06 Septembre 2018. FR . Alaska : Veniaminof , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Indonésie : Anak Krakatau , Etats- Unis : Yellowstone .

Home / Alaska / 06 Septembre 2018. FR . Alaska : Veniaminof , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Indonésie : Anak Krakatau , Etats- Unis : Yellowstone .

06 Septembre 2018. FR . Alaska : Veniaminof , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Indonésie : Anak Krakatau , Etats- Unis : Yellowstone .

06 Septembre 2018.

 

 

Alaska , Veniaminof :

56 ° 11’52 « N 159 ° 23’35 » W,
Sommet : 8225 ft (2507 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan  : SURVEILLANCE
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Les troubles continuent sur le Veniaminof. L’activité sismique reste élevée. La caméra Web de la FAA à Perryville a montré de fréquents panaches pulsatiles de cendres à basse altitude tout au long de la journée d’hier et qui se poursuivaient ce matin. Un rapport pilote datant de ce matin indiquait un nuage volcanique provenant du Veniaminof à une altitude inférieure à 10 000 ft  et une petite quantité de cendres déposée sur le champ de glace. De petites caractéristiques thermiques compatibles avec une zone de ventilation chaude ont été observées dans les données satellitaires du jour passé.

 

Le volcan Veniaminof  est surveillé avec un réseau sismique local en temps réel, qui permet généralement à l’AVO de détecter les changements dans les troubles pouvant mener à une éruption explosive. La détection rapide d’une éruption produisant des cendres serait réalisée à l’aide d’une combinaison de données sismiques, infrasonores, d’éclairs et satellitaires.

Source : AVO.

Photo : Read, Cyrus.

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

 

Le niveau d’activité des volcans reste au niveau : ■ NIVEAU JAUNE (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

Suite à l’activité des volcans CHILES et  CERRO NEGRO, le COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) rapporte que:

Au cours de la période comprise entre le 28 Août et le 3 Septembre 2018, la sismicité dans la région des volcans Chiles – Cerro Negro a augmenté en nombre et en puissance, passant de 527 à 905 événements, la plupart associés à des fracturations de roches à l’intérieur du volcan .

Figure 1. Côté sud-est du volcan Chiles. En arrière-plan, vous pouvez voir le Cerro Negro de Mayasquer (Photo: P. Ramón, IG EPN).

Les tremblements de terre ont été localisés et situés dans 4 zones différenciées par rapport à la hauteur de la partie supérieure du volcan Chiles (4700 m) . La première au Sud du volcan Chiles, à des distances comprises entre 0,1 et 2,0 km, avec des profondeurs comprises entre 3 et 4 km, la deuxième zone au Sud-Ouest , à des distances comprises entre 2,3 et 3,7 km, avec des profondeurs comprises entre 4,5 et 6,0 km; la troisième zone au Sud-Est, à des distances comprises entre 4,5 et 11,3 km avec des profondeurs supérieures à 6 km et inférieures à 15 km; et la quatrième zone également au Sud-Est, à des distances de 12,5 à 16 km avec des profondeurs comprises entre 3 et 9 km par rapport au sommet (4700 m). L’ enregistrement de 4 séismes de magnitude supérieure à M 2,5 est mis en évidence, le plus grand d’entre eux avec un ML de 3,0 sur l’échelle de Richter, enregistré le 1er septembre à 9h44, situé à une distance de 7,7 km au Sud-Ouest du volcan Chiles avec une profondeur de 9,6 km, qui aurait été ressenti  dans la ville de Chiles.

Le Service géologique colombien et l’Institut de Géophysique de l’école Nationale Polytechnique de l’Equateur suivent de près l’évolution de cette activité sismique et volcanique  et rendront compte sans délai des changements détectés.

Source : SGC

 

Indonésie , Anak Krakatau :

6,102 ° S, 105,423 ° E
Altitude 813 m

Sur la base de données satellitaires, le VAAC de Darwin a indiqué que, du 29 au 30 août et du 3 au 4 septembre, les panaches de cendres de l’Anak Krakatau avaient atteint une altitude de 1,2 à 1,5 km (4 000 à 5 000 ft). et dérivé vers le Sud-Ouest, l’Ouest, le Nord-Ouest et le Nord. Le niveau d’alerte est resté à 2 (sur une échelle de 1 à 4); les habitants et les visiteurs ont été avertis de ne pas approcher le volcan à moins de 2 km du cratère.

Publiée par Evis Ka sur Mardi 4 septembre 2018

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). l’ANAK. Krakatau (305 m au dessus du niveau de la mer)  connait une augmentation de son activité volcanique depuis le 18 juin 2018.

Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan était visuellement recouvert de brouillard jusqu’à ce qu’il soit clair. Les vents étaient faibles et orientés au Nord et à l’Est. La fumée issue du cratère était blanche / grise, s’élevant jusqu’à 200 m au dessus du pic.

Grâce aux sismographes du 5 septembre 2018, il a été enregistré:
Tremor continu d’amplitude maximale de 3-45 mm (valeur dominante 35 mm)

Recommandations:
La communauté / les touristes ne sont pas autorisés à s’approcher du volcan dans un rayon de 1 km autour du cratère.
VONA:
Le dernier VONA a reçu le code couleur ORANGE, publié le 23 août 2018 à 18h07 WIB, lié à l’éruption enregistrée avec un sismogramme d’amplitude maximale de 27 mm pour une durée d’environ 31 secondes. La hauteur de la colonne d’éruption était d’environ 1005 m au-dessus du niveau de la mer ou 700 m au-dessus du pic. La colonne de cendres se déplaçait vers le Nord-Est.

Source : GVP , PVMBG .

Video : EVis Ka

 

Etats – Unis , Yellowstone :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » W,
Altitude du sommet : 9203 ft (2805 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan: NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation: VERT

Travaux récents et nouvelles :

Le geyser Steamboat, dans le Norris Geyser Basin, a éclaté trois autres fois en août, les 4, 22 et 27 août. Les travaux sur le terrain dans la caldeira comprenaient des études géologiques pour mieux comprendre l’âge et les caractéristiques des nombreuses coulées de lave lors des derniers événements de formation de la caldera il y a 631 000 ans. En outre, le projet Hydrothermal Dynamics of Yellowstone Lake (HD-YLAKE; https://hdylake.org/), auquel participent une équipe de scientifiques de plusieurs institutions bénéficiant d’un financement important de la National Science Foundation, a effectué deux semaines de travail sur le terrain, concentré sur le système hydrothermal qui se trouve sur le sol du lac Yellowstone.

Sismicité

En août 2018, les stations de sismographie de l’Université de l’Utah, chargées de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 102 séismes dans la région du parc national de Yellowstone. L’événement le plus important a été un micro séisme de magnitude M 2,5 situé à environ 13 milles au Nord-Nord-Ouest de Pahaska Tepee, WY, le 7 août à 4h19 heure française.

Une série de 13 séismes s’est produite à environ 8 miles au Nord de West Yellowstone, MT, les 2 et 3 août. L’événement le plus important a été un micro séisme de magnitude M2,2.

Une série de 14 séismes s’est produite à environ 4 milles au Nord de West Thumb, WY, le 26 août. Le plus grand événement a été un micro-séisme de magnitude M2,0.

Une série de 12 séismes s’est produite à environ 14 milles au Sud-Sud-Est de Mammoth Hot Springs, WY, les 29 et 30 août. L’événement le plus important a été un micro séisme de magnitude M 2,4.

Les séquences sismiques comme celles-ci sont courantes et représentent environ 50% de la sismicité totale dans la région de Yellowstone.

L’activité sismique de Yellowstone reste à des niveaux de fond.

Déformation du sol

Après avoir montré peu ou pas de changement en juillet, les déformations de surface enregistrées par les stations GPS à Yellowstone ont repris les tendances persistantes depuis 2015. Les stations de la caldeira s’abaissent de quelques centimètres par an, alors que la station près du bassin Norris Geyser continue de s’élever de quelques centimètres par an. L’absence de mouvement de surface mesurable en juillet était probablement une aberration causée par les changements saisonniers, peut-être en raison des conditions de surface et des eaux souterraines.

L’observatoire des volcans de Yellowstone (YVO) assure la surveillance à long terme de l’activité volcanique et sismique dans la région du parc national de Yellowstone. Yellowstone est le site de la collection la plus vaste et la plus diversifiée de caractéristiques thermales naturelles du monde et du premier parc national. YVO est l’un des cinq observatoires de l’USGS sur les volcans qui surveillent les volcans aux États-Unis à des fins scientifiques et de sécurité publique.

Source : YVO

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search