14 Février 2021 . FR . Philippines : Taal , Indonésie : Raung , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Guatemala : Pacaya .

Home / blog georges Vitton / 14 Février 2021 . FR . Philippines : Taal , Indonésie : Raung , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Guatemala : Pacaya .

14 Février 2021 . FR . Philippines : Taal , Indonésie : Raung , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Guatemala : Pacaya .

14 Février 2021 .

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL: 14 février 2021, 08h00.

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré douze (12) épisodes de tremors d’une durée de trois (3) à six (6) minutes. L’émission de panaches blancs chargés de vapeur provenant de l’activité fumerolienne aux évents du cratère principal était faible. Les paramètres de déformation du sol basés sur une surveillance GPS continue du 29 mars 2020 à aujourd’hui ont indiqué une inflation lente et légère du secteur Nord-Ouest de la caldeira du Taal , qui a également été enregistrée par inclinaison électronique au Nord-Ouest de l’île du volcan  à partir de la deuxième semaine de juillet 2020. En revanche, les données GPS du secteur Sud-Ouest de la caldeira du Taal et de l’île du volcan n’ont donné aucun changement significatif après l’énorme affaissement post-éruption.

Le niveau d’alerte 1 (anormal) est maintenu sur le volcan Taal. Le DOST-PHIVOLCS rappelle au public qu’au niveau d’alerte 1, des explosions soudaines , de vapeur ou phréatiques, des tremblements de terre volcaniques, des chutes de cendres mineures et des accumulations ou expulsions mortelles de gaz volcanique peuvent se produire et menacer des zones de l’île volcanique de Taal (TVI). Le DOST-PHIVOLCS recommande vivement que l’entrée sur TVI, la zone de danger permanente de Taal ou PDZ, en particulier aux alentours du cratère principal et de la fissure de Daang Kastila, reste strictement interdite. Il est conseillé aux autorités locales d’évaluer en permanence les barangays précédemment évacués autour du lac Taal pour les dommages et les accessibilités routières et de renforcer les mesures de préparation, d’urgence et de communication en cas de reprise des troubles. Il est également conseillé aux gens d’observer les précautions en raison du déplacement du sol à travers les fissures, de possibles chutes de cendres et de tremblements de terre mineurs. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du volcan car les cendres en suspension dans l’air et les fragments balistiques d’explosions soudaines et les cendres remobilisées par le vent peuvent présenter des dangers pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Taal et tout nouveau développement significatif sera immédiatement communiqué à toutes les parties prenantes.

Source : Phivolcs.

Photo : Grig C. Montegrande/Philippine Daily Inquirer

 

Indonésie , Raung :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Diffusion: 13 février 2021
Volcan: Raung (263340)
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Raung
Numéro de l’avis: 2021RAU24
Emplacement du volcan: S 08 deg 07 min 30 sec E 114 deg 02 min 31 sec
Zone: Java Est, Indonésie
Altitude du sommet: 10662 FT (3332 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques 11h04 UTC (18h04 Heure locale)

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 4332 M au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Est-Nord-Est.

 

Remarques :
L’activité sismique est caractérisée par un tremor volcanique continu.

Depuis le 20 janvier 2021, des tremors non harmoniques ont été enregistrés, suivis de tremblements de terre volcaniques profonds, accompagnés de changements de hauteur et de la couleur de la colonne de gaz / cendres d’émission. Ainsi, depuis le 21 janvier 2021, le niveau d’activité du G. Raung a été élevé au niveau II (Waspada).

Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Il a été observé que le cratère émettait une fumée grise avec une hauteur modérée , épaisse à environ 500-1000 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à nuageux, les vents faibles à modérés au Nord-Est, à l’Est et au Sud. La température de l’air est d’environ 19 à 37 ° C.

Selon les sismographes du 13 février 2021, il a été enregistré:
6  tremblements de terre tectoniques lointains
Tremor continu, amplitude 1 à 8 mm (valeur dominante 1 mm).

Source et photo : Magma Indonésie , PVMBG.

 

Saint Vincent , Soufrière Saint Vincent :

Les images satellites capturées le 5 février 2021l ont permis une vue complètement dégagée du cratère. Le nouveau dôme continue de croître avec un étalement latéral d’environ 15 m vers le Nord-Ouest et le Sud-Est.

Les émissions de gaz les plus actives se situent au niveau des zones de contact entre le dôme de 1979 préexistant et le dôme 2020-21, ainsi qu’au sommet du nouveau dôme.
Des dommages à la végétation, dus aux gaz acides émis par le dôme en croissance, en aval du sommet, continuent d’être observés.

L’United States Geological Survey (USGS), par le biais de son programme d’assistance en cas de catastrophe volcanique (VDAP), a récemment fait don d’équipement pour construire quatre stations sismiques et des radios afin d’améliorer les communications. Trois de ces stations sont des installations à énergie solaire avec des sismomètres . Le quatrième est un sismomètre araignée, un dispositif conçu pour un déploiement rapide dans des endroits à haut risque où l’exposition humaine aux dangers (par exemple les cratères volcaniques) serait minimisée.
Cet équipement permet de renforcer le réseau sismique placé dans des endroits où il y a des lacunes importantes. Le sismomètre araignée prendra en charge la surveillance près du cratère. En cas d’intensification de l’activité volcanique à La Soufrière, une surveillance renforcée permettrait aux scientifiques d’alerter le NEMO avec suffisamment de temps pour activer les réponses d’urgence appropriées.

Le personnel du NEMO effectuera une rencontre dans les communautés de Gorse et Colonaire le vendredi 12 février 2021. Le but de cette rencontre est d’informer les résidents sur l’état du volcan de La Soufrière, et de fournir des informations sur les procédures d’évacuation et la préparation individuelle .

L’Organisation nationale de gestion des urgences rappelle au public qu’aucun ordre ou avis d’évacuation n’a été émis.
NEMO continue d’appeler le public à s’abstenir de visiter le volcan La Soufrière, en particulier de pénétrer dans le cratère, car cela est extrêmement dangereux.

Source et photo : Nemo .

 

Guatemala , Pacaya :

MISE À JOUR DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE
Dans le prolongement du bulletin spécial BEPAC 011-2021 et BEPAC 014-2021, les paramètres de surveillance sismique reflètent une nouvelle impulsion d’augmentation à partir de 14h00 (heure locale) aujourd’hui ( 13/02) , ce qui confirme que l’activité volcanique se poursuit au plus niveaux.

 

Dans le cratère Mackenney, des matériaux incandescents continuent d’être générés et expulsés à une altitude de 300 à 400 mètres et avec des explosions de caractéristiques faibles à modérées. Les colonnes de cendres et de gaz a une hauteur de 3 000 mètres (9 843 pieds) se déplacent vers l’Ouest, le Nord et le Nord-Est sur une distance de 6 km.


Fig. No. 1: RSAM (Average Seismic Amplitude) de la station PCG5 en heure UTC.

Il n’est pas exclu que l’activité volcanique génère de nouvelles impulsions d’augmentation dans les prochaines heures ou jours. En raison de la direction du vent, des chutes de cendres sont signalées à Santa Elena Barillas, Mesillas Bajas et Mesillas Altas. Il est important de se rappeler que la direction du vent peut changer à différentes hauteurs et donc disperser les cendres dans plusieurs directions, et ainsi affecter les communautés situées autour du bâtiment volcanique, ainsi que les lignes de vol de l’aéroport international La Aurora.

L’INSIVUMEH, assure une surveillance visuelle et instrumentale en permanence, à travers des stations sismiques et des observateurs OVPAC.

Source : Insivumeh

Photo : @diegorizzophoto

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search