11 Novembre 2020. FR . Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , Islande : Péninsule de Reykjanes , Philippines : Taal / Pinatubo , Indonésie : Sinabung .

Home / blog georges Vitton / 11 Novembre 2020. FR . Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , Islande : Péninsule de Reykjanes , Philippines : Taal / Pinatubo , Indonésie : Sinabung .

11 Novembre 2020. FR . Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , Islande : Péninsule de Reykjanes , Philippines : Taal / Pinatubo , Indonésie : Sinabung .

11 Novembre 2020.

 

Italie , Stromboli :

Bulletin hebdomadaire du 02 Novembre 2020 au 08 Novembre 2020 (date d’émission 10 Novembre 2020)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité volcanique explosive normale de type strombolienne sur des niveaux bas et moyens (4-11 événements / h) et d’intensité moyenne dans la zone du cratère  Nord et moyenne dans la zone du cratère Centre-Sud.

2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques ne montrent pas de variations significatives.
4) DÉFORMATIONS: Les réseaux de surveillance de la déformation des sols de l’île n’ont pas montré de changements significatifs à signaler pour la période sous revue.
5) GÉOCHIMIE: Flux de SO2 moyen-faible
Rapport C / S – Les dernières valeurs (C / S = 10) sont des niveaux moyens.
Rapport isotopique – Il n’y a pas de mises à jour, les dernières mesures (22/10/2020) sont sur des valeurs moyennes et sans changements significatifs.
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau bas.

 

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
Pendant la période sous observation, l’activité éruptive de Stromboli a été caractérisée par l’analyse des images enregistrées par les caméras de surveillance INGV-OE situées à 190 m d’altitude, Punta dei Corvi et 400 m.

Dans la zone du cratère nord, le cratère N1, caractérisé par trois points d’émission, a produit des explosions de faible intensité (moins de 80 m de haut) à moyenne-haute intensité (parfois les projectiles atteignaient 250 m de haut) émettant des matériaux grossiers ( lapilli et bombes) parfois mélangés à des matériaux fins (cendres). L’embouchure N2, à trois points d’émission, a montré principalement une activité explosive d’intensité faible / moyenne émettant des matériaux grossiers parfois mélangés à des matériaux fins. La fréquence moyenne des explosions variait de 4 à 10 événements / h.

Dans la zone Centre-Sud, les explosions émettant principalement des matériaux fins, avec une intensité moyenne (les produits atteignaient 150 m de hauteur).
L’activité explosive a montré des valeurs de fréquence variant entre moins de 1 et 2 événements / h.

L’amplitude du tremor volcanique avait des valeurs comprises entre faible et moyen-faible.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE STROMBOLI [MISE À JOUR n. 2]

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , annonce qu’à 20.04.20 UTC, il y a eu une explosion majeure qui a affecté la zone CentrSsud de la terrasse du cratère. L’événement a duré environ 6 minutes et a produit une colonne éruptive verticale qui dépassait la hauteur du Pizzo. La dispersion des produits s’est faite principalement le long de la Sciara del Fuoco provoquant un laminage généralisé des produits pyroclastiques, tandis qu’une petite partie est tombée sur le Pizzo Sopra La Fossa. Le phénomène s’est terminé à 20h10 UTC avec au moins trois explosions de moindre intensité que la plus grande.
Du point de vue sismique, le phénomène, bien visible à toutes les stations sismiques de Stromboli, est caractérisé par une séquence d’événements explosifs qui a débuté à 20: 03.50 (UTC). En ce qui concerne l’amplitude du tremor volcanique, aucune variation significative n’est signalée.
D’autres mises à jour seront communiquées rapidement et dans tous les cas dans les 3 heures suivant ce communiqué de presse.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE STROMBOLI [MISE À JOUR n. 3]

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Observatoire Etneo, annonce que les réseaux de surveillance ont enregistré le retour des paramètres à l’activité normale à 23h11 (22h11 UTC).

Source : INGV .

Lire l’articlehttp://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/388-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Stromboli20201110/file

Photos : Web cam , INGV , LGS.

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire du 02 Novembre 2020 au 08 Novembre 2020 (date d’émission 10 Novembre 2020)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ:

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité strombolienne de fréquence et d’intensité variables accompagnée d’émissions discontinues de cendres au Nouveau Cratère Sud-Est. Activité strombolienne intra-cratère au cratère nord-est, activité strombolienne intra-cratère au cratère de la Bocca Nuova, associée à de faibles émissions de cendres et à un dégazage. Activité de dégazage au cratère de la Voragine.
2) SISMOLOGIE: Augmentation du taux d’occurrence des tremblements de terre de fracturation.
Stationnarité des paramètres du tremor volcanique.
3) INFRASONS: Activité infrasonore modeste.
4) DÉFORMATIONS: Au cours de la semaine dernière, la tendance des séries chronologiques des réseaux de surveillance de la déformation des sols de l’Etna n’a pas montré de changements significatifs. Il n’y a que de très petites déformations permanentes associées à l’activité sismique dans certaines stations du réseau inclinométrique qui en tout cas n’ont pas changé la tendance des signaux.

5) GÉOCHIMIE: le flux de SO2 est à un niveau moyen-bas
Le flux de HCl se produit à un niveau moyen-bas.
Le flux de CO2 du sol est à de faibles niveaux de dégazage.
La pression partielle de CO2 dissous ne montre pas de changements significatifs.
La valeur du rapport C / S se situe à des niveaux moyens-bas (dernière mesure disponible du 16/10/2020).
Le rapport isotopique de l’hélium est à des valeurs moyennes (dernière mise à jour du 04/11/2020).
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau moyen-bas.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES

Au cours de la semaine, le suivi de l’activité volcanique au niveau des cratères sommitaux de l’Etna a été réalisé en analysant les images du réseau de caméras de surveillance de la section INGV de Catane, Osservatorio Etneo (INGV-OE) et au travers d’inspections réalisées par le personnel d’INGV-OE les 2, 3, 4, 5 et 6 novembre.

Au cours de la période sous revue, les cratères sommitaux étaient principalement caractérisés par une activité intra-cratère strombolienne avec des émissions de cendres discontinues au Nouveau Cratère Sud-Est (NSEC) et par une activité strombolienne intra-cratère au Cratère Nord-Est ( NEC). Une activité strombolienne intra-cratère a également commencé au cratère de la Bocca Nuova (BN), tandis que le dégazage s’est poursuivi au cratère de la Voragine (VOR), accompagné d’émissions de cendres rares et légères.
En particulier, le Nouveau Cratère Sud-Est (NSEC) a été caractérisé par une activité strombolienne intra-cratère, avec des explosions dont l’intensité et la fréquence ont été variables dans le temps.
Lors des phases les plus énergétiques, les lancements de matériaux grossiers atteignaient des hauteurs de plusieurs dizaines de mètres en bordure et les produits retombaient parfois à l’extérieur du cratère, se déposant sur les côtés. Il y a également eu des émissions sporadiques de cendres volcaniques, avec la formation de nuages ​​dilués qui ont été rapidement dispersés par les vents dans l’atmosphère .

En ce qui concerne le cratère de la Bocca Nuova, les observations effectuées lors des inspections des premiers jours de la semaine ont montré qu’un dégazage intense s’est poursuivi, avec des émissions occasionnelles de cendres rougeâtres du cratère de fosse formé dans le secteur Ouest de la dépression du cratère début septembre. A partir du 5 novembre, la BN 1 a été affectée par une activité strombolienne , avec des lancements de matériau grossier dont la hauteur a parfois dépassé le bord du cratère, mais qui ne sont pas retombé sur les bords de la terrasse du cratère. L’autre cratère fosse formé au centre de la dépression du cratère de la Bocca Nuova en avril (BN 2 ) a été affectée par un dégazage intense et des effondrements de matériaux depuis les parois verticales, qui ont parfois produit des cendres. Un dégazage fumerolien est également visible sur tout le fond et les parois internes de la Bocca Nuova.

Le Cratère du Nord-Est, avec des activités explosives de différentes bouches (remarquez bien l’anneau de gaz émis par la bouche la plus à droite), 22 octobre 2020 (photo de Mauro Couteaux)

En ce qui concerne le cratère Nord-Est, l’activité strombolienne intra-cratère profonde s’est poursuivie avec une intensité variable; lors de l’inspection du 2 novembre, il a été observé qu’au fond du cratère il y avait 4 évents mais seulement 3 d’entre eux alimentent l’activité éruptive. En particulier, l’évent 1 a produit des explosions stromboliennes environ toutes les 5-7 minutes avec l’émission de matériaux grossiers . A la bouche 2 i a été observés de rares explosions entrecoupées de phases de «  projection  », la bouche 3 a produit une faible activité explosive associée à une émission continue de gaz sous pression, enfin la bouche 4 n’a montré aucune activité éruptive mais seulement une anomalie thermique permanente. Enfin, le cratère de la Voragine a été affecté par un léger dégazage du cône de scorie principal.

Source : INGV.

Lire l’article en entierhttp://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/389-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-etna20201110/file

Photos : Gio Giusa , INGV / Mauro Couteaux .

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Environ 370 tremblements de terre ont été localisés par le réseau sismique automatique SIL de l’OMI au cours de la semaine passée , moins que la semaine 44 où environ 520 tremblements de terre avaient été mesurés. La plupart des activités ont été mesurées dans la péninsule de Reykjanes, également au Nord du pays.

Le plus grand tremblement de terre enregistré cette semaine a mesuré M2,8 juste au Nord-Est du mont Herðubreið. Deux tremblements de terre M2.6 et 2.5 juste à l’Ouest du lac Kleifarvatn ont été ressentis dans la région de la capitale les 4 et 7 novembre. Un tremblement de terre M1.0 a été mesuré sur le Grímsvötn. Un court essaim sismique juste au Nord de l’île de Hrísey qui a commencé la semaine précédente s’est terminé le 3 novembre, jusque-là environ 20 tremblements de terre y ont été mesurés au cours de la semaine 45.

Source : Vedur .

 

Philippines : Taal / Pinatubo :

AVIS DE LAHAR POUR LES VOLCANS PINATUBO ET TAAL 11 novembre 2020 , 10:00

D’après le bulletin météorologique n ° 12 publié à 08h00 aujourd’hui par l’Administration philippine des services géophysiques et astronomiques atmosphériques (PAGASA), la tempête tropicale sévère «ULYSSES» devrait s’intensifier en un typhon dans les 12 à 24 prochaines heures affectant Metro Manila et des portions de CALABARZON et du centre de Luzon. On peut s’attendre à des pluies fortes à intenses sur ces zones qui pourraient générer des écoulements de sédiments volcaniques ou des lahars, des ruisseaux boueux ou des ruissellements boueux dans les rivières et les zones de drainage des volcans Pinatubo et Taal. Le DOST-PHIVOLCS recommande donc fortement une vigilance et une préparation accrues des communautés dans les zones prédéterminées de lahar et les risques associés sur ces volcans.

L’éruption du Pinatubo aux Philippines en 1991 a créé une nouvelle caldeira d’un diamètre moyen de 2,5 km. L’effondrement de la caldeira s’est produit à la suite de l’éjection d’environ 5 km3 de matériaux lors de l’une des plus grandes éruptions  du 20e siècle et a abaissé la hauteur du volcan d’environ 300 m. Cette vue de 1994 du Nord-Ouest montre un lac dans la caldeira et deux petites îles d’un dôme de lave partiellement submergé qui date de 1992.

Des pluies prolongées et intenses peuvent générer des lahars sans éruption sur les principales rivières drainant l’Ouest du volcan Pinatubo où des dépôts importants des PDC de 1991 restent sur le bassin versant. Les lahars du Pinatubo se produisent sur les tronçons supérieurs et moyens du Sto. Les systèmes fluviaux Tomas-Marella et Bucao peuvent évoluer vers des cours d’eau boueux et des inondations sur les cours inférieurs et affecter les communautés adjacentes de San Marcelino, San Narciso, San Felipe et Botolan, province de Zambales. Des courants boueux peuvent également être générés le long des systèmes fluviaux O’Donnell et Pasig-Potrero drainant l’édifice du Pinatubo au Nord et au Sud-Est respectivement et affecter les communautés en aval des provinces de Tarlac et de Pampanga.

Des pluies prolongées et abondantes peuvent également générer des écoulements boueux et un ruissellement boueux autour du volcan Taal, en particulier sur les pentes à l’Ouest du lac Taal où de minces couches de cendres résiduelles peuvent être remobilisées dans les ruisseaux et sur les pentes du lac. En particulier, des courants boueux et des ruissellements peuvent se reproduire sur les communautés précédemment affectées d’Agoncillo et Laurel, dans la province de Batangas.

Source : Phivolcs .

Photo : Ray Punungbayan, 1994 (Philippine Institute of Volcanology and Seismology).

 

Indonésie , Sinabung :

Le niveau d’activité est au niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019 à 10h00 . Le volcan Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013.

Le volcan était clair jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Il a été observé que le cratère principal émettait une fumée blanche d’intensité modérée , avec une épaisseur élevée , à environ 100 à 500 m au-dessus du pic. Le temps est nuageux à pluvieux, les vents faibles à modérés à l’Est et au Sud-Est. La température de l’air est d’environ 18-25 ° C. Une éruption a été observée avec une hauteur de 2000 m au-dessus du pic, une colonne de cendres grise, des nuages ​​d’avalanche chauds avec une distance de glissement de 1500 à 2500 m vers l’Est et le Sud-Est, une avalanche de lave avec une distance de glissement de 500 à 1000 m depuis le sommet à l’Est et au Sud-Est.

Selon les sismographes du 10 novembre 2020, il a été enregistré:

1 tremblement de terre d’ éruption 
3 tremblements de terre d’avalanches de nuages ​​chauds
32 tremblements de terre d’avalanches
5 tremblements de terre d’émissions .
12 tremblements de terre à basse fréquence
7  tremblements de terre hybrides / multiphases
4  tremblements de terre tectoniques locaux
2  tremblements de terre tectoniques lointains.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Diffusion: 10 novembre 2020.
Volcan: Sinabung (261080)
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Sinabung
Numéro de l’avis: 2020SIN29
Emplacement du volcan: N 03 deg 10 min 12 sec E 98 deg 23 min 31 sec
Région: North Sumatra, Indonésie
Altitude du sommet: 7872 FT (2460 M).

Mercredi 4 novembre 2020, à 08h26 WIB,  avalanche de lave  coulant vers le Sud-Est Est avec une distance de glissement de 1000 mètres depuis le sommet. / Images de vidéosurveillance de PGA Sinabung, Agence géologique PVMBG. /

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques et coulée pyroclastique à 09h50 UTC (16h50 locales)

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 14272 FT (4460 M) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Est Sud-Est et coulée pyroclastique vers le Sud-Est jusqu’à 2500 mètres

Remarques :
L’activité sismique est caractérisée par un tremor d’éruption et des flux pyroclastiques.

Source : PVMBG . Magma Indonésie.

Photos : Sadrah Peranginangin .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search