12 Octobre 2021. FR. Hawaii : Kilauea , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Colombie : Nevado del Ruiz , Guatemala : Santiaguito .

Home / blog georges Vitton / 12 Octobre 2021. FR. Hawaii : Kilauea , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Colombie : Nevado del Ruiz , Guatemala : Santiaguito .

12 Octobre 2021. FR. Hawaii : Kilauea , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Colombie : Nevado del Ruiz , Guatemala : Santiaguito .

12 Octobre 2021

 

Hawaii , Kilauea :

19° 25’16 « N 155° 17’13 » O,
Altitude du sommet :4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea est en éruption. Le matin du 11 octobre 2021, de la lave continue d’émerger d’un seul évent dans la paroi Ouest du cratère Halema’uma’u. Toute activité de lave est confinée dans le cratère Halemaʻumaʻu dans le parc national des volcans d’Hawai`i. La sismicité et les taux d’émission de gaz volcaniques restent élevés.

Observations du Sommet :
Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent élevés, avec un taux d’émission mesuré d’environ 5 300 tonnes par jour le 8 octobre 2021, similaire aux mesures des derniers jours. La sismicité reste élevée mais stable. L’inclinaison du sommet est passée à une tendance légèrement inflationniste depuis le matin du 10 octobre.

Observations du lac de lave du cratère Halema’uma’u :
La lave continue d’émerger d’un seul évent dans le mur Ouest du cratère Halema’uma’u. L’extrémité Ouest du lac montrait une élévation maximale d’environ 781 mètres (2562 pi) au-dessus du niveau de la mer mesurée par les équipes de terrain le 10 octobre, ce qui représente une augmentation de 1 mètre (3 pi) par rapport à la dernière journée et une augmentation totale d’environ 38 mètres (125 pieds) depuis que la lave a émergé le 29 septembre. Le volume total en éruption depuis le début de l’éruption a été estimé à environ 15,9 millions de mètres cubes (4,2 milliards de gallons) le 8 octobre. La fontaine de lave de l’évent Ouest a un hauteur soutenue d’environ 4 mètres (13 pieds) diminuant d’environ 15 mètres (49 pieds) les jours précédents.

La fontaine a construit un cône d’éclaboussures avec une ouverture d’environ 10 mètres (33 pieds) de large faisant face à l’Est vers le lac. La lave s’écoule dans le lac par l’ouverture du cône d’éclaboussures. L’île centrale et plusieurs des plus petits îlots orientaux du lac de lave 2020 se trouvent toujours au-dessus de la surface du lac, ainsi qu’une île du rempart Ouest de 2020 dans la partie Nord-Ouest du lac. Le lac de lave n’est pas de niveau sur toute sa surface en raison de l’emplacement de l’évent à l’extrémité Ouest. Les zones plus proches de l’évent sont environ 2-3 mètres (7-10 pieds) plus élevées que les parties Nord et Sud du lac et 5 mètres (16 pieds) plus hautes que l’extrémité Est du lac de lave. L’activité de surface de lave telle que la submersion de la croûte est observée à l’extrémité Ouest du lac et au Nord et au Sud de l’île centrale, mais n’est plus observée à l’extrémité Est du lac.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori.

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

11 Octobre 2021 10:00 UTC, L’activité éruptive continue sur La Palma .

Depuis la dernière déclaration, 108 tremblements de terre ont été localisés dans la zone touchée par la réactivation volcanique de Cumbre Vieja, 7 de ces tremblements de terre ont été ressentis par la population, l’intensité maximale étant dans la zone épicentrale III-IV (EMS98), avec un évènement qui s’est produit à 21:46 UTC le 10, avec une magnitude de 4,3 (mbLg) à une profondeur de 38 km. Ce séisme est le plus important depuis la dernière déclaration.

Parmi les tremblements de terre localisés dans cette période, 14 se trouvent à des profondeurs supérieures à 30 km, le reste des hypocentres sont situés à une profondeur plus faible, environ 12 km.

L’amplitude moyenne du tremor volcanique reste stable dans une fourchette de valeurs moyenne par rapport aux observations mesurées lors de cette éruption.
La hauteur de la colonne mesurée à 6h30 UTC est de 4 000 m.

Le réseau de stations GNSS permanentes de l’île montre une stabilité aux stations proches des centres éruptifs. Ces résultats sont compatibles avec ceux obtenus par InSAR, dans lesquels aucune  déformation n’est observée entre les images Sentinel1 du 4 et 10 octobre.

Nouveaux confinements sur l’île de La Palma après l’arrivée de la coulée de lave dans les zones industrielles. L’avancée lente mais inexorable de la lave vers les usines et les cimenteries a généré des gaz toxiques qui ont forcé le Plan d’urgence volcanique des Canaries (Pevolca), le comité de crise qui gère l’éruption, à prendre cette mesure pour la troisième fois depuis l’éruption. Le confinement touche une zone en forme de polygone qui comprend diverses localités d’El Paso et de Los Llanos de Aridane où vivent entre 2 500 et 3 000 personnes, selon le porte-parole, Miguel Angel Morcuende. Le Cabildo de La Palma, en outre, a interdit depuis ce lundi l’accès par Tazacorte aux zones évacuées jusqu’à ce que l’évolution de l’urgence volcanique au Nord de la montagne de Todoque soit étudiée.

L’éruption est toujours alimentée par le magma qui vient de la chambre ou de la zone où se trouve l’essaim sismique qui reste accroché à 10-14 km de profondeur sous l’île et qui est alimenté de plus en plus profondément par une autre zone ou un réservoir qui produit le plus de sismicité à environ 35-40 km d’où remonte le magma. La déformation indique que le magma se déplace vers l’Ouest de l’île en profondeur, vers la zone éruption.

L’activité effusive constante a élargi les coulées vers le Nord, poursuivant leur descente vers la zone de Todoque, qui n’avait pas été affectée par la coulée principale.
Ainsi, il existe actuellement deux branches dans la coulée Nord: celle du Sud, qui a rejoint la coulée précédente ,et celle du Nord, qui se trouve dans la zone industrielle de Los Llanos de Aridane.

Cette dernière fait l’objet d’une vigilance particulière face à la possibilité que son parcours varie.

Selon le service européen Copernicus,1 281 bâtiments sont touchés. En ce qui concerne la superficie des cultures,les hectares endommagés s’élèvent à 132.

Source : IGN , El Pais .

Photos : Volcanes de Canarias , Volcanes y Ciencia Hoy , Il Mondo dei Terremoti .

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 04 Octobre 2021 au 10 Octobre 2021 , Arequipa, 11  Octobre 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 27 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

 

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 754 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 27 explosions a été enregistrée quotidiennement . Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Est et le Nord du Sabancaya et ont présenté des magnitudes inférieures à M3,5. 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Ouest , Sud , Sud-Est , Nord – Ouest et Est du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 1 anomalies thermiques ( valeur maximale de 3 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan  . 

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source et photo : IGP.

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Dans la matinée de dimanche dernier, le Service géologique colombien a publié un bulletin sur l’augmentation des émissions de cendres et l’activité que le volcan Nevado del Ruíz a présenté, une situation qui a déclenché des alarmes dans les villes voisines.

Une colonne de vapeur d’eau et de gaz a été observée aujourd’hui dans la matinée grâce aux caméras installées par le SGC – Manizales  dans la zone du volcan Nevado del Ruiz. La colonne de gaz a atteint une hauteur maximale de 1050 m avec une direction de dispersion vers le Nord-Est. Le niveau d’activité du volcan Nevado del Ruiz se poursuit au niveau d’activité jaune (III) change dans le comportement de l’activité volcanique.

« Il y a une communication constante avec les communes de la zone d’influence de ce volcan, notamment avec les quatre communes mentionnées dans le communiqué (Villahermosa, Líbano, Murillo, Casabianca) », a indiqué le Secrétariat départemental de gestion des risques.

Lors de la surveillance, un rapport a été reçu de la municipalité d’Herveo, signalant la présence de chutes de cendres et avec qui il y a une communication constante, ont ajouté les autorités.

Le gouvernorat de Tolima a indiqué qu’il est en communication directe avec le personnel affecté par le service géologique, qui fournit des informations détaillées sur l’activité du volcan.

« L’appel est au calme et à recevoir les informations émises par le Service géologique colombien, à travers ses pages officielles et envoyées depuis le gouvernorat de Tolima », ont-ils souligné.

Sources  : Elnuevodia. Ingeominas.

Photo : Diana M Bustamante.

 

Guatemala , Santiaguito :

Activité:

L’observatoire du volcan Santiaguito OVSAN signale un dégazage épars au niveau du cratère qui se disperse dans une direction Sud-Ouest. Des explosions faibles à modérées ont été enregistrées qui expulsent des colonnes blanches / grises à une hauteur de 3 400 mètres au-dessus du niveau de la mer (11 155 pieds) qui sont dispersées vers l’Ouest et le Sud-Ouest. Le volcan continue de générer des avalanches constantes de blocs et de cendres , avec une importance faibles, modérés et quelques fortes sur les flancs Ouest, Sud-Ouest et Sud, certaines atteignant la base du  Dôme Caliente .

Il est possible d’ entendre de faibles bruits de dégazage semblable à une turbine d’avion, en raison de la pression des gaz magmatiques. De la matière fine est observée en suspension dans le périmètre volcanique en raison du soulèvement de matière lors des avalanches et des explosions du volcan Santiaguito. En raison de l’extrusion de lave en blocs depuis le dôme Caliente dans une direction Ouest-Sud-Ouest et des matériaux instables dans le cratère, il existe une probabilité de coulées pyroclastiques modérées à fortes, il ne faut donc pas rester près ou dans les canaux des rivières près des pentes du volcan.

Source : Insivumeh

Photo : Annie Winson , earthobservatory.sg

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search