16 Janvier 2023 . FR. Indonésie : Plateau de Dieng , Hawaii : Kilauea , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Santiaguito , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

Home / blog georges Vitton / 16 Janvier 2023 . FR. Indonésie : Plateau de Dieng , Hawaii : Kilauea , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Santiaguito , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

16 Janvier 2023 . FR. Indonésie : Plateau de Dieng , Hawaii : Kilauea , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Santiaguito , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

16 Janvier 2023 .

 

 

Indonésie , Plateau de Dieng :

Augmentation du niveau d’activité du G. Dieng du niveau I (normal) au niveau II (Waspada), 14 janvier 2023

Introduction
Le volcan Dieng possède plusieurs cônes volcaniques et plusieurs champs de fumerolles. Au cours des 20 dernières années, Timbang Crater et Sileri Crater ont connu une activité et des éruptions accrues.

La dernière activité dans le cratère Sileri s’est produite le 29 avril 2021 sous la forme d’une éruption phréatique. Cette éruption n’avait pas été précédée d’une augmentation significative des tremblements de terre volcaniques, ce qui indiquait qu’il n’y avait pas d’apport de magma remontant à la surface, l’éruption avait été causée par l’accumulation de pression de vapeur d’eau à un niveau peu profond sous la surface. Le matériau éjecté était de la boue avec un rayon de moins de 500 mètres.  

Une autre activité s’est produite au cratère de Siglagah en juillet 2021 sous la forme d’une éruption phréatique et d’une coulée de boue d’un rayon d’environ 10 mètres  . Le matériau de l’éruption était sous forme de boue, accompagné d’un bruit sourd qui était parfois entendu à 100 mètres.

Observations visuelles et instrumentales
Visuel

La fumée du cratère Sileri est blanche, à basse pression, avec une intensité faible à épaisse, la hauteur de la fumée se situe entre 10 et 60 mètres de la surface du cratère. Il n’y a pas de flux de gaz visible du Cratère Timbang .

Dans la période du 8 janvier 2023 au 13 janvier 2023, le temps est ensoleillé à pluvieux, le vent est faible à fort. La température de l’air est d’environ 12-20°C. La fumée du cratère Sileri est blanche, à basse pression, avec une intensité faible à épaisse, la hauteur de la fumée se situe entre 10 et 60 mètres de la surface du cratère. Il n’y a pas de flux de gaz visible du Cratère Timbang.

Instrumental

Au cours de la période du 1er janvier 2023 au 7 janvier 2023, 14 tremblements de terre tectoniques locaux ont été enregistrés avec des amplitudes de 8-42,7 mm et des durées de tremblement de terre de 7,3 à 15,2 secondes. 1 tremblement de terre tectonique lointain d’une amplitude de 40,1 mm, et une durée de 108 secondes.

Au cours de la période du 8 janvier 2023 au 13 janvier 2023, 6 tremblements de terre volcaniques profonds ont été enregistrés avec une amplitude de 13,4-42,7 mm,  et une durée de 6,4 à 13,2 secondes, 170 Séismes tectoniques locaux avec des amplitudes de 5,3 à 42,7 mm, et des durées de  5,87 à 22,5 secondes , 2  tremblement de terre ressentis avec une amplitude de 42,7 mm, et une duré de 25,5 à 38,3 secondes  et enfin 5 tremblements de terre Tectoniques lointains avec une amplitude de 12-42,7 mm et une durée de 23 à 449,2 secondes.

 

Évaluation des risques et potentiel
Sur la base de données d’observation visuelles et instrumentales, il y a eu une augmentation de l’activité volcanique, comme l’indique une augmentation de la fréquence des tremblements de terre volcaniques profonds et des tremblements de terre tectoniques locaux depuis le 9 janvier 2023. Cela pourrait indiquer des « fractures » sous la surface , conséquences de l’activité volcanique du volcan Dieng.

Les résultats des mesures de gaz CO2 dans le Cratère Timbang au cours de la période du 1er janvier 2023 au 13 janvier 2023 ont tendance à augmenter avec une moyenne comprise entre 0,09% et 0,11%. Alors que les résultats de la mesure de la température de l’eau du cratère Sileri au cours de la période du 1er janvier 2023 au 13 janvier 2023 se situaient entre 68,5 et 68,6 oC et que la température du sol dans le cratère Sileri affichait entre 21,6 et 21,7 oC, indiquant une stabilité relative.

Le danger potentiel qui pourrait survenir en raison de l’augmentation de l’activité volcanique à Dieng en ce moment est la concentration croissante de gaz volcaniques, en particulier de CO2 dans le cratère Timbang, qui peut être suivie par l’apparition d’un flux de gaz CO2 ; et des éruptions phréatiques dans le cratère Sileri sous forme de coulées de boue ou d’éjection de matière. Des éruptions phréatiques ou des coulées de boue peuvent se produire sans être précédées d’une augmentation de l’activité visuelle et sismique.

Conclusions :
Sur la base des résultats d’une évaluation approfondie, le niveau d’activité du G.Dieng a été relevé du niveau I (normal) au niveau II (WASPADA) à partir du 13 janvier 2023 à 23h00 WIB avec des recommandations ajustées au dernier potentiel des menaces.

Source : PVMBG.

Photos : PVMBG , Oystein Lund Andersen.

 

Hawaii , Kilauea :

Dimanche 15 janvier 2023, 8 h 59 HST (dimanche 15 janvier 2023, 18 h 59 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet :4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : SURVEILLANCE
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l’activité éruptive récente a été confinée au cratère. Aucun changement significatif n’a été observé au sommet ou dans l’une ou l’autre des zones de faille.

Observations du lac de lave du cratère Halemaʻumaʻu :
L’éruption de lave dans la partie orientale du fond du cratère Halema’uma’u s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. L’activité est concentrée dans un grand lac de lave dans la moitié orientale du cratère, ainsi que dans une plus petite zone de lave dans le bassin de la moitié Ouest du cratère qui était au centre de l’activité en 2021-2022. Le lac de lave actif dans la moitié orientale du cratère a une fontaine dominante, mesurée à 6-7 yards (mètres) de haut. Le lac de lave oriental avait une superficie d’environ 30 acres (12 hectares) le 10 janvier, et la superficie a légèrement fluctué au cours des dernières 24 heures avec plusieurs petits débordements du lac perché.  

Observations du sommet :
Au cours des dernières 24 heures, les inclinomètres du sommet ont montré une inclinaison inflationniste qui a commencé juste avant minuit et se poursuit ce matin. Le tremor volcanique reste au-dessus des niveaux de fond. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 3 500 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 9 janvier 2023.

Observations de la zone de Rift :
Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone de rift Est ou de la zone de rift Sud-Ouest ; de faibles taux de déformation du sol et de sismicité se poursuivent le long des deux. Les mesures des stations de surveillance continue des gaz sous le vent de Puʻuʻōʻō dans la zone du Rift du Sud-Est ont été inférieures aux limites de détection de SO2, ce qui indique que les émissions de SO2 de Puʻuʻōʻō sont négligeables.

Source : HVO.

Photo : Yvonne Baur via Hawaii tracker .

 

Chili , Nevados de Chillan :

– Après 6 ans et 10 mois, le massif revient à un état normal, ce qui a amené l’institution en charge de la surveillance des volcans actifs au Chili à modifier son niveau d’alerte.

 le Service national de géologie et des mines (Sernageomin) a décidé d’abaisser le complexe volcanique Nevados de Chillán à une alerte technique verte, qui était jaune depuis 2015, dans un processus éruptif qui a duré plus de 7 ans. Les débuts ont abouti à la création de plusieurs petits cratères qui ont cédé la place à un plus grand cratère appelé Nicanor, où une grande partie de l’activité du processus éruptif s’est concentrée, générant 8 coulées de lave qui n’ont pas dépassé 2 kilomètres de longueur. Certains dômes de lave se sont également formés, ce qui a provoqué des explosions mineures et l’émission de cendres fines qui, à certaines occasions, ont été perçues dans des villes voisines telles que Las Trancas.

Durant cette période, le Complexe Volcanique a atteint l’alerte technique orange maximale en 2018 avec l’émergence d’un grand dôme qui a été détruit au bout de quelques mois. La détermination d’abaisser l’alerte verte est basée sur le fait que depuis la mi-octobre 2022, le complexe volcanique n’a pas présenté d’activité de surface, bien que le Sernageomin ait maintenu une alerte jaune pendant quelques mois de plus puisque le volcan montrait encore des signes d’activité interne. Cependant, il a été conclu qu’il n’y a actuellement pas assez d’énergie ou de matière libérée à la surface.

Pour Álvaro Amigo, directeur national adjoint de la géologie (s) de Sernageomin, « ce fut un cycle éruptif qui nous a laissé de nombreuses leçons, où nous avons intensifié la surveillance grâce à des capteurs satellites, ce qui nous a permis d’obtenir des images à haute résolution pour identifier les changements de surface, l’analyse des anomalies thermiques, des mouvements et des déformations grâce à des capteurs radar et la construction de modèles numériques d’élévation. Il a également permis de renforcer la coordination avec le SENAPRED de Biobío, qui dans le processus éruptif est devenu une partie de la nouvelle région de Ñuble. 

Il est important de souligner qu’une zone de danger de 500 mètres sera maintenue autour du cratère actif, considérant que des événements spécifiques liés à l’activité du volcan pourraient se produire.

Source et photo : Sernageomin

 

Guatemala , Santiaguito :

Activité:

Présence d’un dégazage constant à 600 mètres au-dessus du dôme Caliente, se déplaçant vers le Sud-Ouest. De même, l’incandescence observée pendant la nuit et au petit matin dans le dôme du dôme Caliente, reste constante. Les stations sismiques continuent d’enregistrer de faibles explosions, et les rapports des observateurs de terrain indiquent que certaines génèrent des grondements faibles à modérés. Des avalanches faibles à modérées sont générées à partir de la coupole du dôme Caliente.

La coulée de lave continue d’être active sur les flancs Sud-Ouest et Ouest, provoquant des dégazages et de faibles avalanches le long de sa trajectoire. Cela provoque une chute de fines particules de cendres et un environnement brumeux à proximité du volcan. Des explosions, de fortes avalanches et des sons audibles peuvent être générés à plusieurs kilomètres de l’édifice volcanique. L’apparition de coulées de blocs et de cendres de caractéristiques modérées à fortes n’est pas exclue, ainsi que d’éventuelles coulées pyroclastiques sur de longues distances dans différentes directions.

Source : Insivumeh

Photo : Armando Pineda

 

Costa Rica , Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja :

Volcan Turrialba

Activité observée :
L’activité volcanique est restée stable et à un niveau très bas depuis plusieurs mois, avec un nombre relativement faible de séismes volcaniques quotidiens d’amplitude faible à modérée (type LP). Aucune éruption ou secousse volcanique n’a été enregistrée. La composition et le débit des gaz restent stables. Les fumerolles autour du cratère Ouest (également appelé cratère de Murciélago) restent vigoureuses et riches en vapeur d’eau. Le système de détection de gaz MultiGAS situé à proximité du West Crater n’enregistre pas de changements significatifs dans les gaz avec des valeurs similaires à celles enregistrées au cours des 2 dernières années : CO2/SO2 autour de 10, H2S/SO2 proche de 0,2 ; et SO2 entre 2 et 5 parties par million.

Les capteurs de la station de surveillance des gaz et des aérosols située à EMVA Coronado (sous le vent du volcan Turrialba), ont enregistré les plus faibles concentrations de SO2 et d’aérosols (PM10, PM2,5, PM1) dans l’air ambiant entre octobre 2021 et actuellement pour la période des 2 dernières années 2021-2023. Depuis octobre 2021, le SO2 est resté en dessous de 2 parties par milliard et les PM10 en dessous de 20 ug/m3. Si nous comparons ces données avec celles enregistrées dans les périodes où les volcans Turrialba et Poás avaient un dégazage magmatique, nous pouvons voir une différence substantielle.  Les satellites détectent également peu de masse de gaz SO2 émis par les volcans Poás et Turrialba après les années 2017-2018.

Niveau d’activité : Avertissement (2)

Volcan Poas

Activité observée :
L’activité volcanique est restée stable pendant plusieurs mois sans trace d’éruptions, et avec peu de séismes volcaniques de basse fréquence et de très faible magnitude (type LP). Cependant, les sismographes enregistrent un faible signal sismique de fond , tremor volcanique de fond avec des fréquences dominantes à 3, 7 et 10 Hz. Les fumerolles sous le lac hyperacide et dans le secteur oriental du cratère actif restent actives dégazant principalement de la vapeur d’eau à une température inférieure à 100 degrés Celsius .

Le système de détection de gaz (ExpoGAS) situé sur le belvédère a enregistré des concentrations de SO2 inférieures à 0,4 partie par million. Le système de détection de gaz situé à l’Ouest du cratère actif (MultiGAS) enregistre une composition et un flux stable de gaz similaires à ceux observés ces 2 dernières années : CO2/SO2 autour de 1,8, H2S/SO2 autour de 0,1 et SO2 entre 0,6 et 2,2 parties par million. Le réseau GPS du Poás montre une légère déflation de l’édifice volcanique. Le lac hyperacide semble relativement calme et conserve une couleur vert laiteux en raison de la présence d’évents sous-marins.

Niveau d’activité : Avertissement (2)

Volcan Rincón de la Vieja

Activité observée :
Les sismographes n’enregistrent pas d’éruptions, mais ils enregistrent un signal modéré de tremor volcanique de fond intermittent avec des fréquences autour de 2 Hz. Au cours des deux derniers jours, quelques tremblements de terre volcaniques de basse fréquence et d’amplitude modérée, des tremblements de terre de type « tornillos et des tremblements de terre volcano-tectoniques ont été enregistrés.

Niveau d’activité : Avertissement (2)

Source : Ovsicori . 

Photos : G. Avard / Ovsicori , Ovsicori , Chris Allen de Sunquest Helitours

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search