20 Mars 2021 . FR . Islande : Péninsule de Reykjanes , Italie / Sicile : Etna , Indonésie : Merapi , Guatemala : Pacaya , Alaska : Semisopochnoi .

Home / Alaska / 20 Mars 2021 . FR . Islande : Péninsule de Reykjanes , Italie / Sicile : Etna , Indonésie : Merapi , Guatemala : Pacaya , Alaska : Semisopochnoi .

20 Mars 2021 . FR . Islande : Péninsule de Reykjanes , Italie / Sicile : Etna , Indonésie : Merapi , Guatemala : Pacaya , Alaska : Semisopochnoi .

20 Mars 2021 .

 

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

SPECIAL ERUPTION…

Une éruption volcanique a commencé
Mise à jour le 19.03 à 23:20 .

Vers 20h45 UTC aujourd’hui, 19 mars, une éruption volcanique a commencé à Geldingadalur, près de Fagradalsfjall sur la péninsule de Reykjanes. L’éruption a été vue pour la première fois sur une webcam positionnée à proximité de la montagne. Il a également été confirmé sur l’imagerie par satellite thermique. Au moment de la rédaction de cet article, le temps sur la péninsule est humide et venteux, et une lueur orange peut être vue dans les nuages ​​bas à l’horizon depuis Reykjanesbær et Grindavík.

 

Le site de l’éruption se trouve dans une vallée, à environ 4,7 km à l’intérieur des terres de la côte Sud de la péninsule. La ville côtière de Grindavík est la région peuplée la plus proche du site de l’éruption, et est située à environ 10 km au Sud-Ouest.

L’activité sismique dans la région de l’intrusion de magma a été plus faible ces derniers jours, et il n’y a actuellement aucune sismicité intense dans la région. Plus tôt dans la journée, plusieurs tremblements de terre à basse fréquence ont été enregistrés sous Fagradalsfjall. Il n’y a actuellement aucun rapport de chute de cendres, bien que des émissions de téphra et de gaz soient à prévoir.

Conformément aux plans d’urgence bien préparés, le code couleur de l’aviation pour la péninsule de Reykjanes a été élevé au rouge, ce qui signifie une éruption en cours. Des restrictions nationales supplémentaires ont été mises en place, notamment la fermeture de Reykjanesbraut – la route principale reliant la région de la capitale à Reykjanesbær et l’aéroport international de Keflavík.

Cette éruption volcanique a débuté le 19 mars à 20h45 près de Fagradalsfjall à Geldingadalur. L’éruption est considérée comme petite à ce stade et la fissure éruptive mesure approximativement de 500 à 1000 m de long. La zone couverte de magma mesure à peu près 1km2. Les fontaines de lave sont petites. Le prochain vol de surveillance se fera à 07h00.

Source : Vedur Is.

Photo : vf.is , Vedur .

 

Italie / Sicile , Etna :

Communication sur l’activité de l’ ETNA , 19 Mars 2021,  13:50 (12:50 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , rapporte que l’activité strombolienne au Cratère Sud-Est a diminué. Des explosions sporadiques et de faibles émissions de cendres sont observées. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans la direction Est-Nord-Est .
En raison de la couverture nuageuse, l’observation de l’activité est très limitée.

L’amplitude du tremor a diminué à des niveaux moyens. L’activité infrasonore a également diminué mais davantage. Les sources du tremor sont localisées sous le Cratère Sud-Est à une altitude de 2500 m à partir de la fin de la phase paroxystique. En particulier, les signaux inclinométriques ont tendance à chuter vers les valeurs pré- fontaine de lave .

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photo : Marco Kaschuba

 

Indonésie , Merapi :

Rapport d’activité du mont Merapi, du 12 au 18 mars 2021

RÉSULTATS DE L’OBSERVATION
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et le soir, tandis que l’après-midi jusqu’au soir est brumeuse. On note une fumée blanche, d’épaisseur faible à épaisse avec une faible pression. Une hauteur de fumée maximale de 800 m a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi de Selo le 18 mars 2021 à 14h15 WIB.
Des nuages ​​chauds d’avalanches se sont produits 3 fois avec une distance de glissement maximale de 1000 m vers le Sud-Ouest et ont été enregistrés sur un sismogramme d’une amplitude maximale de 40 mm et d’une durée de 102 secondes le 12 mars 2021 à 07h00 WIB. Des avalanches de lave ont été observées 211 fois avec une distance de glissement maximale estimée à 1 200 mètres vers le Sud-Ouest et 4 fois dans le cratère.
L’analyse morphologique de la zone de pic basée sur des photos du secteur Sud-Ouest datées du 11 mars au 18 mars 2021 a montré des changements dans la morphologie de la zone du sommet  en raison de l’activité d’excrétion et de la croissance du dôme . Le volume du dôme de lave dans le secteur Sud-Ouest est de 840 000 m3 avec un taux de croissance de 12 900 m3 / jour. L’analyse morphologique du secteur Sud-Est montre que la hauteur du dôme central est de 65 m , et le volume estimé du dôme est de 950000 m3 avec un taux de croissance depuis le 4 janvier 2021 de 12800 m3 / jour.  

Sismicité
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré 
3 avalanches de nuages ​​chauds (AP),
2  tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
33 séismes multi-phases (MP),
1 tremblement de terre à basse fréquence (LF),
1059 tremblements de terre d’avalanches (RF),
64 tremblements de terre  d’émissions (DG)
15 tremblements de terre tectoniques (TT).
L’activité sismique cette semaine est toujours dominée par les tremblements de terre de surface tels que RF, DG et AP.

Déformation
La déformation du mont Merapi qui a été surveillée à l’aide de l’EDM et du GPS cette semaine n’a montré aucun changement significatif. 

 

Pluie et lahars
Cette semaine, il y a eu de la pluie au poste d’observation du mont Merapi avec la plus forte intensité de pluie de 83 mm / heure pendant 75 minutes au poste de Kaliurang le 15 mars 2021. Il y a eu une coulée de lahar de faible intensité les 12 et 17 mars 2021 dans la rivière Boyong  .

Conclusion
Sur la base des résultats d’observations visuelles et instrumentales, il est conclu que:
L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. Le statut de l’activité est défini au niveau « SIAGA ».

Source : BPPTKG

Photo : Yohannes Tyas Galih Jati.

 

Guatemala , Pacaya :

BULLETIN SPÉCIAL DE VOLCANOLOGIE ,  le 18 mars 2021 à 11 h 41 heure locale.

MISE À JOUR DE L’ACTIVITÉ ERUPTIVE

Comme cela a été rapporté dans des bulletins spéciaux, le volcan Pacaya continue avec des périodes d’augmentation d’activité magmatique. Dans le cratère Mackenney, elles se manifestent avec des explosions accompagnées d’épaisses colonnes de cendres, à des hauteurs de 3.000 à 3.500 mètres d’altitude. (9842 à 11482 pieds) se dispersant vers le Sud, le Sud-Ouest , sur une distance d’environ 25 à 30 kilomètres. Des grondements et des bruits de locomotives, ainsi que des chutes de cendres, sont signalés dans les villages d’El Rodeo, Patrocinio, Los Pocitos et d’autres dans ces directions. On observe également l’expulsion de projections balistiques à 300 mètres au-dessus du cratère, celles-ci retombent à une distance de 400 mètres.

 

Sur le flanc Sud, la coulée de lave est maintenue sur une longueur de 500 mètres. En raison de la forte activité, 2 nouvelles coulées de lave ont été générées, une vers le Sud avec 500 mètres de longueur, une partie de cette coulée déborde à l’extérieur du plateau. Le deuxième nouveau flux est situé à l’Est, en face du village de Los Llanos, d’une longueur de 400 mètres. Dans son mouvement, il provoque des incendies dans la végétation. Selon les rapports des observateurs de l’OVPAC, des caméras Web CONRED, des images satellites GOES-16, l’activité dans le cratère maintient des périodes de haute intensité, génère des sons de turbine d’avion et des grondements faibles et modérés, audibles dans les villages proches du volcan . L’enregistrement des stations sismiques de PCG, et PCG5, montre les impulsions d’incrémentation dans les dernières heures, ce qui favorise la formation d’ épaisses colonnes de cendres .

GRAPHIQUE RSAM STATION PCG

Compte tenu du modèle de comportement que le volcan Pacaya a montré ces dernières semaines, on considère que l’activité se poursuit à des niveaux élevés et il n’est pas exclu que les impulsions d’activité continueront à augmenter dans les prochaines heures, générant des explosions, des projections balistiques , des chutes de cendres , et / ou l’apparition de nouvelles coulées de lave ou l’augmentation de leur longueur.

Source : Insivumeh .

Photo : Fernando Abaloni via Sherine France .

 

Alaska , Semisopochnoi :

 
Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search