December 01, 2023. EN. Costa Rica : Poas , Colombia : Nevado del Ruiz , Japan : Suwanosejima , Alaska : Shishaldin , Indonesia : Dukono .

December 01 , 2023.

 

Costa Rica , Poas :

Location: N10.20 W84.23
Altitude: 2687 meters. (8813 feet)
Date: November 29, 2023, 11:57 a.m.
Plume height (above crater): 164 feet. (50 meters)
Plume observation source: webcam, seismic recording, visitor report.

Activity observed:
A small hydrothermal eruption is recorded at the Poás volcano at 11:57 a.m. The eruption released sediment from the bottom of the lake to a height of about 50 meters. No damage reported.
The plume appears to be rich in sediment from the lake bottom, water vapor and volcanic gases.

Activity Level: Warning.

The volcanic tremor remains of medium intensity and in a frequency band between 1.5 and 3.5 Hz. Several underwater fumaroles with intense activity are observed, including one with bubbling. No significant concentration of volcanic gases is recorded.

Source : Ovsicori

Photo : Max Castillo

 

Colombia , Nevado del Ruiz :

Weekly bulletin on the activity of the Nevado del Ruiz volcano

Regarding the monitoring of the activity of the NEVADO DEL RUIZ VOLCANO, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:

In the week of November 21 and 27, 2023, the volcano continued to exhibit unstable behavior, characterized by low to moderate activity levels. Compared to the previous week, the main variations in the parameters monitored were:
– Seismicity linked to the activity of fluids inside volcanic conduits has increased in the number of earthquakes recorded and in the seismic energy released, notably from seismic signals associated with pulsatile emissions of ash and gas in the air.


– Seismic activity associated with the fracturing of rocks inside the volcanic edifice has decreased in the number of earthquakes recorded and increased in the seismic energy released. The seismicity was located mainly in the Arenas crater and on the different flanks of the volcano up to an approximate distance of 6 km from the crater. To a lesser extent, seismicity was also recorded in the distal East-South-East sector, between 9 and 12 km from the crater. The depth of the earthquakes was between 1 and 8 km from the summit of the volcano. The maximum magnitude was 2.0, corresponding to the earthquake recorded on November 25 at 7:49 p.m., located approximately 4 km southwest of Arenas crater and 4 km deep. Additionally, on November 24, seismicity was recorded related to the activity of the lava dome (protrusion or mound) located at the bottom of the crater. This type of seismicity was short-lived and low-energy.
– The volcano continued to emit water vapor and gases into the atmosphere. Sulfur dioxide (SO2) outgassing rates were variable and have increased in recent days. The 21
November, the column of gas and ash reached a maximum height of 1,300 m measured from the summit of the volcano, and on November 27 it dispersed up to 1,700 m above the volcano. The direction of dispersion of the column maintained a tendency mainly towards the West-South-West to South-West flank of the volcano, with the possibility of weak ash falls in the villages located in this direction relative to the crater.

Source et photo : SGC

 

Japan , Suwanosejima :

JMA reported that the eruption at Suwanosejima’s Ontake Crater continued during 20-27 November and crater incandescence was visible nightly. No explosions were detected, though ash plumes rose as high as 1.2 km above the crater rim and drifted mainly SE and W during 20-21 and 25 November. The Alert Level remained at 2 (on a 5-level scale) and the public was warned to stay at least 1 km away from the crater.

The 8-km-long island of Suwanosejima in the northern Ryukyu Islands consists of an andesitic stratovolcano with two historically active summit craters. The summit is truncated by a large breached crater extending to the sea on the east flank that was formed by edifice collapse. One of Japan’s most frequently active volcanoes, it was in a state of intermittent Strombolian activity from Otake, the NE summit crater, between 1949 and 1996, after which periods of inactivity lengthened. The largest recorded eruption took place in 1813-14, when thick scoria deposits blanketed residential areas, and the SW crater produced two lava flows that reached the western coast. At the end of the eruption the summit of Otake collapsed, forming a large debris avalanche and creating the open Sakuchi caldera, which extends to the eastern coast. The island remained uninhabited for about 70 years after the 1813-1814 eruption. Lava flows reached the eastern coast of the island in 1884. Only about 50 people live on the island.

Source : Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo : Ontake , Masanori Genko

 

Alaska , Shishaldin :

54°45’19 » N 163°58’16 » W,
Summit Elevation 9373 ft (2857 m)
Current Volcano Alert Level: WATCH
Current Aviation Color Code: ORANGE

Activity continues at Shishaldin Volcano. Seismic activity remains elevated with small, low-frequency earthquakes observed during the past day. Possible small explosions were also observed in infrasound data. Clear satellite and webcam imagery showed weakly elevated surface temperatures and a persistent steam and gas plume from the summit and collapse scarps on the volcano’s upper flanks. Passing aircraft reported the steam plume altitude at 10,000 to 11,000 ft, but there were no signifcant ash emissions detected in association with this activity.

Thirteen significant explosive events have occurred at Shishaldin since July 12 through October 3, 2023. These events have been preceded by increases in seismicity in the hours to days before they occur. It is unknown how long this period of ongoing activity will last. However, previous eruptions of Shishaldin Volcano have lasted weeks to months with repeated cycles of eruptive activity like those seen since July.

Local seismic and infrasound sensors, web cameras, and a geodetic network monitor Shishaldin Volcano. In addition to the local monitoring network, AVO uses nearby geophysical networks, regional infrasound and lighting data, and satellite images to detect eruptions.

Source : AVO.

Photo : Reedy, Brian

 

Indonesia , Dukono :

An eruption of Mount Dukono occurred on Friday, December 1, 2023, at 07:40 WIT. The height of the eruptive column was observed to be ±2,000 m above the peak (±3,087 m above sea level). The ash column was observed to be white to gray in color with thick intensity, oriented towards the West. The eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 10 mm and a duration of 174.89 seconds.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : November 30 , 2023
Volcano : Dukono (268010)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Dukono Volcano Observatory
Notice Number : 2023DUK032
Volcano Location : N 01 deg 41 min 35 sec E 127 deg 53 min 38 sec
Area : North Maluku, Indonesia
Summit Elevation : 3933 FT (1229 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 22h40 UTC (07h40 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 10333 FT (3229 M) above sea level or 6400 FT (2000 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving to west. Volcanic ash is observed to be white to gray. The intensity of volcanic ash is observed to be thick.

Remarks :
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 10 mm and maximum duration 174.89 second.

Source et photo : Magma Indonésie.

01 Décembre 2023. FR. Costa Rica : Poas , Colombie : Nevado del Ruiz , Japon : Suwanosejima , Alaska : Shishaldin , Indonésie : Dukono .

01 Décembre 2023.

 

Costa Rica , Poas :

Localisation : N10.20 W84.23
Altitude : 2687 mètres. (8813 pieds)
Date : 29 Novembre 2023,  11h57 .
Hauteur du panache (au-dessus du cratère) : 164 pieds. (50 mètres)
Source d’observation du panache : webcam, enregistrement sismique, rapport visiteur.

Activité observée :
Une petite éruption hydrothermale est enregistrée au volcan Poás à 11h57. L’éruption a rejeté des sédiments du fond du lac jusqu’à une hauteur d’environ 50 mètres. Aucun dommage signalé.
Le panache semble être riche en sédiments provenant du fond du lac, en vapeur d’eau et en gaz volcaniques.

Niveau d’activité : Avertissement.

Le tremor volcanique reste d’intensité moyenne et dans une bande de fréquence comprise entre 1,5 et 3,5 Hz. Plusieurs fumerolles sous-marines à activité intense sont observées, dont une avec un bouillonnement. Aucune concentration significative de gaz volcaniques n’est enregistrée.

Source : Ovsicori

Photo : Max Castillo

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin hebdomadaire sur l’activité du volcan Nevado del Ruiz

Concernant le suivi de l’activité du VOLCAN NEVADO DEL RUIZ, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :

Dans la semaine du 21 et 27 novembre 2023, le volcan a continué de présenter un comportement instable, caractérisé par des niveaux d’activité faibles à modérés. Par rapport à la semaine précédente, les principales variations des paramètres suivis ont été :
– La sismicité liée à l’activité des fluides à l’intérieur des conduits volcaniques a augmenté dans le nombre de tremblements de terre enregistrés et dans l’énergie sismique libérée, notamment à partir des signaux sismiques associés aux émissions pulsatiles de cendres et de gaz dans l’atmosphère.


– L’activité sismique associée à la fracturation des roches à l’intérieur de l’édifice volcanique a diminué dans le nombre de tremblements de terre enregistrés et augmenté dans l’énergie sismique libérée. La sismicité était localisée principalement dans le cratère Arenas et sur les différents flancs du volcan jusqu’à une distance approximative de 6 km du cratère. Dans une moindre mesure, une sismicité a également été enregistrée dans le secteur distal Est-Sud-Est, entre 9 et 12 km du cratère. La profondeur des séismes était comprise entre 1 et 8 km par rapport au sommet du volcan. La magnitude maximale était de 2,0, correspondant au séisme enregistré le 25 novembre à 19h49, situé à environ 4 km au Sud-Ouest du cratère Arenas et à 4 km de profondeur. De plus, le 24 novembre, une sismicité a été enregistrée liée à l’activité du dôme de lave (protubérance ou monticule) situé au fond du cratère. Ce type de sismicité était de courte durée et de faible énergie.
– Le volcan a continué à émettre de la vapeur d’eau et des gaz dans l’atmosphère. Les taux de dégazage du dioxyde de soufre (SO2) étaient variables et ont augmenté ces derniers jours. Le 21
Novembre, la colonne de gaz et de cendres a atteint une hauteur maximale de 1 300 m mesurée à partir du sommet du volcan, et le 27 novembre elle s’est dispersée jusqu’à 1 700 m au-dessus du volcan. La direction de dispersion de la colonne a maintenu une tendance principalement vers le flanc Ouest-Sud-Ouest à Sud-Ouest du volcan, avec la possibilité de faibles chutes de cendres dans les villages situé dans cette direction par rapport au cratère.

Source et photo : SGC

 

Japon , Suwanosejima :

Le JMA a rapporté que l’éruption du cratère Ontake , sur le Suwanosejima s’est poursuivie du 20 au 27 novembre et que l’incandescence du cratère était visible la nuit. Aucune explosion n’a été détectée, bien que les panaches de cendres se soient élevés jusqu’à 1,2 km au-dessus du bord du cratère et aient dérivé principalement vers le Sud-Est et l’Ouest les 20, 21 et 25 novembre. Le niveau d’alerte est resté à 2 (sur une échelle de 5 niveaux) et le public a été averti de rester à au moins 1 km du cratère.

L’île de Suwanosejima, en forme de fuseau, longue de 8 km, dans le nord des îles Ryukyu, est constituée d’un stratovolcan andésitique avec deux cratères sommitaux historiquement actifs. Le sommet est tronqué par un grand cratère fracturé s’étendant jusqu’à la mer sur le flanc Est qui a été formé par l’effondrement de l’édifice. Le Suwanosejima, l’un des volcans les plus actifs du Japon, était dans un état d’activité strombolienne intermittente depuis l’Ontake, le cratère sommital Nord-Est, qui a commencé en 1949 et a duré jusqu’en 1996, après quoi les périodes d’inactivité se sont allongées. La plus grande éruption historique a eu lieu en 1813-14, lorsque d’épais dépôts de scories ont recouvert des zones résidentielles, et le cratère Sud-Ouest a produit deux coulées de lave qui ont atteint la côte Ouest. À la fin de l’éruption, le sommet de l’Ontake s’est effondré, formant une grande avalanche de débris et créant la caldeira de Sakuchi en forme de fer à cheval, qui s’étend jusqu’à la côte Est. L’île est restée inhabitée pendant environ 70 ans après l’éruption de 1813-1814. Des coulées de lave ont atteint la côte est de l’île en 1884. Seulement une cinquantaine de personnes vivent sur l’île.

Source : Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo : Ontake , Masanori Genko

 

Alaska , Shishaldin :

54°45’19 » N 163°58’16 » O,
Altitude du sommet : 9 373 pieds (2 857 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE

L’activité se poursuit sur le volcan Shishaldin. L’activité sismique reste élevée avec de petits tremblements de terre de basse fréquence observés au cours de la dernière journée. De possibles petites explosions ont également été observées dans les données infrasons. Des images satellite et webcam claires ont montré des températures de surface légèrement élevées et un panache persistant de vapeur et de gaz provenant du sommet ainsi que des escarpements d’effondrement sur les flancs supérieurs du volcan. Les avions qui sont passés ont signalé l’altitude du panache de vapeur entre 10 000 et 11 000 pieds, mais aucune émission de cendres significative n’a été détectée en association avec cette activité.

Treize événements explosifs importants se sont produits sur le Shishaldin entre le 12 juillet et le 3 octobre 2023. Ces événements ont été précédés par une augmentation de la sismicité dans les heures ou les jours précédant leur apparition. On ne sait pas combien de temps durera cette période d’activité continue. Cependant, les éruptions précédentes du volcan Shishaldin ont duré des semaines, voire des mois, avec des cycles répétés d’activité éruptive comme ceux observés depuis juillet.

Des capteurs sismiques et infrasons locaux, des caméras Web et un réseau géodésique surveillent le volcan Shishaldin. En plus du réseau de surveillance local, l’AVO utilise les réseaux géophysiques à proximité, les données régionales d’infrasons et de foudre, ainsi que les images satellite pour détecter les éruptions.

Source : AVO.

Photo : Reedy, Brian

 

Indonésie , Dukono :

Une éruption du mont Dukono s’est produite le vendredi 1er décembre 2023, à 07h40 WIT. La hauteur de la colonne éruptive a été observée à ± 2 000 m au-dessus du pic (± 3 087 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant de couleur blanche à grise avec une intensité épaisse , orientée vers l’Ouest. L’éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 10 mm et une durée de 174,89 secondes.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 30 novembre 2023
Volcan : Dukono (268010)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Dukono
Numéro d’avis : 2023DUK032
Emplacement du volcan : N 01 degrés 41 min 35 sec E 127 degrés 53 min 38 sec
Zone : Moluques du Nord, Indonésie
Altitude du sommet : 3933 FT (1229 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 22h40 UTC (07h40 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 10 333 pieds (3 229 m) au-dessus du niveau de la mer ou 6 400 pieds (2 000 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest. Les cendres volcaniques sont blanches à grises. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 10 mm et une durée maximale de 174,89 secondes.

Source et photo : Magma Indonésie.

November 12, 2023. EN. Iceland : Reykjanes Peninsula , Alaska : Katmai , Chile : Hudson , Ecuador : Reventador , Costa Rica : Poas / Rincon de la Vieja .

November 12  2023.

 

Iceland , Reykjanes Peninsula :

The rate of ground deformation is much higher than previously measured on the Reykjanes Peninsula.
Around 800 earthquakes have been detected since midnight. The Department of Civil Protection and Emergency Management will hold a press conference at 12:00 p.m. to inform the public of the ongoing unrest and possible scenarios. Information updated regularly here and on X (formerly Twitter).
Updated November 11 at 12:00 p.m.

Since midnight, around 800 earthquakes have been measured in the region where the magma intrusion is occurring. The earthquake activity has diminished slightly in the past hours, but it remains high. Most of the recent earthquakes have occurred close to Grindavík, where the southwest end of the magmatic dyke is estimated to be located.

The numerous and tight fringes (each color cycle represents 1.5 cm of deformation) and the data from GNSS stations on the ground indicate a maximum deformation of approximately 130 cm which occurred in a few hours on the afternoon of November 10, in the Grindavik region.

Analysis of the earthquakes from today and yesterday is ongoing. The goal of this work is to better understand the evolution of the magma intrusion. Presently, the data indicates that the magma intrusion extends from Stóra-Skógsfell in the north to Grindavík in the south, where it extends beneath the sea. In accordance with the latest preliminary models, using the most recent satellite data acquired last night, the shallowest depth of the top of the magma intrusion north of Grindavík is 1.5 km. Joint interpretation of the ground and satellite measurements indicate that the size of the magma intrusion and the rate at which it is moving are several times larger than have been measured previously on the Reykjanes Peninsula. Our assessment is that an eruption, if it were to occur, will originate from the northern side of the magma intrusion. This means that there is a greater likelihood of an eruption beginning close to Sundhnjúkagígur.

 

Scientists are meeting regularly to interpret the data and update the latest models and hazard assessments. A meeting for journalists will be held at 12:00 at the Department of Civil Protection and Emergency Management. The current conditions and future scenarios will be discussed.
The likelihood of a volcanic eruption occurring in the near future is deemed considerable.

Significant likelihood of a volcanic eruption in the coming days
Models show a 15-km long magma intrusion, located just northwest of Grindavík. Updated 11. November at 6:30

At 18:00 today, 11 November, a status meeting concluded between scientists at the Icelandic Meteorological Office, the University of Iceland, and the Department of Civil Protection and Emergency Management. The purpose of the meeting was to discuss the latest measurements of seismicity and ground deformation in the region of Grindavík, in addition to reviewing the latest geophysical models and hazard assessments. From combined assessments of satellite radar imagery, ground-based GPS measurements, and seismicity, it was concluded that the ongoing dike intrusion represents a serious volcanic hazard.

From geophysical models of the dike intrusion, it is estimated that the intrusion is propagating upwards slowly, with magma thought to be 800 m beneath the surface. The exact location of a possible eruption site is unknown, but the 15-km length and orientation of the dike gives a good indication of possible sources. The overall assessment from the status meeting was that the likelihood of a volcanic eruption is high, and that an eruption could be possible on a timescale of just days. Based on the extent of the dike, magma could emerge from its southern, just outside of Grindavik. Therefore, the likelihood of a submarine eruption has also increased, so preparations must be made for the possibility of explosive activity. A hazard area has been defined based on the location of the dike, as shown in the map.

Source  : IMO.

Photos : IMO /INGV , IMO .

 

Alaska , Katmai : 

Saturday, November 11, 2023, 1:59 PM AKST (Saturday, November 11, 2023, 22:59 UTC)

58°16’44 » N 154°57’12 » W,
Summit Elevation 6716 ft (2047 m)
Current Volcano Alert Level: NORMAL
Current Aviation Color Code: GREEN

Strong northwesterly winds in the vicinity of Katmai and the Valley of Ten Thousand Smokes have picked up loose volcanic ash erupted during the 1912 Novarupta-Katmai eruption and are carrying it to the southeast this morning. The National Weather Service has issued a SIGMET for this low-level event and suggests that the maximum cloud height is 5,000 ft (1.5 km) above sea level.

This phenomenon is not the result of recent volcanic activity and occurs during times of high winds and dry snow-free conditions in the Katmai area and other young volcanic areas of Alaska. No eruption is in progress. Trident Volcano remains at color code YELLOW due to elevated earthquake activity, while other volcanoes of the Katmai area (Snowy, Griggs, Katmai, Novarupta, Mageik, Martin) remain at color code GREEN. Resuspended volcanic ash should be considered hazardous and could be damaging to aircraft and health.

Source : AVO

Photo : AVO ( Archive Katmai / Novarupta)

 

Chile , Hudson :

Seismology

The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
821 seismic events of type VT, associated with the fracturing of rocks (Volcano-Tectonics). The most energetic earthquake had a Local Magnitude (ML) value equal to 2.8, located 6.6 km to the South-South-East and with a depth of 5.0 km from the center of the caldera.
186 LP type seismic events, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 13 cm2.
48 HB seismic events, associated with both rock fracturing and fluid dynamics within the volcanic system (Hybrid). The most energetic earthquake had a reduced displacement (DR) value of 62 cm2 and a local magnitude (ML) value equal to 1.7, located 6.7 km to the South-South-West and with a depth of 4 .4 km from the center of the caldera.

Fluid geochemistry
No anomalies have been reported in emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcano, according to data published by the Tropospheric Monitoring Instrument.

Thermal anomalies by satellites
During the period, no thermal alerts were recorded in the area associated with the volcanic system, according to data processed by the Mid-Infrared Observation of Volcanic Activity (MIROVA). In addition, no radiance anomalies were reported thanks to the analytical processing of Sentinel 2-L2A satellite images, in combination of false color bands.

Geodesy
From the data provided by 2 continuous GNSS stations, which allow the monitoring of the deformation of the volcanic edifice, we observe that the trend of movement towards the South-East is maintained in the station closest to the caldera, at a rate of 0.4 cm/month. Likewise, the vertical component has a low displacement rate of 0.2 cm/month.

Surveillance cameras
The images provided by the fixed camera, installed near the volcanic system, did not record degassing columns or variations linked to surface activity.

Activity remained at levels considered usual, suggesting stability of the volcanic system. The technical volcanic alert is maintained in:
GREEN TECHNICAL ALERT: Active volcano with stable behavior – There is no immediate risk

Source : Sernageomin

Photo : meganoticias

 

Ecuador , Reventador :

DAILY REPORT ON THE STATE OF REVENTADOR VOLCANO, Saturday November 11, 2023.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: Moderate, Surface trend: No changes
Internal activity level: Moderate, Internal trend: No changes

Seismicity: From November 10, 2023, 11:00 a.m. to November 11, 2023, 11:00 a.m.:

The following table shows the number of seismic events from the reference station in the last 24 hours.

Explosion (EXP) 52
Long Period (LP) 20
Transmitting Tremor (TREMI) 8
Volcano-tectonic (VT) 1

Precipitation/Lahars:
Rainfall is not recorded. **In the event of heavy rains, these could remobilize the accumulated materials, generating mud and debris flows which would descend the sides of the volcano and flow into adjacent rivers.

Emissions/ash column:
Yesterday afternoon, according to the surveillance camera system, an emission of gas and ash was recorded, the column of which did not exceed 500 meters above the level of the crater, in a West-North-West direction. Since this morning, thanks to the camera system, several emissions have been observed whose height of the columns exceeded 600 meters above the level of the crater and were directed towards the West and the North-West. In addition to this, the VAAC in Washington published a report reporting an emission of gas and ash whose column reached 1010 meters above the level of the crater and headed towards the West-Northwest .

Other monitoring parameters:
The FIRMS satellite system recorded 3 thermal anomalies, while the MIROVA-VIIRS recorded 1 weak thermal anomaly in the last 24 hours.

Observation:
Yesterday afternoon, the volcano remained cloudy. Yesterday evening and at the start of the day, thanks to the surveillance camera system, several episodes of incandescence were observed at the level of the crater, accompanied by descents of material along the flanks, reaching 600 meters below the level of the crater. Since this morning, the volcano has been rather cloudy.

Niveau d’alerte: Orange.

Source et photo : IGEPN.

 

Costa Rica , Poas / Rincon de la Vieja :

Poás Volcano

Latitude: 10.20°N;
Longitude: 84.23°W;
Altitude: 2687 m
Current activity level: Warning

Possible manifestations: Small eruptions, bubble or geyser, significant gas emission, increase in temperature (incandescence), seismic swarms or volcanic tremor, slight inflation-extension of the volcanic edifice.

The Poás volcano maintains a tremor variable in amplitude and frequency, dominating the frequency band between 2 and 6 Hz. Sometimes broad-spectrum, high-amplitude tremors are recorded for periods less than 1 hour. Geodetic observations show no variation or deformation of the volcanic massif, both horizontally and vertically. The previous week, the SO2 flow showed a value of 226 ± 25 t/d. The SO2/CO2 ratio measured in the plume has risen to values of 1.7 while the H2S/SO2 ratio remains very low (<0.01). The concentration of SO2 in the ambient air around the Visitor Viewpoint reached a weekly maximum of 3.7 ppm. The lake level fell by approximately 40 cm during the week.

Rincon de la Vieja Volcano:

Latitude: 10.83°N;
Longitude: 85.34°W;
Altitude: 1916 m
Current activity level: Caution

Possible manifestations: Small eruptions, bubble or geyser, significant gas emission, increase in temperature (incandescence), seismic swarms or volcanic tremor, slight inflation-extension of the volcanic edifice, hot springs.

No eruptions were recorded this week, but there were 10 exhalations rich in water vapor and gas of magmatic origin. The background tremor remains segmented and of low amplitude. In recent days, tremors predominate in two independent frequency bands; one between 3 and 4 Hz and the second between 0.7 and 1 Hz. Short tremors are also recorded, associated with small exhalations or bubbles in the hyperacid lake. This week, the number of occurrences of volcano-tectonic signals at the top of the volcano has increased. According to geodetic measurements, we observe that the inflation of the volcanic massif has decreased in speed over the last week. The CO2/SO2 ratio measured in the plume has decreased compared to the previous week with a weekly average of 1.7 ± 0.7 and the H2S/SO2 ratio is 0.2 ± 0.1. During the previous week, 334 ± 105 t/d was recorded as the average SO2 flow. These averages are among the highest recorded in recent years. The TROPOMI sensor on the Sentinel-5P satellite continues to frequently detect the SO2 plume from the volcano, but a downward trend in its value since mid-October is confirmed.

Source : Ovsicori

Photos : Ovsicori , Auteur inconnu.

12 Novembre 2023. FR. Islande : Péninsule de Reykjanes , Alaska : Katmai , Chili : Hudson , Equateur : Reventador , Costa Rica : Poas / Rincon de la Vieja .

12 Novembre 2023.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Le taux de déformation du sol est bien plus élevé que celui mesuré précédemment sur la péninsule de Reykjanes.
Environ 800 tremblements de terre ont été détectés depuis minuit. Le Département de la Protection Civile et de la Gestion des Urgences tiendra une conférence de presse à 12h00 pour informer le public des troubles en cours et des scénarios possibles. Informations mises à jour régulièrement ici et sur X (anciennement Twitter).
Mise à jour le 11 novembre à 12h00

Depuis minuit, environ 800 séismes ont été mesurés dans la région où se produit l’intrusion magmatique. L’activité sismique a légèrement diminué ces dernières heures, mais elle reste élevée. La plupart des tremblements de terre récents se sont produits près de Grindavík, où l’on estime que se trouve l’extrémité Sud-Ouest du dyke magmatique.

Les franges nombreuses et serrées (chaque cycle de couleur représente 1,5 cm de déformation) et les données des stations GNSS au sol indiquent une déformation maximale d’environ 130 cm  survenue en quelques heures dans l’après-midi du 10 novembre , dans la région de Grindavik .

L’analyse des tremblements de terre d’aujourd’hui et d’hier est en cours. Le but de ce travail est de mieux comprendre l’évolution de l’intrusion magmatique. Actuellement, les données indiquent que l’intrusion magmatique s’étend de Stóra-Skógsfell au Nord jusqu’à Grindavík au Sud, où elle s’étend sous la mer. Conformément aux derniers modèles préliminaires, utilisant les données satellite les plus récentes acquises la nuit dernière, la profondeur la plus faible du sommet de l’intrusion magmatique au nord de Grindavík est de 1,5 km. L’interprétation conjointe des mesures au sol et par satellite indique que la taille de l’intrusion magmatique et la vitesse à laquelle elle se déplace sont plusieurs fois supérieures à celles mesurées précédemment sur la péninsule de Reykjanes. Notre évaluation est qu’une éruption, si elle devait se produire, proviendrait du côté Nord de l’intrusion magmatique. Cela signifie qu’il y a une plus grande probabilité qu’une éruption commence près de Sundhnjúkagígur.

 

Les scientifiques se réunissent régulièrement pour interpréter les données et mettre à jour les derniers modèles et évaluations des dangers. Une réunion des journalistes aura lieu à 12h00 au Département de la protection civile et de la gestion des urgences. Les conditions actuelles et les scénarios futurs seront discutés.

La probabilité qu’une éruption volcanique se produise dans un avenir proche est jugée considérable.

Forte probabilité d’une éruption volcanique dans les prochains jours
Les modèles montrent une intrusion magmatique de 15 km de long, située juste au Nord-Ouest de Grindavík. Mise à jour le 11 novembre à 18h30

Ce 11 novembre à 18 heures, une réunion de statut s’est conclue entre les scientifiques du Bureau météorologique islandais, de l’Université d’Islande et du Département de la protection civile et de la gestion des urgences. Le but de la réunion était de discuter des dernières mesures de sismicité et de déformation du sol dans la région de Grindavík, en plus d’examiner les derniers modèles géophysiques et évaluations des risques. À partir d’évaluations combinées de l’imagerie radar satellite, des mesures GPS au sol et de la sismicité, il a été conclu que l’intrusion en cours du dyke représente un risque volcanique sérieux.

D’après les modèles géophysiques de l’intrusion du dyke, on estime que l’intrusion se propage lentement vers le haut, le magma se trouvant à 800 m sous la surface. L’emplacement exact d’un éventuel site d’éruption est inconnu, mais la longueur de 15 km et l’orientation du dyke donnent une bonne indication des sources possibles. L’évaluation globale issue de la réunion de statut était que la probabilité d’une éruption volcanique est élevée et qu’une éruption pourrait être possible sur une période de quelques jours seulement. En fonction de l’étendue du dyke, du magma pourrait émerger du Sud, juste à l’extérieur de Grindavik. Par conséquent, la probabilité d’une éruption sous-marine a également augmenté, il faut donc se préparer à la possibilité d’une activité explosive. Une zone à risque a été définie en fonction de l’emplacement du dyke, comme indiqué sur la carte.

Source  : IMO.

Photos : IMO /INGV , IMO .

 

Alaska , Katmai : 

Samedi 11 novembre 2023, 13h59 AKST (samedi 11 novembre 2023, 22h59 UTC)

58°16’44 » N 154°57’12 » O,
Altitude du sommet : 6 716 pieds (2 047 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : NORMAL
Code couleur aviation actuel : VERT

De forts vents du Nord-Ouest à proximité du Katmai et de la Vallée des Dix Mille Fumées ont remis en suspension des cendres volcanique émises lors de l’éruption Novarupta-Katmai de 1912 et les ont transportées vers le Sud-Est ce matin. Le National Weather Service a émis un message SIGMET pour cet événement à basse altitude et suggère que la hauteur maximale des nuages est de 5 000 pieds (1,5 km) au-dessus du niveau de la mer.

Ce phénomène n’est pas le résultat d’une activité volcanique récente et se produit en période de vents violents et de conditions sèches et sans neige dans la région du Katmai et dans d’autres jeunes zones volcaniques de l’Alaska. Aucune éruption n’est en cours. Le volcan Trident reste au code couleur JAUNE en raison d’une activité sismique élevée, tandis que les autres volcans de la région du Katmai (Snowy, Griggs, Katmai, Novarupta, Mageik, Martin) restent au code couleur VERT. Les cendres volcaniques remises en suspension doivent être considérées comme dangereuses et pourraient nuire aux aéronefs et à la santé.

Source : AVO

Photo : AVO ( Archive Katmai / Novarupta)

 

Chili , Hudson :

Sismologie

L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
821 événements sismiques de type VT, associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique). Le séisme le plus énergétique avait une valeur de Magnitude Locale (ML) égale à 2,8, situé à 6,6 km au Sud-Sud-Est et avec une profondeur de 5,0 km par rapport au centre de la caldeira.
186 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 13 cm2.
48 événements sismiques de type HB, associés à la fois à la fracturation des roches et à la dynamique des fluides au sein du système volcanique (Hybride). Le séisme le plus énergétique avait une valeur de déplacement réduit (DR) de 62 cm2 et une valeur de magnitude locale (ML) égale à 1,7, situé à 6,7 km au Sud-Sud-Ouest et avec une profondeur de 4,4 km par rapport au centre de la caldeira.

Géochimie des fluides
Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan, selon les données publiées par l’instrument de surveillance troposphérique .

Anomalies thermiques par les satellites
Au cours de la période, aucune alerte thermique n’a été enregistrée dans la zone associée au système volcanique, selon les données traitées par le Moyen Infrarouge Observation de l’Activité Volcanique (MIROVA). De plus, aucune anomalie de radiance n’a été signalée grâce au traitement analytique des images satellite Sentinel 2-L2A, en combinaison de bandes de fausses couleurs.

Géodésie
A partir des données fournies par 2 stations GNSS continues, qui permettent le suivi de la déformation de l’édifice volcanique, on observe que la tendance de déplacement vers le Sud-Est se maintient dans la station la plus proche de la caldeira, à raison de 0,4 cm/ mois. De même, la composante verticale présente un faible taux de déplacement de 0,2 cm/mois.

Caméras de surveillance
Les images fournies par la caméra fixe, installée à proximité du système volcanique, n’ont pas enregistré de colonnes de dégazage ni de variations liées à l’activité de surface.

L’activité est restée à des niveaux considérés comme habituels, suggérant une stabilité du système volcanique. L’alerte technique volcanique est maintenue en :
ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat

Source : Sernageomin

Photo : meganoticias

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Samedi 11 Novembre 2023.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Modéré , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 10 Novembre 2023 , 11:00h au 11 Novembre 2023 , 11:00h : 

Le tableau suivant montre le nombre d’événements sismiques de la station de référence au cours des dernières 24 heures.

Explosion (EXP) 52
Longue Période (LP) 20
Tremor d’émission (TREMI) 8
Volcano-tectonique ( VT) 1

Précipitations / Lahars :
Les pluies ne sont pas enregistrées. **En cas de fortes pluies, celles-ci pourraient remobiliser les matériaux accumulés, générant des coulées de boue et de débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
Hier après-midi, selon le système de caméras de surveillance, une émission de gaz et de cendres a été enregistrée dont la colonne ne dépassait pas 500 mètres au-dessus du niveau du cratère, dans une direction Ouest-Nord-Ouest. Depuis ce matin, grâce au système de caméras, plusieurs émissions ont été observées dont la hauteur des colonnes dépassait 600 mètres au-dessus du niveau du cratère et étaient dirigées vers l’Ouest et le Nord-Ouest. En plus de cela, le VAAC de Washington a publié un rapport faisant état d’une émission de gaz et de cendres dont la colonne atteignait 1010 mètres au-dessus du niveau du cratère et s’est dirigé vers l’Ouest-Nord-Ouest.

Autres paramètres de surveillance :
Le système satellite FIRMS a enregistré 3 anomalies thermiques, tandis que le MIROVA-VIIRS a enregistré 1 anomalie thermique faible au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Hier après-midi, le volcan est resté nuageux. Hier soir et en début de journée, grâce au système de caméras de surveillance, plusieurs épisodes d’incandescence ont été observés au niveau du cratère, accompagnés de descentes de matière le long des flancs, atteignant 600 mètres sous le niveau du cratère. Depuis ce matin, le volcan est plutôt nuageux.

Niveau d’alerte: Orange.

Source et photo : IGEPN.

 

Costa Rica , Poas / Rincon de la Vieja :

Volcan Poás

Latitude : 10,20°N ;
Longitude : 84,23°O ;
Altitude : 2687 m
Niveau d’activité actuel : Avertissement

Manifestations possibles : Petites éruptions, bulle ou geyser, émission de gaz importante, augmentation de la température (incandescence), essaims sismiques ou tremor volcanique, légère inflation-extension de l’édifice volcanique.

Le volcan Poás maintient un tremor variable en amplitude et en fréquence, dominant la bande de fréquence entre 2 et 6 Hz. Parfois, des tremors à large spectre et de haute amplitude sont enregistrés pendant des périodes inférieures à 1 heure. Les observations géodésiques ne montrent aucune variation ou déformation du massif volcanique, tant horizontalement que verticalement. La semaine précédente, le flux de SO2 affichait une valeur de 226 ± 25 t/j. Le rapport SO2/CO2 mesuré dans le panache s’est envolé jusqu’à des valeurs de 1,7 tandis que le rapport H2S/SO2 reste très faible (<0,01). La concentration de SO2 dans l’air ambiant autour du Visitor Viewpoint a atteint un maximum hebdomadaire de 3,7 ppm. Le niveau du lac a baissé d’environ 40 cm au cours de la semaine.

Volcan Rincon de la Vieja :

Latitude : 10,83°N ;
Longitude : 85,34°O ;
Altitude : 1916 m
Niveau d’activité actuel : Attention

Manifestations possibles : Petites éruptions, bulle ou geyser, émission importante de gaz, augmentation de la température (incandescence), essaims sismiques ou tremor volcanique, légère inflation-extension de l’édifice volcanique, sources chaudes .

Aucune éruption n’a été enregistrée cette semaine, mais il y a eu 10 exhalaisons riches en vapeur d’eau et en gaz d’origine magmatique. Le tremor de fond reste segmenté et de faible amplitude. Ces derniers jours, les tremors prédominent dans deux bandes de fréquences indépendantes ; l’un entre 3 et 4 Hz et le second entre 0,7 et 1 Hz. De courts tremors sont également enregistrés, associés à de petites expirations ou à des bulles dans le lac hyperacide. Cette semaine, le nombre d’occurrences de signaux volcano-tectoniques au sommet du volcan a augmenté. D’après les mesures géodésiques, on observe que l’inflation du massif volcanique a diminué en vitesse au cours de la dernière semaine. Le ratio CO2/SO2 mesuré dans le panache a diminué par rapport à la semaine précédente avec une moyenne hebdomadaire de 1,7 ± 0,7 et le ratio H2S/SO2 est de 0,2 ± 0,1. Au cours de la semaine précédente, 334 ± 105 t/j ont été enregistrés comme débit moyen de SO2. Ces moyennes sont parmi les plus élevées enregistrées ces dernières années. Le capteur TROPOMI du satellite Sentinel-5P continue de détecter fréquemment le panache de SO2 du volcan, mais une tendance à la baisse de sa valeur depuis la mi-octobre se confirme.

Source : Ovsicori

Photos : Ovsicori , Auteur inconnu.

October 30, 2023. EN. Iceland : Reykjanes Peninsula , Kamchatka : Klyuchevskoy , Hawaii : Kilauea , Peru : Ubinas , Costa Rica : Rincon de la Vieja , Poas .

October 30 , 2023.

 

Iceland , Reykjanes Peninsula :

Ground uplift continues northwest of Þorbjörn . Complex volcano-tectonic unrest is affecting the Reykjanes Peninsula . Updated 29th of October at 2pm

The latest cGPS deformation data around the Þorbjörn and Svartengi area confirm that the deformation, which started 27 October, continues. As initially stated, the ongoing deformation rates are higher than in previous events which occurred in a similar area in 2020 and 2022. Overall, the seismicity north of Grindavík has been declining over the past 24 hours and there are no significant changes in earthquake depths. However, it is important to emphasise that the current deformation may trigger renewed seismicity in the area that could be felt by people.

8-hours solution for the cGNSS THOB station in Þorbjörn showing the latest data point updated at 08:00 UTC today, October 29th.

New satellite data are expected to be delivered later today, and a new interferogram will be processed as soon as the data are available. The results will allow us to identify and interpret the deformation processes that have occurred on the peninsula over the past 12 days. We expected to publish the results tomorrow.

An episode of complex volcano-tectonic unrest is currently affecting the Reykjanes Peninsula. It is interpreted to result from multiple deformation sources at depth, which are interacting and affecting a wide area across the peninsula.

Source et photo : IMO.

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Issued: October 30 , 2023
Volcano: Klyuchevskoy (CAVW #300260)
Current aviation colour code: ORANGE
Previous aviation colour code: orange
Source: KVERT
Notice Number: 2023-135
Volcano Location: N 56 deg 3 min E 160 deg 38 min
Area: Kamchatka, Russia
Summit Elevation: 4750 m (15580 ft)

Volcanic Activity Summary:
The summit explosive-effusive eruption of the volcano continues. Against the background of explosive activity of the Strombolian type (lava fountaining in the volcanic crater up to 500 m), the lava flow continue to effuse alternately along the Apakhonchichsky chute on the southern slopes of the volcano. Satellite data by KVERT showed an ash plume, containing mainly old deposits from collapses in Apakhonchichsky chute, is extending for 32 km to the north-east of the volcano.
The summit explosive-effusive eruption of the volcano continues. Ash explosions up to 7-8 km (23,000-26,200 ft) a.s.l. could occur at any time. Ongoing activity could affect international and low-flying aircraft.

Volcanic cloud height:
7500-8000 m (24600-26240 ft) AMSL Time and method of ash plume/cloud height determination: 20231029/2350Z – Video data

Other volcanic cloud information:
Distance of ash plume/cloud of the volcano: 32 km (20 mi)
Direction of drift of ash plume/cloud of the volcano: NE / azimuth 37 deg
Time and method of ash plume/cloud determination: 20231029/2350Z – Himawari-9 14m15

Source et photo : Kvert

 

Hawaii , Kilauea :

Sunday, October 29, 2023, 9:02 AM HST (Sunday, October 29, 2023, 19:02 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: ADVISORY
Current Aviation Color Code: YELLOW

Activity Summary:
Kīlauea volcano is not erupting. The unrest to the south-southwest of Kīlauea’s summit has continued over the past 24 hours, with a slight decrease in seismicity, in association with an intrusive event that began in early October. Unrest may continue to wax and wane with changes to the input of magma into the area. The summit of Kīlauea remains at a high level of inflation and eruptive activity is possible in the coming weeks or months. No unusual activity has been noted along Kīlauea’s East Rift Zone or the Southwest Rift Zone.

Summit Observations:
Unrest to the south and southwest of the summit area of Kīlauea continued over the past day with a slight decrease in seismicity. Waxing and waning of unrest may continue.

Elevated seismicity (a seismic swarm) associated with an intrusion beneath the south-southwest region of Kīlauea’s summit began in early October. Since then, swarm activity has varied, with the greatest number of earthquakes occurring on October 4-6, 16-18, 21-23, and 26-28. Over the past 24 hours, swarm activity continued to slightly decrease, with approximately 74 earthquakes recorded in Kīlauea’s summit region, a decrease from 89 over the previous 24 hours. Most of the earthquakes related to this unrest have been smaller than magnitude-2 and have occurred at depths of around 1–3 km (0.6–2 mi) below the surface.

The Uēkahuna summit tiltmeter, located northwest of the caldera, has been mostly stable over the past 24 hours. The Sand Hill tiltmeter, located southwest of the caldera, has been mostly stable over the past 24 hours, and continues to record gradual yet sustained uplift. Overall, inflation at the summit of Kīlauea remains high and has surpassed the level seen just before the most recent eruption on September 10. However, the current rate of inflation in the region has diminished significantly since October 4-6.

Sulfur dioxide (SO2) emission rates remain low and were measured at a rate of about 100 tonnes per day on October 19.

Source : HVO

Photo : USGS/ M. Patrick.

 

Peru , Ubinas :

ACTIVITY OF THE DAY

Low to moderate level eruptive process:
Gas emissions up to 100 m high above the summit of the volcano.
6 earthquakes linked to the movement of magma and gases.
Slight swelling of the volcano surface (5 mm).

SCOPE OF VOLCANIC PRODUCTS
Dispersion of gases towards the Northeast sector, towards the district of Ubinas and the populated centers of said sector, as well as ranches and grazing areas.
The approximate impact radius after today’s broadcasts is less than 5 km from the crater, i.e. within the range of the volcano.

RECOMMENDATIONS
Adopt preventive measures according to the orange volcanic alert level in which the Ubinas volcano is located.
Do not approach within 4 km of the crater.
The population must remain vigilant in the face of possible ash falls and follow the recommendations made by the Civil Defense authorities.

Source : Cenvul

Photo : ingemmet

 

Costa Rica , Rincon de la Vieja , Poas :

Rincon de la Vieja Volcano:

Latitude: 10.83°N;
Longitude: 85.34°W;
Altitude: 1916 m above sea level.
Current activity level: Caution
Possible manifestations: Small eruptions, bubble or geyser, significant gas emission, temperature rise (incandescence), seismic swarms or volcanic tremor, slight inflation-extension of the volcanic structure, hot springs.

The predominantly exhalatory phreatic activity continues during this week. 23 exhalations and three small eruptions were recorded. None of them were associated with a lahar or ash emission. The appearance of long period (LP) type signals continues, some of them being intense in seismic energy, in addition to the background tremor, which is observed mostly continuous and variable in amplitude, with a wide range of frequencies (0.5 – 8 Hz). Signals associated with fractures (VT) near the summit and base of the volcano are also recorded. Regarding the deformation detected by GNSS equipment, the elevation of the volcano’s summit continues to be observed, accumulating 2.5 cm since August, which is relatively high. On a global scale, higher inflation has been observed in recent months, higher than that in the first months of the year. Based on data from December 2022 to date, a source can be located, approximately 5 km ± 2.5 km below sea level, with an accumulation of magmatic fluids of several million cubic meters. It should be noted, however, that these models carry significant uncertainty.
The CO2/SO2 ratio measured in the plume remains low with a weekly average of 1.9 ± 0.19 and the H2S/SO2 ratio is 0.31 ± 0.30. These values suggest a shallow magma source and open conduits. Since the previous week, a significant increase in SO2 flow was observed up to 257 ± 45 t/d as the average SO2 flow.

Poas Volcano:

Latitude: 10.20°N;
Long: 84.23°W;
Altitude: 2687 m above sea level.
Current activity level: Warning
Possible manifestations: Small eruptions, bubble or geyser, significant gas emission, temperature rise (incandescence), seismic swarms or volcanic tremor, slight inflation-extension of the volcanic edifice.

Seismographs continue to record a continuous background volcanic tremor signal with amplitude variations, in the form of spasmodic tremors, in a band of dominant frequencies between 2 and 6 Hz, and occasionally with tremors of frequencies close to 8 and 10 Hz. They also recorded low frequency volcanic earthquakes. On October 26, at 4:55 p.m., a small hydrothermal eruption was recorded, located in the center of the lagoon, which lifted material from the bottom of the lake to a height of 50 meters. The previous week, the SO2 flow showed a value of 75 ± 92 t/d. This has remained consistent over the past two weeks. The gas ratios measured in the plume remain within normal ranges with weekly averages of SO2/CO2 = 0.76 ± 0.13 and H2S/SO2 <0.01, values similar to the previous week. The ExpoGAS gas sensor located at Visitor Viewpoint detected a maximum of 5.5 ppm SO2 this week, with a weekly average of 0.2 ppm. The lake level has fallen by 40 cm this week.

Source : Ovsicori

Photos : Waldo Taylor/ ICE.  , Ovsicori ( archive 2023.)

30 Octobre 2023. FR. Islande : Péninsule de Reykjanes , Kamchatka : Klyuchevskoy , Hawaii : Kilauea , Pérou : Ubinas , Costa Rica : Rincon de la Vieja , Poas .

30 Octobre 2023.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Le soulèvement du sol se poursuit au Nord-Ouest de Þorbjörn . Des troubles volcano-tectoniques complexes affectent la péninsule de Reykjanes. Mise à jour le 29 octobre à 14h .

Les dernières données de déformation cGPS autour de la région de Þorbjörn et Svartengi confirment que la déformation, qui a débuté le 27 octobre, se poursuit. Comme indiqué initialement, les taux de déformation en cours sont plus élevés que lors d’événements précédents survenus dans une zone similaire en 2020 et 2022. Dans l’ensemble, la sismicité au Nord de Grindavík a diminué au cours des dernières 24 heures et il n’y a pas de changement significatif dans la profondeur des séismes. Cependant, il est important de souligner que la déformation actuelle pourrait déclencher une nouvelle sismicité dans la zone qui pourrait être ressentie par les populations.

Enregistrement sur 8 heures pour la station cGNSS THOB à Þorbjörn montrant le dernier point de données mis à jour à 08h00 UTC le 29 octobre.

De nouvelles données satellitaires devraient être livrées plus tard dans la journée, et un nouvel interférogramme sera traité dès que les données seront disponibles. Les résultats permettront d’identifier et d’interpréter les processus de déformation survenus sur la péninsule au cours des 12 derniers jours. Nous comptions publier les résultats demain.

Un épisode de troubles volcano-tectoniques complexes affecte actuellement la péninsule de Reykjanes. Il est interprété comme résultant de multiples sources de déformation en profondeur, qui interagissent et affectent une vaste zone à travers la péninsule.

Source et photo : IMO.

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 30 octobre 2023
Volcan : Klyuchevskoy (CAVW #300260)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2023-135
Emplacement du volcan : N 56 degrés 3 min E 160 degrés 38 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 4 750 m (15 580 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
L’éruption explosive-effusive sommitale du volcan se poursuit. Dans le contexte d’une activité explosive de type strombolien (fontaines de lave dans le cratère volcanique jusqu’à 500 m), les coulées de lave continuent de s’épandre alternativement le long de la ravine Apakhonchichsky sur le versant Sud du volcan. Les données satellite du KVERT ont montré qu’un panache de cendres, contenant principalement d’anciens dépôts provenant des effondrements de la ravine Apakhonchichsky, s’étend sur 32 km au Nord-Est du volcan.
L’éruption explosive-effusive sommitale du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 7 à 8 km (23 000 à 26 200 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.

Hauteur des nuages volcaniques :
7 500-8 000 m (24 600-26 240 ft) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres/hauteur des nuages : 20231029/2350Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Distance panache de cendres/nuage du volcan : 32 km (20 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : NE / azimut 37 deg
Heure et méthode de détermination du panache/nuage de cendres : 20231029/2350Z – Himawari-9 14m15

Source et photo : Kvert

 

Hawaii , Kilauea :

Dimanche 29 octobre 2023, 9h02 HST (dimanche 29 octobre 2023, 19h02 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Les troubles au Sud-Sud-Ouest du sommet du Kīlauea se sont poursuivis au cours des dernières 24 heures, avec une légère diminution de la sismicité, en association avec un événement intrusif débuté début octobre. Les troubles peuvent continuer à croître et à diminuer avec les changements dans l’apport de magma dans la zone. Le sommet du Kīlauea reste à un niveau d’inflation élevé et une activité éruptive est possible dans les semaines ou mois à venir. Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone du rift Est du Kīlauea ou de la zone du rift Sud-Ouest.

Observations du sommet :
Les troubles au Sud et au Sud-Ouest de la zone sommitale du Kīlauea se sont poursuivis au cours de la dernière journée avec une légère diminution de la sismicité. L’augmentation et la diminution des troubles pourraient se poursuivre.

Une sismicité élevée ( essaim sismique) associée à une intrusion sous la région Sud-Sud-Ouest du sommet du Kīlauea a commencé début octobre. Depuis lors, l’activité des essaims a varié, le plus grand nombre de tremblements de terre se produisant les 4-6, 16-18, 21-23 et 26-28 octobre. Au cours des dernières 24 heures, l’activité des essaims a continué de diminuer légèrement, avec environ 74 tremblements de terre enregistrés dans la région sommitale du Kīlauea, contre 89 au cours des 24 heures précédentes. La plupart des tremblements de terre liés à ces troubles ont été inférieurs à la magnitude 2 et se sont produits à des profondeurs d’environ 1 à 3 km (0,6 à 2 mi) sous la surface.

L’inclinomètre du sommet d’Uēkahuna, situé au Nord-Ouest de la caldeira, est resté globalement stable au cours des dernières 24 heures. L’inclinomètre Sand Hill, situé au Sud-Ouest de la caldeira, est resté globalement stable au cours des dernières 24 heures et continue d’enregistrer un soulèvement progressif mais soutenu. Dans l’ensemble, l’inflation au sommet du Kīlauea reste élevée et a dépassé le niveau observé juste avant la dernière éruption du 10 septembre. Cependant, le taux d’inflation actuel dans la région a considérablement diminué depuis le 4 au 6 octobre.

Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent faibles et ont été mesurés à un rythme d’environ 100 tonnes par jour le 19 octobre.

Source : HVO

Photo : USGS/ M. Patrick.

 

Pérou , Ubinas :

ACTIVITÉ DU JOUR

Processus éruptif de niveau faible à modéré :
Émissions de gaz jusqu’à 100 m de hauteur au-dessus du sommet du volcan.
6 tremblements de terre liés au mouvement du magma et des gaz.
Léger gonflement de la surface du volcan (5 mm).

PORTÉE DES PRODUITS VOLCANIQUES
Dispersion des gaz vers le secteur Nord-Est, en direction du district d’Ubinas et des centres peuplés dudit secteur, ainsi que des ranchs et des zones de pâturage.
Le rayon d’impact approximatif après les émissions d’aujourd’hui est inférieur à 5 km du cratère, c’est-à-dire dans la zone de portée du volcan.

RECOMMANDATIONS
Adopter des mesures de prévention selon le niveau d’alerte volcanique orange dans lequel se trouve le volcan Ubinas.
Ne vous approchez pas à moins de 4 km du cratère.
La population doit rester vigilante face à d’éventuelles chutes de cendres et suivre les recommandations formulées par les autorités de Défense civile.

Source : Cenvul

Photo : ingemmet

 

Costa Rica , Rincon de la Vieja , Poas :

Volcan Rincon de la Vieja :

Latitude : 10,83°N ;
Longitude : 85,34°O ;
Altitude : 1916 m au dessus du niveau de la mer.
Niveau d’activité actuel : Attention
Manifestations possibles : Petites éruptions, bulle ou geyser, émission importante de gaz, élévation de température (incandescence), essaims sismiques ou tremor volcanique, légère inflation-extension de l’édifice volcanique, sources chaudes.

L’activité phréatique à prédominance exhalatoire se poursuit au cours de cette semaine. 23 expirations et trois petites éruptions ont été enregistrées. Aucunes d’entre elles n’étaient associées à un lahar ou émission de cendres. L’apparition de signaux de type longue période (LP) se poursuit, certains d’entre eux étant intenses en énergie sismique, en plus du tremor de fond, qui est observé pour la plupart continu et variable en amplitude, avec une large gamme de fréquences (0,5 – 8 Hz). Les signaux associés aux fractures (VT) près du sommet et de la base du volcan sont également enregistrés. Concernant la déformation détectée par l’équipement GNSS, l’élévation du sommet du volcan continue d’être observée, accumulant 2,5 cm depuis août, ce qui est relativement élevé. À l’échelle globale, une inflation plus élevée est observée ces derniers mois , plus forte que celle des premiers mois de l’année. Sur la base des données de décembre 2022 à ce jour, une source peut être localisée, à environ 5 km ± 2,5 km sous le niveau de la mer, avec une accumulation de fluides magmatiques de plusieurs millions de mètres cubes. Il convient toutefois de noter que ces modèles comportent une incertitude importante.
Le rapport CO2/SO2 mesuré dans le panache reste faible avec une moyenne hebdomadaire de 1,9 ± 0,19 et le rapport H2S/SO2 est de 0,31 ± 0,30. Ces valeurs suggèrent une source magmatique peu profonde et des conduits ouverts. Depuis la semaine précédente, une augmentation significative du débit de SO2 a été observée jusqu’à 257 ± 45 t/j comme débit moyen de SO2.

Volcan Poas:

Latitude : 10,20°N ;
Longue : 84,23°O ;
Altitude : 2687 m au dessus du niveau de la mer.
Niveau d’activité actuel : Avertissement
Manifestations possibles : Petites éruptions, bulle ou geyser, émission de gaz importante, élévation de température (incandescence), essaims sismiques ou tremor volcanique, légère inflation-extension de l’édifice volcanique.

Les sismographes continuent d’enregistrer un signal de tremor volcanique de fond continu avec des variations d’amplitude, sous forme de tremors spasmodiques, dans une bande de fréquences dominantes comprises entre 2 et 6 Hz, et occasionnellement avec des tremorts de fréquences proches de 8 et 10 Hz. Ils sont ont également enregistré des tremblements de terre volcaniques de basse fréquence. Le 26 octobre, à 16h55, une petite éruption hydrothermale a été enregistrée, située au centre de la lagune, qui a soulevé des matériaux du fond du lac jusqu’à une hauteur de 50 mètres. La semaine précédente, le flux de SO2 affichait une valeur de 75 ± 92 t/j. Cela est resté constant au cours des deux dernières semaines. Les ratios gazeux mesurés dans le panache restent dans les plages normales avec des moyennes hebdomadaires de SO2/CO2 = 0,76 ± 0,13 et H2S/SO2 <0,01, valeurs similaires à la semaine précédente. Le capteur de gaz ExpoGAS situé au Visitor Viewpoint a détecté un maximum de 5,5 ppm de SO2 cette semaine, avec une moyenne hebdomadaire de 0,2 ppm. Le niveau du lac a baissé de 40 cm cette semaine.

Source : Ovsicori

Photos : Waldo Taylor/ ICE.  , Ovsicori ( archive 2023.)

October 28, 2023. EN. Iceland : Reykjanes Peninsula , Alaska : Great Sitkin , Hawaii : Kilauea , Colombia : Cumbal , Costa Rica : Rincon de la Vieja .

October 28 , 2023.

 

Iceland , Reykjanes Peninsula :

Ground deformation East of Festarfjall observed at another station . Triggered seismicity north of Grindavík continues . Updated 27th of October at 2pm

The ground-deformation signal detected since yesterday in the area East of Festarfjall is confirmed by the latest cGPS data. The horizontal displacement over the past few days is ~ 2 cm as seen at FEFC station and movement has now also been measured at another cGPS station located in Selatangar. A 1-day interferogram spanning 26 to 27 of October, does not reveal any significant changes in the area, but the signal at FEFC measured during this 24-hr period was smaller than 1 cm, likely too small to be detected by this interferogram. cGPS stations in Grindavík and north of here show no significant changes.

Fagradalsfjall mountain, where the volcanic eruption began on March 24, 2021.

The seismic swarm north of Grindavík continues with around 1000 earthquakes since midnight. A total of 5800 eqs have been recorded since the beginning of the activity. An earthquakes M4.0 was measured at 04:02 UTC on 27 October around 2 km north of Grindavík. The seismic activity is interpreted as the response of the crust to the stress changes induced by continued magmatic inflow at depth beneath the Fagradalsfjall volcanic system.

Source : IMO

Photos : IMO , mbl.is/Eggert Jóhannesson

 

Alaska , Great Sitkin :

52°4’35 » N 176°6’39 » W,
Summit Elevation 5709 ft (1740 m)
Current Volcano Alert Level: WATCH
Current Aviation Color Code: ORANGE

Slow eruption of lava is likely continuing at Great Sitkin Volcano. Weakly elevated surface temperatures were observed from the eruptive vent region in satellite images and there were a few small earthquakes each day. There have been no new observations of the lava flow in the past week, but satellite radar observations through October 17 showed continued growth of the eastern branch of the summit lava flow.

The current lava flow at Great Sitkin Volcano began erupting in July 2021. No explosive events have occurred since a single event in May 2021.

The volcano is monitored by local seismic, geodetic, and infrasound sensors, web cameras, regional infrasound and lightning networks, and satellite data.

Great Sitkin Volcano is a basaltic andesite volcano that occupies most of the northern half of Great Sitkin Island, a member of the Andreanof Islands group in the central Aleutian Islands. It is located 26 miles (43 km) east of the community of Adak. The volcano is a composite structure consisting of an older dissected volcano and a younger parasitic cone with a ~1 mile (1.5 km)-diameter summit crater. A steep-sided lava dome, emplaced during the 1974 eruption, occupies the center of the crater. That eruption produced at least one ash cloud that likely exceeded an altitude of 25,000 ft (7.6 km) above sea level. A poorly documented eruption occurred in 1945, also producing a lava dome that was partially destroyed in the 1974 eruption. Within the past 280 years a large explosive eruption produced pyroclastic flows that partially filled the Glacier Creek valley on the southwest flank.

Source : AVO

Photo : Loewen, Matt

 

Hawaii ,  Kilauea : 

Friday, October 27, 2023, 8:17 AM HST (Friday, October 27, 2023, 18:17 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: ADVISORY
Current Aviation Color Code: YELLOW

Activity Summary:
Kīlauea volcano is not erupting. The unrest to the south-southwest of Kīlauea’s summit has continued over the past 24 hours, with a slight increase in seismicity, in association with an intrusive event that began in early October. Unrest may continue to wax and wane with changes to the input of magma into the area. The summit of Kīlauea remains at a high level of inflation and eruptive activity is possible in the coming weeks or months. No unusual activity has been noted along Kīlauea’s East Rift Zone or the Southwest Rift Zone.

This map shows recent unrest at Kīlauea summit. Yellow circles denote earthquake locations from October 4–24, 2023, as recorded by HVO seismometers. Nearly 2,000 earthquakes were detected during this time period. Colored fringes denote areas of ground deformation from September 24–October 10 as measured by satellite radar. Approximately 10 cm (4 inches) of uplift was detected during this time period. Each color cycle represents 1.5 cm (0.6 in) of ground motion toward the satellite, indicating uplift associated with a magmatic intrusion.

Summit Observations:
Unrest to the south and southwest of the summit area of Kīlauea continued over the past day with a slight increase in seismicity. Waxing and waning of unrest may continue.

Elevated seismicity (a seismic swarm) associated with an intrusion beneath the south-southwest region of Kīlauea’s summit began in early October. Since then, swarm activity has varied, with the greatest number of earthquakes occurring on October 4-6, 16-18, 21-23, and 26. Over the past 24 hours, swarm activity continued to slightly increase, with approximately 169 earthquakes recorded in Kīlauea’s summit region, an increase from 98 over the previous 24 hours. Most of the earthquakes related to this unrest have been smaller than magnitude-2 and have occurred at depths of around 1–3 km (0.6–2 mi) below the surface.

The Uēkahuna summit tiltmeter, located northwest of the caldera, has been mostly stable over the past 24 hours, recording minor inflation that transitioned to minor deflation early this morning. The Sand Hill tiltmeter, located southwest of the caldera, has been mostly stable over the past 24 hours. Overall, inflation at the summit of Kīlauea remains high and has surpassed the level seen just before the most recent eruption on September 10. However, the current rate of inflation in the region has diminished significantly since October 4-6.

Sulfur dioxide (SO2) emission rates remain low and were measured at a rate of about 100 tonnes per day on October 19.

It is unclear if unrest in Kīlauea summit region will continue and it is not possible to say with certainty if activity will lead to an eruption; activity may remain below the ground surface. However, an eruption remains possible, most likely in Kīlauea’s summit region inside of Hawai‘i Volcanoes National Park and away from infrastructure. Similar patterns of earthquake activity and ground deformation occurred to the south of the caldera prior to the September and June 2023 eruptions in Kīlauea summit caldera (in Halemaʻumaʻu crater and on the downdropped block). Volcanic gas emissions pose the greatest hazard to areas downwind of Kīlauea’s summit.

There is currently no sign of an imminent eruption and increasing inflation and earthquake activity (heightened unrest) are expected to precede an eruption. During periods of heightened unrest prior to recent eruptions at Kīlauea summit, signs of imminent eruption did not appear until 1-2 hours before lava reached the surface. The summit of Kīlauea remains at a high level of inflation and eruptive activity is possible in the coming weeks or months. HVO scientists will continue to monitor Kīlauea volcano closely and will issue additional messages as warranted by changing activity.

Source : HVO

Photos : USGS / J.M. Chang.

 

Colombia , Cumbal :

Weekly activity bulletin from the Cumbal Volcanic Complex

Regarding the monitoring of the activity of the CUMBAL VOLCANIC COMPLEX (CVC), the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:

In the period from October 17 to 23, 2023, compared to the previous week and in low levels, the seismicity in the CVC showed a slight increase in the values of the number of earthquakes and the seismic energy released, with the predominance of events associated with fracturing of rocks within the volcanic complex. The earthquakes were located near the two active cones of the CVC, La Plazuela in the Northeast and Mundo Nuevo in the Southwest, at distances less than 4 km and at depths less than 6 km relative to height. reference (4,700 m altitude) and with a maximum magnitude of 1.1.

When atmospheric conditions permitted, gas emission columns were observed from the El Verde fumarole field to the northeast of the CVC and from the Los Rastrojos, Boca Vieja and Las Bandas fumarole fields to the southeast. West of the CVC, with white columns, which had varying heights. and dispersion depending on the wind regime.
No significant variation was observed in the other geophysical and geochemical parameters of volcanic monitoring.

Volcanic activity remains on YELLOW ALERT: Active volcano with changes in the behavior of the base level of monitored parameters and other manifestations.

Source et photo : SGC.

 

Costa Rica , Rincon de la Vieja :

Latitude: 10.83°N;
Longitude: 85.34°W;
Altitude: 1916 m.
Current activity level: Caution

Possible manifestations: Small eruptions, bubbles or geysers, significant gas emission, increase in temperature (incandescence), seismic swarms or volcanic tremor,
slight inflation-extension of the volcanic edifice, hot springs.

The predominantly exhalatory phreatic activity continues during this week. 23 exhalations and three small eruptions were recorded. None of these were associated with lahar or ash emission. We note the appearance of continuous long period (LP) type signals, some of them being intense in seismic energy, in addition to the background tremor, which is observed for the most part continuous and variable in amplitude, with a wide range of frequencies (0.5 – 8 Hz). Signals associated with fractures (VT) near the summit and base of the volcano are also recorded.

Regarding the deformation detected by GNSS equipment, the elevation of the volcano’s summit continues to be observed, accumulating 2.5 cm since August, which is relatively high. Overall, higher inflation has been observed in recent months, higher than in the first months of the year. Based on data from December 2022 to date, a source can be located, approximately 5 km ± 2.5 km below sea level, with an accumulation of magmatic fluids of several million cubic meters. It should be noted, however, that these models carry significant uncertainty. The CO2/SO2 ratio measured in the plume remains low with a weekly average of 1.9 ± 0.19 and the H2S/SO2 ratio is 0.31 ± 0.30. These values suggest a shallow magma source and open conduits. Since the previous week, a significant increase in SO2 flow was observed up to 257 ± 45 t/d as the average SO2 flow.

Source : Ovsicori

Photo : Federico Chavarría-Kopper – Ovsicori

 

 

 

28 Octobre 2023. FR. Islande : Péninsule de Reykjanes , Alaska : Great Sitkin , Hawaii : Kilauea , Colombie : Cumbal , Costa Rica : Rincon de la Vieja .

28 Octobre 2023.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Déformation du sol à l’Est de Festarfjall observée dans une autre station . La sismicité déclenchée au Nord de Grindavík se poursuit . Mise à jour le 27 octobre à 14h.

Le signal de déformation du sol détecté depuis hier dans la zone à l’Est de Festarfjall est confirmé par les dernières données cGPS. Le déplacement horizontal au cours des derniers jours est d’environ 2 cm, comme observé à la station FEFC et le mouvement a désormais également été mesuré dans une autre station cGPS située à Selatangar. Un interférogramme d’une journée s’étalant du 26 au 27 octobre ne révèle aucun changement significatif dans la zone, mais le signal mesuré au FEFC pendant cette période de 24 heures était inférieur à 1 cm, probablement trop petit pour être détecté par cet interférogramme. Les stations cGPS à Grindavík et au nord d’ici ne montrent aucun changement significatif.

La montagne Fagradalsfjall, où l’éruption volcanique a commencé le 24 mars 2021.

L’essaim sismique au Nord de Grindavík se poursuit avec environ 1 000 tremblements de terre depuis minuit. Au total, 5 800 évènements ont été enregistrés depuis le début de l’activité. Un tremblement de terre M4.0 a été mesuré à 04h02 UTC le 27 octobre à environ 2 km au Nord de Grindavík. L’activité sismique est interprétée comme la réponse de la croûte aux changements de contraintes induits par l’afflux magmatique continu en profondeur sous le système volcanique de Fagradalsfjall.

Source : IMO

Photos : IMO , mbl.is/Eggert Jóhannesson

 

Alaska , Great Sitkin :

52°4’35 » N 176°6’39 » O,
Altitude du sommet : 5 709 pieds (1 740 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE

Une lente éruption de lave se poursuit probablement sur le volcan Great Sitkin. Des températures de surface légèrement élevées ont été observées dans la région des évents éruptifs sur les images satellite et il y a eu quelques petits tremblements de terre chaque jour. Il n’y a eu aucune nouvelle observation de la coulée de lave au cours de la semaine dernière, mais les observations radar par satellite jusqu’au 17 octobre ont montré une croissance continue de la branche orientale de la coulée de lave du sommet.

La coulée de lave actuelle du volcan Great Sitkin a commencé à être émise en juillet 2021. Aucun événement explosif ne s’est produit depuis un seul événement en mai 2021.

Le volcan est surveillé par des capteurs sismiques, géodésiques et infrasons locaux, des caméras Web, des réseaux régionaux de capteurs d’infrasons et de foudre et des données satellite.

Le volcan Great Sitkin est un volcan andésite basaltique qui occupe la majeure partie de la moitié Nord de l’île Great Sitkin, membre du groupe des îles Andreanof dans les îles Aléoutiennes centrales. Il est situé à 43 km à l’Est de la communauté d’Adak. Le volcan est une structure composite composée d’un volcan disséqué plus ancien et d’un cône parasite plus jeune avec un cratère sommital d’environ 1,5 km de diamètre. Un dôme de lave aux parois abruptes, mis en place lors de l’éruption de 1974, occupe le centre du cratère. Cette éruption a produit au moins un nuage de cendres qui a probablement dépassé une altitude de 25 000 pieds (7,6 km) au-dessus du niveau de la mer. Une éruption mal documentée s’est produite en 1945, produisant également un dôme de lave qui a été partiellement détruit lors de l’éruption de 1974. Au cours des 280 dernières années, une importante éruption explosive a produit des coulées pyroclastiques qui ont partiellement rempli la vallée de Glacier Creek, sur le flanc Sud-Ouest.

Source : AVO

Photo : Loewen, Matt

 

Hawaii ,  Kilauea : 

Vendredi 27 octobre 2023, 8h17 HST (vendredi 27 octobre 2023, 18h17 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Les troubles au Sud-Sud-Ouest du sommet du Kīlauea se sont poursuivis au cours des dernières 24 heures, avec une légère augmentation de la sismicité, associée à un événement intrusif ayant débuté début octobre. Les troubles peuvent continuer à croître et à diminuer avec les changements dans l’apport de magma dans la zone. Le sommet du Kīlauea reste à un niveau d’inflation élevé et une activité éruptive est possible dans les semaines ou mois à venir. Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone du rift Est du Kīlauea ou de la zone du rift Sud-Ouest.

Cette carte montre les récents troubles au sommet du Kīlauea. Les cercles jaunes indiquent les lieux des tremblements de terre du 4 au 24 octobre 2023, tels qu’enregistrés par les sismomètres du HVO. Près de 2 000 tremblements de terre ont été détectés au cours de cette période. Les franges colorées indiquent les zones de déformation du sol entre le 24 septembre et le 10 octobre, telles que mesurées par le radar satellite. Environ 10 cm (4 pouces) de soulèvement ont été détectés au cours de cette période. Chaque cycle de couleur représente 1,5 cm (0,6 po) de mouvement du sol vers le satellite, indiquant un soulèvement associé à une intrusion magmatique.

Observations du sommet :
Les troubles au Sud et au Sud-Ouest de la zone sommitale du Kīlauea se sont poursuivis au cours de la dernière journée avec une légère augmentation de la sismicité. L’augmentation et la diminution des troubles pourraient se poursuivre.

Une sismicité élevée (un essaim sismique) associée à une intrusion sous la région Sud-Sud-Ouest du sommet du Kīlauea a commencé début octobre. Depuis lors, l’activité des essaims a varié, le plus grand nombre de tremblements de terre se produisant les 4-6, 16-18, 21-23 et 26 octobre. Au cours des dernières 24 heures, l’activité des essaims a continué d’augmenter légèrement, avec environ 169 tremblements de terre enregistrés. dans la région sommitale du Kīlauea, soit une augmentation par rapport à 98 au cours des 24 heures précédentes. La plupart des tremblements de terre liés à ces troubles ont été inférieurs à la magnitude 2 et se sont produits à des profondeurs d’environ 1 à 3 km (0,6 à 2 mi) sous la surface.

L’inclinomètre du sommet d’Uēkahuna, situé au Nord-Ouest de la caldeira, est resté globalement stable au cours des dernières 24 heures, enregistrant une inflation mineure qui s’est transformée en une déflation mineure tôt ce matin. L’inclinomètre de Sand Hill, situé au Sud-Ouest de la caldeira, est resté globalement stable au cours des dernières 24 heures. Dans l’ensemble, l’inflation au sommet du Kīlauea reste élevée et a dépassé le niveau observé juste avant la dernière éruption du 10 septembre. Cependant, le taux d’inflation actuel dans la région a considérablement diminué depuis le 4 au 6 octobre.

Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent faibles et ont été mesurés à un rythme d’environ 100 tonnes par jour le 19 octobre.

On ne sait pas si les troubles dans la région du sommet du Kīlauea se poursuivront et il n’est pas possible de dire avec certitude si l’activité conduira à une éruption ; l’activité peut rester sous la surface du sol. Cependant, une éruption reste possible, très probablement dans la région sommitale du Kīlauea, à l’intérieur du parc national des volcans d’Hawaï et loin des infrastructures. Des schémas similaires d’activité sismique et de déformation du sol se sont produits au Sud de la caldeira avant les éruptions de septembre et juin 2023 dans la caldeira du sommet du Kīlauea (dans le cratère Halema’uma’u et sur le bloc tombé). Les émissions de gaz volcaniques constituent le plus grand danger pour les zones situées sous le vent du sommet du Kīlauea.

Il n’y a actuellement aucun signe d’éruption imminente . Une inflation croissante et une activité sismique (troubles accrus) devraient précéder une éruption. Durant les périodes de troubles intenses précédant les récentes éruptions au sommet du Kīlauea, les signes d’une éruption imminente ne sont apparus que 1 à 2 heures avant que la lave n’atteigne la surface. Le sommet du Kīlauea reste à un niveau d’inflation élevé et une activité éruptive est possible dans les semaines ou mois à venir. Les scientifiques du HVO continueront de surveiller de près le volcan Kīlauea et émettront des messages supplémentaires en fonction de l’évolution de l’activité.

Source : HVO

Photos : USGS / J.M. Chang.

 

Colombie , Cumbal :

Bulletin d’activités hebdomadaire du Complexe Volcanique Cumbal

Concernant le suivi de l’activité du COMPLEXE VOLCANIQUE CUMBAL (CVC), le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :

Dans la période du 17 au 23 octobre 2023, par rapport à la semaine précédente et dans des niveaux faibles, la sismicité dans le CVC a montré une légère augmentation des valeurs du nombre de tremblements de terre et de l’énergie sismique libérée, avec la prédominance d’événements associés avec fracturation des roches au sein du complexe volcanique. Les tremblements de terre ont été localisés à proximité des deux cônes actifs du CVC, La Plazuela au Nord-Est et Mundo Nuevo au Sud-Ouest, à des distances inférieures à 4 km et à des profondeurs inférieures à 6 km par rapport à la hauteur de référence (4 700 m d’altitude) et avec une magnitude maximale de 1,1.

Lorsque les conditions atmosphériques le permettaient, des colonnes d’émission de gaz ont été observées depuis le champ de fumerolles d’El Verde au Nord-Est du CVC et depuis les champs de fumerolles de Los Rastrojos, Boca Vieja et Las Bandas au Sud-Ouest du CVC, avec des colonnes blanches, qui présentaient des hauteurs variables. et dispersion en fonction du régime du vent.
Aucune variation significative n’a été observée dans les autres paramètres géophysiques et géochimiques du suivi volcanique.

L’activité volcanique reste en ALERTE JAUNE : Volcan actif avec des changements dans le comportement du niveau de base des paramètres surveillés et d’autres manifestations.

Source et photo : SGC.

 

Costa Rica , Rincon de la Vieja :

Latitude : 10,83°N ;
Longitude : 85,34°O ;
Altitude : 1916 m .
Niveau d’activité actuel : Attention

Manifestations possibles : Petites éruptions, bulles ou geysers, émission importante de gaz, augmentation de la température (incandescence), essaims sismiques ou tremor volcanique,
légère inflation-extension de l’édifice volcanique, sources chaudes.

L’activité phréatique à prédominance exhalatoire se poursuit au cours de cette semaine. 23 expirations et trois petites éruptions ont été enregistrées. Aucun de celles-ci n’était associée à une émission de lahar ou de cendres. On note l’apparition de signaux de type longue période (LP) continus, certains d’entre eux étant intenses en énergie sismique, en plus du tremor de fond, qui est observé pour la plupart continu et variable en amplitude, avec une large gamme de fréquences (0,5 – 8 Hz). Les signaux associés aux fractures (VT) près du sommet et de la base du volcan sont également enregistrés.

Concernant la déformation détectée par l’équipement GNSS, l’élévation du sommet du volcan continue d’être observée, accumulant 2,5 cm depuis août, ce qui est relativement élevé. Globalement, une inflation plus élevée est observée ces derniers mois , plus importante que celle des premiers mois de l’année. Sur la base des données de décembre 2022 à ce jour, une source peut être localisée, à environ 5 km ± 2,5 km sous le niveau de la mer, avec une accumulation de fluides magmatiques de plusieurs millions de mètres cubes. Il convient toutefois de noter que ces modèles comportent une incertitude importante. Le rapport CO2/SO2 mesuré dans le panache reste faible avec une moyenne hebdomadaire de 1,9 ± 0,19 et le rapport H2S/SO2 est de 0,31 ± 0,30. Ces valeurs suggèrent une source magmatique peu profonde et des conduits ouverts. Depuis la semaine précédente, une augmentation significative du débit de SO2 a été observée jusqu’à 257 ± 45 t/j comme débit moyen de SO2.

Source : Ovsicori

Photo : Federico Chavarría-Kopper – Ovsicori

 

 

 

October 23, 2023. EN. Philippines : Bulusan , Indonesia : Bromo , Ecuador : Reventador , Mexico : Popocatepetl , Costa Rica : Rincon de la Vieja / Poas / Turrialba .

October 23 , 2023.

 

Philippines , Bulusan :

NOTICE OF ACTIVITY OF BULUSAN VOLCANO, October 22, 2023, 9:00 p.m.

This is an advisory of seismic activity on Bulusan Volcano.
A total of eighty-seven (87) volcanic earthquakes were recorded by the Bulusan Volcano (BVN) Sensor Network since 5 a.m. on October 21, 2023. Among them, twenty-nine (29) were earthquakes. volcano-tectonic earthquakes or VTs associated with rock fracturing processes occurring 1 to 8 kilometers below the South and West sectors of the Bulusan volcano. Degassing at the active summit crater and vents was low to moderate this week, while SO2 volcanic gas emissions on October 19, 2023 were on average close to background values, i.e. 241 tonnes/day. Ground deformation data from electronic tilt monitoring indicate continued inflation of the general southern flank since February 2023. A notable increase in volcanic carbon dioxide (CO2) concentrations from June to August 2023 and in temperature since February was detected in a monitored source in the Southwest sector of the building. The above parameters indicate that hydrothermal activity caused by deep magma degassing could occur beneath the volcano and lead to steam-driven eruptions at one of the summit vents.

Alert Level 0 (Normal) is maintained at Bulusan Volcano, but there are increased risks of phreatic or steam-induced eruptions occurring at the crater or summit area. Local authorities and the public are, however, reminded that entry into the permanent danger zone (PDZ) with a radius of 4 kilometers, particularly near vents on the South-South-East slopes, should be avoided by due to the possibility of sudden and dangerous accidents caused by steam or phreatic eruption, rock falls and landslides. Civil aviation authorities should also advise pilots to avoid flying near the volcano’s summit, as ash from any sudden phreatic eruption can be dangerous for planes. Additionally, people living in valleys and along river and stream channels should be vigilant against sediment-laden river flows and lahars during heavy and prolonged rains.

DOST-PHIVOLCS is closely monitoring the status of Bulusan Volcano and any new developments will be relayed to all concerned.

Source : Phivolcs

Photo : Sorsogon news.

 

Indonesia , Bromo :

Press Release on the VOLCANIC ACTIVITY OF THE BROMO VOLCANO OCTOBER 23, 2023.
Mount Bromo (G. Bromo) is a cinder cone volcano located in the Tengger caldera with a height of 2,329 meters above sea level. The last eruption occurred in July 2019 in the form of an explosive eruption which was not preceded by a significant increase in seismicity.

The activity of the Mount Bromo crater is monitored visually and instrumentally from the Bromo Volcano Observation Post (PGA) located in the hamlet of Cemoro Lawang. The current activity level of Mount Bromo is Level II (WASPADA).

The latest developments on Mount Bromo activities until October 23, 2023 at 08:00 WIB are as follows:

Smoke from the crater was observed to be white, thin to thick, with a maximum height of 700 meters above the summit. The rumbling coming from inside the crater was subdued. Visual observations on the evening of October 21, 2023 showed that there was still incandescence coming from several locations at the bottom of the crater, observed since February 3, 2023. The color of the gas emitted from the crater indicated that currently the activity was dominated by the release of gas, no ash was carried to the surface.
Gas measurements at the crater rim with a gas detector on October 22, 2023 showed a maximum SO2 gas concentration of 4.3 ppm and a maximum H2S gas concentration of 1.7 ppm. The smell of sulfurous gas is moderate to strong at the crater rim. The concentration value of SO2 gas is relatively high and higher than the threshold value tolerable by humans, namely 2 ppm.

The current seismicity of Mount Bromo is still dominated by continuous tremors with a maximum amplitude of 1 mm, indicating a supply of fluid (gas, liquid) at shallower depths or associated with gas emission activity towards the surface .
Deformation measurements using a Tiltmeter show that the volcanic body has been inflating (inflation) since May 2023 by 40 microradians on the Tangential axis (perpendicular to the crater) and by 50 microradians on the Radial axis (directed towards the crater).
Satellite observations show the existence of thermal anomalies and an increase in the radiation temperature of Bromo crater since May 2023.
The potential danger that could arise due to the increased activity of the Mount Bromo crater is the appearance of phreatic or magmatic eruptions producing eruptive materials in the form of ash and thrown rocks whose distribution can reach a radius of 1 km from the center of the crater, as well as the potential dangers of volcanic gases which can have a negative impact on health.
Based on the results of the visual and instrumental assessments as well as the potential threat of danger, the activity level of Mount Bromo on October 23, 2023 at 08:00 WIB is assessed as always at Level II (WASPADA) with the following recommendations:

Communities around Mount Bromo and visitors/tourists/mountaineers should not enter the crater area within a radius of 1 km around the active crater of Mount Bromo, to avoid sudden phreatic eruptions without being preceded by clear volcanic symptoms, and to avoid the dangers of gas emissions.

Source : PVMBG.

Photo : G Vitton/ Le Chaudron de Vulcain.

 

Ecuador , Reventador :

DAILY REPORT ON THE STATE OF REVENTADOR VOLCANO, Sunday October 22, 2023.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: High, Surface trend: No changes
Internal activity level: Moderate, Internal trend: No changes

Seismicity: From October 21, 2023, 11:00 a.m. to October 22, 2023, 11:00 a.m.:

The following table shows the number of seismic events from the reference station in the last 24 hours.

Explosion (EXP) 33
Long Period (LP) 13
Transmitting Tremor (TREMI) 5
Harmonic Tremor (TRARM) 4

Precipitation/Lahars:
Rainfall is not recorded. **In the event of heavy rains, these could remobilize the accumulated materials, generating mud and debris flows which would descend the sides of the volcano and flow into adjacent rivers.

Emissions/ash column:
Since yesterday afternoon, according to the network of surveillance cameras, several emissions of gas and ash have been observed with heights between 200 and 900 meters above the level of the crater, in the northeast direction. In addition, the Washington VAAC has published 3 reports of gas and ash emissions from a height of 705 m   in the North, Northeast and Northwest directions.

Observation:
In the early hours of today, incandescence was observed at the crater level and a descent of incandescent material along the flanks of the volcano up to 900 meters below the level of the crater. At the moment the volcano is completely cloudy.

Alert level: Orange.

Source : IGEPN.

Photo : Hosteria

 

Mexico , Popocatepetl :

October 22, 11:00 a.m. (October 22, 5:00 p.m. GMT)

Activity from the last 24 hours

114 low-intensity exhalations were detected, accompanied by water vapor, volcanic gases and sometimes ash. Additionally, 843 minutes of very low to low amplitude, high frequency tremors were recorded.

The National Center for Communication and Operation of Civil Protection (Cenacom) reported light ash falls in the municipality of Amecameca (Delegation of San Pedro Nexapa) and Ozumba, State of Mexico, as well as in Tlaltizapán and Yecapixtla, Morelos.

At the time of this report, a constant emission of water vapor, volcanic gases and ash in small quantities is observed in a South-South-West (SSW) direction.

The Popocatépetl volcanic warning fire is in yellow phase 2.

The scenarios planned for this phase are:

A few smaller to moderate explosions
Appearance of tremors of variable amplitude
Light to moderate ash rain in surrounding towns and some more distant towns
Ejection of incandescent fragments within the exclusion radius of 12 kilometers

Source et photo : Cenapred.

 

Costa Rica , Rincon de la Vieja / Poas / Turrialba :

Daily report on the state of volcanoes. OVSICORI-UNA, Date: October 22, 2023, Updated at: 7:00:00 p.m.

Rincón de la Vieja Volcano
Latitude: 10.83
Longitude:-85.324
Altitude: 1,916 meters

Activity observed:
Seismographs recorded several exhalations of water vapor and medium-energy gases. Seismographs continue to detect volcanic tremors which remain fairly constant, with high energy and a wide frequency spectrum between 0.6 and 6 Hz. A few short-lived spasmodic tremors are recorded, sometimes associated with the expiration of vapor from water, gas and aerosols. The fumaroles inside the West Crater are very active with almost constant emissions of water vapor and gas. Several VT volcano-tectonic earthquakes continue to be recorded within the volcanic edifice at depths of between 2 and 3 km below sea level. The volcanic edifice presents a slight uplift. The measured SO2 flow remains around 200 tonnes/day.

Environmental conditions:
The winds blow from the South-West and the summit remains mostly cloudy.
Activity Level: Caution (3)

Poas Volcano
Latitude: 10.2
Longitude: : -84 233
Altitude: 2,687 meters

Activity observed:
Seismographs do not record eruptions. The volcanic tremor remains quite stable with frequencies between 3 and 6 Hz, sometimes a weaker tremor is recorded with frequencies close to 10 Hz. SO2 fluxes remain less than 100 tonnes/day, with concentrations less than 1 part per million in the ambient air around the Visitor Viewpoint. The maximum CO2/SO2 gas ratio is 1.5 and the maximum SO2 concentration is 8.5, similar to previous days in the western sector of the active crater. Although the wind at the summit of Poás is moving towards the South-South-East, the instruments of the OVSICORI-UNA volcanic gas and aerosol monitoring station located in Coronado detect very low concentrations of SO2 gas (about 0.2 parts per million) and aerosols (PM10 maximum 18 ug/m3).

Environmental conditions:
The winds blow from the South-South-East and the summit remains mostly cloudy.
Activity Level: Warning (2)

Turrialba Volcano
Latitude: 10,025
Longitude: -83,767
Altitude: 3,325 meters

Activity observed:
Seismographs record no signs of volcanic eruptions or earthquakes. There are few volcanic tremors that can be recorded on seismographs and they are LP type and short tremors. Due to the wind direction towards the South-East, it is not possible to measure the concentrations of volcanic gases because the instruments are located to the North and West of the West Turrialba crater.

Environmental conditions:
The winds blow from the South-East and the summit remains generally cloudy.
Activity Level: Warning (2)

Source : Ovsicori.

Photos : Chris Allen , Raúl Mora/National Seismological Network , RSN.

23 Octobre 2023. FR. Philippines : Bulusan , Indonésie : Bromo , Equateur : Reventador , Mexique : Popocatepetl , Costa Rica : Rincon de la Vieja / Poas / Turrialba .

23 Octobre 2023.

 

Philippines , Bulusan :

AVIS D’ACTIVITE DU VOLCAN BULUSAN, 22 octobre 2023, 21h00

Ceci est un avis d’activité sismique sur le volcan Bulusan.
Au total, quatre-vingt-sept (87) tremblements de terre volcaniques ont été enregistrés par le réseau de capteurs du volcan Bulusan (BVN) depuis 5 heures du matin le 21 octobre 2023. Parmi eux, vingt-neuf (29) étaient des tremblements de terre volcano-tectoniques ou VT associés à des processus de fracturation des roches se produisant 1 à 8 kilomètres sous les secteurs Sud et Ouest du volcan Bulusan. Le dégazage au niveau du cratère sommital actif et des évents a été faible à modéré cette semaine, tandis que les émissions de gaz volcanique SO2 du 19 octobre 2023 étaient en moyenne proches des valeurs de fond, soit 241 tonnes/jour. Les données de déformation du sol issues de la surveillance électronique de l’inclinaison indiquent une inflation continue du flanc Sud général depuis février 2023. Une augmentation notable des concentrations de dioxyde de carbone volcanique (CO2) de juin à août 2023 et de la température depuis février a été détectée dans une source surveillée sur le  secteur Sud-Ouest de l’édifice. Les paramètres ci-dessus indiquent qu’une activité hydrothermale provoquée par un dégazage profond du magma pourrait se produire sous le volcan et conduire à des éruptions provoquées par la vapeur au niveau de l’un des évents sommitaux.

Le niveau d’alerte 0 (normal) est maintenu sur le volcan Bulusan, mais il existe des risques accrus d’éruptions phréatiques ou provoquées par la vapeur se produisant au niveau du cratère ou de la zone du sommet. Il est toutefois rappelé aux autorités locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanente (PDZ) d’un rayon de 4 kilomètres, en particulier à proximité des évents sur les pentes Sud-Sud-Est, doit être évitée en raison de la possibilité d’accidents soudains et dangereux provoqués par la vapeur ou d’éruption phréatique, chutes de pierres et glissements de terrain. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres provenant de toute éruption phréatique soudaine peuvent être dangereuses pour les avions. En outre, les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux des rivières et des ruisseaux doivent être vigilantes contre les débits de rivières chargés de sédiments et les lahars en cas de pluies abondantes et prolongées.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’état du volcan Bulusan et tout nouveau développement sera relayé à toutes les personnes concernées.

Source : Phivolcs

Photo : Sorsogon news.

 

Indonésie , Bromo :

Communiqué de Presse sur l’ ACTIVITÉ VOLCANIQUE DU VOLCAN BROMO 23 OCTOBRE 2023.
Le mont Bromo (G. Bromo) est un volcan à cône de cendres situé dans la caldeira de Tengger avec une hauteur de 2 329 mètres au-dessus du niveau de la mer. La dernière éruption s’est produite en juillet 2019 sous la forme d’une éruption explosive qui n’a pas été précédée d’une augmentation significative de la sismicité.

L’activité du cratère du mont Bromo est surveillée visuellement et instrumentalement depuis le poste d’observation du volcan Bromo (PGA) situé dans le hameau de Cemoro Lawang. Le niveau d’activité actuel du mont Bromo est de niveau II (WASPADA).

Les derniers développements sur les activités du Mont Bromo jusqu’au 23 octobre 2023 à 08h00 WIB sont les suivants :

La fumée issue du cratère a été observée comme étant blanche, faible à épaisse, avec une hauteur maximale de 700 mètres au-dessus du sommet. Le grondement provenant de l’intérieur du cratère était modéré. Des observations visuelles dans la soirée du 21 octobre 2023 ont montré qu’il y avait encore des incandescences provenant de plusieurs endroits au fond du cratère, observées depuis le 3 février 2023. La couleur du gaz émis par le cratère indiquait qu’actuellement l’activité était dominée par le dégagement de gaz, aucune cendre n’était emportée à la surface.
Les mesures de gaz au bord du cratère avec un détecteur de gaz le 22 octobre 2023 ont montré une concentration maximale de gaz SO2 de 4,3 ppm et une concentration maximale de gaz H2S de 1,7 ppm. L’odeur du gaz sulfureux est modérée à forte sur le bord du cratère. La valeur de concentration du gaz SO2 est relativement élevée et supérieure à la valeur seuil tolérable par l’homme, à savoir 2 ppm.

La sismicité actuelle du mont Bromo est toujours dominée par des tremors continus d’une amplitude maximale de 1 mm, indiquant un apport de fluide (gaz, liquide ) à des profondeurs moins profondes ou associé à une activité d’émission de gaz vers la surface.
Les mesures de déformation à l’aide d’un Tiltmètre montrent que le corps volcanique gonfle (inflation) depuis mai 2023 de 40 microradians sur l’axe Tangentiel (perpendiculaire au cratère) et de 50 microradians sur l’axe Radial (dirigé vers le cratère).
Les observations satellitaires montrent l’existence d’anomalies thermiques et une augmentation de la température de rayonnement du cratère Bromo depuis mai 2023.
Le danger potentiel qui pourrait survenir en raison de l’activité accrue du cratère du Mont Bromo est l’apparition d’éruptions phréatiques ou magmatiques produisant des matières éruptives sous forme de cendres et de roches projetées dont la répartition peut atteindre un rayon de 1 km depuis le centre du cratère, ainsi que les dangers potentiels des gaz volcaniques qui peuvent avoir un impact négatif sur la santé.
Sur la base des résultats des évaluations visuelles et instrumentales ainsi que de la menace potentielle de danger, le niveau d’activité du mont Bromo le 23 octobre 2023 à 08h00 WIB est évalué comme toujours au niveau II (WASPADA) avec les recommandations suivantes :

Les communautés autour du Mont Bromo et les visiteurs/touristes/alpinistes ne doivent pas pénétrer dans la zone du cratère dans un rayon de 1 km autour du cratère actif du Mont Bromo, pour éviter des éruptions phréatiques soudaines sans être précédées de symptômes volcaniques clairs, et pour éviter les dangers d’émissions de gaz.

Source : PVMBG.

Photo : G Vitton/ Le Chaudron de Vulcain.

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Dimanche 22 Octobre 2023.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 21 Octobre 2023 , 11:00h au 22 Octobre 2023 , 11:00h : 

Le tableau suivant montre le nombre d’événements sismiques de la station de référence au cours des dernières 24 heures.

Explosion (EXP) 33
Longue Période (LP) 13
Tremor d’émission (TREMI) 5
Tremor Harmonique ( TRARM) 4

Précipitations / Lahars :
Les pluies ne sont pas enregistrées. **En cas de fortes pluies, celles-ci pourraient remobiliser les matériaux accumulés, générant des coulées de boue et de débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
Depuis hier après-midi, selon le réseau de caméras de surveillance, plusieurs émissions de gaz et de cendres ont été observées avec des hauteurs comprises entre 200 et 900 mètres au-dessus du niveau du cratère, en direction Nord-Est. En outre, le VAAC de Washington a publié 3 rapports d’émissions de gaz et de cendres d’une hauteur de 705 m   dans les directions Nord, Nord-Est et Nord-Ouest.

Observation:
Aux premières heures d’aujourd’hui, une incandescence a été observée au niveau du cratère et une descente de matière incandescente le long des flancs du volcan jusqu’à 900 mètres sous le niveau du cratère. Pour le moment, le volcan est complètement nuageux.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN.

Photo : Hosteria

 

Mexique , Popocatepetl :

22 octobre, 11h00 (22 octobre, 17h00 GMT)

Activité des dernières 24 heures

114 exhalations de faible intensité ont été détectées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et parfois de cendres . De plus, 843 minutes de tremors de très faible à faible amplitude et haute fréquence ont été enregistrés.

Le Centre national de communication et de fonctionnement de la protection civile (Cenacom) a signalé de légères chutes de cendres dans la municipalité d’Amecameca (Délégation de San Pedro Nexapa) et Ozumba, État de Mexico, ainsi qu’à Tlaltizapán et Yecapixtla, Morelos.

Au moment de ce rapport , une émission constante de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de cendres en faibles quantités est observée dans une direction Sud-Sud-Ouest (SSO).

Le feu d’alerte volcanique du Popocatépetl est en jaune phase 2.

Les scénarios prévus pour cette phase sont :

Quelques explosions de taille plus petite à modérée
Apparition de tremors d’amplitude variable
Pluies de cendres légères à modérées dans les villes environnantes et dans certaines villes plus éloignées
Éjection de fragments incandescents dans le rayon d’exclusion de 12 kilomètres

Source et photo : Cenapred.

 

Costa Rica , Rincon de la Vieja / Poas / Turrialba :

Rapport quotidien sur l’état des volcans. OVSICORI-UNA, Date : 22 Octobre 2023 , Mise à jour à : 19:00:00

Volcan Rincón de la Vieja
Latitude : 10,83
Longitude:-85.324
Altitude : 1 916 mètres

Activité observée :
Les sismographes ont enregistré plusieurs exhalaisons de vapeur d’eau et de gaz de moyenne énergie. Les sismographes continuent de détecter des tremors volcaniques qui restent assez constants, avec une énergie élevée et un large spectre de fréquences compris entre 0,6 et 6 Hz. Quelques tremors spasmodiques de courte durée sont enregistrés, parfois associés à l’expiration de vapeur d’eau, de gaz et d’aérosols. Les fumerolles à l’intérieur du cratère Ouest sont très actives avec des émissions presque constantes de vapeur d’eau et de gaz. Plusieurs séismes volcano-tectoniques VT continuent d’être enregistrés au sein de l’édifice volcanique à des profondeurs comprises entre 2 et 3 km sous le niveau de la mer. L’édifice volcanique présente un léger soulèvement. Le débit de SO2 mesuré reste autour de 200 tonnes/jour.

Conditions environnementales:
Les vents soufflent du Sud-Ouest et le sommet reste majoritairement nuageux.
Niveau d’activité : Attention (3)

Volcan Poas
Latitude : 10,2
Longitude: : -84 233
Altitude : 2 687 mètres

Activité observée :
Les sismographes n’enregistrent pas d’ éruptions. Le tremor volcanique reste assez stable avec des fréquences comprises entre 3 et 6 Hz, parfois un tremor plus faible est enregistré avec des fréquences proches de 10 Hz. Les flux de SO2 restent inférieurs à 100 tonnes/jour, avec des concentrations inférieures à 1 partie par million dans l’air ambiant autour du Point de vue Visiteur. Le rapport gazeux maximum CO2/SO2 est de 1,5 et la concentration maximale de SO2 est de 8,5, similaire aux jours précédents dans le secteur Ouest du cratère actif. Bien que le vent au sommet du Poás se déplace vers le Sud-Sud-Est, les instruments de la station de surveillance des gaz et aérosols volcaniques OVSICORI-UNA située à Coronado détectent de très faibles concentrations de gaz SO2 (environ 0,2 parties par million) et d’aérosols (PM10 maximum 18 ug/m3).

Conditions environnementales:
Les vents soufflent du Sud-Sud-Est et le sommet reste majoritairement nuageux.
Niveau d’activité : Avertissement (2)

Volcan Turrialba
Latitude : 10 025
Longitude: -83 767
Altitude : 3 325 mètres

Activité observée :
Les sismographes n’enregistrent aucun signe d’éruption ou de tremblement de terre volcanique. Il existe peu de tremors volcaniques pouvant être enregistrés sur des sismographes et ils sont de type LP et tremors courts. En raison de la direction du vent vers le Sud-Est, il n’est pas possible de mesurer les concentrations de gaz volcaniques car les instruments sont situés au Nord et à l’Ouest du cratère Ouest du Turrialba.

Conditions environnementales:
Les vents soufflent du Sud-Est et le sommet reste globalement nuageux.
Niveau d’activité : Avertissement (2)

Source : Ovsicori.

Photos : Chris Allen , Raúl Mora/National Seismological Network , RSN.