15 Mai 2023. FR. Italie / Sicile : Etna , Kamchatka : Sheveluch , Indonésie : Ili Lewotolok , Chili : Nevados de Chillan , Hawaii : Kilauea .

Home / blog georges Vitton / 15 Mai 2023. FR. Italie / Sicile : Etna , Kamchatka : Sheveluch , Indonésie : Ili Lewotolok , Chili : Nevados de Chillan , Hawaii : Kilauea .

15 Mai 2023. FR. Italie / Sicile : Etna , Kamchatka : Sheveluch , Indonésie : Ili Lewotolok , Chili : Nevados de Chillan , Hawaii : Kilauea .

15 Mai 2023.

Italie / Sicile , Etna :

Communiqué sur l’activité de l’ Etna, 14 Mai 2023 ,08:40 (06:40 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, communique que les réseaux de surveillance ont enregistré à 08h39 (06h39 UTC), une explosion soudaine avec émission de cendres.

Communiqué sur l’activité de l’ Etna, 14 Mai 2023 ,09:01 (07:01 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, communique qu’à travers les caméras de surveillance à 06:36 UTC une explosion a été observée produite par le cratère Sud-Est qui a généré une modeste émission de cendres qui s’est rapidement dispersée dans la zone du sommet. Aucune autre explosion n’a suivi cet événement. Du point de vue sismique, il n’y a pas de variations significatives. Le réseau GPS haute fréquence ne montre aucune variation significative.
D’autres mises à jour seront communiquées rapidement et dans tous les cas dans les 3 heures suivant ce communiqué de presse.

Communiqué sur l’activité de l’ Etna, 14 Mai 2023 ,18:28 (16:28 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, communique que les réseaux de surveillance ont enregistré à 18h27 (16h27 UTC), la fin de l’activité volcanique.
D’autres mises à jour seront communiquées rapidement

Après une semaine relativement calme, le cratère Sud-Est de l’Etna a produit une nouvelle explosion, très semblable à celle du 6 mai soir, émettant une petite bouffée de cendres. Pour l’instant c’est, cette fois aussi, un seul événement, mais le dégazage intense de l’évent continue , le même que la dernière fois, qui correspond à ce que lors de l’activité de 2021-2022, nous appelions « les bouches orientales » (en temps plus reculés, « u puttusiddu) . Des explosions de ce genre peuvent se produire à tout moment, sans avertissement. Il y a eu des cas où une telle activité a pris fin après quelques explosions.
Dans d’autres cas, par contre, ces explosions sont progressivement augmentées en fréquence, annonçant ainsi plus d’activité. Ceci s’est produit, par exemple, avant la reprise de l’activité paroxystique en octobre-novembre 2013 et avant les épisodes éruptifs de février-avril 2017.
Pour l’instant, il n’y a aucun signe d’une activité imminente plus grande : l’ampleur du tremor volcanique est assez faible, l’activité sismique est généralement assez faible, les émissions de SO2 restent modestes et l’inflation (gonflement) progresse très lentement.

Sources : INGV , Boris Behncke.

Photos : INGV , Gio Giusa.

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 14 mai 2023
Volcan : Sheveluch (CAVW #300270)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2023-68
Emplacement du volcan : N 56 degrés 38 min E 161 degrés 18 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 3 283 m (10 768,24 pi), l’altitude du dôme ~2 500 m (8 200 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
Les données satellitaires du KVERT montrent qu’un vent fort soulève les cendres des pentes du volcan Sheveluch, et un panache de cendres remises en suspension s’étend sur 260 km à l’Est du volcan.
L’ éruption extrusive du volcan se poursuit. Un danger d’explosion de cendres jusqu’à 10 km (32 800 pieds) d’altitude persiste. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux  volant à basse altitude.

Hauteur des nuages volcaniques :
3500 m (11480 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuage : 20230514/2050Z – Himawari-9 14m15

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 260 km (162 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : E / azimut 100 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20230514/2050Z – Himawari-9 14m15

Source : Kvert

Photo : Yu. Demyanchuck / IVS FEB RAS KVERT via Olga Girina.

 

Indonésie , Ili Lewotolok :

Une éruption du G. Ili Lewotolok s’est produite le lundi 15 mai 2023 à 09h57 WITA avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 600 m au-dessus du sommet (± 2023 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres était blanche, grise à noire avec une intensité épaisse , orientée à l’Est et au Sud-Est. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 20 mm et une durée de 46 secondes.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 12 mai 2023
Volcan : Ili Lewotolok (264230)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Ili Lewotolok
Numéro d’avis : 2023LEW025
Emplacement du volcan : S 08 deg 16 min 19 sec E 123 deg 30 min 18 sec
Région : East Nusa Tenggara, Indonésie
Altitude du sommet : 4554 FT (1423 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 01h57 UTC (09h57 locale).

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 6474 FT (2023 M) au-dessus du niveau de la mer ou 1920 FT (600 M) au-dessus du sommet. Peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant d’Est en Sud-Est. On observe que les cendres volcaniques sont blanches à foncées. On observe que l’intensité des cendres volcaniques est épaisse.

Remarques :
Eruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 20 mm et une durée maximale de 46 secondes.

Source : Magma Indonésie.

Photo : Kodi Setiawan

 

Chili , Nevados de Chillan :

Sismologie

L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
90 Événements sismiques de type VT, associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique). Le tremblement de terre le plus énergétique a présenté une valeur de magnitude locale (ML) égale à 1,5, situé à 4,7 km au Sud-Sud-Est et avec une profondeur de 2,7 km par rapport au cratère actif.
23 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides au sein du système volcanique (Longue Période). Le tremblement de terre le plus énergétique a présenté une valeur de déplacement réduit (DR) de 4 cm2 et une valeur de magnitude locale (ML) égale à 1,2, situé à 0,6 km à l’Est-Nord-Est et avec une profondeur de 1,2 km par rapport au cratère actif.

Géochimie des fluides
Les données sur les émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues par l’équipement de spectroscopie optique d’absorption différentielle (DOAS), correspondant à la station de Chillán, installée à 1,5 km au Sud-Sud-Est du cratère actif, ont présenté une valeur de flux SO2 moyenne de 398 ± 56 t/j , avec un maximum de 682 t/j le 25 avril. Cette valeur est supérieure à celle enregistrée le mois dernier et est considérée comme normale pour ce système volcanique.

Anomalies thermiques satellitaires
Aucune anomalie thermique n’a été signalée selon l’observation de l’activité volcanique dans l’infrarouge moyen (MIROVA). De même, aucune anomalie de luminance n’a été signalée, d’après le traitement analytique des images satellitaires (Sentinel 2-L2A en combinaison de bandes de fausses couleurs).

Géodésie
L’activité géodésique de la période a été caractérisée par :
– Modifications subtiles des longueurs de ligne GNSS, les taux de déformation ne dépassent pas 0,5 cm/mois.
– Légers changements dans les composantes verticales et horizontales des stations GNSS, sans preuve de changements dans la dynamique interne du système volcanique, avec des taux qui ne dépassent pas 0,3 cm/mois.
– Pas de changements attribuables à l’altération interne du système volcanique liée à la déformation.

Caméras de surveillance
Les images fournies par la caméra fixe, installée à proximité du volcan, ont enregistré un dégazage passif, sans émission pyroclastique, où la hauteur maximale a atteint 180 m au-dessus du niveau du cratère le 23 avril.

L’activité est restée à des niveaux considérés comme faibles, suggérant une stabilité du système volcanique. L’alerte technique volcanique est maintenue à :
ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat

Source : Sernageomin.

Photo : josefauna ( archive).

 

Hawaii , Kilauea :

Dimanche 14 mai 2023, 8 h 58 HST (dimanche 14 mai 2023, 18 h 58 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur actuel de l’aviation : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption et aucune lave active n’a été observée depuis le 7 mars 2023. L’inflation lente et régulière dans la région du sommet se poursuit, tandis que la sismicité du sommet reste élevée. Aucun changement significatif n’a été observé le long de l’une ou l’autre des zones de faille du volcan au cours de la dernière journée.

Observations du cratère Halema’uma’u :
Aucune lave active n’a été observée au cours de la dernière journée.

Observations du sommet :
L’inflation lente et régulière se poursuit. Dans l’ensemble, l’inflation au sommet du Kīlauea est supérieure aux conditions précédant l’éruption du sommet du 5 janvier 2023. De petites rafales de tremblements de terre se poursuivent de manière irrégulière sous Halemaʻumaʻu, le cratère Keanakākoʻi et la marge Sud de Kaluapele (Kīlauea caldera) depuis le 16 avril. Dans l’ensemble, les taux de tremblements de terre au sommet restent élevés et d’autres rafales de tremblements de terre sont possibles. Le taux d’émission le plus récent de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 135 tonnes par jour a été mesuré le 3 mai.

Observations de la zone de rift :
Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone de rift Est ou de la zone de rift Sud-Ouest ; des taux constants de déformation du sol et de sismicité se poursuivent le long des deux. Les mesures des stations de surveillance continue des gaz dans la zone du Rift du Sud-Est – le site de l’activité éruptive de 1983 à 2018 – restent inférieures aux limites de détection du SO2.

Source : HVO.

Photo : USGS/ M. Zoeller.

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search