23 Février 2021 . FR . Pérou : Sabancaya , Chili : Laguna del Maule , Italie / Sicile : Etna , Equateur : Reventador .

Home / blog georges Vitton / 23 Février 2021 . FR . Pérou : Sabancaya , Chili : Laguna del Maule , Italie / Sicile : Etna , Equateur : Reventador .

23 Février 2021 . FR . Pérou : Sabancaya , Chili : Laguna del Maule , Italie / Sicile : Etna , Equateur : Reventador .

23 Février 2021 .

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 15 Février 2021 au 21 Février 2021 , Arequipa, 22 Février 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 71 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3,2 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 1984 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 71 explosions a été enregistrée quotidiennement . Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Est du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M2,2 et M3,5 . 

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3, 2 km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud-Ouest , Sud , Sud-Est , Est et Nord- Ouest du Sabancaya. Le suivi par satellite a permis d’identifier le présence de 10 alertes thermiques , avec des valeurs comprises entre 1 et 52 MW qui sont associées à la présence d’un dôme de lave à la superficie du cratère du volcan .  

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo : archive Ingemmet.

 

Chili , Laguna del Maule :

CHANGEMENT DE NIVEAU D’ALERTE DU COMPLEXE VOLCANIQUE LAGUNA DEL MAULE
 
Au cours des deux dernières semaines, l’Observatoire volcanologique des Andes méridionales (OVDAS) a détecté 533 événements sismiques volcano-tectoniques (VT), associés à une fracture de roche dans le système volcanique, et des taux de déformation de 2,3 cm / mois, supérieurs à la moyenne depuis 2012. Par conséquent, le SERNAGEOMIN a décidé de changer le niveau d’alerte technique du vert au JAUNE, qui a été reportée dans le rapport d’activité volcanique pour la dernière quinzaine.
De plus, il a été observé que les événements de type VT ont été persistants dans le temps et ont augmenté en ampleur. Leurs implantations sont concentrées dans le secteur de Las Nieblas, au Sud de la lagune, lieu où des anomalies de dioxyde de carbone (CO2) sont détectées depuis 2019.
Enfin, un zonage d’aléa de 2 km de rayon est signalé autour du site de l’anomalie CO2, où il est recommandé de ne pas accéder .
 
 
 

Les tremblements de terre de plus haute énergie avaient une magnitude locale (ML) égale à 3,1. Ils étaient situés à 9,1 et 8,8 km au Sud-Ouest du centre de la lagune, avec une profondeur de 1,9 km. Ces événements se sont produits lors du développement de 2 épisodes de sismicité abondante les jours précités («essaims sismiques»), selon l’institution technique.

À cet égard, Alfonso Domeyko, directeur national de Sernageomin, a souligné qu ‘«il n’y a pas encore d’éléments indiquant qu’il pourrait y avoir une manifestation de surface majeure dans le complexe volcanique, et parallèlement à cela, nos professionnels de la direction de la géologie surveillent La Laguna del Maule sur le terrain et à distance, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, tout comme les volcans les plus actifs du pays ».

Il a ajouté que « les tremblements de terre de la semaine dernière ont été détectés, bien qu’en moins de quantité que ceux observés en juin dernier, avec une magnitude plus grande, ce qui montre un processus plus énergétique ». Il a conclu que «ce processus sismique se distingue par la persistance de son occurrence et de sa localisation qui, ajoutée à l’anomalie gazeuse constatée et à la déformation constante, permettent de considérer que le complexe volcanique est au-dessus de son niveau de base».

Photo : Franco Vera.

 

Italie / Sicile , Etna :

Suite du feuilleton ETNA.

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA , 22 Février 2021 , 22 21:50 (20:50 UTC).

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , rapporte qu’une faible activité strombolienne est en cours au Cratère Sud-Est. L’amplitude moyenne du tremor volcanique augmente progressivement tout en restant à l’état actuel au niveau moyen.
Les sources du tremor se trouvent sous le cratère de la Bocca Nuova, à environ 2500 m au-dessus du niveau de la mer.
Les signaux infrasonores montrent une variation légère mais significative à la fois dans le taux d’occurrence et dans l’énergie libérée et sont principalement situés en correspondance avec le Cratère Sud-Est.

La caméra thermique de Nicolosi, à environ 15 km, révèle la hauteur réelle du jet de lave qui s’élève à plus de 1000 m au-dessus du cratère

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA , 22 Février 2021 , 22:27 (21:27 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’il y a une augmentation de la fréquence et de l’intensité de l’activité strombolienne au Cratère Sud-Est, avec le lancement abondant de produits en dehors du bord du cratère . À partir d’environ 21 h 10 UTC, l’amplitude moyenne du tremor volcanique montre une nouvelle augmentation soudaine; actuellement, l’amplitude se situe dans le niveau élevé.

La source du tremor montre un déplacement progressif vers le Cratère Sud-Est, à une profondeur de 2500 m au-dessus du niveau de la mer.
L’activité infrasonore a considérablement augmenté avec un taux élevé d’occurrence de transitoires infrasonores. Ceux-ci sont situés en correspondance avec le Cratère Sud-Est .

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA , 22 Février 2021 , 23:49 (22:49 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’à 22h27 UTC, un deuxième évent a été activé à l’intérieur du Cratère Sud-Est qui produit une activité de fontaine de lave. À 22h28 UTC, il y a eu un débordement en direction de la Valle del Bove. Le front de lave se trouve actuellement à une altitude d’environ 3000 m.
L’amplitude moyenne du tremor volcanique et l’activité infrasonore restent à des valeurs élevées.

 

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA , 23 Février 2021 , 01:33 (00:33 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte que l’activité vers 23h30 GMT s’est encore intensifiée, générant des jets de lave jusqu’à mille mètres de haut au-dessus du Cratère Sud-Est . Cette activité a produit une colonne éruptive qui s’est élevée sur plusieurs kilomètres par rapport au sommet de l’Etna. Au cours de cette activité, un autre débordement de lave a commencé à partir de l’embouchure de la selle, alimentant une coulée de lave dirigée vers le Sud-Ouest. À partir de 00h15 GMT, il y a eu une diminution soudaine de la fontaine de lave. L’activité effusive des deux coulées de lave se poursuit, chevauchant les coulées des épisodes précédents. L’activité explosive au niveau des cratères sommitaux se poursuit également.
L’amplitude moyenne du tremor volcanique, après avoir atteint sa valeur maximale à 23h50 UTC, a subi une diminution brutale, tout en restant dans la fourchette haute. La source du tremor est située dans la zone du Cratère Sud-Est, à une profondeur de 2700-2800 m au-dessus du niveau de la mer.
L’activité infrasonore montre une diminution modérée à la fois du taux d’occurrence et de l’énergie des événements, qui sont situés au Cratère Sud-Est.
Les données du réseau GPS ne montrent aucun changement significatif.

 

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA , 23 Février 2021 , 05:41 (04:41 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’à partir de 03h50 GMT, il y a une augmentation de la fréquence et de l’intensité de l’activité strombolienne, accompagnée d’émission de cendres, au Cratère Sud-Est, avec le lancement abondant de produits à l’extérieur du bord du cratère ,jusqu’à une hauteur d’environ 300 m. Au même moment, deux petites coulées de lave se sont formées, l’une vers la Valle del Bove et l’autre vers le Sud-Ouest.
En ce qui concerne l’amplitude du tremor volcanique, après avoir atteint des valeurs moyennes, après la fin de l’activité de fontaine précédemment communiquée, à partir de 3,50 GMT, il a montré une augmentation soudaine se déplaçant vers des valeurs hautes. L’emplacement de la source reste sous le Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2800 mètres au-dessus du niveau de la mer. l’activité infrasonore après une phase de diminution montre une reprise modérée à la fois dans le taux d’occurrence et dans l’énergie des événements, qui se situent au Cratère Sud-Est.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photos : INGV . Gio Giusa , Alberto Torrisi ( via Sherine France ).

Video : Boris Behncke.

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Jeudi 22 Février 2021.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Pas de changement .
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Pas de changement.

 

Sismicité : Du 21 Février 2021, 11:00h au 22 Février 2021, 11:00h :

Explosions (EXP): 82 événements
Evénements de type longue période ( LP ): 70
Tremor d’émissions ( TREMI) : 7
Tremor harmoniques ( TRARM) :3

Pluies / lahars: Des pluies légères ont été enregistrées dans la région du volcan, qui n’ont pas généré de lahars.

Emission / colonne de cendres: Il a été observé, entre les nuages, des émissions de gaz et de cendres jusqu’à 1000 mètres au-dessus du niveau du cratère, avec une direction Nord-Ouest et Ouest. Le VAAC de Washington a signalé une émission de gaz et de cendres jusqu’à 688 mètres au-dessus du sommet dans une direction Sud.

 

Autres paramètres de surveillance: Aucune alerte thermique n’a été enregistrée au cours des dernières 24 heures.

Observations: Le secteur du volcan a été partiellement dégagé en fin d’après-midi hier, le reste du temps il est resté nuageux. Dans la nuit et tôt le matin, une incandescence a été observée dans le cratère parmi les nuages. De plus, pendant quelques jours, une nouvelle impulsion de lave peut être observée qui descend depuis l’ évent Nord du cratère.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN

Photo : Patricio Ramon, 2005 (Instituto Geofisca, Escuela Politecnica Nacional).

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search