19 Septembre 2020. FR . Alaska : Great Sitkin , Indonésie : Mérapi , Guadeloupe : La Soufrière , Guatemala : Fuego , Mexique : Popocatepetl .

Home / Alaska / 19 Septembre 2020. FR . Alaska : Great Sitkin , Indonésie : Mérapi , Guadeloupe : La Soufrière , Guatemala : Fuego , Mexique : Popocatepetl .

19 Septembre 2020. FR . Alaska : Great Sitkin , Indonésie : Mérapi , Guadeloupe : La Soufrière , Guatemala : Fuego , Mexique : Popocatepetl .

19 Septembre 2020.

 

 

Alaska , Great Sitkin :

52 ° 4’35 « N 176 ° 6’39 » W,
Altitude du sommet : 5709 pi (1740 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel: JAUNE

De petits tremblements de terre locaux se sont poursuivis la semaine dernière. Le taux global de tremblements de terre continue de baisser lentement pour se rapprocher des niveaux de fond. Aucun signe d’agitation n’a été observé dans la plupart des images nuageuses des satellites ou des caméras Web au cours de la semaine écoulée.

Le volcan Great Sitkin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux de capteurs d’infrasons et de foudre à distance.

Le volcan Great Sitkin est un volcan andésitique / basaltique qui occupe la majeure partie de la moitié Nord de l’île Great Sitkin, membre du groupe des îles Andreanof dans les îles Aléoutiennes centrales. Il est situé à 43 km (26 miles) à l’Est de la communauté d’Adak. Le volcan est une structure composite composée d’un volcan disséqué plus ancien et d’un cône parasite plus jeune avec un cratère au sommet de 3 km de diamètre. Un dôme de lave aux parois abruptes, mis en place lors de la dernière éruption significative en 1974, occupe le centre du cratère. Cette éruption a produit au moins un nuage de cendres qui a probablement dépassé une altitude de 25 000 pieds au-dessus du niveau de la mer. Une éruption mal documentée s’est produite en 1945, produisant également un dôme de lave qui a été partiellement détruit lors de l’éruption de 1974. Au cours des 280 dernières années, une grande éruption explosive a produit des coulées pyroclastiques qui ont partiellement rempli la vallée de Glacier Creek sur le flanc Sud-Ouest.

Source : AVO.

Photo : Clor, Laura

 

Indonésie , Mérapi :

Rapport d’activité du mont Merapi 11-17 septembre 2020

I. RÉSULTATS DE L’OBSERVATION
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement clair le matin et la nuit, tandis que l’après-midi jusqu’au soir est brumeuse. La fumée issue du cratère est blanche, fine à épaisse avec une faible pression. Une hauteur de fumée maximale de 200 m a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi à Babadan le 13 septembre 2020 à 05h40 .
L’analyse de la morphologie de la zone du cratère à partir de photos du secteur Sud-Est n’a pas montré de changement dans la morphologie du dôme. Le volume du dôme de lave basé sur des mesures utilisant des photos aériennes avec des drones du 26 juillet 2020 était de 200000 m3.

Sismicité
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré :
18 séismes d’émissions (DG),
2 tremblements de terre volcaniques profonds (VTA),
15  tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
130  séismes multiphases (MP),
18  tremblements de terre à basse fréquence (LF),
40 tremblements de terre d’avalanches (RF),
12 tremblements de terre tectonique s(TT).
L’intensité sismique cette semaine est plus élevée que la semaine dernière.

Déformation
La déformation du mont Merapi qui a été surveillée par EDM cette semaine a montré un raccourcissement de la distance des réflecteurs d’environ 2 cm.

Pluie et lahars :
Cette semaine, il n’y a eu aucun rapport de pluie , de lahars ou de débit supplémentaire dans les rivières qui descendent du mont Merapi.

Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il est conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et se situe au niveau d’activité «WASPADA».

Source : BPPTKG.

Photos : Magma Indonésie , Archive Frekom .

 

Guadeloupe , La Soufrière :

Mardi 15 septembre à 13h00 (heure locale)

Fin de séquence de séismes dans la zone de La Soufrière de Guadeloupe – Basse Terre .

La séquence de séismes volcaniques qui a débuté le samedi 12 septembre 2020 à 07h20, heure locale (samedi 12 septembre 2020 à 11h20 temps universel, TU *) a pris fin le mardi 15
septembre 2020 à 13h00 heure locale (mardi 15 septembre 2020 à 17h00 temps universel, TU*).

Lors de cette séquence, 180 séismes ont été enregistrés.
Les séismes ont été de très faible magnitude (M < 1). Les événements sont localisés à une profondeur de < 2.5 km sous le sommet du dôme de La Soufrière. Aucun séisme n’a été signalé
comme ayant été ressenti.

Le niveau d’alerte reste : jaune, vigilance.

Source : Direction de l’OVSG-IPGP.

Photo : A.-Brusini-hemis-fr.

 

Guatemala , Fuego :

DESCENTE DE LAHARES DANS LES RAVINES LAS LAJAS, HONDA ET JUTE .

Les pluies abondantes des derniers jours et de ce moment dans la zone du complexe volcanique, génèrent en ce moment, des lahars de catégorie faible à modérée dans les ravines Las Lajas, , Honda et El Jute. Les premier et deuxième canyons sont des affluents de la rivière Guacalate, le troisième, un affluent de la rivière Achíguate. Les lahars, descendent avec de la matière volcanique fine, des branches et des troncs d’arbres ainsi que des blocs de 30 cm jusqu’à 1,5 mètre de diamètre.

Les pluies des derniers jours maintiennent les dépôts volcaniques saturés d’humidité, de sorte que des lahars continueront à être générés l’après-midi et la nuit, autour du volcan, des précautions appropriées doivent donc être prises.

On enregistre des explosions faibles, modérées et fortes, dans une plage de 12 à 16 par heure, expulsant des colonnes de cendres, à une hauteur de 4700 mètres au-dessus du niveau de la mer. (15 419 pieds), se dispersant sur 20 kilomètres à l’Ouest, au Sud-Ouest. Des explosions modérées à fortes génèrent des grondements, avec des ondes de choc qui font vibrer les toits et les fenêtres des villages à une distance de 7 kilomètres. Certaines explosions génèrent des avalanches de blocs en direction des canyons, Seca, Ceniza, Trinidad, Las Lajas et Honda. Des chutes de cendres sont signalées dans les villages de Panimache, Morelia, Santa Sofía , Yucales, El Porvenir.

Source : INSIVUMEH.

 

Mexique , Popocatepetl :

18 septembre, 11h00 (18 septembre, 16h00 GMT).

Au cours des dernières 24 heures, 89 exhalaisons et 237 minutes de tremor ont été identifiées selon les système de surveillance du volcan Popocatépetl .Les événements se sont accompagnés d’émissions de gaz et de cendres . En raison de conditions nuageuses , toutes les émissions n’ont pas pu être observées. De plus, aujourd’hui à 01h26, un séisme de type volcano-tectonique d’une magnitude calculée de 2,3 a été enregistré.

Au moment de ce rapport , il n’y a pas de visibilité vers le volcan, cependant, aux premières heures de la matinée il était possible d’observer des émissions de cendres et de gaz volcaniques qui se dispersaient vers l’Ouest-Sud-Ouest  .

Le CENAPRED exhorte à ne pas aller près du volcan et en particulier du cratère, en raison du danger posé par la chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l’écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de débris.

Le sémaphore d’alerte volcanique du Popocatépetl est au niveau PHASE JAUNE 2.

Source : Cenapred .

Photo : Archive webcamdemexico

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search