25 Janvier 2023. FR . Italie : Stromboli , Indonésie : Anak Krakatau , Italie / Sicile : Etna , Chili : Tupungatito , Hawaii : Kilauea .

Home / blog georges Vitton / 25 Janvier 2023. FR . Italie : Stromboli , Indonésie : Anak Krakatau , Italie / Sicile : Etna , Chili : Tupungatito , Hawaii : Kilauea .

25 Janvier 2023. FR . Italie : Stromboli , Indonésie : Anak Krakatau , Italie / Sicile : Etna , Chili : Tupungatito , Hawaii : Kilauea .

25 Janvier 2023.

 

Italie , Stromboli :

BULLETIN HEBDOMADAIRE , du 16 Janvier 2023 au 22 Janvier 2023 . (date d’émission 24 Janvier 2023)

RÉSUMÉ DE L’ÉTAT DE L’ACTIVITÉ
A la lumière des données de suivi, il est mis en évidence :
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES : Au cours de cette période, une activité strombolienne normale a été observée avec une activité d’éclaboussures et un débordement de lave dans la zone du cratère Nord. La fréquence horaire totale a oscillé entre des valeurs basses (3 événements/h) et moyennes-basses (9 événements/ h). L’intensité des explosions était principalement moyenne et faible dans la zone du cratère Nord et moyenne à élevée dans la zone du cratère Centre Sud.
2) SISMOLOGIE : Les paramètres sismologiques ne présentent pas de variations significatives.
3) DEFORMATIONS DES SOLS : Les réseaux de surveillance des déformations des sols de l’île n’ont pas montré de variations significatives au cours de la dernière semaine.
4) GEOCHIMIE : Le flux de SO2 à un niveau moyen
Flux de CO2 dans la zone du cratère : stable sur des valeurs moyennes-élevées.
Rapport CO2/SO2 sur les valeurs moyennes.
Rapport isotopique de l’hélium dans les eaux souterraines : il n’y a pas de mises à jour, le dernier chiffre daté du 20-12-22 sur des valeurs moyennes-élevées.
5) OBSERVATIONS SATELLITAIRES : L’activité thermique observée depuis le satellite était généralement faible. Des valeurs de flux thermique élevées ont été observées le 17 janvier 2023 en correspondance avec le débordement de lave dans la zone sommitale.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
L’activité explosive a été principalement produite par 4 (quatre) évents éruptifs situés dans la zone Nord du cratère et par un situé dans la zone Centre Sud. Les embouchures de la zone du cratère Nord sont situées dans la partie supérieure de la Sciara del Fuoco tandis que l’embouchure de la zone centrale du cratère Sud est située à l’intérieur de la terrasse du cratère. En détail, dans la zone Nord du cratère, un évent est situé près du secteur N1 tandis que les trois autres sont situés près du secteur N2. En raison d’une panne technique, à partir de 19h58 UTC le 20 janvier 2023, les images des caméras n’étaient plus disponibles pour l’analyse de l’activité éruptive.
Le 17 janvier 2023, un débordement de lave a affecté les évents situés dans la zone Nord du cratère.

Observations de l’activité explosive captées par des caméras de surveillance:
Dans la zone Nord du cratère (N), une activité explosive n’a été observée qu’à partir des évents situés à l’intérieur de la Sciara del Fuoco dans sa partie supérieure après l’effondrement du bord Nord. Les quatre évents ont montré une activité explosive (explosions d’intensité variable de faible (moins de 80 m de hauteur) à moyenne (moins de 150 m de hauteur) émettant des matériaux grossiers (bombes et lapilli)). De plus, une activité d’éclaboussures a été observée tout au long de la période d’observation à partir des évents situés dans le secteur N2. La fréquence moyenne des explosions oscille entre 3 et 6 événements/h.
Dans la zone Centre-Sud (CS), une activité explosive d’intensité moyenne et élevée a été observée (parfois les produits dépassaient 250 de hauteur) émettant des matériaux fins (cendres) mélangés à des matériaux grossiers. La fréquence était variable entre 2 et 5 événements/h.

Débordement de lave du 17 janvier 2023.
À 09h52 UTC, après une intense activité d’éclaboussures depuis les évents du secteur N2 de la zone Nord, un débordement de lave a débuté , qui a commencé à couler abondamment dans la partie supérieure de la Sciara del fuoco, se divisant en deux coulées principales , l’une en direction de la ravine crée le 9 octobre 2022 et l’autre longitudinalement jusqu’au point d’émission  . Dans l’après-midi, les coulées de lave sont apparues en diminution et à 18h00 en refroidissement.

Communiqué sur l’activité de Stromboli , 24 Janvier 2023 , 16:57 (15:57 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, communique qu’à partir de l’analyse des caméras de surveillance, il est observé qu’un débordement de lave est en cours depuis la zone du cratère Nord, qui a commencé vers 14h20 UTC. A 14h22, il y a également eu un glissement de matériel instable, qui a atteint la mer à la base de la Sciara del Fuoco. Le débordement de lave est toujours en cours. Du point de vue sismique, l’amplitude moyenne du tremor volcanique reste dans la fourchette des valeurs moyennes. A 14h19 UTC il y a eu un signal sismique lié à des phénomènes de roulement de blocs durant environ 6 minutes. Il n’y a pas de variations significatives dans le taux d’occurrence et l’amplitude des séismes d’explosion. Les données des réseaux de surveillance de la déformation des sols ne montrent pas de variations significatives.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photos : INGV , Sebastiano Cannavo / Stromboli Stati d’animo , Stromboli Stati d’animo.

 

Indonésie , Anak Krakatau :

Une éruption du mont Anak Krakatau s’est produite le mardi 24 janvier 2023 à 23h11  . Aucune éruption visuelle n’a été observée. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 60 mm et une durée de 70 secondes.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 24 janvier 2023
Volcan : Anak Krakatau (262000)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Anak Krakatau
Numéro d’avis : 2023KRA025
Emplacement du volcan : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Région : Lampung, Indonésie
Altitude du sommet : 502 FT (157 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption à 16h11 UTC (23h11 locale).

Hauteur des nuages volcaniques :
Le nuage de cendres n’est pas observé.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Le nuage de cendres n’est pas observé.

Remarques :
Eruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 60 mm et une durée maximale de 70 secondes.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Italie / Sicile , Etna :

BULLETIN HEBDOMADAIRE , du 16 Janvier 2023 au 22 Janvier 2023 . (date d’émission 24 Janvier 2023)

RÉSUMÉ DE L’ÉTAT DE L’ACTIVITÉ
A la lumière des données de suivi, il est mis en évidence :

1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES : Activité effusive avec coulées de lave dans la Vallée del Léone, dégazage à régime variable depuis les cratères sommitaux.
2) SISMOLOGIE : Faible activité sismique due à la fracturation ; l’amplitude du tremor volcanique est restée principalement à des niveaux moyens-bas.
3) INFRASONS : Faible activité infrasonore.
4) DEFORMATIONS DU SOL : Au cours de la dernière semaine, les réseaux de surveillance des déformations du sol n’ont pas enregistré de variations significatives.
5) GEOCHIMIE : flux de SO2 à un niveau modérément moyen-bas
Les valeurs de flux de CO2 du sol enregistrées la semaine dernière sont des valeurs moyennes.
Le CO2 dans les eaux souterraines (Réseau EtnaAcque) ne présente pas de variations en dehors de la variabilité saisonnière du site.

Modèle ombré du relief des cratères sommitaux de l’Etna obtenu par traitement des images drone acquises lors de plusieurs survols (15 et 21 septembre 2022, 6, 21 et 23 octobre), superposé au modèle ombré issu des images Pléiades du 22 août 2020 ( AO Telerilevamento). CSE = Cratère Sud-Est, CNE = Cratère Nord-Est, BN = Bocca Nuova, VOR = Voragine. Le polygone rouge délimite la zone de l’activité effusive actuelle.

6) OBSERVATIONS SATELLITAIRES : L’activité thermique observée par satellite dans la zone sommitale était d’un niveau élevé en correspondance avec l’éruption effusive dans la zone sommitale.
7) AUTRES OBSERVATIONS : Le magma qui a alimenté l’éruption actuelle durant les vingt premiers jours d’activité a la composition la plus évoluée parmi ceux du Cratère Sud Est en 2022.
Il n’y a donc aucune preuve de remontée significative de nouveau magma profond et primitif dans le « réservoir » magmatique (réservoir) qui alimente l’activité en cours.

 

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES :
Au cours de la semaine sous revue, l’activité effusive qui a commencé le 27 novembre 2022 à partir de la bouche qui s’est ouverte à la base Nord-Est du cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2800 m s’est poursuivie, bien qu’avec de fortes fluctuations. Dans la nuit du 16 au 17 janvier, l’émission de lave a progressivement diminué et avait pratiquement cessé en fin d’après-midi du 17. Aux premières heures du 18 janvier, l’activité effusive a repris, générant deux coulées de lave, l’une dirigée vers le Nord-Est, longeant la marge Ouest du champ de lave , et l’autre vers l’Est, sur le mur Ouest escarpé de la Valle del Bove. Les fronts les plus avancés sont restés confinés à une altitude comprise entre 2500 et 2400 m environ  et, en particulier, à une altitude de 2450 m le 19 janvier . Ce dernier a atteint la base de la paroi le 20 janvier.

Le lendemain, le taux effusif diminuait à nouveau pour augmenter à nouveau le soir ; le 22 janvier au soir une nouvelle coulée descendait vers la Valle del Bove et se rapprochait de la base de sa paroi Ouest, vers 2200-2250 m d’altitude. 
La superficie couverte du 27 novembre 2022 au 19 janvier 2023 est égale à 7,5 x 10^5 m2 et le volume total est compris entre 3,7 et 4,8 x10^6 m^3. Cette estimation est préliminaire et une erreur d’environ 40 % est estimée.
L’activité des cratères sommitaux a été caractérisée par un dégazage à niveau variable, principalement au détriment du cratère Bocca Nuova où le dégazage s’est poursuivi de manière identique aux semaines précédentes ; cependant, aucune lueur nocturne n’a été observée au niveau de ce cratère. Au cratère du Sud-Est , le dégazage fumerolien était principalement localisé le long du bord du cratère et en correspondance avec l’évent éruptif de mai-juin 2022 . Le dégazage du cratère Nord-Est et du cratère de la Voragine est au contraire resté extrêmement doux, n’étant visible que dans des conditions d’humidité atmosphérique.

Source : INGV.

Photo : Giuseppe Tonzuso

 

Chili , Tupungatito :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région Metropolitana de Santiago, volcan Tupungatito , 25 Janvier 2023, 04h45, heure locale (Chili continental).

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Le Mercredi 25 Janvier 2023 , à 03h45 heure locale (06h45 UTC) , les stations de surveillance installées à proximité du volcan Tupungatito ont enregistré un séisme associé à la fracturation de roches (type volcano-tectonique) dans le système volcanique.

 

Les caractéristiques des séismes après leur analyse sont les suivantes:

HEURE D’ORIGINE : 03h45 heure locale (06h45 UTC)
LATITUDE : 33,393 ° S
LONGITUDE : 69.785° E
PROFONDEUR : 15,4 km
MAGNITUDE LOCALE : 3,5 (ML)

OBSERVATIONS :

Avant la survenue de l’ évènement volcano-tectonique , il a été enregistré des évènements de plus faible énergie .

L’alerte technique volcanique reste au niveau  Vert .

Source et photo :  Sernageomin.

 

Hawaii , Kilauea :

Mardi 24 janvier 2023, 8 h 59 HST (mardi 24 janvier 2023, 18 h 59 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : SURVEILLANCE
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l’activité éruptive récente a été confinée au cratère. Aucun changement significatif n’a été observé au sommet ou dans l’une ou l’autre des zones de faille.

Observations du lac de lave du cratère Halemaʻumaʻu :
L’éruption de lave dans la partie orientale du fond du cratère Halema’uma’u s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. L’activité est concentrée dans un grand lac de lave dans la moitié orientale du cratère, ainsi que dans un lac plus petit à l’Ouest, dans le bassin du lac de lave 2021-2022. Le lac de lave oriental a une fontaine dominante et une superficie d’environ 25 acres au 17 janvier. Le lac est actuellement bien défini par ses limites de digue, bien qu’il y ait des périodes de débordements fréquents.

 

Vue du lac de lave actif du côté Est dans le cratère Halema’uma’u, au sommet du Kīlauea. Une digue perchée composée de plaques crustales empilées de quelques mètres (yards) de hauteur entoure le lac. Une fontaine (orange) est présente du côté Sud-Ouest du lac. Au moment où la photo a été prise, un écoulement avait percé la digue du côté Sud (droit).

Observations du sommet :
Les inclinomètres du sommet ont commencé à enregistrer une inclinaison déflationniste hier après-midi, conformément au début d’un événement de déflation-inflation (DI) au sommet. Le tremor volcanique reste au-dessus des niveaux de fond. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 3 000 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 20 janvier 2023.

Source : HVO

Photo : USGS / J.M. Chang.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search