09 Septembre 2020. FR . Italie / Sicile : Etna , Alaska : Makushin , Italie : Stromboli , Colombie : Nevado del Ruiz , Islande : Péninsule de Reykjanes .

Home / Alaska / 09 Septembre 2020. FR . Italie / Sicile : Etna , Alaska : Makushin , Italie : Stromboli , Colombie : Nevado del Ruiz , Islande : Péninsule de Reykjanes .

09 Septembre 2020. FR . Italie / Sicile : Etna , Alaska : Makushin , Italie : Stromboli , Colombie : Nevado del Ruiz , Islande : Péninsule de Reykjanes .

09 Septembre 2020.

 

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire du 31 Aout 2020 au 06 Septembre 2020, (date d’émission 08 Septembre 2020)

RÉSUMÉ DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité strombolienne alternant avec émission de cendres au Nouveau Cratère Sud-Est, activité strombolienne intra cratère du Cratère Nord-Est. Le cratère de la Voragine et de la Bocca Nuova a montré une activité de dégazage.
2) SISMOLOGIE: Faible activité sismique de fracturation; amplitude moyenne du tremor volcanique fluctuant dans la gamme des valeurs moyennes.
3) INFRASON: Faible activité infrasonore.
4) DEFORMATIONS: Les réseaux de surveillance de la déformation des sols de l’Etna n’ont pas montré de variations significatives au cours de la semaine dernière. La tendance inflationniste de l’ensemble du bâtiment volcanique demeure.

Le complexe du Cratère Sud-Est avec les «sautes d’humeur» de sa Bocca della Sella, Sud Etna 8 septembre 2020

5) GÉOCHIMIE: Le flux de SO2 se produit à un niveau moyen-bas
Le flux de HCl est à un niveau moyen-bas Le flux de CO2 émis par le sol est à un niveau moyen-bas.
La pression partielle de CO2 dissous dans les eaux souterraines est à des valeurs moyennes.
Il n’y a pas de nouvelles mesures relatives au rapport C / S (dernière mesure du 17/07/2020)
Les mesures du rapport isotopique de l’hélium montrent une légère tendance à la hausse (dernière mesure datée du 31/08/2020)
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau moyen-bas.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
Le suivi de l’activité volcanique de l’Etna, au cours de la semaine en question, a été réalisé en analysant les images des caméras de surveillance de l’INGV, Observatoire Etneo (INGV-OE), et au travers d’observations effectuées par le personnel d’INGV. OE dans la zone du sommet.
En particulier, le Nouveau Cratère Sud-Est a été caractérisé par une activité explosive intra cratère variable en fréquence et en intensité qui, pendant les phases les plus énergétiques, produit le lancement de matériel pyroclastique grossier au-dessus du bord du cratère . Enfin, les émissions de cendres volcaniques persistent de manière sporadique, avec la formation de nuages ​​dilués et rapidement dispersés dans l’atmosphère . Cette activité continue de contribuer à l’élargissement de la bouche du « cône de selle », qui affecte désormais également le Cratère Sud-Est, formant un seul système volcanique dans son ensemble.

 

Tremor volcanique:
L’amplitude moyenne du tremor volcanique a montré une tendance similaire à celle des dernières semaines, avec des fluctuations, à la fois graduelles et soudaines, presque exclusivement dans la gamme des valeurs moyennes . Seulement en début de semaine, c’est-à-dire le matin du 31 août, les valeurs d’amplitude ont atteint le niveau haut. La source du tremor était située entre 2800 et 3000 m d’altitude et dans la zone du Nouveau Cratère Sud-Est.

Source : INGV .

Lire l’articlehttp://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/367-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-etna20200908/file

Photos : Gio Giusa , Guide Alpine Vulcanologiche Etna.

 

Alaska , Makushin :

Avis d’activité volcanique AVO / USGS

Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Niveau d’alerte volcan précédent: AVIS

Code couleur de l’aviation actuel: VERT
Code couleur de l’aviation précédent: JAUNE

Émis: mardi 8 septembre 2020, 13 h 52 AKDT
Source: Observatoire du volcan Alaska
Localisation: N 53 deg 53 min W 166 deg 55 min
Élévation: 5906 pi (1800 m)
Région: Aléoutiennes.

 

Résumé de l’activité volcanique:
La sismicité sur le volcan Makushin est en baisse constante depuis des mois, à la suite d’une séquence de tremblement de terre qui a commencé le 15 juin 2020. Cette séquence de tremblement de terre a été concentrée dans une zone à environ 10 km à l’Est du sommet à une profondeur d’environ 5 miles ( 8 km). Les observations actuelles indiquent que l’activité sismique est revenue aux niveaux de fond. Le code de couleur de l’aviation et le niveau d’alerte du volcan sont réduits à VERT / NORMAL. D’autres flux de données n’ont montré aucun signe de changement de surface au cours de la séquence sismique qui a débuté en juin. Le volcan est surveillé avec un réseau d’instruments sismiques, une caméra Web, un GPS, des données satellitaires et des instruments régionaux de détection des infrasons et de la foudre.

Observations récentes:
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] n / a
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] n / a

Remarques:
Le volcan Makushin est situé au Nord de l’île Unalaska, dans l’Est des îles Aléoutiennes. Le Makushin est un large stratovolcan recouvert de glace qui culmine à une altitude de 6680 pieds. La caldeira sommitale, de 3 km de diamètre, est le site de fréquentes éruptions de vapeur et de cendres mineures; cependant, aucune éruption importante ne s’est produite au cours de ce siècle. La communauté d’Unalaska et le port de Dutch Harbour sont situés à 25 km (16 miles) à l’Est du volcan Makushin.

Source : AVO .

Photo : Herstand, Malcolm

 

Italie , Stromboli :

Bulletin hebdomadaire du 31 Aout 2020 au 06 Septembre 2020, (date d’émission 08 Septembre 2020)

RÉSUMÉ DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité explosive strombolienne caractérisée par une fréquence horaire allant de moyenne-basse à moyenne (9-12 événements / h), intensité moyenne de la zone du cratère Nord et moyenne-élevée de celle du Centre-Sud.
2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques ne montrent pas de variations significatives.
4) DÉFORMATIONS: Les réseaux de surveillance de la déformation des sols de l’île n’ont pas montré de changements significatifs au cours de la période sous revue.
5) GÉOCHIMIE: flux de SO2 à un niveau moyen-bas
Il n’y a pas de mises à jour sur les données de flux de CO2 du sol.
La station de mesure du rapport CO2 / SO2 a été restaurée le 02/09/2020 et la dernière mesure est à des valeurs moyennes – basses.
Les valeurs isotopiques de l’Hélium (dernière mise à jour le 24/08/2020) sont à des valeurs moyennes-basses.
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau moyen-bas .

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
Dans la période sous observation, l’activité éruptive de Stromboli a été caractérisée par l’analyse des images enregistrées par les caméras de surveillance INGV-OE situées à une altitude de 190 m, de Punta dei  Corvi et 400 m. La caméra du Pizzo a été endommagée lors de l’événement du 19 juillet 2020 et la station est en cours de restauration dans les laboratoires INGV-OE.

L’activité éruptive de la zone du cratère Nord, avec trois points d’émission, a produit des explosions de faible à haute intensité à partir de l’évent N1 (les produits de certaines explosions dépassaient 200 m de hauteur) avec des matériaux grossiers (lapilli et bombes) mélangé avec des matériaux fins (cendres) qui retombaient avec une distribution radiale. L’évent N2 a montré une activité explosive de faible intensité (moins de 80 m de hauteur) avec émission de matériaux grossiers. La fréquence moyenne des explosions variait entre 3 et 12 événements / h.
A partir de la zone Centre-Sud, les explosions émettaient principalement des matériaux fins mélangés à des matériaux grossiers , avec une intensité moyenne-élevée (les produits émis dépassaient souvent 250 m de hauteur).
La fréquence des explosions variait entre 3 et 8 événements / h.

L’amplitude du tremor volcanique avait généralement des valeurs comprises entre faible et moyen-faible.

Source : INGV .

Lire l’articlehttp://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/366-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Stromboli20200908/file

Photo : Webcam

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité continue  au niveau d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

La sismicité générée par la fracturation des roches a présenté une diminution du nombre de tremblements de terre et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Ce type de sismicité était localisé principalement dans le cratère Arenas et dans les secteurs Nord-Est et Est et, dans une moindre mesure, dans le Sud et le Sud-Est du volcan. La profondeur des tremblements de terre variait entre 0,5 et 5,8 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,6 ML (magnitude locale) correspondant au séisme enregistré le 06
Septembre à 08h21 (heure locale), situé à 2,4 km au Nord-Est du cratère Arenas, à 3,5 km de profondeur.

 

La sismicité liée à la dynamique des fluides à l’intérieur des conduits volcaniques a montré une augmentation du nombre d’événements et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique a été caractérisée par l’apparition de tremor volcanique continu, d’ impulsions de tremor, de séismes de type longue et très longue période, qui présentaient des niveaux d’énergie et un contenu spectral variables. Cette sismicité était localisée autour du cratère Arenas.

La déformation de la surface volcanique, mesurée à partir des stations GNSS (Global Navigation Satellite System) et des inclinomètres électroniques, n’a pas montré de changements supplémentaires par rapport à ceux rapportés ces dernières semaines.

Source et photo : SGC.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Environ 750 tremblements de terre ont été détectés par le réseau sismique SIL de l’OMI cette semaine. C’est beaucoup moins d’activité que la semaine dernière où environ 2000 tremblements de terre avaient été localisés en raison des essaims sismiques dans le Nord et sur la péninsule de Reykjanes. L’activité dans le Nord se poursuit et un peu moins de 400 séismes y ont été localisés cette semaine. L’activité sur Reykjanesskagi se poursuit également et environ 230 tremblements de terre y ont été localisés cette semaine.

 

Le plus grand tremblement de terre de la semaine a été détecté sur la crête de Kolbeinsey, M3,2 le 3 septembre à 04h01. Il a été suivi de quelques autres événements autour de M3,0. Le 3 septembre à 22h53, un M3,0 a été détecté près de Kleifarvatn et a été ressenti dans de grandes parties du coin Sud-Ouest de l’Islande. Le 3 septembre à 12h39, un tremblement de terre de M3,1 a été détecté dans la partie nord de la caldeira de Katla. Deux tremblements de terre ont été détectés à Grímsvötn et Öræfajökull cette semaine et tout était calme près du mont Hekla.

Source : Vedur is .

Photo : Hekla : Zairon / wikipedia .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search