19 Février 2018 . FR . Sinabung , Mayon , Cerro Machín , Sabancaya .

Home / blog georges Vitton / 19 Février 2018 . FR . Sinabung , Mayon , Cerro Machín , Sabancaya .

19 Février 2018 . FR . Sinabung , Mayon , Cerro Machín , Sabancaya .

19 Février 2018 .

 

Sinabung , Indonésie :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 19 Février 2018.
Volcan: Sinabung (261080)
Code couleur actuelle de l’aviation: ROUGE
Code couleur aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Sinabung
Numéro de l’avis: 2018SIN89
Localisation du volcan  : N 03 deg 10 min 12 sec E 98 deg 23 min 31 sec
Région: Sumatra du Nord, Indonésie
Altitude du sommet: 7872 pi (2460 m)

 

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec des nuages ​​de cendres à 01h53 UTC (08h53 heure locale). L’éruption a duré 291 secondes

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages ​​de cendres est d’environ 7460 M (23872 pi) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers le Sud-Est.

Remarques:
L’activité sismique est caractérisée par des séismes volcaniques profonds, des tremblements de terre à basse fréquence et des tremblements de terre hybrides. Des nuages ​​chauds sont observés sur le flanc Est-Sud-Est et atteignent une distance de 3500 mètres depuis le sommet . Des nuages ​​chauds sont observés sur la pente Sud qui atteignent une distance de 4900 mètres depuis le sommet.

Niveau d’activité de niveau IV (AWAS). Le Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption constante depuis 2013 .

Le 19 février 2018 à 08; 53 , une éruption avec une colonne de cendres qui s’est élevée à plus de 5000 m s’est produite . 
L’augmentation de la sismicité du G. Sinabung a été observée depuis le 17 Février 2018, avec des tremblements de terre volcaniques en cours d’enregistrement (VA et VB) ( jusqu’à 17 événements), des tremblements de terre basse fréquence (LF) 17 événements, des tremblements de terre volcaniques hybrides  , et des tremblements de terre d’ avalanches (9 incidents ). Le 18 février 2018, la sismicité a augmenté, en particulier le type de tremblement de terre volcanique profonds (VA) qui a atteint 49 incidents .
Le 19 février 2018 à 20h53, il y a eu une éruption explosive avec une hauteur de la colonne d’éruption atteignant 5000 mètres au dessus du sommet du G. Sinabung. À la suite de cette éruption, un nuage pyroclastique s’est produit  alors  , suivi d’une série d’avalanches de nuages ​​chauds jusqu’à 10 événements avec une distance de glissement de 4,9 km dans le secteur Sud-Sud-Est et à 3,5 km vers l’Est-Sud-Est. La durée du plus court nuage chaud a été 195 secondes  et le plus long a atteint 792 secondes. Les impacts de ces nuages ​​sont observés dans les zones recommandées laissées vacantes par le PVMBG. La cendre volcanique s’étend au Sud-Sud-Ouest. La zone touchée par les cendres jusqu’à 24:00 est Tiganderket Village, Village Selandi Lama, New Selandi Village, Village Perbaji , jusqu’au village Munte, et le secteur Est du district Kutarayat. Jusqu’à ce que ce rapport soit fait, il n’y a pas d’informations sur des victimes dues à l’éruption  . La vérification sur le terrain pour déterminer l’impact de l’éruption est toujours effectuée par l’équipe d’intervention d’urgence.

 

Source : VSI , Magma

Photos : Teguh Potret , Endro Lewa .

 

 

Mayon , Philippines :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON , 19 février 2018 , 8:00 A.M.

 L’activité du Mayon au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par des fontaines de lave sporadiques et faibles, des coulées de lave et un dégazage du cratère sommital. Six (6) épisodes discrets de fontaines de lave ayant duré de dix (10) à vingt-trois (23) minutes ont été enregistrés par le réseau sismique. Celles -ci ont produit des panaches de cendre blanche à brunâtre qui se sont élevés à deux cent cinquante (250) mètres au-dessus du cratère sommital avant de dériver vers le Sud-Ouest. Trois (3) épisodes d’effondrement de laves produisant des flux pyroclastiques ont été visuellement observés hier entre 05h57 et 09h16 dans les ravins Basud et Bonga-Buyuan. Les coulées de lave se sont maintenues à 3,3 km, 4,5 km et 900 mètres respectivement dans les gorges de Miisi, Bonga et Basud depuis le cratère sommital. Les courants de densité pyroclastique ou PDC sont restés confinés sur 4,6, 4,5 et 4,2 kilomètres respectivement dans les ravines de Miisi, Bonga et Basud.

Un total de cinquante-quatre (54) tremblements de terre volcaniques, dont la plupart correspondaient à des événements de fontaines de lave, et un (1) événement de chute de pierres ont été enregistrés par le réseau de surveillance sismique du Mayon. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 1 339 tonnes / jour le 17 février 2018. Les mesures par GPS électronique et d’inclinaison en continu enregistrent toujours un gonflement  soutenu de l’édifice depuis novembre et octobre 2017, compatible avec la pressurisation par intrusion magmatique.

Le niveau d’alerte 4 reste en vigueur sur le volcan Mayon. Il est fortement recommandé au public d’être vigilant et de ne pas pénétrer dans la zone dangereuse de huit (8) kilomètres de rayon et d’être vigilant contre les courants de densité pyroclastique, les lahars et les coulées de sédiments le long des canaux drainant l’édifice. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car les cendres provenant de toute éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient une surveillance étroite du volcan Mayon et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs

Photo : AFP

 

Cerro Machin , Colombie :

Objet: Bulletin d’activité du volcan Cerro Machín. Le niveau d’activité jaune est maintenu ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Cerro Machín, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN informe:

Depuis aujourd’hui, le 17 février 2018 à 09:47 (heure locale), il y a eu une augmentation de l’activité sismique de type volcano-tectonique, associée à la fracturation de la roche à l’intérieur du bâtiment volcanique. Les tremblements de terre les plus énergiques dans cette augmentation sont de 2.6 ML, 2.7 ML et un tremblement de terre se distingue à 10:29 (heure locale), avec une magnitude maximale de 3.0 ML (Magnitude locale), situé dans le dôme principal, à une profondeur de 3,9 km.

 

Cet événement a été signalé comme ressenti par les habitants dans la zone d’influence du volcan, ainsi que dans les municipalités de Cajamarca.

Il est recommandé que les autorités et la communauté restent attentives à tout changement pouvant survenir dans l’activité du volcan.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN est attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera à informer en temps opportun des changements qui peuvent survenir.

Source : SGC

 

Sabancaya , Pérou :

Alerte aux  lahars dans les gorges bordant le volcan Sabancaya .

18 FÉVRIER 2018. Les fortes pluies enregistrées dans les hautes zones de la province de Caylloma, dans la région d’Arequipa, entraînent le matériel volcanique (cendres) accumulé durant le processus éruptif actuel du volcan Sabancaya, formant des lahars (huaico) qui descendront le massif causant des torrents de boues dans les cours d’eau avoisinants.
Il a été informé par l’Institut de Géologie, des Mines et de la Métallurgie (Ingemmet), à travers son Observatoire Volcanologique (OVI), de recommander aux populations voisines de s’éloigner des gorges près du volcan Sabancaya.
Dans les années précédentes, il a été signalé la descente de lahars dans les gorges de Pinchollo et Sallalli, par conséquent, il est suggéré aux habitants de ne pas faire paître leurs animaux près des torrents et de s’éloigner d’eux pour leur sécurité.

Au cours de la semaine, les spécialistes ont indiqué qu’il y a eu de petits événements dont la durée a duré plus d’une heure, mais après vérification, il a été constaté qu’il n’y avait pas de problèmes majeurs. Face à cette situation, les autorités sont invitées à prendre les précautions nécessaires.
À cet égard, le secrétaire technique de la Défense civile de la municipalité provinciale de Caylloma, Donato Mamani, a annoncé que les équipements de la municipalité ont été affectés aux effets de ces phénomènes afin de ne pas causer de problèmes à la circulation automobile dans les zones touristiques de la vallée de Colca.
En outre, l’OVI a déclaré que dans les prochains jours, une brigade de terrain se rendra sur le volcan Sabancaya pour effectuer des mesures afin de confirmer ou d’exclure la présence de pluies acides dans la région.

Source :  ANDINA

 

Recommended Posts
Showing 2 comments
  • delishPH
    Répondre

    Thanks for that today.

    • ADMIN
      Répondre

      Merci du commentaire. C’est un vrai plaisir.

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search