19 Mars 2022. FR . Indonésie : Merapi , Alaska : Région du Katmai , Kamchatka : Bezymianny , Chili : Lonquimay , Hawaii : Mauna Loa .

Home / Alaska / 19 Mars 2022. FR . Indonésie : Merapi , Alaska : Région du Katmai , Kamchatka : Bezymianny , Chili : Lonquimay , Hawaii : Mauna Loa .

19 Mars 2022. FR . Indonésie : Merapi , Alaska : Région du Katmai , Kamchatka : Bezymianny , Chili : Lonquimay , Hawaii : Mauna Loa .

19 Mars 2022.

 

 

Indonésie , Merapi :

Rapport d’activité du Merapi du 11 au 17 mars 2022.

– Cette semaine 119 avalanches de lave ont été observées vers le Sud-Ouest, descendant vers la rivière Bebeng avec une distance maximale de glissement de 2 000 m et 4 fois vers le sud-est (en amont de la rivière Gendol) avec une distance maximale de glissement de 1 000 m.
– L’analyse morphologique a montré une diminution de la hauteur du dôme Sud-Ouest d’environ 2 m en raison de l’activité des avalanches. Aucun changement morphologique significatif n’a été observé dans le dôme de lave central. D’après l’analyse de photos, le volume du dôme de lave Sud-Ouest est de 1 546 000 m3 et le dôme central est de 2 582 000 m3.
– L’intensité du tremor cette semaine est plus élevée que la semaine dernière.

La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l’aide de l’EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,5 cm/jour.
– L’intensité des précipitations a été de 45 mm/heure pendant 70 minutes au poste de Kaliurang le 14 mars 2022. Aucun lahar ou débit supplémentaire n’a été signalé dans les rivières qui prennent leur source sur le mont Merapi.

Conclusion:
1. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini au niveau « SIAGA ».
2. Le danger potentiel actuel est constitué d’avalanches de lave et de nuages ​​chauds dans le secteur Sud-Sud-Ouest descendant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur Sud-Est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km. Pendant ce temps, l’éjection de matériel volcanique en cas d’éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km autour du sommet.

Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. La fumée issue du cratère principal a été observée avec une intensité forte , épaisse, à environ 50-150 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à nuageux, le vent est faible à modéré d’Ouest. La température de l’air est d’environ 17-27°C. 10 avalanches de lave incandescente ont été observées avec une distance de glissement de 1 800 m vers le Sud-Ouest.

La sismicité est liée au magma et à l’activité tectonique. Il a été enregistré :
– 53 tremblements de terre d’avalanches
– 3 tremblements de terre d’émissions
– 40 tremblements de terre hybrides/multi-phases
– 7 tremblements de terre volcaniques peu profonds

 Sources : BPPTKG , PVMBG.

Photo : ANTARA FOTO/Hendra Nurdiyansyah

 

Alaska , Région du Katmai :

DÉCLARATION D’INFORMATION DE L’OBSERVATOIRE DES VOLCANS D’ALASKA U.S. Geological Survey , Vendredi 18 mars 2022, 15 h 33 AKDT  18 mars 2022, 23 h 33 UTC).

La liaison de télécommunication régionale à King Salmon a été réparée jeudi et les données des réseaux sismiques qui surveillent sept volcans dans la région de Katmai sont désormais disponibles. L’Observatoire des volcans de l’Alaska (AVO) peut désormais surveiller en toute confiance les troubles sismiques sur ces volcans. Avec une surveillance sismique renouvelée, ces volcans sont déplacés de NON ASSIGNÉ à un niveau d’alerte volcanique NORMAL et à un code couleur aviation VERT.

La télémétrie du réseau qui surveille Ugashik-Peulik et Ukinrek Maars, sur la péninsule de l’Alaska, a également été restaurée. Cependant, seules trois stations sismiques du réseau renvoient actuellement des données, probablement en raison de l’importante couverture de neige à d’autres stations. Ce réseau plus petit inhibe la capacité d’AVO à détecter les troubles précurseurs pouvant conduire à une éruption ; par conséquent, ces volcans restent à UNASSIGNED pour le moment.

Comme pour les autres volcans de l’Alaska, l’AVO continuera de surveiller les données sismiques, satellitaires, infrasonores et de foudre, ainsi que les rapports des pilotes et des observateurs au sol pour détecter les signes d’activité éruptive.

VOLCAN GRIGGS (VNUM #312190)
58°21’26 » N 155°6’13 » O, altitude du sommet 7602 pieds (2317 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation : VERT

Les géologues marchent vers le volcan Griggs, haut de 2 317 m (7 602 pieds), depuis la base du glacier Knife Creek, au pied du flanc Nord-Ouest du mont Katmai. Le volcan Griggs se trouve à 10 km (6 mi) derrière l’arc volcanique défini par d’autres volcans du groupe Katmai. Bien qu’aucune éruption historique n’ait été signalée sur le mont Griggs, des fumerolles vigoureusement actives persistent dans un cratère sommital et le long du flanc supérieur Sud-Ouest. Les pentes du mont Griggs sont fortement couvertes par les retombées grises de l’éruption du volcan Novarupta en 1912. La vue est orientée au Nord

Le code couleur de l’aviation et le niveau d’alerte sont passés à VERT/NORMAL en raison de liens de communication rétablis avec les données de surveillance instrumentales.

VOLCAN KATMAI (VNUM #312170)
58°16’44 » N 154°57’12 » O, altitude du sommet 6716 pieds (2047 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation : VERT

Le code couleur de l’aviation et le niveau d’alerte sont passés à VERT/NORMAL en raison de liens de communication rétablis avec les données de surveillance instrumentales.

VOLCAN SNOWY MOUNTAIN (VNUM #312200)
58°20’1″ N 154°41’9″ O, altitude du sommet 7090 pieds (2161 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation : VERT

Le code couleur de l’aviation et le niveau d’alerte sont passés à VERT/NORMAL en raison de liens de communication rétablis avec les données de surveillance instrumentales.

VOLCAN TRIDENT (VNUM #312160)
58°14’3″ N 155°6’9″ O, altitude du sommet 3599 pieds (1097 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation : VERT

Le code couleur de l’aviation et le niveau d’alerte sont passés à VERT/NORMAL en raison de liens de communication rétablis avec les données de surveillance instrumentales.

VOLCAN MAGEIK (VNUM #312150)
58°11’41 » N 155°15’16 » O, altitude du sommet 7103 pieds (2165 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation : VERT

Le mont Mageik est un large volcan en forme de cône qui repose sur un socle de roches sédimentaires datant du jurassique à l’extrémité Nord-Est d’une crête de socle de 12 km de long partagée par le mont Martin voisin. La zone du sommet, qui est en grande partie recouverte de glace, se compose d’un haut sommet central (altitude 2165 m) et de trois sommets topographiques plus petits, chacun étant un cône d’évent séparé. Un petit cratère phréatique (<1 km de diamètre) sur le côté Nord-Est du pic central contient un lac de cratère et supporte une activité fumerolienne vigoureuse accompagnée de dépôts de soufre.

Le code couleur de l’aviation et le niveau d’alerte sont passés à VERT/NORMAL en raison de liens de communication rétablis avec les données de surveillance instrumentales.

VOLCAN MARTIN (VNUM #312140)
58°10’9″ N 155°21’24 » O, altitude du sommet 6102 pieds (1860 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation : VERT

Le code couleur de l’aviation et le niveau d’alerte sont passés à VERT/NORMAL en raison de liens de communication rétablis avec les données de surveillance instrumentales.

VOLCAN NOVARUPTA (VNUM #312180)
58°15’55 » N 155°9’33 » O, altitude du sommet 2759 pieds (841 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation : VERT

Le code couleur de l’aviation et le niveau d’alerte sont passés à VERT/NORMAL en raison de liens de communication rétablis avec les données de surveillance instrumentales.

Source : AVO.

Photos : McGimsey, R. G. / Alaska Volcano Observatory/U.S. Geological Survey ,

 

Kamchatka , Bezymianny :

55,97 N, 160,6 E;
Altitude 2882 m (9453 pieds)
Code couleur de l’aviation : ORANGE

L’éruption effusive du volcan se poursuit. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

L’éruption effusive du volcan se poursuit, elle s’accompagne d’une activité gaz-vapeur modérée, ainsi que de rares effondrements d’avalanches chaudes. Selon les données satellitaires du Tokyo VAAC et du KVERT, l’éruption explosive du volcan a commencé à 15h10 UTC le 14 mars : une émission continue de cendres jusqu’à 6 km d’altitude était notée ; le panache de cendres s’étendait à l’Ouest et au Sud-Ouest du volcan. La phase paroxystique de l’éruption avec évacuation des cendres jusqu’à 12 km d’altitude a commencé à 12h53 UTC le 15 mars et a duré une demi-heure. La formation de coulées pyroclastiques sur les versants Ouest, Nord et Sud du volcan a été notée. Le nuage éruptif s’est déplacé de plus de 1300 km vers le Nord-Ouest puis vers le Nord-Est depuis le volcan les 15 et 16 mars. Une grande anomalie thermique continue d’être enregistrée dans la zone du dôme de lave.

Source : Kvert.

Photo : A. Gerasimov ( 30/3/2021 ).

 

 Chili , Lonquimay :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région de La Araucanía, volcan Lonquimay, 18 mars 2022, 18h30 heure locale (Chili continental).

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) divulgue les informations suivantes obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (OVDAS), concernant l’activité récente du volcan Lonquimay :

Surveillance sismique :
Au cours du mois de mars en cours, l’enregistrement de sismicité volcanique inhabituelle de type hybride (HB) a été noté, accompagné d’une sismicité de type longue période (LP), deux signaux couramment associés à la dynamique des fluides à l’intérieur des conduits volcaniques. Dans une moindre mesure, une sismicité volcano-tectonique (VT) a été observée, liée à la rupture de matériel rocheux dans les systèmes volcaniques. Bien que leurs tailles et ampleurs soient faibles jusqu’à présent, leur bilan se distingue par une apparition incisive au cours de la première quinzaine de mars, notamment à partir du 9 mars (Fig. 1. panneau supérieur, ligne rouge pour HB et orange pour VT). En raison de leur faible magnitude (Fig. 1, panneau central, points rouges pour HB et orange pour VT), seuls certains des séismes HB et VT ont été localisés à proximité de l’édifice volcanique principal, avec des distances comprises entre 2 et 7 km , et des profondeurs variant entre 4 et 11 km avec référence au sommet du volcan. Par rapport à la sismicité LP (Fig. 1, vert), elle est restée faible en occurrence et en taille.

Figure 1. Évolution temporelle multiparamétrique du volcan Lonquimay, entre le 1er janvier et le 18 mars 2022. Le nombre de séismes par jour est représenté dans le panneau supérieur, comme indiqué par les couleurs à droite. Le panneau central indique la magnitude locale (ML) des séismes localisés VT (orange) et HB (rouge). Le dernier panneau représente la taille des tremblements de terre LP évaluée à partir du paramètre de déplacement réduit (DR), étant généralement faible et inférieure à 5 cm2, à l’exception
du dernier événement enregistré proche de 20 cm2 s’est produit le 14 mars

Suivi géodésique :
L’analyse des données des stations GNSS continues au sol indique que des variations suggérant une déformation de l’édifice volcanique ne sont pas observées. En effet, les deux stations de surveillance ne montrent que des changements subtils qui ne représentent aucune altération du bâtiment principal.

Suivi géochimique :
Aucune anomalie n’est signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans la zone proche du volcan, selon les données publiées par le Tropospheric Monitoring Instrument (TROPOMI) et le Ozone Monitoring Instrument (OMI) Sulfur Dioxide Group (http:/ /so2.gsfc.nasa.gov/).

Surveillance des anomalies thermiques par satellite :
Aucune alerte thermique n’est enregistrée dans la zone associée au volcan, selon les données traitées par l’observation infrarouge moyen de l’activité volcanique (MIROVA) (http://www.mirovaweb.it/). En conséquence, aucune anomalie de luminance n’est détectée par l’analyse des images Sentinel 2L2A (dernière image disponible le 16 mars).

Suivi géomorphologique satellitaire :
D’après la surveillance par satellite des images Sentinel 2L2A (couleurs vraies) et Planet Scope, aucun changement morphologique de surface attribuable à l’activité volcanique récente dans le complexe volcanique n’est identifié (dernières images disponibles les 16 et 17 mars, respectivement).

Figure 2. Représentation des données fournies par les stations GNSS de septembre 2020 au 17 mars 2022. En vue de dessus, la ligne bleue indique la variation de distance (GNSS-Line) en centimètres entre les deux stations de surveillance. La ligne verte (station NVDD) et la ligne bleue inférieure (SMOKE) [GNSS-Comp], montrent les variations des composantes verticales des mêmes stations. Lu comme une stabilité dans la tendance des lignes sans changements drastiques, seulement avec des modifications subtiles .

En résumé, selon les antécédents exposés, on observe une augmentation anormale mais légère de l’activité sismique du volcan, notamment associée à l’apparition de la sismicité hybride et, dans une moindre mesure, de la sismicité de type LP et VT. Il est à noter qu’à ce jour, la sismicité est de faible énergie. Bien qu’il n’y ait pas d’antécédents précis qui permettent de déduire une déstabilisation du système, l’apparition de cette activité volcanique est anormale pour l’enregistrement historique depuis 2010, l’année où la surveillance instrumentale a commencé. Les autres paramètres de surveillance indiqués (déformation et analyse par télédétection) restent sans variations significatives. En raison de ce qui précède, l’alerte technique verte est maintenue, en accordant une attention particulière au développement de l’activité

Source et graphiques : Sernageomin .

Photo : Jorge Romero, Febrero 2022

 

Hawaii , Mauna Loa :

19°28’30 » N 155°36’29 » O,
Altitude du sommet 13681 pieds (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur actuel de l’aviation : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de sismicité et les concentrations de CO2 à Sulphur Cone restent légèrement élevés au-dessus des niveaux de fond à long terme, mais n’ont pas changé de manière significative au cours de la semaine dernière. Les autres flux de données de surveillance du Mauna Loa – déformation du sol, toutes les autres concentrations de gaz, apparence visuelle dans les webcams – ne montrent aucun changement significatif.

Une vue de toute la zone de Sulphur Cone, y compris un flux de soufre sortant de l’un des cônes (bas jaune de l’image). Le blanc au milieu de l’image est causé par l’altération de la roche par le gaz volcanique.

Observations :
Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré environ 44 tremblements de terre de faible magnitude (inférieure à M3,0) sous le sommet et les flancs supérieurs du Mauna Loa. La majorité de ces tremblements de terre se sont produits à des profondeurs peu profondes inférieures à 10 kilomètres (6 miles) sous le niveau de la mer.
Les mesures du système de positionnement global (GPS) montrent des taux de déformation très faibles dans la région du sommet qui se sont poursuivis au cours de la semaine dernière.

Les concentrations de dioxyde de soufre (SO2) et de sulfure d’hydrogène (H2S), ainsi que les températures des fumerolles, restent stables au sommet et à Sulphur Cone, dans la zone supérieure du rift sud-ouest. Les concentrations de dioxyde de carbone (CO2) sont également stables au sommet, mais ont lentement augmenté au cours de la dernière année à Sulphur Cone. Les concentrations de CO2 mesurées restent faibles par rapport à de nombreuses autres zones volcaniques dans le monde.

Les vues de la webcam n’ont montré aucun changement dans le paysage volcanique du Mauna Loa au cours de la semaine dernière.

Source : HVO.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search