, 2024 at 1:37 p.m. WITA, a low-intensity eruption was observed, with thick white smoke. An explosive eruption occurred on April 16, 2024 at 9:45 p.m. WITA with an estimated height of the eruptive column reaching 2,000 m above the summit. Then the eruption occurred again on April 17, 2024 at 01:08 WITA with the height of the eruptive column estimated at 2,500 m and accompanied by sounds of roaring and explosions.

 

An eruption occurred again on April 17, 2024 at 05:05 WITA with the height of the eruptive column estimated at 1,800 m above the summit. On April 17, 2024, at 6:00 p.m. WITA, an eruption occurred at a height of 2,500 m above the summit, then at 8:15 p.m. WITA, another explosive eruption occurred with the height of the eruption column observed as being gray to black in color with a height of approximately 3,000 m above the summit, accompanied by a roar and earthquake that was felt at the PGA Room Post. The eruption occurred again on April 20, 2024 at 01:09 WITA, producing a gray-black eruption column approximately 1,200 m above the summit.

Visual observations from April 22, 2024 between 00:00 and 06:00. WITA observed a thick emission column of white gas with a maximum height of 250 m. Based on the column color of the emission, dominated by gas/water vapor, no ash/rock material rising to the surface was detected.

Instrumental observation
Between April 1 and 22, 2024, the earthquakes recorded on G. Ruang were:
1352 deep volcanic earthquakes (VTA),
658 shallow volcanic earthquake (VTB)
7 eruptions, 6 local tectonic earthquakes,
167 times distant tectonic earthquakes.
Earthquakes were recorded 5 times on the MMI I scale. The number of earthquakes, especially deep volcanic earthquakes occurring between April 1 and 21, 2024, showed a significant increase compared to March 2024.

The earthquakes from April 17 to 21, 2024 are as follows:

April 17, 2024 earthquake: the number of deep volcanic earthquakes (VTA) recorded was 373 events, shallow volcanic earthquakes (VTB): 564 events, 2 felt earthquakes and 1 tectonic earthquake local.
Earthquake of April 18, 2024: Damaged equipment
Earthquake of April 19, 2024: Damaged equipment
Earthquake of April 20, 2024: the number of deep volcanic earthquakes (VTA) was recorded at 50. Shallow volcanic earthquakes (VTB) 48, 1 eruption, 1 deep tectonic earthquake and 1 felt earthquake.
Earthquake of April 21, 2024: the number of deep volcanic earthquakes (VTA) recorded was 28 events and that of shallow volcanic earthquakes (VTB) was 43 events,
April 22, 2024 Earthquake: 00:00 – 00:06 WITA, the number of deep volcanic earthquakes (VTA) was recorded at 5 events and shallow volcanic earthquakes (VTB) 14 events.

Assessment
In general, the volcanic seismicity of Mount Ruang tends to be low, dominated by tectonic earthquakes, thought to be the influence of North Sulawesi subduction and double subduction in the Molucca Sea. However, the volcanic activity of Mount Ruang between April 1 and 17, 2024 saw an escalation with the emergence of deep volcanic earthquakes (VTA) after the tectonic earthquake of April 9, 2024 and April 14, 2024. According to BMKG, the tectonic earthquake of April 9, 2024 had a magnitude of 6.4, a depth of 27 km and was located 94 km northwest of the island of Doi, in the North Moluccas.

Meanwhile, the April 14 tectonic earthquake had a magnitude of 5.1, a depth of 10 km and was located 122 km southwest of the island of Doi, in the North Moluccas.

Both tectonic earthquakes were felt on the I MMI scale and are believed to be related to double subduction activity in the Molucca Sea. The occurrence of deep volcanic earthquakes (VTA) is generally linked to the migration of magma from the depths to the surface. Meanwhile, the potential danger from G. Ruang that could arise is in the form of an explosive eruption producing hot clouds, in the southwest – south – southeast direction.

After the eruption of April 17, 2024, the frequency of deep volcanic earthquakes (VTA) and shallow volcanic earthquakes (VTB) tends to decrease.

Recommendation
Based on the results of visual and instrumental monitoring which show a decrease in volcanic activity on Mount Ruang, the activity level of Mount Ruang was lowered from level IV (AWAS) to level III (SIAGA) from from April 22, 2024 at 09:00 WITA.

Source : PVMBG

Photos : Vian Apeles Togas , PVMBG.

 

 Chile , Villarica :

Special Report on Volcanic Activity (REAV), Auracania region, Villarica volcano, April 22, 2024, 01:45 a.m. local time (mainland Chile).

The National Service of Geology and Mines of Chile (Sernageomin) publishes the following PRELIMINARY information, obtained using the monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed at the Southern Andean Volcanological Observatory ( Ovdas):

On Monday, April 22, at 01:25 local time (05:25 UTC), monitoring stations installed near the Villarica volcano recorded an earthquake associated with fluid dynamics inside the volcanic system (long period).

 

The characteristics of earthquakes after their analysis are as follows:

ORIGINAL TIME: 01:25 local time (05:25 UTC)
REDUCED TRAVEL: 75.5 (cm*cm)
ACOUSTIC SIGNAL: 8.8 Pascals (Pa) reduced to 1 km

OBSERVATIONS:

The poor weather conditions present in the area made it impossible to observe whether the activity was associated with a surface event.

The technical volcanic alert remains at the Yellow level.

Source  Sernageomin.

Photo : Auracaniadiario

 

Guatemala , Fuego :

Weather conditions: Clear weather.
Wind: North-East.
Precipitation: 0.0 mm.

Activity:
The Fuego Volcano Observatory reports volcanic activity, with weak explosions and occasional moderate or strong ones, occurring at a rate of 4 to 7 per hour, raising columns of gas and gray ash, to heights between 4,500 and 4,800 meters above sea level (14,764 to 15,748 feet).

The wind disperses them towards the Southwest, and a weak fall of ash particles can occur on Sangre de Cristo, Palo Verde, El Porvenir, Santa Sofía, Los Yucales, Morelia, Panimaché I and Panimaché II. The explosions produce weak to moderate avalanches around the crater towards the Ceniza, Taniluyá, Seca and Las Lajas ravines, some reaching the vegetation limit. The activity is accompanied by low to moderate rumbles and shock waves as well as train engine noises sometimes lasting up to 4 minutes. In the afternoon and evening, the forecast rains could cause lahars to descend in different ravines of the volcano.

Source : Insivumeh

Photo : Desnivel Tour

22 Avril 2024. FR. Indonésie : Ili Lewotolok , Equateur : Sangay , Indonésie : Ruang , Chili : Villarica , Guatemala : Fuego .

22 Avril 2024.

 

Indonésie , Ili Lewotolok :

Une éruption du mont Ili Lewotolok s’est produite le dimanche 21 avril 2024 à 17h02 WITA avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 400 m au-dessus du sommet (± 1823 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres était de couleur grise avec une intensité modérée à épaisse , orientée à l’Ouest et au Nord-Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 19,9 mm et une durée de 52 secondes.

Observation de la sismicité :
3 tremblements de terre d’éruptions d’une amplitude de 27,9 à 30,8 mm et durée du séisme de 32 à 38 secondes.
79 tremblements de terre d’émissions d’une amplitude de 2,2 à 27,1 mm et durée du séisme de 28 à 333 secondes.
1 Tremor non harmonique d’une amplitude de 3,6 mm et d’une durée de séisme de 682 secondes.
2 tremblements de terre tectoniques profonds d’une amplitude de 4,3 à 5,4 mm, et la durée du séisme était de 70 à 122 secondes.

Au niveau d’activité Niveau III (Veille), il est recommandé :
Les communautés autour du mont Ili Lewotolok ainsi que les visiteurs/grimpeurs/touristes ne doivent pas entrer ou mener des activités dans un rayon de 2 km autour du centre d’activités du mont. Ili Lewotolok, et les habitants du village de Lamatokan et de Jontona doivent toujours être conscient des menaces potentielles liées aux lahars et aux avalanches de nuages ​​chauds provenant du sommet/cratère oriental du mont. Ili Lewotolok.
Pour éviter les problèmes respiratoires (IRA) et autres problèmes de santé causés par les cendres volcaniques, les habitants vivant autour du mont. Ili Lewotolok peuvent utiliser des masques pour protéger leur bouche et leur nez et d’autres équipements pour protéger leurs yeux et leur peau.

Source et photo : Magma Indonésie

 

Equateur , Sangay :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY , Dimanche 21 Avril 2024 .
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Descendante
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Descendante

Sismicité : Du 12 Avril 2024 , 11:00h au 13 Avril 2024 , 11:00h : 

Le nombre d’événements sismiques enregistrés à la station de référence au cours des dernières 24 heures est présenté ci-dessous. Le niveau d’activité sismique du volcan reste élevé.

Evénement d’explosion (EXP) : 429

 

Précipitations / Lahars :
Hier après-midi, au moment de la rédaction de ce rapport , grâce au système de caméras de surveillance, des pluies ont été enregistrées dans la zone du volcan sans générer de coulées de boue et de débris. *En cas de fortes pluies, celles-ci pourraient remobiliser les matériaux accumulés, générant des coulées de boue et de débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.*

Colonne émissions/cendres :
Depuis hier après-midi, au moment de la rédaction de ce rapport, grâce au système de caméras de surveillance, il n’a pas été possible d’enregistrer les émissions de gaz ou de cendres en raison des conditions climatiques de la zone.

Observation:
Depuis hier après-midi jusqu’à aujourd’hui matin, selon le système de caméras de surveillance et les images satellite, le volcan est resté complètement nuageux, sans présenter aucune nouvelle majeure.

Niveau d’alerte : jaune

Source : IGEPN.

Photo : Eqphos_fotografía

 

Indonésie , Ruang : 

Réduction du niveau d’activité du G. RUANG du niveau IV (AWAS) au niveau III (alerte).

Observation visuelle
Le 16 avril 2024 à 13h37 WITA, une éruption de faible intensité a été observée, avec une épaisse fumée blanche. Une éruption explosive s’est produite le 16 avril 2024 à 21h45 WITA avec une hauteur estimée de la colonne éruptive atteignant 2 000 m au dessus du sommet. Puis l’éruption s’est produite à nouveau le 17 avril 2024 à 01h08 WITA avec la hauteur de la colonne éruptive estimée à 2 500 m et accompagnée de sons de rugissements et d’explosions.

 

Une éruption s’est produite à nouveau le 17 avril 2024 à 05h05 WITA avec la hauteur de la colonne éruptive estimée à 1 800 m au dessus du sommet. Le 17 avril 2024, à 18h00 WITA, une éruption s’est produite à une hauteur de 2 500 m au dessus du sommet, puis à 20h15 WITA, une autre éruption explosive s’est produite avec la hauteur de la colonne d’éruption observée comme étant de couleur grise à noire avec une hauteur d’environ 3 000 m au-dessus du sommet , accompagnée d’un rugissement et d’un tremblement de terre qui a été ressenti au PGA Room Post. L’éruption s’est produite à nouveau le 20 avril 2024 à 01h09 WITA, produisant une colonne d’éruption gris-noir à environ 1 200 m au dessus du sommet .

Les observations visuelles du 22 avril 2024 entre 00h00 et 06h00. WITA ont observé une colonne d’émission , épaisse, de gaz blanc d’une hauteur maximale de 250 m  . D’après la couleur de la colonne de l’émission, dominée par du gaz/vapeur d’eau, aucun matériau de cendre/roche remontant à la surface n’a été détecté.

Observation instrumentale
Entre le 1er et le 22 avril 2024, les tremblements de terre enregistrés sur le G. Ruang ont été :
1352 tremblements de terre volcaniques profonds (VTA),
658 séisme volcanique peu profonds (VTB)
7 éruptions, 6 tremblements de terre tectoniques locaux,
167 fois tremblements de terre tectoniques lointains.
Les tremblements de terre ont été enregistrés 5 fois sur l’échelle MMI I. Le nombre de tremblements de terre, en particulier les tremblements de terre volcaniques profonds survenus entre le 1er et le 21 avril 2024, ont montré une augmentation significative par rapport à mars 2024.

Les tremblements de terre du 17 au 21 avril 2024 sont les suivants :

Tremblement de terre du 17 avril 2024 : le nombre de tremblements de terre volcaniques profonds (VTA) enregistrés était de 373 événements, les tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB) : 564 événements, 2 tremblements de terre ressentis et 1 tremblement de terre tectonique local.
Séisme du 18 avril 2024 : Matériel endommagé
Séisme du 19 avril 2024 : Matériel endommagé
Séisme du 20 avril 2024 : le nombre de séismes volcaniques profonds (VTA) a été enregistré à 50. Les séismes volcaniques peu profonds (VTB) 48, 1 éruption, 1 séisme tectonique profond et 1 séisme ressenti.
Tremblement de terre du 21 avril 2024 : le nombre de tremblements de terre volcaniques profonds (VTA) enregistrés était de 28 événements et celui des tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB) de 43 événements,
Tremblement de terre du 22 avril 2024 : 00h00 – 00h06 WITA, le nombre de tremblements de terre volcaniques profonds (VTA) a été enregistré à 5 événements et les tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB) 14 événements.

Évaluation
En général, la sismicité volcanique du mont Ruang a tendance à être faible, dominée par des tremblements de terre tectoniques, que l’on pense être l’influence de la subduction de Sulawesi du Nord et de la double subduction dans la mer des Moluques. Cependant, l’activité volcanique du mont Ruang entre le 1er et le 17 avril 2024 a vu une escalade avec l’émergence de tremblements de terre volcaniques profonds (VTA) après le tremblement de terre tectonique du 9 avril 2024 et du 14 avril 2024. Selon BMKG, le tremblement de terre tectonique du 9 avril 2024 avait une magnitude de 6,4, une profondeur de 27 km et était situé à 94 km au Nord-Ouest de l’île de Doi, au Nord des Moluques.

Pendant ce temps, le tremblement de terre tectonique du 14 avril avait une magnitude de 5,1, une profondeur de 10 km et était situé à 122 km au Sud-Ouest de l’île de Doi, au Nord des Moluques.

Les deux tremblements de terre tectoniques ont été ressentis sur l’échelle I MMI et seraient liés à l’activité de double subduction dans la mer des Moluques. L’apparition de tremblements de terre volcaniques profonds (VTA) est généralement liée à la migration du magma des profondeurs vers la surface. Pendant ce temps, le danger potentiel du G. Ruang qui pourrait survenir se présente sous la forme d’une éruption explosive produisant des nuages ​​chauds, dans la direction Sud-Ouest – Sud – Sud-Est.

Après l’éruption du 17 avril 2024, la fréquence des séismes volcaniques profonds (VTA) et des séismes volcaniques peu profonds (VTB) tend à diminuer  .

Recommandation
Sur la base des résultats de la surveillance visuelle et instrumentale qui montrent une diminution de l’activité volcanique sur le mont Ruang, le niveau d’activité du mont Ruang a été abaissé du niveau IV (AWAS) au niveau III (SIAGA) à partir du 22 avril 2024 à 09h00 WITA .

Source : PVMBG

Photos : Vian Apeles Togas , PVMBG.

 

 Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région de la Auracania , volcan Villarica , 22 Avril 2024, 01 h 45, heure locale (Chili continental).

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Le Lundi 22 Avril , à 01h25 heure locale ( 05h25 UTC ), les stations de surveillance installées à proximité du volcan Guallatiri ont enregistré un séisme associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique ( longue période).

 

Les caractéristiques des séismes après leur analyse sont les suivantes:

HEURE D’ORIGINE : 01h25 heure locale (05h25 UTC)
DEPLACEMENT RÉDUIT : 75,5 (cm*cm)
SIGNAL ACOUSTIQUE : 8,8 Pascals (Pa) réduit à 1 km

OBSERVATIONS :

Les mauvaises condition météo présentes sur la zone n’ont pas permis d’observé si l’activité était associée à une manifestation en surface .

L’alerte technique volcanique reste au niveau Jaune .

Source  Sernageomin.

Photo : Auracaniadiario

 

Guatemala , Fuego :

Conditions atmosphériques : Temps clair.
Vent : Nord-Est.
Précipitations : 0,0 mm.

Activité:
L’Observatoire du Volcan Fuego rapporte une activité volcanique, avec de faibles explosions et quelques-unes occasionnellement modérées ou fortes, qui se produisent à un rythme de 4 à 7 par heure, soulevant des colonnes de gaz et de cendres grises, à des hauteurs comprises entre 4 500 et 4 800 mètres au-dessus du niveau de la mer (14 764 à 15 748 pieds).

Le vent les disperse vers le Sud-Ouest, et une faible chute de particules de cendres peut se produire sur Sangre de Cristo, Palo Verde, El Porvenir, Santa Sofía, Los Yucales, Morelia, Panimaché I et Panimaché II. Les explosions produisent des avalanches faibles à modérées autour du cratère en direction des ravins Ceniza, Taniluyá, Seca et Las Lajas, certaines atteignant la limite de la végétation. L’activité s’accompagne de grondements et d’ondes de choc faibles à modérés ainsi que de bruits de moteur de train durant parfois jusqu’à 4 minutes. Dans l’après-midi et le soir, les pluies annoncées pourraient faire descendre des lahars dans différents ravins du volcan.

Source : Insivumeh

Photo : Desnivel Tour

March 12, 2023. EN. Chile : Lascar , Colombia : Nevado del Huila , Ecuador : Reventador , La Martinique : Montagne Pelée , Guatemala : Fuego .

March 12 , 2023.

 

Chile , Lascar :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
62 seismic events of type VT, associated with the fracture of rocks (Volcano-Tectonics).
37 LP type seismic events, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 11 cm2.
3 TR type seismic events, associated with the sustained dynamics over time of fluids inside the volcanic system (TRemor). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 6 cm2.

Fluid geochemistry
The sulfur dioxide (SO2) emissions data obtained by the differential optical absorption spectroscopy (DOAS) equipment, corresponding to the Emú station, located 6 km in the East-South-East (ESE) direction from active crater, presented an average value of 200 ± 71 t/d, with a maximum daily value of 506 t/d on February 2.
No anomalies have been reported in emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcano, according to data published by the Tropopheric Monitoring Instrument (TROPOMI). No reports of atmospheric anomalies have been reported by the Ozone Monitoring Instrument (IMO) Sulfur Dioxide Panel.

Satellite thermal anomalies
During the period, no thermal alerts were recorded in the area associated with the volcano, according to the analytical processing of Sentinel 2-L2A satellite images, in combination of false color bands.

Geodesy
The two GNSS stations installed in the area of the Láscar volcano, which make it possible to monitor the deformation of the volcanic edifice, show small-scale displacements, both in the horizontal and vertical direction, not exceeding 0.16 cm/month. In conclusion, there is no evidence of deformation of the volcanic system for the period evaluated.

Surveillance cameras
The images provided by the fixed camera, installed near the volcano, recorded regular degassing, with a maximum column height of 720 m on February 4.

Activity remained at levels considered low, suggesting stability of the volcanic system. The technical volcanic alert is maintained in:
GREEN TECHNICAL ALERT: Active volcano with stable behavior – There is no immediate risk

Source : Sernageomin

Photo : RudiR/ commons.wikimedia.org .

 

Colombia , Nevado del Huila :

Weekly bulletin on the activity of the Nevado del Huila volcano

From the monitoring of the activity of the NEVADO DEL HUILA VOLCANO, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:
In the week from February 27 to March 4, 2024, seismic activity continued to present low levels, comparable to those recorded in previous months, both in number of events and in energy released. Images obtained from installed cameras showed low levels of degassing from the volcanic system.

Other parameters measured for the assessment of volcanic activity did not show significant changes.
During the period considered, the volcano continued to exhibit stable behavior.

The alert status for volcanic activity remains at: YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS.

The COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE will continue to monitor the evolution of the volcanic phenomenon and will inform in a timely manner of any changes that may occur.

Source : SGC

Photo : Parque Nacional

 

Ecuador , Reventador :

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE REVENTADOR VOLCANO, Monday March 11, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: Moderate, Surface trend: No changes
Internal activity level: Moderate, Internal trend: No changes

Seismicity: From March 10, 2024, 11:00 a.m. to March 11, 2024, 11:00 a.m.:

The following table shows the number of seismic events from the reference station over the last 24 hours.

Explosion (EXP) 30
Long Period (LP) 14
Transmitting tremor (TREMI) 23
Tremor harmonic (TRARM): 3

Precipitation/Lahars:
No rain was recorded in the volcano area. In the event of heavy rains, these could remobilize the volcanic material accumulated nearby and generate flows of mud and debris which would slide down the sides of the volcano and flow into adjacent rivers.

Emissions/ash column:
Since yesterday, no gas or ash emissions have been observed thanks to the volcano’s surveillance camera system. On the other hand, W-VAAC issued a report during the night referring to clouds of gas and ash 800 m above the crater level in a West-Northwest direction.

Observation:
During last night, thanks to surveillance cameras, several episodes of incandescence were observed at the level of the crater accompanied by descents of pyroclastic materials up to 700 m below the level of the crater. On the other hand, the volcano remained completely cloudy yesterday morning and evening and partially clear during the afternoon.

Other monitoring parameters:
Over the last 24 hours, the MIROVA-MODIS satellite system recorded 1 weak thermal anomaly.

Alert level: Orange.

Source et photo : IGEPN.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Weekly report, Paris Institute of Globe Physics / Martinique Volcanological and Seismological Observatory
Activity on Montagne Pelée. Saint-Pierre, March 8, 2024 at 2:00 p.m. local time (GMT-4)

Volcanic activity decreased this week with 9 earthquakes of volcanic origin observed.
Between March 1, 2024 at 4:00 p.m. (UT) and March 8, 2024 at 4:00 p.m. (UT), the OVSM recorded 9 very low energy volcano-tectonic earthquakes. These earthquakes were clearly identified as originating from one of the well-known seismically active zones at Montagne Pelée, located between 1.0 and 1.4 km depth below the summit of the volcano.
Surface seismicity of the volcano-tectonic type is associated with micro-fracturing in the volcanic edifice linked to the global reactivation of the volcano observed since the end of 2018.

No earthquake was felt by the population.
The previous week, the OVSM had recorded 14 earthquakes of volcanic origin. As of March 8, 2024 and during the last 4 weeks, the OVSM has therefore observed a total of 71 volcanic earthquakes, or an average of 17 to 18 earthquakes per week.
During phases of volcanic reactivation of volcanoes similar to Montagne Pelée, it is usual to observe seismic activity varying in intensity and frequency.

The alert level is currently YELLOW: vigilance.

Source : OVSM /IPGP

Photo : Photopoesie

 

Guatemala , Fuego :

14°28’54˝ North latitude;
90°52’54˝ West longitude.
Altitude: 3,763 meters above sea level.
Weather conditions: Clear weather
Wind: North-East
Precipitation: 0.0 mm.

Activity:
The Fuego Volcano Observatory OVFGO reports weak, moderate, and a few strong explosions, which occur at a frequency of 3 to 7 per hour. These explosions generate columns of gray gas and ash at heights of 4,300 to 4,700 meters above sea level (14,108 to 15,420 feet), which travel 12 km westward and southward. South West. The explosions produce weak and moderate avalanches around the crater and towards the Seca, Ceniza, Taniluyá and Las Lajas ravines where part of the ejected material reached the vegetation. Low and moderate rumblings are reported with weak shock waves that vibrate the roofs and windows of houses near the volcano. Falling fine ash particles are also reported in the communities of Panimache I, Morelia, Santa Sofía and other neighboring communities.

Source : Insivumeh

Photo : Desnivel Tour

 

12 Mars 2023. FR. Chili : Lascar , Colombie : Nevado del Huila , Equateur : Reventador , La Martinique : Montagne Pelée , Guatemala : Fuego .

12 Mars 2023.

 

Chili , Lascar :

Sismologie
L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
62 événements sismiques de type VT, associés à la fracture des roches (Volcano-Tectonique).
37 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 11 cm2.
3 événements sismiques de type TR, associés à la dynamique soutenue dans le temps des fluides à l’intérieur du système volcanique (TRemor). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égal à 6 cm2.

Géochimie des fluides
Les données d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues par l’équipement de spectroscopie d’absorption optique différentielle (DOAS), correspondant à la station Emú, située à 6 km dans la direction Est-Sud-Est (ESE) du cratère actif, ont présenté une valeur moyenne de 200 ± 71 t/j, avec une valeur journalière maximale de 506 t/j le 2 février.
Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan, selon les données publiées par le Tropopheric Monitoring Instrument (TROPOMI) . Aucun rapport d’anomalie atmosphérique n’a été signalé par le Groupe sur le dioxyde de soufre de l’instrument de surveillance de l’ozone (OMI) .

Anomalies thermiques des satellites
Au cours de la période, aucune alerte thermique n’a été enregistrée dans la zone associée au volcan, selon le traitement analytique des images satellite Sentinel 2-L2A, en combinaison de bandes de fausses couleurs.

Géodésie
Les deux stations GNSS installées dans la zone du volcan Láscar, qui permettent de surveiller la déformation de l’édifice volcanique, montrent des déplacements de faible ampleur, tant dans le sens horizontal que vertical, ne dépassant pas 0,16 cm/mois. En conclusion, il n’y a aucune preuve de déformation du système volcanique pour la période évaluée.

Caméras de surveillance
Les images fournies par la caméra fixe, installée à proximité du volcan, ont enregistré des dégazages réguliers, avec une hauteur de colonne maximale de 720 m le 4 février.

L’activité est restée à des niveaux considérés comme faibles, suggérant une stabilité du système volcanique. L’alerte technique volcanique est maintenue en :
ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat

Source : Sernageomin

Photo : RudiR/ commons.wikimedia.org .

 

Colombie , Nevado del Huila :

Bulletin hebdomadaire sur l’activité du volcan Nevado del Huila

Du suivi de l’activité du VOLCAN NEVADO DEL HUILA, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :
Dans la semaine du 27 février au 4 mars 2024, l’activité sismique a continué de présenter des niveaux faibles, comparables à ceux enregistrés les mois précédents, tant en nombre d’événements qu’en énergie libérée. Les images obtenues grâce aux caméras installées ont montré de faibles niveaux de dégazage du système volcanique.

Les autres paramètres mesurés pour l’évaluation de l’activité volcanique n’ont pas montré de changements importants.
Au cours de la période considérée, le volcan a continué à présenter un comportement stable.

L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à : ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN continuera à surveiller l’évolution du phénomène volcanique et informera en temps utile de tout changement qui pourrait survenir.

Source : SGC

Photo : Parque Nacional

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Lundi 11 Mars 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Modéré , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 10 Mars 2024 , 11:00h au 11 Mars 2024 , 11:00h : 

Le tableau suivant montre le nombre d’événements sismiques de la station de référence au cours des dernières 24 heures.

Explosion (EXP) 30
Longue Période (LP) 14
Tremor d’émission (TREMI ) 23
Tremor harmonique ( TRARM ): 3

Précipitations / Lahars :
Aucune pluie n’a été enregistrée dans la zone du volcan. En cas de fortes pluies, celles-ci pourraient remobiliser la matière volcanique accumulée à proximité et générer des coulées de boue et de débris qui dévaleraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
Depuis hier, aucune émission de gaz ou de cendres n’a été observée grâce au système de caméra de surveillance du volcan. D’autre part, le W-VAAC a émis pendant la nuit un rapport faisant référence à des nuages ​​de gaz et de cendres à 800 m au-dessus du niveau du cratère dans une direction Ouest-Nord-Ouest.

Observation:
Au cours de la nuit dernière, grâce aux caméras de surveillance, plusieurs épisodes d’incandescence ont été observés au niveau du cratère accompagnés de descentes de matières pyroclastiques jusqu’à 700 m sous le niveau du cratère. En revanche, le volcan est resté complètement nuageux hier matin et soir et partiellement clair au cours de l’après-midi.

Autres paramètres de surveillance :
Au cours des dernières 24 heures, le système satellitaire MIROVA-MODIS a enregistré 1 faible anomalie thermique.

Niveau d’alerte: Orange.

Source et photo : IGEPN.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire , Institut de physique du globe de Paris / Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique
Activité de la Montagne Pelée . Saint-Pierre, le 08 mars 2024 à 14h00 locales (GMT-4)

L’activité volcanique a diminué cette semaine avec 9 séismes d’origine volcanique observés.
Entre le 01 mars 2024 à 16h00 (TU) et le 08 mars 2024 à 16h00 (TU), l’OVSM a enregistré 9 séismes de très faible énergie de type volcano-tectonique. Ces séismes ont clairement été identifiés comme provenant de l’une des zones sismiquement actives bien connues à la Montagne Pelée, situées entre 1,0 et 1,4 km de profondeur sous le sommet du volcan.
La sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à de la micro-fracturation dans l’édifice volcanique en lien avec la réactivation globale du volcan observée depuis fin 2018.

Aucun séisme n’a pas été ressenti par la population.
La semaine précédente, l’OVSM avait enregistré 14 séismes d’origine volcanique. En date du 08 mars 2024 et durant les 4 dernières semaines écoulées, l’OVSM a donc observé un total de 71 séismes volcaniques, soit une moyenne de 17 à 18 séismes par semaine.
Lors des phases de réactivation volcanique de volcans similaires à la Montagne Pelée, il est habituel d’observer une activité sismique variable en intensité et en fréquence.

Le niveau d’alerte est actuellement JAUNE : vigilance.

Source : OVSM /IPGP

Photo : Photopoesie

 

Guatemala , Fuego :

14°28’54˝ Latitude Nord ;
90°52’54˝ Longitude Ouest.
Altitude : 3 763 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Conditions atmosphériques : Temps clair
Vent : Nord-Est
Précipitations : 0,0 mm.

Activité:
L’observatoire du volcan Fuego OVFGO rapporte des explosions faibles, modérées et quelques fortes, qui se produisent à une fréquence de 3 à 7 par heure. Ces explosions génèrent des colonnes de gaz gris et de cendres à des hauteurs de 4 300 à 4 700 mètres au-dessus du niveau de la mer (14 108 à 15 420 pieds) , qui se déplacent sur 12 km vers l’Ouest et le Sud-Ouest. Les explosions produisent des avalanches faibles et modérées autour du cratère et vers les ravins Seca, Ceniza, Taniluyá et Las Lajas où une partie des matériaux éjectés a atteint la végétation. Des grondements faibles et modérés sont signalés avec de faibles ondes de choc qui font vibrer les toits et les fenêtres des maisons proches du volcan. Des chutes de fines particules de cendres sont également signalées dans les communautés de Panimache I, Morelia, Santa Sofía et d’autres communautés voisines.

Source : Insivumeh

Photo : Desnivel Tour

 

February 23 , 2024. EN. Alaska : Kanaga , Indonesia : Gamalama , Chile : Laguna del Maule , Colombia : Nevado del Ruiz , Guatemala : Fuego .

February 23 , 2024.

 

Alaska , Kanaga :

Seismicity was quiet at Kanaga Volcano over the past day. No activity was observed in cloudy satellite and webcam images.

A steam-driven explosion occurred at Kanaga on December 18, 2023 and since then, seismic activity at the volcano has been above background. This unrest may mean that the likelihood of explosive ash-producing activity has increased.

Local seismic and infrasound sensors and web cameras are used to monitor Kanaga. AVO also uses regional infrasound and lightning networks as well as satellite data.
Symmetrical Kanaga stratovolcano is situated within the Kanaton caldera at the northern tip of Kanaga Island. The caldera rim forms a 760-m-high arcuate ridge south and east of Kanaga; a lake occupies part of the SE caldera floor. The volume of subaerial dacitic tuff is smaller than would typically be associated with caldera collapse, and deposits of a massive submarine debris avalanche associated with edifice collapse extend nearly 30 km to the NNW. Several fresh lava flows from historical or late prehistorical time descend the flanks of Kanaga, in some cases to the sea. Historical eruptions, most of which are poorly documented, have been recorded since 1763. Kanaga is also noted petrologically for ultramafic inclusions within an outcrop of alkaline basalt SW of the volcano. Fumarolic activity occurs in a circular, 200-m-wide, 60-m-deep summit crater and produces vapor plumes sometimes seen on clear days from Adak, 50 km to the east.

Source : AVO

Photo : Boyce, Ellie/ Alaska Volcano Observatory / University of Alaska Fairbanks, Geophysical Institute.

 

Indonesia , Gamalama :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : February 23 , 2024
Volcano : Gamalama (268060)
Current Aviation Colour Code : YELLOW
Previous Aviation Colour Code : unassigned
Source : Gamalama Volcano Observatory
Notice Number : 2024GML001
Volcano Location : S 0 deg 48 min 00 sec E 127 deg 19 min 48 sec
Area : North Maluku, Indonesia
Summit Elevation : 5488 FT (1715 M)

Volcanic Activity Summary :
Increasing in volcanic activity.

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 6768 FT (2115 M) above sea level or 1280 FT (400 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving to west. Volcanic ash is observed to be white to gray. The intensity of volcanic ash is observed to be thick.

SEISMICITY OBSERVATIONS:
1 emission earthquake with an amplitude of 6 mm and duration of the earthquake of 20.19 seconds.
14 deep volcanic earthquakes with an amplitude of 4 to 12 mm, earthquake duration from 8.67 to 20.03 seconds.
6 local tectonic earthquakes with an amplitude of 4-42 mm, and earthquake duration 20.26-33.81 seconds.
10 deep tectonic earthquakes with an amplitude of 6-18 mm, earthquake duration 33.89-77.78 seconds.

Source : Magma Indonésie

Photo : KOMPAS/HERU SRI KUMORO

 

Chile , Laguna del Maule :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
818 seismic events of type VT, associated with rock fractures (Volcano-Tectonics). The most energetic earthquake had a Local Magnitude (ML) value equal to 3.6, located 3.6 km East-South-East of the center of the lagoon, at a depth of 7.6 km .
1 LP type seismic event, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 0.7 cm2.
1 TR type seismic event, associated with the dynamics maintained over time of fluids inside the volcanic system (TRemor). The size of the earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 13 cm2.

Fluid geochemistry
No anomalies have been reported in emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcanic complex, according to data published by the Tropopheric Monitoring Instrument. (TROPOMI).

Geodesy
From the data obtained by 5 GNSS stations, we can observe that the inflationary process recorded since 2012 continues, in particular for this period we can note that:
– The distance between stations remained with stable trends, with no change during the period.
The maximum amplitudes of extension and shortening of these distances are approximately 1.0 cm/month, a lower value than in the previous period.
– The maximum vertical rise remains in the central sector of the lagoon, with a speed of 1.6 cm/month, recorded at station MAU2. Furthermore, there has been a change in trend, from rising to subsidence in the stations located to the South and South-East of the lagoon since the last days of December with a maximum magnitude of -1.1 cm/month. On the other hand, the subsidence trend continues in the stations located south of Laguna Fea, with vertical speeds reaching –0.8 cm/month.
– Through the use of the InSAR technique, from Sentinel 1A satellite images, signals associated with deformations of a magnitude and pattern similar to what has been observed in recent years and in accordance with GNSS data, with a maximum inflation zone near the center of the lagoon and with a subsidence zone to the east of Laguna fea.

Satellite geomorphological analysis
According to the analysis of PlanetScope Scene (3 m/px) and Sentinel 2 L2-A (10 m/px) satellite images in combination of true and false color bands, no morphological or
variations attributable to volcanic activity.

During the evaluated period, the appearance of VT and LP activity continues, remaining above its baseline threshold. Although VT seismicity has decreased in quantity, in recent months an increase in the maximum recorded local magnitude has been observed. Regarding deformation, displacement rates continue with values similar to those historically recorded, referring to inflation around the peninsula and the process of subsidence of lesser magnitude in the Barrancas region. Therefore, it is determined that the volcanic system continues with internal activity even higher than its basic threshold, the technical alert is maintained:
YELLOW TECHNICAL ALERT: Changes in the behavior of volcanic activity

Source : Sernageomin

Photo : Auteur inconnu

 

Colombia , Nevado del Ruiz :

Weekly bulletin on the activity of the Nevado del Ruiz volcano

From the monitoring of the activity of the NEVADO DEL RUIZ VOLCANO, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) reports that:

In the week of February 13-19, 2024, the volcano continued with unstable behavior. Compared to the previous week, the main variations in the parameters monitored were:

– Seismic activity associated with the fracturing of rocks within the volcanic edifice has increased in the number of earthquakes recorded and has maintained similar levels in seismic energy released. The earthquakes were located mainly in the Arenas crater and on the different flanks of the volcano, mainly at distances less than 7 km from the crater. The depths of the events varied between 1 and 8 km from the summit of the volcano. The highest magnitude of the week was 1.6, corresponding to the earthquake of February 18 at 3:18 p.m., located in the southeast sector of the crater, 2 km deep.

– Seismicity associated with fluid dynamics inside volcanic conduits has decreased in the number of earthquakes recorded and in the seismic energy released. The seismic signals had low to moderate energy levels and were primarily related to pulsatile emissions of ash and gas into the atmosphere. Using cameras used to monitor the volcano, several ash emissions and changes in relative temperature of the emitted material associated with some of these seismic signals were confirmed.

– When monitoring surface activity, from satellite monitoring platforms, several thermal anomalies were detected at the bottom of Arenas crater with energy levels varying between low and high. On February 15, the maximum value recorded since monitoring of this parameter (since 2007) was obtained with a value slightly higher than the maximum obtained on January 23, 2024.

The state of alert for volcanic activity remains at:
YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS

Source : SGC

Photo : Julian Fernando Aranzazu Henao

 

Guatemala , Fuego :

Weather conditions: Clear weather
Wind: northeast
Precipitation: 0.0 mm.

Activity:
The Fuego OVFGO volcano observatory reports weak degassing above the crater. Weak, moderate and a few strong explosions are recorded, which occur at a frequency of 6 to 11 per hour. These explosions generate columns of gas and gray ash at heights of 4,500 to 4,700 meters above sea level (14,763 to 15,420 feet), which travel 15 km to the southwest.

The explosions produce weak to moderate avalanches around the crater and towards the Seca, Ceniza, Las Lajas and Taniluyá ravines where some of the ejected material reached the vegetation. At night and early morning, an incandescent pulse was observed at heights of 200 to 300 meters above the crater. Low to moderate rumbling sounds with weak shock waves are also reported, sounds similar to those of a train locomotive are heard with one-minute intervals. Falling fine ash particles are reported in the communities of Panimache I and II, Morelia, Santa Sofía, los Yucales and other nearby communities southwest of the volcanic complex.

Source : Insivumeh.

Photo : Diego Rizzo .

 

 

23 Février 2024. FR. Alaska : Kanaga , Indonésie : Gamalama , Chili : Laguna del Maule , Colombie : Nevado del Ruiz , Guatemala : Fuego .

23 Février 2024.

 

Alaska , Kanaga :

La sismicité était calme sur le volcan Kanaga au cours de la dernière journée. Aucune activité n’a été observée sur les images satellite et webcam nuageuses.

Une explosion provoquée par de la vapeur s’est produite sur le Kanaga le 18 décembre 2023 et depuis lors, l’activité sismique sur le volcan a été supérieure à la normale. Ces troubles peuvent signifier que la probabilité d’une activité explosive de production de cendres a augmenté.

Des capteurs sismiques et infrasons locaux et des caméras Web sont utilisés pour surveiller le Kanaga. L’AVO utilise également des réseaux régionaux de capteurs d’infrasons et de foudre ainsi que des données satellitaires.

Le stratovolcan symétrique Kanaga est situé dans la caldeira de Kanaton, à la pointe Nord de l’île de Kanaga. Le bord de la caldeira forme une crête arquée de 760 m de haut au Sud et à l’Est du Kanaga ; un lac occupe une partie du plancher Sud-Est de la caldeira. Le volume de tuf dacitique subaérien est plus petit que celui qui serait généralement associé à l’effondrement de la caldeira, et les dépôts d’une avalanche massive de débris sous-marins associés à l’effondrement de l’édifice s’étendent sur près de 30 km au Nord-Nord-Ouest. Plusieurs coulées de lave fraîche datant de l’époque historique ou de la préhistoire tardive descendent les flancs du Kanaga, dans certains cas jusqu’à la mer. Des éruptions historiques, dont la plupart sont mal documentées, ont été enregistrées depuis 1763. Le Kanaga est également noté pétrologiquement pour ses inclusions ultramafiques au sein d’un affleurement de basalte alcalin au Sud-Ouest du volcan. L’activité fumerolienne se produit dans un cratère sommital circulaire de 200 m de large et 60 m de profondeur et produit des panaches de vapeur parfois observés par temps clair depuis Adak, à 50 km à l’Est.

Source : AVO

Photo : Boyce, Ellie/ Alaska Volcano Observatory / University of Alaska Fairbanks, Geophysical Institute.

 

Indonésie , Gamalama :

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 23 février 2024
Volcan : Gamalama (268060)
Code couleur aviation actuel : JAUNE
Code couleur aviation précédent : non attribué
Source : Observatoire du Volcan Gamalama
Numéro d’avis : 2024GML001
Localisation du volcan : S 0 deg 48 min 00 sec E 127 deg 19 min 48 sec
Zone : Moluques du Nord, Indonésie
Altitude du sommet : 5 488 pieds (1 715 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Augmentation de l’activité volcanique.

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 6 768 pieds (2 115 m) au-dessus du niveau de la mer ou 1 280 pieds (400 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest. Les cendres volcaniques sont blanches à grises. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

OBSERVATIONS DE LA SISMICITE:
1 séisme d’émission d’une amplitude de 6 mm et durée du séisme de 20,19 secondes.
14 tremblements de terre volcaniques profonds d’une amplitude de 4 à 12 mm, durée du tremblement de terre de 8,67 à 20,03 secondes.
6 tremblements de terre tectoniques locaux d’une amplitude de 4-42 mm, et durée du séisme 20,26-33,81 secondes.
10 tremblements de terre tectoniques profonds d’une amplitude de 6-18 mm, durée du séisme 33,89-77,78 secondes.

Source : Magma Indonésie

Photo : KOMPAS/HERU SRI KUMORO

 

Chili , Laguna del Maule :

Sismologie
L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
818 événements sismiques de type VT, associés à des fractures rocheuses (Volcano-Tectonique). Le séisme le plus énergétique avait une valeur de Magnitude Locale (ML) égale à 3,6, situé à 3,6 km à l’Est-Sud-Est par rapport au centre de la lagune, à une profondeur de 7,6 km.
1 Événement sismique de type LP, associé à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du séisme évaluée à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 0,7 cm2.
1 Événement sismique de type TR, associé à la dynamique entretenue dans le temps des fluides à l’intérieur du système volcanique (TRemor). La taille du séisme évaluée à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 13 cm2.

Géochimie des fluides
Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du complexe volcanique, selon les données publiées par Tropopheric Monitoring Instrument. (TROPOMI) .

Géodésie
A partir des données obtenues par 5 stations GNSS, on peut observer que le processus inflationniste enregistré depuis 2012 se poursuit, en particulier pour cette période on peut noter que :
– La distance entre les stations est restée avec des tendances stables, sans changement au cours de la période.
Les amplitudes maximales d’allongement et de raccourcissement de ces distances sont d’environ 1,0 cm/mois, une valeur inférieure à celle de la période précédente.
– La montée verticale maximale reste dans le secteur central de la lagune, avec une vitesse de 1,6 cm/mois, enregistrée à la station MAU2. Par ailleurs, on constate un changement de tendance, de la montée à l’affaissement dans les stations situées au Sud et au Sud-Est de la lagune depuis les derniers jours de décembre avec une magnitude maximale de -1,1 cm/mois. En revanche, la tendance à l’affaissement se maintient dans les stations situées au Sud de Laguna Fea, avec des vitesses verticales qui atteignent –0,8 cm/mois.
– Grâce à l’utilisation de la technique InSAR, à partir des images satellite Sentinel 1A, des signaux associés à des déformations d’une ampleur et d’un schéma similaires à ce qui a été observé ces dernières années et conformément aux données GNSS, avec une zone d’inflation maximale proche du centre de la lagune et avec une zone d’affaissement à l’Est de la Laguna fea.

Analyse géomorphologique satellitaire
D’après l’analyse des images satellite PlanetScope Scene (3 m/px) et Sentinel 2 L2-A (10 m/px) en combinaison de bandes de vraies et fausses couleurs, aucun changement morphologique ou
variations attribuables à l’activité volcanique.

Pendant la période évaluée, l’apparition de l’activité VT et LP se poursuit, restant au-dessus de son seuil de base. Bien que la sismicité VT ait diminué en quantité, on a observé au cours des derniers mois une augmentation de la magnitude locale maximale enregistrée. En ce qui concerne la déformation, les taux de déplacement se poursuivent avec des valeurs similaires à celles historiquement enregistrées, faisant référence à l’inflation autour de la péninsule et au processus d’affaissement de moindre ampleur dans la région de Barrancas. De ce fait, il est déterminé que le système volcanique continue avec une activité interne encore supérieure à son seuil de base, l’alerte technique est maintenue :
ALERTE TECHNIQUE JAUNE : Modifications du comportement de l’activité volcanique

Source : Sernageomin

Photo : Auteur inconnu

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin hebdomadaire sur l’activité du volcan Nevado del Ruiz

Du suivi de l’activité du VOLCAN NEVADO DEL RUIZ, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que :

Dans la semaine du 13 au 19 février 2024, le volcan a continué avec un comportement instable. Par rapport à la semaine précédente, les principales variations des paramètres surveillés ont été :

– L’activité sismique associée à la fracturation des roches à l’intérieur de l’édifice volcanique a augmenté en nombre de tremblements de terre enregistrés et a maintenu des niveaux similaires dans l’énergie sismique libérée. Les séismes ont été localisés principalement dans le cratère Arenas et sur les différents flancs du volcan, principalement à des distances inférieures à 7 km du cratère. Les profondeurs des événements variaient entre 1 et 8 km par rapport au sommet du volcan. La magnitude la plus élevée de la semaine a été de 1,6, correspondant au séisme du 18 février à 15h18, situé dans le secteur Sud-Est du cratère, à 2 km de profondeur.

– La sismicité associée à la dynamique des fluides à l’intérieur des conduits volcaniques a diminué dans le nombre de séismes enregistrés et dans l’énergie sismique libérée. Les signaux sismiques présentaient des niveaux d’énergie faibles à modérés et étaient principalement liés à des émissions pulsatiles de cendres et de gaz dans l’atmosphère. Grâce aux caméras utilisées pour surveiller le volcan, plusieurs émissions de cendres et des changements de température relative du matériau émis associés à certains de ces signaux sismiques ont été confirmés.

– Lors du suivi de l’activité de surface, depuis les plateformes de surveillance satellitaire, plusieurs anomalies thermiques ont été détectées au fond du cratère Arenas avec des niveaux d’énergie variant entre faible et élevé. Le 15 février, la valeur maximale enregistrée depuis le suivi de ce paramètre (depuis 2007) a été obtenue avec une valeur légèrement supérieure au maximum obtenu le 23 janvier 2024.

L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à :
ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS

Source : SGC

Photo : Julian Fernando Aranzazu Henao

 

Guatemala , Fuego :

Conditions atmosphériques : Temps clair
Vent : nord-est
Précipitations : 0,0 mm.

Activité:
L’observatoire du volcan Fuego OVFGO rapporte un faible dégazage au-dessus du cratère. Des explosions faibles, modérées et quelques fortes sont enregistrées, qui se produisent à une fréquence de 6 à 11 par heure. Ces explosions génèrent des colonnes de gaz et de cendres grises à des hauteurs de 4 500 à 4 700 mètres au-dessus du niveau de la mer (14 763 à 15 420 pieds), qui se déplacent 15 km vers le Sud-Ouest.

Les explosions produisent des avalanches faibles à modérées autour du cratère et vers les ravins Seca, Ceniza, Las Lajas et Taniluyá où une partie des matériaux éjectés a atteint la végétation. La nuit et tôt le matin, une impulsion incandescente a été observée à des hauteurs de 200 à 300 mètres au-dessus du cratère. Des grondements faibles à modérés avec de faibles ondes de choc sont également signalés, des sons semblables à ceux d’une locomotive de train sont entendus avec des intervalles d’une minute. Des chutes de fines particules de cendres sont signalées dans les communautés de Panimache I et II, Morelia, Santa Sofía, los Yucales et d’autres communautés proches au Sud-Ouest du complexe volcanique.

Source : Insivumeh.

Photo : Diego Rizzo .