26 Juillet 2019. FR . Indonésie : Tangkuban Parahu , Hawaii : Mauna Loa , Kamchatka : Karymsky , Nicaragua : Masaya , Colombie : Nevado del Huila .

Home / blog georges Vitton / 26 Juillet 2019. FR . Indonésie : Tangkuban Parahu , Hawaii : Mauna Loa , Kamchatka : Karymsky , Nicaragua : Masaya , Colombie : Nevado del Huila .

26 Juillet 2019. FR . Indonésie : Tangkuban Parahu , Hawaii : Mauna Loa , Kamchatka : Karymsky , Nicaragua : Masaya , Colombie : Nevado del Huila .

26 Juillet 2019.

 

 

Indonésie , Tangkuban Parahu :

L’activité sismique du mont Tangkuban Parahu augmente, il est interdit aux visiteurs de s’approcher du cratère.

L’activité volcanique du mont Tangkuban Parahu à Subang, Java occidental, a encore augmenté. Le poste d’observation du volcan Tangkuban Parahu (PVMBG) a noté, d’après les résultats des enregistrements sismographiques du 21 juillet 2019, que 425 essaims de tremblement de terre avaient eu lieu.

Selon Ilham Mardikayanta, officier du poste d’observation du volcan Tangkuban Parahu, l’augmentation de l’activité du mont Tangkuban Parahu était clairement visible.

« De pression faible à modérée , la fumée issue du cratère est de couleur blanche, d’intensité modérée à épaisse et s’élève à 0 m au-dessus du sommet du cratère », a déclaré Ilham dans un communiqué écrit reçu lundi (22 Juillet 2019).
La solfatare émettant cette fumée se situe à 20-130 mètres du trou de la solfatare au fond du cratère. Ilham a également mentionné que les tremors harmoniques était de 2 fois supérieurs , avec une amplitude de 1,5 à 2 mm et une durée de 44 à 45 secondes.

Pendant ce temps, le nombre de séismes de type basse fréquence est jusqu’à 3 fois supérieurs , avec une amplitude de 2 à 4 mm et une durée de 14 à 33 secondes.
Dans le même temps, le chef du PVMBG, Kasbani, a déclaré que l’état du mon Tangkuban Parahu était toujours normal.
« Seules les essaims sismiques augmentent. L’état d’alerte est toujours au niveau 1 (normal) », a déclaré Kasbani.

Le PVMBG, a-t-il dit, recommande aux personnes vivant autour du mont Tangkuban Parahu, que ce soit les commerçants, les touristes et les alpinistes ne sont pas autorisés à descendre près de la base des cratères Ratu et Upas. En outre, il est interdit de rester dans la zone des cratères actifs du complexe volcanique Tangkuban Parahu.
« La communauté environnante, les commerçants, les touristes, les alpinistes et les responsables du tourisme doivent être conscients de la concentration croissante de gaz volcaniques et sont encouragés à ne pas s’attarder sur les lèvres du cratère actif afin d’éviter une exposition aux gaz susceptibles de nuire à la santé et à la sécurité », a déclaré Kasbani. .
Il a également demandé à la communauté environnante de rester calme, de mener ses activités comme d’habitude. Et de toujours faire attention au développement des activités du mont Tangkuban Parahu publié par le BPBD local .

Source : liputan6.com.

Photo : langyaw.com , dolandolen.com.

 

Hawaii , Mauna Loa :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Sommet : 13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

Résumé d’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Au cours de la semaine écoulée, les taux de déformation et de sismicité ont continué à rester légèrement élevés.

Observations:
Au cours de la semaine écoulée, environ 75 séismes de faible magnitude (la plupart inférieurs à M2.0) se sont produits sous le sommet et la zone supérieure du Rift Sud-Ouest. La plupart des tremblements de terre ont eu lieu à des profondeurs inférieures à 5 km (3 miles).

L’a zone noire au premier plan est constituée par les évents des fissures de 1903 et provient de la zone de Rift Sud-Ouest du Mauna Loa. En se déplaçant dans le sens des aiguilles d’une montre autour de la photo, les collines adjacentes forment les remparts de 1926. Au-dessus des remparts de 1926, les collines aux couleurs sombres (intérieur rouge) sont des orifices des évents des coulées d’Alika de 1919. Au milieu de l’image, les flots sombres et les lointains sont tous issus de l’éruption du Mauna Loa, en 1950. La montagne à peine visible dans le lointain c’est Hualālai.

Les mesures du système de positionnement global (GPS) et du radar à synthèse d’ouverture interférométrique (InSAR) montrent une inflation continue du sommet, suggérant une recharge du système de stockage magmatique peu profond du volcan.

Aucun changement significatif dans les rejets de gaz volcanique à Sulphur Cone , dans la zone de Rift Sud-Ouest n’a été mesuré. Les températures des fumeroles à Sulphur Cone et au sommet restent inchangées.

Source : HVO.

 

Kamchatka , Karymsky :

54,05 N, 159,44 E;
Altitude : 4874 ft (1486 m)
Code couleur de l’aviation : ORANGE

Une activité modérée du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 19 700 ft (6 km) d’altitude pourraient se produire à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Cette activité modérée du volcan continue. Les données satellitaires ont révélé une anomalie thermique sur le volcan les 18, 19 et 25 juillet . Le 25 juillet, un nuage de cendres a dérivé du volcan vers le Sud-Est sur environ 134 km.

Source : Kvert.

Photo : N. Balakhontseva.

 

Nicaragua , Masaya :

Nouvelle explosion sur le volcan Masaya après l’ouverture d’un évent .

L’Institut d’études territoriales du Nicaragua (Ineter), a fait état d’une nouvelle explosion enregistrée dans le cratère Santiago du volcan Masaya, le 24 /07 / 2019  à 16h55.
Rosario Murillo, vice-président du Nicaragua, a publié le rapport de l’Ineter sur la deuxième explosion sur le volcan Masaya, qui a déclaré que l’évènement avait pour origine « une ouverture du plancher du cratère Santiago qui a libéré du gaz et des cendres, après avoir été temporairement obstruée.  »

 

En raison de ce phénomène, le parc national du volcan Masaya reste fermé. L’Ineter surveille en permanence le volcan.
Après la première explosion sur le volcan Masaya, causée par l’obstruction d’un conduit interne dans le cratère Santiago, l’Ineter a demandé à la population de prendre des mesures de précaution car une nouvelle explosion pourrait être générée, une situation déjà survenue mardi.
Selon l’Ineter, il s’agit d’un phénomène qui se produit tous les trois ans et ne représente aucun signal d’alarme.

Selon l’Institut nicaraguayen d’études territoriales (Ineter), il s’agissait de la deuxième explosion de ces quatre derniers jours .
Dimanche dernier, le volcan Masaya, situé à 23 kilomètres au Sud-Est de Managua, a connu une explosion qui a obligé les autorités à le mettre « sous une surveillance spéciale ».
Une activité similaire s’était présentée sur le volcan Masaya entre décembre 2015 et mars 2016, lorsque le lac de lave s’était formé dans son principal cratère.
 
Le Masaya est l’un des sept volcans actifs du Nicaragua et, depuis 1520, il a enregistré au moins 18 périodes d’activités différentes, y compris les éruptions volcaniques de 1772 et 1820, selon l’Ineter.

Source : diariometro.com , eldiario.es

Photo : El Nuevo Diario ( archives) .

 

Colombie , Nevado del Huila :

Bulletin hebdomadaire d ‘activité du volcan Nevado del Huila

Le niveau d’activité du volcan se poursuit au niveau:  Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

D’après l’analyse et l’évaluation des informations obtenues par l’intermédiaire du réseau de surveillance du volcan Nevado del Huila, du 16 au 22 juillet 2019, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN – Observatoire volcanologique et sismologique de Popayán informe que :

• Au cours de la période considérée, 77 événements sismiques ont été enregistrés, dont 40 étaient liés à des processus de fracturation de roche (type VT) et 37 à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques, tous classés comme événements de type longue période (type LP). ).
• Au cours de la semaine, 15 événements de type TV ont été localisés, tous de faible magnitude, la plupart situés au Nord-Est du bâtiment volcanique. La magnitude maximale enregistrée correspond à un séisme de magnitude locale M 2,0, situé à 11,5 km au Nord-Est du pic central à une profondeur de 7,5 km.

• Le 16 juillet, une mesure mobile des émissions de SO2 du volcan Nevado del Huila a été réalisée entre les villes de Tunía (Cauca) et de Villarrica (Cauca). La colonne de gaz a été détectée entre les populations de Caldono et de Santander de Quilichao et le débit calculé était de 1248 t / jour, ce qui est considéré comme faible.

• Les images obtenues au cours de la semaine par les webcams de Caloto, Tafxnú, Maravillas et La Palma montraient un faible dégazage du système volcanique.

• Les capteurs de surveillance de la déformation du sol, des champs magnétiques et des ondes infrasonores n’ont pas enregistré de variations liées aux changements de l’activité volcanique.

Il est rappelé que, bien que la sismicité de type VT située au Nord-Est du volcan Nevado del Huila soit dans sa zone d’influence, ces événements sont générés dans une zone à activité tectonique et n’ont jusqu’à présent pas affecté d’autres paramètres de surveillance volcanique, par conséquent, le niveau d’activité du volcan n’a pas été modifié, ce qui se poursuit à Amarillo ou au niveau III.

Source : SGC.

Photo : Parque-Nacional-

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search