24 Fevrier 2020 . FR . Nouvelle Zélande : Ruapehu , Philippines : Taal / Mayon , Chili : Nevados de Chillan , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 24 Fevrier 2020 . FR . Nouvelle Zélande : Ruapehu , Philippines : Taal / Mayon , Chili : Nevados de Chillan , Mexique : Popocatepetl .

24 Fevrier 2020 . FR . Nouvelle Zélande : Ruapehu , Philippines : Taal / Mayon , Chili : Nevados de Chillan , Mexique : Popocatepetl .

24 Février 2020.

 

Nouvelle Zélande , Ruapehu :

Mt Ruapehu: petite activité sismique enregistrée , Publié: lun.24 févr.2020 16h00

Le niveau d’alerte volcanique reste à 1
Le code couleur de l’aviation reste au vert

Un épisode de courte durée de tremblements de terre volcaniques s’est produit sous le mont Ruapehu du samedi 22 au dimanche 23 février. L’épisode de tremblement de terre est terminé.

Le samedi 22 et le dimanche 23 février, les sismographes du GeoNet ont détecté une séquence d’événements sismiques sous le mont Ruapehu. Les volcanologues du GNS Science les ont classés comme tremblements de terre volcaniques. Les événements les plus importants au début de l’épisode ont une magnitude d’environ 1,5 et plus tard, les événements plus petits ont été trop petits pour être localisés par le système de localisation et de détection des tremblements de terre du GeoNet.
Les enregistrements sismiques indiquent une source sous la zone du sommet, ce qui est normal pour les tremblements de terre volcaniques et les tremors volcaniques sur le Ruapehu. La séquence semble maintenant terminée.
La température du Crater Lake (Te Wai ā-moe) a été d’environ 24-25 ºC au cours des derniers mois.

 

Le GeoNet surveille le mont Ruapehu via un réseau de capteurs sismiques et acoustiques, de récepteurs GPS, de capteurs dans le lac et de visites dans la région du lac. Il s’agit notamment de vols de mesures de gaz au-dessus du Ruapehu pour évaluer les émissions de gaz et de visites de surveillance à Te Wai ā-moe pour recueillir des échantillons d’eau et de gaz si le temps le permet.
Il n’est pas rare d’observer des tremblements de terre volcaniques sur le Ruapehu . D’autres épisodes d’activité sismique accrue ont été observés en mars 2018, avril 2016 et septembre 2017. Aucun de ceux-ci n’a entraîné une augmentation soutenue des troubles volcaniques.

Le niveau d’alerte volcanique reste donc au niveau 1. Le niveau d’alerte volcanique reflète le niveau actuel d’activité volcanique et n’est pas une prévision de l’activité future. Il n’y a aucun changement dans le code de couleur de l’aviation qui reste au vert.

Le GNS Science et le National Geohazards Monitoring Centre continuent de surveiller de près le mont Ruapehu pour de nouveaux signes d’activité.

Source : Geonet / Agnes Mazot / Volcanologue de garde.

Photo : Geonet .

 

Philippines , Taal / Mayon :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 24 février 2020 , 8h00 .

L’activité dans le cratère principal au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par une faible émission de panaches chargés de vapeur s’élevant de 50 à 100 mètres avant de dériver vers le Nord-Est. Le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré trente-deux (32) tremblements de terre volcaniques associés à des processus de fracturation des roches sous et autour de l’édifice.

 

 

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON , 24 février 2020 , 8h00 .

Le réseau de surveillance sismique du volcan Mayon a enregistré cinq (5) tremblements de terre volcaniques au cours de la période d’observation de 24 heures. On a observé une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui se sont glissés en aval avant de dériver vers l’Ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 478 tonnes / jour le 23 février 2020. De récentes données électroniques d’inclinaison ont montré une inflation des parties moyenne à supérieure de l’édifice volcanique qui a commencé au dernier trimestre de 2019. Cela fait suite à une tendance à l’ inflation amorcée en février 2019, enregistrée par la surveillance GPS continue.

Source : Phivolcs .

Photo : TAAL , Quezon Trending News.

 

Chili , Nevados de Chillan : 

Rapport spécial d’activité volcanique (REAV) Région de Ñuble, Complexe Volcanique du Nevados de Chillán , 30 janvier 2020, 16:00 Heure locale (Chili continental).

Le Service national de géologie et d’exploitation minière du Chili (Sernageomin) divulgue les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (OVDAS):

Le Dimanche 23 Février , à 01 h 04, heure locale (04 h 04 UTC), les stations de surveillance installées près du Complexe Volcanique du Nevados de Chillán ont enregistré un tremblement de terre volcano-tectonique (VT), associé une fracture de matériau rigide à l’intérieur du bâtiment volcanique, localisé à 3,3 km à l’Est-Sud-Est du cratère Nicanor.

Les caractéristiques du séisme sont les suivantes:
HEURE D’ORIGINE: 01 h 04, heure locale (04 h 04 UTC)
LATITUDE: 36 8855 ° S LONGITUDE: 71 3478 ° O
PROFONDEUR: 3,8 km
MAGNITUDE LOCALE : 3,3

OBSERVATIONS:
L’évènement a été précédé de 4 séismes de fracturation de plus faible magnitude. Il n’a pas été enregistré d’activité superficielle associée à l’évènement décrit .

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau : Niveau Orange.

Source : Sernageomin.

Photo : Nicolas Luengo.

 

Mexique , Popocatepetl :

23 février, 11h00 (23 février, 17h00 GMT)

Selon les systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 130 exhalations ont été identifiées avec des émissions de vapeur d’eau, de gaz et de légères quantités de cendres, ainsi que deux explosions modérées, une hier à 21h23 et une autre aujourd’hui à 00:44 . Durant cette dernière , des matériaux incandescents ont été observés sur les pentes du côté Nord-Est du volcan. Il y a également eu trois explosions mineures aujourd’hui à 02:31 , 03:01  et 03:14 h  . Les explosions avaient une faible teneur en cendres et se sont dispersées vers le Nord-Ouest. 349 minutes de tremors ont également été enregistrées.

Ce matin , le volcan est visible , toute émission sera dispersée vers l’Ouest .

Le 18 février, avec le soutien de la Garde nationale, un survol de reconnaissance a été effectué vers le cratère du volcan Popocatepetl. Au cours de ce survol, des spécialistes du Centre national de prévention des catastrophes (CENAPRED) de la Coordination nationale de la protection civile et des chercheurs de l’Institut de géophysique de l’UNAM ont pu observer les conditions morphologiques du volcan. Le cratère interne maintient un diamètre de 350 m et sa profondeur approximative est de 100 à 150 m, qui est recouvert de téphra. En général, aucun changement substantiel n’est observé.

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du danger de chute de fragments balistiques , et en cas de fortes pluies , de rester loin du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de débris.

Le feu de signalisation volcanique du Popocatépetl est en PHASE JAUNE 2.

Source et photos : Cenapred .

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search