28 Janvier 2023. 

 

Chili , Lascar :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région d’Antofagasta, volcan Láscar, 28 janvier 2023, 04h30 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations suivantes obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traités et analysés à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

Depuis hier, vendredi 27 janvier à 23h00 heure locale (02h00 UTC, 28 janvier), les stations de surveillance installées à proximité du volcan Láscar ont enregistré une augmentation de la sismicité, principalement celle associée à la dynamique de fluides à l’intérieur du système volcanique de type Longue Période (LP). Selon ce qui a été rapporté dans des rapports spéciaux récents (REAV des 27 et 28 janvier), le séisme LP de plus haute énergie présenté depuis que l’enregistrement instrumental a été enregistré avec un déplacement réduit (DR) égal à 717 cm2, pour ce volcan.

Avec cet événement et pendant les heures suivantes, une sismicité LP d’énergie significative a été enregistrée mais avec un DR inférieur à 400 cm2, également considéré comme anormal. De même, un séisme volcano-tectonique (VT) de magnitude ML égale à 3,2 a été enregistré, avec épicentre dans l’édifice volcanique, perceptible par la population  locale.
Dans ce scénario, on s’attend à la possible apparition d’impulsions éruptives avec des colonnes dépassant 5 km de hauteur, à la projection de blocs balistiques et à la dispersion de cendres dans les environs du volcan.

Dans le cadre du protocole opérationnel du Sernageomin, et compte tenu de la nécessité de promouvoir des actions préventives contre les éventuels impacts associés à un processus superficiel sur le volcan Láscar, l’alerte technique volcanique est modifiée en : alerte technique volcanique de niveau ORANGE.

Remarque : Une zone de danger est considérée dans un rayon de 10 km du cratère actif   ( voir carte).

Source : Sernageomin.

Photos : 80 jours voyages / Sylvain Chermette , Sernageomin.

 

Indonésie , Merapi :

Rapport sur l’activité du Mont Merapi du 20 Janvier 2023 au 26 Janvier 2023 , Publié le 27 Janvier 2023

RÉSULTATS DES OBSERVATIONS
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et l’après-midi, tandis que le soir est brumeux. De la fumée blanche, d’épaisseur fine à moyenne, de basse pression et de  250 m de haut a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi de Pos Babadan le 25 Janvier 2023 à 06h20 WIB.

Cette semaine, il y a eu 14 avalanches de lave vers le Sud-Ouest  (la première vers Kali Bebeng puis Kali Sat/Putih) avec une distance de glissement maximale de 1800 m. Le bruit des avalanches  a été entendu de Pos Babadan 7 fois avec une intensité faible à moyenne
Dans le dôme central, une diminution de la hauteur du dôme a été observée, tandis que dans le dôme Sud-Ouest, aucun changement significatif n’a été observé. Sur la base de photographies aériennes du 13 janvier 2023, le volume mesuré du dôme Sud-Ouest est de 1 598 700 m3 et le dôme central est de 2 267 400 m3.
 
 
Sismicité

Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a montré :

12 tremblements de terre volcaniques profonds (VTB)
766 tremblements de terre volcaniques profonds (VTA),
277 séismes d’avalanches (RF),
6 tremblements de terre d’émission (DG),
7 séismes tectoniques (TT).
53 tremblements de terre à phases multiples (MP)

L’intensité de la sismicité de cette semaine est encore assez élevée.

 

Déformation

La déformation du mont Merapi qui a été surveillée à l’aide d’EDM et de GPS cette semaine a montré un taux de raccourcissement  de 0,6 cm/jour.

Pluie et lahars:
Cette semaine, il y a eu de la pluie avec une intensité de pluie de 70 mm/h pendant 240 minutes à Pos Babadan le 25 janvier 2023, et il a été rapporté une augmentation du débit dans la Kali Boyong.

Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il est conclu que :
 -L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini au niveau « SIAGA ».

Source : BPPTKG

Photo : Oystein Lund Andersen.

 

Philippines , Mayon :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON ,28 janvier 2023 , 8h00 .

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Mayon n’a détecté aucun tremblement de terre volcanique. Une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui ont stagné vers le bas avant de dériver vers l’Ouest-Nord-Ouest et le Sud-Ouest a été observée. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées pour la dernière fois à une moyenne de 294 tonnes / jour le 18 janvier 2023. Sur la base des paramètres de déformation du sol de l’EDM, du nivellement précis, de l’inclinaison électronique et de la surveillance GPS continue, le volcan Mayon a été légèrement gonflé depuis 2020.

Le niveau d’alerte 2 (agitation accrue) prévaut sur le volcan Mayon. Il est rappelé au public qu’il y a actuellement des troubles provoqués par des processus magmatiques peu profonds qui pourraient éventuellement conduire à des éruptions phréatiques ou même précéder des éruptions magmatiques dangereuses. L’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) de six (6) kilomètres de rayon est strictement interdite afin de minimiser les risques d’explosions soudaines, de chutes de pierres et de glissements de terrain. En cas d’événements de chute de cendres susceptibles d’affecter les communautés sous le vent du cratère du Mayon, les gens doivent se couvrir le nez et la bouche avec un chiffon humide et propre ou un masque anti-poussière. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres d’une éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient une surveillance étroite du volcan Mayon et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs.

Photo : Auteur inconnu.

 

Alaska , Great Sitkin :

52°4’35 » N 176°6’39 » O,
Altitude du sommet 5709 pi (1740 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : SURVEILLANCE
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

L’éruption de lave à basse altitude se poursuit dans le cratère sommital du Grand Sitkin. Les conditions météorologiques étaient nuageuses sur le volcan pendant la majeure partie de la semaine, mais des températures de surface faiblement élevées ont été observées dans les données satellitaires jeudi. La lave active avance principalement vers le Sud, enterrant la lave antérieure de 2021-2022, et vers l’Est dans le champ de glace du cratère sommital restant.

Images satellites en fausses couleurs proche infrarouge de WorldView-2 le 25 novembre 2022. Les champs de coulée de lave 2021-2022 sont visibles : les coulées plus anciennes mises en place de juillet 2021 à juin 2022 sont partiellement couvertes de neige tandis qu’une nouvelle coulée de débordement est sans neige.

La dernière image radar haute résolution montrant la croissance de la lave a été obtenue le 20 janvier. De petits tremblements de terre se sont produits certains jours, mais l’activité sismique reste globalement très faible.

Le Great Sitkin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux régionaux de capteurs d’infrasons et de foudre.

Source : AVO.

Photo : Loewen, Matt.

 

Equateur , Cotopaxi :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN COTOPAXI ,Vendredi 27 Janvier 2023.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Modéré , Tendance de surface : Sans changement.
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Ascendante.

Sismicité : Du 26 Janvier 2023 , 11:00h au 27 Janvier 2023 , 11:00h : 

Il n’y a pas eu de coupures dans la transmission des données de la station de référence (BREF).

Tremor d’émission  (TREMI ) 16
Longue période ( LP) : 27

Pluies / Lahars :
Il n’y a pas de rapports de pluie dans le secteur.

Colonne d’émission / cendres :
Diverses émissions de gaz et de cendres ont été observées à travers des caméras, qui ont eu des hauteurs comprises entre 500 et 600 mètres au-dessus du sommet, la direction est restée vers le Sud-Ouest et l’Ouest. Ces émissions ont provoqué des chutes de cendres dans la commune de Mulaló, dans les secteurs de Barrancas, Ticatilín, Caspi et San Ramon. Grâce à des images satellites, le VAAC de Washington a signalé 2 émissions de cendres au cours des dernières 24 heures, qui ont atteint 800 mètres au-dessus du sommet, se dirigeant vers le Sud-Ouest.

Gaz:
Le système MOUNTS a détecté 514,8 tonnes de dioxyde de soufre (SO2), mesuré le 26/01/2023 à 13h23 TL.

Observation:
Aux premières heures de la matinée et aujourd’hui, le volcan s’est dégagé, montrant diverses émissions de gaz et de cendres  .

Niveau d’alerte: Jaune.

Source et photo : IGEPN

 

 

 

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *