03 Mai 2021 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Etats-Unis : Yellowstone , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Islande : Geldingadalur , Equateur : Reventador .

Home / blog georges Vitton / 03 Mai 2021 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Etats-Unis : Yellowstone , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Islande : Geldingadalur , Equateur : Reventador .

03 Mai 2021 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Etats-Unis : Yellowstone , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Islande : Geldingadalur , Equateur : Reventador .

03 Mai 2021 .

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Communiqué du 02 Mai 2021 – 14h15

L’éruption débutée le 09/04/2021 à 19h (apparition du trémor) se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur d’une émission de lave en surface) a stoppé sa lente décroissance et est
relativement stable depuis maintenant trois jours .

– Sur les dernières 24 heures, 4 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés, tous localisés à l’aplomb des cratères sommitaux.
– Les flux de CO2 dans le sol sont toujours en hausse en champ lointain (région des Plaines).

Image du site éruptif réalisée ce matin à 09h45 heure locale (05h45 UTC) depuis les webcams de l’OVPF-IPGP-IRT
localisées au Piton de Bert (©OVPF-IPGP-IRT). On peut apercevoir un feu au pied du Nez coupé du Tremblet, lieu de rencontre
de la coulée et du rempart.

 

– Une légère inflation (gonflement) de la zone sommitale et de la base du cône terminal semble se dessiner. Ce paramètre sera à suivre ces prochains jours car il peut correspondre à la pressurisation du réservoir magmatique superficiel localisée sous le sommet et pourrait suggérer un flux de magma profond entrant dans le réservoir magmatique superficiel supérieur au flux de sortie du réservoir qui alimente le site éruptif.
– L’amélioration des conditions météorologiques sur site depuis la nuit dernière permet l’observation de l’éruption depuis le Piton de Bert et plus généralement le rempart sur de l’Enclos Fouqué. Sur l’image ci-dessous  , on peut distinguer, les deux évents, un panache plus intense sur l’évent situé le plus en aval, la coulée depuis le site éruptif et jusqu’à la rupture de pente, ainsi que la fumée produite par le feu présent en pied de rempart au niveau du Nez Coupé du Tremblet.

– L’amélioration des conditions météorologiques a permis une estimation du flux de lave par imagerie satellite. Les débits de surface estimés à partir des données satellites via la plateforme HOTVOLC (OPGC – université Clermont Auvergne) restent inférieurs à 8 m3/s. Cependant, l’écoulement de la lave aujourd’hui en grande partie en tunnel, conduit probablement à une sous-estimation de ce débit.
– A noter, depuis ce matin la présence d’un feu dans la végétation situé au pied du Nez coupé du Tremblet.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2

Source : OVPF

Lire l’article https://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20210502_14h15_communique_eruption.pdf

Photos : OVPF , Vincent Cheville ( https://rando-volcan.com   @tunnelsdelavereunion )

 

 

Etats-Unis , Yellowstone :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » W,
Altitude du sommet : 9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel: VERT

Travaux récents et actualités
Au cours du mois dernier, il y a eu trois éruptions d’eau du Steamboat Geyser, les 4, 16 et 23 avril. Cela porte le nombre total d’éruptions pour l’année à 10.

Le mois de mai marque le début de la saison sur le terrain à Yellowstone, et les géologues, géophysiciens et géochimistes commenceront une variété de projets sur le terrain dans le parc ce mois-ci. Certains des premiers travaux comprendront la maintenance des stations GPS, sismiques et de surveillance de la température. De plus, à partir du 10 mai, des géophysiciens installeront des stations GPS temporaires dans la région de Yellowstone. Ces stations, qui seront récupérées en octobre avant le début de l’hiver, assurent une densification saisonnière du réseau de surveillance de la déformation du sol de Yellowstone et sont déployées annuellement depuis 15 ans.

Sismicité
En avril 2021, les stations sismiques de l’Université de l’Utah, responsables de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 43 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. L’événement le plus important a été un tremblement de terre mineur de magnitude 2,5 situé à 15 miles au nord-est de West Yellowstone, MT, le 27 avril à 3 h 07, heure du Pacifique.

Aucune activité d’essaim n’a été observée en avril.

L’activité sismique de Yellowstone reste à des niveaux de fond.

Déformation du sol
Les taux et les styles de déformation à Yellowstone, enregistrés par des stations GPS continues, ont été stables au cours de la dernière année. L’affaissement de la caldeira de Yellowstone, en cours depuis 2015, s’est poursuivi à un rythme moyen de 2 à 3 cm (environ 1 pouce) par an. Dans la zone de Norris Geyser Basin, aucun soulèvement ni affaissement significatif n’a été détecté par une station GPS à proximité depuis le début de 2020.

Source : YVO.

Photo : USGS.

 

Saint Vincent , Soufrière Saint Vincent :

La Soufrière Saint-Vincent, MISE À JOUR SCIENTIFIQUE du 02 Mai 2021 , 18:00 .

-L’activité sismique à La Soufrière est restée faible depuis le tremor lié à l’explosion et à la mise en décharge des cendres du 22 avril.
– Au cours des dernières 24 heures, seuls quelques tremblements de terre hybrides et volcano-tectoniques de longue période ont été enregistrés et il n’y a eu aucun autre tremor sismique.
– Le volcan continue d’être en état d’agitation.

Travail de terrain et reconnaissance. Une vue agrandie de La Soufrière le long de la côte Nord sous le vent alors qu’elle continue de ventiler

– Des explosions accompagnées de chutes de cendres, d’une ampleur similaire ou supérieure à celles qui se sont déjà produites lors de cette éruption, peuvent avoir lieu avec peu ou pas d’avertissement.
– Il faut être prudent lors de la traversée des vallées fluviales sur le volcan en raison du risque accru de lahars (coulées de boue) pendant les périodes de pluie sur le volcan.

– Le volcan est au niveau d’alerte ROUGE.

Source : UWI.

Photo : Thomas Christopher, MVO/UWI-SRC.

 

Islande , Geldingadalur :

Il y a eu des changements considérables dans l’activité volcanique dans le cratère le plus important de Geldingadalur .Il émet maintenant des jets de magma élevés qui sont clairement visibles de presque toute la zone Sud-Ouest. Il y a eu un changement dans l’activité la nuit dernière et depuis lors, l’éruption souffle le magma plus haut dans l’air que ce qui a été vu auparavant.
Þorvaldur Þórðarson, professeur de volcanologie, dit que pour le moment, l’éruption semble être beaucoup plus volatile qu’auparavant.

«L’activité diminue et la surface du champ de lave dans le cratère semble diminuer avec elle dans une certaine mesure. Et puis la coulée de lave diminue également un peu, même la coulée de lave du cratère s’arrête. L’éruption se poursuit alors avec une force considérable et forme des jets de magma plus hauts que ce que nous avons vu auparavant, probablement environ 300 mètres de haut. Ils envoient des projections de magma assez loin du cratère. Certains atterrissent dans la végétation au Sud-Ouest du cratère et ont déclenché un incendie », explique Þorvaldur.

 

Il ne dit pas clairement si l’éruption est en déclin ou offensive.

«Ce qui se passe, c’est que le gaz qui est libéré du magma ne s’écoule pas avec le magma comme il l’a fait jusqu’à présent, mais il semble venir avec certaines impulsions dans le système et ensuite se détendre. C’est quelque chose qui retarde la remontée de gaz pendant un certain temps, puis la pression s’accumule et l’éruption parvient à traverser ce blocage et à former ces grands jets de magma que nous examinons », explique Þorvaldur.

Il dit qu’il n’est pas possible de dire si une nouvelle fracture est en train de s’ouvrir, mais il pense qu’il s’agit d’un feu plutôt que d’une nouvelle éruption.

Source : RUV.

Photo : MBL IS

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Dimanche 02 Mai 2021.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: modérée , Tendance de surface : en hausse .
Niveau d’activité interne: modérée , Tendance interne : Pas de changement.

 

Sismicité : Du 01 Mai  2021, 11:00h au 02 Mai 2021, 11:00h :

Explosions (EXP): 61 événements
Evénements de type longue période ( LP ): 86
Tremor d’émissions ( TREMI) : 6
Tremor harmoniques ( TRARM) : 2

 

Pluies / lahars: Des pluies légères ont été enregistrées dans la région du volcan, qui n’ont pas généré de lahars.

Emission / colonne de cendres:Des émissions de gaz et de cendres ont été observées jusqu’à 1200 mètres au-dessus du niveau du cratère, dans une direction Nord-Est et Nord-Ouest. Le VAAC de Washington a signalé une émission de gaz et de cendres à 13h38 dans une direction Nord-Ouest.

Autres paramètres de surveillance: FIRMS a enregistré 3 alertes thermiques au cours des dernières 24 heures.

Observations: Le secteur du volcan a été en grande partie dégagé de la nuit dernière au début de la matinée d’aujourd’hui. Des explosions, une incandescence dans le cratère et le roulement des blocs ont été observés jusqu’à 500 mètres sous le sommet sur tous les flancs du volcan. Pour le moment, le temps est nuageux.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN

Photo : F-Naranjo , GVP.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search