30 Aout 2020. FR . Italie / Sicile : Etna , Islande : Péninsule de Reykjanes , Philippines : Taal / Mayon / Kanlaon / Bulusan , Guatemala : Fuego .

Home / blog georges Vitton / 30 Aout 2020. FR . Italie / Sicile : Etna , Islande : Péninsule de Reykjanes , Philippines : Taal / Mayon / Kanlaon / Bulusan , Guatemala : Fuego .

30 Aout 2020. FR . Italie / Sicile : Etna , Islande : Péninsule de Reykjanes , Philippines : Taal / Mayon / Kanlaon / Bulusan , Guatemala : Fuego .

30 Aout 2020.

 

 

Italie / Sicile , Etna :

COMMUNICATION ETNA [MISE À JOUR n. 73]

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce que l’activité du Nouveau Cratère Sud-Est à partir du matin du 28 août est caractérisée par une émission de cendres discontinue et modeste qui produit un nuage volcanique fortement dilué de couleur grise clair. Le nuage volcanique, qui atteint une hauteur d’environ 4,5 km au-dessus du niveau de la mer, est rapidement dispersée vers l’Est par les vents de haute altitude.

Un gros plan de la Bocca della Sella (nouveau cratère sud-est) avec son émission de cendres désormais habituelle. Etna Sud , 28 août 2020

Quant à la tendance temporelle de l’amplitude moyenne du tremor volcanique, elle continue de montrer des fluctuations d’amplitude marquées qui définissent globalement une tendance sensiblement stationnaire qui se maintient principalement dans l’intervalle des valeurs moyennes. L’emplacement de la source du tremor est situé près de la zone du cratère Sud-Est / Nouveau Cratère Sud-Est, à une profondeur d’environ 2900-3000 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer.
Du point de vue de l’activité infrasonore, au cours des dernières 24 heures, les événements ont été principalement localisés dans la zone du Nouveau Cratère Sud-Est et dans la zone du cratère Nord-Est.
L’analyse des données des réseaux GNSS permanents et inclinométriques ne montre pas de déformations significatives du sol. Seules les deux principales stations inclinométriques PDN et CPN et la station CBD présentent de légères variations.

 

 

COMMUNICATION ETNA [MISE À JOUR n. 74]
L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’à partir de 11h30 UTC, l’émission de cendres du Nouveau Cratère Sud-Est s’est progressivement intensifiée, produisant un nuage éruptif qui atteint une hauteur d’environ 4 ,  5 km au dessus du niveau de la mer vers l’Est / Nord-Est. Actuellement, aucune chute de cendres n’a été signalée dans les centres habités de la région de l’Etna.
Quant à la tendance temporelle de l’amplitude moyenne du tremor volcanique, elle continue de montrer des fluctuations d’amplitude marquées qui définissent globalement une tendance sensiblement stationnaire qui se maintient principalement dans l’intervalle des valeurs moyennes. L’emplacement de la source du tremor est situé près de la zone du cratère Sud-Est / Nouveau Cratère Sud-Est, à une profondeur d’environ 2900-3000 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer.
Du point de vue de l’activité infrasonore, aucun changement significatif n’a été signalé.
L’analyse des données GNSS et des réseaux inclinométriques permanents ne montre pas de déformations significatives du sol par rapport à la mise à jour précédente (mise à jour n ° 73).

In diretta dall'Area Sommitale 💨La Bocca della Sella (Etna nsec)

Publiée par Giò Giusa sur Samedi 29 août 2020

 

COMMUNICATION ETNA [MISE À JOUR n. 75]
L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’à 14 h 55 UTC, l’émission de cendres du Nouveau Cratère Sud-Est a cessé. Un dégazage intense se poursuit, parfois accompagné d’une activité explosive discontinue et légère.
Quant à la tendance temporelle de l’amplitude moyenne du tremor volcanique, elle continue de montrer des oscillations d’amplitude évidentes qui définissent globalement une tendance légèrement positive qui se maintient principalement dans la gamme des valeurs moyennes. L’emplacement de la source du tremor est situé près de la zone du cratère Sud-Est / Nouveau Cratère Sud-Est, à une profondeur d’environ 2900-3000 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer.
Du point de vue de l’activité infrasonore, les événements sont principalement localisés dans la zone du Nouveau Cratère Sud-Est et dans la zone du cratère Nord-Est.
L’analyse des données des réseaux GNSS permanents et inclinométriques ne montre pas de déformations significatives du sol par rapport à la mise à jour n ° 74.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV .

Lire les articleshttp://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/comunicati-attivita-vulcanica

Photo et video : Giò Giusa.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Hier soir (29 août) à 19 h 06 et 19 h 08, des tremblements de terre de M3.6 et M3.0 se sont produits juste à l’Ouest de Kleifarvatn sur la péninsule de Reykjanes. Deux tremblements de terre de magnitude similaire, M3.4 et M3.0 se sont produits au même endroit à 16h23 et 16h39 hier. Les tremblements de terre ont été ressentis dans la péninsule de Reykjanes, dans la région de la capitale et à Akranes. De plus petites répliques se sont produites depuis et devraient se poursuivre.

 

L’activité sismique est probablement causée par des changements de stress dans la croûte en raison de multiples intrusions de magma sur la péninsule de Reykjanes depuis janvier de cette année.

Source : Vedur is.

 

Philippines , Taal / Mayon / Kanlaon / Bulusan :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL: 30 août 2020 , 08h00 .

Au cours des dernières 24 heures, le réseau du volcan Taal a enregistré treize (13) tremblements de terre volcaniques. Une faible activité de vapeur ou de fumerolles s’élevant à 5 mètres de haut avant de dériver vers le Nord-Est a été observée à partir des évents du cratère principal.

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON: 30 août 2020 , 08h00 .

Le réseau de surveillance du volcan Mayon n’a détecté aucun séisme volcanique au cours de la période d’observation de 24 heures. On a observé une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui se sont glissés en aval avant de dériver vers le Sud-Sud-Est. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées pour la dernière fois à une moyenne de 182 tonnes / jour le 25 août 2020. Les données de déformation du sol des enquêtes de niveau  du 12 au 19 juin 2020 ont indiqué une légère inflation de l’édifice par rapport à l’enquête de février 2020. Les données d’inclinaison électroniques ont également indiqué une inflation non régulière de l’édifice moyen à supérieur qui a commencé à la fin de 2019. Cela fait suite à une tendance inflationniste qui a été enregistrée par une surveillance GPS continue depuis le milieu de 2019.

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN KANLAON: 30 août 2020 , 08h00 .

Le réseau de surveillance du volcan Kanlaon a enregistré un (1) tremblement de terre volcanique au cours de la période d’observation de 24 heures. On a observé une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui s’élevaient de 500 mètres avant de dériver vers le Sud-Ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 437 tonnes / jour le 28 août 2020. Les données de déformation du sol provenant de mesures GPS continues indiquent une légère inflation des pentes inférieures et moyennes depuis mai 2020, tandis que la surveillance électronique de l’inclinaison à court terme sur les flancs Sud-Est ont enregistré une inflation sur les pentes inférieures à moyennes qui a commencé le 21 juin 2020. Ces paramètres peuvent indiquer des processus hydrothermaux ou magmatiques se produisant sous l’édifice.

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN BULUSAN: 30 août 2020 , 08h00 .

Le réseau de surveillance du volcan Bulusan n’a détecté aucun séisme volcanique au cours de la période d’observation de 24 heures. Les données de déformation du sol issues de mesures GPS continues indiquent une légère inflation de l’édifice depuis juillet 2020, tandis que la tendance à long terme depuis mai 2019 indique que l’édifice est toujours dégonflé. Ces paramètres indiquent que des processus volcaniques sont en cours sous l’édifice qui peuvent être causés par un dégazage en profondeur, une activité hydrothermale ou une intrusion magmatique.

Source : Phivolcs.

Photos : Yuri Harmony , Czar Dancel / Manila Bulletin , Sunstar , Phivolcs .

 

Guatemala , Fuego :

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: stratovolcan composite
Situation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N; 90 ° 52’54˝ Longitude O
Hauteur: 3763 mètres d’altitude.
Conditions atmosphériques: Clair /
Vent: de l’Est à 5 km / h. /
Précipitations: 5,3 mm.

Activité :
Maintient de la coulée de lave sur le flanc Sud-Ouest, d’une longueur de 500 mètres, à partir de l’avant de celle ci , de constantes avalanches sont libérées. Des explosions faibles, modérées et quelques fortes sont observées, dans une fourchette de 12 à 16 par heure, accompagnées de colonnes de cendres, qui s’élèvent à 4700 mètres d’altitude. (15419 pieds). Les explosions modérées àt fortes génèrent des grondements audibles à plus de 20 kilomètres sous le vent, accompagnés d’ondes de choc qui font vibrer les toits et les fenêtres des maisons communautaires à 6 kilomètres du cratère. La nuit, des impulsions incandescentes ont été observées à 100 et 200 mètres d’altitude, ainsi que des avalanches de blocs dans les ravins, Seca, Ceniza, Trinidad, Las Lajas et Honda, certaines atteignant la végétation. Des sons similaires à ceux d’une locomotive de train ont été entendus pendant des périodes de 5 à 15 minutes. Il est rapporté que des particules de cendres retombent sur les villages de Panimache, Morelia, Santa Sofía, El Porvenir, Palo Verde et San Pedro Yepocapa.

Source : Insivumeh.

Photo : 660citynews.com

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search