21 Aout 2021 . FR . Indonésie : Merapi , Kamchatka : Sheveluch , Philippines : Taal , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Fuego .

Home / blog georges Vitton / 21 Aout 2021 . FR . Indonésie : Merapi , Kamchatka : Sheveluch , Philippines : Taal , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Fuego .

21 Aout 2021 . FR . Indonésie : Merapi , Kamchatka : Sheveluch , Philippines : Taal , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Fuego .

21 Aout 2021 .

 

 

Indonésie , Merapi :

Rapport sur l’activité du Mont Merapi du 13 au 19 août 2021

RÉSULTAT DES OBSERVATIONS 
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et le soir, tandis qu’il est brumeux l’après-midi . Des fumées blanches, faibles à épaisses, de basse pression et de 400 m de haut ont été observées depuis le poste d’observation du mont Merapi à Selo le 18 août 2021 à 07h00 WIB.
Cette semaine, il y a eu 20 nuages ​​chauds d’avalanches orientées au Sud-Ouest avec une distance de glissement maximale de 3 500 m. 172 avalanches de lave ont été observées vers le Sud-Ouest avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.
Des pluies de cendres ont été signalées dans plusieurs zones le 16 août 2021, notamment dans les sous-districts de Dukun, Sawangan, Tegalrejo, Secang, Gowok, Mertoyudan, Selo, Mojotengah, Temanggung, Kedu, Pringsurat, Bulu, Tlogomulyo, Kranggan, Parakan.
Il a été observé qu’il y avait des changements morphologiques dans le dôme de lave Sud-Ouest en raison d’avalanches et de nuages ​​chauds, tandis que le dôme central restait relativement constant. Le volume du dôme de lave Sud-Ouest est de 1 350 000 m3.

Sismicité
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a montré :
20 tremblements de terre d’avalanches de nuages chauds (AP),
79 tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
3  tremblements de terre basse fréquence (LF),
228 tremblements de terre multi-phases (MP),
1969 Séismes d’avalanches (RF),
82 tremblements de terre d’émissions (DG),
4 séismes tectoniques (TT).
L’intensité de la sismicité de cette semaine était inférieure à celle de la semaine dernière.

Déformation
La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l’aide d’EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 1,9 cm/jour. 

Pluie et lahars :
Cette semaine, il a plu au poste d’observation du mont Merapi avec une intensité de 25 mm/heure pendant 160 minutes au poste de Kaliurang le 18 août 2021. Il n’y a eu aucun rapport de lahars ou de débit supplémentaire dans les rivières qui prennent leur source sur le mont Merapi.

Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il est conclu que :
L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini dans le niveau « SIAGA ».

Source : BPPTKG.

Photos : Øystein Lund Andersen.

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Date d’émission : 20 août 2021
Volcan : Sheveluch (CAVW #300270)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2021-98
Emplacement du volcan: N 56 deg 38 min E 161 deg 18 min
Région : Kamchatka, Russie
Altitude du sommet : 3 283 m (10 768,24 pi), élévation du dôme ~2 500 m (8 200 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
La croissance du dôme de lave se poursuit, une forte activité fumerolienne, une incandescence du dôme de lave et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Les données satellitaires ont montré un panache de gaz et de vapeur contenant une certaine quantité de cendres s’étendant sur 86 km à l’Est-Sud-Est du volcan.
Cette éruption persiste. Des explosions de cendres jusqu’à 10-15 km (32 800-49 200 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
4000 m (13120 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/du nuage : 20210820/2110Z – Himawari-8

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 86 km (53 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : ESE / azimut 109 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20210820/2110Z – Himawari-8.

Source : Kvert.

Photo : Tom Pfeiffer / VolcanoDiscovery)

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 21 août 2021 08:00

Au cours des dernières 24 heures, le réseau du volcan Taal a enregistré cent trente-cinq (135) tremblements de terre volcaniques, dont cent douze (112) événements de tremor volcanique ayant des durées de une (1) à cent dix (110) minutes, vingt-trois (23) tremblements de terre volcaniques à basse fréquence et un tremor de fond de faible niveau qui persiste depuis le 7 juillet 2021. L’activité du cratère principal a été dominée par la remontée de fluides volcaniques chauds dans le lac qui a généré des panaches de 3 000 mètres de haut qui ont dérivé Sud-Ouest et Nord-Est.

Une remontée d’eau vigoureuse au niveau du lac du cratère principal du Taal a généré des panaches riches en vapeur de 3 000 mètres de haut ce matin. Un smog volcanique a été observé sur la région du Taal cette semaine alors que des niveaux élevés de SO₂ volcanique qui ont culminé le 19 août à une moyenne de 12 257 tonnes/jour ont été continuellement dégazés du cratère principal. Le dégazage persistant depuis hier après-midi a produit un smog volcanique qui continue d ‘envelopper et de causer une mauvaise visibilité dans la région du Taal aujourd’hui. Le niveau d’alerte 2 prévaut sur le volcan Taal.

Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) s’élevaient en moyenne à 4 756 tonnes/jour le 20 août 2021. De plus, du vog a été observé sur le volcan Taal et ses environs. Sur la base des paramètres de déformation du sol provenant de l’inclinaison électronique, de la surveillance continue du GPS et de l’InSAR, l’île du volcan Taal a commencé à se dégonfler en avril 2021 tandis que la région du Taal continue de subir une extension très lente depuis 2020.

Source : Phivolcs .

Photo : CCTV

 

Chili , Nevados de Chillan :

Les paramètres de sismicité associés aux processus de fracturation des matériaux rigides (VT) et à la dynamique des fluides (types LP, VLP, TR et EX) sont restés à des valeurs similaires, bien qu’avec une certaine alternance dans les niveaux d’énergie libérée.
L’événement de type VT de plus haute énergie, avec une magnitude locale (ML) de 1,9, était situé à 4,1 km à l’Est (E) du cratère actif et à une profondeur de 4,6 km.
A partir de l’analyse des images fournies par les caméras de surveillance appartenant à l’OVDAS ainsi que des images satellites, on observe que l’émission des coulées L5 et L6 s’est maintenue, dont les fronts atteignent 1277 m et 850 m depuis le bord du cratère. La vitesse maximale de la coulée de lave L5 a présenté une augmentation pour cette période atteignant 1,2 m/h, tandis que la coulée L6 n’a pas montré de progression au cours de la quinzaine. Durant cette quinzaine l’alimentation de la coulée de lave L5 en matière fraîche a été identifiée par le canal central vers le front de lave. Les deux coulées de lave présentent un degré élevé d’instabilité, les effondrements de la partie médiane et distale étant courants.

L’activité explosive a présenté des hauteurs de colonnes maximales de 1480 m, avec des explosions à haute teneur en pyroclastes récurrentes. Une augmentation de la récurrence des explosions, des effondrements et des coulées pyroclastiques proximales a été observée entre le 8 et le 13 août, affectant principalement le bord oriental (E) du cratère actif, avec une portée maximale de 570 m depuis le bord du cratère. les trajets vers les pentes Nord (N) et Nord-Est (NE) étaient respectivement de 450 m et 270 m.
Un niveau élevé d’intensité, de distribution et de fréquence des événements incandescents associés aux explosions avec chute de blocs incandescents qui affectent les versants Nord, Est, Ouest et Sud, avec une portée maximale de 500 m, s’est maintenu.
Selon les données obtenues par le réseau de stations GNSS installées sur le volcan, une stabilisation a été observée, montrant des tendances de déformation allant vers zéro. Les lignes de base de surveillance entre les stations GNSS et les stations inclinométriques sont restées stables au cours de cette période.

Trente et une (31) alertes thermiques ont été enregistrées dans la zone avec une valeur maximale de 63 MW le 13 août, considérée comme modérée pour ce volcan. À leur tour, des anomalies de radiance ont été détectées les 2, 4, 7, 9, 12 et 14 août à partir de l’analyse d’images Sentinel 2-L2A.
L’imagerie thermique a permis d’observer des températures maximales de 302°C dans la zone d’émission lors des explosions, 262°C pour le flux L5 et 301°C pour L6. Une augmentation de la température pour l’écoulement L5 se démarque au cours du 11 août associée à des changements de vitesse d’écoulement. La diminution de la température de la coulée de lave L6 au cours de la dernière quinzaine est cohérente avec l’absence dans les enregistrements de nouvelles impulsions dans celle-ci.

Source : Segemar .

Photos : Josefauna , losandes.com.ar .

 

Guatemala , Fuego :

ACTIVITE :

Les observateurs de l’OVFGO rapportent que le complexe volcanique s’est réveillé nuageux. Pendant la nuit et tôt le matin, de faibles fumerolles blanches ont été observées qui s’élèvent à 4500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il a été observé des explosions faibles à modérées accompagnées de cendres dans une gamme de 7 à 12 par heures qui se sont élevées à une hauteur de 4 500 à 4 800 mètres au-dessus du niveau de la mer (14 764 à 15 748 pieds) en se dispersant dans une direction Ouest et Sud-Ouest, générant des chutes de cendres dans les zones de Panimaché 1 et 2, Santa Sofía, El Porvenir, Yepocapa et d’autres dans la région.

Des impulsions incandescentes ont été observées s’élevant de 100 à 300 au-dessus du cratère, accompagnées de faibles fumerolles blanches. Certaines des explosions génèrent des grondements faibles, modérés et certains forts qui génèrent des ondes de choc vibratoires sur les toits et les fenêtres dans un rayon de 20 kilomètres ,dans les villages des flancs Ouest et Sud-Ouest. Des avalanches constantes de blocs ont été entendues en direction des ravins de Ceniza, Taniluya, Trinidad et Santa Teresa, une partie du matériel a atteint la lisière de la végétation. Un bruit de locomotive de train est signalé pendant des périodes de 1 à 3 minutes.

Source : Insivumeh .

Photo : nath Duverlie , 05/05/219

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search