26 Janvier 2021 . FR . Italie : Stromboli , Pérou : Sabancaya , Kamchatka : Klyuchevskoy , Indonesie : Merapi .

Home / blog georges Vitton / 26 Janvier 2021 . FR . Italie : Stromboli , Pérou : Sabancaya , Kamchatka : Klyuchevskoy , Indonesie : Merapi .

26 Janvier 2021 . FR . Italie : Stromboli , Pérou : Sabancaya , Kamchatka : Klyuchevskoy , Indonesie : Merapi .

26 Janvier 2021 .

 

 

Italie , Stromboli :

COMMUNIQUÉ DE PRESSE SUR L’ACTIVITE DE STROMBOLI [MISE À JOUR n. 4]

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce que le débordement de lave de la zone du cratère Nord se poursuit, alimentant une coulée de lave dont le front se trouve à une altitude d’environ 500 m. De nombreux blocs incandescents se détachent du front de la coulée , roulent le long de la Sciara del Fuoco pour atteindre la côte.
Une intense activité strombolienne est également observée dans les zones de cratère Nord et Centre Sud.

D’un point de vue sismique, l’amplitude du trémor volcanique, la fréquence et l’énergie des transitoires attribuables aux événements explosifs montrent une image stationnaire.
Les données disponibles sur la déformation du sol ne montrent pas de changements significatifs. Le capteur d’inclinaison de Timpone del Fuoco a cessé de diffuser depuis hier.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE SUR L’ACTIVITE DE STROMBOLI [MISE À JOUR n. 5]

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce que les images prises par les caméras de surveillance montrent que la coulée de lave émise par la zone du cratère Nord n’est plus alimentée. D’autre part, l’activité explosive normale se poursuit à partir de trois ou quatre évents dans la zone du cratère Nord, avec des épisodes de faibles «éclaboussures» (projection continue de lambeaux de lave). L’activité explosive dans la zone du cratère Centre-Sud semble être très faible.

Actuellement l’amplitude du tremor volcanique, la fréquence et l’énergie des événements explosifs montrent une image stationnaire, comparable à celle observée dans la période précédant la publication du 1er communiqué de presse.
Les données sur la déformation du sol ne montrent aucun changement significatif. La station inclinométrique de Timpone del Fuoco est à nouveau opérationnelle.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE SUR L’ACTIVITE DE STROMBOLI [MISE À JOUR n. 6]

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce que les réseaux de surveillance ont enregistré le retour des paramètres à l’activité normale à 19h46 (18h46 UTC).

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photo : Stromboli’s pictures via facebook.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 18 Janvier 2021 au 24 Janvier 2021 , Arequipa, 25 Janvier 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 32 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3,5 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

 

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 12148 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 32 explosions a été enregistrée quotidiennement d’intensité faible à moyenne. Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Est et le Nord-Ouest du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M1,9 et M2,7 . 

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur Sud-Est du Sabancaya et du secteur Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3, 5 km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud , Sud-Est ,Nord-Ouest, Ouest et Sud-Ouest du Sabancaya. 

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo : Ingemmet.

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

56,06 N, 160,64 E;
Altitude : 4750 m (15580 pi)
Code couleur de l’aviation : ORANGE.

Nuages de cendres sur le volcan Klyuchevskoy le 24 janvier 2021.
L’effusion intense de la coulée de lave depuis le cratère sommital et la formation d’une fracture latérale à une altitude d’environ 2200 m d’altitude ont conduit à l’effondrement de grandes masses de matériaux pyroclastiques sur les côtés de la goulotte Apakhonchich. Le nuage de cendres s’est élevé jusqu’à 8500 m d’altitude.

L’ éruption explosive-effusive modérée du volcan se poursuit. Une activité strombolienne et gaz-vapeur a été observée. Une coulée de lave continue de se répandre le long de la goulotte Apakhonchich. Les données satellitaires ont montré une grande anomalie thermique incandescente dans la zone du volcan. L’effusion intense de la coulée de lave du cratère volcanique sommital et la formation d’une fracture latérale à une altitude d’environ 2200 m d’altitude ont conduit à l’effondrement de grandes masses de matériaux pyroclastiques sur les côtés de la goulotte Apakhonchich. Le nuage de cendres s’est élevé à 9,6 km d’altitude et a dérivé sur 80 km vers le Nord et le Nord-Est du volcan.

Source : Kvert .

Photo : IVS FEB RAS. Kvert.

 

Indonesie , Merapi :

Niveau d’activité de niveau III (SIAGA) depuis le 5 novembre 2020 à 12h00 WIB. Le volcan Merapi (2968 m d’altitude) est entré en éruption continuellement. La dernière éruption avait eu lieu le 21 juin 2020 avec une hauteur de la colonne d’éruption à 6000 m au-dessus du sommet. On observait que la couleur de la colonne de cendres était grise.

Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Le cratère émet une fumée blanche avec une hauteur modérée à épaisse à environ 50-300 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à pluvieux, les vents faibles à modérés au Nord-Est et à l’Est. Deux avalanches ont été observées avec une distance de glissement maximale de 800 m vers le Sud-Ouest, 43  avalanches de lave avec une distance de glissement de 300 à 800 m vers le Sud-Ouest et 4 nuages ​​chauds d’avalanche avec une distance de glissement de 600 à 1299 m vers le Sud-Ouest avec une colonne de fumée à 300-400 m au-dessus du sommet.

Selon les sismographes du 25 janvier 2021, il a été enregistré:
• 4 tremblements de terre d’avalanches de nuages ​​chauds
• 137 tremblements de terre d’avalanches
• 38 tremblements de terre d’émissions
• 15 tremblements de terre hybrides / multi-phases.

Observation des avalanches de nuages ​​chauds , le 25 janvier 2021 de 18h00 à 24h00 WIB.
– Le 25 janvier 2021 à 20h24 WIB, des nuages ​​chauds d’avalanches ont été enregistrés sur un sismogramme avec une amplitude de 30 mm et une durée de 103 secondes, une hauteur de colonne de 400 m, une distance de glissement de 1000 m au Sud-Ouest vers le Haut de la Kali Krasak et Boyong.
– Le 25 janvier 2021 à 20h33 WIB, des nuages ​​chauds d’avalanches ont été enregistrés sur un sismogramme avec une amplitude de 20 mm et une durée de 65 secondes, une hauteur de colonne de 300 m, une distance de glissement de 600 m vers le Sud-Ouest en direction du Haut de la Kali Krasak et Boyong.
– Le 25 janvier 2021 à 21h03 WIB, des nuages ​​chauds d’avalanche ont été enregistrés sur un sismogramme avec une amplitude de 27 mm et une durée de 106 secondes, une hauteur de colonne de 400 m, une distance de glissement de 1000 m au Sud-Ouest vers le le Haut de la Kali Krasak et Boyong.
Les dangers potentiels actuels se présentent sous la forme d’avalanches de lave et de nuages ​​chauds dans le secteur Sud-Sud-Ouest couvrant les rivières Boyong, Bedog, Krasak, Bebeng et Putih avec une distance maximale de 5 km. Pendant ce temps, l’éjection de matière volcanique lors d’une éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km autour du sommet.
La communauté ne doit mener aucune activité dans les zones de danger potentiel.

Sources : PVMBG, BPPTKG.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search