24 Juillet 2022. FR. Colombie : Chiles / Cerro Negro , Colombie : Nevado del Ruiz , Hawaii : Kilauea , La Martinique : Montagne Pelée , Indonésie : Ili Lewotolok .

Home / blog georges Vitton / 24 Juillet 2022. FR. Colombie : Chiles / Cerro Negro , Colombie : Nevado del Ruiz , Hawaii : Kilauea , La Martinique : Montagne Pelée , Indonésie : Ili Lewotolok .

24 Juillet 2022. FR. Colombie : Chiles / Cerro Negro , Colombie : Nevado del Ruiz , Hawaii : Kilauea , La Martinique : Montagne Pelée , Indonésie : Ili Lewotolok .

24 Juillet 2022.

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin extraordinaire d’activité des volcans Chiles et Cerro Negro
Le niveau d’activité des volcans reste au NIVEAU JAUNE ■ (III) : CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE

D’après le suivi de l’activité des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que :

Depuis les informations rapportées dans le Bulletin d’Activité Hebdomadaire de ces volcans le 19 juillet 2022 jusqu’à la publication de ce bulletin extraordinaire, l’évolution du 
comportement de l’activité volcanique s’est accentué avec le processus de l’essaim sismique d’événements associés à la fracture de la roche à l’intérieur du système volcanique, qui a commencé le 27 mai 2022. Une tendance à l’augmentation de l’occurrence et de l’énergie sismique libérée se démarque, totalisant 4484 événements sur le 22 juillet. Cette sismicité continue à se situer principalement sous le sommet et au Sud de l’édifice volcanique du Chiles, à des distances épicentrales inférieures à 4 km et à des profondeurs qui, en général, ne dépassent pas 6 km par rapport au sommet du volcan ( 4700 m d’altitude) . Depuis le 19 juillet, un total de 21 tremblements de terre de magnitudes égales ou supérieures à 2 ont été enregistrés, mettant en évidence ceux enregistrés le 19 juillet à 21h21, de magnitude 2,6, le 21 juillet à 8h31 avec 2.8 et le 22 juillet à 8h16 et à 17h46. avec des magnitudes respectives de 3,5 et 3,2, ces deux dernières étant ressentis par les habitants de la région de Corregimiento de Chiles (municipalité de Cumbal, dans le département de Nariño).

De plus, l’enregistrement de sismicité lié au mouvement des fluides au sein du système volcanique avec une occurrence et un niveau d’énergie faibles est mis en évidence, totalisant 64 tremblements de terre de ce type le 20 juillet, cet enregistrement quotidien étant le plus élevé depuis le début de la surveillance continue dans ces volcans depuis novembre 2013. Ces manifestations sismiques ont été précédées et ont été accompagnées d’une déformation du sol (observée aux instruments) qui a commencé fin mars 2022 et se poursuit à ce jour.

Sur la base du comportement actuel de cette sismicité et de ce qui a été historiquement enregistré dans cette région volcanique active, la possibilité de la survenue de plus de tremblements de terre à haut niveau d’énergie, pouvant être ressentis par les habitants de la zone d’influence volcanique, n’est pas exclue. . Il est recommandé aux autorités civiles et indigènes d’être attentives aux communications officielles, d’informer leurs communautés de ce qui se passe et, dans les cas où il y a des maisons ou des bâtiments présentant des conditions de vulnérabilité structurelle, de prendre des mesures préventives pour éviter les conditions qui génèrent des risques pour leurs habitants. Une gestion appropriée de la communication avec les communautés évitera de tomber dans des situations d’alarme ou de désinformation.

Source : SGC

Photo : IGEPN.

 

Colombie : Nevado del Ruiz

Bulletin de niveau d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité se poursuit à : Niveau d’activité jaune ou (III) : changements dans le comportement de l’activité volcanique.

Concernant le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN rapporte que :

La sismicité liée à la dynamique des fluides à l’intérieur des conduits volcaniques a augmenté en nombre de tremblements de terre et en énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique a été caractérisée par l’apparition de tremors volcaniques continus, d’impulsions de tremor, de séismes de longue et très longue période. En général, ces signaux présentaient des niveaux d’énergie modérés à faibles, un contenu spectral variable et étaient situés principalement dans le cratère Arenas. Grâce aux caméras installées dans la zone du volcan et au rapport des responsables du parc naturel national de Los Nevados et du personnel du service géologique colombien sur le terrain, les émissions de gaz et de cendres associées à certains de ces signaux sismiques ont été confirmées. De même, à travers les caméras FLIR (caméras thermographiques) du réseau de surveillance volcanique,
changements dans la température relative de la matière émise.

La sismicité associée à la fracturation des roches a augmenté en nombre de tremblements de terre et diminué au niveau d’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique était localisée principalement dans les secteurs Nord-Nord-Est et Sud-Est de l’édifice volcanique et, dans une moindre mesure, dans le secteur Sud-Sud-Ouest et dans le cratère Arenas. La profondeur des tremblements de terre variait entre 0,6 et 6,8 km.
La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,0 ML (Local Magnitude), correspondant au séisme survenu le 12 juillet à 03h55 (heure locale), situé à 0,3 km au Sud du cratère Arenas, à une profondeur de 1,7 km.
L’enregistrement de plusieurs épisodes de sismicité de courte durée, de faible énergie, de type « drumbeat »  associés à la fracturation des roches les 12 et 16 juillet, et à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques les 16 et 17 juillet 2022. Cette sismicité a été liée aux processus d’ascension, mise en place-croissance et évolution d’un dôme de lave au fond du cratère Arenas.

Source : SGC

Photo : infobae.com

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l’activité de lave récente a été confinée au cratère et les données actuelles indiquent que ce scénario est susceptible de se poursuivre. Aucun changement significatif n’a été noté au sommet ou dans l’une ou l’autre des zones de faille.

Observations du sommet :
L’éruption de lave depuis l’évent Ouest du cratère Halema’uma’u dans le lac de lave actif s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Le niveau de lave de la surface active du lac est resté au niveau des digues de délimitation. De vastes suintements le long de la marge Ouest ont commencé vers 21 h HST la nuit dernière et se poursuivent à cette heure. Les mesures d’un survol le 19 juillet 2022 ont indiqué que le fond du cratère s’est élevé d’environ 133 mètres (437 pieds). Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 1 300 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 21 juillet 2022. Le tremor du sommet est stable pour le niveau de référence à long terme de cette éruption.

Une image aérienne de la partie Ouest du cratère Halema’uma’u au sommet du Kīlauea. Le lac de lave actif dans la partie Ouest du cratère Halema’uma’u est visible approximativement au centre de l’image, et des éclaboussures de lave sont visibles le long du bord Est du lac. Cette vue est prise du côté Nord du cratère et regarde vers le Sud.

Observations de la zone de Rift :
Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone de Rift Est ou de la zone de Rift Sud-Ouest ; des taux constants de déformation du sol et de sismicité se poursuivent le long des deux. Les mesures des stations de surveillance continue des gaz sous le vent de Puʻuʻōʻō dans la zone du Rift du Sud-Est restent inférieures aux limites de détection du SO2, ce qui indique que les émissions de SO2 de Puʻuʻōʻō sont négligeables.

Source : HVO.

Photo : USGS / K. Mulliken. 

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 15 Juillet 2022 au 22 Juillet 2022 .

Entre le 15 Juillet 2022 à 16 heures (UTC) et le 22 Juillet 2022 à 16 heures (UTC), aucun séisme de type volcano-tectonique n’a été enregistré par  l’OVSM . Lors des phases de réactivation volcaniques, des périodes de plus forte activité sismique alternent souvent avec des phases de sismicité plus faible . Depuis la réactivation du système hydrothermal-magmatique ( fin 2018) , l’OVSM n’a pas enregistré de séismes d’origine volcanique lors du mois de Mai 2019 et moins de 3 séismes en Octobre 2019 et Aout 2020. Cette variabilité du nombre de séismes a déjà , par exemple été observée à la suite de la réactivation de la Soufrière de Montserrat .

Une extension de deux zones de végétation dégradée situées entre le Morne Plumé et la rivière Chaude a été constatée lors d’un survol héliporté réalisé le 9 Février et le 5 Mai , avec le soutien du Dragon 972 , et confirmées par analyse d’images satellites et de drone ( survol du 11 Mai) . 

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Source  : OVSM-IPGP.

Photo :Ville Sainte Marie.

 

Indonésie , Ili Lewotolok :

Le mont Ili Lewotolok a présenté une éruption le mercredi 20 juillet 2022 à 16h40 WITA avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 700 m au-dessus du pic (± 2123 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est observée de couleur blanche / grise avec une intensité faible à modérée orientée vers l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 17,5 mm et une durée de 30 secondes.

Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert par le brouillard . La fumée issue du cratère principal est blanche avec une forte intensité à environ 100-200 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à nuageux, le vent est faible à l’Est et au Sud-Est.
La température de l’air est d’environ 20-30,2°C. Humidité 66-80,2 %.

Sismicité :
2  tremblement de terre d’émissions avec une amplitude de 2,9 à 3,9 mm et une durée de 27 à 32 secondes.
2 séismes volcaniques profonds  avec une amplitude de 1,8-2,4 mm, S-P 1,17-2,31 secondes et une durée de  7,6-19,3 secondes.
1  séisme tectonique local avec une amplitude de 1 mm, S-P 4,5 secondes et une durée de 19,2 secondes.
1 tremblement de terre tectonique lointain avec une amplitude de 1,6 mm, S-P 18,7 secondes et une durée de 48 secondes.
1 Tremor continu d’une amplitude de 0,5 mm, valeur dominante de  0,5 mm.

Source : Magma Indonésie.

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search