April 12, 2024. EN. Philippines : Taal , Kamchatka : Sheveluch , Indonesia : Ili Lewotolok , Chile : Villarica , Colombia : Puracé – Los Coconucos Volcanic Range .

April 12 , 2024.

 

Philippines , Taal :

TAAL VOLCANO ADVISORY , 12 April 2024 , 9:00 AM

This is a notice of a phreatic eruption in Taal Volcano.

A phreatic or steam-driven eruption at the Taal Main Crater occurred in the early morning between 5:11 AM to 5:24 AM based on seismic, visual and infrasound records of the Taal Volcano Network (TVN). The event produced a white steam-laden plume 2400 meters tall that drifted southwest based on IP camera images. Sulfur dioxide (SO2) emission averaged 9,677 tonnes/day yesterday, 11 April 2024, and has been consistently elevated this year, averaging 10,248 tonnes/day since January 2024. The phreatic event was likely driven by the continued emission of hot volcanic gases at the Taal Main Crater and could be succeeded by similar phreatic activity. The background levels of volcanic earthquake activity and ground deformation detected at Taal indicate that unrest is unlikely to progress into magmatic eruption.

 

DOST-PHIVOLCS reminds the public that Alert Level 1 prevails over Taal Volcano, which means that it is still in abnormal condition and should not be interpreted to have ceased unrest nor ceased the threat of eruptive activity. At Alert Level 1, sudden steam-driven or phreatic explosions, volcanic earthquakes, minor ashfall and lethal accumulations or expulsions of volcanic gas can occur and threaten areas within TVI. Furthermore, degassing of high concentrations of volcanic SO2 continues to pose the threat of potential long-term health impacts to communities around Taal Caldera that are frequently exposed to volcanic gas. DOST-PHIVOLCS strongly recommends that entry into TVI, Taal’s Permanent Danger Zone or PDZ, especially the vicinities of the Main Crater and the Daang Kastila fissure, must remain strictly prohibited. Local government units are advised to continuously monitor and assess preparedness of their communities and undertake appropriate response measures to mitigate hazards that could be posed by long-term degassing and related phreatic activity. Civil aviation authorities must advise pilots to avoid flying close to the volcano as airborne ash and ballistic fragments from sudden explosions and wind-remobilized ash may pose hazards to aircrafts.

DOST-PHIVOLCS is closely monitoring Taal Volcano’s activity and any new significant development will be immediately communicated to all stakeholders.

Source : Phivolcs

Photo : Richard Langford (archive).

 

Kamchatka , Sheveluch :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Issued: April 11 , 2024
Volcano: Sheveluch (CAVW #300270)
Current aviation colour code: ORANGE
Previous aviation colour code: orange
Source: KVERT
Notice Number: 2024-18
Volcano Location: N 56 deg 38 min E 161 deg 18 min
Area: Kamchatka, Russia
Summit Elevation: 3283 m (10768.24 ft), the dome elevation ~2500 m (8200 ft)

Volcanic Activity Summary:
Video and satellite data by KVERT shows a strong wind lifts ash from the southern slopes of Sheveluch volcano, and a plume of resuspended ash is extending about 40 km to the eastsouth-east of the volcano.
An extrusive-effusive eruption of the volcano continues. A danger of ash explosions up to 6 km (19,700 ft) a.s.l. remains. Ongoing activity could affect low-flying aircraft.

Volcanic cloud height:
2500-3000 m (8200-9840 ft) AMSL Time and method of ash plume/cloud height determination: 20240411/2145Z – Video data

Other volcanic cloud information:
Distance of ash plume/cloud of the volcano: 40 km (25 mi)
Direction of drift of ash plume/cloud of the volcano: ESE / azimuth 107 deg
Time and method of ash plume/cloud determination: 20240411/2110Z – Himawari-9 14m15

Remarks: resuspended ash

Source : Kvert

Photo : Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT, (archive).

 

Indonesia , Ili Lewotolok :

An eruption of Mount Ili Lewotolok occurred on Friday, April 12, 2024 at 05:51 WITA with the height of the ash column observed at ±400 m above the summit (±1823 m above sea level). The ash column was observed to be gray with moderate intensity, oriented towards the East. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 15.3 mm and a duration of 46 seconds.

Communities around Mount Ili Lewotolok as well as visitors/climbers/tourists as well as residents of Jontona and Todanara villages are advised not to enter and carry out activities in the areas of the South and South-East sectors until ‘3 km from the activity center of Ili Lewotolok, and be aware of the potential threats of warm cloud avalanches and lahars coming from the South and Southeast of the summit/crater of Mount Ili Lewotolok.

PVMBG reported that the eruption at Lewotolok continued during 3-9 April. White-and-gray ash plumes rose as high as 350 m above the summit and drifted E and SE on 4 and 7 April. White emissions rose as high as 600 m above the summit and drifted in multiple directions on the other days. The Alert Level remained at 3 (on a scale of 1-4) and the residents of Lamawolo, Lamatokan, and Jontona were warned to stay 2 km away from the vent and 3 km away from the vent on the S and SE flanks.

Source : Magma Indonésie , GVP.

 

Chile , Villarica :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
A continuous tremor signal associated with the fluid dynamics inside the volcano, which during the period presented an energy variation, evaluated with the RSAM parameter, between 1.0 and 2.0 µm/s, values considered above their base level.
17 seismic events of type VT, associated with the fracturing of rocks (Volcano-Tectonics). The most energetic earthquake had a Local Magnitude (ML) value equal to 1.7, located 3.4 km east-southeast of the volcanic edifice, at a depth of 4.0 km compared to to the crater.
10,154 LP-type seismic events, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 35 cm2.
1954 seismic events of type TR, associated with the dynamics maintained over time of fluids inside the volcanic system (TRemor). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 31 cm2.

Fluid geochemistry
The sulfur dioxide (SO2) emissions data obtained by the differential optical absorption spectroscopy (DOAS) equipment, corresponding to the Los Nevados and Tralco stations, installed respectively at 10 km in an East-North-East direction and 6 km East-South-East of the active crater, presented an average value of 1,585 ± 254 t/d, which represents moderate values for this volcanic system. The maximum daily value was 3,800 t/d on March 18, considered an abnormal value for this system. 3 satellite anomalies were reported in atmospheric SO2 emissions in the area near the volcano, on March 21, 24 and 25, according to data published by the Tropospheric Monitoring Instrument (TROPOMI) and Mounts.

Thermal anomalies by satellites
During the period, 19 thermal alerts were recorded in the area associated with the volcano, with a maximum volcanic radiative power (VRP) of 48 MW on March 19, a value considered moderate according to data processed by Activity Observation volcanic in the mid-infrared (MIROVA,). Thanks to the analysis of Sentinel 2-L2A satellite images, 6 radiance anomalies were detected in the area associated with the crater during the evaluated period. The NHI tools platform detected a maximum area of anomalous radiance in the crater area of 34,400 m2. on March 25.

Satellite geomorphological analysis
Thanks to the photo-interpretation of Planet Scope, Sentinel 2 L2A and SkySat Collect satellite images, the interior of the crater was observed, where the permanence of a developing tephra ring is recognized, due to the accumulation of pyroclasts generated by recent activity, with an average diameter of 70 m. Inside, the lava lake is observed with sporadic surface variations due to the partial solidification of its surface, estimating an area of 192 m2
. On the other hand, fine fall deposits are identified with a range of 300 m to the east of the center of the crater.

The seismicity recording associated with fluid dynamics remains recurrent and a continuous signal with energy values above its base threshold. The RSAM values (measurement of the average amplitude by time intervals) show a trend towards stabilization with average values between 1.3 and 1.5 um/sec. At the same time, minor explosions propelling pyroclastic materials into the area near the crater, incandescences, anomalous values of SO2 fluxes and thermal anomalies continue to be observed. The monitoring parameters suggest the activity of a lava lake with variations in its level and its exposed area, with potential generation of explosive activity. In accordance with this context, the technical volcanic alert is maintained in:
YELLOW TECHNICAL ALERT: Changes in the behavior of volcanic activity

Source : Sernageomin

Photo : Marcela P Elgueda C

 

Colombia , Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos :

Weekly activity bulletin: Puracé Volcano – Los Coconucos volcanic chain
From the monitoring of the activity of the VOLCANIC CHAIN PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:
In the week of April 2 to 8, 2024, seismic activity presented levels similar to previous weeks, both in seismic energy released and in the number of events. The fracture earthquakes recorded were located mainly on the South-Eastern flank of the Puracé volcanic building, with depths between 1 and 4 km and magnitudes less than 0.9 ML; while the earthquakes associated with the fluids were located in two areas: one under the crater of the volcano, at depths less than 500 m, and another to the South-East of it, at depths between 1 and 6 km.

During the period evaluated, deformations continued to be recorded between the Puracé and Curiquinga volcanoes. Likewise, the concentration of carbon dioxide (CO2) continued to oscillate, being higher than the base values in this volcano and the increase in the flow of sulfur dioxide (SO2) detected in previous weeks continues to be observed.
Images obtained using installed cameras show that significant degassing of the volcanic system continues.
Other parameters measured for the assessment of volcanic activity showed no notable changes during the assessed period.

The alert status for volcanic activity remains at: YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS.

Source et photo : SGC

12 Avril 2024. FR. Philippines : Taal , Kamchatka : Sheveluch , Indonésie : Ili Lewotolok , Chili : Villarica , Colombie : Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos .

12 Avril 2024.

 

Philippines , Taal :

AVIS d’activité du volcan TAAL, 12 avril 2024, 9h00

Ceci est un avis d’éruption phréatique pour le volcan Taal.

Une éruption phréatique ou provoquée par la vapeur dans le cratère principal du Taal s’est produite tôt ce matin entre 5 h 11 et 5 h 24 sur la base d’enregistrements sismiques, visuels et infrasons du réseau de capteurs du volcan Taal (TVN). L’événement a produit un panache de vapeur blanche de 2 400 mètres de haut qui a dérivé vers le Sud-Ouest, d’après les images des caméras IP. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 9 677 tonnes/jour hier, 11 avril 2024, et ont été constamment élevées cette année, atteignant une moyenne de 10 248 tonnes/jour depuis janvier 2024. L’événement phréatique était probablement dû à l’émission continue de gaz volcaniques chauds au niveau du cratère principal du Taal et pourrait être suivi par une activité phréatique similaire. Les niveaux de fond d’activité sismique volcanique et de déformation du sol détectés sur le Taal indiquent qu’il est peu probable que les troubles se transforment en éruption magmatique.

 

Le DOST-PHIVOLCS rappelle au public que le niveau d’alerte 1 prévaut sur le volcan Taal, ce qui signifie qu’il est toujours dans un état anormal et ne doit pas être interprété comme ayant cessé les troubles ni la menace d’activité éruptive. Au niveau d’alerte 1, des explosions soudaines provoquées par de la vapeur ou phréatiques, des tremors volcaniques, des chutes de cendres mineures et des accumulations ou expulsions mortelles de gaz volcanique peuvent se produire et menacer les zones de TVI. En outre, le dégazage de fortes concentrations de SO2 volcanique continue de constituer une menace d’impacts potentiels à long terme sur la santé des communautés autour de la caldeira du Taal qui sont fréquemment exposées au gaz volcanique. Le DOST-PHIVOLCS recommande fortement que l’entrée dans TVI, la zone de danger permanente ou PDZ de Taal, en particulier à proximité du cratère principal et de la fissure de Daang Kastila, reste strictement interdite. Il est conseillé aux autorités locales de surveiller et d’évaluer en permanence l’état de préparation de leurs communautés et de prendre des mesures d’intervention appropriées pour atténuer les dangers qui pourraient être posés par le dégazage à long terme et l’activité phréatique associée. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du volcan, car les cendres en suspension et les fragments balistiques provenant d’explosions soudaines ainsi que les cendres remobilisées par le vent peuvent présenter des dangers pour les avions.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Taal et tout nouveau développement important sera immédiatement communiqué à toutes les parties prenantes.

Source : Phivolcs

Photo : Richard Langford (archive).

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 11 avril 2024
Volcan : Sheveluch (CAVW #300270)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2024-18
Emplacement du volcan : N 56 degrés 38 min E 161 degrés 18 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 3 283 m (10 768,24 pi), élévation du dôme ~ 2 500 m (8 200 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
Les données vidéo et satellite du KVERT montrent qu’un vent fort soulève les cendres des pentes Sud du volcan Sheveluch, et qu’un panache de cendres remises en suspension s’étend sur environ 40 km à l’Est-Sud-Est du volcan.
L’éruption extrusive-effusive du volcan se poursuit. Un risque d’explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) d’altitude persiste . L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude.

Hauteur des nuages volcaniques :
2 500-3 000 m (8 200-9 840 ft) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres/hauteur des nuages : 20240411/2145Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Distance panache de cendres/nuage du volcan : 40 km (25 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : ESE / azimut 107 deg
Heure et méthode de détermination du panache/nuage de cendres : 20240411/2110Z – Himawari-9 14m15

Remarques : cendres remises en suspension.

Source : Kvert

Photo : Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT, (archive).

 

Indonésie , Ili Lewotolok :

Une éruption du mont Ili Lewotolok s’est produite le vendredi 12 avril 2024 à 05h51 WITA avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 400 m au-dessus du sommet (± 1823 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise avec une intensité modérée , orientée vers l’Est. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 15,3 mm et une durée de 46 secondes.

Il est conseillé aux communautés autour du mont Ili Lewotolok ainsi qu’aux visiteurs/grimpeurs/touristes ainsi qu’aux habitants des villages de Jontona et de Todanara de ne pas entrer et mener des activités dans les zones des secteurs Sud et Sud-Est jusqu’à 3 km du centre d’activité de l’Ili Lewotolok, et être conscient des menaces potentielles d’avalanches de nuages ​​chauds et de lahars venant du Sud et du Sud-Est du sommet/cratère du mont Ili Lewotolok.

Le PVMBG a signalé que l’éruption du Lewotolok s’est poursuivie du 3 au 9 avril. Des panaches de cendres blanches et grises se sont élevés jusqu’à 350 m au-dessus du sommet et ont dérivé vers l’Est et le Sud-Est les 4 et 7 avril. Les émissions blanches ont atteint 600 m au-dessus du sommet et ont dérivé dans plusieurs directions les autres jours. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1 à 4) et les habitants de Lamawolo, Lamatokan et Jontona ont été avertis de rester à 2 km de l’évent et à 3 km de l’évent sur les flancs Sud et Sud-Est.

Source : Magma Indonésie , GVP.

 

Chili , Villarica :

Sismologie
L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
Un signal de tremor continu associé à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan, qui au cours de la période a présenté une variation d’énergie, évaluée avec le paramètre RSAM, entre 1,0 et 2,0 µm/s, valeurs considérées au-dessus de leur niveau de base.
17 événements sismiques de type VT, associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique). Le séisme le plus énergétique avait une valeur de Magnitude Locale (ML) égale à 1,7, situé à 3,4 km à l’Est-Sud-Est de l’édifice volcanique, à une profondeur de 4,0 km par rapport au cratère.
10 154 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 35 cm2.
1954 événements sismiques de type TR , associés à la dynamique entretenue dans le temps des fluides à l’intérieur du système volcanique (TRemor). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 31 cm2.

Géochimie des fluides
Les données d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues par l’équipement de spectroscopie d’absorption optique différentielle (DOAS), correspondant aux stations Los Nevados et Tralco, installés respectivement à 10 km dans une direction Est-Nord-Est et à 6 km Est-Sud-Est du cratère actif, a présenté une valeur moyenne de 1 585 ± 254 t/j, ce qui représente des valeurs modérées pour ce système volcanique. La valeur journalière maximale était de 3 800 t/j le 18 mars, considérée comme une valeur anormale pour ce système. 3 anomalies satellitaires ont été signalées dans les émissions de SO2 dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan, les 21, 24 et 25 mars, selon les données publiées par le Tropospheric Monitoring Instrument (TROPOMI ) et Mounts .

Anomalies thermiques par les satellites
Au cours de la période, 19 alertes thermiques ont été enregistrées dans la zone associée au volcan, avec une puissance radiative volcanique (VRP) maximale de 48 MW le 19 mars, une valeur considérée comme modérée selon les données traitées par Observation de l’activité volcanique dans l’infrarouge moyen ( MIROVA,). Grâce à l’analyse des images satellite Sentinel 2-L2A, 6 anomalies de radiance ont été détectées dans la zone associée au cratère au cours de la période évaluée. La plateforme d’outils NHI a détecté une zone maximale de radiance anormale dans la zone du cratère de 34 400 m2. le 25 mars.

Analyse géomorphologique satellitaire
Grâce à la photo-interprétation des images satellite Planet Scope, Sentinel 2 L2A et SkySat Collect, l’intérieur du cratère a été observé, où la permanence d’un anneau de téphra en développement est reconnue , en raison de l’accumulation de pyroclastes générés par l’activité récente, d’un diamètre moyen de 70 m. A l’intérieur, le lac de lave est observé avec des variations de surface sporadiques dues à la solidification partielle de sa surface, estimant une superficie de 192 m2
. En revanche, de fins dépôts de chute sont identifiés avec une portée de 300 m à l’Est du centre du cratère.

L’enregistrement de sismicité associé à la dynamique des fluides reste récurrent et un signal continu avec des valeurs d’énergie supérieures à son seuil de base. Les valeurs RSAM (mesure de l’amplitude moyenne par intervalles de temps) montrent une tendance à la stabilisation avec des valeurs moyennes comprises entre 1,3 et 1,5 um/sec. Dans le même temps, des explosions mineures propulsant des matières pyroclastiques dans la zone proche du cratère, des incandescences, des valeurs anormales des flux de SO2 et des anomalies thermiques continuent d’être observées. Les paramètres de surveillance suggèrent l’activité d’un lac de lave avec des variations de son niveau et de sa zone exposée, avec génération potentielle d’activité explosive. Conformément à ce contexte, l’alerte technique volcanique est maintenue en :
ALERTE TECHNIQUE JAUNE : Modifications du comportement de l’activité volcanique

Source : Sernageomin

Photo : Marcela P Elgueda C

 

Colombie , Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos :

Bulletin d’activité hebdomadaire : Volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos
Du suivi de l’activité de la CHAÎNE VOLCANIQUE VOLCAN PURACÉ – LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :
Dans la semaine du 2 au 8 avril 2024, l’activité sismique a présenté des niveaux similaires aux semaines précédentes, tant en énergie sismique libérée qu’en nombre d’événements. Les séismes de fracture enregistrés ont été localisés principalement sur le flanc Sud-Est du bâtiment volcanique du Puracé, avec des profondeurs comprises entre 1 et 4 km et des magnitudes inférieures à 0,9 ML ; tandis que les tremblements de terre associés aux fluides étaient localisés dans deux zones : une sous le cratère du volcan, à des profondeurs inférieures à 500 m, et une autre au Sud-Est de celui-ci, à des profondeurs comprises entre 1 et 6 km.

Au cours de la période évaluée, des déformations ont continué à être enregistrées entre les volcans Puracé et Curiquinga. De même, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) a continué d’osciller, étant supérieure aux valeurs de base dans ce volcan et l’augmentation du flux de dioxyde de soufre (SO2) détectée au cours des semaines précédentes continue d’être observée.
Les images obtenues grâce aux caméras installées montrent que le dégazage important du système volcanique se poursuit.
Les autres paramètres mesurés pour l’évaluation de l’activité volcanique n’ont montré aucun changement notable au cours de la période évaluée.

L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à : ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS.

Source et photo : SGC

April 7, 2024. EN. Indonesia : Lewotobi Laki Laki , Ecuador : Sangay , Chile : Laguna del Maule , Colombia : Puracé – Los Coconucos Volcanic Range , La Martinique : Montagne Pelée .

April 07 , 2024.

 

Indonesia , Lewotobi Laki Laki : 

An eruption of Mount Lewotobi Laki occurred on Saturday April 6, 2024 at 10:02 WITA with the height of the ash column observed at ±200 m above the summit (±1784 m above sea level). The ash column was observed to be white to gray in color with moderate to thick intensity, oriented towards the North. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 7.4 mm and a duration of 118 seconds.

Observation of seismicity
2 eruption/explosion earthquakes with an amplitude of 7.4 mm and a seismic duration of 95 to 118 seconds.
1 Avalanche earthquake with an amplitude of 2.9 mm and an earthquake duration of 87 seconds.
4 emission earthquakes with an amplitude of 1.4 to 7.4 mm and earthquake duration of 34 to 98 seconds.
3 harmonic tremors with an amplitude of 2.2 mm and an earthquake duration of 60 to 153 seconds.
1 Deep volcanic earthquake with an amplitude of 5.9 mm, duration of the earthquake 12 seconds.
1 local tectonic earthquake with an amplitude of 5.9 mm, and duration of the earthquake of 23 seconds.
3 deep tectonic earthquakes with an amplitude of 4.4 to 47.3 mm,  earthquake duration 43 to 178 seconds.

RECOMMENDATION
1. Communities around Mount Lewotobi Laki and visitors/tourists do not carry out any activities within a radius of 2 km around the center of the eruption of Mount Lewotobi Laki and in the area of 3 km in the North-North direction. East and 5 km in the direction of the northeast sector.

2. The public should remain calm and follow the instructions of the regional government and not believe rumors whose origin is unclear.

Source et photo : Magma Indonésie

 

Ecuador : Sangay

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE SANGAY VOLCANO, Saturday April 6, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: High, Surface trend: No change
Internal activity level: High, Internal trend: No change

Seismicity: From April 5, 2024, 11:00 a.m. to April 6, 2024, 11:00 a.m.:

The number of seismic events recorded at the reference station over the past 24 hours is shown below. The level of seismic activity of the volcano remains high.

Explosion Event (EXP): 138

 

Precipitation/Lahars:
No rain was recorded in the region. **Heavy rains could remobilize accumulated material and generate flows of mud and debris that would flow down the volcano’s flanks and flow into adjacent rivers.

Emissions/ash column:
Due to weather conditions, it was not possible to observe gas or ash emissions using the surveillance camera system. The Washington VAAC agency also has not released reports on ash emissions over the past 24 hours.

Observation:
Since yesterday afternoon, thanks to the surveillance camera system, the volcano has remained completely cloudy most of the time.

Alert level: yellow

Source : IGEPN.

Photo : Cámara Rota

 

Chile , Laguna del Maule :

Special Report on Volcanic Activity (REAV), del Maule regions, Laguna del Maule volcanic complex, April 6, 2024, 04:48 local time (mainland Chile)

The National Geology and Mining Service of Chile (Sernageomin) announces the following PRELIMINARY information, obtained through the monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed at the Southern Andean Volcano Observatory (Ovdas):

In the context of an increase in volcano-tectonic seismicity (associated with the fracturing of rocks), originating from an event that occurred on Saturday April 6 at 1:28 a.m. (4:28 a.m. UTC) mentioned in the previous report, the monitoring stations installed near the Laguna del Maule volcanic complex have recorded for the last 3 hours, a total of 101 volcano-tectonic earthquakes.

 

The characteristics of the largest earthquake after its analysis are as follows:

ORIGINAL TIME: 02:41 local time (05:41 UTC)
LATITUDE: 36.115° S
LONGITUDE: 70.566° West
DEPTH: 7.5 km
LOCAL MAGNITUDE: 3.2 (ML)

Observation :

Currently, we are observing a decrease in volcano-tectonic seismicity, without ruling out the possibility of a reactivation of the seismic swarm.

The technical volcanic alert is maintained at YELLOW level.

Source  : Sernageomin

Photo : auteur inconnu

 

Colombia , Puracé – Los Coconucos Volcanic Range :

Weekly activity bulletin: Puracé Volcano – Los Coconucos Volcanic Range

From the monitoring of the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:
In the week between March 26 and April 1, 2024, seismic activity presented levels similar to those of previous weeks, both in seismic energy released and in the number of events. The fracture earthquakes recorded were mainly located on the southeastern flank of the Puracé volcano, with depths between 1 and 3 km and magnitudes less than 1.8 ML; while the earthquakes associated with the fluids were located in two areas: one under the crater of the volcano, at depths less than 500 m, and another to the South-East of it, at depths between 1.5 and 4.0 km.


During the period evaluated, deformations continued to be recorded between the Puracé and Curiquinga volcanoes. Likewise, the concentration of carbon dioxide (CO2) continued to oscillate and remains above reference values on this volcano. Likewise, the increase in the flow of sulfur dioxide (SO2) detected in previous weeks continued to be recorded.
Images obtained using installed cameras show that significant degassing of the volcanic system continues.
Other parameters measured for the assessment of volcanic activity showed no notable changes during the assessed period.
The alert status for volcanic activity remains at: YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS.

Source : SGC

Photo : José M. Arboleda.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Weekly report, Paris Institute of Globe Physics / Martinique Volcanological and Seismological Observatory
Activity on Montagne Pelée, April 5, 2024 at 2:00 p.m. local time (GMT-4)

Volcanic activity increased this week with 26 earthquakes of volcanic origin observed.
Between March 29, 2024 at 4:00 p.m. (UT) and April 5, 2024 at 4:00 p.m. (UT), the OVSM recorded 26 very low energy volcano-tectonic earthquakes. These earthquakes were clearly identified as originating from one of the well-known seismically active zones at Montagne Pelée, located between 1.0 and 1.4 km depth below the summit of the volcano.
Surface seismicity of the volcano-tectonic type is associated with micro-fracturing in the volcanic edifice linked to the global reactivation of the volcano observed since the end of 2018.
No earthquake was felt by the population.

The previous week, the OVSM had recorded 28 earthquakes of volcanic origin. As of April 5, 2024 and during the last 4 weeks, the OVSM has therefore observed a total of 62 volcanic earthquakes, or an average of 15 to 16 earthquakes per week.
During phases of volcanic reactivation of volcanoes similar to Montagne Pelée, it is usual to observe seismic activity varying in intensity and frequency.

The alert level is currently YELLOW: vigilance.

Source : Direction de l’OVSM-IPGP.

Photo : Photopoesie

 

07 Avril 2024. FR. Indonésie : Lewotobi Laki Laki , Equateur : Sangay , Chili : Laguna del Maule , Colombie : Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos , La Martinique : Montagne Pelée .

07 Avril 2024.

 

Indonésie , Lewotobi Laki Laki : 

Une éruption du mont Lewotobi Laki s’est produite le samedi 6 avril 2024 à 10h02 WITA avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 200 m au-dessus du sommet (± 1784 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant de couleur blanche à grise avec une intensité modérée à épaisse , orientée vers le Nord. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 7,4 mm et une durée de 118 secondes.

Observation de la sismicité
2 séismes d’éruptions / explosions d’une amplitude de 7,4 mm et d’une durée sismique de 95 à 118 secondes.
1 Séisme d’avalanche d’une amplitude de 2,9 mm et d’une durée de séisme de 87 secondes.
4 tremblements de terre d’émissions d’une amplitude de 1,4 à 7,4 mm et durée du séisme de 34 à 98 secondes.
3 tremors harmoniques avec une amplitude de 2,2 mm et une durée de séisme de 60 à 153 secondes.
1 Séisme volcanique profond d’une amplitude de 5,9 mm,  durée du séisme de 12 secondes.
1 séisme tectonique local d’une amplitude de 5,9 mm, et durée du séisme de 23 secondes.
3 tremblements de terre tectoniques profonds d’une amplitude de 4,4 à 47,3 mm,  durée du séisme 43 à 178 secondes.

RECOMMANDATION
1. Les communautés autour du mont Lewotobi Laki et les visiteurs/touristes n’exercent aucune activité dans un rayon de 2 km autour du centre de l’éruption du mont Lewotobi Laki et dans le secteur de 3 km dans la direction Nord-Nord-Est et de 5 km dans la direction du secteur nord-est.

2. Le public doit rester calme et suivre les instructions du gouvernement régional et ne pas croire aux rumeurs dont l’origine n’est pas claire.

Source et photo : Magma Indonésie

 

Equateur : Sangay

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY , Samedi 06 Avril 2024 .
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Sans changement
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Sans changement

Sismicité : Du 05 Avril 2024 , 11:00h au 06 Avril 2024 , 11:00h : 

Le nombre d’événements sismiques enregistrés à la station de référence au cours des dernières 24 heures est présenté ci-dessous. Le niveau d’activité sismique du volcan reste élevé.

Evénement d’explosion (EXP) : 138

 

Précipitations / Lahars :
Aucune pluie n’a été enregistrée dans la région. **De fortes pluies pourraient remobiliser les matériaux accumulés et générer des flux de boue et des débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
En raison des conditions météorologiques, il n’a pas été possible d’observer les émissions de gaz ou de cendres grâce au système de caméra de surveillance. L’agence Washington VAAC n’a pas non plus publié de rapports sur les émissions de cendres au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Depuis hier après-midi, grâce au système de caméras de surveillance, le volcan est resté complètement nuageux la plupart du temps.

Niveau d’alerte : jaune

Source : IGEPN.

Photo : Cámara Rota

 

Chili , Laguna del Maule :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions del Maule, complexe volcanique Laguna del Maule, 06 Avril 2024, 04h48 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

Dans le contexte d’une augmentation de la sismicité de type volcano-tectonique ( associée à la fracturation des roches) , originaire d’un évènement survenu le Samedi 06 Avril à 01h28 ( 04h28 UTC) mentionné dans le rapport précèdent , les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique Laguna del Maule ont enregistré pour les dernières 3 heures , un total de 101 séismes de type volcano-tectonique.

 

Les caractéristiques du séisme le plus important après son analyse sont les suivantes :

HEURE D’ORIGINE : 02h41 heure locale (05h41 UTC)
LATITUDE : 36,115° S
LONGITUDE : 70,566° Ouest
PROFONDEUR : 7,5 km
MAGNITUDE LOCALE : 3,2 (ML)

Observation :

Actuellement , on observe une diminution de la sismicité de type volcano-tectonique , sans écarter la possibilité d’une réactivation de l’essaim sismique.

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau JAUNE.

Source  : Sernageomin

Photo : auteur inconnu

 

Colombie , Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos :

Bulletin d’activités hebdomadaire : Volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos

Du suivi de l’activité du  VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :
Dans la semaine comprise entre le 26 mars et le 1er avril 2024, l’activité sismique a présenté des niveaux similaires à ceux des semaines précédentes, tant en énergie sismique libérée qu’en nombre d’événements. Les séismes de fracture enregistrés étaient principalement localisés sur le flanc Sud-Est du volcan Puracé, avec des profondeurs comprises entre 1 et 3 km et des magnitudes inférieures à 1,8 ML ; tandis que les tremblements de terre associés aux fluides étaient localisés dans deux zones : une sous le cratère du volcan, à des profondeurs inférieures à 500 m, et une autre au Sud-Est de celui-ci, à des profondeurs comprises entre 1,5 et 4,0 km.


Au cours de la période évaluée, des déformations ont continué à être enregistrées entre les volcans Puracé et Curiquinga. De même, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) a continué d’osciller et reste supérieure aux valeurs de référence sur ce volcan. De même, l’augmentation du flux de dioxyde de soufre (SO2) détectée les semaines précédentes a continué d’être enregistrée.
Les images obtenues grâce aux caméras installées montrent que le dégazage important du système volcanique se poursuit.
Les autres paramètres mesurés pour l’évaluation de l’activité volcanique n’ont montré aucun changement notable au cours de la période évaluée.
L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à : ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS.

Source : SGC

Photo : José M. Arboleda.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire , Institut de physique du globe de Paris / Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique
Activité de la Montagne Pelée , 05 avril 2024 à 14h00 locales (GMT-4)

L’activité volcanique a augmenté cette semaine avec 26 séismes d’origine volcanique observés.
Entre le 29 mars 2024 à 16h00 (TU) et le 05 avril 2024 à 16h00 (TU), l’OVSM a enregistré 26 séismes de très faible énergie de type volcano-tectonique. Ces séismes ont clairement été identifiés comme provenant de l’une des zones sismiquement actives bien connues à la Montagne Pelée, situées entre 1,0 et 1,4 km de profondeur sous le sommet du volcan.
La sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à de la micro-fracturation dans l’édifice volcanique en lien avec la réactivation globale du volcan observée depuis fin 2018.
Aucun séisme n’a pas été ressenti par la population.


La semaine précédente, l’OVSM avait enregistré 28 séismes d’origine volcanique. En date du 05 avril 2024 et durant les 4 dernières semaines écoulées, l’OVSM a donc observé un total de 62 séismes volcaniques, soit une moyenne de 15 à 16 séismes par semaine.
Lors des phases de réactivation volcanique de volcans similaires à la Montagne Pelée, il est habituel d’observer une activité sismique variable en intensité et en fréquence.

Le niveau d’alerte est actuellement JAUNE : vigilance.

Source : Direction de l’OVSM-IPGP.

Photo : Photopoesie

 

March 31, 2024. EN. Indonesia : Merapi , Colombia : Purace / Los Coconucos volcanic chain , Ecuador : Sangay , Costa Rica : Poas , Guadeloupe : La Soufrière .

March 31 , 2024.

 

Indonesia , Merapi :

MOUNT MERAPI ACTIVITY REPORT from March 22 to 28, 2024. Published on March 29, 2024

OBSERVATION RESULT
Visual
The weather around Mount Merapi is generally clear in the morning and night, while it is foggy from noon to evening. White smoke, thin to thick, low to moderate pressure and 350 m high was observed from the observation post of Mount Merapi in Babadan on March 22, 2024 at 05:35 WIB. This week, lava avalanches were observed 46 times in the South and Southwest, including 2 times upstream of the Boyong River with a maximum distance of 800 m and 44 times upstream of the Bebeng River with a maximum distance of 1,500m. It was observed that the morphology of the southwest dome had changed due to the activity of hot cloud avalanches and lava avalanches. The morphology of the median dome is relatively constant. Based on the analysis of aerial photos dated March 21, 2024, the volume of the southwest dome was measured at 2,066,400 m3 and that of the central dome at 2,358,000 m3.

Seismicity
This week, the seismicity of Mount Merapi recorded:
1 shallow volcanic earthquake (VTB),
22 multi-phase (MP) earthquakes,
4 low frequency (LF) earthquakes,
346 avalanche earthquakes(RF),
49 tectonic earthquakes (TT).
The intensity of earthquakes this week is still quite high.

Deformation
Deformation of Mount Merapi monitored by EDM and GPS this week showed no significant changes.

Rain and lahars
This week there was rain at Mount Merapi lookout post with a rain intensity of 62 mm/hour for 135 minutes at Kaliurang lookout post on March 24, 2024. No additional flow or lahar was reported in the rivers that have their source on Mount Merapi.

Conclusion
Based on the results of visual and instrumental observations, it was concluded that: The volcanic activity of Mount Merapi is still quite high in the form of effusive eruptive activity. The activity status is at the “SIAGA” level.

Source : BPPTKG

Photo : John Bamforth / FB.

 

Colombia , Purace / Los Coconucos volcanic chain :

Weekly activity bulletin: Puracé Volcano – Los Coconucos volcanic chain
From the monitoring of the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:
In the week of March 19 to 25, 2024, seismic activity presented levels similar to those of previous weeks, both in seismic energy released and in the number of events.
The fracture earthquakes recorded were located mainly on the southeast flank of the Puracé volcanic building, with depths between 2 and 4 km and magnitudes less than 1.1 ML; while the earthquakes associated with the fluids were located in two areas: one under the crater of the volcano, at depths less than 500 m, and another to the South-East of it, at depths between 1, 5 and 4.0 km.

During the period evaluated, deformations continued to be recorded between the Puracé and Curiquinga volcanoes. Likewise, the concentration of carbon dioxide (CO2) continued to oscillate and remains above reference values on this volcano. The increase in sulfur dioxide (SO2) flux detected in previous weeks continued to be recorded.
Images obtained using installed cameras show that significant degassing of the volcanic system continues.

Other parameters measured and used for the assessment of volcanic activity showed no notable changes during the period evaluated.
The alert status for volcanic activity remains at: YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS.

Source et photo : SGC

 

Ecuador , Sangay :

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE SANGAY VOLCANO, Saturday March 30, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: High, Surface trend: No change
Internal activity level: High, Internal trend: No change

Seismicity: From March 29, 2024, 11:00 a.m. to March 30, 2024, 11:00 a.m.:

The number of seismic events recorded at the reference station over the past 24 hours is shown below. The level of seismic activity of the volcano remains high.

Explosion Event (EXP): 1451

 

Precipitation/Lahars:
No rain was recorded in the region. **Heavy rains could remobilize accumulated material and generate flows of mud and debris that would flow down the volcano’s flanks and flow into adjacent rivers.

Emissions/ash column:
Since yesterday afternoon and this morning, thanks to the surveillance camera system and GOES-16, several gas and ash emissions have been recorded, the heights of which varied between 500 and 2800 meters above the level of the crater in a direction North, North-East, West-North-West, North-West.
On the other hand, the VAAC agency in Washington reported 5 emissions of ash, with heights between 900 and 1,800 meters above the level of the crater, in the Northwest and Northeast directions. During this morning, a light ash fall was reported in the canton of Guamote.

Other monitoring parameters:
The FIRMS satellite system detected 91 thermal anomalies over the past 12 hours. The MIROVA-MODIS satellite system detected 3 thermal anomalies and the MIROVA-VIIRS satellite system recorded 1 thermal anomaly in the last 24 hours.

Observation:
Thanks to the surveillance camera system, the cloudy area was observed most of the time. In the early morning, the descent of incandescent material was observed up to 2000 meters below the level of the crater. At the time of this report, the volcano is completely cloudy.

Alert level: yellow

Source : IGEPN.

Photo :  Lucas Scott / volcan Sangay

 

Costa Rica , Poas :

Latitude: 10.2
Longitude: -84,233
Altitude: 2,687 meters above sea level

Activity observed:
The network of seismographs and infrasound sensors continues to record signals associated with the vigorous outgassing of fumaroles through vents that lie at the nearly dry floor of the active crater. A seismic signal of volcanic tremor with frequencies between 0.7 and 4 Hz is recorded continuously over the past 24 hours, although a 1.5 Hz tremor band is recorded sporadically as fumaroles degas associated with the emission of ashes intensifies. Tremor in general is associated with the loud release of jets or jets of vapors, gases, aerosols, water and sediment (old ashes) through narrow fumarole ducts that produce a loud noise in the mouth fumaroles. Numerous small phreatic eruptions are observed at the central mouth of fumaroles at the crater floor, ejecting water and sediment from the crater floor and underground hydrothermal system. Most of the ejecta falls to the bottom of the crater, although the finest ash is transported by the wind to the west of the volcano.

 

The SO2 concentration at Visitor’s Viewpoint recorded a maximum of 2 parts per million in the ExpoGAS sensor this morning. On the other hand, the MultiGAS system located on the western edge of the crater indicates gas ratios around stable values, SO2/CO2=0.6 and H2S/SO2=0.6 and a concentration of SO2=11 parts per million. Residents of towns west of the Poás volcano have reported sulfur smells (Sucre San Carlos, Zarcero, Grecia, Sabana Redonda, San Pedro de Poás, Monte de la Cruz, San Rafael and San Isidro de Heredia) and some health effects. : headache, nausea, irritation of the mucous membranes (eyes, nose, mouth, skin), nosebleeds. Between yesterday and today, ash falls were reported in places such as: Sarchí, Grecia, Naranjo, San Ramón de Alajuela, Palmares, Atenas.

Environmental conditions:
The predominant wind direction is from the South-South-West with a speed of 50 km/h (IMN). The summit of Poás remains clear.
Activity Level: Warning (2)

Source : Ovsicori.

Photos : Maria Martinez , Ovsicori.

 

La Guadeloupe , La Soufrière :

Press release from the Paris Institute of Globe Physics, Volcanological and Seismological Observatory of Guadeloupe. Thursday March 28, 2024 at 9:00 a.m. (local time) – 1:00 p.m. UTC

Sequence of earthquakes in the La Soufrière area of Guadeloupe – Basse Terre

A sequence of earthquakes located above the volcano began on Tuesday March 26, 2024 at 5:00 p.m. local time (Tuesday March 26, 2024 at 9:00 p.m. UT) in the area of the La Soufrière volcano.
During this sequence, the OVSG-IPGP networks recorded 192 earthquakes of very low magnitude (M < 1).
No earthquakes were reported felt. The events are located at a depth of <2.5 km below the summit of the La Soufrière dome.

The alert level remains: yellow, vigilance.

the Guadeloupe Volcanological and Seismological Observatory (OVSG) has responded to concerns about smoke observed at Soufrière volcano on the French Caribbean Island of Guadeloupe.
The Observatory in an online post on Friday said many people would have photographed Soufrière in recent days and are wondering about the “smoke”.
It explained these fumaroles have been present for years and, usually, they are hidden in the clouds and/or driven towards the South-South-West by the Trade Winds.
The Guadeloupe Volcanological and Seismological Observatory said the fumaroles have been clearly visible in recent days, thanks to exceptional weather conditions.

Sources :   Direction de l’OVSG-IPGP , Caribbean.loopnews.com/

Photo : OVSG-IPGP

 

31 Mars 2024. FR. Indonésie : Merapi , Colombie : Purace / Chaîne volcanique Los Coconucos , Equateur : Sangay , Costa Rica : Poas , La Guadeloupe : La Soufrière .

31 Mars 2024.

 

Indonésie , Merapi :

RAPPORT D’ACTIVITÉ DU MONT MERAPI du 22 au 28 mars 2024 . Publié le 29 mars 2024

RÉSULTAT D’OBSERVATION
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement clair le matin et la nuit, tandis qu’il est brumeux de midi au soir. De la fumée blanche, d’épaisseur fine à épaisse, de pression faible à modérée et de 350 m de haut a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi de Babadan le 22 mars 2024 à 05h35 WIB. Cette semaine, des avalanches de lave ont été observées 46 fois au Sud et au Sud-Ouest, dont 2 fois en amont de la rivière Boyong avec une distance maximale de 800 m et 44 fois en amont de la rivière Bebeng avec une distance maximale de 1 500 m. Il a été observé que la morphologie du dôme Sud-Ouest avait changé en raison de l’activité des avalanches de nuages ​​chauds et des avalanches de lave. La morphologie du dôme médian est relativement constante. Sur la base de l’analyse de photos aériennes datées du 21 mars 2024, le volume du dôme Sud-Ouest a été mesuré à 2 066 400 m3 et celui du dôme central à 2 358 000 m3.

Sismicité
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré :
1 tremblement de terre volcanique peu profond (VTB),
22 tremblements de terre à phases multiples (MP),
4  tremblements de terre à basse fréquence (LF),
346 tremblements de terre d’avalanches(RF),
49 tremblements de terre tectoniques (TT).
L’intensité des tremblements de terre cette semaine est encore assez élevée.

Déformation
La déformation du mont Merapi surveillée par EDM et GPS cette semaine n’a montré aucun changement significatif.

Pluie et lahars
Cette semaine, il y a eu de la pluie au poste d’observation du mont Merapi avec une intensité de pluie de 62 mm/heure pendant 135 minutes au poste de Kaliurang le 24 mars 2024. Aucun flux supplémentaire ou lahar n’a été signalé dans les rivières qui prennent leur source sur le mont Merapi.

Conclusion
Sur la base des résultats d’observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que : L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous forme d’activité éruptive effusive. L’état d’activité est au niveau « SIAGA ».

Source : BPPTKG

Photo : John Bamforth / FB.

 

Colombie , Purace / Chaîne volcanique Los Coconucos :

Bulletin d’activités hebdomadaire : Volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos
Du suivi de l’activité du VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :
Dans la semaine du 19 au 25 mars 2024, l’activité sismique a présenté des niveaux similaires à ceux des semaines précédentes, tant en énergie sismique libérée qu’en nombre d’événements.
Les séismes de fracture enregistrés ont été localisés principalement sur le flanc Sud-Est du bâtiment volcanique du Puracé, avec des profondeurs comprises entre 2 et 4 km et des magnitudes inférieures à 1,1 ML ; tandis que les tremblements de terre associés aux fluides, étaient localisés dans deux zones : une sous le cratère du volcan, à des profondeurs inférieures à 500 m, et une autre au Sud-Est de celui-ci, à des profondeurs comprises entre 1,5 et 4,0 km.

Au cours de la période évaluée, des déformations ont continué à être enregistrées entre les volcans Puracé et Curiquinga. De même, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) a continué d’osciller et reste supérieure aux valeurs de référence sur ce volcan. L’augmentation du flux de dioxyde de soufre (SO2) détectée les semaines précédentes a continué d’être enregistrée.
Les images obtenues grâce aux caméras installées montrent que le dégazage important du système volcanique se poursuit.

Les autres paramètres mesurés et utilisés pour l’évaluation de l’activité volcanique n’ont montré aucun changement notable au cours de la période évaluée.
L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à : ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS.

Source et photo : SGC

 

Equateur , Sangay :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY , Samedi 30 Mars 2024 .
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Sans changement
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Sans changement

Sismicité : Du 29 Mars 2024 , 11:00h au 30 Mars 2024 , 11:00h : 

Le nombre d’événements sismiques enregistrés à la station de référence au cours des dernières 24 heures est présenté ci-dessous. Le niveau d’activité sismique du volcan reste élevé.

Evénement d’explosion (EXP) : 1451

 

Précipitations / Lahars :
Aucune pluie n’a été enregistrée dans la région. **De fortes pluies pourraient remobiliser les matériaux accumulés et générer des flux de boue et des débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
Depuis hier après-midi et ce matin, grâce au système de caméras de surveillance et GOES-16, plusieurs émissions de gaz et de cendres ont été enregistrées, dont les hauteurs variaient entre 500 et 2800 mètres au-dessus du niveau du cratère dans une direction Nord, Nord-Est, Ouest-Nord-Ouest, Nord Ouest.
D’autre part, l’agence VAAC de Washington a signalé 5 émissions de cendres, avec des hauteurs comprises entre 900 et 1 800 mètres au-dessus du niveau du cratère, dans les directions Nord-Ouest et Nord-Est. Au cours de cette matinée, une légère chute de cendres a été signalée dans le canton de Guamote.

Autres paramètres de surveillance :
Le système satellite FIRMS a détecté 91 anomalies thermiques au cours des 12 dernières heures. Le système satellite MIROVA-MODIS a détecté 3 anomalies thermiques et le système satellite MIROVA-VIIRS a enregistré 1 anomalie thermique au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Grâce au système de caméras de surveillance, le secteur nuageux a été observé la plupart du temps. Au petit matin, la descente de matière incandescente a été observée jusqu’à 2000 mètres sous le niveau du cratère. Au moment de ce rapport, le volcan est totalement nuageux.

Niveau d’alerte : jaune

Source : IGEPN.

Photo :  Lucas Scott / volcan Sangay

 

Costa Rica , Poas :

Latitude : 10,2
Longitude : -84 233
Altitude : 2 687 mètres au-dessus du niveau de la mer

Activité observée :
Le réseau de sismographes et de capteurs infrasons continue d’enregistrer les signaux associés au dégazage vigoureux des fumerolles à travers les évents qui se trouvent au fond presque sec du cratère actif. Un signal sismique de tremor volcanique avec des fréquences comprises entre 0,7 et 4 Hz est enregistré en continu au cours des dernières 24 heures, bien qu’une bande de tremor de 1,5 Hz soit enregistrée sporadiquement à mesure que le dégazage des fumerolles associé à l’émission de cendres s’intensifie. Le tremor en général est associé à la forte libération de jets ou de jets de vapeurs, de gaz, d’aérosols, d’eau et de sédiments (vieilles cendres) à travers d’étroits conduits fumeroliens qui produisent un bruit fort dans la bouche des fumerolles. De nombreuses petites éruptions phréatiques sont observées à l’embouchure centrale des fumerolles au fond du cratère, éjectant de l’eau et des sédiments du fond du cratère et du système hydrothermal souterrain. La plupart des éjectas retombent au fond du cratère, bien que les cendres les plus fines soient transportées par le vent vers l’Ouest du volcan.

 

La concentration de SO2 au Visitor’s Viewpoint a enregistré ce matin un maximum de 2 parties par million dans le capteur ExpoGAS. En revanche, le système MultiGAS situé sur le bord Ouest du cratère indique des ratios de gaz autour de valeurs stables, SO2/CO2=0,6 et H2S/SO2=0,6 et une concentration de SO2=11 parties par million. Les habitants des villes situées à l’Ouest du volcan Poás ont signalé des odeurs de soufre (Sucre San Carlos, Zarcero, Grecia, Sabana Redonda, San Pedro de Poás, Monte de la Cruz, San Rafael et San Isidro de Heredia) et certains effets sur la santé. : maux de tête , nausées, irritation des muqueuses (yeux, nez, bouche, peau), saignements de nez. Entre hier et aujourd’hui, des chutes de cendres ont été signalées dans des endroits tels que : Sarchí, Grecia, Naranjo, San Ramón de Alajuela, Palmares, Atenas.

Conditions environnementales:
La direction du vent prédominante est du Sud-Sud-Ouest avec une vitesse de 50 km/h (IMN). Le sommet du Poás reste dégagé.
Niveau d’activité : Avertissement (2)

Source : Ovsicori.

Photos : Maria Martinez , Ovsicori.

 

La Guadeloupe , La Soufrière :

Communiqué de l’Institut de physique du globe de Paris , Observatoire volcanologique et sismologique de Guadeloupe . Jeudi 28 Mars 2024 à 09h00 (heure locale) – 13h00 UTC

Séquence de séismes dans la zone de La Soufrière de Guadeloupe – Basse Terre

Une séquence de séismes localisés à l’aplomb du volcan a débuté le Mardi 26 Mars 2024 à 17h00 locales( Mardi 26 Mars 2024 à 21h00 TU) dans la zone du volcan de La Soufrière.
Au cours de cette séquence, les réseaux de l’OVSG-IPGP ont enregistré 192 séismes de très faible magnitude (M < 1).
Aucun séisme n’a été signalé ressenti. Les événements se localisent à une profondeur de < 2.5 km sous le sommet du dôme de La Soufrière.

Le niveau d’alerte reste : jaune, vigilance.

L’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Guadeloupe (OVSG) a répondu aux inquiétudes concernant la fumée observée sur le volcan de la Soufrière, sur l’île des Caraïbes françaises de Guadeloupe.
L’Observatoire a déclaré vendredi dans un article en ligne que de nombreuses personnes auraient photographié la Soufrière ces derniers jours et s’interrogent sur la « fumée ».
Il explique que ces fumerolles sont présentes depuis des années et qu’elles sont généralement cachées dans les nuages et/ou poussées vers le Sud-Sud-Ouest par les alizés.
Selon l’Observatoire volcanologique et sismologique de Guadeloupe, les fumerolles sont bien visibles ces derniers jours, grâce à des conditions météorologiques exceptionnelles.

Sources :   Direction de l’OVSG-IPGP , Caribbean.loopnews.com/

Photo : OVSG-IPGP

 

March 22, 2024. EN. Iceland : Reykjanes Peninsula , Colombia : Purace / Los Coconucos Volcanic Range , Indonesia : Semeru , Kamchatka : Sheveluch , Nicaragua : Massaya .

March 22 , 2024.

 

Iceland , Reykjanes Peninsula :

Eruptive activity decreased overnight during 16-17 March. Seismicity significantly decreased with only a few earthquakes recorded after 03h00 on 17 March, coinciding with decreased tremor. Lava flows to the S were diverted from Grindavík along the barriers towards the SE. The effusion rate decreased substantially at around 04h00, and lava was produced by a segment near the middle of the fissure that was 500 m long. By 13h00 lava fountaining was concentrated at three areas along the fissure. The S flow advanced at a rate of about 12 m per hour during 10h15-16h30 and a few hours later the leading lobe was about 330 m from Suðurstrandarvegur, the main road along the S coast of the Reykjanes Peninsula. During the morning sulfur dioxide emissions peaked at 15,000 micrograms per cubic meter and emissions detected by satellite that day were the highest measured of the recent 2023-2024 eruptions. Sulfur dioxide fluxes were as high as 50 kilograms per second. A news articles noted that some small lava ponds formed near the Grindavík barriers and at the flow near Suðurstrandarvegur. The area of the flow field was an estimated 5.85 square kilometers based on a satellite image acquired at 14h56 on 17 March.

The eruption continued at stable levels during 18-19 March. Lava activity was concentrated at a series of vents which had built cones at the S end of the fissure; occasional fountaining was observed. The lava flows that had crossed Grindavíkurvegur and stopped near Suðurstrandarvegur were slow moving. Deformation data suggested that magma continued to flow into the dyke system. According to Almannavarnadeild ríkislögreglustjóra (National Commissioner of the Icelandic Police and Department of Civil Protection and Emergency Management) Grindavík residents were permitted to return to town on 19 March, though it was not recommended that they stay overnight. The Blue Lagoon remained closed.

Sources : GVP , IMO.

Photo : mbl.is/Hörður Kristleifsson

 

Colombia , Purace / Los Coconucos Volcanic Range :

Weekly activity bulletin: Puracé Volcano – Los Coconucos volcanic Range

From the monitoring of the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:
In the week of March 12 to 18, 2024, seismic activity presented levels similar to those of previous weeks, both in seismic energy released and in the number of events.
The fracture earthquakes recorded were mainly located under the Puracé volcano edifice, with depths less than 6 km and magnitudes less than 1.1 ML; while the earthquakes associated with the fluids were located in two areas: one under the crater of the volcano, at depths less than 500 m, and another to the South-East of it, at depths between 1.5 and 6.0 km.

During the period evaluated, deformations continued to be recorded between the Puracé and Curiquinga volcanoes. Likewise, the concentration of carbon dioxide (CO2) continued to oscillate and remains above reference values on this volcano. The increase in sulfur dioxide (SO2) flux detected in previous weeks continued to be recorded.
Images obtained using installed cameras show that significant degassing of the volcanic system continues.
Other parameters measured and used for the assessment of volcanic activity showed no notable changes during the period evaluated.
The alert status for volcanic activity remains at: YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS.

Source : SGC

Photo : José M. Arboleda

 

Indonesia , Semeru :

Mount Semeru erupted on Thursday, March 21, 2024, at 7:33 p.m. WIB. The height of the eruptive column was not observed. The eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 22 mm and a duration of 111 seconds.

Issued : March 21 , 2024
Volcano : Semeru (263300)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Semeru Volcano Observatory
Notice Number : 2024SMR201
Volcano Location : S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Area : East java, Indonesia
Summit Elevation : 11763 FT (3676 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption at 12h33 UTC (1933 local).

Volcanic Cloud Height : Ash-cloud is not observed.

Other Volcanic Cloud Information : Ash-cloud is not observed.

Remarks :
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 22 mm and maximum duration 111 second.

Observation of seismicity:
14 eruption earthquakes with an amplitude of 10 to 22 mm and a duration of 69 to 101 seconds.
9 emission earthquakes with an amplitude of 3 to 4 mm and duration of the earthquake from 25 to 52 seconds.
2 deep tectonic earthquakes with an amplitude of 13-30 mm, and earthquake duration 131-472 seconds.

PVMBG reported that eruptive activity continued at Semeru during 13-19 March. Eruptive events were recorded at 00h47 on 15 March and at 16h53 on 17 March by the seismic network, though emissions were not observed. At 06h25 on 19 March a dense white-and-gray ash plume rose 500 m above the summit and drifted NE. The Alert Level remained at 3 (the third highest level on a scale of 1-4). The public was warned to stay at least 5 km away from the summit in all directions, 13 km from the summit to the SE, 500 m from the banks of the Kobokan drainage as far as 17 km from the summit, and to avoid other drainages including the Bang, Kembar, and Sat, due to lahar, avalanche, and pyroclastic flow hazards.

Sources : Magma indonésie , GVP.

Photo : Oystein Lund Andersen  ( archive)

 

Kamchatka , Sheveluch :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Issued: March 21 , 2024
Volcano: Sheveluch (CAVW #300270)
Current aviation colour code: ORANGE
Previous aviation colour code: orange
Source: KVERT
Notice Number: 2024-13
Volcano Location: N 56 deg 38 min E 161 deg 18 min
Area: Kamchatka, Russia
Summit Elevation: 3283 m (10768.24 ft), the dome elevation ~2500 m (8200 ft)

Volcanic Activity Summary:
Video and satellite data by KVERT shows a strong wind lifts ash from the southern slopes of Sheveluch volcano, and a plume of resuspended ash is extending about 35 km to the eastsouth-east of the volcano.
An extrusive-effusive eruption of the volcano continues. A danger of ash explosions up to 6 km (19,700 ft) a.s.l. remains. Ongoing activity could affect low-flying aircraft.

Volcanic cloud height:
1500-2000 m (4920-6560 ft) AMSL Time and method of ash plume/cloud height determination: 20240321/2310Z – Video data

Other volcanic cloud information: Distance of ash plume/cloud of the volcano: 35 km (22 mi)
Direction of drift of ash plume/cloud of the volcano: ESE / azimuth 105 deg
Time and method of ash plume/cloud determination: 20240321/2240Z – Himawari-9 14m15

Remarks:
resuspended ash

Source : Kvert.

Photo : Yu. Demyanchuk. IVS FEB RAS, KVERT

 

Nicaragua , Massaya :

According to the U.S. Embassy in Nicaragua the Parque Nacional Volcán Masaya continued to be closed on 12 March due to an increased potential for explosive activity due to the blocking of the lava lake from landslide deposits in Santiago Crater. A satellite image from 13 March showed a slightly larger thermal anomaly on the NE crater floor compared to an 8 March image. According to a 13 March news article, INETER reported that landslides from the inner SW and NW crater walls were continuing. In a 14 March news article, a resident that lived near the volcano noted that the typical gas emissions seen before the 2 March landslide were no longer observed.

According to Ineter, landslides keep the lava lake covered, causing the secondary gas outlet temperature to increase by values above 545 degrees Celsius compared to normal.

Ineter explained that it had detected noises inside the volcano’s crater, following the rearrangement and subsidence of volcanic material.

These events come from the collision between rock fragments, which generates vibrations recorded in the form of seismic signals.

Sources :100% Noticias, Copernicus, Onda Local, U.S. Embassy in Nicaragua , GVP.

Photo : 100% noticias.

22 Mars 2024. FR. Islande : Péninsule de Reykjanes , Colombie : Purace / Chaine volcanique los Coconucos , Indonésie : Semeru , Kamchatka : Sheveluch , Nicaragua : Massaya .

22 Mars 2024.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

L’activité éruptive a diminué dans la nuit du 16 au 17 mars. La sismicité a considérablement diminué avec seulement quelques tremblements de terre enregistrés après 03h00 le 17 mars, coïncidant avec une diminution des tremors. Les coulées de lave vers le Sud ont été détournées de Grindavík le long des barrières vers le Sud-Est. Le taux d’épanchement a diminué considérablement vers 04h00 et de la lave a été produite par un segment situé près du milieu de la fissure et mesurant 500 m de long. Vers 13h00, les fontaines de lave étaient concentrées sur trois zones le long de la fissure. Le flux Sud a avancé à une vitesse d’environ 12 m par heure de 10h15 à16h30 et quelques heures plus tard, le lobe principal se trouvait à environ 330 m de Suðurstrandarvegur, la route principale le long de la côte Sud de la péninsule de Reykjanes. Au cours de la matinée, les émissions de dioxyde de soufre ont culminé à 15 000 microgrammes par mètre cube et les émissions détectées par satellite ce jour-là étaient les plus élevées mesurées lors des récentes éruptions de 2023-2024. Les flux de dioxyde de soufre atteignaient 50 kilogrammes par seconde. Un article de presse a noté que quelques petits étangs de lave se sont formés près des barrières de Grindavík et au niveau de la coulée près de Suðurstrandarvegur. La superficie du champ d’écoulement était estimée à 5,85 kilomètres carrés sur la base d’une image satellite acquise à 14h56 le 17 mars.

L’éruption s’est poursuivie à des niveaux stables les 18 et 19 mars. L’activité de la lave était concentrée dans une série d’évents qui avaient construit des cônes à l’extrémité Sud de la fissure ; des fontaines occasionnelles ont été observées. Les coulées de lave qui avaient traversé Grindavíkurvegur et s’étaient arrêtées près de Suðurstrandarvegur se déplaçaient lentement. Les données de déformation suggèrent que le magma a continué à s’écouler dans le système de dykes. Selon Almannavarnadeild ríkislögreglustjóra (Commissaire national de la police islandaise et Département de la protection civile et de la gestion des urgences), les habitants de Grindavík ont été autorisés à retourner en ville le 19 mars, mais il n’a pas été recommandé qu’ils y passent la nuit. Le Blue Lagoon est resté fermé.

Sources : GVP , IMO.

Photo : mbl.is/Hörður Kristleifsson

 

Colombie , Purace / Chaine volcanique los Coconucos :

Bulletin d’activités hebdomadaire : Volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos

Du suivi de l’activité du  VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :
Dans la semaine du 12 au 18 mars 2024, l’activité sismique a présenté des niveaux similaires à ceux des semaines précédentes, tant en énergie sismique libérée qu’en nombre d’événements.
Les séismes de fracture enregistrés étaient principalement situés sous l’édifice du volcan Puracé, avec des profondeurs inférieures à 6 km et des magnitudes inférieures à 1,1 ML ; tandis que les tremblements de terre associés aux fluides étaient localisés dans deux zones : une sous le cratère du volcan, à des profondeurs inférieures à 500 m, et une autre au Sud-Est de celui-ci, à des profondeurs comprises entre 1,5 et 6,0 km.

Au cours de la période évaluée, des déformations ont continué à être enregistrées entre les volcans Puracé et Curiquinga. De même, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) a continué d’osciller et reste supérieure aux valeurs de référence sur ce volcan. L’augmentation du flux de dioxyde de soufre (SO2) détectée les semaines précédentes a continué d’être enregistrée.
Les images obtenues grâce aux caméras installées montrent que le dégazage important du système volcanique se poursuit.
Les autres paramètres mesurés et utilisés pour l’évaluation de l’activité volcanique n’ont montré aucun changement notable au cours de la période évaluée.
L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à : ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS.

Source : SGC

Photo : José M. Arboleda

 

Indonésie , Semeru :

Le mont Semeru a présenté une éruption le jeudi 21 mars 2024, à 19h33 WIB. La hauteur de la colonne éruptive n’a pas été observée. L’éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 22 mm et une durée de 111 secondes.

Émis : 21 mars 2024
Volcan : Semeru (263300)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Semeru
Numéro d’avis : 2024SMR201
Emplacement du volcan : S 08 degrés 06 min 29 sec E 112 degrés 55 min 12 sec
Zone : Java Est, Indonésie
Altitude du sommet : 11 763 pieds (3 676 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption à 12h33 UTC (1933 locale).

Hauteur des nuages volcaniques : Aucun nuage de cendres n’est observé.

Autres informations sur les nuages volcaniques : Aucun nuage de cendres n’est observé.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 22 mm et une durée maximale de 111 secondes.

Observation de la sismicité :
14 séismes d’éruption d’une amplitude de 10 à 22 mm et d’une durée de 69 à 101 secondes.
9 tremblements de terre d’émissions d’une amplitude de 3 à 4 mm et durée du séisme de 25 à 52 secondes.
2 tremblements de terre tectoniques profonds d’une amplitude de 13-30 mm, et durée du séisme 131-472 secondes.

Le PVMBG a signalé que l’activité éruptive s’est poursuivie sur le Semeru du 13 au 19 mars. Des événements éruptifs ont été enregistrés à 00h47 le 15 mars et à 16h53 le 17 mars par le réseau sismique, mais aucune émission n’a été observée. À 06h25 le 19 mars, un dense panache de cendres blanches et grises s’est élevé à 500 m au-dessus du sommet et a dérivé vers le Nord-Est. Le niveau d’alerte est resté à 3 (le troisième niveau le plus élevé sur une échelle de 1 à 4). Le public est averti de rester à au moins 5 km du sommet dans toutes les directions, à 13 km du sommet au Sud-Est, à 500 m des rives du bassin versant de Kobokan jusqu’à 17 km du sommet, et d’éviter les autres bassins versants , y compris le Bang, le Kembar et le Sat, en raison des risques de lahar, d’avalanche et d’écoulement pyroclastique.

Sources : Magma indonésie , GVP.

Photo : Oystein Lund Andersen  ( archive)

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 21 mars 2024
Volcan : Sheveluch (CAVW #300270)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2024-13
Emplacement du volcan : N 56 degrés 38 min E 161 degrés 18 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 3 283 m (10 768,24 pi), élévation du dôme ~ 2 500 m (8 200 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
Les données vidéo et satellite du KVERT montrent qu’un vent fort soulève les cendres des pentes Sud du volcan Sheveluch, et qu’un panache de cendres remises en suspension s’étend sur environ 35 km à l’Est-Sud-Est du volcan.
L’éruption extrusive-effusive du volcan se poursuit. Un risque d’explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) d’altitude persiste. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude.

Hauteur des nuages volcaniques :
1 500-2 000 m (4 920-6 560 ft) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres/hauteur des nuages : 20240321/2310Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages volcaniques : Distance panache de cendres/nuage du volcan : 35 km (22 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : ESE / azimut 105 deg
Heure et méthode de détermination du panache/nuage de cendres : 20240321/2240Z – Himawari-9 14m15

Remarques:
cendres remises en suspension

Source : Kvert.

Photo : Yu. Demyanchuk. IVS FEB RAS, KVERT

 

Nicaragua , Massaya :

Selon l’ambassade des États-Unis au Nicaragua, le parc national Volcán Masaya a continué d’être fermé le 12 mars en raison d’un potentiel accru d’activité explosive dû au blocage du lac de lave provenant des dépôts de glissements de terrain dans le cratère Santiago. Une image satellite du 13 mars a montré une anomalie thermique légèrement plus grande sur le fond du cratère Nord-Est par rapport à une image du 8 mars. Selon un article de presse du 13 mars, l’INETER a rapporté que les glissements de terrain depuis les parois intérieures du cratère Sud-Ouest et Nord-Ouest se poursuivaient. Dans un article de presse du 14 mars, un habitant vivant à proximité du volcan a noté que les émissions de gaz typiques observées avant le glissement de terrain du 2 mars n’étaient plus observées.

Selon l’Ineter, les glissements de terrain gardent le lac de lave couvert, provoquant une augmentation de la température de sortie de gaz secondaire par des valeurs supérieures à 545 degrés Celsius par rapport à la normale.

L’Ineter a expliqué qu’il avait détecté des bruits à l’intérieur du cratère du volcan, à la suite du réarrangement et de l’affaissement du matériau volcanique.

Ces événements proviennent de la collision entre des fragments de roche, qui génère des vibrations enregistrées sous forme de signaux sismiques.

Sources : 100 % Noticias, Copernicus, Onda Local, Ambassade des États-Unis au Nicaragua , GVP.

Photo : 100% noticias.

March 16, 2024. EN. Iceland : Reykjanes Peninsula , Indonesia : Marapi , Colombia : Puracé – Los Coconucos Volcanic Range , Guatemala : Santiaguito , Ecuador : Sangay .

March 16 , 2024.

 

Iceland , Reykjanes Peninsula :

Continued increased likelihood of an eruption.
Indications that more magma needs to accumulate under Svartsengi than before to trigger a new magma intrusion and possibly an eruption.

Updated 15. March at 14:30 UTC

Likely sequence of events in the next few days:

The amount of magma under Svartsengi continues to increase, which could end with a new magma intrusion and possibly an eruption.
An eruption could start with very little warning, possibly within 30 minutes.
It is most likely that an eruption would occur in the area between Stóra-Skógfell and Hagafell.

Main changes in activity:

There are indications that more magma needs to accumulate under Svartsengi than before, to trigger a new dike intrusion and possibly an eruption.
There is now higher uncertainty than before about the timing of the next dike intrusion and possible eruption.

Note:

When the weather worsens, the sensitivity of the Icelandic Meteorological Office’s monitoring system decreases. Today and this evening,there is strong wind and precipitation in Reykjanes Peninsula. Therefore, it can be assumed that both the sensitivity of the earthquake and the real-time GPS monitoring of the Meteorological Office will be impaired. The weather will also affect tremor detection and visual monitoring with webcams. The weather will rapidly improve by midnight today 15 March.
Higher uncertainty than before about the timing of the next dike intrusion and possible eruption.
GNSS displacements and recent interferograms show continued inflation of the Svartsengi magma reservoir – at a similar rate to that observed prior to the diking event on 2 March 2024. Geodetic modelling using these datasets confirms the inflation source is also at a similar location and depth as that observed during previous inflation episodes.

The models inditate a recharge volume of approx. 4 million cubic meters to the Svartsengi reservoir since 3 March.

For the diking events that occurred between 14 January to 2 March, the failure limit calculated to trigger these dike intrusions and/or eruptions was consistently estimated at around 10 million cubic meters. This enabled longer-term forecasts to be made based on the volume loss from the magma reservoir during the diking events and then estimating the time window when this amount would be fully recharged, hence triggering the next event.
However, on 2 March it is estimated that a much smaller volume was lost from the magma reservoir during this event (approx. 1.3 million m3) which triggered a small dike intrusion that did not result in an eruption.

A larger volume, compared to the amount lost from the Svartsengi reservoir on the 2 March, has now been recharged, yet a new dike intrusion/eruption has not yet occurred. This indicates a possible change in the magma plumbing system and greater uncertainty in the new failure limit that now needs to be reached, and thus the timing, of the next dike intrusion and/or eruption.

When this new limit is reached, the most likely scenario is another dike intrusion within the existing diking area – between Stóra-Skogfell to Grindavík – which may or may not culminate in an eruption.

The map shows seismicity detected from 3 March to 14 March. Black lines outline Grabens that formed in diking events on 10 November 2023 and 14 January 2024.

Seismicity NW of Grindavík not a sign of dike intrusion there

We cannot rule out the possibility of an eruption occurring within an adjacent area or volcanic system e.g. west of Mt Þorbjörn or in Eldvörp, however, prior to this occurring a new dike will first need to be intruded in the corresponding area.

There is currently no evidence of a dike intrusion within these areas. Such an intrusion in a new area, is expected to be characterised by a strong earthquake sequence, and large amounts of ground deformation detected on both the GNSS network and on interferograms – none of these monitoring datasets currently show any evidence of this.

There has been an increase in seismicity (all earthquakes < M1.5) to the north west of Grindavík. It is likely that the continued inflation of the Svartsengi magma reservoir is now triggering small movements on pre-existing faults in this area that were activated during the 10 November 2023 diking event.

Source : IMO

Photos : IMO , Birgir Vilhelm Óskarsson/Institut islandais d’histoire naturelle, IMO.

 

Indonesia , Marapi :

An eruption of Mount Marapi occurred on Saturday, March 16, 2024 at 07:50 WIB with the height of the ash column observed at ± 800 m above the summit (± 3691 m above sea level). The ash column was observed to be white to gray in color with moderate to thick intensity, oriented towards the East. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 30.4 mm and a duration of 65 seconds.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : March 16 , 2024
Volcano : Marapi (261140)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Marapi Volcano Observatory
Notice Number : 2024MAR027
Volcano Location : S 0 deg 22 min 52 sec E 100 deg 28 min 23 sec
Area : West Sumatra, Indonesia
Summit Elevation : 9251 FT (2891 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 00h50 UTC (07h50 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 11811 FT (3691 M) above sea level or 2560 FT (800 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving to east. Volcanic ash is observed to be white to gray. The intensity of volcanic ash is observed from medium to thick.

Remarks :
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 30.4 mm and maximum duration 65 second. Tremor recorded on seismogram with maximum amplitude 2.5 mm.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Colombia , Puracé – Los Coconucos Volcanic Range :

Weekly bulletin of the activity of the Puracé volcano – Los Coconucos volcanic chain

From the monitoring of the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:

In the week of March 5 to 11, 2024, seismic activity presented levels similar to those of previous weeks, both in seismic energy released and in the number of events.
The fracture earthquakes recorded were mainly located under the building of the Puracé volcano, with depths less than 6 km and magnitudes less than 1.2 ML; while the earthquakes associated with the fluids were located in two areas: one under the crater of the volcano, at depths less than 500 m, and another to the South-East of it, at depths between 1.5 and 6.0 km.

During the period evaluated, deformations continued to be recorded between the Puracé and Curiquinga volcanoes. Likewise, the concentration of carbon dioxide (CO2) continued to oscillate and remains above reference values in this volcano. The increase in sulfur dioxide (SO2) flux detected in previous weeks continued to be recorded.
Images obtained using installed cameras show that significant degassing of the volcanic system continues.

Other parameters measured and used for the assessment of volcanic activity showed no notable changes during the period evaluated.
The alert status for volcanic activity remains at: YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS.

Source et photo : SGC

 

Guatemala , Santiaguito :

14°44′ 33˝ North latitude;
91°34’13˝ West longitude.
Altitude: 2,500 meters above sea level.
Weather conditions: partly cloudy
Wind: East
Precipitation: 27.8 mm.

Activity:
The Observatory reports activity in the Caliente Dome with moderate outgassing and moderate to strong explosions occurring at a rate of 2 to 7 explosions per hour. Moderate to strong explosions raise columns of water vapor and ash to heights of up to 4,700 meters above sea level (15,092 feet) and cause pyroclastic flows to descend over short distances mainly towards the South, South-West and West flanks. Detachment of boulders from the dome to the base and edges of the lava flow continues actively. Strong avalanches and noticeable sounds of volcanic activity are also recorded, as well as a constant incandescent pulse in the crater during the night. Activity remains at a high level, so there remains the possibility that with explosions or under the effect of gravity, part of the accumulated materials collapse and pyroclastic flows over long distances are generated towards the South. West, South, South-East and East.

Source : Insivumeh

Photo : Kyle Weinstein_photography .

 

Ecuador , Sangay :

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE SANGAY VOLCANO, Friday March 15, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: High, Surface trend: No change
Internal activity level: High, Internal trend: No change

Seismicity: From March 14, 2024, 11:00 a.m. to March 15, 2024, 11:00 a.m.:

The number of seismic events recorded at the reference station over the past 24 hours is shown below. The level of seismic activity of the volcano remains high.

Explosion Event (EXP): 274

Precipitation/Lahars:
Over the past 24 hours, rains have been recorded in the volcano area, causing an increase in the flow of the Upano River. **Heavy rains could remobilize accumulated material and generate mud and debris flows that travel down the volcano’s flanks and flow into rivers downstream.

Emissions/ash column:
Due to weather conditions, gas and ash emissions were not observed via the monitoring camera network or the GOES-16 satellite system. The Washington VAAC has not released emissions reports for this volcano in the past 24 hours.

Observation:
Despite the cloud cover in the volcano area, yesterday evening, an episode of incandescence in the crater was observed thanks to the surveillance camera system. At the time of closing this report, the volcano remains completely cloudy

Alert level: yellow

Source : IGEPN.

Photo :  AdriáLou Garay Véle

16 Mars 2024. FR. Islande : Péninsule de Reykjanes , Indonésie : Marapi , Colombie : Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos , Guatemala : Santiaguito , Equateur : Sangay .

16 Mars 2024.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Probabilité toujours accrue d’une éruption. Des indications indiquent que davantage de magma doit s’accumuler sous Svartsengi qu’auparavant pour déclencher une nouvelle intrusion de magma et éventuellement une éruption.

Mise à jour le 15 mars à 14h30 UTC

Déroulement probable des événements dans les prochains jours :

La quantité de magma sous Svartsengi continue d’augmenter, ce qui pourrait se terminer par une nouvelle intrusion magmatique et éventuellement une éruption.
Une éruption pourrait commencer sans aucun avertissement, éventuellement dans les 30 minutes.
Il est très probable qu’une éruption se produise dans la zone située entre Stóra-Skógfell et Hagafell.
Principaux changements d’activité :

Certains éléments indiquent que davantage de magma doit s’accumuler sous Svartsengi qu’auparavant pour déclencher une nouvelle intrusion de dyke et éventuellement une éruption.
Il existe désormais plus d’incertitude qu’auparavant quant au moment de la prochaine intrusion et de son éventuelle éruption.

Note:

Lorsque le temps se détériore, la sensibilité du système de surveillance du Bureau météorologique islandais diminue. Aujourd’hui et ce soir, il y a du vent fort et des précipitations sur la péninsule de Reykjanes. Par conséquent, on peut supposer que la sensibilité aux séismes et la surveillance GPS en temps réel du Bureau météorologique seront altérées. La météo affectera également la détection des tremblements et la surveillance visuelle avec des webcams. Le temps s’améliorera rapidement d’ici minuit aujourd’hui 15 mars.
Incertitude plus élevée qu’auparavant quant au moment de la prochaine intrusion de dyke et de son éventuelle éruption.
Les déplacements GNSS et les interférogrammes récents montrent une inflation continue du réservoir magmatique de Svartsengi – à un rythme similaire à celui observé avant l’événement  du 2 mars 2024. La modélisation géodésique utilisant ces ensembles de données confirme que la source d’inflation se trouve également à un emplacement et à une profondeur similaires à celle-ci. observé lors des précédents épisodes d’inflation.

Les modèles indiquent un volume de recharge d’env. 4 millions de mètres cubes dans le réservoir de Svartsengi depuis le 3 mars.

Pour les événements de dykes survenus entre le 14 janvier et le 2 mars, la limite de rupture calculée pour déclencher ces intrusions et/ou éruptions  a été systématiquement estimée à environ 10 millions de mètres cubes. Cela a permis de faire des prévisions à plus long terme sur la base de la perte de volume du réservoir de magma lors des événements de dyke, puis d’estimer la fenêtre de temps pendant laquelle cette quantité serait complètement rechargée, déclenchant ainsi l’événement suivant.

Cependant, le 2 mars, on estime qu’un volume beaucoup plus faible a été perdu du réservoir magmatique lors de cet événement (environ 1,3 million de m3), ce qui a déclenché une petite intrusion de dyke qui n’a pas entraîné d’éruption.

Un volume plus important que celui perdu dans le réservoir de Svartsengi le 2 mars a maintenant été rechargé, mais aucune nouvelle intrusion/éruption  ne s’est encore produite. Cela indique un changement possible dans le système de plomberie du magma et une plus grande incertitude quant à la nouvelle limite de rupture qui doit maintenant être atteinte, et donc au moment de la prochaine intrusion et/ou éruption .

Lorsque cette nouvelle limite est atteinte, le scénario le plus probable est une autre intrusion de dyke dans la zone de digue existante – entre Stóra-Skogfell et Grindavík – qui peut ou non aboutir à une éruption.

La carte montre la sismicité détectée du 3 mars au 14 mars. Les lignes noires décrivent les Grabens qui se sont formés lors des événements de dykes du 10 novembre 2023 et du 14 janvier 2024.

La sismicité au Nord-Ouest de Grindavík ne constitue pas un signe d’intrusion de dyke à cet endroit
Nous ne pouvons pas exclure la possibilité qu’une éruption se produise dans une zone ou un système volcanique adjacent, par ex. à l’Ouest du mont Þorbjörn ou à Eldvörp, cependant, avant que cela ne se produise, un nouveau dyke devra d’abord être creusé dans la zone correspondante.

Il n’existe actuellement aucune preuve d’intrusion dans ces zones. Une telle intrusion dans une nouvelle zone devrait être caractérisée par une forte séquence sismique et de grandes quantités de déformation du sol détectées à la fois sur le réseau GNSS et sur les interférogrammes – aucun de ces ensembles de données de surveillance n’en montre actuellement la preuve.

Il y a eu une augmentation de la sismicité (tous les tremblements de terre < M1,5) au Nord-Ouest de Grindavík. Il est probable que l’inflation continue du réservoir magmatique de Svartsengi déclenche désormais de petits mouvements sur des failles préexistantes dans cette zone qui ont été activées lors de l’événement du 10 novembre 2023.

Source : IMO

Photos : IMO , Birgir Vilhelm Óskarsson/Institut islandais d’histoire naturelle, IMO.

 

Indonésie , Marapi :

Une éruption du mont Marapi s’est produite le samedi 16 mars 2024 à 07h50 WIB avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 800 m au-dessus du sommet (± 3691 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant de couleur blanche à grise avec une intensité modérée à épaisse , orientée vers l’Est. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 30,4 mm et une durée de 65 secondes.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Délivré : 16 Mars 2024
Volcan : Marapi (261140)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Marapi
Numéro d’avis : 2024MAR027
Localisation du volcan : S 0 deg 22 min 52 sec E 100 deg 28 min 23 sec
Zone : Ouest de Sumatra, Indonésie
Altitude du sommet : 9 251 pieds (2 891 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 00h50 UTC (07h50 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 11 811 pieds (3 691 m) au-dessus du niveau de la mer ou 2 560 pieds (800 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Est. Les cendres volcaniques sont blanches à grises. L’intensité des cendres volcaniques est observée de moyenne à épaisse.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 30,4 mm et une durée maximale de 65 secondes. Tremor enregistré sur sismogramme avec une amplitude maximale de 2,5 mm.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Colombie , Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos :

Bulletin hebdomadaire de l’activité du volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos

Du suivi de l’activité du VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :

Dans la semaine du 5 au 11 mars 2024, l’activité sismique a présenté des niveaux similaires à ceux des semaines précédentes, tant en énergie sismique libérée qu’en nombre d’événements.
Les séismes de fracture enregistrés étaient principalement situés sous le bâtiment du volcan Puracé, avec des profondeurs inférieures à 6 km et des magnitudes inférieures à 1,2 ML ; tandis que les tremblements de terre associés aux fluides étaient localisés dans deux zones : une sous le cratère du volcan, à des profondeurs inférieures à 500 m, et une autre au Sud-Est de celui-ci, à des profondeurs comprises entre 1,5 et 6,0 km.

Au cours de la période évaluée, des déformations ont continué à être enregistrées entre les volcans Puracé et Curiquinga. De même, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) a continué d’osciller et reste supérieure aux valeurs de référence dans ce volcan. L’augmentation du flux de dioxyde de soufre (SO2) détectée les semaines précédentes a continué d’être enregistrée.
Les images obtenues grâce aux caméras installées montrent que le dégazage important du système volcanique se poursuit.

Les autres paramètres mesurés et utilisés pour l’évaluation de l’activité volcanique n’ont montré aucun changement notable au cours de la période évaluée.
L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à : ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS.

Source et photo : SGC

 

Guatemala , Santiaguito :

14 °44′ 33˝ Latitude Nord ;
91°34’13˝ Longitude Ouest.
Altitude :  2 500 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Conditions atmosphériques : partiellement nuageux
Vent : Est
Précipitations : 27,8 mm.

Activité:
L’Observatoire rapporte une activité dans le dôme Caliente avec un dégazage modéré et des explosions modérées à fortes se produisant à un rythme de 2 à 7 explosions par heure. Les explosions modérées à fortes élèvent des colonnes de vapeur d’eau et de cendres jusqu’à des hauteurs allant jusqu’à 4 700 mètres au-dessus du niveau de la mer (15 092 pieds) et provoquent la descente de coulées pyroclastiques sur de courtes distances principalement vers les flancs Sud, Sud-Ouest et Ouest. Le détachement des blocs rocheux depuis le dôme jusqu’à la base et des bords de la coulée de lave se poursuit activement. De fortes avalanches et des bruits perceptibles d’activité volcanique sont également enregistrés, ainsi qu’une impulsion incandescente constante dans le cratère pendant la nuit. L’activité reste à un niveau élevé, il reste donc la possibilité qu’avec les explosions ou sous l’effet de la gravité, une partie des matériaux accumulés s’effondre et des flux pyroclastiques sur de longues distances soient générés vers le Sud-Ouest, le Sud, le Sud-Est et l’Est.

Source : Insivumeh

Photo : Kyle Weinstein_photography .

 

Equateur , Sangay :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY , Vendredi 15 Mars 2024 .
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Sans changement
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Sans changement

Sismicité : Du 14 Mars 2024 , 11:00h au 15 Mars 2024 , 11:00h : 

Le nombre d’événements sismiques enregistrés à la station de référence au cours des dernières 24 heures est présenté ci-dessous. Le niveau d’activité sismique du volcan reste élevé.

Evénement d’explosion (EXP) : 274

Précipitations / Lahars :
Au cours des dernières 24 heures, des pluies ont été enregistrées dans la zone du volcan, provoquant une augmentation du débit de la rivière Upano. **De fortes pluies pourraient remobiliser les matériaux accumulés et générer des coulées de boue et de débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières en aval.

Colonne émissions/cendres :
En raison des conditions météorologiques, les émissions de gaz et de cendres n’ont pas été observées via le réseau de caméras de surveillance ou le système satellite GOES-16. Le VAAC de Washington n’a pas publié de rapports d’émissions pour ce volcan au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Malgré la couverture nuageuse dans la zone du volcan, hier soir, un épisode d’incandescence dans le cratère a été observé grâce au système de caméras de surveillance. Au moment de clôturer ce rapport , le volcan reste complètement nuageux

Niveau d’alerte : jaune

Source : IGEPN.

Photo :  AdriáLou Garay Véle