03 Aout 2020. FR . Alaska : Makushin , La Réunion : Piton de la Fournaise , Nicaragua : Telica , Etats-Unis : Yellowstone .

Home / Alaska / 03 Aout 2020. FR . Alaska : Makushin , La Réunion : Piton de la Fournaise , Nicaragua : Telica , Etats-Unis : Yellowstone .

03 Aout 2020. FR . Alaska : Makushin , La Réunion : Piton de la Fournaise , Nicaragua : Telica , Etats-Unis : Yellowstone .

03 Aout 2020.

 

Alaska , Makushin :

53 ° 53’24 « N 166 ° 55’30 » W,
Altitude du sommet : 5906 pi (1800 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel: JAUNE

La séquence de petits tremblements de terre centrés au Sud-Est du sommet qui a commencé le 15 juin se poursuit. Les vues des satellites et des caméras Web ont été obscurcies par les nuages au cours de la dernière journée.

La séquence du tremblement de terre peut être associée à des troubles volcaniques, mais aucun signe de déformation ou d’activité de surface n’a été noté dans d’autres données de surveillance. Il est probable que nous verrions des signes supplémentaires de troubles avant une éruption, si elle se produisait. Le volcan est surveillé avec un réseau d’instruments sismiques et GPS, une caméra Web, des données satellitaires et des instruments régionaux de détection des infrasons et de la foudre.

Si une éruption devait se produire, le principal danger proviendrait probablement de cendres en suspension dans l’air et de chutes de cendres.

Source : AVO.

Photo : Swangel, Travis ( 2017 ).

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Sismicité :
Au mois de juillet 2020, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :
• 224 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km de profondeur) sous les cratères sommitaux ;
• 2 séismes profonds (2,5 à 5 km de profondeur) ;
• 247 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué et de la Rivière de l’Est).

L’activité volcano-tectonique sous le sommet du Piton de la Fournaise en juillet 2020 aura principalement été marquée par la crise sismique du 3 juillet (197 séismes volcano-tectoniques superficiels entre 3h20 et 3h55 TU  ). Ces séismes étaient localisés sous la partie Sud du cratère Dolomieu entre 1,7 et 2,2 km de profondeur  , et ont été associés à une intrusion de magma qui est partie du réservoir magmatique superficiel et qui s’est arrêté en profondeur avant d’atteindre la surface.
Suite à l’intrusion magmatique du 3 juillet, l’activité volcano-tectonique sommitale est restée faible avec en moyenne moins d’un séisme volcano-tectonique superficiel par jour  .
A noter que l’OVPF a enregistré de nouveau de nombreux (210) effondrements dans le secteur du cassé de la Rivière de l’Est en juillet 2020.

Déformation :
L’inflation (gonflement) de l’édifice qui avait repris aux alentours du 16 juin s’est poursuivit jusqu’aux alentours du 13 juillet. Ainsi , entre le 16 juin et le 13 juillet une élongation d’environ 3 cm max. de la zone sommitale et une élongation d’environ 3,75 cm max. de la base du cône terminal ont été enregistrées. Les modélisations numériques de ces déformations montrent au cours de
cette période l’activation d’une source de pression aux alentours de 1-1,5 km de profondeur sous le cratère Dolomieu, correspondant à la pressurisation du réservoir magmatique superficiel.
Les déformations liées à l’intrusion magmatique du 3 juillet ont été de très faibles intensités (inférieure à 0,5 cm) et n’ont été visibles que sur les données des stations inclinométriques (avec une variation pente maximale de 4 µradians ). …/…

Bilan :
La reprise de la sismicité et de l’inflation depuis le 16 juin, ainsi que les flux élevés de CO2 dans le sol (malgré une tendance à la diminution) furent le témoin d’une reprise de la pressurisation du réservoir magmatique superficiel et de sa réalimentation par des magmas profonds, qui déclencha l’intrusion du 3 juillet.
Depuis l’intrusion du 3 juillet, l’activité sismique est restée faible et l’inflation a stoppé aux alentours du 13 juillet.
A noter que depuis 2016, les réalimentations du réservoir magmatique superficiel sous le Piton de la Fournaise se font par impulsions, ainsi de telles phases d’accalmie dans les déformations et la sismicité ont déjà été observées à plusieurs reprises entre 2016 et 2020 sur des périodes allant de 15 à 80 jours environ, et les éruptions peuvent être déclenchées après seulement une courte période de redémarrage de la réalimentation du réservoir superficiel.

Source : OVPF .

Lire l’article en entier http://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20200803_bullmensu_0.pdf

Photos : Nath Duverlie

 

Nicaragua , Télica :

Hier , dimanche, les autorités ont présenté un rapport contenant les incidents des dernières heures au Nicaragua.

ACTIVITÉ DE SURVEILLANCE DU VOLCAN TELICA

Entre 13h22 hier et – 06h44 aujourd’hui, 25 nouveaux épisodes de dégazage ont été enregistrés; le plus grand a atteint une hauteur de 100 au-dessus du cratère.

Dans trois des cas, il y a eu de petites expulsions de cendres, qui sont retombées près de la communauté d’Aguas Frías, sans causer de dommages.

Nous maintenons la communication avec le COMUPRED de la municipalité de Telica, qui continue de suivre la situation.

Source : el19digital.com.

 

Etats-Unis , Yellowstone :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » W,
Altitude du sommet : 9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel: VERT

Travaux récents et actualités :
En juillet, les travaux sur le terrain dans le parc national de Yellowstone se sont poursuivis. Les opérations comprenaient le déploiement de deux stations GPS semi-permanentes supplémentaires (qui seront retirées à l’automne avant le début de l’hiver), l’installation et l’entretien de stations de surveillance des rivières et l’entretien du réseau sismique de Yellowstone et du réseau de surveillance de la température de Norris. 

Angel Terrace, Mammoth Hot Springs, Parc National de Yellowstone. Les gisements de travertin sont abondants dans la région.

Pour le plus grand plaisir des visiteurs du parc, Steamboat Geyser a poursuivi sa tendance d’activité fréquente avec six éruptions d’eau au cours du mois dernier: les 3, 9, 13, 19, 24 et 30 juillet. Cela porte le nombre total d’éruptions pour l’année à 29 .

Sismicité :
En juillet 2020, les stations sismographiques de l’Université de l’Utah, responsables de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 47 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. L’événement le plus important a été un tremblement de terre mineur de magnitude 1,7 situé à 12 miles au Nord-Nord-Ouest de Pahaska Tepee, WY, le 3 juillet à 23 h 56, heure normale du Pacifique.

Le bassin thermal de l’Imperial Geyser dans le parc national de Yellowstone mesure environ 30 m (environ 100 pieds) de diamètre et contient des eaux alcalines Cl avec un évent de vapeur dans la piscine et des boues à l’extérieur de la piscine (dans la partie supérieure droite de cette photo). Photo de l’USGS par Pat Shanks, 2019.

Aucune sismicité d’essaim n’a été observée en juillet.

L’activité sismique de Yellowstone reste à des niveaux de fond.

Déformation du sol :
Le style et le taux de déformation globaux à Yellowstone sont restés largement inchangés au cours des derniers mois. L’affaissement de la caldeira de Yellowstone, en cours depuis 2015, s’est poursuivi à un rythme moyen de 2-3 cm (environ 1 pouce) par an. Dans la zone de Norris Geyser Basin, peu de déformation a été détectée par une station GPS à proximité depuis début 2020.

Source : YVO / USGS.

Photos : JoAnn Holloway. Pat Shanks.  Public domain.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search