31 Janvier 2021. FR . Indonésie : Merapi , Hawaii : Kilauea , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 31 Janvier 2021. FR . Indonésie : Merapi , Hawaii : Kilauea , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Mexique : Popocatepetl .

31 Janvier 2021. FR . Indonésie : Merapi , Hawaii : Kilauea , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Mexique : Popocatepetl .

31 Janvier 2021.

 

 

Indonésie , Merapi :

Rapport d’activité du mont Merapi du 22 au 28 janvier 2021

I. RÉSULTATS DE L’OBSERVATION
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin, tandis que l’après-midi jusqu’au soir est brumeuse. On note une fumée blanche, d’épaisseur faible à épaisse avec une faible pression. Une hauteur de fumée maximale de 750 m a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi de Kaliurang le 25 janvier 2021 à 05h30 WIB.
Au cours de cette semaine, des avalanches de lave incandescente ont été observées 230 fois avec une distance de glissement maximale de 1 500 mètres vers le Sud-Ouest jusqu’aux tronçons supérieurs de la Kali Krasak et la Kali Boyong. Des nuages ​​chauds d’avalanches se sont produits 71 fois avec une distance de glissement maximale de 3500 mètres en direction de la Kali Boyong et ont été enregistrés sur un sismogramme avec une amplitude maximale de 70 mm et  une durée de 240 secondes. 
L’analyse morphologique de la zone du sommet basée sur des photos du secteur Sud-Ouest du 21 janvier au 26 janvier 2021 montre un changement dans la morphologie de la zone du pic dû à l’activité avalanche et au développement de nouveaux dômes de lave. Au 25 janvier 2021, le volume mesuré du dôme de lave 2021 est de 157000 m3. Puis le 28 janvier 2021, il a été réduit à 62 000 m3 principalement en raison de l’activité des avalanches et des nuages ​​chauds survenus les 26 et 27 janvier 2021.  

 

Sismicité
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré:
71 avalanches de nuages chauds ​​(AP),
6 tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
105 séismes multi-phases (MP),
1148 tremblements de terre d’avalanches (RF),
122 tremblements de terre d’émissions (DG)
1 séisme tectonique (TT).

En général, la sismicité interne cette semaine était inférieure à celle de la semaine dernière, tandis que les tremblements de terre de surface tels que les tremblements de terre d’ avalanches et les nuages ​​chauds ont augmenté.

Déformation
La déformation du mont Merapi qui a été surveillée à l’aide de l’EDM cette semaine a montré un taux de raccourcissement de 0,4 cm / jour, qui a diminué par rapport à la semaine précédente.

Pluie et lahars
Cette semaine, il y avait de la pluie au poste d’observation du mont Merapi avec la plus forte intensité de pluie de 240 mm / heure pendant 135 minutes au poste de Kaliurang le 27 janvier 2021. Le 25 janvier 2021 à 16h30 WIB, il a été signalé qu’il y avait une augmentation de débit dans les rivières Boyong, Gendol et Woro.

Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il est conclu que:
L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini au niveau «SIAGA».
Les dangers potentiels actuels se présentent sous la forme d’avalanches de lave et de nuages ​​chauds dans le secteur Sud-Sud-Ouest couvrant les rivières Boyong, Bedog, Krasak, Bebeng et Putih avec une distance maximale de 5 km. Pendant ce temps, l’éjection de matière volcanique en cas d’éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km autour du sommet.

Source : BPPTKG

Photo : Yohannes Tyas Galih Jati

 

Hawaii , Kilauea :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude du sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE

L’éruption au sommet du Kīlauea se poursuit avec l’évent Ouest fournissant de la lave au lac de lave actif de l’Halema’uma’u (visible dans le coin inférieur droit). Les taux d’émission de gaz restent élevés et ont été mesurés à environ 2200 t / j le 23 janvier. Juste à gauche du centre se trouve un vestige de Crater Rim Drive, sur un bloc qui a chuté lors de l’effondrement du sommet de 2018. La neige d’une récente tempête peut être vue au sommet du volcan Mauna Loa, dans le coin supérieur gauche de l’image. Cette photo a été prise dans une zone du parc national des volcans d’Hawaï qui reste fermée au public pour des raisons de sécurité.

Résumé de l’activité:
Le volcan Kīlauea est en éruption. L’activité est confinée au cratère Halemaʻumaʻu avec l’émission de lave depuis un évent sur le côté Nord-Ouest du cratère. Au matin du 30 janvier, la lave a rempli environ 211 m (692 pi) du cratère Halemaʻumaʻu et seule la partie Ouest du lac de lave est active. Les taux d’émission de SO2 restent élevés.

Observations du sommet:
Les mesures les plus récentes des taux d’émission de dioxyde de soufre du 23 janvier sont d’environ 2 200 t / j – inférieures aux taux d’émission du lac de lave d’avant 2018 (3 000 à 6 500 t / j). Les inclinomètres du sommet sont sur une tendance inflationniste. La sismicité reste élevée mais stable, avec des tremors élevés et réguliers et quelques tremblements de terre mineurs.

Observations du lac de lave de l’Halema’uma’u:
L’évent Ouest continue d’alimenter le cratère Halema’uma’u en lave. Récemment, les taux d’épanchement ont été corrélés positivement avec l’inclinaison inflationniste au sommet du Kīlauea.

Une ligne de fissures superficielles d’orientation Nord-Sud  divise la limite entre la partie active Ouest (à gauche) et la partie stagnante Est (à droite) du lac de lave de l’Halema’uma’u. Les mesures de profondeur du lac prises le 28 janvier des deux côtés des fissures (près du centre) indiquent que la partie Est du lac de lave est 4 mètres (13 pieds) plus basse que la partie Ouest du lac de lave. Dans cette vue vers le Nord, la majorité de la plus grande île est visible dans la partie Ouest du lac de lave (surface grise brillante). En revanche, la partie orientale stagnante est d’un gris plus terne avec plusieurs petites îles visibles. Au nord des fissures (centre supérieur), le sommet du cône de projection d’évent nord inactif est presque submergé par le lac de lave qui monte.

Au matin du 30 janvier, la lave a rempli environ 211 m (692 pi) du cratère Halemaʻumaʻu dans la partie Ouest active du lac de lave. L’évent Ouest a une croûte sauf pour un seul (peut-être deux) puits de lumière qui sont pour la plupart obscurcis par le gaz volcanique. L’extrémité Ouest du lac de lave est toujours active avec des coulées de lave qui éclatent occasionnellement et recouvrent des parties du lac de lave. La partie Est stagnante du lac reste environ 5 m (15 pieds) plus basse que la partie Ouest perchée, élevée et active. Une série de fissures de surface sépare l’actif de la partie stagnante du lac.

Source : HVO

Photos :  USGS/ M. Patrick , USGS/N. Deligne .

 

Saint Vincent , Soufrière Saint Vincent :

BULLETIN LA SOUFRIÈRE, 30 JANVIER 2021, 12H00

Trois (3) stations GPS transmettent actuellement des données au Centre de recherche sismique. La télémétrie des données collectées à partir de la nouvelle station GPS installée à la Richmond Vale Academy le 23 janvier est toujours en cours. Depuis le 31 décembre 2020, aucun signal de déformation significatif lié à l’éruption effusive actuelle n’a été observé.

Des réflecteurs de mesure électronique de distance (EDM) ont été installés au sommet le 25 janvier pour aider aux mesures de déformation associées aux flancs du volcan. Le 29 janvier, 12 emplacements ont été identifiés comme sites potentiels pour obtenir des lectures des réflecteurs du sommet. Des réflecteurs supplémentaires seront installés au sommet lors du voyage prévu le 2 février, dans le but de maximiser les chances de toucher les réflecteurs à partir de plusieurs emplacements d’acquisition.

Pourquoi les dômes (nouveaux et anciens) font-ils de la vapeur? Ils vaporisent parce qu’il y a une grande quantité de roches chaudes présentes et quand elles se combinent avec le volume élevé d’eau souterraine dans le cratère, la chaleur fait bouillir l’eau ( pensez à une bouilloire ). Il y a aussi des gaz volcaniques principalement du CO2 et des sulfures (ceux-ci dégagent des odeurs désagréables). L’émission de vapeur est la plus importante au sommet du nouveau dôme et à l’interface entre l’ancien dôme et le nouveau car il y a maintenant plus d’espaces à travers lesquels la vapeur peut passer. L’activité fumerolienne le long de l’ancien dôme dégaze également davantage en raison de l’activité accrue dans le cratère.

Depuis l’installation de la station le 06 janvier sur les flancs du volcan, à Wallibou, et celle du sommet, le 18 janvier, 573 événements ont été enregistrés, jusqu’à 07h30, le 30 janvier.

L’Organisation nationale de gestion des urgences rappelle au public qu’aucun ordre ou avis d’évacuation n’a été émis.

Source et photo : NEMO

 

Mexique , Popocatepetl :

30 janvier, 11h00 (30 janvier, 17h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, au travers des systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 36 exhalations et 501 minutes de tremor ont été identifiées, accompagnées d’émissions de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de cendres .

Au petit matin et au moment de ce rapport , on observe des émissions intermittentes de gaz volcaniques dispersés vers le Nord-Ouest .

Le CENAPRED exhorte à NE PAS APPROCHER le volcan et en particulier le cratère, en raison du danger posé par la chute de fragments balistiques   et, en cas de fortes pluies, de rester à l’écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue.

Le sémaphore d’alerte volcanique du Popocatépetl est en PHASE JAUNE 2.

Source : Cenapred

Photo : Archive cenapred.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search