19 Juillet 2022. FR . Indonésie : Anak Krakatau , Guatemala : Fuego , Pérou : Sabancaya , Alaska : Great Sitkin , Philippines : Bulusan , Hawaii : Kilauea .

Home / Alaska / 19 Juillet 2022. FR . Indonésie : Anak Krakatau , Guatemala : Fuego , Pérou : Sabancaya , Alaska : Great Sitkin , Philippines : Bulusan , Hawaii : Kilauea .

19 Juillet 2022. FR . Indonésie : Anak Krakatau , Guatemala : Fuego , Pérou : Sabancaya , Alaska : Great Sitkin , Philippines : Bulusan , Hawaii : Kilauea .

19 Juillet 2022.

 

Indonésie , Anak Krakatau :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 18 juillet 2022
Volcan : Anak Krakatau (262000)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Anak Krakatau
Numéro d’avis : 2022KRA66
Emplacement du volcan : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Région : Lampung, Indonésie
Altitude du sommet : 502 FT (157 M)

Résumé de l’activité volcanique :
-Eruption avec nuages ​​de cendres à 10h30 UTC (17h30 heure locale). L’éruption a duré 73 secondes.
-Éruption avec des nuages de cendres à 08h49 UTC (15h49 heure locale). L’éruption a duré 97 secondes.
-Éruption avec des nuages de cendres à 01h26 UTC (08h26 heure locale). L’éruption a duré 127 secondes.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 8502 FT (2657 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Les visuels directement de la vidéosurveillance ont observés des éruptions avec une épaisse fumée d’éruption de couleur grise à 2500m au dessus du sommet du volcan, la direction du vent est orientée vers le Sud-Ouest.

Remarques :
Eruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 55 mm et une durée maximale de 73 secondes.

Le mont Anak Krakatau est entré en éruption le lundi 18 juillet 2022 à 17h30 WIB avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 2500 m au-dessus du sommet (± 2657 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est observée comme étant grise avec une intensité épaisse orientée vers le Sud-Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 55 mm et une durée de 73 secondes.

Source : Magma Indonésie .

 

Guatemala , Fuego :

Conditions atmosphériques : Temps clair 
Vent: Est
Précipitations : 0,0 mm

Activité:
L’observatoire du volcan Fuego signale une faible fumerolle blanche à une hauteur de 4 500 mètres d’altitude qui se propage dans une direction Ouest-Sud-Ouest. 5 à 9 explosions faibles et modérées par heure ont été enregistrées, ces explosions génèrent des colonnes de cendres à une hauteur de 4 500 à 4 800 mètres d’altitude (14 764 à 15 748 pieds) qui s’étendent de 10 à 15 kilomètres dans une direction Ouest-Sud-Ouest.

Ces explosions ont généré de faibles grondements avec une faible onde de choc qui a fait vibrer les toits et les fenêtres des maisons proches du volcan. Une impulsion luminescente a été observée à 100 à 200 mètres au-dessus du cratère. Cela a généré des avalanches faibles à modérées autour du cratère et vers les ravins de Santa Teresa, Ceniza, Trinidad et Las Lajas. Des sons faibles similaires à une locomotive de train ont été entendus avec un laps de temps de 1 à 2 minutes. Des chutes de cendres fines sont signalées à Panimaché I, Panimaché II, Morelia, Santa Sofía, El Porvenir, Sangre de Cristo, Yepocapa et d’autres communautés dans cette direction.

Source : Insivumeh.

Photo : Diego Rizzo (Archive)

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 11 Juillet 2022 2022 au 17 Juillet 2022 , Arequipa, 18 Juillet 2022.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 28 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2,7 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 260 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 28 explosions a été enregistrée quotidiennement , en plus d’enregistrement d’évènements  de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses à l’intérieur du volcan Sabancaya .

 

 Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,7  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud-Est et Est du  Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 8 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 15 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul

Photo :  Ingemmet

 

Alaska , Great Sitkin :

52,4’35 » N 176,6’39 » O,
Altitude du sommet : 5709 pi (1740 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

L’émission de lave de faible intensité se poursuit sur le Great Sitkin. Des températures de surface élevées ont été observées dans les données satellitaires. La sismicité reste faible avec des tremblements de terre locaux occasionnels au cours de la dernière journée. Aucune activité n’a été observée dans les vues nuageuses des caméras Web du volcan. Il est possible qu’une nouvelle activité explosive se produise avec peu ou pas d’avertissement.

Image satellite GeoEye-1 du champ de coulée de lave dans le cratère sommital et sur les flancs supérieurs du volcan Great Sitkin le 6 juillet 2022. L’éruption de lave s’est poursuivie à un rythme lent à partir d’un évent au centre du cratère sommital. Le champ d’écoulement s’est développé vers le Nord-Est sur le glacier sommital, qui s’effondre (voir crevasses incurvées concentriques) à cause de la fusion due à l’interaction de la lave.

Le Great Sitkin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux de capteurs d’infrasons et de foudre à distance.

Source : AVO.

Photo : Dietterich, Hannah.

 

Philippines , Bulusan :

Malgré une baisse soutenue de l’activité sismique au cours de la semaine dernière, l’état du volcan Bulusan reste anormal car ses autres paramètres continuent d’être élevés, a rapporté hier l’Institut philippin de volcanologie et de sismologie (Phivolcs).

Winchille Sevilla, spécialiste de la recherche scientifique chez Phivolcs, a déclaré que la baisse soudaine des tremblements de terre volcaniques signifie que les activités de dégazage à l’intérieur du volcan ne sont pas assez fortes pour provoquer des mouvements dans les failles volcaniques.
Mais Sévilla a déclaré que les faibles tremors ne signifient pas nécessairement que le volcan revient à son état normal.
« Nous ne pouvons dire que le Bulusan revient à la normale que si la baisse de ses tremors volcaniques s’accompagne d’une diminution des émissions de dioxyde de soufre et des panaches.

Six séismes volcaniques, 128 tonnes de dioxyde de soufre et une émission de panache de 500 mètres au-dessus du cratère principal ont été enregistrés hier, a déclaré Phivolcs.
Dimanche, le Bulusan a généré quatre tremblements de terre volcaniques, 919 tonnes de dioxyde de soufre et une émission de panache d’un demi-kilomètre de haut.

« Les chiffres des signes anormaux nous indiquent que des activités hydrothermales sont en cours à l’intérieur du volcan et peuvent conduire à une éruption phréatique à tout moment », a-t-il ajouté.
Le Phivolcs a déclaré que plus de semaines d’observation sont nécessaires avant de pouvoir conclure une tendance à la hausse ou à la baisse de l’état général du volcan.

Le Phivolcs a mis en garde le public contre l’entrée dans les zones de danger permanentes et étendues autour du volcan en raison de la possibilité d’éruptions phréatiques soudaines et dangereuses.

Source : Philstar via Manfred Meyer.

Lire l’articlehttps://www.philstar.com/nation/2022/07/19/2196348/bulusan-sustains-drop-seismic-activity?fbclid=IwAR1cTd3WUzhA0JsDHVd0mXuUESs09I2G2Js0-S11BKZx_CdDHdcZ-cM0H2A

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l’activité de lave récente a été confinée au cratère et les données actuelles indiquent que ce scénario est susceptible de se poursuivre. Aucun changement significatif n’a été noté au sommet ou dans l’une ou l’autre des zones de Rift.

Observations du sommet :
L’éruption de lave depuis l’évent Ouest du cratère Halema’uma’u dans le lac de lave actif s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Le niveau de lave de la surface active du lac est resté au niveau des digues de délimitation. Les vues nocturnes de la webcam ont montré une lueur dans le complexe d’évent Ouest. Les mesures d’un survol le 7 juillet 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d’environ 130 mètres (427 pieds). Les inclinomètres du sommet ont commencé une tendance déflationniste de courte durée vers 19 h 30 HST la nuit dernière et sont passés à une tendance plate juste après 6 h HST ce matin. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 1 500 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 15 juillet 2022. Le tremor du sommet est stable pour le niveau de référence à long terme de cette éruption.

Observations de la zone de Rift :
Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone de Rift Est ou de la zone de Rift Sud-Ouest ; des taux constants de déformation du sol et de sismicité se poursuivent le long des deux. Les mesures des stations de surveillance continue des gaz sous le vent de Puʻuʻōʻō dans la zone du Rift Sud-Ouest restent inférieures aux limites de détection du SO2, ce qui indique que les émissions de SO2 de Puʻuʻōʻō sont négligeables.

Source : HVO.

Photo : Bruce Omori

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search