02 Novembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Colombie : Nevado del Ruiz , Etats – Unis : Yellowstone , Alaska : Pavlof , La Réunion : Piton de la Fournaise , Equateur : Sangay .

Home / Alaska / 02 Novembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Colombie : Nevado del Ruiz , Etats – Unis : Yellowstone , Alaska : Pavlof , La Réunion : Piton de la Fournaise , Equateur : Sangay .

02 Novembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Colombie : Nevado del Ruiz , Etats – Unis : Yellowstone , Alaska : Pavlof , La Réunion : Piton de la Fournaise , Equateur : Sangay .

02 Novembre 2021.

 

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

01 Novembre 2021 , 09:00 UTC. L’activité éruptive se poursuit sur La Palma :

Depuis la dernière déclaration, 136 tremblements de terre ont été localisés dans la zone touchée par la réactivation volcanique de Cumbre Vieja, 10 de ces tremblements de terre ont été ressentis par la population, ayant atteint l’intensité maximale dans la zone épicentrale IV (EMS98) dans le tremblement de terre qui s’est produit à 17h52 (UTC) aujourd’hui, avec une magnitude de 5,0 mbLg à 38 km de profondeur.
Six séismes ont été localisés à des profondeurs d’environ 30 km, le reste des hypocentres de la période sont situés à une profondeur plus faible, d’environ 12 km.

L’amplitude du signal de tremor volcanique s’est maintenue à des niveaux moyens élevés, avec des impulsions d’intensification.
Le réseau de stations GNSS permanentes de l’île ne montre pas de tendance claire à la déformation des stations les plus proches des centres éruptifs, tandis que dans les stations plus éloignées une légère déflation est maintenue, peut-être liée à une sismicité profonde.

Au vu de l’image calibrée, un nuage de cendres de 3 000 m est estimé à 08h45 UTC en direction Nord-Nord-Ouest.
Hier 31 octobre à 14h40 UTC, en raison de la diminution de la hauteur de la colonne éruptive, l’IGN a émis un nouveau message VONA (Volcano Observatory Notice for Aviation) informant que la hauteur maximale de la colonne éruptive était de 3500 m. au dessus du niveau de la mer.

Le directeur technique du Plan d’urgence volcanique des îles Canaries (Pevolca), Miguel Ángel Morcuende, et la porte-parole du Comité scientifique, Carmen López, ont souligné lundi les fortes émissions de cendres du volcan de La Palma principalement à l’Ouest et au Nord-Ouest de l’île. En ce sens, Morcuende a souligné qu’elles ont eu une « intensité particulière » à Los Llanos de Aridane, ce qui au cours de ce dimanche 31 octobre, a forcé les experts à faire une série de recommandations différenciées concernant les municipalités d’El Paso, Tazacorte, Tijarafe et Punta Gorda. Carmen López a déclaré que les émissions de dioxyde de soufre (SO2) continuent de diminuer pour le septième jour consécutif, et dimanche 4 990 tonnes ont été enregistrées, tandis que celle de dioxyde de carbone (CO2) augmente, qui a été de 1 500 tonnes.

Ils ont souligné lundi que le nombre de tremblements de terre est toujours élevé, mais avec une tendance à diminuer surtout en termes de profondeur, bien qu' »il semble avoir été observé un rebond dans les dernières heures dans la profondeur intermédiaire, dans les 10-11 kilomètres de profondeur ».

La superficie touchée par la lave du volcan s’élève à 967,85 hectares, soit 4,2 de plus que dimanche. A cela s’ajoutent, selon les données de Copernicus, les 2 574 bâtiments/constructions qui ont été dévastés par les coulées, alors qu’il y en a 142 à risque. En ce qui concerne les personnes hébergées, le directeur technique a souligné que 395 se trouvent dans un hôtel à Fuencaliente et 70 dans l’un de Los Llanos, tandis que 43 personnes dépendantes sont dans des centres de santé sociale sur l’île. Sur les cultures touchées par la lave, on estime qu’il y a 281,99 hectares, dont 158,79 correspondent aux bananiers, 58,76 aux vignes et 23,82 aux avocats.

Source : IGN es , El Pais .

Carte : Volcanes y Ciencia Hoy

Photos : I love the world.

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO informe les autorités et la communauté que durant ces derniers jours , le volcán Nevado del Ruiz a continué à montrer des signaux sismiques associés aux mouvements de fluides à l’intérieur du bâtiment volcanique . Il est mis en évidence un signal enregistré à 6h22 le 01 Novembre 2021 , associé à une émission de cendres et de gaz confirmé par les caméras web.

La colonne de gaz et de cendres a atteint l’altitude de 2500 m au dessus du sommet du volcan , sa direction de dispersion a montré une tendance vers le Nord-Est du volcan . Il n’est pas écarté la possibilité de chutes de cendres sur les localités de Letras , Herveo , Casabianca , Villahermosa , Libano , et Murillo .

Au moment de la publication de ce rapport , le signal sismique à diminué , de même que la hauteur de la colonne de gaz et de cendres.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune ou (III) : changements de comportement de l’activité volcanique.

Le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO reste attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera de signaler les changements qui pourraient survenir en temps opportun.

Source : SGC

Photo : Ivan Jaramillo Nicholas.

 

Etats – Unis , Yellowstone :

44°25’48 » N 110°40’12 » O,
Élévation du sommet : 9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel : VERT

Travaux récents et actualités
Les scientifiques de l’observatoire du volcan de Yellowstone ont effectué la maintenance de fin d’année typique des stations de surveillance au cours du mois d’octobre. De plus, des géophysiciens ont mené une étude gravimétrique, dans le but de suivre les changements de gravité à Yellowstone au fil du temps. La gravité à la surface de la Terre est influencée par la masse sous la surface, et les changements de gravité peuvent donc refléter des augmentations ou des diminutions du magma ou de l’eau sous la surface. En novembre 2021, une étude multidisciplinaire de l’activité des geysers dans le Upper Geyser Basin aura lieu, avec de nombreux instruments déployés pour mesurer le comportement des geysers.

Steamboat Geyser continue d’être actif, avec deux éruptions au cours du mois dernier : les 13 et 25 octobre. Cela porte le nombre total d’éruptions pour l’année à 17. Fin octobre, une activité éruptive mineure se produit au niveau du geyser, suggérant que la période actuelle d’éruptions majeures, qui a commencé en 2018, se poursuivra en novembre.

Sismicité
En octobre 2021, les stations sismographiques de l’Université de l’Utah, responsables de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 267 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. Le plus grand événement du mois dernier a été un tremblement de terre mineur de magnitude 2,6 situé à environ 4 miles à l’Est-Nord-Est du Norris Geyser Basin, dans le parc national de Yellowstone, le 4 octobre à 17h30 HAR.

La sismicité d’octobre à Yellowstone a été marquée par 3 essaims de tremblements de terre.
1) Une série de 109 tremblements de terre s’est produite du 1er au 15 octobre à environ 14 miles au Nord-Nord-Est d’Old Faithful. Ces tremblements de terre se sont poursuivis à partir d’une séquence qui a commencé le 16 septembre.
2) Un petit essaim de 29 tremblements de terre à environ 4 miles à l’Est-Nord-Est du Norris Geyser Basin s’est produit du 4 au 8 octobre. Cet essaim comprend le plus grand événement du mois (magnitude 2,6 ; détaillé ci-dessus).
3) Un petit essaim de 21 tremblements de terre s’est produit du 1er au 8 octobre à environ 8 miles au Nord-Nord-Est de West Yellowstone, MT. Ces tremblements de terre se sont poursuivis à partir d’une séquence qui a commencé le 28 septembre.

Des séquences de tremblements de terre comme celles-ci sont courantes et représentent environ 50% de la sismicité totale dans la région de Yellowstone.
L’activité sismique de Yellowstone reste à des niveaux de fond.

Déformation du sol
L’affaissement de Yellowstone Caldera est en cours depuis 2015, mais cette déformation s’interrompt généralement ou se transforme en un léger soulèvement pendant les mois d’été en raison de la recharge saisonnière des eaux souterraines. La pause estivale en 2021 semble s’être poursuivie en octobre, avec une faible déformation globale de la caldeira depuis juin. Une station GPS près de Norris Geyser Basin montre maintenant des signes de soulèvement – la station s’est élevée d’environ 1,5 cm (moins de 1 pouce) au cours des derniers mois. On ne sait pas encore s’il s’agit d’un signal saisonnier ou lié à des processus magmatiques ou hydrothermaux en profondeur. Le site GPS de Norris n’enregistre généralement pas de variations saisonnières comme celles qui sont courantes dans la caldeira, ce qui peut indiquer un retour au soulèvement de la zone, qui s’est également produit en 2013-2014 et 2015-2018 en raison de l’accumulation de fluides hydrothermaux dans une zone à quelques kilomètres de la surface.

Source : YVO.

Photos : steamboat Mara Reed , Shaul Hurwitz / USGS .

 

Alaska , Pavlof :

55°25’2″ N 161°53’37 » O,
Altitude du sommet : 8261 pi (2518 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE

La sismicité reste élevée, avec des tremors et de petites explosions détectées au cours de la dernière journée. Ces explosions ont probablement produit de très petits nuages de cendres, mais aucune émission de cendres n’a été observée dans les images des caméras Web ou les données satellitaires dans des conditions d’observation claires. Des émissions faibles de vapeur provenant de l’évent a été observée sur les images de la caméra Web ce matin et des températures de surface légèrement élevées ont été observées dans les données satellitaires pendant la nuit.

De petites explosions accompagnées d’émissions de cendres de faible niveau peuvent se produire à tout moment et constituent généralement un danger à proximité immédiate du sommet. Le niveau d’agitation sur le Pavlof peut changer rapidement et la progression vers une activité éruptive plus importante peut se produire avec peu ou pas d’avertissement.

Le Pavlof est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux distants de capteurs d’infrasons et de foudre.

Source : AVO.

Photo : Jacob, Ben David

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Sismicité
Au mois d’octobre 2021, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :
• 763 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux ;
• 49 séismes profonds (en dessous du niveau de la mer) ;
• 261 séismes de type longue période ;
• 382 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, les remparts de l’Enclos Fouqué et du Piton de Crac, et de la Rivière de l’Est).

Suite à l’augmentation de la sismicité superficielle (entre 0 et 2 km au-dessus du niveau de la mer) enregistrée entre le 20 et le 27 septembre 2021, avec une moyenne de 4 événements par jour sous le cratère Dolomieu, celle-ci s’est poursuivie début octobre 2021 avec un total de 97 séismes volcano-tectoniques superficiels et 9 séismes profonds enregistrés entre le 1er et le 17 octobre 2021 (Figures 1 et 2).
Cette reprise de la sismicité a précédé la crise sismique du 18 octobre 2021 débutée à 04h33 (heure locale ; 00h33 TU) et qui s’est arrêtée le 19 octobre au matin (Figure 1). Au cours de cette crise sismique, 660 séismes volcano-tectoniques sommitaux superficiels, 26 séismes volcano-tectoniques profonds, 255 longues périodes et 24 éboulements/effondrements superficiels ont été enregistrés par l’OVPF.
Cette sismicité était localisée sous le sommet et sous le flanc Nord-Est du volcan dans le secteur de la Plaine des Osmondes, à l’Ouest Nord-Ouest du Piton de Crac (entre 0,7 km au-dessus du niveau de la mer et 1,4 km sous le niveau de la mer  ).
Suite à cette crise sismique, liée à une intrusion de magma en profondeur vers le flanc Nord Nord-Est du volcan, la sismicité a progressivement diminué jusqu’à atteindre en moyenne 1 séisme/jour fin octobre.

Carte des déplacements vers l’Est déduite des données InSAR, liés à l’intrusion du 18 octobre 2021. L’intensité des déplacements est donnée par la barre colorée.

Déformation
L’inflation (gonflement) de l’édifice, initiée en avril 2021, s’est poursuivie jusqu’au 18 octobre 2021 . Cette inflation montrait une mise en pression du réservoir magmatique superficiel localisé aux alentours de 1,5-2 km de profondeur. Cette pressurisation du système de stockage le plus superficiel est à l’origine de la crise sismique et de l’intrusion du 18 octobre 2021.
Cette crise sismique a été accompagnée de déformations rapides du sol, d’une dizaine de cm au sommet du volcan à une soixantaine de cm sur le flanc Nord Nord-Est, traduisant la migration d’une source de pression vers le Nord-Est, à l’origine d’un déplacement de la partie haute des Grandes Pentes vers l’Est.
La carte des déplacements issus des données interférométriques radar (InSAR) montre sur le flanc Nord-Est un maximum de déplacement de 45 cm vers l’Est et de 60 cm en soulèvement .
Suite à l’intrusion magmatique du 18 octobre, une inflation de l’édifice est de nouveau observée.

Source : OVPF.

Lire l’article en entierhttp://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20211101_bullmensu.pdf

Carte : ©INSU-ISDeform / OSUL-OPGC-IPGP

Photo : OVPF

 

Equateur , Sangay :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY .

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Sans changement.
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Sans changement.

Sismicité : Du 31 Octobre 2021, 11:00 au 01 Novembre 2021, 11:00 :

Evènements de type Longues périodes (LP) 120
Explosions (EXP) 140
Tremors d’émissions (TREMI) 9

Pluies / Lahars :
Aux premières heures de la matinée, des pluies modérées ont été enregistrées sans générer de lahars.

 

Colonne d’émission/cendres :
Des émissions de cendres ont été observées à des altitudes supérieures à 2000 mètres au-dessus du niveau du cratère, avec des directions vers l’Ouest, le Sud-Ouest et le Nord-Ouest. Jusqu’à présent, il n’y a eu aucune chute de cendres au niveau national.

Autres paramètres de surveillance :
Le satellite MIROVA a enregistré 1 alerte thermique élevée (135 MW) au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Dans l’après-midi d’hier, la descente de matière incandescente a été observée sur le flanc sud-est. En ce moment le secteur du volcan est nuageux.

Niveau d’alerte: jaune.

Source et photo  : IGEPN.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search