29 Juin 2019. FR. Papouasie Nouvelle Guinée : Manam , Mexique : Colima , Equateur : Reventador , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 29 Juin 2019. FR. Papouasie Nouvelle Guinée : Manam , Mexique : Colima , Equateur : Reventador , Mexique : Popocatepetl .

29 Juin 2019. FR. Papouasie Nouvelle Guinée : Manam , Mexique : Colima , Equateur : Reventador , Mexique : Popocatepetl .

29 Juin 2019.

 

 

Papouasie Nouvelle Guinée , Manam :

Une deuxième éruption volcanique de Papouasie-Nouvelle-Guinée s’étend sur des ressources humanitaires rares.

Un deuxième volcan est entré en éruption en Papouasie-Nouvelle-Guinée quelques jours à peine après l’éruption du mont Ulawun, qui a envoyé des milliers de personnes se mettre à l’abri , faisant craindre que les maigres ressources humanitaires ne soient encore diminuées.

 

L’île de Manam est l’un des volcans les plus actifs de la PNG et abrite environ 9 000 personnes. On estime que 15 000 personnes ont été évacuées dans la province de l’Ouest de la Nouvelle-Bretagne, suite à l’éruption du mont Ulawun .
Le gouvernement provincial a alloué 2,5 millions de kina, soit un peu plus de 1 000 000 $ . Environ 15 000 personnes devraient être touchées par la première éruption, qui a débuté mercredi.
Le Premier ministre James Marapé a déclaré que des forces de défense seraient déployées pour aider aux opérations de secours.

Un deuxième volcan , l’île de Manam, dans la province de Madang, a commencé une éruption vendredi aux alentours de 1 heure du matin (heure locale), a déclaré à ABC mr Sauba, un insulaire de Manam.  À 5 heures du matin, une épaisse fumée et des cendres remplissaient le ciel. « La situation se poursuit … les cendres sont toujours en train de tomber », a déclaré M. Sauba.
« Il y a des chutes de cendres recouvrant environ 6 villages à cause de la direction du vent. »

 

L’île de Manam, large de seulement 10 kilomètres, est l’un des volcans les plus actifs de la nation du Pacifique et abrite environ 9 000 personnes.
Les éruptions se produisent fréquemment, mais M. Sauba a déclaré que les équipes d’intervention d’urgence mettaient généralement beaucoup de temps à intervenir.
« Le processus habituel est d’une semaine – après que nous soyons tous morts, vous savez, alors peut-être qu’ils viennent prendre des rapports. »
Les ressources humanitaires étaient déjà mises à rude épreuve après l’éruption du mont Ulawun .

Steve Saunders, expert géodésique principal pour l’observatoire du volcan Rabaul, a déclaré que bien que l’éruption se soit calmée jeudi, ils continueront à la surveiller de près.
« Habituellement, les volcans commencent très violemment … nous pouvons avoir une certaine reprise de l’activité parce que le conduit a été ouvert, mais j’espère que cela sera moins violent », a-t-il déclaré à ABC. « Pour le moment, c’est très calme et j’espère que ça va rester ainsi. »

Les responsables des catastrophes des provinces locales ont déclaré l’état d’urgence et prévoient que les personnes évacuées resteront dans des centres de soins pendant trois à cinq mois.
Le gouvernement provincial de la Nouvelle-Bretagne occidentale cherche également à obtenir une aide financière du gouvernement national, ont rapporté les médias locaux, mais le ministre des Finances de la PNG, Charles Abel, a déclaré que cela pourrait s’avérer difficile.
« L’un des problèmes auxquels nous sommes confrontés dans notre processus de budgétisation consiste à obtenir un montant suffisant pour faire face aux catastrophes naturelles », a déclaré M. Abel au Parlement jeudi.
L’Ulawun est le plus haut et le plus escarpé de tous les volcans de Papouasie-Nouvelle-Guinée, selon la Commission géologique de Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Si l’Ulawun a produit périodiquement de petites éruptions au cours des dernières décennies, les dernières éruptions de cette ampleur ont eu lieu en septembre 2000, puis à nouveau en mai 2001.
Manam est entré en éruption trois fois l’an dernier – en août, septembre et décembre – et deux fois en janvier.

Source : mobile.abc.net.au.

Photos : Bob Lape ( Ulawun ) , Chris Samson (Ulawun ) , les deux via Shérine France , Jhay Mawengu ( Manam).

 

Mexique , Colima :

Bulletin technique hebdomadaire de l’activité du Volcan de Colima , Date: 28 juin 2019 Bulletin n ° 127.

Activité sismique:
La semaine dernière, 24 événements de type haute fréquence (HF), 6 événements de type longue période (LP), 7 glissements de terrain, 3 explosions de faible intensité et 25,7 min de tremors de faible amplitude ont été automatiquement enregistrés. Une explosion de faible intensité a été enregistrée le 21 juin à 01h44 (06h44 UTC) à la station INCA située à 1,9 km du cratère du volcan. 

Observations visuelles:
Au cours de la période considérée, de petites explosions et des émissions intermittentes de vapeur et de gaz provenant principalement du Nord-Est du cratère continuent d’être enregistrées  . La visibilité cette semaine a considérablement diminué, ce qui n’a permis d’observer le volcan que sur peu de temps.

Lorsque la nébulosité le permettait, la caméra thermique fixe située au Sud du volcan a détecté des anomalies thermiques liées à l’activité fumerolienne survenue au cours de la dernière semaine.

Géochimie:
Aucune mesure du débit de SO2 n’a été réalisée au cours de la dernière semaine.

Perception à distance:
Aucune anomalie thermique détectée par le système de satellites MIROVA n’a été observée au cours de la semaine dernière.

Diagnostic:
Le volcan maintient une activité explosive de faible intensité. La survenue de ces événements indique que le gaz associé au magma en mouvement a atteint des niveaux superficiels . Cette activité peut se poursuivre et augmenter en intensité au cours des jours ou des semaines suivants. Le personnel en charge de la surveillance du volcan est attentif aux éventuels changements et à l’évolution de l’activité.

Scénarios possibles de jours en semaines:
1. Les explosions faibles à modérées continuent.
2. Il y a une nouvelle croissance de dôme de lave au sommet avec effondrements de matériel incandescent et coulées de lave.

Source : UCOL

Photo : Protección Civil Jalisco Uepcbj.

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ÉTAT DU VOLCAN REVENTADOR N ° 2019-179, VENDREDI 28 JUIN 2019.

Information Geophysical Institute – EPN

Niveau d’activité de surface: élevé
Tendance superficielle: pas de changement
Niveau d’activité interne: élevé
Tendance interne: pas de changement.

Sismicité (événements):
Du 27 Juin 2019, 11:00 au 28 Juin 2019, 11:00
Evénements de type Longue Période (LP): 22
Explosions (EXP): 28
Tremor d’ émission  (TE): 3
Tremor harmonique (TA): 5

Débit de gaz (SO2) (tonne / jour): 340,0 +/- 137,0 Nombre de mesures validées: 8

Pluies / lahars: Ce matin, il y a eu de légères pluies sans générer de lahars.
Colonne d’émission / cendres: dans l’après-midi d’hier, le volcan a été découvert et il a été possible d’observer une émission de cendres d’une hauteur supérieure à 600 mètres au-dessus du cratère , orientée vers l’Ouest.
Autres paramètres de surveillance: Aucun changement.
Observations: pendant la nuit et jusqu’à présent, le volcan est resté nuageux.

Niveau d’alerte: orange.

Source : IGEPN

Photo : John Arellano via Shérine France  .

 

Mexique , Popocatepetl :

28 juin à 10h00 (le 28 juin à 16h00 GMT).

Au cours des dernières 24 heures, 138 exhalations ont été identifiées à l’aide des systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de légères quantités de cendres. De plus, un séisme de type volcano-tectonique a été enregistré aujourd’hui à 05: 42h, de magnitude 1,9 , ainsi que 36 minutes de tremor.

Au moment de la rédaction du présent rapport, le volcan maintenait une émission constante de vapeur d’eau et de gaz dans une direction préférentielle Ouest-Sud-Ouest.

Mise à jour du 29 juin à 00h35 (29 juin à 05h35 GMT).

A 23h26, le système de surveillance du volcan Popocatépetl a enregistré une explosion accompagnée d’une émission de cendres atteignant une hauteur d’environ 1,5 km , orientée vers le Sud-Ouest et de fragments incandescents projetés à une distance de 1 km du cratère . Pour le moment, on observe une émission continue dispersée vers le Sud-Ouest . En raison de ce qui précède, il existe une probabilité de légère chute des cendres vers ce secteur. Le voyant d’alerte volcanique continue en phase jaune 2, tout changement sera signalé dans les meilleurs délais.

Le système de surveillance du volcan Popocatepetl fonctionne 24 heures par jour. Le CENAPRED surveille de près tout événement. Toute modification des paramètres de surveillance sera signalée rapidement.

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques, et en cas de fortes pluies de s’éloigner du fond des ravins en raison du risque de coulée de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte du volcan Popocatepetl est situé à JAUNE PHASE 2.

Source : Cenapred .

Photo :  Ricardo Barragan , 02/2019.

 

 

 

 

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search