26 Octobre 2020. FR . Argentine / Chili : Copahue , Kamchatka : Karymsky , Guatemala : Fuego , Mexique , Popocatepetl .

Home / Argentine / 26 Octobre 2020. FR . Argentine / Chili : Copahue , Kamchatka : Karymsky , Guatemala : Fuego , Mexique , Popocatepetl .

26 Octobre 2020. FR . Argentine / Chili : Copahue , Kamchatka : Karymsky , Guatemala : Fuego , Mexique , Popocatepetl .

26 Octobre 2020.

 

Argentine / Chili , Copahue :

Au cours de la période évaluée, la sismicité de type volcano-tectonique (VT) est restée stable par rapport à la période précédente, restant à des valeurs considérées comme faibles pour ce volcan.
L’événement d’énergie la plus élevée avait une magnitude locale (ML) de 1,3 et était situé à 3,4 km au Nord (N) du cratère à une profondeur de 2,8 km.
L’activité sismique de type longue période (LP) est restée à des niveaux bas similaires à ceux de la période précédente, tandis que l’activité explosive discrète (EX) n’a pas été enregistrée à nouveau.
Le signal de tremor continu est resté à des niveaux faibles, probablement liés à une diminution de l’activité de surface dans le cratère.

Les images fournies par les caméras IP ont permis d’observer une colonne de dégazage quasi constante, avec quasiment aucune particule présente. La hauteur maximale enregistrée était de 1420 m au-dessus du cratère, correspondant à une émission majoritairement gazeuse.
Pendant plusieurs nuits, il a été possible d’observer une incandescence. Cependant, elle a commencé à diminuer au fil des jours.
Au total, six (8) anomalies satellitaires d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été signalées pour la période.
Deux (2) alertes thermiques associées au cratère ont été enregistrées les 07 et 12 octobre, en utilisant le traitement d’image Sentinel 2-L2A.
Les stations DOAS de mesure des émissions de SO2 n’ont fonctionné que pendant 3 jours. Pendant cette période, la valeur maximale enregistrée était de 3824 tonnes / jour le 5 octobre, une valeur considérée comme élevée pour ce volcan.

CONCLUSIONS
Les paramètres de surveillance du volcan Copahue restent à des niveaux considérés comme faibles. Cependant, l’enregistrement d’augmentations transitoires de l’amplitude du tremor continu se poursuit, lié à l’émission de particules dans l’atmosphère et à l’occurrence d’incandescence nocturne.

Cela suggère une activité pulsatile, liée à l’interaction du matériau magmatique profond avec le système hydrothermal de surface.

En tenant compte de cela, il y a toujours la probabilité que le système volcanique puisse générer de nouveaux épisodes avec des émissions plus énergétiques de gaz et de particules, ce qui pourrait affecter les secteurs proches du cratère, et éventuellement les secteurs proches du volcan à la suite de la chute de cendres volcaniques.

Source : Segemar.

Photos : Dario G. Lazo , sernageomin .

 

Kamchatka , Karymsky :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Diffusion: 26 octobre 2020
Volcan: Karymsky (CAVW # 300130)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2020-197
Emplacement du volcan: N 54 ° 2 min E 159 ° 26 min
Région: Kamchatka, Russie
Altitude du sommet: 4874,08 pi (1486 m).

 

Activité de fumeroles du volcan Karymsky le 24 septembre 2020.

Résumé de l’activité volcanique:
Les données satellitaires du KVERT ont montré qu’un nuage de cendres de 12×18 km dérive à environ 37 km au Nord du volcan.
Cette activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 19,700-23,000 ft (6-7 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
13120-16400 ft (4000-5000 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / hauteur des nuages: 20201026 / 0450Z – Himawari-8.

 

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 37 km
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: N / azimut 1 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres / nuage: 20201026 / 0450Z – Himawari-8
Heure de début de l’explosion et comment déterminé: 20201026 / 0430Z – Données satellite.

Source : Kvert .

Photo : N. Gorbach, IVS FEB RAS.

 

Guatemala , Fuego :

BULLETIN SPÉCIAL VOLCANOLOGIQUE

MISE À JOUR SUR L’ACTIVITÉ EXPLOSIVE DU VOLCAN FUEGO .

L’activité dans le cratère du volcan Fuego génère des explosions de caractéristiques et de tailles différentes, les explosions faibles à modérées étant les plus fréquentes. Cependant, durant le mois d’octobre, de 1 à 13 explosions de type Vulcaniennes ont été enregistrées par jour , qui s’accompagnent d’émissions d’abondantes matières incandescentes, cendres et gaz. Dans la nuit et tôt le matin du 22 octobre, des avalanches incandescentes ont pu être observées en direction des ravins de Las Lajas, Ceniza, Seca et Taniluya, ainsi que des impulsions incandescentes d’une hauteur pouvant atteindre 300 mètres au-dessus du cratère. Les conditions atmosphériques ont permis d’observer ces avalanches tout au long de leur parcours, ainsi que d’écouter les sons générés par les explosions à des distances allant jusqu’à 25 km.

La photo 1 représente le dégazage et le panache de cendres causés par une forte explosion, qui peut atteindre jusqu’à 4800 mètres (15748 pieds) de hauteur, provoquant la dispersion de gaz tels que le SO2 et les cendres sur de longues distances (voir figure no .1 B). Les capteurs de surveillance acoustique, utilisés pour suivre l’activité explosive, indiquent que les explosions les plus fortes ont été enregistrée les 16, 20 et 21 octobre. Cependant, les jours avec le plus grand nombre d’explosions violentes ont été les 16 et 23 octobre. Au cours du mois d’octobre, 1606 explosions au total ont été enregistrées et, au cours des 5 derniers jours, 45 explosions fortes ont été enregistrées. Cette activité devrait se poursuivre au cours des prochains jours ou semaines.


De fortes explosions, comme celles enregistrées le jeudi 22 octobre dans la nuit, peuvent générer des chutes balistiques autour du bâtiment volcanique, qui peuvent avoir un impact sur des zones éloignées, comme la zone connue sous le nom de « La Meseta », qui est visitée fréquemment par de grands groupes d’alpinistes et de touristes. Les projections balistiques dans cette zone peuvent atteindre jusqu’à un demi-mètre de diamètre et donc provoquer des brûlures, des contusions ou des fractures lors d’un impact sur n’importe quelle partie du corps.

Source : Insivumeh .

Video : Gevolcans.

 

Mexique , Popocatepetl :

25 octobre, 11h00 (25 octobre, 16h00 GMT).

Au cours des dernières 24 heures, selon les systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 392 exhalaisons accompagnées de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de faibles quantités de cendres ont été identifiées. Tout au long de la journée les émissions se sont dispersées vers le secteur Sud-Ouest, principalement. 61 minutes de tremor de faible amplitude ont également été enregistrées.

Au moment de ce rapport, on observe une légère émission continue de vapeur d’eau et de gaz qui se disperse vers le Sud-Ouest.

Le CENAPRED exhorte à NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du danger posé par la chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l’écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de débris.

Le sémaphore d’alerte volcanique du Popocatépetl est en PHASE JAUNE 2.

Source : Cenapred .

Photo : Webcamdemexico ( archive) .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search