20 Septembre 2020. FR . Philippines : Kanlaon , Indonésie : Anak Krakatau , Colombie : Galeras , Islande : Sismicité .

Home / blog georges Vitton / 20 Septembre 2020. FR . Philippines : Kanlaon , Indonésie : Anak Krakatau , Colombie : Galeras , Islande : Sismicité .

20 Septembre 2020. FR . Philippines : Kanlaon , Indonésie : Anak Krakatau , Colombie : Galeras , Islande : Sismicité .

20 Septembre 2020.

 

 

Philippines , Kanlaon :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN KANLAON: 20 septembre 2020 , 08h00 .

Le réseau de surveillance du volcan Kanlaon a enregistré dix-sept (17) tremblements de terre volcaniques au cours de la période d’observation de 24 heures. On a observé une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui s’élevaient de 300 mètres avant de dériver vers le Sud-Ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 416 tonnes / jour le 14 septembre 2020. Les données de déformation du sol provenant de mesures GPS continues indiquent une légère inflation des pentes inférieures et moyennes depuis mai 2020, tandis que la surveillance électronique de l’inclinaison à court terme sur les flancs Sud-Est ont enregistré une inflation sur les pentes inférieures à moyennes qui a commencé le 21 juin 2020. Ces paramètres peuvent indiquer des processus hydrothermaux ou magmatiques se produisant sous l’édifice.

Le DOST-PHIVOLCS souhaite rappeler au public que le volcan Kanlaon est au niveau d’alerte 1, ce qui signifie qu’il est dans un état anormal et qu’il est entré dans une période de troubles. Il est vivement rappelé aux collectivités locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) dans un rayon de 4 kilomètres doit être strictement interdite en raison des  possibilités d’éruptions soudaines et dangereuses provoquées par la vapeur ou phréatiques. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car les éjectas de toute éruption phréatique soudaine peuvent être dangereux pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Kanlaon et tout nouveau développement sera relayé à toutes les parties concernées.

Source : Phivolcs.

Photo : Vigattin Tourism

 

Indonésie , Anak Krakatau :

Niveau d’activité de niveau II (Waspada), depuis le 25 mars 2019. L’ Anak Krakatau (157 m au-dessus du niveau de la mer) a augmenté son activité volcanique depuis le 18 juin 2018 , ce qui a été suivi d’une série d’éruptions entre septembre 2018 et février 2019. La dernière éruption s’est produite le 17 avril 2020. avec une hauteur de la colonne d’éruption non observée.

Le volcan est couvert de brouillard. Les observation avec les caméras CCTV installées sur l’île volcanique n’ont pas permis de noter les fumées issues du cratère . Le temps est ensoleillé à nuageux, les vents faibles à l’Ouest et au Nord-Ouest.

Anak Krakatau. Le sable rouge provient du fer oxydé d’anciennes coulées de lave

Selon les enregistrements sismographiques du 19 septembre 2020, il a été noté:
– 10 tremblements de terre basse fréquence
-1  tremblement de terre volcanique profond
– Tremor continu, amplitude 1-7 mm (valeur dominante de 2 mm)

Recommandation:
Le public / les touristes ne sont pas autorisés à s’approcher du cratère dans un rayon de 2 km .

VONA:
Le dernier message VONA envoyé avec le code couleur ORANGE, a été publié le 17 avril 2020 à 17:51:00 WIB. L’éruption n’avait pas été observée.

Source : PVMBG.

Photo : Igan S. Sutawijaya.

 

Colombie , Galeras :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Galeras

L’activité du volcan se poursuit au NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

A partir du suivi de l’activité du VOLCAN GALERAS, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que:

Pour la période du 8 au 14 septembre 2020 et par rapport à la période hebdomadaire précédente, l’activité sismique a enregistré une diminution de son occurrence et de l’énergie libérée. La prédominance de la sismicité associée à la fracture rocheuse a été maintenue, localisée de manière dispersée dans divers secteurs du bâtiment volcanique, à des distances épicentrales comprises entre 4 et 17 km et avec des profondeurs inférieures à 9 km par rapport au sommet (niveau de référence de 4200 m au dessus du niveau de la mer). Les magnitudes locales allaient jusqu’à M 1,5 sur l’échelle de Richter.

Au sein de faibles niveaux de dégazage, tout au long de la semaine, il a été possible d’enregistrer les émissions de gaz, avec des colonnes blanches, une faible hauteur et une dispersion variable due à l’action des vents, depuis le cratère principal et depuis les champs fumerolles à la périphérie du cône actif: El Paisita, au Nord; et Las Chavas, à l’Ouest.
Aucun changement significatif n’a été observé dans les autres paramètres de surveillance.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN reste attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera à rendre compte des changements observés en temps opportun.

Source : SGC.

Photo : Ingeominas 

 

Islande , Sismicité :

Une activité sismique considérable est en cours à 20 km au Nord-Ouest de Húsavík depuis le 15 septembre. Environ 900 tremblements de terre y ont été détectés, les plus importants , de M4.6 et M4.0. L’activité a plutôt diminué, mais des tremblements de terre plus petits y sont toujours détectés.

Ces tremblements de terre sont la continuation d’un essaim sismique qui sévit au large de la cote  Nord-Islande depuis le 19 juin. Alors qu’un essaim sismique comme celui-ci est en cours, les risques de tremblements de terre plus importants sont accrus dans la région. Il est donc important que les personnes vivant dans la région se familiarisent avec la manière de réagir à un tremblement de terre.

Source : Vedur is , le 20 sept. 02:01 GMT

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search