11 Avril 2019. FR. Nouvelle Zélande : Ruapehu , Colombie : Nevado del Ruiz , Costa Rica : Turrialba / Rincon de la Vieja / Poas , Guatemala : Fuego .

Home / blog georges Vitton / 11 Avril 2019. FR. Nouvelle Zélande : Ruapehu , Colombie : Nevado del Ruiz , Costa Rica : Turrialba / Rincon de la Vieja / Poas , Guatemala : Fuego .

11 Avril 2019. FR. Nouvelle Zélande : Ruapehu , Colombie : Nevado del Ruiz , Costa Rica : Turrialba / Rincon de la Vieja / Poas , Guatemala : Fuego .

11 Avril 2019.

 

 

Nouvelle Zélande , Ruapehu :

Te Wai à moe, mont Ruapehu: augmentation de la température du lac et de l’activité sismique

Publié: Mercredi 10 avril  2019 15:30
Bulletin d’alerte volcaniqueRUA– 2019/01 , Mer 10 avr 2019 15h30; Volcan Ruapehu
Le niveau d’alerte volcanique reste à 1
Le code couleur de l’aviation reste au vert

Nous enregistrons une autre phase de hautes températures du lac Te Wai ā-moe (Crater Lake), sur le mont Ruapehu, ainsi que des niveaux modérés de tremor volcanique. Le niveau d’alerte volcanique reste à 1.
Depuis 2009, nous enregistrons en permanence la température de Te Wai ā-moe (Crater Lake) . Au cours de cette période, la température a souvent varié entre ~ 15 et 45 ° C sur une période d’environ 12 mois. Cependant, en septembre 2018, nous avons enregistré un écart par rapport à cela et, pendant les six mois suivants, la température du lac est restée élevée (à environ 30 ° C). Au cours des deux dernières semaines, la température du lac a encore augmenté, d’ environ 0,5 ° C par jour, pour atteindre 42 ° C le 9 avril. Pour rappel, seulement 1% des températures après 2009 ont dépassé 42 ° C et une température similaire a eu lieu en mai 2016.

Le niveau de tremor volcanique augmente également lorsque la température du lac augmente, ce qui a été le cas au cours des 2 dernières semaines. L’intensité actuelle des tremors est modérée. Dans les cycles de chauffage précédents, cette augmentation du tremor a duré de quelques jours à plusieurs semaines.

Dans le passé, les éruptions du Ruapehu se produisaient plus souvent lorsque le lac dépassait 45 ° C. Cependant, une température de 46 ° C a été enregistrée en 2016, sans éruption.

Le niveau d’alerte volcanique 1 correspond à une agitation mineure. Bien que ce soit le cas, il est utile de rappeler que des éruptions peuvent survenir avec peu ou pas d’avertissement. Le GNS Science continue de surveiller de près le mont Ruapehu et les autres volcans actifs.

Source : Geonet , Agnes Mazot , Volcanologiste de service .

Photo : Geonet

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz
Le niveau d’activité se poursuit au niveau: Niveau d’activité jaune ou (III): Modifications du comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN annonce que:

Au cours de la dernière semaine, la sismicité provoquée par la fracturation des roches a montré une légère augmentation du nombre de tremblements de terre et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Les tremblements de terre étaient situés principalement dans le Nord du volcan , dans les secteurs Sud-Ouest et le cratère Arenas à des profondeurs comprises entre 1,2 et 5,4 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,8 ML (magnitude locale) pour le tremblement de terre qui a eu lieu le 05 Avril à 12h34 (heure locale), situé dans le cratère Arenas à une profondeur de 4,4 km.

La sismicité liée à la dynamique des fluides dans les canaux de la structure volcanique a connu une augmentation du nombre de séismes et de l’énergie sismique libérée par rapport à la semaine précédente. Ce type d’activité sismique a été caractérisée par l’apparition de séismes avec des niveaux variables d’énergie, généralement faible, de type longue période (LP), très longue période (VLP), des impulsions de tremors volcaniques et des tremors volcaniques continus. Les tremblements de terre ont été localisés principalement dans le cratère Arenas et ses environs. Certains de ces signaux étaient associés à de petites émissions de cendres. 

La déformation volcanique, mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, n’a pas enregistré de changements importants au cours de la semaine écoulée.

Le volcan continue d’émettre de la vapeur d’eau et des gaz dans l’atmosphère, parmi lesquels se distingue le dioxyde de soufre (SO2), comme en témoignent les valeurs obtenues par les stations SCANDOAS installées dans la région du volcan et l’analyse d’images satellite. Au cours de la semaine, le portail NASA FIRMS a signalé plusieurs anomalies thermiques de faible niveau d’énergie.

La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 1400 m, mesurée au sommet du volcan le 6 avril. La direction de la dispersion de la colonne était régie par la direction du vent dans la région, qui prédominait vers le nord-ouest du volcan.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune.

Source : SGC.

Photos : Auteurs inconnus

 

Costa Rica , Turrialba / Rincon de la Vieja / Poas : 

Rapport quotidien de l’état des volcans. OVSICORI-UNA , Date: 10 Avril 2019 , Mise à jour à: 11:19:00.

Volcan Turrialba :

Aucune éruption n’est rapportée.
L’activité sismique est plus importante par rapport à la journée d’hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent à l’est.

Le réseau de sismomètres du volcan Turrialba qu’administre l’OVSICORI-UNA a enregistré au cours des dernières 24 heures un certain nombre de séismes de type LP de longue durée, de faible amplitude, attribués au transport de fluides (eau, gaz) dans les conduits et les fissures du bâtiment volcanique.
Le dégazage se poursuit de manière persistante, mais avec un flux de gaz et de chaleur relativement faible, par rapport à ce qui avait été observé au cours de la période 2014-2016. Le panache présente une faible teneur en aérosols fins. Aucune émission significative de cendres ou d’incandescence n’a été observée. Depuis la mi-juin 2017, la station de surveillance des gaz et des aérosols de l’OVSICORI-UNA située à Coronado (San José) a enregistré des concentrations de SO2 dans l’air ambiant de Coronado égales ou inférieures à 3 ppm, ce qui indique une diminution marquée du flux de gaz magmatiques au travers des cratères des volcans Turrialba et Poás.

Volcan Rincon de la Vieja :

Le 10 avril 2019, à 18h17, heure locale, il y a une éruption sur le volcan Rincon de la Vieja, avec une colonne d’émission qui culminait à 1 000 mètres au-dessus de la hauteur du cratère et à 2 916  mètres au dessus du niveau de la mer (9564.48 ft).
Durée de l’activité: 2 minutes.


L’activité sismique est plus importante par rapport à la journée d’hier.
Au moment de ce reportage, les vents soufflent du Sud-Est.
Les sismographes ont enregistré au cours des dernières 24 heures un nombre considérable de tremors volcaniques de courte durée et de faible amplitude. Aujourd’hui 10 avril à 6h17 , un signal sismique associé à l’expiration modérée d’un panache de vapeur d’eau et de gaz a été enregistré, lequel s’est élevé à une hauteur approximative de 1 000 m au-dessus du cratère principal. Ce panache a été observée et rapportée par les habitants du secteur Nord du volcan et de Curubandé. Hier, le 9 avril à 20h34, un signal sismique correspondant à une petite éruption phréatique a été enregistré.

Volcan Poas :

Aucune éruption n’est rapportée.
L’activité sismique est plus importante par rapport à la journée d’hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent à l’Est.


Le réseau de sismographes de l’OVSICORI-UNA a enregistré sporadiquement des séismes de type LP de longue période liés au transport de fluides (eau, gaz) dans des conduits et des fissures à l’intérieur du volcan.
Le panache de gaz, de vapeur et d’aérosols fins s’élève à environ 500 mètres depuis le fond du cratère principal. La concentration de gaz dans l’air ambiant qui entoure l’intérieur du cratère n’est que de 0,4 ppm de SO2 avec des traces de gaz H2S. La présence de peu de SO2 et de H2S indique que l’activité du volcan est principalement régie par l’eau bouillante du système hydrothermal et par la génération de fumerolles à basse température (environ ou moins de 300 degrés Celsius) et par des signes de dégazage magmatique peu important. Le magma qui s’est élevé et qui a été émis au premier semestre de 2017 s’est refroidi et s’est appauvri en substances volatiles.

Source : Ovsicori

Photos : Dr. Paulo Ruiz Cubillo 06/2017 , Archive Ovsicori , RSN.

 

Guatemala , Fuego :

BULLETIN SPÉCIAL VOLCANOLOGIQUE BEFGO # 07-2019 , Guatemala le 9 avril 2019 à 18h00 (heure locale)
LAHARES MODERES A FORTS DANS LES RAVINS LAS LAJAS ET JUTE DU VOLCÁN DE FUEGO (1402-09)

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: 14 ° 28’54˝Latitude N; 90 ° 52’54˝Longitude W.
Hauteur: 3,763msnm.

Les précipitations présentes cet après-midi dans la région du volcan Fuego génèrent en ce moment la descente de lahars aux caractéristiques modérées à fortes dans les ravins de Las Lajas (affluent de la rivière Guacalate) et El Jute (affluent de la rivière Achiguate).

Ces lahars ont des caractéristiques lors de leur début de matériaux pateux, avec des blocs de quelques centimètres à deux mètres de diamètre, ils transportent des branches et des troncs d’arbres, certains descendent chauds pour former des colonnes de vapeur.

En raison des pluies pouvant être générées l’après-midi et le soir aux alentours du volcan, la possibilité de lahars dans l’un des principaux ravins n’est pas exclue.

Source : INSIVUMEH 

Photo : Caroline Sarrazin , Rés-EAUx .

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search