22 Avril 2020 . FR . Italie / Sicile : Etna , Pérou : Ubinas , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Fuego .

Home / blog georges Vitton / 22 Avril 2020 . FR . Italie / Sicile : Etna , Pérou : Ubinas , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Fuego .

22 Avril 2020 . FR . Italie / Sicile : Etna , Pérou : Ubinas , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Fuego .

22 Avril 2020 .

 

 

Italie / Sicile , Etna : 

Bulletin hebdomadaire du 13/04/2020 au 19/04/2020 . (date d’émission 21/04/2020) .

RÉSUMÉ DU STATUT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité intra-cratère strombolienne et effusive du cratère de la Voragine. Activité strombolienne et modeste activité de fontaine de lave dans le cratère Sud-Est. Dégazage et activité intra-cratère explosive du cratère Nord-Est.
2) SISMOLOGIE: Modeste activité de fracturation sismique; des valeurs élevées de l’amplitude du tremor volcanique.
3) INFRASONS: Activité modérée.

4) DÉFORMATIONS: Le réseau GPS (HF) n’a montré aucune variation significative. À l’occasion de l’activité éruptive du 19 avril, le réseau inclinométrique a montré des variations minimes par rapport aux tendances habituellement enregistrées, plus visibles aux stations à proximité de la zone du cratère.
5) GÉOCHIMIE: le flux de SO2 est à un niveau moyen-bas. Les valeurs de débit de CO2 du sol sont des valeurs moyennes-élevées. La pression partielle de CO2 dissous ne présente pas de variations importantes. Le rapport isotopique de l’hélium est fixé sur des valeurs moyennes-élevées (dernière mise à jour du 14/02/2020). Aucune mise à jour n’est disponible pour le rapport C / S
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est de niveau moyen-élevé.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES.
Au cours de la semaine, le suivi de l’activité de l’Etna a été effectué à l’aide du réseau de caméras de surveillance de l’INGV – Section de Catania Osservatorio Etneo (INGV-OE) et au moyen de trois inspections dans la zone du sommet effectuées par le personnel de l’INGV-OE les 17, 18 et 19 avril. Dans l’ensemble, l’état d’activité des cratères supérieurs pendant la période d’observation a été caractérisé par la poursuite de l’activité explosive et effusive qui a lieu dans le cratère de la Voragine, par un bref épisode d’activité strombolienne et une modeste activité de fontaine de lave du Nouveau Cratère du Sud-Est le 19 avril et un régime de dégazage, d’intensité variable, dans le cratère Nord-Est, accompagné d’une activité explosive intra cratère.

 

L’activité éruptive du 19 avril a commencé vers 06h30 UTC avec le début d’une activité strombolienne au Nouveau Cratère du Sud-Est (NCSE) qui, à partir de 07:15 UTC, progressivement évolué vers une modeste fontaine de lave . L’activité a impliqué une ou deux bouches dans la zone du «cône de la selle» (formée au printemps 2017) et a généré une émission de cendres qui au début était plutôt douce  , mais qui à partir de 08:45 UTC environ, a vu son intensité progressivement augmenter . L’activité éruptive a généré un panache qui s’est élevé jusqu’à environ 5 km au-dessus du niveau de la mer, poussé vers les quadrants orientaux du volcan par les vents dominants  . Les cendres sont retombées sur le côté Est du volcan, principalement dans la Valle del Bove, mais la chute de matériaux fins a également été signalée dans les zones de l’ Etna situées entre les zones habitées de Zafferana Etnea (côté Sud-Est) et Linguaglossa (côté Nord-Est). À partir de 09:55 UTC, il a été possible d’observer que l’activité des fontaines de lave diminuait progressivement jusqu’à ce qu’elle cesse, tout comme l’émission de cendres s’affaiblissait progressivement. Lors de l’inspection effectuée dans l’après-midi du dimanche 19 avril, quelques bombes ont été échantillonnées, produites par l’activité de la fontaine de lave, à une altitude de 3070 m, à environ 100 m en aval de l’embouchure de la selle du NCSE. Un dépôt de projections d’environ 50 m de large a également été trouvé, avec 3-4 petits écoulements rhéomorphiques qui sont tombés du bord du cratère mais n’ont pas dépassé la zone .

Intérieur du Cratère du Nord-Est (1911), l’un des 4 Cratères Sommitaux actuels au sommet de l’Etna avec ses 3320 m .

En ce qui concerne le cratère de la Voragine, l’activité strombolienne commencée en septembre 2019 se poursuit avec de légères fluctuations par rapport à ce qui a été rapporté jusqu’à présent. Lors des inspections des vendredi 17 et samedi 18 avril, l’activité explosive observée dans le cratère de la Voragine était essentiellement portée par le cône principal  , actif depuis le 12 septembre 2019, avec une fréquence et une intensité inférieures à celles observées dans le les jours précédents. En particulier, le samedi 18, l’activité explosive est apparue presque continue à partir du cône situé à l’Est-Sud-Est du cône principal , alors qu’elle était plus sporadique à partir du cône principal. L’activité effusive de la bouche à la base du cône principal a couvert environ 30 m. en direction du cratère de la Bocca Nuova puis s’est s’arrêté, tandis que la dépression à l’intérieur du cratère de la Bocca Nuova apparaît un peu plus large que dans les observations précédentes  . Concernant – enfin – le cratère du Nord-Est, lors de l’inspection du 19 avril, des éclats forts ont été entendus distinctement, probablement de la bouche au fond du cratère observés lors de l’inspection du 10 avril et décrits dans le bulletin du 14 avril, mais  aucune émission de matériau pyroclastique n’a été observée.

Source : INGV .

Lire l’article en entierhttp://www.ct.ingv.it/joomlatools-files/docman-files/multidisciplinari/BollettinoEtna20200421.pdf?fbclid=IwAR1gS5scONS4d_NATFkKMjLZBK0cmmFXEzCvskMX_gvtIhWbNI97NYv669I

Video : INGV.

Photos : Francesco Ciancitto, INGV-Observatoire Etnéen ,  Gio Giusa  .

 

Pérou , Ubinas :

Période d’analyse: 13 au 19 avril 2020 . Arequipa, 20 avril 2020 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le comportement dynamique du volcan Ubinas reste à de faibles niveaux. À ce jour, l’enregistrement de tremblements de terre associés à la remontée du magma vers la surface est rare.Il y a des émissions légères et sporadiques de gaz bleutés (d’origine magmatique) et de vapeur d’eau. Selon ce scénario, la possibilité d’apparition d’explosions et / ou d’émissions de cendres est faible.

Entre le 13 et le 19 avril, l’IGP a enregistré et analysé un total de 28 événements sismiques associés au comportement dynamique du volcan Ubinas, avec la prédominance de signaux sismiques de type Volcano-Tectonique (VT), liés à la fracturation des roches à intérieur du volcan. En moyenne, 4 tremblements de terre ont été enregistrés par jour avec des magnitudes inférieures à M1,2. Il n’y a pas eu d’activité sismique liée à la remontée du magma (type hybride).

Les caméras de surveillance ont enregistré des émissions légères et sporadiques de gaz d’origine volcanique et de vapeur d’eau, avec des hauteurs inférieures à 300 m au-dessus du sommet du volcan. Le suivi de la déformation de la structure volcanique n’enregistre pas d’anomalies significatives. La surveillance par satellite MIROVA n’a enregistré aucune anomalie thermique.

Source : IGP.

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV) Région Ñuble, Complexe Volcanique Nevados de Chillán , 21 avril 2020, 13:48 Heure locale (Chili continental).

Le Service national géologique et minier du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce aux équipes de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Hier, mardi 21 avril à 13h33 heure locale (17h33 UTC), les stations de surveillance installées à proximité du Complexe Volcanique Nevados de Chillán a enregistré une explosion associée à la dynamique des fluides dans le système volcanique avec émission de gaz et de particules.

 

 

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes:
HEURE D’ORIGINE: 13:33 heure locale (17:33 UTC)
LATITUDE: 36 867 ° S
LONGUEUR: 71,377 ° W
PROFONDEUR: 0,3 km
DÉPLACEMENT RÉDUIT: 180 (cm * cm)
SIGNAL ACOUSTIQUE: 10 Pascals (Pa) réduits à 1 km

De plus, les caractéristiques de l’activité de surface associée sont les suivantes:

HAUTEUR MAXIMALE DE LA COLONNE: 2380 mètres au-dessus du point d’émission
DIRECTION DE LA DISPERSION: Sud-Est (SE)

L’alerte technique volcanique reste au niveau JAUNE.

Source : Sernageomin.

Photo : Chillan Viejo Chile.

 

Guatemala , Fuego :

Bulletin spécial volcanologique .
Mis à jour par Flavio Emmanuel Muñoz Barrera le 20 avril 2020, 10h22 heure locale

CHANGEMENT DE MODELE ERUPTIF AVEC ACTIVITÉ EFFUSIVE , VOLCANO DE FUEGO (1402-09)

Dans la nuit du 18 avril de l’année en cours, le réseau INSIVUMEH de stations sismiques et de capteurs acoustiques a enregistré un changement dans le schéma éruptif du Volcan Fuego. Une nouvelle coulée de lave en direction du ravin de Ceniza d’une longueur d’environ 320 mètres a été observée à partir d’aujourd’hui avec des images satellites. Cette activité s’accompagne d’une incandescence quasi constante dans le cratère et d’avalanches qui montent jusqu’à 1 km et atteignent la végétation. Ce flux peut être étendu en longueur et peut même être étendu à d’autres ravins. Des explosions faibles et modérées sont également observées et enregistrées qui génèrent des grondements, des ondes de choc et des colonnes de cendres jusqu’à 4800 m d’altitude (15 748 pieds). L’activité actuelle est similaire à celle enregistrée le 7 avril 2020, qui a duré environ 7 jours.


Fig 1: Image satellite, Volcan Fuego, du 19 Avril 2020 .

Les conditions climatiques d’hier et d’aujourd’hui n’ont pas permis de visualiser la coulée de lave depuis l’observatoire du volcan Fuego, cependant l’analyse d’images satellites permet d’obtenir les caractéristiques de la coulée de lave (figure 1). Vous devez être conscient de son évolution.
Il est possible que pendant les heures nocturnes, une forte incandescence soit observée dans les villes proches du volcan et que les bruits de train de type locomotive liés à l’expulsion de matériel magmatique se prolongent plus longtemps.
Les valeurs de l’incandescence au cours des dernières 24 heures (figure 2) reflètent que la coulée de lave a commencé à se former hier soir et a été alimentée avec un matériau magmatique et ainsi a maintenu sa longueur.

RECOMMANDATIONS POUR CETTE ACTIVITÉ PAR INSIVUME À SE-CONRED: Ne restez pas près ou dans les ravins autour du volcan. L’activité effusive peut s’intensifier et même s’étendre à un autre ravin, il est donc recommandé de communiquer ou d’informer de cette activité aux populations proches du volcan, principalement dans le ravin de Ceniza.  

Source : Insivumeh.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search