24 Aout 2021. FR. Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Alaska : Great Sitkin , Kamchatka : Sheveluch , Philippines : Taal , Chili : Tupungatito .

Home / Alaska / 24 Aout 2021. FR. Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Alaska : Great Sitkin , Kamchatka : Sheveluch , Philippines : Taal , Chili : Tupungatito .

24 Aout 2021. FR. Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Alaska : Great Sitkin , Kamchatka : Sheveluch , Philippines : Taal , Chili : Tupungatito .

24 Aout 2021.

 

 

Nouvelle Zélande , White Island :

Émission de cendres mineure et de courte durée sur Whakaari/White Island. Le niveau d’alerte volcanique reste à 2. Publié: mar. 24 août 2021 14:00

Vers 7 h 40 le dimanche 22 août 2021, une période d’émission mineure de cendres a été observée depuis la zone d’évents active de Whakaari/White Island. D’après les observations de la webcam, l’émission de cendres a persisté pendant environ deux minutes. Ce n’était pas visible dans les images de la caméra de Whakatane. Compte tenu de la courte durée de l’activité, il est peu probable qu’elle ait produit un panache suffisamment important pour créer des chutes de cendres, même sur l’île.

À 19h00 le jeudi 19 août 2021, un tremblement de terre volcanique notable a été enregistré sur Whakaari/White Island. Le séisme s’est poursuivi pendant environ 10 minutes, mais il n’a été accompagné d’aucune activité éruptive pouvant être observée, ni par des images de webcam, ni par des capteurs de pression atmosphérique. Aucune relation n’a été établie entre le séisme volcanique et l’émission mineure de cendres trois jours plus tard. L’autre activité sismique sur le volcan a été mineure.

Les images de la webcam continuent de montrer une lueur nocturne, suggérant que les températures dans la zone de ventilation active restent probablement autour de 500-600°C, comme les observations récentes.

Les données du radar satellitaire continuent de montrer de petites quantités de déformation du sol autour de l’évent actif et de la zone du lac.

Ces observations ne changent pas les interprétations récentes selon lesquelles une nouvelle intrusion de magma à des niveaux peu profonds s’est produite depuis juin 2021. L’émission de cendres observée dimanche peut être liée au magma peu profond sous les évents actifs, mais sa courte durée suggère que des matériaux instables tombant dans le l’évent, ensuite fragmenté puis éjecté par la pression du gaz, peut être une explication plus plausible. Ce type d’activité s’est produit à plusieurs reprises dans le passé, y compris depuis l’éruption de décembre 2019 .

Les équipements qui assurent une surveillance en temps réel sur l’île sont actuellement dégradés et nous continuons à travailler sur les options de restauration.

Le niveau d’activité actuel correspond à des niveaux modérés d’agitation. En tant que tel, le niveau d’alerte volcanique reste à 2 et le code de couleur de l’aviation reste au jaune.

Le niveau d’alerte volcanique reflète le niveau actuel d’agitation ou d’activité volcanique et n’est pas une prévision d’activité future. Alors que le niveau d’alerte volcanique 2 est principalement associé aux risques de troubles volcaniques (y compris les rejets de vapeur et de gaz volcaniques chauds, les tremblements de terre, les glissements de terrain et l’activité hydrothermale), il existe également des risques d’éruption qui  peuvent toujours se produire avec peu ou pas d’avertissement.

Source : Geonet / Steven Sherburn – Volcanologue de service.

Photos : Brad Scott , Geonet  .

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 16 Aout 2021 au 22 Aout 2021 , Arequipa, 23 Aout 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 33 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2,9 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

 

 

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 822 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 33 explosions a été enregistrée quotidiennement . Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord , Nord-Est , le Nord-Ouest du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M2,5 et M3,3. 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,9  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud , Sud-Ouest , Nord , Est , Ouest et Nord- Est du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 6 anomalies thermiques ( valeur maximale de 9 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan  . 

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo :Ingemmet.

 

Alaska , Great Sitkin :

52°4’35 » N 176°6’39 » O,
Altitude du sommet : 5709 pi (1740 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE

Des températures de surface élevées et de petits tremblements de terre ont été détectés au cours de la dernière journée sur le volcan Great Sitkin, ce qui correspond à la croissance continue d’un dôme de lave. L’imagerie satellite d’il y a deux jours montre que le dôme de lave a un diamètre d’environ 860 m (~ 2800 pieds). Aucune explosion ou émission de cendres n’a été détectée dans les données géophysiques ou satellitaires, bien que des températures de surface élevées aient été observées dans l’imagerie satellitaire.

Le cratère du Great Sitkin avec le nouveau dôme de lave circulaire, photographié le 26 juillet 2021. Le dôme mesurait environ 130 m de diamètre.

Il n’y a aucune indication sur la durée pendant laquelle l’épanchement de lave se poursuivra pendant l’éruption actuelle, et il est possible qu’une activité explosive puisse se produire avec peu ou pas d’avertissement. Le volcan Great Sitkin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux distants de capteurs d’infrasons et de foudre.

Source : AVO.

Photo : Loewen, Matt.

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Émis : 24 août 2021
Volcan : Sheveluch (CAVW #300270)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2021-101
Emplacement du volcan: N 56 deg 38 min E 161 deg 18 min
Région : Kamchatka, Russie
Altitude du sommet : 3 283 m (10 768,24 pi), élévation du dôme ~2 500 m (8 200 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
La croissance du dôme de lave se poursuit, une forte activité fumerolienne,  une incandescence du dôme de lave et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Les données satellitaires ont montré un panache de gaz et de vapeur contenant une certaine quantité de cendres s’étendant sur 95 km à l’Est-Sud-Est du volcan.
L’éruption extrusive du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 10-15 km (32 800-49 200 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
3000-3500 m (9840-11480 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/du nuage : 20210824/0040Z – Himawari-8

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 95 km (59 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : ESE / azimut 113 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20210824/0040Z – Himawari-8

Source : KVERT

Photo : alexvush via Alicja Szojer

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL 24 août 2021 08:00

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré quarante-deux (42) tremblements de terre volcaniques, dont six (6) tremblements de terre volcaniques d’une durée de deux (2) minutes, trente-six (36) tremblements de terre volcaniques à basse fréquence , et un tremor  de fond de faible niveau qui persiste depuis le 7 juillet 2021. L’activité du cratère principal a été dominée par la remontée de fluides volcaniques chauds dans le lac qui a généré des panaches de 3 000 mètres de haut qui ont dérivé vers le Sud-Ouest.

 

Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 8 577 tonnes/jour le 23 août 2021. De plus, du vog a été observé sur le volcan Taal et ses environs. Sur la base des paramètres de déformation du sol provenant de l’inclinaison électronique, de la surveillance continue du GPS et de l’InSAR, l’île du volcan Taal a commencé à se dégonfler en avril 2021 tandis que la région du Taal continue de subir une extension très lente depuis 2020.

Source: Phivolcs

Photo : Phivolcs via B. Duyck.

 

Chili , Tupungatito :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région métropolitaine de Santiago, volcan Tupungatito, 22 août 2021, 12h40 heure locale (Chili continental) .

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce aux équipements de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Le dimanche 22 août à 11h47 heure locale (15h47 UTC), les stations de surveillance installées à proximité du volcan Tupungatito ont enregistré un séisme associé à la fracturation de la roche (type Volcano – Tectonique).

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes :
HEURE D’ORIGINE : 11h47 heure locale (15h47 UTC)
LATITUDE : 33 259 ° S
LONGITUDE: 69,793 ° W
PROFONDEUR : 4,3 km
MAGNITUDE LOCALE : 3,3 (ML)

L’alerte technique volcanique reste au niveau Vert.

Le Sernageomin effectue une surveillance en ligne et signale en temps opportun les changements éventuels de l’activité volcanique .

Le volcan Tupungatito, le volcan historiquement actif le plus au nord des Andes chiliennes centrales, est situé le long de la frontière entre le Chili et l’Argentine à environ 90 km à l’Est de Santiago et immédiatement au Sud-Ouest du volcan Tupungato , datant du Pléistocène . Le Tupungatito se compose d’un groupe de 12 cratères de nature andésitique , andésitique / basaltique datant de l’Holocène et d’un cône pyroclastique à l’extrémité Nord-Ouest de la caldeira Nevado Sin Nombre de 4 km de large, qui est remplie de glaciers à son extrémité Sud et est ébréchée au Nord-Ouest . Les coulées de lave de l’évent le plus au Nord ont parcouru la brèche du flanc Nord-Ouest. Le Tupungatito a produit de fréquentes éruptions explosives légères au cours des 19e et 20e siècles.

Source : Sernageomin , GVP.

Photo : WeHaKa / wikimedia

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search