26 Aout 2021. FR. Hawaii : Kilauea , Japon : Fukutoku-Okanoba , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Japon : Suwanosejima , Chili : Nevados de Chillan .

Home / blog georges Vitton / 26 Aout 2021. FR. Hawaii : Kilauea , Japon : Fukutoku-Okanoba , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Japon : Suwanosejima , Chili : Nevados de Chillan .

26 Aout 2021. FR. Hawaii : Kilauea , Japon : Fukutoku-Okanoba , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Japon : Suwanosejima , Chili : Nevados de Chillan .

26 Aout 2021.

 

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption, bien que des changements continuent de se produire dans la région du sommet. Ce matin, 25 août, le changement de déformation du sol de la région du sommet du Kīlauea persiste, ainsi qu’une activité sismique élevée à 1 à 2 km (0,6 à 1,2 mi) sous la surface de la partie Sud de la caldeira du sommet du Kīlauea ; cependant, les taux ont diminué au cours des 12 dernières heures. Les autres flux de données de surveillance, y compris les taux d’émission de dioxyde de soufre et les vues par webcam, n’affichent pas de changements.

Observations du Sommet :
La sismicité élevée, qui a commencé vers 16 h 30 le 23 août se poursuit sous la partie Sud de la caldeira du sommet du Kīlauea, dans la zone fermée du parc national des volcans d’Hawai’i. Au cours des dernières 24 heures, plus de 275 tremblements de terre ont été détectés ; le taux de tremblements de terre détectés par heure a culminé à 28 événements détectés entre 19 h et 20 h HST le 24 août. Les taux de tremblements de terre ont diminué au cours des 12 dernières heures, au cours desquelles environ 75 tremblements de terre ont été détectés à un taux de 5 à 12 événements par heure. La plupart des séismes se situent entre les magnitudes 1 et 2 et se produisent à environ 1 à 2 km (0,6 à 1,2 mi) sous la surface. Au cours des dernières 24 heures, les inclinomètres du sommet ont continué à enregistrer un changement dans le taux et le style de déformation du sol dans la région du sommet, avec une légère diminution du taux pendant la nuit. Ces observations suggèrent que le magma pourrait continuer à être fourni sous la surface de la partie Sud de la caldeira sommitale du Kīlauea, bien qu’à un taux réduit au cours des 12 dernières heures environ.

Les taux d’émission de SO2 restent à des niveaux très bas qui persistent depuis mai 2021, date de la fin de la dernière éruption du sommet. Les concentrations de SO2 dans l’air ambiant, mesurées aux stations de la région du sommet du Kīlauea, ne montrent aucun changement associé à l’augmentation de l’activité sismique et des taux de déformation du sol. Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) les plus récents, mesurés le 12 août, étaient de 50 tonnes par jour, proches des niveaux associés à la période non éruptive de fin 2018 à fin 2020 (moins de 50 tonnes par jour). C’est nettement inférieur aux taux d’émission qui étaient en moyenne de plus de 800 tonnes par jour de la mi-février à la mi-avril, lorsque l’éruption du sommet du Kīlauea était en cours.

 

Observations de la zone du Rift Sud-Ouest :
Aucune activité inhabituelle constatée dans la région. Aucune indication d’activité migrant dans la région.

Observations de la zone du Rift Est :
Aucune activité inhabituelle constatée dans la région. Aucune indication d’activité migrant dans la région. Les moniteurs de déformation du sol indiquent que la zone supérieure du Rift Est – entre le sommet et Pu’u’ō’ō – se remplit à des taux similaires à ceux mesurés au cours des 2 dernières années et avant l’éruption de décembre 2020-mai 2021 dans le cratère Halema’uma’u. Les émissions de SO2 et de sulfure d’hydrogène (H2S) du Pu’u’ō’ō étaient inférieures aux niveaux de détection instrumentale lors de la dernière mesure le 7 janvier 2021.

Observations du lac de lave du cratère Halema’uma’u :
La surface du lac de lave du cratère Halema’uma’u, qui était en éruption active de décembre 2020 à mai 2021, reste recouverte d’une croûte de lave stagnante et solidifiée. Actuellement, il n’y a aucune indication de reprise de l’éruption de l’évent du cratère Halema’uma’u.

Source : HVO.

Photos : J.M. Chang , K Mulliken .

 

Japon , Fukutoku-Okanoba :

Les garde-côtes japonais ont signalé que l’éruption de Fukutoku-Okanoba s’est poursuivie du 16 au 22 août. Des émissions de gaz et de vapeur ont continué d’être observées depuis le centre de l’île le 16 août. Le radeau de pierre ponce qui a été identifié pour la première fois le 15 août s’était étendu à environ 100 km vers l’Ouest-Nord-Ouest  et mesurait environ 13 km de large. Une décoloration brune était visible autour de la nouvelle île, qui avait une forme variable mais un diamètre constant de 1 km au 16 août.

 

Un pêcheur local des îles Ogasawara qui pêchait dans le Sud d’Iwo Jima (5 km au Nord-Nord-Est) a publié des photos et des vidéos les 17, 20 et 22 août qui montraient de puissants panaches blancs de gaz et de vapeur s’élevant au-dessus du volcan. Le 20 août, la foudre était visible dans le panache de gaz et de vapeur. Le 22 août, un panache a été observé entre 04h30-06h30.

Source : GVP.

Photo : Fukutoku-Okanoba , Garde cote Japonais.

 

Islande , Geldingadalur / Fagradalsfjall :

L’éruption de fissures dans la partie Ouest du système volcanique de Krýsuvík-Trölladyngja, près de Fagradalsfjall sur la péninsule de Reykjanes, s’est poursuivie du 18 au 24 août, bien que le temps ait souvent obscurci la vue des évents. Du 18 au 19 août, de nouvelles coulées de lave ont été observées débordant des bords des cratères Sud-Ouest et Nord-Est ,  se déplaçant vers le Sud, l’Est et le Sud-Est dans les vallées de Geldingadalur et Meradalir. Des panaches de gaz et de vapeur accompagnaient souvent ces flux. Le 20 août, un effondrement important du bord intérieur du cratère a été observé sur des images vidéo (caméra Langihryggur), générant des émissions de cendres.

Les coulées de lave se sont dirigées vers la vallée de Nàtthagi du 21 au 24 août, sur la base des données de la webcam. Une vidéo prise les 21 et 22 août a montré des fontaines de lave et des coulées débordant des côtés du cône principal, accompagnées d’émissions blanches de gaz et de vapeur. Le code de couleur de l’aviation est resté à Orange en raison du manque d’émissions de cendres et de téphra, bien que l’OMI ait mis en garde contre le potentiel de retombées de lapilli et de scories dans un rayon de 650 m autour de l’évent actif. Les autorités ont également mis en garde contre les dangers des émissions de gaz.

Source : GVP.

Photo : Golli ( www.icelandreview.com )

 

Japon , Suwanosejima :

Le JMA a rapporté que des explosions dans le cratère Ontake du Suwanosejima ont été détectées les 19, 20 et 21 août. La première explosion à 01h37 le 19 août a produit un panache de cendres qui s’est élevé à 3 km au-dessus du cratère et a dérivé vers le Nord-Est, suivi d’une autre à 16h13 qui a généré un panache de cendres à 2,2 km au-dessus du cratère et a dérivé vers le Nord. Une petite quantité de cendres a été signalée dans Yakushima, Nishinoomote et Nakatane. Une troisième explosion à 20h59 ce jour-là a produit un panache de cendres qui s’est élevé à 2,5 km au-dessus du cratère et a dérivé vers le Nord ; des chutes de cendres ont été signalées dans le village de Toshima (4 km au Sud-Sud-Ouest). Les explosions à 06h28 et 07h13 le 20 août ont généré des panaches de cendres qui se sont élevés à 2,5-3 km au-dessus du cratère et ont dérivé vers le Nord, entraînant des chutes de cendres dans le village de Toshima, avec de plus petites quantités de cendres à Yakushima, Mishima, Ibusuki, Minamikyushu et Makurazaki.

 

 

Le 21 août à 06h17, une explosion a généré un panache de cendres qui s’est élevé à 3,2 km au-dessus du cratère et a dérivé vers le Nord. Une grande quantité de cendres (plus de 1 mm) a été signalée dans le village de Toshima et de plus petites quantités (moins de 0,1 mm) ont été signalées à Makurazaki. , Minamisatsuma, Minamikyushu, Kagoshima, Ibusuki et Hioki. Une deuxième explosion a suivi à 9 h 06 qui a produit un panache de cendres à 3,2 km au-dessus du cratère qui a dérivé vers le Nord. Le VAAC de Tokyo a signalé des panaches de cendres à une altitude de 1,5 à 3,9 km (5 000 à 13 000 pieds) qui ont dérivé vers le Nord-Est du 18 au 25 août. Le niveau d’alerte est resté à 2 et le public a été averti de rester à 1 km du cratère.

Source : GVP.

Photo : Prise d’un hélicoptère de la préfecture de Kagoshima par le JMA.

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV) , Région de Ñuble, Complexe volcanique Nevados de Chillán , 25 août 2021, 18:20 Heure locale (Chili continental).

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRELIMINAIRE suivantes , obtenu grâce aux équipements de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (Ovdas) :

Le Mercredi 25 août à 17h52 heure locale (21h52 UTC), les stations de surveillance installées dans les environs du complexe volcanique du Nevados de Chillán ont enregistré un tremblement de terre associé à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (type Longue Période).

 

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes :
HEURE D’ORIGINE : 17h52 heure locale (21h52 UTC)
LATITUDE : 36,862 ° S
LONGITUDE: 71,372 ° W
PROFONDEUR : 0,3 km
DÉPLACEMENT RÉDUIT : 1413 (cm * cm)
SIGNAL ACOUSTIQUE : 5,0 Pascals( Pa) réduits à 1 km

OBSERVATIONS :
Aucune activité de surface n’est observée en raison des conditions météorologiques.

L’alerte technique volcanique reste au niveau Jaune.

Source : Sernageomin.

Photo : Noticias De Los Volcanes De Chile

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search