May 21, 2024. EN. Indonesia : Ibu , Chile : Lascar , Colombia : Puracé , Guatemala : Fuego , Costa Rica : Poas / Rincon de la Vieja .

May 21 , 2024.

 

Indonesia , Ibu :

Mount Ibu exhibited an eruption on Tuesday, May 21, 2024 at 2:01 p.m. WIT with the height of the ash column observed at ±5,000 m above the summit (±6,325 m above sea level). The ash column was observed to be gray with thick intensity, oriented to the West and Northwest. At the time of writing, the eruption was still ongoing.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : May 21 , 2024
Volcano : Ibu (268030)
Current Aviation Colour Code : RED
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Ibu Volcano Observatory
Notice Number : 2024IBU017
Volcano Location : N 01 deg 29 min 17 sec E 127 deg 37 min 48 sec
Area : North Maluku, Indonesia
Summit Elevation : 4240 FT (1325 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 05h01 UTC (14h01 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 20240 FT (6325 M) above sea level or 16000 FT (5000 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving from west to northwest. Volcanic ash is observed to be gray. The intensity of volcanic ash is observed to be thick.

Remarks :
Eruption and ash emission is continuing. Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 28 mm.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Chile , Lascar :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
10 seismic events of type VT, associated with the fracturing of rocks (Volcano-Tectonics). The most energetic earthquake had a Local Magnitude (ML) value equal to 0.9, located 0.3 km south-southwest of the volcanic building, at a depth of 1.9 km in reference to the crater.
94 LP type seismic events, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 13 cm2.

Fluid geochemistry
No anomalies have been reported in the emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcano, according to data published by the Tropospheric Monitoring Instrument (TROPOMI) and the Sulfur Dioxide Group of the Ozone Monitoring Instrument (OMI).

Thermal anomalies by satellites
During the period, no thermal alerts were recorded in the area associated with the volcano, according to the analytical processing of Sentinel 2-L2A satellite images, in combination of false color bands.

Geodesy
The geodetic activity of the period was characterized by:
-Small horizontal displacements.
-Small vertical displacement.
Consequently, no changes attributable to the internal dynamics of the volcano generating changes in surface deformation are observed.

Surveillance cameras
The images provided by the fixed camera, installed near the volcano, did not record degassing columns or variations linked to surface activity.

Activity remained at levels considered low, suggesting stability of the volcano.

The technical volcanic alert is maintained in:
GREEN TECHNICAL ALERT: Active volcano with stable behavior – There is no immediate risk

Observation:
An area with a radius of 500 meters is considered a potential danger zone near the active crater.

Source : Sernageomin

Photo : Vulcanopro

 

Colombia , Puracé :

Popayan, May 20, 2024, 3:30 p.m.

Regarding the monitoring of the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), an entity attached to the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, reports that:
From yesterday until the time of publication of this bulletin, the seismic activity associated with fracture processes, as well as that linked to the movement of fluids, maintained a behavior similar to that observed in previous days, with a downward trend of the number of earthquakes. The fracture events were located mainly under the crater of the Puracé volcano at depths less than 2 km and with low magnitudes. Seismicity linked to the movement of fluids continues to be concentrated in the crater sector, at depths less than 2 km.

In the images obtained this morning, it was not possible to have a clear view of the crater. Ground deformation processes, carbon dioxide (CO2) and sulfur dioxide (SO2) concentrations maintain the observed trend, with values remaining above known baselines for this volcano.

The SGC confirms that the alert state of the PURACE VOLCANO continues at ORANGE: volcano with significant changes in the monitored parameters.

Source et photo : SGC

 

Guatemala , Fuego :

Weather conditions: cloudy.
Wind: North-East.
Precipitation: 23.4 mm.

Activity:
Seismic stations and INSIVUMEH cameras show small, moderate and a few strong explosions, which occur at a frequency of 3 to 9 per hour, raising columns of gas and ash to heights between 4,500 and 4,800 meters above sea level. above sea level (14,763 to 15,748 feet). These move towards the West and South-West, carrying the ashes up to 30 kilometers or more. The explosions produced small to moderate avalanches around the crater towards the Ceniza, Las Lajas and Seca ravines, and produce incandescent pulses of 350 and 400 meters at night.

This activity is accompanied by low rumbling sounds and weak to moderate shock waves. Due to wind direction, light falls of fine ash may occur over Los Yucales, Yepocapa, Santa Sofía, Sangre de Cristo, Ojo de Agua, Santa Emilia, Palo Verde, Panimache I and II, among others. In the afternoon and evening, moderate and heavy rains will continue in the volcanic area, so lahars may descend. It is recommended to take precautions when passing vehicles through ravines.

Source : Insivumeh

Photo : Diego Rizzo

 

Costa Rica , Poas / Rincon de la Vieja :

Volcan Poas

Lat: 10.20°N;
Longitude: 84.23°W;
Altitude: 2687 m
Current activity level: Warning

The seismic and acoustic tremor showed some oscillations this week. Before the eruptive activity of May 12 and 15, an increase in tremors was observed. The observed eruptive activity is composed of small, frequent pulses (several per minute over a period of a few hours). Pulses are identified using infrasound recordings and visual observation. The column of ejected solid material does not exceed 15 m above the edge of the mouth C. Frequent low frequency (LP) earthquakes are recorded. In recent days, a contraction of the crater continues to be observed and an uplift is observed to the south of the crater.

The gas compositions remain relatively stable, with SO2/CO2 ratios close to 2.3 and H2S/SO2 ratios close to 0.5. The SO2 concentration recorded by the ExpoGAS station at the lookout reached a maximum of 4.3 ppm this week. No SO2 was detected in the atmosphere this week. On the other hand, the SO2 flux of the previous week (231 ± 136 t/d) was lower than that of the previous week (356 ± 277 t/d). The rains this week allowed us to have water sporadically in the C mouth, but not to measure the level.

Rincón de la Vieja Volcano

Lat: 10.83°N;
Longitude: 85.34°W;
Altitude: 1916 m
Current activity level: Caution

During this week, a total of 115 small eruptions were recorded. None of them generated lahar descent, but generated small plumes (< 500 m) rich in water vapor, gas and aerosols. In addition to the eruptions, acoustic signals associated with the bubbling have been recorded since April 28 with variations in energy.
From April 28 until the time of this bulletin, frequent acoustic signals associated with bubbling or small geyser-like eruptions have been recorded. From May 8, acoustic signals linked to very frequent phreatic eruptions were recorded (approximately every 3 to 4 minutes). The exponential increase in seismic tremor energy observed from April 17 decreased compared to May 6, almost returning to previous levels of April 2024. The background tremor remains in a variable frequency range of 0.7 at 6 Hz. This tremor is accompanied by long period (LP) type events coinciding with the appearance of bubbling. Distal and proximal volcano-tectonic earthquakes associated with rock breakages are also recorded.


Geodetic measurements show that the extension of the base of the volcano observed in recent months has ceased, as has the uplift of the summit. Gas compositions remain relatively stable, with CO2/SO2 ratios close to 1 (a little lower than normal) and H2S/SO2 ratios close to 0.2. The Sentinel-5P satellite sensor has not detected any SO2 in the atmosphere emitted by the Rincón since May 3, 2024. During the previous week, an SO2 flux of 283 ± 166 t/d was recorded, which has remained relatively constant over the past two weeks. Satellite observations from international collaborations confirmed a low lake level and the appearance of what could be a circular cone of material 30 m in diameter at the bottom of the crater.

Source : Ovsicori

Photos : Maria Martinez , Waldo Taylor de ICE. ( archives).

21 Mai 2024. FR. Indonésie : Ibu , Chili : Lascar , Colombie : Puracé , Guatemala : Fuego , Costa Rica : Poas / Rincon de la Vieja .

21 Mai 2024.

 

Indonésie , Ibu :

Le mont Ibu a présenté une éruption le mardi 21 mai 2024 à 14h01 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 5 000 m au-dessus du sommet (± 6 325 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise avec une intensité épaisse , orientée à l’Ouest et au Nord-Ouest. Au moment de la rédaction de ce rapport, l’éruption était toujours en cours.

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 21 mai 2024
Volcan : Ibu (268030)
Code couleur aviation actuel : ROUGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Ibu
Numéro d’avis : 2024IBU017
Localisation du volcan : N 01 degrés 29 min 17 sec E 127 degrés 37 min 48 sec
Zone : Moluques du Nord, Indonésie
Altitude du sommet : 4 240 pieds (1 325 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 05h01 UTC (14h01 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 20 240 pieds (6 325 m) au-dessus du niveau de la mer ou 16 000 pieds (5 000 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant d’ouest en nord-ouest. Les cendres volcaniques sont grises. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent. Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 28 mm.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Chili , Lascar :

Sismologie
L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
10 événements sismiques de type VT, associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique). Le séisme le plus énergétique avait une valeur de Magnitude Locale (ML) égale à 0,9, situé à 0,3 km au Sud-Sud-Ouest du bâtiment volcanique, à une profondeur de 1,9 km en référence au cratère.
94 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 13 cm2.

Géochimie des fluides
Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan, selon les données publiées par l’instrument de surveillance troposphérique (TROPOMI) et Groupe de dioxyde de soufre de l’instrument de surveillance de l’ozone (OMI) .

Anomalies thermiques par les satellites
Au cours de la période, aucune alerte thermique n’a été enregistrée dans la zone associée au volcan, selon le traitement analytique des images satellite Sentinel 2-L2A, en combinaison de bandes de fausses couleurs.

Géodésie
L’activité géodésique de la période a été caractérisée par :
-Déplacements horizontaux de faible ampleur.
-Déplacement vertical de faible ampleur.
Par conséquent, aucun changement attribuable à la dynamique interne du volcan générant des changements dans la déformation de la surface n’est observé.

Caméras de surveillance
Les images fournies par la caméra fixe, installée à proximité du volcan, n’ont pas enregistré de colonnes de dégazage ni de variations liées à l’activité de surface.

L’activité est restée à des niveaux considérés comme faibles, suggérant une stabilité du volcan.

L’alerte technique volcanique est maintenue en :
ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat

Observation:
Est considérée comme une zone de danger potentiel à proximité du cratère actif une zone d’ un rayon de 500 mètres.

Source : Sernageomin

Photo : Vulcanopro

 

Colombie , Puracé :

Popayán, 20 mai 2024, 15h30 m.

Concernant le suivi de l’activité du  VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), une entité rattachée au MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, rapporte que :
Depuis hier jusqu’au moment de la publication de ce bulletin, l’activité sismique associée aux processus de fracture, ainsi que celle liée au mouvement des fluides, ont maintenu un comportement similaire à celui observé les jours précédents, avec une tendance à la baisse du nombre de tremblements de terre  . Les événements de fracture ont été localisés principalement sous le cratère du volcan Puracé à des profondeurs inférieures à 2 km et avec de faibles magnitudes. La sismicité liée au mouvement des fluides continue d’être concentrée dans le secteur du cratère, à des profondeurs inférieures à 2 km.

Sur les images obtenues ce matin, il n’était pas possible d’avoir une vue dégagée sur le cratère. Les processus de déformation du sol , de concentrations de dioxyde de carbone (CO2) et de dioxyde de soufre (SO2) maintiennent la tendance observée, avec des valeurs qui restent supérieures aux lignes de base connues pour ce volcan.

Le SGC confirme que l’état d’alerte du VOLCAN PURACÉ se poursuit à ORANGE : volcan avec des changements importants dans les paramètres surveillés.

Source et photo : SGC

 

Guatemala , Fuego :

Conditions atmosphériques : nuageuses.
Vent : Nord-Est.
Précipitations : 23,4 mm.

Activité:
Les stations sismiques et les caméras INSIVUMEH montrent des explosions faibles, modérées et quelques fortes, qui se produisent à une fréquence de 3 à 9 par heure, soulevant des colonnes de gaz et de cendres à des hauteurs comprises entre 4 500 et 4 800 mètres au-dessus du niveau de la mer (14 763 à 15 748 pieds). Celles ci se déplacent vers l’Ouest et le Sud-Ouest, transportant les cendres jusqu’à 30 kilomètres ou plus. Les explosions ont produit des avalanches faibles à modérées autour du cratère vers les ravins de Ceniza, Las Lajas et Seca, et produisent la nuit des impulsions incandescentes de 350 et 400 mètres.

Cette activité s’accompagne de faibles grondements et d’ondes de choc faibles à modérées. En raison de la direction du vent, de faibles chutes de cendres fines peuvent se produire sur Los Yucales, Yepocapa, Santa Sofía, Sangre de Cristo, Ojo de Agua, Santa Emilia, Palo Verde, Panimache I et II, entre autres. Dans l’après-midi et le soir, des pluies modérées et fortes continueront dans la zone volcanique, donc des lahars pourraient descendre. Il est recommandé de prendre des précautions lors du passage de véhicules dans les ravins.

Source : Insivumeh

Photo : Diego Rizzo

 

Costa Rica , Poas / Rincon de la Vieja :

Volcan Poas

Lat : 10,20°N ;
Longitude : 84,23°O ;
Altitude : 2687 m
Niveau d’activité actuel : Avertissement

Le tremor sismique et acoustique a présenté quelques oscillations cette semaine. Avant l’activité éruptive des 12 et 15 mai, une augmentation des tremors a été observée. L’activité éruptive observée est composée de petites impulsions fréquentes (plusieurs par minute sur une période de quelques heures). Les impulsions sont identifiées grâce à des enregistrements infrasons et à une observation visuelle. La colonne de matière solide éjectée ne dépasse pas 15 m au-dessus du bord de l’embouchure C. Des séismes fréquents de basse fréquence (LP) sont enregistrés. Ces derniers jours, une contraction du cratère continue d’être observée et un soulèvement est observé au Sud du cratère.

Les compositions gazeuses restent relativement stables, avec des ratios SO2/CO2 proches de 2,3 et H2S/SO2 proches de 0,5. La concentration de SO2 enregistrée par la station ExpoGAS au belvédère a atteint un maximum de 4,3 ppm cette semaine. Aucun SO2 n’a été détecté dans l’atmosphère cette semaine. En revanche, le flux de SO2 de la semaine précédente (231 ± 136 t/j) était inférieur à celui de la semaine précédente (356 ± 277 t/j). Les pluies de cette semaine nous ont permis d’avoir de l’eau sporadiquement dans l’embouchure C, mais pas d’en mesurer le niveau.

Volcan Rincón de la Vieja

Lat : 10,83°N ;
Longitude : 85,34°O ;
Altitude : 1916 m
Niveau d’activité actuel : Attention

Au cours de cette semaine, un total de 115 petites éruptions ont été enregistrées. Aucun d’entre elles n’a généré de descente de lahars, mais ont généré de petits panaches (< 500 m) riches en vapeur d’eau, gaz et aérosols. En plus des éruptions, des signaux acoustiques associés aux bouillonnements ont été enregistrés depuis le 28 avril avec des variations d’énergie.
Du 28 avril jusqu’au moment de ce bulletin, de fréquents signaux acoustiques associés à des bouillonnements ou à de petites éruptions de type geyser ont été enregistrés. Dès le 8 mai, des signaux acoustiques liés à des éruptions phréatiques très fréquentes ont été enregistrés , (environ toutes les 3 à 4 minutes). L’augmentation exponentielle de l’énergie sismique du tremor observée à partir du 17 avril a diminué par rapport au 6 mai, revenant presque aux niveaux précédents d’ avril 2024. Le tremor de fond reste dans une plage de fréquence variable de 0,7 à 6 Hz. Ce tremor est accompagné d’ événements de type longue période (LP) coïncidant avec l’apparition des bouillonnements. Des séismes volcano-tectoniques distaux et proximaux associés à des bris de roches sont également enregistrés.


Les mesures géodésiques montrent que l’extension de la base du volcan observée ces derniers mois a cessé, tout comme le soulèvement du sommet. Les compositions de gaz sont
restent relativement stables, avec des ratios CO2/SO2 proches de 1 (un peu inférieurs à la normale) et H2S/SO2 proches de 0,2. Le capteur du satellite Sentinel-5P n’a pas détecté de SO2 dans l’atmosphère émise par le Rincón depuis le 3 mai 2024. Au cours de la semaine précédente, un flux de SO2 de 283 ± 166 t/j a été enregistré, qui est resté relativement constant au cours des deux dernières semaines . Les observations satellitaires des collaborations internationales ont confirmé un faible niveau du lac et l’apparition de ce qui pourrait être un cône de matière circulaire de 30 m de diamètre au fond du cratère.

Source : Ovsicori

Photos : Maria Martinez , Waldo Taylor de ICE. ( archives).

March 12, 2023. EN. Chile : Lascar , Colombia : Nevado del Huila , Ecuador : Reventador , La Martinique : Montagne Pelée , Guatemala : Fuego .

March 12 , 2023.

 

Chile , Lascar :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
62 seismic events of type VT, associated with the fracture of rocks (Volcano-Tectonics).
37 LP type seismic events, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 11 cm2.
3 TR type seismic events, associated with the sustained dynamics over time of fluids inside the volcanic system (TRemor). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 6 cm2.

Fluid geochemistry
The sulfur dioxide (SO2) emissions data obtained by the differential optical absorption spectroscopy (DOAS) equipment, corresponding to the Emú station, located 6 km in the East-South-East (ESE) direction from active crater, presented an average value of 200 ± 71 t/d, with a maximum daily value of 506 t/d on February 2.
No anomalies have been reported in emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcano, according to data published by the Tropopheric Monitoring Instrument (TROPOMI). No reports of atmospheric anomalies have been reported by the Ozone Monitoring Instrument (IMO) Sulfur Dioxide Panel.

Satellite thermal anomalies
During the period, no thermal alerts were recorded in the area associated with the volcano, according to the analytical processing of Sentinel 2-L2A satellite images, in combination of false color bands.

Geodesy
The two GNSS stations installed in the area of the Láscar volcano, which make it possible to monitor the deformation of the volcanic edifice, show small-scale displacements, both in the horizontal and vertical direction, not exceeding 0.16 cm/month. In conclusion, there is no evidence of deformation of the volcanic system for the period evaluated.

Surveillance cameras
The images provided by the fixed camera, installed near the volcano, recorded regular degassing, with a maximum column height of 720 m on February 4.

Activity remained at levels considered low, suggesting stability of the volcanic system. The technical volcanic alert is maintained in:
GREEN TECHNICAL ALERT: Active volcano with stable behavior – There is no immediate risk

Source : Sernageomin

Photo : RudiR/ commons.wikimedia.org .

 

Colombia , Nevado del Huila :

Weekly bulletin on the activity of the Nevado del Huila volcano

From the monitoring of the activity of the NEVADO DEL HUILA VOLCANO, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:
In the week from February 27 to March 4, 2024, seismic activity continued to present low levels, comparable to those recorded in previous months, both in number of events and in energy released. Images obtained from installed cameras showed low levels of degassing from the volcanic system.

Other parameters measured for the assessment of volcanic activity did not show significant changes.
During the period considered, the volcano continued to exhibit stable behavior.

The alert status for volcanic activity remains at: YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS.

The COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE will continue to monitor the evolution of the volcanic phenomenon and will inform in a timely manner of any changes that may occur.

Source : SGC

Photo : Parque Nacional

 

Ecuador , Reventador :

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE REVENTADOR VOLCANO, Monday March 11, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: Moderate, Surface trend: No changes
Internal activity level: Moderate, Internal trend: No changes

Seismicity: From March 10, 2024, 11:00 a.m. to March 11, 2024, 11:00 a.m.:

The following table shows the number of seismic events from the reference station over the last 24 hours.

Explosion (EXP) 30
Long Period (LP) 14
Transmitting tremor (TREMI) 23
Tremor harmonic (TRARM): 3

Precipitation/Lahars:
No rain was recorded in the volcano area. In the event of heavy rains, these could remobilize the volcanic material accumulated nearby and generate flows of mud and debris which would slide down the sides of the volcano and flow into adjacent rivers.

Emissions/ash column:
Since yesterday, no gas or ash emissions have been observed thanks to the volcano’s surveillance camera system. On the other hand, W-VAAC issued a report during the night referring to clouds of gas and ash 800 m above the crater level in a West-Northwest direction.

Observation:
During last night, thanks to surveillance cameras, several episodes of incandescence were observed at the level of the crater accompanied by descents of pyroclastic materials up to 700 m below the level of the crater. On the other hand, the volcano remained completely cloudy yesterday morning and evening and partially clear during the afternoon.

Other monitoring parameters:
Over the last 24 hours, the MIROVA-MODIS satellite system recorded 1 weak thermal anomaly.

Alert level: Orange.

Source et photo : IGEPN.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Weekly report, Paris Institute of Globe Physics / Martinique Volcanological and Seismological Observatory
Activity on Montagne Pelée. Saint-Pierre, March 8, 2024 at 2:00 p.m. local time (GMT-4)

Volcanic activity decreased this week with 9 earthquakes of volcanic origin observed.
Between March 1, 2024 at 4:00 p.m. (UT) and March 8, 2024 at 4:00 p.m. (UT), the OVSM recorded 9 very low energy volcano-tectonic earthquakes. These earthquakes were clearly identified as originating from one of the well-known seismically active zones at Montagne Pelée, located between 1.0 and 1.4 km depth below the summit of the volcano.
Surface seismicity of the volcano-tectonic type is associated with micro-fracturing in the volcanic edifice linked to the global reactivation of the volcano observed since the end of 2018.

No earthquake was felt by the population.
The previous week, the OVSM had recorded 14 earthquakes of volcanic origin. As of March 8, 2024 and during the last 4 weeks, the OVSM has therefore observed a total of 71 volcanic earthquakes, or an average of 17 to 18 earthquakes per week.
During phases of volcanic reactivation of volcanoes similar to Montagne Pelée, it is usual to observe seismic activity varying in intensity and frequency.

The alert level is currently YELLOW: vigilance.

Source : OVSM /IPGP

Photo : Photopoesie

 

Guatemala , Fuego :

14°28’54˝ North latitude;
90°52’54˝ West longitude.
Altitude: 3,763 meters above sea level.
Weather conditions: Clear weather
Wind: North-East
Precipitation: 0.0 mm.

Activity:
The Fuego Volcano Observatory OVFGO reports weak, moderate, and a few strong explosions, which occur at a frequency of 3 to 7 per hour. These explosions generate columns of gray gas and ash at heights of 4,300 to 4,700 meters above sea level (14,108 to 15,420 feet), which travel 12 km westward and southward. South West. The explosions produce weak and moderate avalanches around the crater and towards the Seca, Ceniza, Taniluyá and Las Lajas ravines where part of the ejected material reached the vegetation. Low and moderate rumblings are reported with weak shock waves that vibrate the roofs and windows of houses near the volcano. Falling fine ash particles are also reported in the communities of Panimache I, Morelia, Santa Sofía and other neighboring communities.

Source : Insivumeh

Photo : Desnivel Tour

 

12 Mars 2023. FR. Chili : Lascar , Colombie : Nevado del Huila , Equateur : Reventador , La Martinique : Montagne Pelée , Guatemala : Fuego .

12 Mars 2023.

 

Chili , Lascar :

Sismologie
L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
62 événements sismiques de type VT, associés à la fracture des roches (Volcano-Tectonique).
37 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 11 cm2.
3 événements sismiques de type TR, associés à la dynamique soutenue dans le temps des fluides à l’intérieur du système volcanique (TRemor). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égal à 6 cm2.

Géochimie des fluides
Les données d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues par l’équipement de spectroscopie d’absorption optique différentielle (DOAS), correspondant à la station Emú, située à 6 km dans la direction Est-Sud-Est (ESE) du cratère actif, ont présenté une valeur moyenne de 200 ± 71 t/j, avec une valeur journalière maximale de 506 t/j le 2 février.
Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan, selon les données publiées par le Tropopheric Monitoring Instrument (TROPOMI) . Aucun rapport d’anomalie atmosphérique n’a été signalé par le Groupe sur le dioxyde de soufre de l’instrument de surveillance de l’ozone (OMI) .

Anomalies thermiques des satellites
Au cours de la période, aucune alerte thermique n’a été enregistrée dans la zone associée au volcan, selon le traitement analytique des images satellite Sentinel 2-L2A, en combinaison de bandes de fausses couleurs.

Géodésie
Les deux stations GNSS installées dans la zone du volcan Láscar, qui permettent de surveiller la déformation de l’édifice volcanique, montrent des déplacements de faible ampleur, tant dans le sens horizontal que vertical, ne dépassant pas 0,16 cm/mois. En conclusion, il n’y a aucune preuve de déformation du système volcanique pour la période évaluée.

Caméras de surveillance
Les images fournies par la caméra fixe, installée à proximité du volcan, ont enregistré des dégazages réguliers, avec une hauteur de colonne maximale de 720 m le 4 février.

L’activité est restée à des niveaux considérés comme faibles, suggérant une stabilité du système volcanique. L’alerte technique volcanique est maintenue en :
ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat

Source : Sernageomin

Photo : RudiR/ commons.wikimedia.org .

 

Colombie , Nevado del Huila :

Bulletin hebdomadaire sur l’activité du volcan Nevado del Huila

Du suivi de l’activité du VOLCAN NEVADO DEL HUILA, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :
Dans la semaine du 27 février au 4 mars 2024, l’activité sismique a continué de présenter des niveaux faibles, comparables à ceux enregistrés les mois précédents, tant en nombre d’événements qu’en énergie libérée. Les images obtenues grâce aux caméras installées ont montré de faibles niveaux de dégazage du système volcanique.

Les autres paramètres mesurés pour l’évaluation de l’activité volcanique n’ont pas montré de changements importants.
Au cours de la période considérée, le volcan a continué à présenter un comportement stable.

L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à : ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN continuera à surveiller l’évolution du phénomène volcanique et informera en temps utile de tout changement qui pourrait survenir.

Source : SGC

Photo : Parque Nacional

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Lundi 11 Mars 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Modéré , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 10 Mars 2024 , 11:00h au 11 Mars 2024 , 11:00h : 

Le tableau suivant montre le nombre d’événements sismiques de la station de référence au cours des dernières 24 heures.

Explosion (EXP) 30
Longue Période (LP) 14
Tremor d’émission (TREMI ) 23
Tremor harmonique ( TRARM ): 3

Précipitations / Lahars :
Aucune pluie n’a été enregistrée dans la zone du volcan. En cas de fortes pluies, celles-ci pourraient remobiliser la matière volcanique accumulée à proximité et générer des coulées de boue et de débris qui dévaleraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
Depuis hier, aucune émission de gaz ou de cendres n’a été observée grâce au système de caméra de surveillance du volcan. D’autre part, le W-VAAC a émis pendant la nuit un rapport faisant référence à des nuages ​​de gaz et de cendres à 800 m au-dessus du niveau du cratère dans une direction Ouest-Nord-Ouest.

Observation:
Au cours de la nuit dernière, grâce aux caméras de surveillance, plusieurs épisodes d’incandescence ont été observés au niveau du cratère accompagnés de descentes de matières pyroclastiques jusqu’à 700 m sous le niveau du cratère. En revanche, le volcan est resté complètement nuageux hier matin et soir et partiellement clair au cours de l’après-midi.

Autres paramètres de surveillance :
Au cours des dernières 24 heures, le système satellitaire MIROVA-MODIS a enregistré 1 faible anomalie thermique.

Niveau d’alerte: Orange.

Source et photo : IGEPN.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire , Institut de physique du globe de Paris / Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique
Activité de la Montagne Pelée . Saint-Pierre, le 08 mars 2024 à 14h00 locales (GMT-4)

L’activité volcanique a diminué cette semaine avec 9 séismes d’origine volcanique observés.
Entre le 01 mars 2024 à 16h00 (TU) et le 08 mars 2024 à 16h00 (TU), l’OVSM a enregistré 9 séismes de très faible énergie de type volcano-tectonique. Ces séismes ont clairement été identifiés comme provenant de l’une des zones sismiquement actives bien connues à la Montagne Pelée, situées entre 1,0 et 1,4 km de profondeur sous le sommet du volcan.
La sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à de la micro-fracturation dans l’édifice volcanique en lien avec la réactivation globale du volcan observée depuis fin 2018.

Aucun séisme n’a pas été ressenti par la population.
La semaine précédente, l’OVSM avait enregistré 14 séismes d’origine volcanique. En date du 08 mars 2024 et durant les 4 dernières semaines écoulées, l’OVSM a donc observé un total de 71 séismes volcaniques, soit une moyenne de 17 à 18 séismes par semaine.
Lors des phases de réactivation volcanique de volcans similaires à la Montagne Pelée, il est habituel d’observer une activité sismique variable en intensité et en fréquence.

Le niveau d’alerte est actuellement JAUNE : vigilance.

Source : OVSM /IPGP

Photo : Photopoesie

 

Guatemala , Fuego :

14°28’54˝ Latitude Nord ;
90°52’54˝ Longitude Ouest.
Altitude : 3 763 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Conditions atmosphériques : Temps clair
Vent : Nord-Est
Précipitations : 0,0 mm.

Activité:
L’observatoire du volcan Fuego OVFGO rapporte des explosions faibles, modérées et quelques fortes, qui se produisent à une fréquence de 3 à 7 par heure. Ces explosions génèrent des colonnes de gaz gris et de cendres à des hauteurs de 4 300 à 4 700 mètres au-dessus du niveau de la mer (14 108 à 15 420 pieds) , qui se déplacent sur 12 km vers l’Ouest et le Sud-Ouest. Les explosions produisent des avalanches faibles et modérées autour du cratère et vers les ravins Seca, Ceniza, Taniluyá et Las Lajas où une partie des matériaux éjectés a atteint la végétation. Des grondements faibles et modérés sont signalés avec de faibles ondes de choc qui font vibrer les toits et les fenêtres des maisons proches du volcan. Des chutes de fines particules de cendres sont également signalées dans les communautés de Panimache I, Morelia, Santa Sofía et d’autres communautés voisines.

Source : Insivumeh

Photo : Desnivel Tour

 

February 11, 2024. EN. Indonesia : Marapi , Chile : Lascar , Chile : Villarica , Ecuador : Reventador , Mexico : Popocatepetl .

February 11 , 2024 .

 

Indonesia , Marapi :

An eruption of Mount Marapi occurred on Saturday, February 10, 2024 at 4:51 p.m. WIB with the height of the ash column observed at ± 700 m above the summit (± 3591 m above sea level). The ash column was observed to be white to gray in color with thick intensity, oriented towards the South-West. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 5 mm and a duration of 50 seconds.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : February 10 , 20240210/0951Z
Volcano : Marapi (261140)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Marapi Volcano Observatory
Notice Number : 2024MAR002
Volcano Location : S 0 deg 22 min 52 sec E 100 deg 28 min 23 sec
Area : West Sumatra, Indonesia
Summit Elevation : 9251 FT (2891 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 09h51 UTC (16h51 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 11491 FT (3591 M) above sea level or 2240 FT (700 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving to southwest. Volcanic ash is observed to be white to gray. The intensity of volcanic ash is observed to be thick.

Remarks :
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 5 mm and maximum duration 50 second. Tremor recorded on seismogram with maximum amplitude 2 mm.

Source : Magma Indonésia.

Photo : Sumatera Barat Indonesia

 

Chile , Lascar :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
23 seismic events of type VT, associated with the fracturing of rocks (Volcano-Tectonics). The most energetic earthquake had a Local Magnitude (ML) value equal to 2.3, located 2.9 km south-southwest of the volcanic edifice, at a depth of 6.5 km from the crater .
43 LP type seismic events, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 11 cm2. No event presented the minimum energy to be localized.
1 TR type seismic event, associated with the dynamics maintained over time of fluids inside the volcanic system (TRemor). The size of the earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 1 cm2. No event presented the minimum energy to be localized.

Fluid geochemistry
The sulfur dioxide (SO2) emissions data obtained by the differential optical absorption spectroscopy (DOAS) equipment, corresponding to the Emú station, located 6 km in the East-South-East (ESE) direction from active crater, presented an average value of 157 ± 40 t/d, with a maximum daily value of 402 t/d on January 9. No anomalies have been reported in emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcano, according to data published by the Tropospheric Monitoring Instrument (TROPOMI).

Thermal anomalies by satellites
During the period, thermal alerts were recorded in the area associated with the volcanic system, according to data processed by Middle Infrared Observation of Volcanic Activity (MIROVA), with a maximum power < 1 MW. on January 21. No thermal alert was recorded in the area associated with the volcanic edifice, according to the analytical processing of Sentinel 2-L2A satellite images, in combination of false color bands.

Geodesy
Geodetic activity was characterized by:
– Small-scale trips.
– Deformation rate not exceeding 0.26 cm/month in vertical components and 0.17 cm/month in horizontal components.
In conclusion, there is no evidence of deformation of the volcanic system for the period evaluated.

Surveillance cameras
The images provided by the fixed camera, installed near the volcano, recorded regular degassing, with a maximum column height of 2,400 meters on January 4.
Activity remained at levels considered low, suggesting stability of the volcanic system. The technical volcanic alert is maintained in:
GREEN TECHNICAL ALERT: Active volcano with stable behavior – There is no immediate risk

Source : Sernageomin

Photos : Sernageomin / Gabriel Orozco .

Chile , Villarica :

Special Report on Volcanic Activity (REAV), La Araucanía and Los Ríos regions, Villarrica volcano, February 11, 2024, 02:10 a.m. local time (mainland Chile)

The National Geology and Mining Service of Chile (Sernageomin) announces the following PRELIMINARY information, obtained through the monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed at the Southern Andean Volcano Observatory (Ovdas):

On Sunday February 11, 2024, at 1:50 a.m. local time (04:50 UTC), monitoring stations installed near the Villarrica volcano recorded an earthquake associated with fluid dynamics inside the volcanic system (volcano-tectonic type).

 

The characteristics of this earthquake after its analysis are as follows:

ORIGINAL TIME: 01:50 local time (04:50 UTC)
REDUCED TRAVEL: 71.84 (cm*cm)
ACOUSTIC SIGNAL: 4.3 Pascals (Pa) reduced to 1 km

Observation :

No superficial activity associated with this event was recorded.

The technical volcanic alert is maintained at YELLOW level.

Source : Sernageomin

Photos :  auteur inconnu.

 

Ecuador , Reventador :

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE REVENTADOR VOLCANO, Saturday February 10, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: Moderate, Surface trend: No changes
Internal activity level: Moderate, Internal trend: No changes

Seismicity: From February 9, 2024, 11:00 a.m. to February 10, 2024, 11:00 a.m.:

The following table shows the number of seismic events from the reference station in the last 24 hours.

Explosion (EXP) 28
Long Period (LP) 16
Transmitting tremor (TREMI) 12
Tremor Harmonic (TRARM): 6

Precipitation/Lahars:

Rainfall is not recorded. **In the event of heavy rains, these could remobilize the accumulated materials, generating mud and debris flows which would descend the sides of the volcano and flow into adjacent rivers.

Emissions/ash column:
Due to weather conditions, it was not possible to observe gas or ash emissions, either through the camera system or through the GOES-16 satellite system. In contrast, the VAAC agency in Washington has not published emissions reports over the period of this report.

Observation:
Since yesterday afternoon, the volcano has remained cloudy most of the time. At night, the surveillance camera recorded the release of incandescent material, which descended along the slopes up to 500 meters below the summit level. At the time of publication of this report, the sector is completely cloudy.

Alert level: Orange.

Source : IGEPN.

Photo :  auteur inconnu.

 

Mexico , Popocatepetl :

February 10, 11:00 a.m. (February 10, 5:00 p.m. GMT)

Activity from the last 24 hours

34 exhalations accompanied by water vapor, volcanic gases and ash were detected. Additionally, 764 minutes of high-frequency, low-amplitude tremors were identified.

During the morning and at the time of this report, a continuous emission of volcanic gases and ash is observed, with dispersion towards the North-North-East (NNE).

The volcanic warning fire of the Popocatépetl volcano is in yellow phase 2.

The scenarios planned for this phase are:

A few small to moderate explosions
Appearance of tremors of variable amplitude

Source et photo : Cenapred.

 

 

11 Février 2024 . FR. Indonésie : Marapi , Chili : Lascar , Chili : Villarica , Equateur : Reventador , Mexique : Popocatepetl .

11 Février 2024 .

 

Indonésie , Marapi :

Une éruption du mont Marapi s’est produite le samedi 10 février 2024 à 16h51 WIB avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 700 m au-dessus du sommet (± 3591 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant de couleur blanche à grise avec une intensité épaisse , orientée vers le Sud-Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 5 mm et une durée de 50 secondes.

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 10 Février 2024
Volcan : Marapi (261140)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Marapi
Numéro d’avis : 2024MAR002
Localisation du volcan : S 0 deg 22 min 52 sec E 100 deg 28 min 23 sec
Zone : Ouest de Sumatra, Indonésie
Altitude du sommet : 9 251 pieds (2 891 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 09h51 UTC (16h51 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 11 491 pieds (3 591 m) au-dessus du niveau de la mer ou 2 240 pieds (700 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Sud-Ouest. Les cendres volcaniques sont blanches à grises. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 5 mm et une durée maximale de 50 secondes. Tremor enregistré sur sismogramme avec une amplitude maximale de 2 mm.

Source : Magma Indonésia.

Photo : Sumatera Barat Indonesia

 

Chili , Lascar :

Sismologie
L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
23 événements sismiques de type VT, associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique). Le séisme le plus énergétique avait une valeur de Magnitude Locale (ML) égale à 2,3, situé à 2,9 km au Sud-Sud-Ouest de l’édifice volcanique, à une profondeur de 6,5 km par rapport au cratère.
43 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 11 cm2. Aucun événement n’a présenté l’énergie minimale pour être localisé.
1 Événement sismique de type TR, associé à la dynamique entretenue dans le temps des fluides à l’intérieur du système volcanique (TRemor). La taille du séisme évaluée à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 1 cm2. Aucun événement n’a présenté l’énergie minimale pour être localisé.

Géochimie des fluides
Les données d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues par l’équipement de spectroscopie d’absorption optique différentielle (DOAS), correspondant à la station Emú, située à 6 km dans la direction Est-Sud-Est (ESE) du cratère actif, ont présenté une valeur moyenne de 157 ± 40 t/j, avec une valeur journalière maximale de 402 t/j le 9 janvier. Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan, selon les données publiées par le Tropospheric Monitoring Instrument (TROPOMI).

Anomalies thermiques par les satellites
Au cours de la période, des alertes thermiques ont été enregistrées dans la zone associée au système volcanique, selon les données traitées par Middle Infrared Observation of Volcanic Activity (MIROVA,), avec une puissance maximale < 1 MW. le 21 janvier. Aucune alerte thermique n’a été enregistrée dans la zone associée à l’édifice volcanique, selon le traitement analytique des images satellite Sentinel 2-L2A, en combinaison de bandes de fausses couleurs.

Géodésie
L’activité géodésique a été caractérisée par :
– Déplacements de faible ampleur.
– Taux de déformation ne dépassant pas 0,26 cm/mois dans les composantes verticales et 0,17 cm/mois dans les composantes horizontales.
En conclusion, il n’y a aucune preuve de déformation du système volcanique pour la période évaluée.

Caméras de surveillance
Les images fournies par la caméra fixe, installée à proximité du volcan, ont enregistré des dégazages réguliers, avec une hauteur de colonne maximale de 2 400 mètres le 4 janvier.
L’activité est restée à des niveaux considérés comme faibles, suggérant une stabilité du système volcanique. L’alerte technique volcanique est maintenue en :
ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat

Source : Sernageomin

Photos : Sernageomin / Gabriel Orozco

Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions de La Araucanía et Los Ríos, volcan Villarrica, 11 Février 2024, 02h10 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

Le Dimanche 11 Février 2024 , à 01h50 heure locale (04h50 UTC) , les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarrica ont enregistré un séisme associé à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique ( type volcano-tectonique).

 

Les caractéristiques de ce séisme après son analyse sont les suivantes :

HEURE D’ORIGINE : 01h50 heure locale (04h50 UTC)
DEPLACEMENT RÉDUIT : 71,84 (cm*cm)
SIGNAL ACOUSTIQUE : 4,3 Pascals (Pa) réduit à 1 km

Observation :

Il n’a pas été enregistré d’activité superficielle associée à cet évènement  .

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau JAUNE.

Source : Sernageomin

Photos :  auteur inconnu.

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Samedi 10 Février 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Modéré , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 09 Février 2024 , 11:00h au 10 Février 2024 , 11:00h : 

Le tableau suivant montre le nombre d’événements sismiques de la station de référence au cours des dernières 24 heures.

Explosion (EXP) 28
Longue Période (LP) 16
Tremor d’émission (TREMI ) 12
Tremor Harmonique ( TRARM) : 6

 

Précipitations / Lahars :
Les pluies ne sont pas enregistrées. **En cas de fortes pluies, celles-ci pourraient remobiliser les matériaux accumulés, générant des coulées de boue et de débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
En raison des conditions météorologiques, il n’a pas été possible d’observer les émissions de gaz ou de cendres, ni par le système de caméras, ni par le système satellite GOES-16. En revanche, l’agence VAAC de Washington n’a pas publié de rapports d’émissions sur la période de ce rapport.

Observation:
Depuis hier après-midi, le volcan est resté nuageux la plupart du temps. La nuit, la caméra de surveillance a enregistré la libération de matières incandescentes, qui descendaient le long des flancs jusqu’à 500 mètres sous le niveau du sommet. Au moment de la publication de ce présent rapport, le secteur est complètement nuageux.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN.

Photo :  auteur inconnu.

 

Mexique , Popocatepetl :

10 février, 11h00 (10 février, 17h00 GMT)

Activité des dernières 24 heures

34 exhalations accompagnées de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de cendres ont été détectées . De plus, 764 minutes de tremors à haute fréquence et de faible amplitude ont été identifiés .

Au cours de la matinée et au moment de ce rapport , une émission continue de gaz volcaniques et de cendres est observée, avec dispersion vers le Nord-Nord-Est (NNE).

Le feu d’alerte volcanique du volcan Popocatépetl est en jaune phase 2.

Les scénarios prévus pour cette phase sont :

Quelques explosions de taille petites à modérées
Apparition de tremors d’amplitude variable

Source et photo : Cenapred.

 

 

January 15, 2024. EN. Iceland : Reykjanes Peninsula , Chile : Lascar , Hawaii : Kilauea , Ecuador : Reventador , Guatemala , Santiaguito .

January 15 , 2024.

 

Iceland , Reykjanes  Peninsula :

An eruption has started. Updated 14 January at 15:30 UTC

The eruption near Hagafell-Grindavík has maintained the same strength for the past hour or so.

Seismic measurements show that at the beginning of the unrest this morning (~2:30 am), the magma filled dike intrusion initially moved from the SE edge of Stóra-Skógfell and then continued southwest to the southern end of Grindavík. At 5:30 am seismicity had reached the northern end of Grindavík and both seismicity and deformation measurements indicate the dike has since propagated beneath Grindavík town. A new eruptive fissure opened at 12:10 this afternoon, just north of the town. Lava flows extruded from this fissure have now entered the town.

Due to the dike propagation, existing faults and fractures were reactivated and likely new fractures formed within Grindavík.

Gas distribution
The Icelandic Meteorological Office’s weather forecast for gas distribution from the eruption at Hagafell indicates that the direction is north and northeast, with a speed of 3-8 m/s, and the weather is dry and bright today. It will be cloudy at times with minor snowfall late tonight and tomorrow morning. It will clear up in the afternoon tomorrow. Pollution from the eruption is spreading south and southwest.

The fissure which opened north of Grindavík this morning measures 900 meters long and lava flows mainly to the west according to information from the Icelandic Met Office.

A smaller fissure, 100 meters long, opened closer to the town of Grindavík, and is about 200 meters away from the neighborhood of Efrihópur. Lava flows from it in front of the town limits and has already caused serious damage there, with at least three houses burnt and one almost under the lava.
The long fissure is mostly north of the defense walls that have been constructed. They are directed to the west by the lava flow and the lava has covered part of Grindavíkurvegur road and then to the southwest.

New eruption fissure opened up at Grindavík
The magma flowing out of the fissures, lava flow rate and lava size will be better evaluated tomorrow.
It is not possible to rule out that more cracks will form
Along with the formation of the magma dike to the southwest this morning toward and probably beneath Grindavík, there was a large deformation of new fissures and older fissures at the eruption site which occurred on November 10.
When the magma channel was formed last night, deformation was extremely rapid. After the second fissure opened, deformation was significantly reduced and almost stopped, especially at Hagafell and its northernmost point. Deformation is still detected within Grindavík but is decreasing.

The deformation is considered to be a sign that magma pressure is stabilising. However, it is not possible to exclude more eruption fissures.

Sources : IMO , Icelandmonitor.mbl.is/

Photos : RAX-Ragnar Axelsson , mbl.is/Eggert Jóhannesson.

 

Chile , Lascar :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
26 seismic events of type VT, associated with the fracturing of rocks (Volcano-Tectonics). The most energetic earthquake had a Local Magnitude (ML) value less than 0.1, located 1.2 km south-southeast of the volcanic edifice, at a depth of 3.4 km from the crater .
36 LP type seismic events, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 15 cm2.
1 TR type seismic event, associated with the dynamics maintained over time of fluids inside the volcanic system (TRemor). The size of the earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 3 cm2.

Fluid geochemistry
The sulfur dioxide (SO2) emissions data obtained by the differential optical absorption spectroscopy (DOAS) equipment, corresponding to the Emú station, located 6 km in the East-South-East (ESE) direction from active crater, presented an average value of 221 ± 67 t/d, with a maximum daily value of 670 t/d on December 21. No anomalies have been reported in emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcano, according to data published by the Tropopheric Monitoring Instrument (TROPOMI).

Thermal anomalies by satellites
During the period, 13 thermal alerts were recorded in the area associated with the volcanic system, according to data processed by the Middle Infrared Observation of Volcanic Activity (MIROVA), with a maximum power < 1 MW as of December 27. 1 radiance anomaly was reported thanks to the analytical processing of Sentinel 2-L2A satellite images, in
combination of false color bands, for December 26.

Geodesy
The deformation rates of the GNSS equipment installed on the volcano continue to show low deformations, with a maximum of 0.5 cm/month in its vertical component and 0.6 cm/month in its horizontal components, showing no significant change for the period evaluated.

Surveillance cameras
The images provided by the fixed camera, installed near the volcano, recorded regular degassing, with a maximum column height of 1,020 meters on December 25.

Activity remained at levels considered low, suggesting stability of the volcanic system. The technical volcanic alert is maintained in:
GREEN TECHNICAL ALERT: Active volcano with stable behavior – There is no immediate risk.

Source : Sernageomin

Photo : Vulcanopro.

 

Hawaii , Kilauea :

Sunday, January 14, 2024, 9:01 AM HST (Sunday, January 14, 2024, 19:01 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: ADVISORY
Current Aviation Color Code: YELLOW

Activity Summary: 
Kīlauea volcano is not erupting. Over the past day seismicity has been low in the summit region, upper East Rift Zone, and Southwest Rift Zone. Unrest may continue to wax and wane with fluctuating input of magma to the area, and eruptive activity could occur in the near future with little or no warning. No unusual activity has been noted along the middle and lower sections of Kīlauea’s East Rift Zone.

Summit Observations: 
Over the past 24 hours, seismicity in Kīlauea’s summit region slightly decreased, with approximately 17 small-magnitude earthquakes (less than M2) recorded beneath the caldera. Seismicity south and southwest of the caldera has decreased since the previous 24 hours. Periods of increased shallow seismicity can be expected to continue during repressurization of the summit magma reservoir, which has been ongoing since the end of the September 2023 eruption. Seismicity has not reached the levels that immediately preceded recent summit eruptions at Kīlauea.

Kīlauea’s summit region remains at a high level of inflation; relative tilt is above the level reached prior to the most recent eruption in September 2023, and it is higher than at any time since the 2018 eruption. Summit tilt at Uēkahuna and Sand Hill tiltmeters showed low magnitude delfation (less than two microradians of total change), indicative of the beginning of a deflation-inflation (DI) event.

Sulfur dioxide (SO2) gas emission rates remain low. Field measurements indicated an SO2 emission rate of approximately 80 tonnes per day on December 28, which was similar to measurements in October, November, and early December.

Source : HVO

Photo : USGS

 

Ecuador , Reventador :

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE REVENTADOR VOLCANO, Sunday January 14, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: Moderate, Surface trend: No changes
Internal activity level: Moderate, Internal trend: No changes

Seismicity: From January 13, 2024, 11:00 a.m. to January 14, 2024, 11:00 a.m.:

The following table shows the number of seismic events from the reference station in the last 24 hours.

Explosion (EXP) 41
Long Period (LP) 9
Transmitting tremor (TREMI) 11
Tremor harmonic (TRARM) 3

 

Precipitation/Lahars:

Rainfall is not recorded. **In the event of heavy rains, these could remobilize the accumulated materials, generating mud and debris flows which would descend the sides of the volcano and flow into adjacent rivers.

Emissions/ash column:
Yesterday evening, the GOES-16 satellite system detected an emission of gas and ash with a column height equal to 800 meters above the level of the crater, in the southwest direction. During this morning, the network of surveillance cameras recorded an emission of gas and ash whose column reached 700 meters above the level of the crater, which moved towards the West. Similarly, the Washington VAAC reported two gas and ash emission alerts with plume heights of 1,100 and 800 meters above the crater level, directed towards the West-Southwest and the South West.

Other monitoring parameters:
Over the past 24 hours, the FIRMS satellite system detected 2 thermal anomalies, while MIROVA-VIIRS recorded 1 thermal anomaly.

Observation:
Since yesterday afternoon until the close of this report, the volcano remains mostly cloudy. However, yesterday evening, thanks to the surveillance camera system, a slight incandescence was observed at the level of the crater.

Alert level: Orange.

Source : IGEPN.

Photo : volcan reventador FB.

 

Guatemala , Santiaguito :

14°44′ 33˝ North latitude;
91°34’13˝ West longitude.
Altitude: 2,500 meters above sea level.
Weather conditions: Clear weather
Wind: from the West
Precipitation: 0.0 mm.

Activity:
A weak and constant outgassing column is observed above the Caliente dome, with some pulses of increase that allow it to reach up to 500 meters in height. Seismic stations continue to record weak to moderate explosions which generate incandescences and avalanches mainly in the West, South-West and South directions. Moderate explosions form a column of gas and ash up to 3,400 meters above sea level (10,498 feet). The ashes are scattered towards the East. This activity causes the fall of fine ash particles and a foggy environment near the volcano. Strong avalanches and audible noises can be generated several kilometers from the volcanic edifice. The occurrence of block and ash flows of moderate to strong characteristics is not excluded, as well as possible pyroclastic flows over long distances in different directions.

Source : Insivumeh.

Photo : Armando Pineda

 

15 Janvier 2024. FR. Islande : Péninsule de Reykjanes , Chili : Lascar , Hawaii : Kilauea , Equateur : Reventador , Guatemala , Santiaguito .

15 Janvier 2024.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Une éruption a commencé. Mise à jour le 14 janvier à 15h30 UTC

L’éruption près de Hagafell-Grindavík a conservé la même force depuis environ une heure.

Les mesures sismiques montrent qu’au début des troubles de ce matin (~ 2h30), l’intrusion du dyke rempli de magma s’est d’abord déplacée du bord Sud-Est de Stóra-Skógfell, puis a continué vers le Sud-Ouest jusqu’à l’extrémité Sud de Grindavík. À 5h30 du matin, la sismicité avait atteint l’extrémité Nord de Grindavík et les mesures de sismicité et de déformation indiquent que le dyke s’est depuis propagée sous la ville de Grindavík. Une nouvelle fissure éruptive s’est ouverte à 12h10 cet après-midi, juste au Nord de la commune. Les coulées de lave expulsées de cette fissure sont désormais entrées dans la ville.

En raison de la propagation du dyke, les failles et fractures existantes ont été réactivées et probablement de nouvelles fractures se sont formées au sein de Grindavík.

Distribution de gaz
Les prévisions météorologiques du Bureau météorologique islandais pour la distribution de gaz provenant de l’éruption de Hagafell indiquent que la direction Est Nord et Nord-Est, avec une vitesse de 3 à 8 m/s, et que le temps est sec et lumineux aujourd’hui. Le temps sera parfois nuageux avec de légères chutes de neige tard ce soir et demain matin. Demain, le temps s’éclaircira dans l’après-midi. La pollution causée par l’éruption se propage vers le Sud et le Sud-Ouest.

La fissure qui s’est ouverte ce matin au Nord de Grindavík mesure 900 mètres de long et la lave s’écoule principalement vers l’Ouest selon les informations du Met Office islandais.

Une fissure plus petite, longue de 100 mètres, s’est ouverte plus près de la ville de Grindavík et se trouve à environ 200 mètres du quartier d’Efrihópur. La lave en jaillit devant les limites de la ville et y a déjà causé de graves dégâts, avec au moins trois maisons incendiées et une presque sous la lave.
La longue fissure se situe principalement au Nord des murs de défense qui ont été construits. Ils sont dirigés vers l’Ouest par la coulée de lave et la lave a recouvert une partie de la route de Grindavíkurvegur puis vers le Sud-Ouest.

Une nouvelle fissure d’éruption s’est ouverte à Grindavík
Le magma s’écoulant des fissures, le débit de lave et la taille de la lave seront mieux évalués demain.
Il n’est pas possible d’exclure la formation de nouvelles fissures.
Parallèlement à la formation du dyke de magma au Sud-Ouest ce matin vers et probablement sous Grindavík, il y a eu une importante déformation de nouvelles fissures et de fissures plus anciennes sur le site de l’éruption qui s’est produite le 10 novembre.
Lorsque le canal magmatique s’est formé la nuit dernière, la déformation a été extrêmement rapide. Après l’ouverture de la deuxième fissure, la déformation a été considérablement réduite et presque arrêtée, notamment à Hagafell et à son point le plus septentrional. Des déformations sont toujours détectées à Grindavík mais diminuent.

La déformation est considérée comme le signe d’une stabilisation de la pression magmatique. Cependant, il n’est pas possible d’exclure davantage de fissures d’éruption.

Sources : IMO , Icelandmonitor.mbl.is/

Photos : RAX-Ragnar Axelsson , mbl.is/Eggert Jóhannesson.

 

Chili , Lascar :

Sismologie

L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
26 événements sismiques de type VT, associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique). Le séisme le plus énergétique avait une valeur de Magnitude Locale (ML) inférieure à 0,1, situé à 1,2 km au Sud-Sud-Est de l’édifice volcanique, à une profondeur de 3,4 km par rapport au cratère.
36 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 15 cm2.
1 Événement sismique de type TR, associé à la dynamique entretenue dans le temps des fluides à l’intérieur du système volcanique (TRemor). La taille du séisme évaluée à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 3 cm2.

Géochimie des fluides
Les données d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues par l’équipement de spectroscopie d’absorption optique différentielle (DOAS), correspondant à la station Emú, située à 6 km dans la direction Est-Sud-Est (ESE) du cratère actif, ont présenté une valeur moyenne de 221 ± 67 t/j, avec une valeur journalière maximale de 670 t/j le 21 décembre. Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan, selon les données publiées par le Tropopheric Monitoring Instrument (TROPOMI) .

Anomalies thermiques par les satellites
Au cours de la période, 13 alertes thermiques ont été enregistrées dans la zone associée au système volcanique, selon les données traitées par le Moyen Infrarouge Observation de l’Activité Volcanique (MIROVA ), avec une puissance maximale < 1 MW au 27 décembre. 1 anomalie de radiance a été signalée grâce au traitement analytique des images satellite Sentinel 2-L2A, en
combinaison de bandes en fausses couleurs, pour le 26 décembre.

Géodésie
Les taux de déformation de l’équipement GNSS installé sur le volcan continuent de montrer de faibles déformations, avec un maximum de 0,5 cm/mois dans sa composante verticale et de 0,6 cm/mois dans ses composantes horizontales, ne montrant aucun changement important pour la période évaluée.

Caméras de surveillance
Les images fournies par la caméra fixe, installée à proximité du volcan, ont enregistré des dégazages réguliers, avec une hauteur de colonne maximale de 1 020 mètres le 25 décembre.

L’activité est restée à des niveaux considérés comme faibles, suggérant une stabilité du système volcanique. L’alerte technique volcanique est maintenue en :
ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat.

Source : Sernageomin

Photo : Vulcanopro.

 

Hawaii , Kilauea :

Dimanche 14 janvier 2024, 9h01 HST (dimanche 14 janvier 2024, 19h01 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Au cours de la dernière journée, la sismicité a été faible dans la région du sommet, dans la zone supérieure du Rift Est et dans la zone du Rift Sud-Ouest. Les troubles pourraient continuer à croître et à diminuer avec l’apport fluctuant de magma dans la région, et une activité éruptive pourrait se produire dans un avenir proche avec peu ou pas d’avertissement. Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long des sections moyennes et inférieures de la zone du rift Est du Kīlauea.

Observations du sommet :
Au cours des dernières 24 heures, la sismicité dans la région sommitale du Kīlauea a légèrement diminué, avec environ 17 séismes de petite magnitude (inférieurs à M2) enregistrés sous la caldeira. La sismicité au Sud et au Sud-Ouest de la caldeira a diminué depuis les 24 heures précédentes. On peut s’attendre à ce que des périodes d’augmentation de la sismicité superficielle se poursuivent pendant la re-pressurisation du réservoir magmatique du sommet, qui se poursuit depuis la fin de l’éruption de septembre 2023. La sismicité n’a pas atteint les niveaux qui ont immédiatement précédé les récentes éruptions du sommet du Kīlauea.

La région au sommet du Kīlauea reste à un niveau d’inflation élevé ; l’inclinaison relative est supérieure au niveau atteint avant l’éruption la plus récente en septembre 2023, et elle est plus élevée que jamais depuis l’éruption de 2018. L’inclinaison du sommet des inclinomètres d’Uēkahuna et de Sand Hill a montré une déflation de faible ampleur (moins de deux microradians de changement total), indiquant le début d’un événement déflation-inflation (DI).

Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent faibles. Les mesures sur le terrain ont indiqué un taux d’émission de SO2 d’environ 80 tonnes par jour le 28 décembre, ce qui était similaire aux mesures d’octobre, novembre et début décembre.

Source : HVO

Photo : USGS

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Dimanche 14 Janvier 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Modéré , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 13 Janvier 2024 , 11:00h au 14 Janvier 2024 , 11:00h : 

Le tableau suivant montre le nombre d’événements sismiques de la station de référence au cours des dernières 24 heures.

Explosion (EXP) 41
Longue Période (LP) 9
Tremor d’émission (TREMI ) 11
Tremor harmonique ( TRARM) 3

 

 

Précipitations / Lahars :
Les pluies ne sont pas enregistrées. **En cas de fortes pluies, celles-ci pourraient remobiliser les matériaux accumulés, générant des coulées de boue et de débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
Hier soir, le système satellite GOES-16 a détecté une émission de gaz et de cendres avec une hauteur de colonne égale à 800 mètres au-dessus du niveau du cratère, en direction Sud-Ouest. Au cours de cette matinée, le réseau de caméras de surveillance a enregistré une émission de gaz et de cendres dont la colonne a atteint 700 mètres au-dessus du niveau du cratère, qui s’est déplacé vers l’Ouest. De même, le VAAC de Washington a signalé deux alertes d’émissions de gaz et de cendres avec des hauteurs de panache de 1 100 et 800 mètres au-dessus du niveau du cratère, dirigées respectivement vers l’Ouest-Sud-Ouest et le Sud-Ouest.

Autres paramètres de surveillance :
Au cours des dernières 24 heures, le système satellite FIRMS a détecté 2 anomalies thermiques, tandis que MIROVA-VIIRS a enregistré 1 anomalie thermique.

Observation:
Depuis hier après-midi jusqu’à la clôture de ce rapport , le volcan reste majoritairement nuageux. Cependant, hier soir, grâce au système de caméras de surveillance, une légère incandescence a été observée au niveau du cratère.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN.

Photo : volcan reventador FB.

 

Guatemala , Santiaguito :

14 °44′ 33˝ Latitude Nord ;
91°34’13˝ Longitude Ouest.
Altitude :  ,2 500 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Conditions atmosphériques : Temps clair
Vent : de l’Ouest
Précipitations : 0,0 mm.

Activité:
Une colonne de dégazage faible et constante est observée au-dessus du dôme Caliente, avec quelques impulsions d’augmentation qui lui permettent d’atteindre jusqu’à 500 mètres de hauteur. Les stations sismiques continuent d’enregistrer des explosions faibles à modérées qui génèrent des incandescences et des avalanches principalement en direction Ouest, Sud-Ouest et Sud. Les explosions modérées forment une colonne de gaz et de cendres pouvant atteindre 3 400 mètres au-dessus du niveau de la mer (10 498 pieds). Les cendres sont dispersées vers l’Est. Cette activité provoque la chute de fines particules de cendres et un environnement brumeux à proximité du volcan. De fortes avalanches et des bruits audibles peuvent être générés à plusieurs kilomètres de l’édifice volcanique. L’apparition de coulées de blocs et de cendres de caractéristiques modérées à fortes n’est pas exclue, ainsi que d’éventuelles coulées pyroclastiques sur de longues distances dans différentes directions.

Source : Insivumeh.

Photo : Armando Pineda

 

December 12, 2023. EN. Indonesia : Ili Lewotolok , Peru : Sabancaya , Chile : Lascar , Hawaii : Kilauea , Costa Rica : Poas .

December 12 , 2023.

 

Indonesia , Ili Lewotolok :

Mount Ili Lewotolok erupted on Monday, December 11, 2023, at 2:14 p.m. WITA. The height of the eruptive column was observed to be ± 300 m above the peak (± 1,723 m above sea level). The ash column was observed to be gray with moderate intensity, oriented towards the East. The eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 21.6 mm and a duration of 36 seconds.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : December 11 , 2023
Volcano : Ili Lewotolok (264230)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Ili Lewotolok Volcano Observatory
Notice Number : 2023LEW107
Volcano Location : S 08 deg 16 min 19 sec E 123 deg 30 min 18 sec
Area : East Nusa Tenggara, Indonesia
Summit Elevation : 4554 FT (1423 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 06h14 UTC (14h14 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 5514 FT (1723 M) above sea level or 960 FT (300 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving to east. Volcanic ash is observed to be gray. The intensity of volcanic ash is observed to be medium.

Remarks :
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 21.6 mm and maximum duration 36 second.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Peru , Sabancaya :

Analysis period: from December 4, 2023 to December 10, 2023, Arequipa, December 11, 2023.
Alert level: ORANGE

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remains at moderate levels, that is, with the recording of an average of 36 daily explosions, with columns of ash and of gas up to 2.9 km altitude above the summit of the volcano and their subsequent dispersion. Therefore, for the following days, no significant changes are expected regarding eruptive activity.

The IGP recorded and analyzed the occurrence of 169 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of magmatic fluids inside the Sabancaya volcano. An average of 36 explosions were recorded daily, in addition to recording of Volcano-Tectonic (VT) type events associated with rock fracturing inside the Sabancaya volcano.

Monitoring the deformation of the volcanic structure using GNSS techniques (processed with fast orbits) does not present significant anomalies. However, in general, a slight inflation process was observed in the northern sector (around the Hualca Hualca volcano). Visual monitoring made it possible to identify columns of gas and ash up to 2.9 km above the volcano summit, which were dispersed towards the northwest and west sectors of Sabancaya. Satellite recordings identified the presence of 19 thermal anomalies, with a maximum value of 51 MW, associated with the presence of a lava body on the surface of the volcano crater.

RECOMMENDATIONS
• Keep the volcano alert level in orange.
• Do not approach within a radius of less than 12 km from the crater.

Source : Cenvul.

Photo :  Andina.

 

Chile , Lascar :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
65 seismic events of type VT, associated with the fracturing of rocks (Volcano-Tectonics). The most energetic earthquake had a Local Magnitude (ML) value equal to 0.0, located 2.0 km west-northwest of the volcanic edifice, at a depth of 2.8 km relative to to the crater.
142 LP type seismic events, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 13 cm2.
2 TR type seismic events, associated with the dynamics maintained over time of fluids inside the volcanic system (TRemor). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 6 cm2.
1 VLP type seismic event, associated with the dynamics of large volumes of fluids inside the volcanic system (Very Long VLP Period). The size of the earthquake (DR) was equal to 3 cm2.

Fluid geochemistry
The sulfur dioxide (SO2) emissions data obtained by the differential optical absorption spectroscopy (DOAS) equipment, corresponding to the Emú station, located 6 km in the East-South-East (ESE) direction from active crater, presented an average value of 464 ± 148 t/d, with a maximum daily value of 1,406 t/d on November 17. No anomalies have been reported in emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcano.

Satellite thermal anomalies
During the period, 3 thermal alerts were recorded in the area associated with the volcanic system, according to data processed by the Mid-Infrared Observation of Volcanic Activity (MIROVA), with a maximum power of 2.5 MW on the 16th. november.

Geodesy:
The geodetic activity of the period was characterized by:
– Low horizontal and vertical deformation rates of the station available on the volcano.
– The maximum horizontal deformation rate reaches –0.36 cm/month, while the vertical deformation rate shows a slight increase which reaches a maximum of 0.4 cm/month.

Surveillance cameras
The images provided by the fixed camera, installed near the volcano, recorded regular degassing, with a maximum column height of 1,000 meters on November 28.
Activity remained at levels considered low, suggesting stability of the volcanic system. The technical volcanic alert is maintained in:
GREEN TECHNICAL ALERT: Active volcano with stable behavior – There is no immediate risk.

Source : Sernageomin

Photo : Eric Jo

 

Hawaii , Kilauea :

Monday, December 11, 2023, 6:55 AM HST (Monday, December 11, 2023, 16:55 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: ADVISORY
Current Aviation Color Code: YELLOW

Activity Summary: 
Kīlauea volcano is not erupting. Slightly elevated seismicity continues in the summit region, upper East Rift Zone, and Southwest Rift Zone. Unrest may continue to wax and wane with fluctuating input of magma to the area, and eruptive activity could occur in the near future with little or no warning. No unusual activity has been noted along the middle and lower sections of Kīlauea’s East Rift Zone.

Summit Observations: 
Seismicity in Kīlauea’s summit region remains elevated, but the past couple days have seen a slight decline in earthquake rates. Most of the earthquakes have been focused in a cluster just southeast of Kaluapele, Kīlauea’s summit caldera.

The Uēkahuna summit tiltmeter—located northwest of the caldera—tracked a deflation-inflation event from midday Saturday through yesterday (Sunday) afternoon, then a quick onset of steady deflation early this morning. The Sand Hill tiltmeter—located southwest of the caldera—has tracked similar trends. Overall, the summit of Kīlauea remains at a high level of inflation; relative tilt is above the level reached prior to the most recent eruption in September 2023, and it is higher than at any time since the 2018 eruption.

Sulfur dioxide (SO2) gas emission rates remain low. Field measurements indicated an SO2 emission rate of approximately 70 tonnes per day on December 5, which was similar to measurements in October and November.

Source et photo : HVO.

 

Costa Rica , Poas :

Latitude: 10.2
Length: -84233
Altitude: 2,687 meters above sea level

Activity observed:
7 small phreatic eruptions were recorded between 10:58 p.m. and 11:11 p.m. The volcano continues to record a continuous low frequency tremor of moderate amplitude. Gas ratios remain stable.

Environmental conditions:
The wind blows towards the South-West. The volcano was cloudy until midday.
Activity Level: Warning (2)

Source et photo : Ovsicori

12 Décembre 2023. FR. Indonésie : Ili Lewotolok , Pérou : Sabancaya , Chili : Lascar , Hawaii : Kilauea , Costa Rica : Poas .

12 Décembre 2023.

 

Indonésie , Ili Lewotolok :

Le mont Ili Lewotolok a présenté une éruption le lundi 11 décembre 2023, à 14h14 WITA. La hauteur de la colonne éruptive a été observée à ± 300 m au-dessus du pic (± 1 723 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise avec une intensité modérée , orientée vers l’Est. L’éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 21,6 mm et une durée de 36 secondes.

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 11 décembre 2023
Volcan : Ili Lewotolok (264230)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Ili Lewotolok
Numéro d’avis : 2023LEW107
Emplacement du volcan : S 08 degrés 16 min 19 sec E 123 degrés 30 min 18 sec
Zone : Nusa Tenggara Est, Indonésie
Altitude du sommet : 4554 FT (1423 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 06h14 UTC (14h14 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 5 514 pieds (1 723 m) au-dessus du niveau de la mer ou 960 pieds (300 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Est. Les cendres volcaniques sont grises. L’intensité des cendres volcaniques est moyenne.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 21,6 mm et une durée maximale de 36 secondes.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 04 Décembre 2023 au 10 Décembre 2023 , Arequipa, 11 Décembre 2023 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 36 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2,9 km d’altitude au-dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

 

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 169 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 36 explosions a été enregistrée quotidiennement , en plus d’enregistrement d’évènements  de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses à l’intérieur du volcan Sabancaya .

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un léger processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,9  km d’altitude au-dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Nord-Ouest et Ouest du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 19 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 51 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul.

Photo :  Andina.

 

Chili , Lascar :

Sismologie
L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
65 événements sismiques de type VT, associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique). Le séisme le plus énergétique avait une valeur de Magnitude Locale (ML) égale à 0,0, situé à 2,0 km à l’Ouest-Nord-Ouest de l’édifice volcanique, à une profondeur de 2,8 km par rapport au cratère.
142 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 13 cm2.
2 événements sismiques de type TR, associés à la dynamique entretenue dans le temps des fluides à l’intérieur du système volcanique (TRemor). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 6 cm2.
1 Événement sismique de type VLP, associé à la dynamique de volumes importants de fluides à l’intérieur du système volcanique (Très Longue Période VLP). La taille du séisme (DR) était égale à 3 cm2.

Géochimie des fluides
Les données d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues par l’équipement de spectroscopie d’absorption optique différentielle (DOAS), correspondant à la station Emú, située à 6 km dans la direction Est-Sud-Est (ESE) du cratère actif, ont présenté une valeur moyenne de 464 ± 148 t/j, avec une valeur journalière maximale de 1 406 t/j le 17 novembre. Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan.

Anomalies thermiques des satellites
Au cours de la période, 3 alertes thermiques ont été enregistrées dans la zone associée au système volcanique, selon les données traitées par l’Observation Infrarouge Moyen de l’Activité Volcanique (MIROVA), avec une puissance maximale de 2,5 MW le 16 novembre.

Géodésie :
L’activité géodésique de la période a été caractérisée par :
– Faibles taux de déformation horizontale et verticale de la station disponible sur le volcan.
– Le taux de déformation horizontal maximal atteint –0,36 cm/mois, tandis que le taux de déformation vertical présente une légère augmentation qui atteint un maximum de 0,4 cm/mois.

Caméras de surveillance
Les images fournies par la caméra fixe, installée à proximité du volcan, ont enregistré des dégazages réguliers, avec une hauteur de colonne maximale de 1 000 mètres le 28 novembre.
L’activité est restée à des niveaux considérés comme faibles, suggérant une stabilité du système volcanique. L’alerte technique volcanique est maintenue en :
ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat.

Source : Sernageomin

Photo : Eric Jo

 

Hawaii , Kilauea :

Lundi 11 décembre 2023, 6h55 HST (lundi 11 décembre 2023, 16h55 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Une sismicité légèrement élevée se poursuit dans la région du sommet, dans la zone supérieure du Rift Est et dans la zone du Rift Sud-Ouest. Les troubles pourraient continuer à croître et à diminuer avec l’apport fluctuant de magma dans la région, et une activité éruptive pourrait se produire dans un avenir proche avec peu ou pas d’avertissement. Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long des sections moyennes et inférieures de la zone du rift Est du Kīlauea.

Observations du sommet :
La sismicité dans la région sommitale du Kīlauea reste élevée, mais les deux derniers jours ont vu une légère baisse des taux de tremblements de terre. La plupart des tremblements de terre se sont concentrés sur un groupe situé juste au Sud-Est de Kaluapele, la caldeira sommitale du Kīlauea.

L’inclinomètre du sommet d’Uēkahuna, situé au Nord-Ouest de la caldeira, a suivi un événement de déflation-inflation de samedi midi jusqu’à hier (dimanche) après-midi, puis un début rapide d’une déflation régulière tôt ce matin. L’inclinomètre Sand Hill, situé au Sud-Ouest de la caldeira, a suivi des tendances similaires. Globalement, le sommet du Kīlauea reste à un niveau d’inflation élevé ; l’inclinaison relative est supérieure au niveau atteint avant l’éruption la plus récente en septembre 2023, et elle est plus élevée que jamais depuis l’éruption de 2018.

Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent faibles. Les mesures sur le terrain ont indiqué un taux d’émission de SO2 d’environ 70 tonnes par jour le 5 décembre, ce qui était similaire aux mesures d’octobre et de novembre.

Source et photo : HVO.

 

Costa Rica , Poas :

Latitude : 10,2
Longueur : -84 233
Altitude : 2 687 mètres au-dessus du niveau de la mer

Activité observée :
7 petites éruptions phréatiques ont été enregistrées entre 22h58 et 23h11. Le volcan continue d’enregistrer un tremor continu de basse fréquence d’amplitude modérée. Les ratios gaz restent stables.

Conditions environnementales:
Le vent souffle vers le Sud-Ouest. Le volcan était nuageux jusqu’à midi.
Niveau d’activité : Avertissement (2)

Source et photo : Ovsicori