10 Novembre 2020. FR. Pérou : Sabancaya , Equateur : Reventador , Chili : Copahue , Costa Rica : Rincon de la Vieja .

Home / blog georges Vitton / 10 Novembre 2020. FR. Pérou : Sabancaya , Equateur : Reventador , Chili : Copahue , Costa Rica : Rincon de la Vieja .

10 Novembre 2020. FR. Pérou : Sabancaya , Equateur : Reventador , Chili : Copahue , Costa Rica : Rincon de la Vieja .

10 Novembre 2020.

 

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: 02 au 08 Novembre 2020 , Arequipa, 09 Novembre 2020.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement continu d’explosions avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 2200 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 43 explosions a été enregistrée quotidiennement d’intensité faible à moyenne. Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) ont été localisés principalement dans le Nord-Est et au Sud-Est du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M2,2 et M2,6. Le séisme le plus représentatif (M2,6) a été enregistré le 08 Novembre à 13h30, à 16 km au Nord-Est du Sabancaya et à 15 km de profondeur.

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur Sud-Est du Sabancaya et du secteur Nord ( volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3 km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées au Sud-Ouest, à l’Ouest, au Sud-Est , au Sud et à l’Est du Sabancaya. La surveillance par satellite a permis d’identifier la présence de 9 anomalies thermiques avec des valeurs comprises entre 9 MW et 42 MW, associées à la présence d’un corps de lave à la surface du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo : Losviajesdeali .

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Lundi 09 Novembre 2020.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : En hausse .
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Pas de changement.

Sismicité : Du 08 Novembre 2020, 11:00h au 09 Novembre 2020, 11:00h :
Explosions (EXP): 73 événements
Evénements de type longue période ( LP ): 82
Tremor d’émissions ( TR) :13
Tremor harmoniques ( TR) : 6

Pluies / lahars: Il n’a pas été enregistrés d’ épisodes de pluies  dans le secteur .

 

 

Emission / colonne de cendres:Grâce aux caméras, diverses émissions de gaz et de cendres ont été observées, avec des hauteurs allant jusqu’à 1000 mètres au-dessus du niveau du cratère et des directions de dispersion vers le Nord et le Nord-Est. L’agence Washington VAAC a publié 3 alertes d’émissions détectées par satellite, qui ont atteint 1400 mètres au-dessus du niveau du cratère. Ces émissions se sont dispersées au Nord, au Nord-Est et au Nord-Ouest.

Autres paramètres de surveillance: Au cours des dernières 24 heures, MIROVA a enregistré 1 anomalie thermique de bas niveau. Le système MOUNTS n’a pas détecté d’émissions de SO2 dépassant le seuil minimum journalier (0,1 tonne).

Observations: Parfois, le volcan a été dégagé, permettant d’observer les émissions de cendres déjà décrites. Pendant la nuit, une incandescence a été observée dans le cratère ainsi que le roulement de blocs sur le flanc Nord-Est, descendant jusqu’à 600 mètres sous le niveau du cratère. La coulée de lave continue d’être active (~ 450 m) vers le Nord-Est , sans changements majeurs.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN.

Photo : Hosteria.

 

Chili , Copahue :

Au cours de la période, 17 événements sismiques classés comme de type VT ont été enregistrés, associés à des processus de rupture fragiles dans les systèmes volcaniques. L’événement le plus énergique avait une valeur de magnitude locale (ML) égale à 1,3 et était situé à 8,1 km à l’Est-Nord-Est (ENE) avec une profondeur de 5,9 km. De même, 10 événements sismiques classés comme   type LP ont été enregistrés, associés à la dynamique des fluides présents dans un système volcanique. L’événement le plus énergique avait une valeur de déplacement réduite (RD) de 2,6 cm2.

– Les images fournies par les caméras IP installées à proximité du volcan ont enregistré des colonnes de dégazage  avec des hauteurs qui ont montré une tendance à la baisse dans la période évaluée, la valeur maximale étant de 1420 mètres au-dessus du point d’émission. L’incandescence nocturne, fréquente lors des périodes précédentes, a cessé au cours de la seconde quinzaine d’octobre, de même que la teneur en matière particulaire, imperceptible pendant la période évaluée.

Grâce à l’analyse d’images satellites (Sentinel L2 A et Planet Scope en vraie couleur, en combinaison de bandes thermiques et autres), aucun nouveau gisement associé à des chutes de cendres autour du cratère actif n’est identifié. Ceux associés à une activité survenue au cours de la première quinzaine d’octobre avec une portée maximale de 6 km demeurent. Le 17 octobre, la présence d’une masse d’eau dans le cratère El Agrio, adjacent au centre d’émission actif, commence. Il a une forme ellipsoïdale et couvre à ce jour une superficie de 9300 m2. En revanche, aucune anomalie de rayonnement n’a été détectée dans les bandes infrarouges observées régulièrement au cours des dernières semaines grâce aux images Sentinel 2 L2A.

– A partir des données géodésiques fournies par les 3 stations GNSS qui surveillent la déformation de surface du volcan, aucun changement important lié à l’activité interne du système volcanique n’est détecté. Les tendances observées au cours de la période précédente se maintiennent, avec des taux de déplacement moyens maximaux inférieurs à 0,1 cm / mois.
– De plus, 4 anomalies ont été signalées dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère du secteur proche du bâtiment volcanique au cours de la période évaluée selon les données publiées par le Troposphérique Monitoring Instrument (TROPOMI) et Ozone Monitoring Instrument (OMI) Groupe Dioxyde (http://so2.gsfc.nasa.gov/).

Au cours de la période, l’activité du volcan Copahue a présenté une légère diminution des paramètres de surveillance, représentée par l’absence d’incandescence nocturne, l’arrêt des émissions de particules, la restauration partielle du lac de cratère et l’enregistrement d’activité sismique à basse énergie. , ce qui suggère une perte de chaleur du système volcanique de surface. Cependant, en raison des événements récents enregistrés au cours des quinzaines précédentes, où l’activité a été caractérisée par un comportement fluctuant du système de surface, il existe toujours la probabilité que le volcan puisse évoluer en épisodes avec des émissions de gaz et de particules de manière inattendue.

Par conséquent, l’alerte technique volcanique est maintenue au niveau : ALERTE TECHNIQUE JAUNE: Modifications du comportement de l’activité volcanique.

Observation: Est considérée comme une zone impactée celle proche du cratère actif dans un rayon de 1000 m .

Source : Sernageomin.

Photos : Auteurs inconnus

 

Costa Rica , Rincon de la Vieja :

À 03:55:00 heure locale le 09 novembre 2020, une éruption a été enregistrée sur le volcan Rincon de la Vieja, la hauteur atteinte par la colonne est inconnue en raison des conditions de visibilité du site.
Durée de l’activité: 1 minute.
 
L’activité sismique est plus élevée par rapport à hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent vers le Sud-Ouest.
Le volcan Rincón de la Vieja continue de présenter des éruptions hydrothermales petites à modérées. La plus grande éruption a été enregistrée hier à 23h55. Il y a un tremor de fond intermittent. Toutefois , L’activité éruptive du Rincón de la Vieja a diminué en termes de fréquence des éruptions, mais pas dans leur amplitude. Le nombre d’évènements de type LP et le RSAM quotidiens a également diminué. La surveillance géodésique montre une légère contraction du sommet du volcan. Aucune anomalie thermique n’a été détectée par l’analyse MODIS.
 
Source : Ovsicori .
Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search