15 Juin 2019. Fr. Hawaii : Kilauea , Mexique : Popocatepetl , Indonésie : Merapi , Guatemala : Fuego .

Home / blog georges Vitton / 15 Juin 2019. Fr. Hawaii : Kilauea , Mexique : Popocatepetl , Indonésie : Merapi , Guatemala : Fuego .

15 Juin 2019. Fr. Hawaii : Kilauea , Mexique : Popocatepetl , Indonésie : Merapi , Guatemala : Fuego .

15 Juin 2019.

 

 

Hawaii , Kilauea : 

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 ft (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel : VERT

Résumé d’activité:
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Les données de surveillance des neuf derniers mois ont montré des taux constants de sismicité, de déformations et de faibles taux d’émissions de dioxyde de soufre au sommet et dans la zone de rift Est, y compris dans la zone de l’éruption de 2018.

Depuis le 26 mars, le volcan Kīlauea est au niveau d’alerte  NORMAL / VERT. 

En dépit de cette classification, le Kīlauea reste un volcan actif et il va à nouveau entrer en éruption . Bien que nous attendions des signes clairs avant le retour de l’éruption, le délai d’alerte peut être court.

La météo clémente a permis d’obtenir une vue dégagée sur le cratère Halema‘uma‘u lors d’une visite de routine à la webcam au bord nord-ouest de la caldera. Photo USGS par M. Patrick, 17/05/2019.

 

Observations:
Les données de surveillance n’ont montré aucun changement significatif de l’activité volcanique au cours de la semaine écoulée. Les taux de sismicité sur le volcan n’ont pas beaucoup changé au cours des derniers mois, les séismes se produisant principalement dans les régions du sommet et du flanc Sud. Le séisme le plus important survenu sur le Kīlauea au cours de la semaine écoulée a été un événement de magnitude M2.5 sur le flanc Sud-Ouest du Kīlauea le 6 juin, à une profondeur de 6 km (4 miles) en dessous du niveau de la mer. Aucun rapport d’évènement ressenti n’a été soumis pour ce tremblement de terre, ou tout autre tremblement de terre sous le volcan Kīlauea cette semaine.

Depuis début mars, les stations GPS et les inclinomètres situés au sommet du Kīlauea ont enregistré une déformation correspondant à une lente accumulation de magma dans la partie peu profonde du système magmatique du sommet du Kīlauea (1 à 2 km environ). Cependant, les mesures de gaz n’ont pas encore indiqué de diminution significative des volumes de masse fondue. Le HVO continue de surveiller attentivement la production de gaz au sommet du Kīlauea et dans la zone de la Rift Est afin de détecter des changements importants.

Le 3 juin, un géologue de terrain du HVO s’est rendu sur le site de la webcam de la fissure 8  située dans la zone inférieure du Rift Est du volcan Kīlauea. Le but du voyage était de changer les piles de la webcam et d’observer visuellement le cône et l’intérieur de la fissure 8. Aucune vapeur ou émanations n’étaient visibles et seule une légère odeur de soufre a été détectée momentanément. La roche brune et grise au premier plan est la surface extérieure d’une levée de lave située du côté opposé de l’évacuation de la lave de la fissure 8. La vue est orientée au Sud-Ouest. Image USGS par C. Parcheta.

 

Plus à l’Est, les stations GPS et les inclinomètres continuent d’afficher des mouvements compatibles avec le remplissage du réservoir magmatique profond de la zone de la Rift Est dans la vaste région située entre le Puʻu ʻŌʻō et la route 130. Cette tendance a été observée depuis la fin de l’éruption de 2018. Les indications sur les inclinomètres montrent que cette tendance a ralenti au cours des dernières semaines. Bien que l’importance de cette valeur ne soit pas claire, les données de surveillance ne suggèrent aucun changement imminent du risque volcanique dans cette zone.

Des dangers subsistent dans la zone d’éruption de la zone de la Rift Est inférieur et au sommet du Kīlauea. Les résidents et les visiteurs proches des fissures, des coulées de lave et de l’effondrement du sommet en 2018 devraient tenir compte des avertissements du comté de la défense civile du comté d’Hawaï et aux avertissements du parc National. La défense civile du comté d’Hawaï a fait savoir que les coulées de lave et les caractéristiques créées par l’éruption de 2018 sont principalement sur des propriétés privées et que les personnes sont invitées à faire preuve de respect et à ne pas entrer ou se garer sur des propriétés privées.

Le 7 mai 2019, les équipes de terrain ont visité le centre de télémétrie sur le pourtour du Pu’u ‘Ō’ō pour évaluer les dégâts causés par un petit effondrement survenu le 1er mai. Lors du survol, des photos et des observations ont été prises sur le cratère du Pu’u ‘Ō’ō. Les parois du cratère exposent une séquence claire de coulées de lave et de cendres qui ont construit le cône au début des années 1980. Image USGS par F. Younger.

 

L’Observatoire hawaïen des volcans (HVO) continue de surveiller de près la sismicité, les déformations et les émissions de gaz pour détecter tout signe d’activité accrue sur le Kīlauea. Le HVO assure la surveillance visuelle du volcan avec des caméras Web et des visites occasionnelles sur le terrain. Le HVO continuera à publier une mise à jour hebdomadaire (tous les mardis) jusqu’à nouvel ordre et émettra des messages supplémentaires en fonction des changements d’activité.

Source : HVO.

 

Mexique , Popocatepetl :

14 juin, 10h00 (14 juin, 16h00 GMT)

À 10 h 40, une explosion modérée a été enregistrée et son émission, en raison des conditions météorologiques, n’a pas pu être pleinement observée. Cependant, une hauteur approximative de 5 km a été estimée que les vents ont dispersé vers le Sud-Sud-Ouest.

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 115 exhalations ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de légères quantités de cendres . Il y a eu aussi trois explosions, la première a été enregistrée hier à 18h22, les deux autres ont été enregistrées aujourd’hui à 16h03 et à 08h54 . De plus, un séisme de type volcano-tectonique a été enregistré hier à 20h40, d’une magnitude de 1,9 , ainsi que 27 minutes de tremor.

Au moment de la rédaction de ce rapport, en raison des conditions météorologiques, il n’a pas été possible d’observer en permanence le cratère du volcan .

Le système de surveillance du volcan Popocatepetl fonctionne 24 heures par jour. Le CENAPRED surveille de près tout événement. Toute modification des paramètres de surveillance sera signalée rapidement.

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques, et en cas de fortes pluies, de s’éloigner du fond des ravins en raison du risque de coulée de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte du Popocatepetl est situé dans JAUNE PHASE 2.

Source : Cenapred.

Photo : Red Climatica Mundial

 

Indonésie , Merapi :

RAPPORT D’ ACTIVITE DU VOLCAN MERAPI , 7-13 juin 2019.

I. RÉSULTATS DE L’OBSERVATION.
Visuel:
Le climat autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin ,  l’après-midi et le le soir sont nuageux et couvert de brouillard. La fumée issue du cratère est de couleur blanche, mince à épaisse avec une pression faible. La hauteur de fumée maximale de 250 m a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi , à Kaliurang le 8 juin 2019 à 06h09 WIB.
L’analyse morphologique de la zone du cratère basée sur des photographies du secteur Sud-Est n’a révélé aucun changement morphologique significatif.  Le volume du dôme de lave est basé sur une analyse de photographies aériennes avec drones du 4 mai 2019 avec 458 000 m3. Depuis janvier 2019, le volume du dôme de lave est relativement constant en raison du fait que la plupart des extrusions de magma s’éboulent directement dans les parties supérieures de la Kali Gendol sous forme de nuages chauds .
Durant cette semaine, il y a eu un nuage chaud d’avalanche avec une distance de glissement maximale de 1 000 mètres menant à la Kali Gendol.

Séismicité :
Cette semaine la sismicité du mont Merapi a montré :
1  tremblement de terre d’Avalanche chaude (AP),
18 séismes d’émission (DG),
5 tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
25 tremblements de terre de phases multiples (MP),
210 tremblements de terre d’avalanche  (RF) 
17 tremblement de terre basse fréquence (LF)  
5 séismes tectoniques (TT).
Le bouleversement RF de cette semaine était plus élevé par rapport à la semaine dernière.

Déformation :
La déformation du mont Merapi, surveillée par EDM et GPS cette semaine, n’a pas montré de changement significatif.  

Pluie et lahars :
Cette semaine, il n’y a pas eu de rapports de pluie , de lahars et d’augmentation de débit dans les rivières en aval du Merapi.

II. CONCLUSION ET CONSEIL
Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable avec un taux de croissance relativement faible.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et se situe au niveau d’activité « WASPADA ».

 Source : BPPTKG

Photo : Yohannes Tyas Galih Jati

 

Guatemala , Fuego :

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N; 90 ° 52’54˝ Longitude O.
Hauteur: 3,763msnm.
Conditions météo: partiellement nuageux
Vent: Nord-Est à 3 km / h
Précipitations: 0.0 mm


Activité:
Présence de fumeroles de dégazage de couleur blanche à une hauteur de 4300 mètres qui se disperse vers l’Ouest et le Sud-Ouest .14 à 19 explosions faibles à modérées sont générées par heure qui émettent des colonnes de cendres grises à une hauteur de 4500 à 4800 mètres d’altitude (14765-15750 pieds) qui sont dispersées sur 15 à 20 km vers l’Ouest et le Sud-Ouest. La nuit et tôt le matin, une incandescence a été observée à une hauteur de 200 à 300 m avec des avalanches modérées / fortes sur le contour du cratère vers les ravines Seca, Taniluyá, Ceniza et Trinidad. Des grondements faibles / modérés / forts à l’origine d’ondes de choc faibles à modérées sont perçus, provoquant des vibrations dans les toits des habitations des communautés proches du volcan, les sons sont similaires à ceux d’une turbine d’avion avec des intervalles de temps de 3 à 5 minutes. On enregistre des chutes de cendres à Panimache I, Panimache II, Morelia, Santa Sofia et autres.

Source : Insivumeh

Photo : nath Duverlie , 05/05/219

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search