03 Mars 2023.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Au mois de février 2023, l’OVPF-IPGP a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :
• 16 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux ;
• 5 séismes profonds (sous le niveau de la mer) ;
• 20 séismes de type longue-période ;
• 518 éboulements.

Le mois de février 2023 aura été marqué par une faible sismicité au niveau du Piton de la Fournaise avec une moyenne de 0,5 séisme volcano-tectonique superficiel par jour . La plupart de ces événements ont été localisés sous la bordure Est du cratère Dolomieu .
Les séismes profonds ont été localisés sous le flanc est du volcan. Le mois de février aura été marqué également par de nombreux éboulements dans le Cratère Dolomieu, au Cassé de la Rivière
de l’Est et au niveau de la coulée de l’éruption de septembre-octobre 2022.

Déformation
Avec l’arrêt de la dernière éruption le 5 octobre 2022, une reprise de l’inflation de l’ensemble de l’édifice a été enregistrée jusqu’au 23 octobre suivi d’une période sans déformation significative de l’édifice.
Entre le 30 décembre 2022 et le 3 janvier 2023, une inflation rapide du volcan a été observée (avec une dilatation du sommet d’environ 1 cm max.), révélant une pressurisation rapide du réservoir magmatique superficiel (localisé à 2-2,5 km sous le sommet). Suite à cette inflation, une déflation de la zone sommitale a été observée en janvier  . En février, aucun signal significatif n’a été enregistré au sommet, alors qu’une faible et lente inflation était toujours enregistrée en champ lointain . La lente inflation en champ lointain pourrait témoigner de mise en pression d’une source magmatique profonde (sous le niveau de la mer) et/ou de circulations de fluide en profondeur.

Source : OVPF.

Photo : Imaz Press

 

Vanuatu , Ambae / Lac Voui :

Le 23 février, le Vanuatu Meteorology and Geo-Hazards Department (VMGD) a rapporté que le cône du lac Voui sur l’ile d’Ambae continuait de produire des émissions composées de vapeur, de gaz volcaniques et peut-être des cendres occasionnelles qui ont dérivé suivant le vent. Des tremblements de terre volcaniques ont été enregistrés par le réseau sismique. Le niveau d’alerte est resté à 2 (sur une échelle de 0-5) et le public a été averti de rester en dehors de la zone de danger, défini comme un rayon de 2 km autour des évents actifs du lac Voui, et loin des drainages pendant les fortes pluies .

 

L’île d’Ambae, également connue sous le nom d’Aoba, est un volcan bouclier basaltique massif de 2 500 km3 qui est le volcan le plus volumineux de l’ archipel des Nouvelles Hébrides. Une zone de rift à tendance Nord-Est-Sud-Ouest prononcée parsemée de cônes de scories donne à l’île de 16 x 38 km une forme allongée. Un large cône pyroclastique contenant trois lacs de cratère (Manaro Ngoru, Voui et Manaro Lakua) est situé au sommet dans la plus jeune d’au moins deux calderas imbriqués, dont la plus grande est de 6 km de diamètre. Ce grand édifice central est également appelé Manaro Voui ou Volcan Lombenben. Les éruptions explosives post-caldera ont formé les cratères du sommet il y a environ 360 ans. Un cône de tuf a été construit dans le lac Voui (ou VUI) environ 60 ans plus tard. La dernière éruption de flanc connue, il y a environ 300 ans, a détruit la population de la région de Nduindui près de la côte Ouest.

Source : GVP.

Photo : Air taxi vanuatu

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin de niveau d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité continue au niveau d’activité jaune ou (III) : changements dans le comportement de l’activité volcanique.

Concernant le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN rapporte que :

L’activité sismique associée à la fracturation des roches a diminué dans le nombre de tremblements de terre enregistrés et a augmenté dans l’énergie sismique libérée par rapport à la semaine précédente. Les séismes ont été localisés principalement dans les secteurs Nord-Est, Ouest-Sud-Ouest et Sud-Est ; dans une moindre mesure à l’Est, au Sud-Sud-Ouest et dans le cratère Arenas. Les profondeurs variaient de 0,9 à 6,1 km. Deux augmentations sismiques se sont produites les 22 et 26 février, situées dans les secteurs Nord-Est pour le premier et Sud-Est pour le second ; De plus, des tremblements de terre ont continué de se produire dans le secteur Ouest-Sud-Ouest, le lieu de l’augmentation signalée la semaine dernière. La magnitude maximale calculée au cours de la semaine, qui faisait partie de l’augmentation du 26 février, était de 2,6 ML (Local Magnitude) correspondant au séisme enregistré à 11h18 (heure locale), situé à 1,6 km à l’Est Nord-Est du cratère Arenas , à 3,6 km de profondeur.

L’activité sismique liée à la dynamique des fluides à l’intérieur des conduits volcaniques a augmenté dans le nombre d’événements enregistrés et dans l’énergie sismique libérée par rapport à la semaine précédente. Selon les images capturées par des caméras installées dans la zone du volcan, plusieurs émissions de gaz et de cendres associées à certains des signaux sismiques ont été confirmées.

La déformation de la surface volcanique continue de montrer des changements mineurs.
En surveillant l’activité thermique du volcan, les portails web ont signalé plusieurs anomalies thermiques, dans le cratère Arenas, de faible énergie pour cette semaine.

Source et photo : SGC.

 

Hawaii , Kilauea :

Jeudi 2 mars 2023, 7 h 55 HST (jeudi 2 mars 2023, 17 h 55 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : SURVEILLANCE
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, se poursuit à des niveaux d’activité considérablement réduits par rapport à il y a plusieurs semaines. Toute l’activité éruptive récente a été confinée au cratère. Aucun changement significatif n’a été observé le long de l’une ou l’autre des zones de faille du volcan.

Observations du lac de lave du cratère Halemaʻumaʻu :
L’éruption de lave sur le fond du cratère Halemaʻumaʻu continue de considérablement diminuer. Les évents Est et centraux qui étaient actifs plus tôt dans l’éruption ne dégagent pas de lave pour le moment. Le lac de lave occidental – dans le bassin du lac de lave 2021-2022 – reste actif mais avec une faible circulation; il est principalement recouvert de croûte, avec des renversements crustaux intermittents. La réduction de l’activité est liée à un important signal d’inclinaison déflationniste qui a commencé le 17 février.

Observations du sommet :
Suite à un important signal d’inclinaison déflationniste qui a commencé le 17 février et a duré jusqu’au début du 19 février, les inclinomètres du sommet ont suivi plusieurs événements de déflation/inflation (DI) plus petits. Au cours de ces événements DI, il y a eu une légère augmentation de l’inclinaison nette, mais le sommet reste dégonflé par rapport à la période précédant le 17 février. Une activité éruptive plus vigoureuse sur le fond du cratère Halema’uma’u peut reprendre lorsque le sommet se regonflera à nouveau au niveau antérieur. Le tremor volcanique a légèrement diminué ces dernières semaines, mais il reste au-dessus du niveau de fond. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 250 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 28 février.

Source : HVO.

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Jeudi 02 Mars 2023.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Modéré , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 01 Mars 2023 , 11:00h au 02 Mars 2023 , 11:00h : 

Il n’y a eu aucune interruption dans la transmission des données de la station de référence pour les statistiques sismiques.

Explosion (EXP) : 24
Longues périodes (LP) : 28
Tremors d’émissions (TREMI ) : 8
Tremor Harmonique ( TRARM) : 5

Pluies / Lahars :
Aucune pluie n’a été enregistrée dans le secteur.

Colonne d’émission / cendres :
Dans l’après-midi d’hier, des émissions de cendres ont pu être observées jusqu’à 800 mètres au-dessus du niveau du cratère et en direction du nord-ouest. Le VAAC de Washington a signalé 2 alertes d’émission de cendres observées par satellite jusqu’à 688 mètres au-dessus du niveau du cratère et se dirigeant vers le nord-ouest.

Observation:
Actuellement le secteur du volcan est nuageux.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN.

Photos : f-naranjo , GVP.

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *