11 Novembre 2019. FR . Alaska : Shishaldin , Mexique : Colima , El Salvador : Santa Ana ( Llamatepec ) , Indonésie : Karangetang .

Home / Alaska / 11 Novembre 2019. FR . Alaska : Shishaldin , Mexique : Colima , El Salvador : Santa Ana ( Llamatepec ) , Indonésie : Karangetang .

11 Novembre 2019. FR . Alaska : Shishaldin , Mexique : Colima , El Salvador : Santa Ana ( Llamatepec ) , Indonésie : Karangetang .

11 Novembre 2019.

 

Alaska , Shishaldin :

54 ° 45’19 « N 163 ° 58’16 » W,
Sommet : 9373 pi (2857 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE.

Vue aérienne du volcan Shishaldin avec le volcan Isanotski à l’arrière-plan, prise à partir d’un survol d’ hélicoptère lors de travaux géologiques sur le terrain  .

Une éruption de faible intensité se poursuit sur le Shishaldin. Les tremors sismiques ont augmenté au cours de la journée écoulée. Les observations des satellites et des caméras Web ont été partiellement masquées par les nuages la journée écoulée, mais des températures de surface élevées dans le cratère du sommet ont été observées dans plusieurs vues dégagées. Ces observations sont compatibles avec une agitation élevée, mais un épanchement actif de lave est moins susceptible de se produire. Aucune émission significative de cendres n’a été observée dans les données satellitaires ou infrasons, bien qu’il puisse y avoir eu de brèves périodes d’émissions mineures de cendres dans le voisinage immédiat du cratère du sommet.

Le Shishaldin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, une caméra Web, un réseau géodésique télémétrique et des réseaux de capteurs d’infrasons et d’éclair distants.

Source : AVO.

Photo : Loewen, Matt

 

Mexique , Colima :

Bulletin technique hebdomadaire de l’activité du volcan de Colima , Date: 8 novembre 2019 , Bulletin n ° 146 .

Activité sismique
Au cours de la dernière semaine, 7 événements à haute fréquence (HF), 6 glissements de terrain et 4,8 min de tremor de faible amplitude ont été automatiquement enregistrés.

Observations visuelles
Des émissions intermittentes de vapeur et de gaz du côté Nord-Est du cratère continuent d’être enregistrées au cours de la période considérée , bien que des fumeroles aient également été observées dans la partie Ouest. Lorsque les nuages le permettaient, la camera thermique fixe située au Sud du volcan, enregistrait des anomalies thermiques liées à l’activité des fumerolles .

Géochimie
Le flux de SO2 n’a pas été mesuré pendant la semaine.

Perception à distance
Aucune anomalie thermique détectée par le système de satellites MIROVA n’a été observée au cours de la semaine dernière.

Diagnostic
Le volcan maintient une activité explosive de faible intensité. La survenue de ces événements indique que le gaz probablement associé au magma en mouvement a atteint des niveaux de surface. Cette activité peut se poursuivre et augmenter en intensité au cours des jours, semaines ou mois suivants. Le personnel en charge de la surveillance du volcan surveille les éventuels changements et l’évolution de l’activité.

Source : UCOL

Photo : Protección Civil Jalisco Uepcbj.

 

El Salvador , Santa Ana ( Llamatepec ) :

Localisation : partagé par les départements de Santa Ana et de Sonsonate
Altitude: 2381 mètres d’altitude
Type de volcan: Stratovolcan
Type d’activité: Vulcanienne- Strombolienne .
Dernière éruption: le 1 octobre 2005.

La vibration sismique du volcan est restée comprise entre 16 et 20 unités RSAM par jour, c’est-à-dire dans la plage normale. En septembre, un total de 75 séismes liés à la circulation de fluide dans le système volcanique ont été enregistrés. En ce qui concerne les tremblements de terre associés à la rupture de milieux solides, un évènement a été enregistré et a été situé sur le flanc Sud du cratère du volcan, avec une profondeur inférieure à 8 kilomètres et une magnitude inférieure à 1,5. En raison de sa faible magnitude, aucun résidant de la région ne l’a ressenti. Selon le monitoring, l’activité du volcan reste normale.
En ce qui concerne les émissions de dioxyde de soufre (SO2), elles ont fluctué entre 52 et 555 tonnes par jour, avec une moyenne de 296 t / j, le seuil d’alerte étant de 300 t / j.

Source : Marn .

Photo : kaytetours.com.

 

Indonésie , Karangetang :

Niveau d’activité niveau III (SIAGA). Le G. Karangetang (1 784 m d’altitude) a réintégré une période d’éruption depuis le 25 novembre 2018.
Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. La fumée issue du cratère principal est observée de couleur blanche avec une intensité élevée et épaisse à environ 50 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé / pluvieux, les vents sont faibles à modérés orientés vers l’Est. La température de l’air autour de 24°-29° C. On note des coulées de lave depuis le haut du cratère principal vers les ravines de Pangi, Nanitu et Sense, sur une distance de 1000-1500mn. Les deux cratère émettent des projections incandescentes, hautes de 25 mètres et 10 mètres respectivement . La lave retombe du sommet du cratère principal vers les rivières Nanitu et Sense sur 500 à 1500 m, vers la rivière Pangi sur 1000 à 1500 m.

Coulée de lave active et chutes de pierres incandescentes du cratère 1 du Karangetang (image: Andi Rosadi / VolcanoDiscovery Indonesia)

Les sismographe du 10 novembre 2019 ont enregistré:
57 tremblements de terre d’avalanche .
2 tremblements de terre d’explosion .
1 tremblement de terre de phase Multiple
4 séismes volcaniques peu profonds
1 tremblement de terre tectonique local  
1 séisme tectonique lointain .
Tremor continu, amplitude 0,5-3 mm (dominante 0,25 mm)

Recommandation:
Au 27 août 2019, les recommandations techniques étaient les suivantes:
Il est conseillé au public et aux visiteurs / touristes de ne pas se déplacer dans un rayon de 2,5 km autour du cratère principal (Sud) et du cratère II (Nord), ainsi que dans la zone d’expansion sectorielle du cratère II vers le Nord-Ouest sur 4 km et à partir du cratère principal à l’Ouest jusqu’à 3 km.
Les communautés qui vivent autour des rivières qui prennent leur origine au sommet du mont Karangetang doivent se préparer face à la menace potentielle de lahars et d’inondations soudaines pouvant se propager jusqu’à la côte.

Source : PVMBG.

Photo : Andi Rosadi / VolcanoDiscovery Indonesia

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search