05 Septembre 2020. FR . Russie / Iles Kuriles : Ebeko , Indonésie : Sinabung , Equateur : Sangay / Cotopaxi / Cayambe , Islande : Peninsule de Reykjanes .

Home / blog georges Vitton / 05 Septembre 2020. FR . Russie / Iles Kuriles : Ebeko , Indonésie : Sinabung , Equateur : Sangay / Cotopaxi / Cayambe , Islande : Peninsule de Reykjanes .

05 Septembre 2020. FR . Russie / Iles Kuriles : Ebeko , Indonésie : Sinabung , Equateur : Sangay / Cotopaxi / Cayambe , Islande : Peninsule de Reykjanes .

05 Septembre 2020.

 

 

Russie / Iles Kuriles , Ebeko :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Diffusion: 5 septembre 2020.
Volcan: Ebeko (CAVW # 290380)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2020-178
Emplacement du volcan: N 50 ° 41 min E 156 ° 0 min
Zone: Kuriles du Nord, Russie
Altitude du sommet: 3791,68 pi (1156 m).

Résumé de l’activité volcanique:
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 3,5 km d’altitude, un nuage de cendres dérive vers le Sud-Est du volcan.
Cette activité du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 19,700 pieds (6 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages ​​volcaniques: 9840-11480 ft (3000-3500 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / hauteur des nuages: 20200905 / 0434Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques: Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 2 mi (3 km)
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: SE
Heure et méthode de détermination du panache de cendres / du nuage: 20200905 / 0434Z – Données visuelles.

Source : Kvert.

Photo : L. Kotenko, IVS FEB RAS .

 

Indonésie , Sinabung :

AVIS D’OBSERVATION Du VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Diffusion: 4 septembre 2020.
Volcan: Sinabung (261080)
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Sinabung
Numéro de l’avis: 2020SIN25
Emplacement du volcan: N 03 deg 10 min 12 sec E 98 deg 23 min 31 sec
Région: North Sumatra, Indonésie
Altitude du sommet: 7872 FT (2460 M)

 

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 22h13 UTC (05h13 local). L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 3260 M (10432 FT) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord-Nord-Est

Remarques :
L’activité sismique est caractérisée par un tremor volcanique continu.

Le niveau d’activité est au niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019 à 10h00  . Le mont Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013. La dernière éruption s’est produite le 5 septembre 2020 avec la hauteur de la colonne d’éruption à 800 mètres au-dessus du sommet.

Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Le cratère émet une fumée blanche épaisse , avec une hauteur modérée  à environ 100 mètres au dessus du sommet. Le temps est nuageux , pluie, vents faibles au Sud-Ouest, Ouest et Nord-Ouest.

 

Selon les sismographes du 4 septembre 2020, il a été enregistré:

5 tremblements de terre d’émissions
3 tremblements de terre à basse fréquence
2 séisme hybride  
1 tremblement de terre volcanique profond
2 tremblements de terre tectoniques locaux
4  tremblements de terre tectoniques lointains

Recommandation:

Les communautés et les visiteurs / touristes ne doivent pas mener d’activités dans les villages qui ont été déplacés, ainsi que dans un rayon radial de 3 km autour du sommet du mont Sinabung, et dans un rayon sectoriel de 5 km pour le secteur Sud-Est et de 4 km pour le secteur Est-Nord .

Source :Magma Indonésie , PVMBG.

Photo : Beidar Sinabung , Endro Rusharyanto via Sadrah Peranginangin .

 

Equateur , Sangay / Cotopaxi / Cayambe :

RAPPORT DE SURVEILLANCE DES SURVOLS DES VOLCANS SANGAY, COTOPAXI ET CAYAMBE

Dans le cadre des travaux de surveillance volcanique que l’Institut Géophysique de l’Ecole Nationale Polytechnique effectue périodiquement, un survol des volcans Sangay, Cayambe et Cotopaxi a été réalisé entre le 18 et le 19 août 2020. Pour cela, ils ont eu le soutien logistique de l’avion CESSNA-206 de la société Alas de Socorro del Ecuador (ADSE), selon l’itinéraire indiqué sur la Fig. 1, au départ de Shell (Province de Pastaza).

Les objectifs proposés pour évaluer l’activité de surface et les changements morphologiques de ces volcans étaient liés à la prise de photographies, aux images infrarouges (IR) et à la mesure des gaz volcaniques. Les valeurs de température considérées ici sont exprimées en température apparente maximale (TMA), qui correspond au rayonnement incident dans la caméra thermique.

Figure 1. Carte avec l’itinéraire du vol de surveillance effectué les 18 et 19 août 2020 (Google Earth Base).

Volcan Sangay:

Les conditions climatiques dans le secteur du volcan Sangay étaient régulières. La quasi-totalité du volcan était nuageuse à l’exception d’une partie du sommet et du flanc Sud-Est, qui abrite actuellement un ravin formé depuis l’année précédente à la suite d’un processus érosif continu (Fig.2). Cette zone est facilement reconnaissable du sommet à la base du volcan lorsque les conditions météorologiques le permettent.

Grâce à l’analyse d’images infrarouges, il a été possible de déterminer la présence d’une coulée de lave active, émise très près du sommet et descendant à travers le ravin dont la largeur pouvait être calculée à environ 435 m (Fig.2). On a estimé que la TMA de la coulée de lave atteignait 396 ° C et avait une largeur et une longueur de 80 et 580 m respectivement. On a observé que cette récente coulée de lave était localisée sur des coulées de lave précédentes. En dessous du front de cette coulée de lave active, la présence de matière volcanique chaude (TMA <100 ° C) a été identifiée, ce qui pourrait être associé aux effondrements continus des fronts de coulée de lave qui provoquent la formation de coulées pyroclastiques. qui sont régulièrement canalisés dans ce ravin.

Figure 2. Gauche: Photographie du flanc Sud-Est du volcan Sangay, montrant la zone d’analyse infrarouge dans un rectangle rouge. Droite: Image composite de plusieurs images infrarouges montrant une partie du ravin sur le flanc Sud-Est et une coulée de lave active qui descendait à l’intérieur et n’atteignait pas une longueur supérieure à environ 580 m. Photographie et image IR: S.Vallejo Vargas, IG EPN, 2020 08 18.

De plus, pendant le survol, des émissions de gaz continues et au moins deux explosions à teneur moyenne en cendres ont été observées en direction Ouest.

Volcan Cotopaxi :
Jusqu’à présent en 2020, l’activité enregistrée sur le volcan Cotopaxi a été caractérisée par des émissions sporadiques de gaz volcaniques depuis le cratère du volcan. Aucun des paramètres de surveillance (sismicité, déformation, gaz volcaniques (SO2)) n’a montré d’anomalie sur une période de temps.

Lors de la surveillance aérienne effectuée sur le volcan le 19 août, malgré l’intense nébulosité autour du bâtiment volcanique, le sommet était parfaitement dégagé. Dans ces conditions, des émissions faibles mais continues de gaz volcaniques depuis le cratère interne ont été identifiées (Fig. 3).

Figure 3. Vue du Sud-Sud-Est du cratère du volcan Cotopaxi où l’on observe le soi-disant anneau de sable, ainsi qu’une légère émission de vapeur et de gaz volcaniques depuis le cratère interne. Photographie: F.Naranjo, IG EPN, 2020 08 18.

En ce qui concerne les températures enregistrées par la surveillance infrarouge, l’analyse réalisée, qui est représentée sur la figure 4, ne présentait pas de valeurs de température en dehors des plages normales. Pour le flanc Nord, dans le secteur connu sous le nom de Yanasacha, une TMA moyenne de 27,3 ° C a été estimée. Pour les zones entourant le cratère central, en référence à ce que l’on appelle l’anneau de sable, les zones d’anomalies thermiques ont montré des températures similaires, TMA = 27,3 ° C. La zone qui concerne le secteur Est présentait une TMA de 33,4 ° C, tandis que pour les zones Sud et Ouest, 18,9 ° C et 10,4 ° C respectivement. En revanche, les mesures effectuées sur les parois du conduit dans le cratère intérieur ont atteint un TMA = 18,1 ° C, similaire aux basses températures obtenues en décembre 2019.

Figure 4. Photographie (en haut) et image IR (en bas) de la vue depuis le Nord-Est du volcan, où l’on peut voir les secteurs de Yanasacha (sur le flanc Nord), les anomalies de l’Est et de l’arrière-plan. au Sud-Ouest du cratère central avec leurs valeurs TMA respectives. Photographie et image IR: F. Naranjo / S. Vallejo Vargas, IG EPN, 2020 08 18.

Volcan Cayambe:

Jusqu’à présent en 2020, l’activité enregistrée sur le volcan Cayambe n’a présenté de variations dans aucun des paramètres de surveillance (sismicité, déformation, gaz volcaniques (SO2)). Pendant la surveillance, le volcan était partiellement nuageux, cependant, le sommet était dégagé (Fig.5).

Figure 5. Vue du sommet depuis le secteur sud-est lors du survol de surveillance du 19/08/2020. Photographie: F.Naranjo, IG EPN, 2020 08 18.

Grâce à la surveillance infrarouge, aucune valeur de température anormale n’a été détectée sur le volcan. Cependant, il existe des secteurs où les roches, en raison de leurs fortes pentes et des effets du rayonnement solaire, ne permettent pas l’accumulation de neige ou de glaciers, et leurs mesures ne dépassaient pas une TMA de 21,5 ° C (Fig.6). Ces valeurs sont similaires à celles mesurées lors d’observations antérieures.

Figure 6. Photographie (en haut) et image IR (en bas) de la vue du secteur Sud-Sud-Est (SSE) du volcan Cayambe, où des secteurs avec des roches sans couverture glaciaire sont identifiés, influencés par le rayonnement solaire. Photographie / Image IR: F. Naranjo / S. Vallejo, IG EPN, 2020 08 18.

Conclusions générales

Le volcan Sangay continue de présenter une activité de surface importante, qui se caractérise par la génération de coulées de lave (TMA ~ 396 ° C) émises près du sommet et descendant le long du flanc Sud-Est tout en étant canalisées par le ravin. présent sur ce flanc. L’effondrement des fronts des coulées de lave génère l’accumulation de matière volcanique le long du ravin mentionné. De plus, la présence d’émissions de gaz continues et d’explosions sporadiques à faible teneur en cendres ont été observées, comme observé lors de la visite. Lors du survol, la génération d’écoulements pyroclastiques n’a pas été observée.
Le volcan Cotopaxi ne présente pas de changements représentatifs pour les différents secteurs avec des zones thermiquement anomales autour du sommet du volcan (à l’intérieur du cratère et de ses flancs).
Le volcan Cayambe ne montre aucun changement par rapport aux températures observées autour de son sommet.

 Source : FN, SV, PR, DA, BB , Institut géophysique / Ecole polytechnique nationale.

 

Islande , Peninsule de Reykjanes :

Hier à 12h39, un tremblement de terre de M3.1 a été détecté dans la partie Nord-Est de la caldeira de Katla, près d’Austmannsbunga. Quelques minutes avant qu’un autre tremblement de terre de M2,7 ne soit détecté dans la même zone. Quelques répliques plus petites ont suivi mais aucun signe de tremor volcanique.

Mercredi soir (2.9.20) à 22:53 un tremblement de terre de M3.0 s’est produit juste à l’Ouest de Kleifarvatn dans la péninsule de Reykjanes. Le tremblement de terre a été ressenti dans la région de la capitale.

Environ 2900 tremblements de terre ont été détectés par le réseau sismique SIL de l’OMI cette semaine et environ 1250 d’entre eux ont été localisés manuellement. C’est beaucoup plus d’activité que la semaine dernière où environ 1300 tremblements de terre avaient été localisés. L’activité dans le Nord se poursuit et environ 500 séismes y ont été localisés cette semaine. L’activité sur Reykjanesskagi se poursuit également et environ 2100 tremblements de terre y ont été localisés cette semaine. Le plus grand tremblement de terre de la semaine a été de M4.2 le 26 août à 16h15 près de Fagradalsfjalli et a été ressenti dans de grandes parties du coin Sud-Ouest de l’Islande. Deux tremblements de terre ont été détectés à Grímsvatn cette semaine et tout était calme près de Hekla.

Source : Vedur is .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search