08 Octobre 2020. FR . Italie / Sicile : Etna , Italie : Stromboli , Kamchatka : Sheveluch , Nicaragua : Telica .

Home / blog georges Vitton / 08 Octobre 2020. FR . Italie / Sicile : Etna , Italie : Stromboli , Kamchatka : Sheveluch , Nicaragua : Telica .

08 Octobre 2020. FR . Italie / Sicile : Etna , Italie : Stromboli , Kamchatka : Sheveluch , Nicaragua : Telica .

08 Octobre 2020.

 

 

Italie / Sicile , Etna :

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA [MISE À JOUR]

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , rapporte que dès les premières heures du matin, une intensification modérée et variable de l’activité strombolienne du Nouveau Cratère du Sud-Est (NSEC) est observée. L’activité explosive produit un nuage éruptif qui s’élève à environ 4,5 km et se disperse vers l’Est.
La tendance de l’amplitude moyenne du tremor continue de présenter des oscillations qui définissent globalement une valeur sensiblement stationnaire qui se maintient principalement dans l’intervalle des valeurs moyennes. L’emplacement de la source du tremor est situé près de la zone du Nouveau Cratère Sud-Est, à une altitude d’environ 2900-3000 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer. L’activité infrasonore est caractérisée par une faible fréquence d’occurrence des événements. Les signaux des stations de surveillance des déformations du sol ne montrent qu’une modeste variation aux stations d’inclinaison de Pizzi Deneri et Punta Lucia, liée à l’activité sismique du sommet d’hier après-midi.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

La Bocca Nuova , 3270m. Crateri Sommitali Etna 12/08/2020

Bulletin hebdomadaire, du 28 Septembre 2020 au 04 Octobre 2020
(date d’émission 06 Octobre 2020)

RÉSUMÉ DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ
À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité strombolienne variable avec émission de cendres au Nouveau Cratère Sud-Est; activité strombolienne intra-cratère profonde au Cratère Nord-Est; émissions de cendres isolées et légères au cratère de la Voragine; activité de dégazage à la Bocca Nuova.
2) SISMOLOGIE: Activité sismique de fracturation modeste. Amplitude du tremor entre les valeurs moyennes et élevées.
3) INFRASONS: faible activité infrasonore.
4) DÉFORMATIONS: Les réseaux de surveillance de la déformation des sols de l’Etna n’ont pas montré de variations significatives au cours de la semaine dernière, à moins que la station GNSS de Monte Fontane ne soit décalée d’un centimètre vers l’Est.
5) GÉOCHIMIE: Le flux de SO2 se produit à un niveau moyen.
Le flux de HCl se produit à un niveau moyen.
Les valeurs du flux de CO2 du sol se situent à des niveaux de dégazage moyens-faibles.
La pression partielle de CO2 dissous ne montre pas de changements significatifs.
Aucune mise à jour n’est disponible pour le rapport C / S (dernière mesure du 17/07/2020).
Le rapport isotopique de l’hélium se situe sur des valeurs moyennes (dernière mise à jour du 22/09/2020).
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau moyen-bas.

Activité éruptive aux cratères sommitaux de l’Etna, 5 octobre 2019
Les cratères sommitaux de l’Etna vus depuis un hélicoptère dans l’après-midi du 5 octobre 2019. Sur la gauche, on peut observer l’émission continue de cendres grises du cratère Nord-Est. A 00h30 une explosion commence avec l’émission de cendres gris foncé de la Voragine. La grande dépression de la Bocca Nuova avec ses deux puits internes (BN-1 et BN-2) se trouve à droite, tandis que le complexe Cratère Sud-Est / Nouveau Cratère Sud-Est est visible derrière les autres cratères. Vidéo enregistrée par Boris Behncke (INGV-Osservatorio Etneo) lors d’un survol d’hélicoptères Butterfly Helicopters

 

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
Le suivi de l’activité volcanique de l’Etna, au cours de la semaine en question, a été réalisé en analysant les images du réseau de caméras de surveillance de l’INGV, Osservatorio Etneo (INGV-OE), et à travers diverses observations faites par Personnel INGV-OE. En raison des conditions météorologiques, l’observation de l’activité volcanique a été partiellement limitée.

Le Nouveau Cratère Sud-Est était également caractérisé par une activité explosive variable et modérée qui, lors des phases de plus grande intensité, formait un nuage de cendres volcaniques souvent diluées à l’extérieur de la zone du sommet. Dans la matinée du 1er octobre, les émissions de cendres ont augmenté en intensité, formant, comme le montraient les caméras de surveillance INGV-OE, un nuage volcanique à environ 4,5 km au-dessus du niveau de la mer  . Une légère augmentation de l’activité explosive s’est également produite les 3 et 4 octobre. Dans les deux cas, les cendres volcaniques étaient principalement dispersées vers la Valle Del Bove formant, à l’extérieur de la zone sommitale, un nuage volcanique dilué . Pendant toute la semaine, aucun rapport de retombées de cendres volcaniques sur les centres habités de l’Etna n’a été reçu.
Comme l’a également observé le personnel de l’INGV-OE présent dans la zone du sommet, l’activité strombolienne intra-cratère profonde se poursuit au Cratère Nord-Est avec des lancements de produits à l’intérieur du bord du cratère . Le cratère de la Voragine était principalement caractérisé par une activité de dégazage et par des émissions légères et isolées de cendres volcaniques. Le cratère de la Bocca Nuova était plutôt caractérisé par des activités de dégazage  .

L ‘ immense Cratère de la Bocca Nuova (1968) , Sommet de l’Etna 3250 m. 1 octobre 2020 .

Au cours de la semaine, le laboratoire de cartographie a réalisé des levés à distance à l’aide de drones de la zone du sommet de l’Etna afin de caractériser sa disposition morpho-structurelle, l’analyse des données a permis de développer un modèle 3D des zones du cratère. En particulier pour la Bocca Nuova, il ressort que l’évent Central est de forme elliptique avec un axe mineur et majeur de 60 et 100 m respectivement, de plus, par rapport à la mise à jour morphologique du 24 juillet, aucun changement substantiel n’a été observé. L’évent Nord-Ouest a également une forme elliptique avec un axe inférieur à 70 m et supérieur à 80 m.

Tremor volcanique:
Au cours de la semaine en question, l’amplitude moyenne du tremor volcanique a montré des fluctuations importantes et transitoires principalement à l’intérieur du niveau moyen. En de courtes périodes, certaines valeurs de l’amplitude moyenne ont atteint le niveau élevé. L’emplacement de la source du tremor est situé près de la zone du Nouveau Cratère Sud-Est à une profondeur d’environ 2900-3000 m au-dessus du niveau de la mer

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA [MISE À JOUR ]

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce que l’augmentation de l’activité explosive rapportée dans le communiqué de presse précédent (Communiqué de presse Etna ‘Update n.83 à 07:16 UTC) n’est plus observable mais l’activité strombolienne d’intensité variable demeure au Nouveau Cratère Sud-Est (NSEC). Cette activité produit des émissions de cendres discontinues et faibles qui sont dispersées dans la zone du sommet. Nous vous informons que depuis la mise à jour précédente, la tendance temporelle de l’amplitude du tremor volcanique n’a pas montré de variations significatives et continue de rester dans la fourchette des valeurs moyennes. L’activité infrasonore, comme le tremor volcanique, ne montre pas de variations et continue à rester à de faibles valeurs. La source des tremors et des événements infrasonores se situe principalement à proximité de la zone du Nouveau Cratère Sud-Est (NSEC). Il est à noter que les stations du réseau sismique à 07h01 UTC ont enregistré un événement sismique de Ml = 2,9, situé à 1,4 km à l’Est des cratères centraux (CT). En outre, en ce qui concerne ce qui est rapporté dans le communiqué de presse no. 83, il faut noter que presque toutes les stations du réseau inclinométrique ont détecté une variation modeste à l’occasion de l’événement sismique survenu dans la zone sommitale à 07h01 UTC; dans les stations de la zone du sommet, la variation est permanente.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Lire l’article http://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/377-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-etna20201006/file

Photos : Gio Giusa.

Vidéo : INGV / Boris Behncke / Butterfly Helicopters.

 

Italie , Stromboli :

Bulletin hebdomadaire, du 28 Septembre 2020 au 04 Octobre 2020
(date d’émission 06 Octobre 2020)

RÉSUMÉ DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité volcanique explosive normale de type strombolienne sur des niveaux moyens-bas et moyens (9-14 événements / h) à la seule exception du 28 septembre avec 23 événements / h (valeurs élevées) et avec une intensité moyenne-faible dans la zone des cratères Nord et moyen-haut dans la zone Centre-Sud.
2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques ne montrent pas de variations significatives.
4) DEFORMATIONS: Aucune variation significative n’est observée.
5) GÉOCHIMIE: Flux de SO2 moyen-faible.
Il n’y a pas de mises à jour sur les données de flux de CO2 du sol.
Rapport C / S – Données non disponibles. Les dernières valeurs se situent à des niveaux moyens-bas (5,45, mesures du 13/09/2020).
Rapport isotopique de He – Les dernières mesures (22/09/2020) sont des valeurs moyennes.
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau moyen-bas.

 

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES:

Dans la zone du cratère Nord , le cratère N1, avec deux points d’émission, a produit des explosions de faible à moyenne intensité (moins de 150 m de haut) émettant des matériaux grossiers (lapilli et bombes) parfois mélangés à des matériaux fins ( cendres). L’évent N2 présentait principalement une activité explosive de faible intensité (moins de 80 m de hauteur) émettant des matériaux grossiers. La fréquence moyenne des explosions ont varié de 6 à 13 événements / h à l’exception du 28 septembre avec 22 événements / h.
Dans la zone Centre-Sud , les explosions émettant principalement des matériaux fins parfois mélangés à des matériaux grossiers avec une intensité moyenne-élevée (les produits émis dépassaient souvent 250 m de hauteur). La fréquence des explosions variait de moins de 1 à 4 événements / h.

Source : INGV.

Lire l’articlehttp://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/378-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Stromboli20201006/file

Photo : webcam / Wolfgang Künker

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Diffusion: 8 octobre 2020
Volcan: Sheveluch (CAVW # 300270)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2020-184
Emplacement du volcan: N 56 ° 38 min E 161 ° 18 min
Région: Kamchatka, Russie
Altitude du sommet: 10768,24 pieds (3283 m), l’élévation du dôme ~ 8200 pieds (2500 m)

Résumé de l’activité volcanique:
La croissance du dôme de lave se poursuit, une forte activité de fumerolles , une incandescence des blocs du dôme accompagnent ce processus. Les données satellitaires du KVERT ont montré un panache de cendres remis en suspension étendu au Sud-Est du volcan.
L’éruption extrusive du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 32,800-49,200 ft (10-15 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et volant à basse altitude.

Un nouveau bloc de lave est en train d’être extrudé dans la partie orientale du dôme de lave du volcan Sheveluch.
Ce phénomène unique a été découvert le 28 septembre 2020 sur le volcan Sheveluch. Un bloc de lave de la composition la plus acide de toute l’histoire du développement (depuis 1980) du dôme de lave du volcan est en train d’être extrudé. La composition probable de la lave est dacitique. Le dôme s’appelle Dolphin.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
6560-8200 ft (2000-2500 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / hauteur des nuages: 20201007 / 2230Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 150 km
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: ESE / azimut 113 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres / nuage: 20201007 / 2200Z – Himawari-8

Source : Kvert.

Photo : Yu. Demyanchuk. IVS FEB RAS.

 

Nicaragua , Telica :

L’expert Agustin Moreira a informé 100% Noticias que le volcan Telica enregistre un processus de dégazage en raison des dernières pluies qui se produisent dans l’Ouest «nous avons eu suffisamment de précipitations dans la région près du Telica, ces conditions pluvieuses érodent les murs du cratère et provoquent des glissements de terrain et tombent au fond du cratère. Par nature la pression fait expulser ce type de matière », a-t-il expliqué.

Sur les réseaux sociaux, des images de colonnes de gaz atteignant jusqu’à 300 mètres circulaient « S’il s’agissait d’une phase éruptive, nous maintiendrions un enregistrement permanent de la matière volcanique, mais ce que nous avons en réalité, ce sont des activités internes à l’intérieur du cratère dues aux glissements de terrain et au dégazage », a expliqué le expert en météorologie.
L’expert en phénomènes naturels a expliqué que le processus de dégazage est dû aux précipitations «Il pleut et cela tombe sur la fumerolle chaude, générant de la vapeur et ces colonnes blanches . Un dégazage considérable pour produire cet effet, nous n’avons pas une forte éruption mais des explosions sporadiques dans le volcan Telica », a-t-il expliqué.

Source et photo : 100% Noticias.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search