23 Juin 2020. FR. Islande , Pérou : Sabancaya , Pérou : Ubinas , Indonésie : Semeru , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 23 Juin 2020. FR. Islande , Pérou : Sabancaya , Pérou : Ubinas , Indonésie : Semeru , Mexique : Popocatepetl .

23 Juin 2020. FR. Islande , Pérou : Sabancaya , Pérou : Ubinas , Indonésie : Semeru , Mexique : Popocatepetl .

23 Juin 2020. 

 

Islande :

 

Un fort essaim de tremblement de terre au large du nord de l’Islande .Trois tremblements de terre enregistrés au-dessus de M5.0

Un fort essaim de tremblements de terre a commencé le 19 juin au large du Nord de l’Islande, au Nord-Est de Siglufjörður. Trois tremblements de terre au-dessus de M5.0 se sont produits depuis le début de l’essaim. Le 20 juin, un tremblement de terre de M5.4 s’est produit à 15h05 et un M5,6 à 19h26. Ces deux tremblements de terre ont été localisés à environ 20 km au Nord-Est de Siglufjörður. Le plus grand tremblement de terre de l’essaim s’est produit le 21 juin à 19 h 07 et était de M5,8. Il était situé à environ 35 km au Nord-Nord-Est de Siglufjörður.

L’OMI a reçu des centaines de rapports d’évènements ressentis de toute la partie Nord de l’Islande et même certains de la région de la capitale. Depuis le début de l’activité, le réseau sismique de l’OMI a automatiquement localisé plus de 2 500 tremblements de terre, dont les trois susmentionnés à M5,0 et neuf tremblements de terre allant de M4,0 à M4,6. Après l’événement de M5.4 à 15 h 05 le 20 juin, le niveau d’alerte de la protection civile est passé au stade d’incertitude.

Une photographie prise par un témoin oculaire de l’un des glissements de terrain survenus lors d’un des tremblements de terre. Les glissements de terrain se sont produits dans des endroits où il y a des pentes abruptes et  ou des avalanches et des glissements de terrain ont déjà eu lieu. (Photo: Sigurgeir Haraldsson)

Aucun dommage à la propriété n’a été observé en relation avec les plus grands tremblements de terre, mais il y a eu des rapports sur de plus petites choses tombant des étagères. Après les séismes de M5.4 et M5.6 du 20 juin, des glissements de terrain et des chutes de roches ont été observés près de l’épicentre des événements. Les glissements de terrain se sont produits dans des endroits où il y a des pentes abruptes et  ou des avalanches et des glissements de terrain ont déjà eu lieu. La Garde côtière islandaise a effectué un vol d’observation dans la région avec des membres du personnel de l’OMI pour inspecter les pentes instables et les récents glissements de terrain le 21 juin.

Les tremblements de terre sont d’origine tectonique et situés près de la jonction de la faille Húsavík-Flatey et du graben Eyjafjarðaráll qui font partie de la zone de fracture de Tjörnes (TFZ). Un fort essaim de tremblements de terre s’est produit en dernier dans cette zone en 2012-2013, puis quatre tremblements de terre au-dessus de M5.0 ont été mesurés.

Par rapport aux précédents essaims de tremblements de terre dans la région, il est prévu que cet essaim se poursuivra au cours des prochains jours. Auparavant, des essaims de tremblements de terre comme celui-ci avaient déclenché un tremblement de terre plus important dans la région. Par conséquent, il ne peut être exclu qu’un tremblement de terre plus important (> M6) puisse s’y produire, mais dans la plupart des cas, une activité comme celle-ci se termine sans un événement plus important que celui qui s’est déjà produit.

Source : Vedur Is .

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: 15 au 21 juin 2020, Arequipa, 22 juin 2020 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement continu d’explosions avec des colonnes jusqu’à 2,7 km au-dessus du sommet du volcan et d’émissions conséquentes de cendres et les gaz. Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé la survenue d’environ 216 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc.) au sein du volcan Sabancaya (région d’Arequipa). De plus, 8 explosions d’intensité faible à moyenne ont été enregistrées en moyenne quotidiennement.
Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies significatives; cependant, une légère inflation a été enregistrée dans les secteurs Nord et Sud-Est du Sabancaya.

La surveillance visuelle a identifié des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,7 km d’altitude au-dessus du sommet du volcan, qui étaient dispersées vers les secteurs Sud-Ouest, Sud, Sud-Est et Nord-Est du Sabancaya.
La surveillance par satellite a identifié la présence de 9 anomalies thermiques avec des valeurs comprises entre 1 MW-18 MW, associées à la présence d’un dôme de lave dans le cratère du volcan en cours de destruction en raison de l’ activité explosive.

RECOMMANDATIONS
• Maintenir le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon inférieur à 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo : archive ingemmet.

 

Pérou , Ubinas :

Période d’analyse: 15 au 21 juin 2020, Arequipa, 22 juin 2020.
Niveau d’alerte: ORANGE
Niveau d’alerte suggéré: VERT

L’Institut géophysique péruvien (IGP) rapporte que le volcan Ubinas (région de Moquegua) a enregistré au cours de la période d’analyse une légère augmentation de son activité sismique; en conséquence, il est suggéré que les autorités et la population restent attentives aux bulletins publiés par l’IGP.

Entre le 15 et le 21 juin, l’IGP est venu identifier dans la zone du volcan Ubinas la survenue de 61 tremblements de terre de magnitude inférieure à M1,7,  associés à des processus de rupture de roche à l’intérieur du volcan.

De même, 7 signaux sismiques ont été enregistrés , associés aux mouvements des fluides volcaniques (vapeur d’eau et gaz). Il n’y a pas eu d’activité sismique liée à la remontée du magma.
Les caméras de surveillance ont enregistré des colonnes de gaz et de vapeur d’eau qui ont atteint des hauteurs allant jusqu’à 1000 m au-dessus du sommet du volcan, des émissions qui ont été dispersées vers les secteurs Nord-Est et Sud-Est du volcan.

Tant pour la surveillance de la déformation de la structure volcanique que pour la surveillance par satellite (SENTINEL, OMINASA (gaz SO2) et MIROVA (anomalies thermiques) il n’a été enregistré aucune anomalie au cours de la période d’analyse.

Source et photo : IGP 

 

Indonésie , Semeru :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Publié: 22 juin 202.
Volcan: Semeru (263300)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Semeru
Numéro de l’avis: 2020SMR67
Emplacement du volcan: S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Région: Java oriental, Indonésie
Altitude du sommet: 11763 FT (3676 M).

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 22h35 UTC (05h35 local).

Hauteur des nuages volcaniques:
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 12723 FT (3976 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Nuage de cendres se déplaçant vers le sud-ouest.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 20 mm et une durée de 94 secondes.

Source : Magma Indonésie .

Photo : Thomas J. Casadevall, USGS — Smithsonian – Global Volcanism Program

 

Mexique , Popocatepetl :

22 juin, 11h00 (22 juin, 16h00 GMT) .

Au cours des dernières 24 heures, à l’aide du système de surveillance du volcan Popocatépetl, 73 exhalations ont été identifiées, accompagnées de gaz volcaniques et parfois de légères quantités de cendres , la plus importante s’est produite hier à 14h33 et 14h42 , avec une hauteur de colonne de 1 400  et 1 500 m  , respectivement, dispersée dans une direction Sud-Ouest. De plus, 580 minutes de tremors ont été enregistrées.

Depuis le matin, le cratère du volcan n’a pas été observé et également au moment de ce rapport, en raison des conditions nuageuses, il n’y a pas de visibilité vers le cratère, toute émission de vapeur d’eau, de gaz et de cendres se dispersera vers l’Ouest .

Tout changement dans l’activité du volcan sera signalé en temps opportun. Le CENAPRED exhorte à NE PAS S’APPROCHER du volcan et surtout du cratère, en raison du danger impliqué par la chute de fragments balistiques  et, en cas de fortes pluies, de s’éloigner du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatépetl est en PHASE JAUNE 2.

Source : Cenapred .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search