13 Novembre 2020. FR . Kamchatka : Karymsky , Nouvelle Zélande : White Island , Chili : Villarica , Indonésie : Sinabung .

Home / blog georges Vitton / 13 Novembre 2020. FR . Kamchatka : Karymsky , Nouvelle Zélande : White Island , Chili : Villarica , Indonésie : Sinabung .

13 Novembre 2020. FR . Kamchatka : Karymsky , Nouvelle Zélande : White Island , Chili : Villarica , Indonésie : Sinabung .

13 Novembre 2020.

 

 

Kamchatka , Karymsky :

54,05 N, 159,44 E;
Élévation : 4874 pi (1486 m)
Code couleur de l’aviation : ORANGE

Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 19,700-23,000 ft (6-7 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude.

Cette activité continue . Selon les données satellitaires du KVERT, des explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 8 km d’altitude le 08 novembre .Des panaches de cendres et des nuages ont dérivé sur 230 km au Nord-Est du volcan. Une anomalie thermique sur le volcan a été notée les 07-09 et 12 novembre.

Source : Kvert .

Photo : Belkamtour

 

Nouvelle Zélande , White Island :

Émissions mineures de cendres sur Whakaari / White Island. Niveau d’alerte volcanique élevé au niveau 2.
Publié: Ven 13 nov.2020 16:35

Le niveau d’alerte volcanique est augmenté à 2
Le code couleur de l’aviation passe au jaune

De nouvelles observations montrent de petites quantités de cendres volcaniques transportées dans le panache de vapeur et de gaz sur Whakaari / White Island et déposées sur les webcams de l’île. Le niveau d’alerte volcanique est maintenant élevé au niveau 2.

Après une période de temps très pluvieux, les scientifiques ont effectué un vol de surveillance et d’observation des gaz au-dessus de Whakaari / White Island le jeudi 12 novembre 2020. Des dépôts occasionnels avaient été observés sur certaines des webcams des îles, et un panache plus sombre que d’habitude a également été signalé, parfois depuis le continent.

Les observations pendant le vol ont confirmé la présence de certains matériaux fins (cendres) dans le panache. Les fines particules proviennent de l’évent principal de vapeur à l’arrière du lac de cratère. Les analyses initiales des particules de cendres suggèrent qu’il s’agit d’un matériau en vrac autour de l’évent ou du conduit sous-jacent transporté par l’émission de vapeur et de gaz.

Alors que la production de gaz observée jeudi est supérieure aux observations récentes, d’autres paramètres de surveillance ne montrent pas de changements significatifs. Le niveau d’alerte volcanique est maintenant élevé au niveau 2 en réponse à ces observations de l’activité des évents et aux données de surveillance.

Les observations du vol montrent qu’il n’y a pas de changement substantiel dans l’emplacement et la taille des évents actifs. Les pluies ont formé une mare d’eau sur le fond du cratère 1978/90, reformant un lac peu profond. Au cours de la semaine dernière, une petite séquence de tremblements de terre a été localisée près du volcan et nous avons eu plusieurs épisodes de tremor volcanique légèrement accru. Aucune de ces observations n’est inhabituelle pour Whakaari / White Island et on ne sait pas si elles coïncident simplement avec l’incorporation de matériel dans le panache.

Par beau temps, des panaches de gaz-vapeur modérés à importants seront observés s’élevant au-dessus de l’île et s’éloigner sous le vent. Certaines des particules peuvent être transportées quelques kilomètres sous le vent, mais il est peu probable qu’elles atteignent le continent. Si une activité explosive produit un nuage de cendres important, la probabilité que les cendres affectent le continent reste très faible. Le panache de gaz et de vapeur peut être remarqué sur le continent comme de faibles pluies acides.

Les changements à l’évent entraînant des émissions mineures de cendres n’ont pas été observés sur Whakaari / White Island en 2020 et indiquent un niveau plus élevé de troubles à la surface. Il n’y a actuellement aucune indication d’un changement substantiel dans le comportement général du volcan. Les principaux déclencheurs plausibles d’une éruption soudaine avec peu ou pas d’avertissement restent l’effondrement d’un matériau instable dans un évent actif et la possible pénétration d’eau souterraine sur le corps de magma peu profond.

Dans l’ensemble, les observations récentes concordent avec des troubles volcaniques d’intensité modérée et, par conséquent, le niveau d’alerte volcanique est élevé au niveau 2 et le code de couleur de l’aviation au jaune.

Le niveau d’alerte volcanique reflète le niveau actuel d’agitation ou d’activité volcanique et ne constitue pas une prévision d’activité future.

Le GNS Science et notre Centre national de surveillance des géorisques continuent de surveiller étroitement Whakaari / White Island en permanence pour détecter les changements d’activité. D’autres mises à jour seront fournies au besoin.

Source : Geonet /  Yannik Behr (Volcanologue de service)

Photos : Rotorua Daily Post , Geonet .

 

Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région de La Araucanía, volcan Villarrica, 10 novembre 2020, 16:30 heure locale (Chili continental) .

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin), sur la base des informations obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud ( Ovdas), et en relation avec l’activité du volcan Villarrica, rapporte ce qui suit:

Le Mardi 10 novembre, à 15h14   heure locale (18h14 UTC), les caméras IP installées à proximité du volcan, ont enregistré une émission de gaz pulsatile avec apport de matière particulaire  associée à une sismicité de type tremor continu .

Les données obtenues sont les suivantes:
HAUTEUR MAXIMALE DE LA COLONNE: 320 m avec émission de particules.
DIRECTION DE DISPERSION: Sud-Sud-Ouest (SSO).

VALEUR DE DEPLACEMENT REDUIT DU TREMOR CONTINU : 3,9 cm2.

Il est important de souligner que durant cette journée, il a été enregistré des explosions , avec des magnitudes de plus faible amplitude que celle décrite .

L’alerte volcanique reste au niveau Jaune .

Source : Sernageomin .

 

Indonésie , Sinabung :

Le niveau d’activité est au niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019 à 10h00 WIB. Le volcan Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013.

Le volcan était clair jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Le cratère principal émet une fumée blanche avec une hauteur modérée , épaisse , à environ 50 à 500 m au-dessus du pic. Le temps est nuageux à pluvieux, les vents faibles à modérés à l’Est, au Sud-Est, Sud-ouest et Nord-Ouest. La température de l’air est d’environ 17 à 26 ° C. Des nuages ​​chauds d’avalanches ont été observés avec une distance de glissement de 1500 m vers l’Est et le Sud-Est. Des avalanches de lave ont été observées avec une distance de glissement de 200 à 500 m du sommet à l’Est et au Sud-Est.

Selon les sismographes du 12 novembre 2020, il a été enregistré:

1 tremblement de terre d’avalanche de nuages ​​chauds
32 tremblements de terre d’avalanches
4  tremblements de terre d’émissions
21 tremblements de terre à basse fréquence
3 séismes hybrides / multiphases
3 tremblements de terre tectoniques locaux
1 tremblement de terre tectonique à distance.

 

Recommandation:

Le public et les visiteurs / touristes ne doivent pas effectuer d’activités dans les villages qui ont été relocalisés, ainsi que dans un rayon radial de 3 km autour du sommet du G. Sinabung, et un rayon sectoriel de 5 km pour le secteur Sud-Est et de 4 km pour le secteur Est-Nord .

Source : PVMBG.

Vidéo et photo :  Beidar sinabung .

 
Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search