24 Aout 2020. FR . Kamchatka : Karymsky , Philippines : Kanlaon , Argentine / Chili : Copahue , Guatemala : Pacaya , Mexique : Popocatepetl .

Home / Argentine / 24 Aout 2020. FR . Kamchatka : Karymsky , Philippines : Kanlaon , Argentine / Chili : Copahue , Guatemala : Pacaya , Mexique : Popocatepetl .

24 Aout 2020. FR . Kamchatka : Karymsky , Philippines : Kanlaon , Argentine / Chili : Copahue , Guatemala : Pacaya , Mexique : Popocatepetl .

24 Aout 2020.

 

 

Kamchatka , Karymsky :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Diffusion: 24 août 2020
Volcan: Karymsky (CAVW # 300130)
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2020-173
Emplacement du volcan: N 54 ° 2 min E 159 ° 26 min
Région: Kamchatka, Russie
Altitude du sommet: 4874,08 pi (1486 m).

Résumé de l’activité volcanique:
Une activité gaz-vapeur modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres du volcan ont été notées la dernière fois le 29 juillet 2020. La température de l’anomalie thermique était basse en août. Le KVERT continue de surveiller le volcan Karymsky.
Cette activité gaz-vapeur se poursuit. Le danger d’explosion de cendres jusqu’à 16 400-23 000 pieds (5-7 km) d’altitude persiste . L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages volcaniques: AUCUN NUAGE DE CENDRES PRODUIT

Autres informations sur les nuages volcaniques: AUCUN NUAGE DE CENDRES PRODUIT.

Source : Kvert

Photo : Ivan Nuzhdaev, IVS FEB RAS.

 

Philippines , Kanlaon :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN  KANLAON , 24 août 2020 , 08h00 .

Le réseau de surveillance du volcan Kanlaon a enregistré vingt-trois (23) tremblements de terre volcaniques au cours de la période d’observation de 24 heures. On a observé une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui s’élevaient de 200 mètres avant de dériver vers le Nord-Ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 549 tonnes / jour le 22 août 2020. Les données de déformation du sol provenant de mesures GPS continues indiquent une légère inflation des pentes inférieures et moyennes depuis mai 2020, tandis que la surveillance électronique de l’inclinaison à court terme sur  les flancs Sud-Est ont enregistré une inflation sur les pentes inférieures à moyennes qui a commencé le 21 juin 2020. Ces paramètres peuvent indiquer des processus hydrothermaux ou magmatiques se produisant sous l’édifice.

Le DOST-PHIVOLCS souhaite rappeler au public que le volcan Kanlaon est au niveau d’alerte 1, ce qui signifie qu’il est dans un état anormal et qu’il est entré dans une période de troubles. Il est vivement rappelé aux autorités locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) d’un rayon de 4 kilomètres doit être strictement interdite en raison de possibilités d’éruptions soudaines et dangereuses causées par la vapeur ou phréatiques. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car les éjections de toute éruption phréatique soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Kanlaon et tout nouveau développement sera relayé à toutes les parties concernées.

Source et photo : Phivolcs

 

Argentine / Chili , Copahue :

RAPPORT D’ACTIVITÉ VOLCANIQUE, du 1er au 15 août 2020

Le Servicio Geológico Minero Argentino (SEGEMAR) par le biais de son Observatoire argentin de surveillance volcanique (OAVV) rapporte que le niveau d’alerte technique pour le volcan Copahue est maintenu  au niveau JAUNE.

Dans la période évaluée, la sismicité de type Volcano-Tectonique (VT) continue d’afficher une légère diminution en termes de nombre d’événements et d’énergies associées.
L’événement d’énergie la plus élevée avait une magnitude locale (ML) de 2,2 et était situé à 11,8 km au Nord-Est (NE) du cratère à une profondeur de 6,1 km. La sismicité associée aux mouvements des fluides à l’intérieur du volcan (LP) a été enregistrée avec des niveaux d’énergie inférieurs à la période précédente, identifiant 9 événements de ce type.
Un (1) événement de tremor discret (TR) associé à une dynamique des fluides soutenue a été enregistré dans les secteurs les plus superficiels , près du cratère, avec un déplacement réduit maximum (DR) de 1,5 cm2 .

 

Depuis le 6 août, un tremor continu avec des caractéristiques similaires à celles observées le 17 juillet a été détecté.
Les images fournies par les caméras IP ont permis d’observer les colonnes de dégazage et de matériaux de coloration blanchâtre / grisâtre atteignant 600 mètres au-dessus du cratère. De plus, une incandescence nocturne pouvait être identifiée

Quatre anomalies d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère ont été signalées les 6, 10, 11 et 12 juillet.
Une alerte thermique associée au cratère a été enregistrée le 9 août. De plus, les images du satellite Sentinel 2-L2A ont permis d’identifier des anomalies de rayonnement les 8 et 11 août.
Les émissions de SO2 enregistrées en surface par les stations DOAS ont montré des valeurs moyennes de 1523 tonnes / jour avec une valeur maximale de 4498 tonnes / jour le 12 août, valeur jugée élevée pour ce volcan.

RECOMMANDATIONS
La zone impactée est considérée comme celle proche du cratère avec un rayon de 1000 m.
Rester informé et éviter de s’ approcher du cratère du volcan.
Recevoir des informations uniquement des médias officiels.
Il est à noter que les zones proches du volcan peuvent être affectées par la chute de cendres volcaniques.
Il est suggéré de se renseigner sur les mesures de prévention auprès des autorités de protection civile des villes proches du volcan.
Examen des plans d’urgence des villes voisines.

Source : Segemar .

Photos : OAVV , Dario G. Lazo .

 

Guatemala , Pacaya :

Type d’activité: strombolienne.
Morphologie: stratovolcan  composite
Situation géographique: 14 ° 22’50˝ Latitude N; 90 ° 36’00˝ Longitude O.
Hauteur: 2 552 msnm.
Conditions atmosphériques: Nuageux
Vent: Sud-Ouest à 30 km / h
Précipitations: 5,6 mm.

Activité :
Pendant la nuit et tôt le matin, des explosions stromboliennes faibles à modérées ont été observées qui soulèvent des matériaux incandescents et des cendres à une hauteur de 150 mètres au-dessus du cratère. On note une fumerolle blanche de dégazage à basse altitude qui se déplace vers l’Est sur une longueur d’environ 2 kilomètres. . Les stations sismiques PCG et PCG5 enregistrent un tremor constant dû à la remontée du magma et des gaz vers la surface. La nuit et tôt le matin, le reflet incandescent de la coulée de lave active qui se déplace dans la partie médiane du flanc Nord-Est sur une longueur approximative de 300 mètres a été observé. Les recommandations du bulletin spécial BEPAC n ° 58-2020 restent valables

Source : Insivumeh.

Photo : David Rojas

 

Mexique , Popocatepetl :

23 août, 11h00 (23 août, 16h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, le système de surveillance du volcan Popocatepetl a identifié 153 exhalaisons accompagnées de gaz volcaniques et parfois de faibles quantités de cendres . De plus, 840 minutes de tremor de faible amplitude associées à l’émission constante de vapeur d’eau, de gaz avec de faible teneur en cendres ont été enregistrées .

 

Pendant la nuit, une incandescence a été observée à l’intérieur du cratère , ainsi que l’émission constante de vapeur d’eau et de gaz dans une direction Sud-Est, qui perdure jusqu’au moment de ce rapport.

Le CENAPRED exhorte à NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du danger posé par la chute de fragments balistiques,  et en cas de fortes pluies, de rester à l’écart du fond des ravins en raison du danger des coulées de boue et de débris.

Le sémaphore d’alerte volcanique du Popocatépetl est en PHASE JAUNE 2.

Source : Cenapred .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search