12 Janvier 2023 . FR. Hawaii : Kilauea , Chili : Villarica , Alaska : Katmai , Nouvelle Zélande : Lac Taupo , Indonésie : Marapi , Japon : Sakurajima . 

Home / Alaska / 12 Janvier 2023 . FR. Hawaii : Kilauea , Chili : Villarica , Alaska : Katmai , Nouvelle Zélande : Lac Taupo , Indonésie : Marapi , Japon : Sakurajima . 

12 Janvier 2023 . FR. Hawaii : Kilauea , Chili : Villarica , Alaska : Katmai , Nouvelle Zélande : Lac Taupo , Indonésie : Marapi , Japon : Sakurajima . 

12 Janvier 2023 .

 

Hawaii , Kilauea:

Mercredi 11 janvier 2023, 9 h 21 HST (mercredi 11 janvier 2023, 19 h 21 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : SURVEILLANCE
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l’activité éruptive récente a été confinée au cratère. Aucun changement significatif n’a été observé au sommet ou dans l’une ou l’autre des zones de faille.

Observations du lac de lave du cratère Halemaʻumaʻu :
L’éruption de lave provenant des évents de la partie Centre-Est du fond du cratère Halemaʻumaʻu s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. L’activité est concentrée dans la moitié orientale du cratère et dans le bassin de la moitié Ouest du cratère qui était au centre de l’activité en 2021-2022. La zone de lave active dans la moitié orientale du cratère a une fontaine dominante, et la zone active a légèrement fluctué au cours des dernières 24 heures.

Les géologues du HVO lors d’un survol en hélicoptère tôt le matin ont capturé cette scène du Kīlauea et du Mauna Loa. Les conditions météorologiques au moment du vol faisaient stagner le panache stagnant sur le cratère Halema’uma’u, créant cette brume dans la caldeira. La lave est toujours en éruption active dans  le cratère Halema’uma’u, vue ici comme la lueur orange.

Observations du sommet :
Au cours des dernières 24 heures, les inclinomètres du sommet ont enregistré l’inflation jusqu’à environ midi hier, avec une déflation depuis lors. Le tremor volcanique reste au-dessus des niveaux de fond. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 3 500 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 9 janvier 2023.

Observations de la zone de Rift :
Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone de rift Est ou de la zone de rift Sud-Ouest ; de faibles taux de déformation du sol et de sismicité se poursuivent le long des deux. Les mesures des stations de surveillance continue des gaz sous le vent de Puʻuʻōʻō dans la zone du Rift du Sud-Est restent inférieures aux limites de détection du SO2, ce qui indique que les émissions de SO2 de Puʻuʻōʻō sont négligeables.

Source : HVO

Photo : USGS / L. Gallant.

 

Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions de La Araucanía et Los Ríos, volcan Villarrica, 11 Janvier 2023, 00h15 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

Le Mardi 10 Janvier 2023 , les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarrica ont enregistré  un séisme associé à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique. ( type LP).

 

Les caractéristiques du séisme, après son analyse, sont les suivantes :

HEURE D’ORIGINE : 23h39 heure locale (02h39 UTC le 11 janvier 2023)
AFFICHAGE RÉDUIT : 52,03 (cm*cm)
SIGNAL ACOUSTIQUE : 3,2 Pascals (Pa) réduit à 1 km

 Les caractéristiques de cette activité sont les suivantes :
HAUTEUR MAXIMALE DE LA COLONNE : 40 mètres au-dessus du point d’émission
DIRECTION DE LA DISPERSION : Sud-Est (SE).

 

OBSERVATIONS :

Au moment de l’émission de ce rapport , on continue d’ enregistrer quelques épisodes d’activité strombolienne contenue principalement dans le cratère, la hauteur des matériaux n’excédait pas 100 m au dessus du cratère . L’activité sismique se maintient dans les paramètres observés durant les jour précédents.

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau Jaune.

Le SERNAGEOMIN a rapporté que l’activité du Villarrica avait augmenté ces dernières semaines, avec des explosions éjectant des matériaux presque jusqu’à 480 m, près de la zone d’exclusion de 500 m en place autour du cratère. Le 6 janvier, la zone d’exclusion a été portée à 1 km à titre préventif. Le niveau d’alerte est resté au jaune (le deuxième niveau le plus bas sur une échelle de quatre couleurs). L’ONEMI a maintenu le Niveau d’Alerte au Jaune (le niveau moyen sur une échelle tricolore) pour les municipalités de Villarrica, Pucón (16 km N), Curarrehue et la commune de Panguipulli.

  Source : Sernageomin , GVP.

Photos :   Sernageomin , volcanologia en chile.

 

Alaska , Katmai :

Mercredi 11 janvier 2023, 14 h 08 AKST (mercredi 11 janvier 2023, 23 h 08 UTC)

Il y a eu une augmentation du nombre de tremblements de terre localisés sous une large bande de volcans dans la région du Katmai à partir d’août 2022. La sismicité de fond dans cette zone, qui comprend le mont Katmai, le volcan Trident, le mont Mageik et le mont Martin, est généralement moins de 30 tremblements de terre localisés par semaine, bien qu’il y ait des variations considérables. Un essaim de tremblements de terre s’est produit sous le volcan Trident d’août à octobre 2022, marquant le début approximatif de cette période continue d’activité sismique élevée.

Alors que l’activité sismique a été plus dispersée dans la région de Katmai depuis octobre, elle est restée relativement élevée. Au cours du mois dernier, elle est passé à plus de 80 tremblements de terre localisés par semaine. Cette activité sismique pourrait être le résultat d’un mouvement de magma, mais rien n’indique qu’une éruption soit imminente ou qu’elle se produira. Les essaims sismiques comme celui-ci sont relativement courants sur ces volcans et la plupart ne conduisent pas à une éruption. Aucun autre signe d’agitation n’a été noté dans les données de surveillance de la région depuis août dernier.

L’AVO publiera des avis d’activité supplémentaires si les tremblements de terre continuent ou augmentent.

Source : AVO

Photo : Mont Mageik , USGS.

 

Nouvelle Zélande , Lac Taupo :

Les troubles volcaniques mineurs qui ont commencé en mai 2022 se poursuivent sur le volcan Taupō. De petits tremblements de terre et des déformations du sol sont encore enregistrés à des niveaux supérieurs au bruit de fond. Le niveau d’alerte volcanique reste à 1 (troubles volcaniques mineurs).

La séquence de répliques suite au séisme de M5.7 du 30 novembre 2022 est terminée.

Le M5.7 a généré un petit tsunami dans le lac Taupō, a provoqué ~ 175 mm de mouvement horizontal du sol et ~ 180 mm vertical à Horomatangi , et a été suivi d’un mois de répliques, avec 758 évènements enregistrées au 31 décembre 2022 .

Un peu moins de la moitié (46 %) des tremblements de terre de l’épisode de troubles 2022/2023 sont associés à la principale séquence choc-réplique du 30 novembre 2022. Le taux actuel de tremblements de terre se produisant chaque semaine est similaire à d’autres moments au cours de cette période de troubles, indiquant que des troubles mineurs se poursuivent.

La déformation du sol (mouvement des terres) se poursuit autour du lac Taupō, que nous mesurons à l’aide d’instruments GNSS (GPS) et de levés de nivellement du lac. Le site de Horomatangi Reef continue de se déplacer après le séisme M5.7 du 30 novembre 2022 vers le Sud-Est

Source et photo : Geonet.

 

Indonésie , Marapi :

Le mont Marapi a présenté une éruption le jeudi 12 janvier 2023 à 12h17 WIB avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 700 m au-dessus du sommet (± 3591 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise avec une intensité épaisse , orientée au Nord-Est et au Sud-Est. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 5,2 mm et une durée de 131 secondes.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 12 janvier 2023 
Volcan : Marapi (261140)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Marapi
Numéro d’avis : 2023MAR026
Emplacement du volcan : S 0 deg 22 min 52 sec E 100 deg 28 min 23 sec
Région : Ouest de Sumatra, Indonésie
Altitude du sommet : 9251 FT (2891 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 05h17 UTC (12h17 locale).

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 11491 FT (3591 M) au-dessus du niveau de la mer ou 2240 FT (700 M) au-dessus du sommet. Peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant du Nord-Est au Sud-Est. On observe que la cendre volcanique est grise. On observe que l’intensité des cendres volcaniques est épaisse.

Remarques :
Eruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 5,2 mm et une durée maximale de 131 secondes.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Japon , Sakurajima : 

Le JMA a signalé une activité éruptive en cours dans le cratère Minamidake (sur le volcan Sakurajima ) du 2 au 9 janvier. L’incandescence du cratère était visible la nuit. Les émissions de dioxyde de soufre ont été légèrement élevées à 1 000 tonnes par jour le 4 janvier. Une explosion le 3 janvier et deux explosions le 8 janvier ont été enregistrées par le réseau sismique. Les panaches d’éruption se sont élevés jusqu’à 2,4 km au-dessus du bord du cratère et des blocs ont été éjectés jusqu’à 1,1 km de l’évent. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 5 niveaux) et les résidents ont été avertis de rester à 2 km du cratère.

 

La caldeira d’Aira dans la moitié Nord de la baie de Kagoshima contient le volcan post-caldeira Sakurajima, l’un des plus actifs du Japon. L’éruption de la volumineuse coulée pyroclastique d’Ito a accompagné la formation de la caldeira de 17 x 23 km il y a environ 22 000 ans. La plus petite caldeira de Wakamiko s’est formée au début de l’Holocène dans le coin Nord-Est de la caldeira d’Aira, ainsi que plusieurs cônes post-caldeira. La construction du Sakurajima a commencé il y a environ 13 000 ans sur le bord Sud de la caldeira d’Aira et a construit une île qui a finalement été reliée à la péninsule d’Osumi lors de la grande éruption explosive et effusive de 1914. L’activité du cône du sommet de Kitadake s’est terminée il y a environ 4850 ans, après quoi des éruptions ont eu lieu depuis le Minamidake. De fréquentes éruptions historiques, enregistrées depuis le VIIIe siècle, ont déposé des cendres sur Kagoshima, l’une des plus grandes villes de Kyushu, située de l’autre côté de la baie de Kagoshima à seulement 8 km du sommet. La plus grande éruption historique a eu lieu entre 1471 et 1476.

Source : GVP.

Photo : Koki Arima ( archive).

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search