01 Mars 2018. FR. Mayon , Asosan , Cumbal , Kadovar , Semeru .

Home / aso / 01 Mars 2018. FR. Mayon , Asosan , Cumbal , Kadovar , Semeru .

01 Mars 2018. FR. Mayon , Asosan , Cumbal , Kadovar , Semeru .

01 Mars 2018.

 

Mayon , Philippines :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON , 01 mars 2018 , 08:00 A.M.

L’activité du Mayon au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par un épanchement de lave généralement calme et un dégazage du cratère sommital. Pendant la journée d’hier, entre 9h14 et 17h19, deux (2) épisodes de flux  pyroclastiques (PDC) ont été observés visuellement dans les ravins Miisi et Bonga-Buyuan à 4-5 kilomètres du cratère sommital. . La nuit, l’effusion de lave de l’évent a continué à alimenter les coulées de lave qui ont maintenu des fronts à 3,3 km, 4,5 km et 900 mètres respectivement dans les gorges de Miisi, Bonga et Basud depuis le cratère sommital.

Au total, vingt-six (26) séismes volcaniques et dix (10) évènements de chutes de pierres ont été enregistrés par le réseau de surveillance sismique du Mayon. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 1 533 tonnes / jour le 28 février 2018. La déflation des pentes inférieures qui a débuté le 20 février est toujours enregistrée par mesures d’inclinaison électronique. Néanmoins, les mesures d »inclinaison électronique globale et les données GPS continues indiquent que l’édifice est encore gonflé par rapport aux mois de novembre et d’octobre 2017, ce qui concorde avec les données de nivellement précises de la campagne de la semaine dernière.

Le niveau d’alerte 4 reste actif sur le volcan Mayon. Il est fortement recommandé au public d’être vigilant et de ne pas pénétrer dans la zone dangereuse de huit (8) kilomètres de rayon et d’être vigilant contre les courants de densité pyroclastique, les lahars et les coulées de sédiments le long des canaux drainant l’édifice. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car les cendres provenant de toute éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient une surveillance étroite du volcan Mayon et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs.

Photo : Manilla Bulletin News / LucesNino , 23 Janvier 2018. .

 

Asosan , Japon :

Les autorités locales ont levé la restriction d’accès du volcan , au Sud-Ouest du Japon.

La restriction d’accès au cratère du mont Aso a été fixée après son éruption en août 2014.

Les autorités avaient maintenu la restriction car une autre éruption explosive en 2016 avait endommagé des dispositifs de surveillance et des clôtures de sécurité dans la zone. L’équipement est maintenant entièrement restauré.

Lors d’une cérémonie tenue dans un parc près du cratère mercredi, le maire d’Aso Yoshioki Sato a déclaré qu’il voulait que la montagne soit un lieu touristique majeur dans la région et au Japon. Les participants ont ensuite coupé un ruban pour marquer la fin de l’interdiction .

Bien que l’accès au cratère ait été temporairement limité en raison de l’épais brouillard, de nombreux visiteurs se trouvaient au parc.

Le président d’une association touristique locale a déclaré qu’il attendait cette mesure et l’a qualifié de signe d’un renouveau touristique sur l’ Aso.

Source :  3.nhk.or.jp 

 

 

Cumbal , Colombie :

Objet: Bulletin d’activité du volcan Cumbal.
Le niveau d’activité du volcan est maintenu au niveau :
NIVEAU JAUNE (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE

Suite à l’activité du COMPLEXE VOLCANIQUE CUMBAL, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN informe que:

Pour la semaine comprise entre les 20 et 26 Février 2018, l’activité sismique a enregistré une diminution du nombre d’évènements par rapport à la semaine précédente, passant de 386 à 174 événements, dominées par des tremblements de terre liés au mouvement des fluides d’une source transitoire dans le temps. La plupart du temps , une sismicité de type fracturation a été située à proximité du cratère La Plazuela (la partie Nord-Est du complexe volcanique Cumbal), avec des profondeurs allant jusqu’à 5 km depuis le sommet (4700 m) et une magnitude locale maximale de M0,6 sur l’échelle de Richter.

Pour la semaine d’évaluation, les conditions climatiques favorables au sommet ont permis d’enregistrer l’émission de gaz, dans le champs fumerolien El Verde au Nord-Est du complexe volcanique. Les colonnes d’émission ont été observées blanches, de faible hauteur et avec une direction de dispersion changeante par l’action du vent.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN est attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera à informer en temps utile des changements détectés.

Source : SGC

 

Kadovar , Papouasie Nouvelle Guinée :

3,608 ° S, 144,588 ° E
Altitude 365 m

Le RVO a rapporté que de la lave continuait de s’écouler de l’évent côtier du Sud-Est, ce qui a entraîné la connexion d’une novelle île de lave qui a re-émergé près de la côte de Kadovar quelques jours après l’effondrement du 1er février. Du 14 au 22 février, des panaches continus de vapeur blanche ont émergé des cratères principaux et de l’évent côtier du Sud-Est , ponctués par d’importantes émissions de cendres des deux zones entre le 16 , le 20 et le 22 février avec des bruits occasionnels.

Les panaches de cendres se sont élevés de 370 m au-dessus de l’île et ont dérivé vers le Sud-Est, bien que le 22 février, les vents aient soufflé les panaches vers le Nord et le Nord-Ouest . L’incandescence des deux zones était visible le 22 février. Les habitants de Blup Blup (15 km au Nord) ont remarqué une odeur de soufre les 16 et 22 février.

Source: Observatoire du volcan Rabaul (OVR), GVP.

 

Semeru , Indonésie :

8,108 ° S, 112,922 ° E
Sommet : 3657 m

Selon le Darwin VAAC, les panaches de cendres du Semeru ont atteint une altitude de 4,6 km (15 000 pi)  et ont dérivé presque sur 20 km vers l’ Est-Sud-Est et l’Ouest-Sud-Ouest . Une anomalie thermique a précédé les émissions.

Le Semeru, le plus haut volcan de Java, et l’un de ses plus actifs, se trouve à l’extrémité Sud d’un massif volcanique s’étendant au Nord de la caldeira du Tengger. Le volcan escarpé, également appelé Mahameru (Grande Montagne), s’élève au-dessus des plaines côtières au Sud. Le Gunung Semeru a été construit au Sud des calderas Ajek-ajek et Jambangan qui se chevauchent. Une ligne de maars remplis de lacs a été construite suivant un axe Nord-Sud traversant le sommet,  des cônes de scories et des dômes de lave occupent les flancs Est et Nord-Est. La topographie du sommet est compliquée par le déplacement des cratères du Nord-Ouest  au Sud-Est. Les éruptions fréquentes du 19ème et 20ème siècle ont été dominées par des explosions petite à modérée du cratère du sommet, avec des coulées de lave occasionnelles et des éruptions explosives plus grandes accompagnées de coulées pyroclastiques qui ont atteint les flancs inférieurs du volcan.

Source: Centre consultatif sur les cendres volcaniques de Darwin (VAAC)

Photo : Hshdude

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search