19 Aout 2021. FR. Japon : Fukutoku-Okanoba , Japon : Nishinoshima , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Kamchatka : Karymsky , La Martinique : Montagne Pelée .

Home / blog georges Vitton / 19 Aout 2021. FR. Japon : Fukutoku-Okanoba , Japon : Nishinoshima , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Kamchatka : Karymsky , La Martinique : Montagne Pelée .

19 Aout 2021. FR. Japon : Fukutoku-Okanoba , Japon : Nishinoshima , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Kamchatka : Karymsky , La Martinique : Montagne Pelée .

19 Aout 2021.

 

Japon , Fukutoku-Okanoba :

Le JMA a rapporté qu’une grande éruption sur Fukutoku-Okanoba a commencé vers 06h20 le 13 août sur la base de données satellitaires. Les panaches de cendres s’élevaient jusqu’à 16 km (54 000 pieds) d’altitude. et a dérivé vers l’Ouest. L’éruption a également été confirmée lors d’un survol plus tard dans la journée. La vidéo a montré des explosions de type Surtseyennes éjectant de la matière noire au-dessus de la surface de l’océan, et des panaches de cendres ont dérivé vers l’Ouest. Les panaches de cendres identifiés sur les images satellites se sont élevés de 12,2 à 16 km (40 000 à 54 000 pieds) d’altitude du 13 au 15 août . La hauteur du panache a diminué par la suite, bien que l’éruption se soit poursuivie par intermittence.

 

Les garde-côtes japonais ont observé une nouvelle île en forme de fer à cheval d’environ 1 km de diamètre lors d’un survol le 15 août. Ils ont également observé et photographié un remarquable radeau de pierre ponce tourbillonnant avec les courants jusqu’à 60 km au Nord-Ouest. Le JMA a noté que le volcan était entré en éruption pour la dernière fois en 2010 et que de fréquents épisodes d’eau de mer décolorée avaient été observés depuis lors.

Activité volcanique à Fukutoku-Okanoba (observée le 16 août)

Situation d’éruption :
Le 16 août , des observations ont été effectuées par un avion appartenant à la base aérienne de Haneda du 3e quartier général régional des garde-côtes. Aucune éruption n’a été observée lors de l’observation, et la forme de l’ile observée à Fukutoku-Okanoba le 15 août a été partiellement modifiée. Nous avons également confirmé la présence de substances flottantes telles que des pierres ponces qui ont jailli à proximité.

 

Les principaux résultats des observations sont les suivants :
-La forme a changé en une forme de parenthèse () d’un diamètre d’environ 1 km.
Activité :
Aucune éruption n’a été observée lors de l’observation. En revanche, une activité fumerolienne a été observée au centre de l’ile.
Matière flottante :
En serpentant, elle a atteint environ 100 km (largeur maximale d’environ 13 km) par intermittence dans le sens Ouest-Nord-Ouest.

-La riche zone de décoloration brunâtre est encore largement présente, indiquant que l’activité hydrothermale active se poursuit. ・ On pense que la majeure partie de l’ile est un dépôt de pierre ponce et de cendres volcaniques, et est susceptible de rétrécir en raison des vagues. La partie centrale où l’activité fumerolienne est active, peut atteindre le niveau de la mer.

Source : GVP , kaiho.mlit.go.jp.

Photos : kaiho.mlit.go.jp.

 

Japon , Nishinoshima :

Le JMA a signalé que des panaches de cendres sur Nishinoshima étaient visibles sur les images satellites le 14 août, s’élevant d’environ 1,9 km et dérivant vers le Nord. Les garde-côtes japonais ont effectué un survol le lendemain et n’ont observé aucune activité éruptive ou de nouveaux dépôts de la veille. Le VAAC de Tokyo a noté qu’une période d’émissions continues de cendres était visible dans les données satellitaires le 15 août.

 

La petite île de Nishinoshima a été agrandie lorsque plusieurs nouvelles îles se sont fusionnées lors d’une éruption en 1973-74. Une autre éruption qui a commencé au large en 2013 a complètement recouvert la surface exposée précédente et a à nouveau agrandi l’île. Une décoloration de l’eau a été observée à plusieurs reprises depuis. L’île est le sommet d’un volcan sous-marin massif qui a des sommets satellites proéminents au Sud, à l’Ouest et au Nord-Est. Le sommet du cône Sud s’élève à moins de 214 m de la surface de la mer à 9 km au Sud-Sud-Est.

Source : GVP

Photo : kaiho.mlit.go.jp.

 

Islande , Geldingadalur / Fagradalsfjall :

L’éruption de fissure dans la partie Ouest du système volcanique Krýsuvík-Trölladyngja, près de Fagradalsfjall sur la péninsule de Reykjanes, s’est poursuivie du 11 au 17 août. Selon l’Institut des sciences de la Terre, les photographies du champ d’écoulement capturées le 8 août suggèrent que le taux d’effusion de lave était en moyenne de 9,3 mètres cubes par seconde au cours des 12 jours précédents. La superficie du champ d’écoulement est passée à 4,4 kilomètres carrés et le volume total de l’éruption était de 119 millions de mètres cubes. De nouvelles fissures au sol ont été observées à Gónhóll, une colline au Sud du cratère principal (le cinquième évent) qui était un ancien point de vue mais est maintenant entourée de lave, bien qu’elles se soient probablement formées au cours des deux semaines précédentes et n’aient peut-être pas été causées par la remontée du magma.

 

Un nouvel évent qui s’est ouvert le 9 août n’a été confirmé comme étant séparé de l’évent principal à proximité qu’environ une semaine plus tard. Le nouveau cône s’est rapidement développé à cause des éclaboussures intenses et le 17 août, il était à peu près à la même hauteur que le cratère principal. Les éclaboussures du nouvel évent étaient parfois éjectées plus haut que les éclaboussures de l’évent principal. Le code de couleur de l’aviation est resté à Orange en raison du manque d’émissions de cendres et de téphra, bien que l’OMI ait mis en garde contre le potentiel de retombées de lapilli et de scories dans un rayon de 650 m autour de l’évent actif. Les autorités ont également mis en garde contre les dangers des émissions de gaz.

Source : GVP

Photo : Mbl.is.

 

Kamchatka , Karymsky :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Date d’émission : 19 août 2021
Volcan : Karymsky (CAVW #300130)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2021-97
Emplacement du volcan: N 54 deg 2 min E 159 deg 26 min
Région : Kamchatka, Russie
Altitude du sommet : 1486 m (4874,08 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Selon les données satellitaires, un panache de cendres s’étend sur 60 km à l’Est-Sud-Est du volcan.
Cette activité se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 19 700-23 000 pieds (6-7 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

 

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
2000-2500 m (6560-8200 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/du nuage : 20210818/2330Z – Himawari-8

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 60 km (37 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : ESE / azimut 121 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20210818/2330Z – Himawari-8.

Le KVERT a signalé que des explosions sur le Karymsky du 6 au 13 août ont produit des panaches de cendres qui ont atteint 2,5 km (8 200 pieds) d’altitude. Des panaches de gaz et de vapeur contenant des cendres ont dérivé sur 60 km au Sud-Est . Une anomalie thermique a été identifiée sur des images satellites les 7 et 8 août. Le code de couleur de l’aviation est resté à Orange (le deuxième niveau le plus élevé sur une échelle de quatre couleurs).

Source : Kvert , GVP.

Photo : A. Reznikov / Kvert

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 16 juillet au 23 juillet 2021

Les travaux de réparation des systèmes informatiques endommagés par la foudre dans la nuit du 29 au 30 juin 2021 au niveau de l’ancien bâtiment de l’observatoire se poursuivent. A ce jour, 82% du réseau de stations sismologiques de la Montagne Pelée et 86% du réseau de détection de déformation du volcan sont de nouveau opérationnels. L’équipe de l’OVSM IPGP profite de cet aléa pour accélérer la modernisation du réseau de stations sismologiques de la Montagne Pelée, en remplaçant les stations analogiques par des stations numériques, améliorant de ce fait la transmission des données vers le nouvel observatoire.

Entre le 6 Aout 2021 à 16 heures (UTC) et le 13 Aout 2021 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 29 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 0.2. Ces séismes ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 0,3 km au dessus du niveau de la mer et la surface. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population. Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique.
Lors des phases de réactivation volcanique, des périodes de plus forte activité sismique alternent souvent avec des phases de sismicité plus faible. Une sismicité au-dessus du niveau
de base est toujours enregistrée. Aucun autre changement n’a été constaté dans l’activité de la Montagne Pelée.

 

Une zone de dégazage en mer a été détectée à faible profondeur ( entre St Pierre et le Prêcheur). L’IGP procède actuellement au montage d’expériences pour cartographier cette zone d’émanation de gaz, réaliser des mesures physico-chimiques des fluides et des prélèvements de ces fluides afin de comprendre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. Ce genre de manifestations est fréquent sur des sites volcaniques sous marins actifs ou pas . Les analyses en cours par l’OVSM-IPGP permettront de déterminer la relation éventuelle de ce dégazage sous marin avec l’activité de la Montagne Pelée enregistrée par l’OVSM depuis 2019.

Une zone principale de végétation fortement dégradée est toujours observée sur le flanc Sud-Ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude.
Ces observations reflètent la dynamique variable des processus d’origine magmatique et hydrothermale à la Montagne Pelée en cohérence avec son regain d’activité depuis avril 2019.

Source : OVSM-IPGP 

Photo : ville-saintemarie

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search